Histoire de ...

Ca risque encore de faire chauffer le forum en fin d'année :scie:, et pour ne pas faire exploser la taverne , je mets ce post dans préparation-matériel !
Allez-y faire un tour (www.xyzanchor.com[...]/)pour voir la dernière évolution made in USA de la surprenante XYZ , design à couper le souffle et si les performances sont telles que décrites , ça peut être vraiment pas mal. Moi j'ai le modèle précédent, qui tient bien et ce WE encore, au mouillage de La Ciotat , 35nds dans la rade, ça caillait mais ça tenait !!!

Bonne fin d'année à tous et bon vent à ceux qui iront pour ce soir à Porquerolles, n'oubliez pas les doudounes et le carburant à gosier, va faire froid !!!

PS/ Aucun intérêt commercial, je suis simplement accroc à essayer les derniers gadgets, geeks et gizmos comme disent les GB !

L'équipage
31 déc. 2007
31 déc. 2007

mais?

tesur: il n y a qu une taille ?

31 déc. 2007

sans paul et mickey

peux tu m'expliquer vasko un truc,

dans ton récit de la tenue (petite ou bonne ;-) ) de ton nouveau gadget (selon tes propres mots) tu parle de force de vent, jusque là je saisis

mais tu parles de température en référence aux conditions de tenue de l'ancre, "ça caille"

mois qui ne suis que petit marin d'un coin de paradis de bretagne sud, où la tenue d'un ancre nous importe peu, puisque si on va à la coque parce qu'elle a ripée la marée suivante viendra nous sortir de mauvais pas sans aller à la foire fouille,

alors comment la température peux influencer la tenue d'une ancre ?? encore que la température fasse modifier la tenue de lamirauté j'en convient bien, en dessous de 20° il est difficile qu'elle est une bonne tenue :cheri:

mais pour une ancre ?? :lavache:

31 déc. 2007

mdr

meilleurs voeux à toi et ton cockpit,

je vais peut être descendre en 2008 si vous avez une aussi grande gue** en vrai ;-)

j'en doute pas mais je veux voir, et surtout passer la barrière du clavier, je n'ai pas encore été déçus...

:alavotre:

31 déc. 2007

T'as tout compris !!!

Au fond ça tenait, mais c'est l'amirauté qui commençait à décrocher ... Elle tient pas trop bien à la température et y a fallu rajouter un peu de longueur : empennelage d'une couette avec maillons "calins" assurés par des boujarons "3 Rivières" cal 54° ... Ca a tenu ! mais ...mal de tête pour relever ! (la prochaîne fois on oringuera "sirop de canne" !)
Meilleurs voeux à Toi !:alavotre:

31 déc. 2007

YES , ....Goudspide va descendre !!!!!!

Pour les grandes gue..., tu jugeras, en tous cas c'est plein de gens sympas à HEO-SUD, et pour rigoler, causer nautique et bien sûr le reste qui va avec !!!!, on t'attends tous volontiers
... Fais gaffe quand même au choc hypothermique quand tu franchira la latitude de Valence !!!:mdr:

31 déc. 2007

dit Vasko

n'as-tu pas comme notre grand Coluche pour la lessive qui lave plus blanc et qu'il risque de voir à travers, qu'à force de tenir tu ne puisses plus décrocher?? :heu:;-)

31 déc. 2007

Que l'ancrage,

soit le lieu de recherches,
je trouve cela plus que bien.

Dèjà, la Delta a frappé fort
voici pas mal de temps.

On va sans doute aboutir bientôt
sur une ancre qui va placer la barre
toujours plus haute.

Peut-être est-ce la YXZ.
Peut-être pas.

En tout cas, avec la Sword et la XYZ,
il semblerait qu'une certaine forme d'ancre
pointe le bout de son nez.

Que vos mouillages soient des plus tranquilles
en cette nouvelle année.

31 déc. 2007

Une *

Là ça vaux au moins une * pour l'originalité !
Bons voeux à Toi !!!

