Golden Globe (9)

Neuvième épisode : VDH au Horn et remontée de l'Atlantique.

fait suite à : www.hisse-et-oh.com[...]globe-8

lien tracking : goldengloberace.com[...]racker/

L'équipage
23 nov. 2018
23 nov. 2018

VDH : plus que 40 milles pour le Horn au dernier point de 12hTU...
Il va pas passer loin !
Vent 30-40 nds de NW d'après Windy.

23 nov. 2018

plus que 40 milles avant le cap Horn.... sacré VDH ! Chapeau bas Monsieur ! bientot l'etrave pointée vers le nord....

23 nov. 2018

Le QG des Sables en ébullition...

goldengloberace.com[...]onight/

;-)

23 nov. 2018

Une pause au Micalvi ça aurai été top, sur cette course

23 nov. 2018

Le Micalvi, belle histoire et lieu mythique, mais ceux de la GGR 68-69 n'y sont pas passés...

figaronautisme.meteoconsult.fr[...]861.php

;-)

23 nov. 2018

Jean-Luc van den #Heede (via satellite) PASSE A LAUBE TOUTPRES DES 2ILES ILDEFONSO BARO REMONTETVB /"Passing at dawn very close to the 2 islands ILDEFONSO Barometer up and everything is fine"

:-)

23 nov. 2018

"HORN EN VUE"... il vient de le tweeter.

Sa position est réactualisée toutes les heures.

23 nov. 2018

Suzie vous s'est arrêtée pour savourer l'instant.

23 nov. 2018

Voilà, il le passe à 1 mille au large... dommage qu'il y ait pas une webcam au phare ! C'est le début de l'après-midi, les photos seront sympas, mais il faudra attendre son retour aux Sables...

:bravo:

23 nov. 2018

8,4 nœuds en passant il a salué comme il se doit ce caillou!

23 nov. 2018

Il a démarré le turbo:8,4nds
Bravo à lui

23 nov. 2018

Le courant doit aider...

23 nov. 2018

bien vu!

24 nov. 201816 juin 2020

et même une image prise depuis le phare!

24 nov. 201816 juin 2020

je ma remets je n'arrivais pas à la visualiser sur le site j'ai du la sauver puis ajouter extension jpg.

24 nov. 2018

Comment as-tu trouvé cette photo ?
Heureusement qu'il y a la date et l'heure !
VDH a dû communiquer par VHF avec le phare.
On voit bien que c'est pas du beau temps et qu'il a pas de GV.
:bravo:

24 nov. 2018

quand j'ai vu le post sur la page facebook de la GGR, je me suis dit que l'on ne voyait pas bien, alors je suis allée cherche le tweet d'origine et j'ai enregistré la photo sur mon disque pour la rendre disponible ici en bonne qualité (et grande taille).

24 nov. 2018

Il choisit de passer par le détroit de Le Maire : envie de voir la terre... et moins de mer sans doute pour ménager son mât ?

24 nov. 2018

Plein lune, vives eaux, on voit bien qu'il doit avoir du courant avec, là encore : 7,7 nds au milieu du détroit ! C'est quand même du bol... à moins qu'il ait la bonne info et donc choisi de passer par là ?

;-)

24 nov. 2018

Il a fait pareil en NZ Il est joueur !
;-)

24 nov. 2018

D'une pierre deux coups : voir le paysage et beaucoup moins de mer, il suffit d'activer l'onglet "Waves" sur Windy pour voir la différence, c'est du simple au double pour la hauteur des vagues.

Et si jamais son mât faisait encore des siennes, il serait plus près d'un abri... doit pas être du genre à appeler les secours pour un oui ou pour un non.

24 nov. 2018

Magistral le passage du Horn. Il est comme en régate et vire les marques au plus prés. Je crois qu'il cherche tout simplement à se faire plaisir.

24 nov. 2018

Galère ? il a peu progressé ces dernières 4 h, au vent de l'île des Etats, ça a bien forci mais seulement 2,5 nds... !

:reflechi:

24 nov. 2018

C'est reparti à 6 nds... il s'est dégagé de l'île.

;-)

24 nov. 2018

et probablement également inversion du courant...allez courage Jean Luc !

24 nov. 201824 nov. 2018

oui beau passage ! il avait du oublié le frein à main, maintenant à 7,7 nds !
question technique (utile pour nos navigations) au sujet de la fragilité de son mat au niveau des barres de flêches : à cet endroit le mat subit-il moins d'efforts avec voiles d'avant seules ou GV seule ou les 2 en réduisant nettement la surface totale ... ou simplement au portant est-il plus intéressant de ne garder que les voiles d'avant, ajouter de la GV ne faisant pas gagner beaucoup et dans son cas augmente les efforts sur le mat pour un gain de vitesse minime ?

24 nov. 2018

Pour la tenue du mât c'est mieux avec là GV, sauf si elle est au troisième ris peut-être.
Là il était peut-être trop près du vent AR pour pouvoir la tenir sans deventer sa voile d'avant, avec les lacets du régulateur en plus.

24 nov. 2018

VDH pense lui qu'il vaut mieux sans GV... manifestement.
C'est ce qu'il a fait depuis l'accident, mais toujours au portant.
Il a dit que quand il devra faire du près, donc avec la GV, il sous-toilerait pour soulager.

24 nov. 2018

Contrairement au pres, au portant la GV ne participe pas a la tenue du mât.

25 nov. 2018

au près c'est sur GV et voile d'avant obligatoire même sous toilé mais à partir du grand largue je me demandais si en laissant la GV + voile d'avant les efforts sur le mat ne sont pas mieux répartis avec une partie des efforts sur écoute GV et voile d'avant plutôt que de prendre tout le vent sur voile d'avant seule dont une bonne partie de l'effort en tête de mat .
il est possible que VDH ait pris cette option voile d'avant seule pour éviter tous risques d'empannage ou de rappels violents dans la GV dus à une mer chaotique, chocs violents pouvant être fatales à son mat fragilisé ...

25 nov. 201825 nov. 2018

Je pense que VDH, même si son mât n'était pas affaibli, naviguerait dès le travers et dès que son bateau atteint la vitesse critique sous voile d'avant seule. C'est une nav qui économise les efforts sur le gréement. Le pilote est moins sollicité. Il n'y a moins de risque de contrer des départs au lof dans une mer formée. Le bateau (et le marin) fatiguent aussi beaucoup moins. Il peut aller piquer un petit roupillon sans risquer qu'une rafale le déséquilibre. Et si le bateau se faisait à nouveau coucher il se redresserait beaucoup mieux sans GV. Je ne pense pas que l'avarie qu'il a subi aura un gros impact sur le reste du parcours et que c'est la raison pour laquelle il navigue sous foc seul. En ce moment, il gère en assurant sa confortable avance. Entre le premier et le second celui qui gagnera sera celui qui ne connaitra pas une nouvelle avarie majeure. VDH le sait et c'est la vraie raison pour laquelle il ménage sa monture. On verra la suite.

