Guernsey enfin et sans confinement

Depuis le 4 octobre :
Renseigner sur le net leur Travel tracker
Acheter un test pcr par personne 25 livres (mais il semble qu'il y ait une autre procédure possible avec des auto tests)
Déclarer sur le même site sa date d'arrivée ceci moins de 48 h avant.
Se présenter avec le pavillon jaune.
Ensuite passage dans la tente et une demi heure après on peut aller gambader en ville muni d'un petit bracelet jaune comme dans les maternités.

Info de première main puisque j'y suis !

L'équipage
07 oct. 2021
07 oct. 2021

Super ! Merci...

07 oct. 2021

Merci.

Ce soir quatre français dans la marina

07 oct. 2021

Merci pour ces bonnes nouvelles mon bon Hub...

Sinon on a l'impression que pour les habitants le covid c'est fini : nous n'avons vu aucun masque ni dans la rue ni dans les bars etc.
Seul le personnel faisant passer les tests en avait.

Mais le confinement de l'île a fait disparaitre pas mal de shops ...
Par contre beaucoup plus de coiffeurs !?

07 oct. 2021

Je te rassure (???) : à La Rochelle, plus de masques dans les rues, et certains bars ou restaurants (vu de mes yeux !) ne contrôlent plus rien...

Je ne sais pas si au final c'est rassurant.

08 oct. 2021

Si je comprend bien la procédure (liée au brexit)
Il faut faire une déclaration d'arrivée par le Travel tracker sur quel site ? et confirmer moins de 48h avant son arrivée ?
Se présenter en hissant le pavillon Q (jaune) et présenter un passeport
Et ensuite faire le test PCR

La procédure n'est pas liée au brexit (sauf le pavillon jaune) mais au covid

Depuis le 4 octobre l'accès à guernsey et donc Serk et Aurigny est beaucoup plus facile.
Arrivés hier à 16 h nous avons pu débarquer dès 17 h après avoir passé un test pcr et sans en attendre le résultat.
Cela donne libre accès à toutes les îles du bailwick de Guernesey.

Attention si vous allez ensuite à Jersey (ou ailleurs) il faudra recommencer la procédure pour entrer de nouveau à Guernsey. La procédure : inscription sur le Travel tracker
traveltracker.gov.gg[...]/
à remplir soigneusement
Ensuite moins de 48 h avant votre arrivée retourner sur le site indiqué ci-dessus et déclarer l'heure d'arrivée, profitez en pour payer en ligne le test (25 livres par test)
À l'arrivée pavillon jaune et attendre les instructions. Il semble qu'un test simplifié à faire soi-même soit maintenant dispo à vérifier.
Une fois le test fait vous aurez un bracelet en plastique jaune comme dans les maternités.

Sur l'île personne ne porte plus de masque mais portez le pour aller faire le test.

09 oct. 2021

Bonjour Hubert
la dernière fois que j'y suis passé il y a fallu faire 2 tests 2 x 25 euro ce qui commence à faire un bon budget
visiblement ça devrait changer encore à la fin du mois
plus de test pour les zones bleues .
es-tu au courant de infos?

Le test pcr c'est en effet 25 livres er on n'en fait qu'un
Il y a aussi les auto tests "latéral flow" 25 livres aussi mais en boîte de 5
Pour le futur proche cela devrait évoluer encore mais je n'ai pas de source sûre
A suivre sur le site officiel de Guernsey

C'était quand ?
Et combien de temps avais-tu dû rester à bord avant de débarquer ?

09 oct. 2021

Le passeport au lieu de la carte d'identité est-il désormais exigé en pratique?

À guernsey on remplit soi-même le formulaire de douane, j'ai mis le numéro de carte d'identité pas eu de réaction.
Les contrôles des papiers sont très rares : une seule fois en peut-être 200 visites (en 52 ans)

09 oct. 2021

Solidarité à nos pêcheurs : boycott (mot inventé par les Brits)

Dossier bien compliqué ... Tout n'est pas noir ou blanc ...