31 déc. 2007

ancre qui dérape

qu'est ce qui peut faire qu'une ancre dérape ???

surtout en med !! nous en atlantique le bateau est soumis au flux et reflux et donc le bateau tourne autour de son mouillage
mais en med ??

on plante l'ancre , marche arrière pour vérifier si elle croche bien, avec suffisamment de chaine et de bout,

elle croche ou pas, mais ensuite pourquoi elle se décrocherait ???

avez vous une explication pour ma petite culture maritime ??

31 déc. 2007

quelleques petite sautes de vent ?

:tesur:

31 déc. 2007

Si je ne m'abuse,

Les courants compliquent la tenue du mouillage,
mais ce n'est qu'un des facteurs qui font qu'une ancre dérape.

Et donc, tout simplement, une ancre mal enfoncée, ou pas assez, ou/et les deux,, voilà qui provoque quand le vent forcit des décrochages.

Là ou les ancres actuelles sont plus performantes, c'est qu'elles s'enfoncent tout de suite très profondément, et qu'elles continuent de s'enfoncer avec la force du vent.

mais je te soupçonne, cher Goudspide, de déjà savoir tout cela...

31 déc. 2007

Feedback

En Med, t'as beau mouiller, vérifier etc ... Il y a deux constantes :
- Tu a beau choisir un point de mouillage cohérent en évitage et tenue, et pas au milieu de "déjà mouillés", il y aura toujours un clampin pour venir se placer au plus près ... et au mauvais endroit , tu pensais être tranquille eh bien non ...
- faut toujours que ,quand tu es peinard et que tu n'as plus envie d'aller dehors, la nuit surtout, va savoir pourquoi : ça décroche !!!

Inversion de vent , le croc tourne et ne reprend pas tout de suite, ça c'est quasi une constante dans les herbiers, et quand il y a le clampin cité plus haut, alors déraper de quelques mètres ça devient tout de suite gênant.

31 déc. 2007

Un vent à décorner les boeufs

ça suffit à faire glisser une ancre. Ne me dis pas qu'en Bretagne Sud ça ne t'est jamais arrivé?

Tu mouilles pépère sur de la vase... le vent se lève doucement puis vachement (à cause des boeufs cités plus haut), parfois l'ancre glisse tout doucement dans la vase jusqu'à se trouver sur un fond sableux et là en général y a plus rien qui retiens vraiment...

ça arrive aussi quand on balance pas assez de chaine...

31 déc. 2007

attention

Ne vous faites pas trop peur les navigateurs de ponton en cette fin d'année les gastros sont mauvaises

31 déc. 2007

Crochée pas crochée

Un cargo il a des maillons qui font 200-300 kg pièces... mais eu égard des proportions cà doit être pareil pour nous...

Bien sur si elle est bien crochée au départ elle n'a pas de raison de bouger pour peu que les conditions de traction reste les même. Mais un vent qui change de direction, un fond meuble genre sable, un vent qui forcit trop, autant de facteurs qui peuvent faire que ça dérape. Si ça ne fait que déraper et que ça réaccroche, c'est bon pas de souçis, mais quand ça dérape et que ça ne croche plus, c'est génant.

la vase du golfe est idéale car une fois au fond ça tient mais j'ai fait l'essai aux Glénans cet été et le fond semblait sableux, en 2Hres on avait du bouger de 5 mètres. Le proprio du bateau me disait que ça lui arrivait parfois au mouillage de prendre son masque pour descendre voir comment l'ancre accrochait... résultats d'après lui dans la vase ça tient, dans le sable, ça tient pas...

31 déc. 2007

Elle me fait un peu peur

Je ne vois pas trop comment cela peut remonter cette petite merveille.
Ca n'a pas un peu tendance à défoncer les étraves verticales ?
Pour un catamaran par contre, ça a l'air génial.