25 nov. 2018

C'est lui qui sait quelle est la moins mauvaise façon de gérer, compte tenue de l'avarie. Avec sa réparation, c'est comme s'il avait perdu un, deux ou trois boulons à une roue.
:-(
Ou si vous préférez, un, deux ou trois clous à un fer.
:acheval:

25 nov. 2018

Bien sûr il sait ce qu'il doit faire. Ai je dis le contraire? Cela ne m'empêche en aucune manière de donner mon point de vue. Ce que je continuerai à faire. ;-)

25 nov. 201825 nov. 2018

Je vais même aller plus loin. L'avarie qu'il a connu n'influencera pas le résultat final. Par contre elle maintient un intérêt en forme de suspense. La probabilité que Slatts ait une avarie qui l'handicape est supérieure à celle de VDH car comme poursuivant il prendra plus de risques.

25 nov. 2018

Compte tenu de l'avance, oui. Et de son talent.
Suspens pour le près dans l'Atlantique Nord en hiver !
;-)

25 nov. 2018

@Graglon je répondais au débat général et c'est par erreur que ma réponse est incrémentée.
Pour la navigation sous voile d'avant il faut voir de quelles conditiions il s'agit, c'est de la quasi fuite. Je crois que RKJ dis dans son livre « super, ça s'est bien calmé, il n'y a plus que force 7»...
;-)

25 nov. 2018

Hello,
Gibraltar / Lanzarote, Dufour 4800, au portant, 2/3 mètres de creux, 25 noeuds constants, grand voile affalée, génois tangonné,plus de 6,5 noeuds de moyenne...
Grand confort, bateau mou sur sa trajectoire, facile à gérer pour le pilote,bôme posée sur le pont,nuits paisibles...

25 nov. 2018

Hello Flora,
Ah ah ah
Autour de 150/160 degrés du vent, avec un bateau rouleur (accentué par un mât trop lourd), la grand voile masque le génois, le perturbe dans les coups de roulis encore plus en coupant les filets d'air...
Avec un tangon plus court ou mieux réglable on peut jouer sur le génois dès que son point d'écoute est après le haubanage...
Enfin ça tu connais...
Le 4800 passe sur sa barre facilement aussi !
... suis parti une fois mât dans l'eau avec un coup de lof devant l'Espagne à un endroit où ça passe de chai plus combien de profondeur à genre 60 mètres, 20 noeuds de vent et 1,5 M de houle avant la montée des fonds... Au portant ça doit surfer !?
Trop de grand voile aussi,uniquement un ris en place, l'autre pas passé, lazy guy...
Regardé bêtement la carte...
Tu as raison pour la sécurité, c'est pas top... Là j'étais en solo et j'avais mis un moment un fil de ski nautique orange sur le vérin du St 4000 pour me rassure si je tombais à l'eau... Mais ça filait trop vite dans les doigts, il aurait fallu une petite bouée... ?
Sinon une voile tangonnée qui a un enrouleur est facile à rouler...
C'est vrai faut hisser la grand voile même si le moteur démarre
Au bout du compte,par rapport à la coupe de la Gv, le troisième ris deventait quand même un peu et avec 20 noeuds de vent seulement, tirer des bords avec, macache... Il fallait hisser un peu plus...
Gv prête à hisser avec la drisse sur la têtière, avec la toile du temps, on perd peu de temps mais sûrement trop quand on voit la silhouette du tombé à l'eau s'éloigne...

25 nov. 2018

On appelle ça naviguer à la méditerranéenne... non ?
Quand on a fait son apprentissage en Atlantique à la voile pure, on n'aime pas trop naviguer sans GV. Un des principes de base, c'est porter la toile du temps à toutes les allures.
Pour rester manoeuvrant (s'il faut faire demi-tour et se mettre au près, par exemple), c'est quand même mieux si la GV est déjà en l'air, même au bas ris.
Hisser la GV en route quand on est portant et que ça forcit... hum !
Oui je sais, on met le moteur... sauf s'il veut pas !

:heu:

25 nov. 2018

On se comprend alors.
:topla:

25 nov. 2018

Bonjour tout le monde,

Faut pas oublier Mark Slats quand même... il y croit lui !
Et il a des voiles d'avant performantes endraillées qui lui donneront un avantage dans la remontée de l'Atlantique !

25 nov. 2018

Je me demande si VDH ne navigue pas sous génois seul uniquement parce que son brelage actuel entoure complètement le mat, empêchant de hisser la GV au dessus du point d'ancrage des bas haubans.
Il a dit quelque chose la dessus ?

25 nov. 201825 nov. 2018

Il l'a pas dit, à ma connaissance.
Mais ça veut pas dire qu'il l'a pas fait !
Là en tout cas, vu la direction du vent, je pense qu'il doit avoir la GV.
(rectification : pas sûr... le vent a adonné !)
Arisée à fond, peut-être qu'elle arrive pas plus haut que l'éventuel brelage ?
On en saura plus demain soir au moment de la vacation téléphonique, c'est prévu pour 18h je crois, heure de chez nous.

25 nov. 201825 nov. 2018

Le brelage est au premier étage de barres de flêche, environ 4,50 m du pont sans doute, le vit de mulet à 1 m peut-être, resterait 3,50m de guindant ?

25 nov. 2018

VDH, a course gagné, d'un autre côté vu son CV, c'est normal.
Brelage ou pas brelage, c'est du brelage intellectuel!!; non? :mdr:

25 nov. 2018

Non, tant que la ligne d'arrivée n'est pas franchie, tout peut encore arriver !
Il ne faut pas vendre la peau de l'ours........

25 nov. 2018

La ligne d'arrivée est encore très loin...

Chaque chose en son temps, au vu de sa dernière position, on voit que ça le fait, mais il y a quelques heures, ce n'était pas très confortable, même pour lui :

"Jean-Luc van den #Heede (via satellite) 8JE NE SAIS PAS SI JE VAIS POUVOIR PASSER OUEST FALKLA / I DO NOT KNOW IF I WILL BE PASSED WEST FALKLA"

;-)

25 nov. 2018

Y'a une arrivée en hiver ici prévue...En janvier février c'est très chaud aussi, on peut se prendre 50 noeuds avec la mer entre l'Espagne et la France...
Le pot au noir ça peut coûter beaucoup de temps,même casser un mât...
Une part de chance,des fois partagée, des fois non

25 nov. 2018

C'est la conséquence d'un départ trop tôt : Don et son équipe ont rectifié le tir pour la prochaine GGR 2022, elle partira mi-septembre et donc en principe les premiers arriveront au printemps ici.

25 nov. 2018

C'est tout bon, il confirme :

Jean-Luc van den #Heede (via satellite) 8C BON!ON PASSE A LOUEST LE VENT30KT A TOURNE DANSLE BONSENSTVB

Sur ce cap, il va laisser les Malouines à plus de 50 milles sous le vent.