10 oct. 2021

Surtout qu'il n'y a pas de Brexit puisque ces îles n'ont jamais intégré l'UE.

Un ami guernesiais qui a aussi une maison en France ne peut plus rester plus de trois mois par an en France depuis le brexit.
Alors oui le brexit a des conséquences dans les anglos

10 oct. 2021

Je n'ai jamais dit le contraire. Mon assertion vient confirmer qu'il s'agit d'un dossier bien compliqué.

10 oct. 2021

c'est faux ou mal interprété.

10 oct. 2021

Qu'est-ce qui précisément est faux ou mal interprété ?

10 oct. 2021

Le fait qu'un étranger ne puisse pas rester plus de 3 mois en France.

Ce n'est faux c'est le cas pour un habitant de Guernesey qui a une maison à Carteret : pas plus de 90 jours.
Je lui ai parlé pas plus tard qu'hier.

11 oct. 2021

Le statut de Guernesey est très clairement expliqué par son gouvernement : gov.gg[...]/Brexit (Protocole 3). Guernesey n'était pas membre de l'UE, mais adoptait un grand nombre de dispositions européennes qui, maintenant, ne sont plus en vigueur.

Un séjour de plus de 3 mois d'un citoyen non-membre de l'UE (avec quelques exceptions) est autorisé moyennant l'obtention d'un visa (brexit.gouv.fr[...]ur.html ). Il est à noter que, même pour un ressortissant européen, le séjour au-delà de la période de 3 mois n'est pas totalement libre (www.service-public.fr[...]s/F2651 ).

Effectivement, le dossier est compliqué.

Qu'est-ce qui est faux ou mal interpreté ?

11 oct. 2021

Les guernesiais sont plus cool avec les pêcheurs que les jersiais.

11 oct. 2021

En tout cas les plaisanciers de jersey et de guernesey viennent passer leur week end au port de Carteret en nombre sans qu'on leur demande rien...
Pas très réciproque tout ça.
Peut être un test au retour chez eux ? je n'en sais rien
Mais chez nous rien nada aucun contrôle
Bon ça fait des places visiteurs à facturer au port de Carteret tant mieux

Pour guernesey test au retour à Guernesey

11 oct. 2021

Salut Hubert ça veut dire que tu aurais payé 25 livres pour repartir

Avant le 4 oct il fallait en effet un deuxième test pour repartir.

Le pb que j'évoquais c'est que le baillage de Jersey est distinct du baillage de Guernsey donc si je quitte guernsey je ne fais pas de test de sortie mais si je reviens à guernsey venant de jersey je dois de nouveau passer le test pour rentrer à guernsey.
A noter qu'il y a maintenant des auto-tests qu'ils vendent 25 livres les 5
Aunourd'hui je suis à serk j'avais envoyé un mail au harbour master de serk qui m'a confirmé que venant en règle de Guernsey j'avais la libre entrée sans contrôle.

11 oct. 2021

Salut Hubert
après Guernesey nous avions fait Sark et Alderney aucun souci de contrôle personne nous a rien demandé mais par contre il savait que nous étions la il était prévenu de notre présence

Je crois que c'est grâce au prefet de la manche qui a décidé qu'ils pouvaient venir avec juste une déclaration sur l'honneur qu'ils étaient en bonne santé,
Mais au retour à Guernesey confinement (avant le 4 octobe) et test anto covid

11 oct. 2021

Il se trouve que j'ai des amis de Guernesey en ce moment à Carteret, ils ont tout fait comme Hubert. Même le passeport y est passé, alors....

11 oct. 2021

Merci à Hubert pour ces infos précises.
Le Travel tracker a été mis en place dans le cadre des mesures anti-covid.
On peut espérer que la saison prochaine que cette procédure n'existe plus.
Les formalités d'entrée à Guernesey, mis à part l'envoi du pavillon jaune à l'arrivée, ne semblent pas avoir changer depuis le Brexit.
IL faudra malgré tout un passeport ?

