he's gone on the seas

He was black with light soul
He was wise among fools
South african gandhi
Fighting for liberty

He is gone in the sky
Where the seagull fly high
Where the indian spirit
Flow towards infinite

It"s a mandela day
He is sailing away
For the eternity
For peace, fraternity

(improvised by wildlife for this sailor of freedom ! )

L'équipage
06 déc. 2013
06 déc. 2013
06 déc. 2013
06 déc. 2013

18 ans sur une île (Robben island) ça mérite bien un salut sur HeO...

"Eddy Grant - Gimme Hope 'Joanna"

06 déc. 2013

ah! Merci! Je cherchais le rapport....

06 déc. 2013

@Wildlife :bravo: :bravo: :bravo:

06 déc. 2013
06 déc. 2013

good bye Madiba ...

.

06 déc. 2013

Merci Madiba.

06 déc. 2013
06 déc. 2013
06 déc. 2013
06 déc. 2013
06 déc. 2013

RIP Madiba

06 déc. 2013
06 déc. 2013
07 déc. 2013

.
:-(

07 déc. 2013
07 déc. 201307 déc. 2013

Invictus (invincible ) était le poème favori (d'un écrivain anglais) de Nelson Mandela ; il l'avait écrit sur les murs de sa prison. Il le lisait et relisait chaque jour, et il expliquait lui même que c'est probablement ce qui l'a fait tenir dans les moments les plus sombres.

""Le titre latin signifie « invaincu, dont on ne triomphe pas, invincible »et se fonde sur la propre expérience de l'auteur puisque ce poème fut écrit en 1875 sur le lit d'hôpital de l'auteur (william henley), à la suite de son amputation du pied; Il disait lui-même que ce poème était une démonstration de sa résistance à la douleur consécutive à son amputation.""

(encore une histoire de capitaine !)

=======

Dans la nuit qui m'environne,
Dans les ténèbres qui m'enserrent,
Je loue les dieux qui me donnent
Une âme à la fois noble et fière.

Prisonnier de ma situation,
Je ne veux pas me rebeller.
Meurtri par les tribulations,
Je suis debout, bien que blessé.

En ce lieu d'opprobre et de pleurs,
Je ne vois qu'horreur et ombres.
Les années s'annoncent sombres,
Mais je ne connaîtrai pas la peur.

Aussi étroit que soit le chemin,
Bien qu'on m'accuse et qu'on me blâme;
Je suis le maître de mon destin,
Le capitaine de mon âme.

07 déc. 2013

vogue en paix

08 déc. 2013

.
j'ai bien apprécié le commentaire de M.Badinter: Gandhi l'apôtre de la non-violence, Mandela l'apôtre de la non-vengeance.
RIP

08 déc. 2013

. RIP Madiba

08 déc. 2013

Une perte immense pour le monde.

08 déc. 201308 déc. 2013

C'est quoi le rapport avec le monde de la voile ? Le nom du poème ?

08 déc. 2013

tipatapon a raison,mais bon;
.

08 déc. 2013

Quel que soit l'immense personnage historique que fût Nelson Mandela, s'il y a des exceptions dans les règles du forum, il va falloir donner des règles aux exceptions : pourquoi lui et pas un autre ?

Peut-être faudrait-il après tout, à côté de la Taverne, créer la Taverne hors sujet...

08 déc. 201308 déc. 2013

Lui et pas un autre ? Donc pas Gandhi, pas Jean Moulin, pas Martin Luther King, pas Andreï Sakharov, pas Alexandre Soljenitsyne et tant d'autres, et à l'avenir pas Aung San Suu Kyi, pas Tawakkul Karman, pas Rigoberta Menchú, pas Liu Xiaobo et tant d'autres qui se battent encore au péril de leur vie.

08 déc. 201308 déc. 2013

Garde tes jugements de valeur pour toi. En l’occurrence ce fil est hors charte. Point.

08 déc. 2013

Q: "Pourquoi lui et pas un autres ?
R : Parce que c'est Lui et pas un autre.

08 déc. 2013

Tu as oublié la Mère Denis ... Bref t'es vraiment lourdingue sur ce sujet.

parce qu'il a passé 27 ans sur une ile :-)

08 déc. 201308 déc. 2013

Ok pour un hommage au grand homme, mais être obligé de se farcir Wildlife, c'est lourd (même en anglais).... ;-)

08 déc. 2013

Je t'accorde que les points communs entre Mandela et la voile, peuvent etre difficile à cerner pour des esprits bornés ;)
mais ils ont tous les deux (ces sujets) une passion pour la liberté, et de retrouver l'horizon sans limite; que ce soit du salarié qui attend chaque semaine ses week end pour naviguer, celui qui démissionne carrément et part voguer longue durée, ou celui qui attend 25 ans ou plus dans une prison avant de s'envoler

Après si tu n'aimes pas mon texte, c'est simple, tu ne le lis pas : D
Et si "Invictus" non plus, je vais te farcir un autre poème "connu", qui lui est en rapport plus clair avec la mer, les bateaux, la liberté, l'amour illusoire, les bittes d'amarrage et plus si affinités !

====

Brise marine

La chair est triste, hélas ! et j'ai lu tous les livres.
Fuir ! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux !
Rien, ni les vieux jardins reflétés par les yeux
Ne retiendra ce coeur qui dans la mer se trempe
Ô nuits ! ni la clarté déserte de ma lampe
Sur le vide papier que la blancheur défend
Et ni la jeune femme allaitant son enfant.
Je partirai ! Steamer balançant ta mâture,
Lève l'ancre pour une exotique nature !