S'il s'était arrêté, il aurait pu rencontrer la petite famille des LIBERTAIRE...
libertairegv.blogspot.com[...]nd.html

:-)

25 nov. 2018

Très intéressant ce blog...
Modestes dans leur présentation, et bateau acier très original, sans lisses intérieures et tôles soudées à clin...

28 nov. 2018

Comme Joshua??

26 nov. 201816 juin 2020

Golden Globe Race
1 min ·
????????? FRENCH UPDATE 26/11/2018 : #GGR2018

C'est une image d'une faible résolution, pas très nette mais tellement forte qui nous est parvenue ce week-end du bout du monde. Prise par le gardien du phare du cap Horn, elle montre au loin, dans la grisaille et la mer démontée un tout petit voilier, tout seul, isolé, sous voile d'avant seule. C'est le Rustler 36 MATMUT de JEAN-LUC VAN DEN HEEDE, leader insolant mais blessé de la Golden Globe Race ! Il a passé le mythique rocher vendredi dernier avec a son bord un marin de 73 ans en train d'écrire une incroyable histoire, qui va rapidement devenir légende, celle d'un homme obstiné, d'un marin d'exception qui n'a pas encore raccroché son harnais, fût-il de sécurité.

JEAN-LUC donc, ou VDH a passé le cap Horn ce week-end, cette marque hautement symbolique qui matérialise la fin des mers du Sud et ouvre les portes de l'Atlantique, en première position ! Il n'a pas traîné depuis puisqu'il a déjà parcouru plus de 300 milles et conserve toujours 1250 milles d'avance sur MARK SLATS, solide second en route directe. Mais le leader va bientôt ralentir, la faute à une bande de hautes pressions qui va lui barrer la route à partir de demain pendant que le Hollandais devrait filer à bonne allure vers la pointe sud du Chili, en continuant à reprendre des milles...

Derrière, à bientôt 2000 milles, UKU RANDMAA lutte pour conserver sa place de troisième. Avec SUSIE GOODALL, qui n'arrive pas a reconstituer ses réserves d'eau, c'est le jeu du chat et de la souris. Si le skipper estonien parvient à maintenir une avance de 350 milles, celle-ci n'a rien de confortable car les vents perturbés de la zone qu'il traverse créent un effet d'accordéon qui sollicite les nerfs des deux marins pendant qu'ISTVAN KOPAR, à 400 milles de l'Anglaise est à la lutte avec son système de direction (roulement abîmés, barre de secours inopérante...) et sa drisse de grand-voile qui vient de casser...sans compter les vents de face qui s'annoncent...

Mais l'Américano-Hongrois peut au moins se satisfaire d'avancer, ce qui n'est pas le cas de TAPIO LEHTINEN. Depuis son entrée dans le Pacifique, il lutte avec acharnement contre le vent qui s'obstine à lui barrer la route, pendant encore au moins une semaine. Une punition qui s'ajoute a celle d'avoir sa coque recouverte de bernacles...encore à un peu plus de 600 milles de la côte ouest australienne, IGOR ZARETSKIY a choisi de rejoindre le port d'Albany, pour retirer ces parasites qui recouvrent sa coque et qui l'empêchent de bien glisser depuis son entrée dans l'Indien et réparer son étais. Pour MARK SINCLAIR, ce sera Adélaïde, où lui aussi va se libérer de ces méchantes bernacles et se réapprovisionner en eau au ROYAL SOUTH AUSTRALIAN YACHT CLUB, où il est licencié. Les deux derniers marins repartiront ainsi en catégorie Chichester, mais en ayant retrouvé tout leur potentiel pour bien avancer !

Christophe
+la photo en question ;-)

26 nov. 2018

Mais il n'y a pas que superman !
La prestation de Slats est magnifique, ce jeune homme a de l'avenir, je pense.
Les trois du peloton font une belle course, actuellement même une régate.
Et ceux qui suivent ont un énorme mérite !
Et bravo aussi aux dix absents qui ont tenté l'aventure !!
:pouce:

26 nov. 2018

J'avais pondu un petit post dans ce sens ce matin... j'ai dû oublier de l'envoyer ! Ouh là, ça va mal.

Parmi les absents, plusieurs sont déjà inscrits pour la GGR 2022 !

;-)

26 nov. 2018

En effet, 4 nouvelles d'un coup... ah non, seulement deux nouvelles, parce que Jeanne et Suzanne figurent déjà dans les 20 !
;-)

26 nov. 201826 nov. 2018

On va pouvoir peut-être mettre à jour ce fil :
www.hisse-et-oh.com[...]litaire
;-)

26 nov. 201826 nov. 2018

Le direct de tout à l'heure en public au PC des Sables :

www.facebook.com[...]9774100

Un peu longuet tant que Jean-Luc n'était pas au bout du fil...

:blabla:

Mais dans les commentaires, on apprend qu'il trafique en RA sur le 7135... pour ceux que ça intéresse. En ce moment, il est en relation avec un RA des Malouines qui lui donne la météo et même les navires sur zones ! (un seul en fait depuis plusieurs jours et personne tout le long du Pacifique).

26 nov. 201826 nov. 2018

Dommage que la question de l'antifouling qui a un impact très important sur le classement actuel n'ait pas été traitée de manière plus technique et plus détaillée. Je serais bien curieux de connaitre les composants de l'antifouling des deux premiers qui n'ont pas l'air de se plaindre d'une carène sale. Dire que VDH en a mis 3 couches est un peu court.
On ne nous dit pas tout :non:

26 nov. 2018

Pour Igor en tout cas, il est clair qu'il a fait une grosse bêtise : nettoyé la coque avant le départ, y compris un ponçage... et pas remis d'antifouling !
Le fait de ne jamais s'arrêter est important aussi, c'est bien connu.
Ce sont les plus lents qui ont les coques les plus sales.
Susie a dit qu'elle a nettoyé plusieurs fois en mer.

J'utilise du Uno de Ibternational peint en janvier et à la sortie en novembre pas une algue ni un coquillage et pendant les quatre mois de nav même pas de vase.

26 nov. 2018

En 1968, ils discutaient par la BLU??
Ca change tout! VDH aurait il continuer sans discussion avec son equipe a terre???
Est ce rellement un "exploit", compte tenu de son palmares??
Désolé, mais la GGR n'a plus raison d'être. Je prefererais une vrai course d'amateur avec les moyens actuels.

26 nov. 2018

Je pense que sans contact il aurait fait le même bricolage, et aurait probablement continué pareil.
L'exploit pour lui c'est le record contre les vents dominants, mais il a dit que le Horn, cette fois ci, c'était dur !
Une navigation si longue, ça sort de l'ordinaire, encore plus pour ceux qui arriveront longtemps après lui.
;-)

26 nov. 2018

@iff. Pas vraiment d'accord. Quand tu sais que tu es seul et que tu ne peux compter que sur toi meme, ca change tout. Sans contact, il n'aurait pu prevoir sa meteo, sans contact, il n'aurait pu etre rassurer sur ses possibilites de réparation, sans contact, il aurait peut etre douté et quand tu es seul et que tu doutes, ca se complique; il faut se battre contre soi même pour garder ne serait ce que la motivation et la confiance pour simplement continuer.