31 déc. 2007

à PYM

J'ai jamais dis le contraire... tu as utilisé le juste mot: adaptée

Mais je maintiens que ça peut toujours ripper suivant le fond ou le vent (force et direction...)

31 déc. 2007

compris

ce que vous dites,

mais en fait est ce que l'ancre n'est correctement crochée au départ ???

cette été, dans le golf du morbihan, on était mouillé dans la veine de courant, donc un coup d'un coté un coup de l'autre, plus coup de vent, quand on a remonté l'ancre on a pu constater les arabesques qu'avait pu faire le câblot et la chaine,
mais à l'accroche la marche arrière soutenue en tendant bien tout peut elle suffire à avoir garanti que le mouillage est tenu,

pareil sur la plage de houat où on s'est réveillé avec le bateau faisant des sauts de cabri, et à l'inverse du sens de mouillage à la base, et il y avait eu changement de marée entre deux

alors si elle est bien crochée au départ, pourquoi devrait elle décrocher après ??? quelque soit l'ancre

si vous prenez un cargo son ancre se pose au fond et ne se plante pas, c'est le poid de la chaine qui fait l'amortisseur et pourtant un cargo en prise au vent , rappel etc etc c'est combien de tonne sur le mouillage ???

31 déc. 2007

Les marées jguillot...

...incitent les océanautes et les manchonautes à mouiller une longueur de chaîne conséquente.
N'oublie pas qu'un mouillage avec 3 mètres de hauteur d'eau à marée basse devient 6 heures plus tard un mouillage avec de 5 à 10 mètres de plus.

l'expérience étant rapidement explicite, nous mouillons la longueur de chaîne adaptée à la marée haute, ce qui fait que, durant la majeure partie de la marée, la longueur est importante.

Sur la flaque tiède, en revanche...

31 déc. 2007

Gréément

Tu as raison,
Pour épargner la peinture de mon étrave, j'ai intercalé un cable inox serti de diam 10 et long 1 m (CMU équivalente à celle de la chaîne) , sa rigidité empêche l'ancre de trop se balader en sortie de l'eau. L'idéal c'est évidemment d'avoir une delphinière.

31 déc. 2007

En effet, ça peut toujours ripper pour une raison ou pour une autre...

En particulier, puisque tu parles des Glénans j'ai conservé le souvenir d'un fond sableux, certes, mais surtout recouvert de laminaires bien grasse, glissantes à souhait et rétive à toute accroche.

Il n'en reste pas moins qu'en matière de mouillage trop long ne peut pas nuire (sauf le lendemain pour tout remonter...mais, bon...) et que, quelque soit la "technouvinovation" du super mouillage "ail teck " il deviendra une sous m..de avec un mouillage trop court...pour la circonstance.

A mon sens, la meilleure solution reste de disposer de trois mouillages :

  • un mouillage façon soc pour les fonds pour lesquels elle est conçue (et en plus ça fait joli à poste sur le davier quand elle est en inosque)

  • un mouillage plus classique façon double oreille d'éléphant pour les fonds...etc...

  • un mouillage de panty (la peur n'écarte pas le danger, mais ça soulage) pour les cas où on n'a pas ce qu'il faut et que le vent se lève.

Je dois avouer que le volet bancaire de mon accastillage n'étant pas compatible avec mon équipement d'une ancre soc, je me cantonne aux deux dernières solutions, en tâchant d'écarter au maximum l'éventualité de la seconde.

31 déc. 2007

si tu mouilles

5 fois le hauteur d'eau comme dit VASKO il y aura toujours un clampin pour venir se placer au plus près ... et au mauvais endroit , tu pensais être tranquille eh bien non
Il faut passer la nuit sur le pont
yves

31 déc. 2007

J'en suis à me demander

S'il ne vaut pas mieux choisir une ancre qui dérape assez tôt.
Je préfère en effet partir tranquillement vers le large par 30 knts qu'en catastrophe par 45.