11 oct. 2021

Oui, le passeport est théoriquement exigé pour l'Angleterre, l'Ecosse, le Pays de Galles et les îles de Man, Jersey et Guernesey.

Aux anglos on remplit soi-même la declaration en douanes et on la met dans la boîte.
J'ai indiqué mon numéro de carte d'identité : pas de reaction.

Le passeport sera demandé et vérifié en ferry ou en avion.

11 oct. 2021

Pour Jersey, la déclaration de douanes se fait en ligne depuis mi aout, auparavant il fallait se déplacer dans leur locaux.

Il n'y a plus le formulaire à remplir et déposer dans une boîte ?

12 oct. 2021

plus depuis des années.

Il est possible d'aller à Aurigny directement de Cherbourg mais on ne peut passer le test que de 10 h 30 à 11 h 30 et de 14 h 30 à 15 h 30 heure française
Même procédure que pour guernsey.

13 oct. 2021

Merci cousin Hub

peut être pourrons nous y aller réveillonner comme avant .............

27 oct. 202127 oct. 2021

Conflit franco-britannique autour de la pêche : Paris précise ses mesures de rétorsion

Face au faible nombre de licences accordées par le Royaume-Uni aux pêcheurs français, le gouvernement met ses menaces à exécution.
Avant le Brexit, les eaux situées au large des îles anglo-normandes de Jersey et Guernesey étaient fréquentées par de nombreux pêcheurs français.
Avant le Brexit, les eaux situées au large des îles anglo-normandes de Jersey et Guernesey étaient fréquentées par de nombreux pêcheurs français.

Elles étaient attendues ce mois-ci. La France, en conflit avec le Royaume-Uni sur les licences de pêche post-Brexit, annoncera très prochainement des mesures de rétorsion. Une partie d’entre elles entrera en vigueur dès mardi 2 novembre, sauf changement de la politique britannique d’ici là, a annoncé mercredi 27 octobre le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

Une première série de mesures nationales qui s’appliqueront à compter de début novembre a été définie et vise les produits britanniques importés en France. Le gouvernement souhaite mettre en place « des contrôles douaniers et sanitaires systématiques sur les produits débarqués en France, l’interdiction de débarquement de produits de la mer dans les ports français et des contrôles sur les camions », a précisé Gabriel Attal.

La deuxième série de mesures devrait concerner l’approvisionnement énergétique des îles anglo-normandes de Jersey et Guernesey, effectué par la France, selon le porte-parole du gouvernement. Le détail doit être « communiqué dans les prochaines heures ou les prochains jours ». « Nous ne laisserons pas la Grande Bretagne s’essuyer les pieds sur l’accord post-Brexit qui a été conclu. Il manque 50 % des licences auxquelles nous avons droit et notre patience atteint ses limites aujourd’hui », a-t-il insisté.
Un manque de licences de pêche

Le conflit sur les droits de pêche entre pêcheurs français et britanniques après le Brexit avait pris un tournant fin septembre lorsque l’île britannique de Jersey, près des côtes françaises, a annoncé l’octroi de 64 licences définitives à des bateaux français (contre 169 demandées par Paris) et le rejet de 75 dossiers. La veille, Londres avait accordé seulement 12 autorisations supplémentaires dans ses eaux, dans la limite des 6 à 12 milles nautiques de ses côtes (contre 87 demandées).

Une décision qui avait passablement agacé Paris. « Cela fait neuf mois que nous discutons calmement, gentiment. Ça suffit ! », s’était emporté Clément Beaune, secrétaire d’État aux Affaires européennes, le 5 octobre sur Europe 1. « On ne se laissera pas faire », avait, à l’époque, promis le ministre.