27 nov. 2018

Hello,
Oui d'accord, ça n'a rien à voir !!!
Moitessier et les autres, no météo à part le ciel et radio ?Quoique Moitessier avait une radio, non,?
Et en cas de souci, ils n'esperaient même pas en rêve l'arrivée de la cavalerie !
A cette époque, si ton bateau il est retourné, tu es sur la coque, ou dedans même, tu sais une chose, c'est que tu vas crever... Aujourd'hui tu as lancé l'alerte, tu es repéré, le monde entier a les yeux rives sur toi, tu as ton téléphone, la balise... Les chances de crever à 100 % s'éloignent tout d'un coup...
Rien à voir
Ça n'enlève rien à la valeur de VDH, mais imposer la même course aux concurrents, ils ne supporteraient sûrement pas, imaginez un peu, vous êtes seul, sans pilote électrique,sans secours possible, sans parler avec quelqu'un pendant des mois, une vraie solitude totale...
Pas un bouton à l'aide à presser, rien seul le bruit de la mer, combien tiendraient ?
Désolé l'expression mais c'est pas la même paire de roubignolles !
La solitude tue mais fortifie aussi.
Il n'y a plus de solitude pour les coureurs...
Les derniers aventuriers naviguent sans balise, sans téléphone, avec un gps quand même...
Il y en a plein, des inconnus, qui font des choses admirables, des hommes, des femmes, des couples ou des familles...
Une pensée pour ces couillus !

27 nov. 2018

moitessier, pas de radio, pas de moteur, un lance pierre pour envoyer des messages aux cargos

faut relire les classiques, l'ami james

27 nov. 2018

ça veut pas dire qu'elle fonctionnait... un autre spécialiste allergique à la communication en mer, c'était Tabarly !
;-)

27 nov. 2018

pas sur Joshua pendant le GGR, relis la longue route stp

ensuite un allemand qui avait un yacht lui a donne un petit diesel qu'il a installé de mauvaise grace

27 nov. 2018

ça peut etre mais pas sur la GGR ça c'est sur

27 nov. 2018

trop fort Flora

La même année, Jean Fricaud, fabricant de pelles mécaniques (il créera plus tard le chantier META à Tarare), installé à Chauffailles en Saône-et-Loire, propose au couple de construire Joshua en acier au prix de revient17. La construction commence en septembre 1961 et, rivalisant de débrouille et d'économie, Joshua est prêt en avril 1962 à prendre la mer, avec un petit moteur à son bord, des poteaux télégraphiques comme mât et des câbles EDF en gréement dormant18. Bernard Moitessier propose alors des stages d'école de croisière. Parmi ses stagiaires, figurent Nicole van de Kerchove et Thierry Dalberto qui racontera l'aventure de ce premier voyage de Joshua dans son livre Girolata19.

27 nov. 2018

tahiti alicante

Après avoir installé une coupole métallique avec cinq hublots, des bastaques pour compenser l'effort de trinquette, retiré l'hélice en plongée

27 nov. 2018

Il me semble qu'il avait seulement retiré l'hélice puis remise pour la Méditerranée (de mémoire floue!)

27 nov. 2018

Ayant tout d'abord refusé de participer à cette course, Bernard Moitessier finit par accepter mais décline l'offre du Sunday Times d'emporter une radio25.

27 nov. 2018

Quand mon fils était tout petit et que je m'étais arrêtée de bosser, j'ai acheté, lu et relu tous les bouquins de la collection Arthaud !
Il m'en reste de bons souvenirs...

;-)

28 nov. 2018

Pour info Flora-lie Cap Horn à la voile, en retirant l'helice a Moorea, il a cassé une pale.

27 nov. 2018

Pour la radio, j'ai vu une photo ou il y avait une radio sur un de ses bateaux...
Les fouineurs trouveront...

27 nov. 2018

Il me semble qu'il avait un moteur au départ sur Joshua, quand il faisait de l'école de voile en Méditerranée, mais ne l'avait-il pas passé par dessus bord avant de faire Tahiti/Alicante par le Horn avec Françoise ?

27 nov. 2018

A part Moitessier qui avait refusé d'embarquer une radio tous avaient une BLU et communiquaient avec leur famille, certains avec leur "agent" qui transmettait à la presse les évennements.
Quand Nigel Tetley a coulé en remontant l'atlantique il a été secouru en lançant un mayday et en percutant son BIB.
Ils utilisaient les moyens de l'époque.C'était pas non plus la préhistoire.
Encore une fois Moitesssier était une personnalité et un cas à part.

28 nov. 2018

@ ventura R36, L. Fougeron avait, lui aussi, refusé d'embarquer un émetteur .

27 nov. 2018

Ces dernières heures, Jean-Luc a obliqué à droite pour contourner la zone de hautes pressions, mais il se traîne à 4,3 nds. En activant l'onglet "Currents", on voit qu'il pourrait bientôt bénéficier d'une veine de courant portant ! Il a franchi le méridien 50°S.

Pendant ce temps, Mark déboule à plus de 7nds en direction du cap.

27 nov. 2018

Il a aussi le droit de roupiller au milieu de la nuit !
Dans la com, il disait qu'il avait deux ris quand il en aurait eu un , voire pas...
;-)

27 nov. 201827 nov. 2018

Non, mais qu'il peut y avoir des moments où il ne renvoie pas quand ça faiblit, s'il est dans un beau rêve !
:-D
Il se "traine" à 4 nds qhand les derniers foncent à 2 !
:-(

27 nov. 2018

Tu crois qu'il met en panne la nuit ?
:-p
Il a dit qu'il avait au moins 50 cm de creux... tranquille, trop à son goût, qu'il n'était pas à l'abri d'une remontée de Mark, mais qu'il préférait arriver 2e que démâter.

27 nov. 2018

Bonjour
L'organisateur de l'époque fournissait l'émetteur/récepteur B. Moitessier avait refusé, mais il avait un récepteur avec lequel il écoutait les stations des pays qu'il passait , il s'etend longuement là-dessus en particulier sa déception de ne plus bien comprendre la langue du Vietnam.

Pas sûr qu'il recevait beaucoup de bulletins météo marine !

27 nov. 2018

Hello,
Météo marine non, mais l'observation du "sorcier" et des conditions alentour... il avait aussi les pilot charts et tachait de cibler les bons "petits carreaux", il en parle aussi.

27 nov. 2018

Oui, je ne répondais qu'au sujet de la radio qui lui servait à écouter le monde et garder le contact mais pas à la météo.