Pour Vasko, qui aime les gadgets je propose le capteur GPS étanche wifi à fixer sur l'ancre, interfacé avec un logiciel de suivi nanométrique des déplacements de ladite ancre. Et pourquoi pas un gyro intégré pour mesurer l'accélération et un newtonmètre sur la chaine pour l'intensité des coups de butoir. Le tout alimenté par une mini turnine hydraulique utilisant la trainée des poissons visitant cette usine à gaz.

Bonne année.

31 déc. 2007

oups

:oups: navires de la royal !
pauvre péquin que je suis !:alavotre:

31 déc. 2007

vi , c est a cause de l autre, heu des 2 autres

:tesur: je suis trauma , par les énormités de la politique !:jelaferme:

31 déc. 2007

une

:tesur:

31 déc. 2007

je limite l écrit

:tesur: pour limiter les fautes ! :hips: :alavotre:

31 déc. 2007

héhé

:tesur: Vasko va étre intéressé ,par tous ces gadgets :heu:
Qu il n avait pas sur les bateaux de la royal, qu il commandait !:lavache:

31 déc. 2007

Ben IdF, t'as bu ????

Ben dis donc, t'as déjà commencé à arroser 2008 ???:lavache:
:policier:Dans ta rectif, t'as oublié un "e" à la grande dame !!:mdr:

:alavotre:

31 déc. 2007

Un conseil alors !!!

Ben n'allume pas ta TV ce soir vers 20h00, ça risque d'être aussi passionant que Thalassa :jelaferme:

31 déc. 2007

En fait ...

:reflechi:Il y a plus simple, et les chalutiers l'utilisent déjà pour positionner les chaluts :
- sur l'ancre un transpondeur, moi j'y rajouterai bien une caméra (bien sûr une tri-CCD HD couleur avec zoom et capteur son)pour suivre en temps réel le dérapage ainsi qu'un salininomètre !
- Sur la chaîne, tous les mètres un accéléromètre couplé à un altimètre, un thermmètre et un gyrocompas (ces paramètres sont indispensable pour boire tranquille ! )
- Sur le bateau , un multicapteur permettant d'analyser en temps réel l'azimut distance du croc et sa position GPS sur un référentiel terrestre (en le couplant à google-earth, module sky on pourrait même avoir en permanence la distance ancre-lune), la longueur de chaîne au contact du fond, la tension et de recevoir les signaux sons de la caméra.
- Et en cabine, vision haute à intensité modulable des paramètres, à côté du miroir zénital au dessus du lit tournant asservi par gyrocompas (on dort toujours dans le sens Est-Ouest, le sens préférentiel des ondes bénéfiques du Ying et du Yang), donnant la restitution de l'anchor-show et le bruit des poissons broutant autour en transmission wifi ou blue-tooth ainsi qu'une alarme vibrante dans la couette.
Pour l'alim, un système vortex idem turbo voile pourrait être intéressant, je pense aussi à une éolienne soutenue par un sky-sail
:lavache:(Tout le matériel est commandé pour Noël 2008 !)

31 déc. 2007

Une étoile ? La bouteille est consignée.

Hips...!

31 déc. 2007

Une idée

on ne peut pas utilisé la pression du mouillage
pour avoir de l'eau douce avec de l'hyper filtration
yves

31 déc. 2007

Oui, mais ...

Seul l'usage de nanotubes quantiquement supraconducteurs permettront, une fois l'eau douce obtenue, de faire croître le degré CH3-CH2OH et un dosage approprié d'une dilution de myosine B (pas celle d'Edsall qui déteint ...) de murex pecten (uniquement l'espèce du Sude des Gambiers) devrait fournir un côte de Provence acceptable ...
MAIS !!!!!
ATTENTION AUX RADICAUX LIBRES ...

Je recommande la lecture d'une étude passionante pour un soir de réveillon :
Etude électrophorétique des variations de composition d'extraits musculaires de Lapin sous l'influence de la fatigue et de la contracture par le monobromacétate de soude. (Jacob, J. (1947) )

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (111)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021