L’accord post-Brexit, conclu in extremis fin 2020 entre Londres et Bruxelles, prévoit que les pêcheurs européens puissent continuer à travailler dans certaines eaux britanniques à condition de pouvoir prouver qu’ils y pêchaient auparavant. Mais Français et Britanniques se disputent sur la nature et l’ampleur des justificatifs à fournir.

27 oct. 2021

Il est grand temps de les remettre a leur place, sur une ile isolée et de couper les ponts.

27 oct. 202127 oct. 2021

Que l’on applique au moins la réciprocité….les pêcheurs français à quai 50/100 des licences de pêches acceptées contrairement aux accords négociés et signés pour la sortie de l’Angleterre de l’UE … et les pêcheurs anglais viendraient vendre leur pêche en France ???? Il est grand temps d’arrêter d’être cons ! Y’a rien de compliqué là dedans , un peu de pragmatisme pour défendre nos intérêts, les intérêts des pêcheurs citoyens français !

Bonsoir Hubert,
J’espère que vous allez bien tous les deux.
Profitez de votre séjour car je ne suis pas sûr que les Français resteront longtemps en odeur de sainteté sur les terres de la perfide Albion.
Avec ce que leur pond le gouvernement français (à juste titre) dans les jours à venir s’ils ne se décident pas à assouplir lois sur la pêche…
Bonne soirée,
Patrice

Je crois que cela concerne surtout Jersey, cela semble être de différent avec Guernsey.

28 oct. 2021

Effectivement on entend toujours parler de Jersey, mais quelle est la situation à Guernesey ?

28 oct. 2021

Le torchon brûle entre Paris et Londres. La Grande-Bretagne a annoncé «convoquer l'ambassadrice française» après les menaces de rétorsion formulées par la France à propos des licences de pêche post-Brexit. Londres va convoquer l'ambassadrice de France après les menaces de rétorsion formulées par Paris au sujet des licences de pêche post-Brexit qu'elle reproche au Royaume-Uni d'accorder en trop petit nombre, a annoncé le gouvernement britannique. Soulignant que le Royaume-Uni juge les actions envisagées par la France «injustifiées», la responsable de la diplomatie britannique Liz Truss a donné pour instruction à sa secrétaire d'Etat chargée de l'Europe, Wendy Morton, de «convoquer l'ambassadrice française», a annoncé un porte parole du gouvernement britannique dans un communiqué. Nous regrettons le langage de confrontation qui a été constamment utilisé par le gouvernement français sur cette question, qui ne facilite pas la résolution des choses «Nous regrettons le langage de confrontation qui a été constamment utilisé par le gouvernement français sur cette question, qui ne facilite pas la résolution des choses», a ajouté le porte-parole. Auteur: RT France Le ton est rapidement monté le 27 octobre après l'annonce par la France de l'entrée en vigueur de premières mesures de rétorsion - renforcement des contrôles et interdiction pour les bateaux britanniques de débarquer dans les ports français - contre les îles anglo-normandes et le Royaume-Uni à compter du 2 novembre, si les pêcheurs français n'obtiennent pas d'ici là plus de licences pour pêcher dans leurs eaux. «Nous répétons que le gouvernement a accordé 98% des demandes de licences de la part de navires de l'UE pour pêcher dans les eaux du Royaume-Uni et comme nous l'avons clairement indiqué, examinerons tout élément de preuve pour ceux qui restent», a ajouté la même source, citant de nouveau un chiffre contesté par la France, qui parle de 90%.

29 oct. 202129 oct. 2021

Sur ces 90/100 de licences accordées aux pays de l’UE Le GV anglais en a attribué 10/100 aux pêcheurs francais’ alors qu’ils sont largement majoritaires sur les zones de pêche concernées . Bashing anti français ????? On peut Raisonnablement se poser la question………… et tout le reste de la com de Londres n’est que rodomontades et gesticulations pour masquer un non respect de la parole donnée . ( mais ce n’est pas nouveau )

ANDROS

Phare du monde

  • 4.5 (88)

ANDROS

2022