27 nov. 201827 nov. 2018

En 1968, le ver de la technologie était déjà dans le fruit, ce n'était pas le cas avec Le Toumelin, Slocum etc...
:-D :acheval:

27 nov. 2018

Golden Globe Race
52 min ·
????????? FRENCH UPDATE 27/11/2018 : #GGR2018

Si JEAN-LUC VAN DEN HEEDE avait fêté son retour dans l'Atlantique de belle manière avec de solides moyennes qui lui ont fait déjà parcourir plus de 350 milles depuis son passage du détroit de Lemaire, les jours à venir s'annoncent plus compliqués avec le contournement d'une zone de haute pressions qui va l'obliger à obliquer sa route vers l'est, dans de faibles vents d'ouest qui passeront au nord dès demain. Un ralentissement est prévu aussi pour MARK SLATS, qui continu à grappiller des milles sur le leader et glisse encore ce matin à plus de 7 nœuds. Une petite bulle sans vent va le rattraper dans la journée mais elle sera comblée dès cette nuit par de forts vents de nord-nord-ouest qui le feront progresser rapidement vers le cap Horn à son tour, dans une houle qui va encore grossir.

Et si le Hollandais est désormais à moins de 800 milles du fameux rocher qui symbolise la fin des mers du Sud, les portes de l'Atlantique sont encore loin pour ses poursuivants. A 2000 milles de MARK, UKU RANDMAA devance SUSIE GOODALL de 350 milles, un écart insignifiant à l'échelle d'un tour du monde. La lutte pour la troisième place s'annonce serrée mais devrait tourner dans les prochains jours à l'avantage de l'Estonien qui va bénéficier de bons vents de nord dès jeudi pendant que l'Anglaise sera ralentie par une zone de hautes pressions qui va générer des vents d'ouest dès vendredi. Si la situation s'annonce très frustrante pour SUSIE, elle pourra se consoler du fait que ces vents de face auront touché UKU avant elle...

A moins de 1 nœud ce matin, ISTVAN KOPAR n'a pas encore réussi à débarquer Murphy (en référence à la loi du même nom qui décrit une situation où les choses vont en s'empirant). Si ses soucis de barre à roue ne suffisaient pas, il est coincé ce matin au milieu d'une bande de hautes pressions qui va le retenir jusqu'à demain midi, avant qu'il ne soit poussé à nouveau par des un flux modéré de sud qui passera au sud-sud-est l'obligeant lui aussi à progresser au près. Mais ce n'est rien en comparaison de ce que va continuer à subir TAPIO LEHTINEN ! Depuis son passage au sud de la Nouvelle-Zélande, l'océan Pacifique lui refuse le passage, lui opposant un vent de face contre lequel le Finlandais ne peut pas faire grand chose. Son bateau est pourtant théoriquement efficace à cette allure, mais recouvert de bernacles, il n'avance pas, dérive face au vent...et cela va durer encore plusieurs jours...

MARK SINCLAIR et IGOR ZARETSKIY ont tous deux décidé de se débarrasser de ces parasites en faisant escale en Australie, le premier chez lui à Adélaïde, dont il n'est plus ce matin qu'à 600 milles et à Albany pour le Russe, à 650 milles de son étrave. Les deux derniers de la GGR 2018 y resteront chacun plusieurs jours, pour remettre leurs bateaux respectifs en état de glisser au mieux en mer de Tasmane puis tout au long du Pacifique avant de revenir à leur tour en Atlantique. Leur passage en catégorie Chichester va les dispenser d'une escale à Hobart, imposée aux coureurs encore en course. Une économie de temps qui ne sera pas de trop pour espérer les voir revenir au plus vite !

Christophe

27 nov. 2018

..."l'Anglaise sera ralentie par une zone de hautes pressions qui va générer des vents d'ouest dès vendredi. Si la situation s'annonce très frustrante pour SUSIE, elle pourra se consoler du fait que ces vents de face auront touché UKU avant elle..."

Encore un qui confond sa droite et sa gauche (Ouest pour Est...)
C'est incroyable quand même, il a le temps de se relire !
:tesur:

29 nov. 2018

Une fois de plus aussi pour Christophe, et de plus il a parlé de la côte de l'Argentine au lieu du Chili !
Merci a lui, toutefois pour ses commentaires

;-)

27 nov. 201827 nov. 2018

Jour 148: Jean-Luc Van Den Heede contourne le cap Horn et gagne sur tous les plans sauf sur Mark Slats :
[url=goldengloberace.com[...]-slats/ ] :litjournal:[/url]

27 nov. 2018

Golden Globe Race
16 min ·
Latest Satellite TWEETS!.. Susie Goodall Racing took a wave down below all over the Chart table!! and Tapio Lehtinen is trying hard to stay positive.!!! #GGR2018

Uku : ALL OK.:) /
"Tout va bien"

Igor : ESMERALDA OK, IDU NA OLBANI,VETER TOCHNO V KORMU,GROT I KLIVER

Heede: MATMUT SOUS SPI EN ROUTE AU NE VA QUITTER LES 50EMES HURLANTS! /
"Matmut with spinnaker up heading NE is leaving the 50th howling"

Mark Slats: GOOD SAILING HERE THERE WAS EVEN SUN TODAY FOR 17 MIN R /
"Bonne navigation ici il y avait même du soleil aujourd'hui pendant 17 min"

Susie : AWAVEONTOTHECHARTTABLE,WHYDOILEAVETHEHATCHOPENINTHISSEA!:(/
"Une vague sur la table à carte, pourquoi et-ce que j'ai laissé l'écoutille ouverte avec cette mer!:("

Tapio : CLEAR SKIES, CRISP SUN, KEITH JARRET KOLN CONCERT - AH!:) /
"Ciel clair, soleil brillant, CONCERT de KEITH JARRET KOLN - Ah!:)"

Tapio : "CAMUS:1MUST IMAGINE SISYPHUS HAPPY - APPLIES 2 ME 2! (2KN/20D)"/
"CAMUS: quelqu'un doit imaginer SISYPHUS heureux - ça s'applique à moi aussi! (2nds/20D)"

Istvan : GDTHISZONEWORSETHANDOLDRUMSCHAFESAWAYEVERYTHINGINCLUDINGOURSOUL /
"Cette zone est pire que le pot au noir elle écorche tout même notre âme"

Mark Sinclair: RUNNING QUIETLY B4 GENTLE BREEZE FROM WEST TOWARDS ADELAIDE /
"Navigant calmement sous B4 vers Adélaïde légère brise d'ouest"

27 nov. 2018

M'enfin Susie, à quoi elle pense ! c'est pas la première fois que ça lui arrive...

Jean-Luc sous spi... dans la pétole, seulement 4 nds.