Un Ennui, désolé par les cruels espoirs,
Croit encore à l'adieu suprême des mouchoirs !
Et, peut-être, les mâts, invitant les orages,
Sont-ils de ceux qu'un vent penche sur les naufrages
Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots ...
Mais, ô mon coeur, entends le chant des matelots !

(Mallarmé)

08 déc. 2013
08 déc. 201308 déc. 2013

Le 27 décembre 1975, en provenance directe de St Malo, je suis passé de nuit à moins de 5 milles de cette île Robben. J'étais loin d'imaginer qu'il s'agissait d'une prison... et je n'étais pas le seul.
Les quelques temps passés à Capetown m'ont aussi donné une vague idée de l'apartheid.

Avec un décalage important avec ce qu'on en dit aujourd'hui... qui me faisait penser aux relations qui existaient il n'y a pas si longtemps, à la campagne, en France, sur les rapports entre la population rurale et leurs maîtres... châtelains locaux.

08 déc. 2013

Merci wildife pour ce poème et son histoire merci beaucoup à méditer.......

08 déc. 2013

Poème? Avis tout personnel : De celui qu'on lit sur le cahier de texte des collégiens/giennes, le style "i believe I can fly"...

alors tribal fais nous un vrai poeme digne des intelligences superieures :-D

08 déc. 2013

Tu as raison. J'aurai dû passer mon chemin plutôt que lire ce post. Pourquoi participer à un fil quand on a un avis, une sensibilité différente? Parce que je suis en admiration devant l'homme (Mandela, pas Wildlife :-D ) et qu'il mérite mieux? Je tâcherai la prochaine fois de garder pour moi mes jugements de valeurs

admiration ,qu'est que ça veut dire ? il y a des tas d'etre humains sur terre qui ont souffert et apres qui ont donné quand meme aux autres !alors pourquoi admirer specialement quel qu'un ,dans mon entourage il y a des gens admirables qui ne reçevront jamais les honneurs :-)

08 déc. 2013

Je suis ok pour admirer les inadmirables bravo pour eux respect même pour les cons un jour eux aussi auront leurs jours de gloire. Pour principe nous sommes tous le con d un autre et oui......

09 déc. 2013

Nelson mandela, Gandhi, Luther king, Paul Watson pour certaines actions"altruistes" envers les autres êtres vivants, et bien d'autres, ne sont pas des gens "exceptionnels ou admirables"ni des surhommes à la base; ce sont justement des humains "normaux", c'est à dire avec une conscience, du cœur, de l'honneteté et des valeurs et le courage de les défendre et d'essayer de vivre selon ces valeurs
;
Mais le monde est tellement rempli de gens égoistes, cupides, ou racistes, indifférents à la souffrance animale, ou de leurs voisins, ou trop laches ou moutons pour défendre en action leurs idéaux, et pour refuser un système qui ne les respectent pas, et les gens justes et valeureux trop rares, qu'on se voit obligé de parler de ces "trop rares" qui agissent selon leurs convictions, comme des êtres admirables;

08 déc. 2013

Non ce fil n'est pas hors charte. Ci-dessous les paroles traduites d'Asimbonanga qui parlent de mer et de goélands (et toc!)
Nelson Mandela, un être unique, avec un courage, une ténacité et une générosité qui devraient maintenant et d'urgence devenir des modèles de vie pour tous les citoyens du monde.

"Nous ne l'avons pas vu
Nous n'avons pas vu Mandela
A l'endroit où il est
A l'endroit où on le retient prisonnier
Ohh, la mer est froide et le ciel est gris
Regarde de l'autre coté de l'Ile dans la Baie
Nous sommes tous des îles jusqu'à ce qu'arrive le jour
Où nous traversons la mer de flammes

Un goéland s'envole de l'autre coté de la mer
Je rêve que se taise le silence
Qui a les mots pour faire tomber la distance
Entre toi et moi ?

Nous ne l'avons pas vu(e)
Nous n'avons pas vu notre frère (Nous n'avons pas vu notre soeur)
A l'endroit où il (elle) est
A l'endroit où il (elle) est mort(e)
Hé, toi ! Hé toi !
Hé toi, et toi aussi !
Quand arriverons nous à destination ?"

08 déc. 2013

:bravo: :bravo:

09 déc. 2013
09 déc. 2013

Dans les ténèbres qui m’enserrent,
Noires comme un puits où l’on se noie,
Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,...
Pour mon âme invincible et fière,

Dans de cruelles circonstances,
Je n’ai ni gémi ni pleuré,
Meurtri par cette existence,
Je suis debout bien que blessé,

En ce lieu de colère et de pleurs,
Se profile l’ombre de la mort,
Et je ne sais ce que me réserve le sort,
Mais je suis et je resterai sans peur,

Aussi étroit soit le chemin,
Nombreux les châtiments infâmes,
Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme.

"Invictus" poème que Mandela se récitait pour tenir à Robben Islands

09 déc. 201309 déc. 2013

La traduction en français est déjà quelques posts plus haut... :litjournal:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Peinards dans les Hébrides

Souvenir d'été

  • 4.5 (150)

Peinards dans les Hébrides

novembre 2021