27 nov. 201827 nov. 2018

voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]aab489a

son secret: il carbure avec un produit breton! le paté Hénaff! ;)

27 nov. 2018

J'ai écouté la vacation hebdo de Mark Slats : il a un moral d'acier ! Il papote chaque jour avec les autres concurrents, Susie en particulier qui leur fait une vraie revue de presse, si j'ai bien compris, pas VDH parce qu'il est trop loin, mais aussi Suzanne/Nehaj régulièrement.
Il a embarqué des plats de cuisine française et il en a marre... mais en quantité, pas de problème, il a tout ce qu'il faut. Pas trop d'eau, mais ça n'a pas l'air de l'inquiéter.

Rien qu'au ton qu'il emploie, on comprend qu'il est vraiment heureux d'être là où il est !

:-)

28 nov. 2018

Ce matin, Mark est à 600 milles du cap Horn. Il grignote son retard sur VDH, lentement mais surement...

Jean-Luc dit qu'il a passé la nuit sous spi... mais le vent est revenu et il est sous génois maintenant. Il a du courant favorable, d'après Windy !

28 nov. 2018

Sur qu'avec un régime d'ouest il va diminuer l'écart d'ici le Horn, ça va être d'autant plus palpitant dans l'Atlantique ou c'est très changeant, il me semble.
;-)

28 nov. 2018

Bonjour.Pourquoi JL VDH a 18 h de pénalité ? François

28 nov. 2018

Hello,
Parce que lors de son avarie de mât, il a utilisé son tel Iridium en dehors de ce qu'il est prévu par le règlement de la course.
2 fois et la pénalité est de 9h/coup de fil. Cet aspect du règlement avait déjà été appliqué à Istvan lors de son arrêt aux Cap-Vert.

28 nov. 2018

Mais qui a appelé la police pour le dénoncer ? :-D :-D ;-)

28 nov. 2018

Golden Globe Race
26 min ·
????????? FRENCH UPDATE 28/11/2018 : #GGR2018

« 150 jours de mer ! », c'est le court message ce matin de SUSIE GOODALL, seule femme et plus jeune skipper de la Golden Globe Race. Au delà du chiffre lui-même, vertigineux a bien des égards, le point d'exclamation traduit peut-être aussi pour la navigatrice anglaise la satisfaction (ou la surprise) d'être encore en course...et en lutte pour le podium ! Elle n'est qu'à un peu plus de 300 milles de UKU RANDMAA, qui tient pour l'instant la troisième place. Mais l'Estonien reste pour l'instant mieux placé un peu plus au nord, pendant que l'Anglaise flirte dangereusement avec la zone de navigation interdite, dont elle n'est plus qu'à 4 milles ce matin...

600 milles dans son sillage, ISTVAN KOPAR est ce matin ralenti dans une bande de hautes pressions qui va bientôt être comblée par des vents de sud qui basculeront progressivement au sud-ouest, lui permettant de faire route directe au dessus du 46° degré sud (limite de la zone interdite de navigation) pendant encore quelques jours. Un scénario dont se satisferait sans doute TAPIO LEHTINEN ! Le pauvre Finlandais est toujours à la lutte avec des vents de face et remonte depuis plusieurs jours le long de la côte est de la Nouvelle-Zélande. Il va falloir qu'il attende encore un peu avant de virer pour reprendre sa route dans la bonne direction en profitant de la rotation du vent au nord-est, dans la nuit de jeudi à vendredi.

La configuration météorologique est plus simple pour MARK SLATS qui n'est plus qu'à 600 milles du cap Horn, soit moins de 4 jours de navigation. Plus simple mais plus brutale aussi car à mesure que le Hollandais ce rapprochera des portes de l'Atlantique, le vent de nord-ouest va considérablement se renforcer, au point d'atteindre, voir de dépasser les 60 nœuds... Heureusement, cette orientation devrait permettre de limiter le grossissement de la houle qui ne devrait pas dépasser les 6 ou 7 mètres...Mais l'approche du mythique rocher s'annonce de toute façon musclée pour MARK, qui, même s'il avoue prendre beaucoup de plaisir à traverser le Pacifique, sera sûrement très heureux de retrouver les eaux moins angoissantes de l'Atlantique.

JEAN-LUC VAN DEN HEEDE les arpente depuis 5 jours déjà et progresse à belle allure malgré son gréement blessé. Le vent portant lui permet de glisser à plus de 6 nœuds ce matin et le leader de la course va devoir faire des choix stratégiques importants dans les jours à venir. La voie traditionnelle de la remontée de l'Atlantique implique un long détour vers l'est pour échapper aux zones de hautes pressions qui se développent au large du Brésil mais il se pourrait que les vents portants qui vont l'accompagner encore un moment permettent au leader de la course de rester au plus proche de la route directe...une économie de milles potentiellement très intéressante !

Pas de stratégie en revanche pour MARK SINCLAIR et IGOR ZARETSKIY. Respectivement à 520 et 600 milles de leurs escales techniques (Adelaïde pour l'Australien et Albany pour le Russe), ils se préparent à sortir tous deux leur bateau de l'eau pour nettoyer la coque des bernacles qui ont très fortement ralenti leur progression ces derniers mois, notamment pour IGOR dont la carène est dramatiquement infestée...pendant que MARK devrait mettre une semaine à rejoindre son port d'attache, dont l'accès sera facile puisqu'il le connaît par cœur, il devrait mettre encore une dizaine de jour à rejoindre l'Australie. Il sera intéressant de voir comment se déroulera alors pour ces deux marins la deuxième partie du parcours. Ils auront retrouvé tout leur potentiel...mais en catégorie Chichester.

Christophe

28 nov. 2018

Bonjour. Franchement que ce soit Jean-Luc ou Mark le premier aux Sables en janvier, février ou même mars ... quelle importance ?
Nous avons tellement vibré en les regardant faire leur tour du monde ... et les autres navigateurs et navigatrices sont tout autant passionnant(e)s ... QUELLE "BALADE" ils et elle font !!!
Chapeau bas !!!
et pour celles et ceux de la "longue route", je suis tout autant émerveillé !!!

28 nov. 2018

Quelle importance : pour nous aucune, mais pour eux ?
Et comme personne n'est à l'abri de rien, ce sera peut-être ni l'un ni l'autre !
:-p

28 nov. 2018

oui, ils ont bien du mérite. Tapio est obligé de remonter le long de la NZ et il tweete "il faut imaginer Sisyphe heureux".
c'est vrai que ce vent qui s'obstine à être de face ne lui fait pas de cadeau.

le site ne dit pas quel a été son métier (ou alors il a vécu de la voile?). il cite Camus, il connaît les bons auteurs.

28 nov. 2018

C'est un enseignant, je sais plus quelle discipline.
Un poète aussi, ses tweets sortent de l'ordinaire, il fait souvent référence à des oeuvres littéraires.
Très connu dans son pays.
Il y a eu un portrait plus détaillé lors de son passage à Hobart il me semble.

28 nov. 2018

Golden Globe Race
37 min ·
Latest satellite TWEETS from the #GGR2018 fleet ...

Jean-Luc : NUIT SOUS SPI. JE SUIS PASSE AU GENAK.CROISE UN PHOQUE ! PEUDEVENT /
"Night with spinnaker. I've swaped it for the Genak. Cross paths with a seal! Not much wind"

Uku : GOOD ALL.:) :) :) /
"Tout va bien. :) :) :)"

Jean-Luc : APRES UNE JOURNEE MOLLASSONNE GENAK, EOLE SEMBLE SE REVEILLER! /
"After a soft day with Genak, eole seems to wake up!"

Susie : 150 DAYS AT SEA! /
"150 jours en mer!"

Istvan : GDIDON,TTHINKIMISSEDANYWINDLESSSPOTABOVETHBIGNORTHERNTRAPASICALLTHEZONE/
"HéDon,jecrois que j'ai raté tous les endroits sans vent au dessus de la grosse zone trapasical"

Coconut : MODERATE BREEZE FROM NW,HEADING NE TOWARDS KANGAROO ISLAND /
"Brise modérée du NO, me dirigeant vers le NE vers l’Île Kangourou"

Tapio : FOG,ENE WIND LIGHTER,ON STB IN THE CHOP AS W XPCTD 2 BACK MORE /
"Brouillard, léger vent ENE, tribord amure dans le clapot comme c'était prévu"

29 nov. 201829 nov. 2018

Golden Globe Race
36 min ·

GGR2018 Entrants are navigation using a sextant. They can receive any information over the HF SSB radio that is free to the public (except ROUTING) GGR does not co-ordinate or manage any HF Radio scheds. Entrants are free to join any existing maritime network or organize their own HAM radio net if they are a licensed HAM operator. Occasionally Entrants have been given other entrant positions from the GGR LIVE TRACKER as they are interested in where they are in the flee etc. That makes some followers believe they are not navigating with a sextant anymore (which is NOT the case) and it may be against the spirit of the GGR. HF radio is encouraged for use as it was in 1968 for safety and logistic reasons. None the less to save any confusion the following new rule to the GGR comes into force on Dec 1st. :)

NOR 3.1.3.3 GPS Positions from GGR Tracker and AIS Marine Traffic.

GPS co-ordinates of GGR entrants from the GGR LIVE tracker or AIS Marine Traffic are forbidden to entrants. Penalty 48hrs 1st offence. Disqualification 2nd offence.
...................................................................
ça rigole plus !
La Miss longeait la zone interdite à 4 nm, au sextant dans un mer des quarantièmes !
:-D

29 nov. 2018

euh c'est après Jean Luc qu'ils en ont plutôt, il a posté qu'il utilisait l'AIS dans le brouillard?

c'est vraiment n'importe quoi leur règlement rempli d'anachronismes.

29 nov. 2018

@LaTortue
Faut pratiquer l'humour VDHesque...

:heu:

29 nov. 2018

Un détail mineur : c'est quoi cette habitude horripilante de certains d'écrire leurs messages sans espaces entre les mots ?

29 nov. 2018

c'est comme des tweets ou d'anciens sms, ils sont limités à un certain nombre de caractères, sinon ça rentre pas!

29 nov. 201829 nov. 2018

Quand j'y pense, je met des espaces à ceuxen français !

29 nov. 2018

Les messages Iridium sont limités à 140 caractères, de mémoire. Ils en sont loin en général.

29 nov. 2018

Mauvaise utilisation de ceux qui ne sont pas familiers de ces claviers, à mon avis, mais je peux me tromper. Question de génération...
Ils s'amusent pas à compter les caractères et ils essaient de mettre le max d'infos avec des abréviations... quelquefois c'est dur à comprendre, je crois que c'est Istvan le spécialiste...
;-)

29 nov. 201829 nov. 2018

Golden Globe Race
2 min ·
Latest satellite TWEETS from the #GGR2018 fleet ..

Jean-Luc : BROUILLARD/ VISI 100M. C LA OU ON COMPTE SUR AIS ET TRANSPONDEUR! /
"Fog/visi 100M. That's when you count on AIS and transponder!"

Jean-Luc : CE PETIT VENT VA TB AU MATFRAGILE ! HELAS C UN PEU TROP NORD.TVB !
"This little wind is fine with the fragile rig! But it's a bit too much north. Everything is fine!"

Mark Slats: BAD SEAS FROM NE MAKING MY BOAT A SUBMARINE EVERY NOWANDTHEN /
"Mauvaises mers venant du NE et faisant de mon bateau un sous-marin de temps à autre"

Coconut : MOULD IN THE MARMALADE-1 OF THE PERILS OF SMALL BOAT SAILING /
"Moules dans la marmelade- 1 des périls de la navigation à bord de petits bateaux"

Tapio : MOUNTAINS IN HRZN à 40NM, HDNG ESE,1ST SHARK,THEN SEAL IN WAKE /
"Montagnes à l'horizon à 40 milles, me dirigeant ESE, un premier requin, puis phoque dans mon sillage"

Jean-Luc: TJRS AU PRES DANS UN EPAIS BROUILLARD. C MONOTONE MAIS J AVANCE! /
"Still close hauled in a thick fog. It's monotonous but i'm progressing!"

29 nov. 2018

C'est pas des moules qu'il a trouvé dans sa confiture, mais du moisi...
:heu: :-p

29 nov. 2018

ben oui les moules elles sont sous la coque ;-)

30 nov. 2018

Golden Globe Race
45 min ·
UPDATE: Mark Slats is racing towards a substantial storm and Cape Horn with no way out! He is currently about 300 Miles away making 6.5kt averages and should hold that rounding in about 48hrs ( Touch wood!). In 24hrs the wind and sea will start to increase from the North West. Seas are expected to reach 10mtrs or more and winds will gust well over 60-65kts. NW storm may be slightly better than a SW storm but we will all be thinking of him.

Capt Coconut Mark Sinclair is becalmed and drifting with no sails up wanting to get home to Adelaide! Tapio Lehtinen Sailing has sharks and seals alongside, still smiling with head winds but the forecast is suggesting he may get a better angle in the next day or so and able to head a little east!.

Uku Randmaa Golden Globe Race 2018 caught 25ltrs of water last night, Jean Luc Van Den Heede is sailing east holding position a little waiting for the expected southerly winds in the next 24hrs to push him north again! Susie Goodall Racing is making good progress east but has not checked in for two days now. she remains 360 miles behind UKU so the Race continues!

Istvan Kopar Solo Circumnavigator is still steering in the right direction at least and ????? ???????? IGOR is dragging the flower garden slowly but surely toward ALBANY in Western Australia!! So many unknowns in the #GGR2018 ...the definition of a true adventure which has been inspiring since 1968..and just eight SITraN bears left sailing!!!...

30 nov. 201816 juin 2020

"and just eight SITraN bears left sailing!!!..."
:reflechi:

30 nov. 2018

Golden Globe Race
16 min ·
Latest satellite TWEETS! from the #GGR2018 fleet . Message sent to Susie and she came back with OPPS! OK! so all is fine.. :)

Coconut : MV MERKUR OCEAN CROSSED 1 NM AHEAD. FIRST VESSEL IN 66 DAYS! /
"MV Merkur ocean traversé 1 NM devant. Premier navire depuis 66 jours!"

Jean-Luc : LA BRUME A FINI PAR SE DISSIPER. LEVENT 17 KT NNE EST CONSTANT.TVB /
"The mist has finally been dispersed. The wind 17kt NNE is consistent. Everything is fine."

Mark Slats: PROPER SAILING ALL GREAT THE HORN IS COMING /
"Navigation correcte tout va bien le Horn arrive"

Uku : ALL GOOD.TONIGHT I COLLECTED 25 L RAIN WATER.:) /
"Tout va bien. Cette nuit j'ai récolté 25 L d'eau de pluie.:)"

Coconut : BECALMED,DROPPED SAIL,ROLLING IN THE SWELL /
"Encalminé, voiles affalées, roulis dans les vagues"

Tapio : SIR ROBIN K-J HAD 20 DAYS OF E-LIES 68, I,VE HAD ONLY 12 YET.. /
"Sir Robin K-J avait eu 20 jours de vents d'Est en 68, je n'en ai eu que 12 pour l'instant.."

Jean-Luc : LE TEMPS CHANGE. CE SOIR PAS MAL DE VENT PORTANT PREVU. TOP ! J /
"The weather is changing. Tonight some downwinds are expected. Great!J"

01 déc. 2018

Ce matin, Mark n'est plus qu'à 130 milles du Caillou... il a atteint le plateau continental, ça souffle fort du NW, parallèle à la côte. Il devrait échapper au plus fort, dans les 12h à venir ?
Mais il fera encore nuit probablement quand il y sera...

01 déc. 201816 juin 2020

Golden Globe Race
12 min ·
Mark Slats is coming out of the worst weather about now with winds back to around 35/40kts! In the next three hours it will be back to 25-30kts close inshore as he heads around CAPE HORN in the lee of the land ( SMART MOVE!) and out of the worst wind. He has about 50 miles to go and should average around 6.5kts if all goes well. ETA at the Horn is in about 8 hours or 0400UTC???. 1st Chart shows his position now 2000UTC and the second wind chart shows wind in about three hours time but boat position for now so in another three hours he will be 18 miles further in. Sea may still be around 6-8mtrs for now dropping slowly over the next four hours. #GGR2018

01 déc. 2018

Golden Globe Race
12 min ·
Latest SATELITE TWEETS #GGR2018 Fleet...Father Xmas and Susie ALONE at sea!

Jean-Luc van den #Heede (via satellite) 8 PLUSIEURS DIZAINES D OISEAUX VIRVOLTENT AUTOUR DE MATMUT ! SYMPA! / SEVERAL TENS OF BIRDS CROSS AROUND MATMUT! FRIENDLY!

Mark #Slats (via satellite) 68 I ALSO SEE MOUNTAINS WITH SNOW BIG ONES / je vois aussi la montagne avec de la neige, de gros

Mark #Slats (via satellite) 68 PRETTY WINDY A GOOD 50 BUT IM VERY MUCH IN CONTROLE / très venteux, un bon 50, mais im très en contrôle

Igor #Zaretskiy (via satellite) ESMERALDA OK,PORVAL ZADNUU YANKEE 2,IDU POD YANKEE 1,GROT 2 RIF

Mark #Slats (via satellite) 68 FIRST BOAT AT SEA AND REAL CLOSE / le premier bateau en mer et de très près

Mark #Sinclair (via satellite) 88 STRONG BREEZE FROM SW,FAVOURABLE FOR KANGAROO ISLAND /vent du sud - ouest, favorable à l'île kangaroo

Jean-Luc van den #Heede (via satellite) 8LE VENT A ENFIN BASCULE.JE[...] VAIS FAIRE DU NORD A BONNE VITESSE / WIND FINALLY ROCKER.I WILL DO NORTH AT GOOD SPEED

Susie #Goodall (via satellite) 75-5 MONTHS AT SEA. ALONE. / 5 mois en mer.seul.

Tapio #Lehtinen (via satellite) 61ST ORTHODOX NAVIGATION DAY BLESSED WITH SUN,AM,NOON&PM SIGHTS / 1ER JOUR DE NAVIGATION ORTHODOXE, BÉNÉDICTIONS DE SOLEIL, AM, MIDI ET PM

Istvan #Kopar (via satellite) GD DISAPPOINTED DOLPHINS TODAY AS I SHAVED MYSELF THEY WERE HOPING SANTA IS MOVING SOUTH WHEN I SHOWED UP I RED HELLY HANSEN WG & WHITE BEARD

Uku #Randmaa (via satellite) ALL OK.:) / TOUT OK. :)

Tapio #Lehtinen (via satellite) 6PUT AWAY NZ & TOOK OUT S PACIFIC,W PORTION CHART,TRAGET VINNER / rangez nz & pris s pacific, wa partie graphique, cible gagnant

Jean-Luc van den #Heede (via satellite) 8LE VENT NA TJRS PAS TOURNE.AU[...] PRES 2 RIS TRINQUETTE 1 PEU REDUITE / THE WIND IS NOT TURNED.

01 déc. 2018

Plus que 40 milles pour Mark... mais s'il continue sur ce cap, il va passer derrière ! Il est 10 milles plus au Nord que la trace de VDH.
:coucou: :-p

02 déc. 201816 juin 2020

oui, lui aime aime visiter les îles (mais le vent y est beaucoup plus faible qu'au large du Horn)

02 déc. 2018

il a passé le Horn il y a quelques minutes, et visiblement il a retrouvé du vent, il est à près de 7 nœuds. frustrant de passer de nuit, certes.

après il va devoir choisir une option de remontée.

pour VDH, ça ne se profile pas trop mal dans les jours à venir dans son option ouest, il va avoir du portant.

pour Mark, l'option est semble naturelle, et il peut trouver de bons vents une fois les malouines passées pour aller plein nord.
il peut aussi passer à l'ouest avec du vent du sud dans deux jours. je parie sur la route Est, quand même.

03 déc. 2018

On en saura plus lors de sa vacation téléphonique demain mardi.
VDH c'est le lundi.

02 déc. 2018

En effet... pauvre Mark, le vent a tourné en plus ! Son dernier message d'il y a une heure et demie :

UNDER THE CAPE AND NO WIND IN 6M SEAS Position: 56' 03.202 S 067' 33.118 W at 02 Dec 04:29 UTC

Il fait nuit, il est à 5 milles au large, il doit voir le feu quand même !
C'est son premier passage ? Frustrant...

Il a repris 200 milles à VDH ces derniers jours... à peine plus de 1.000 milles les séparent ! Mais Jean-Luc est reparti fort depuis hier.
Je pense que Mark va choisir de laisser les Malouines à bâbord.
:reflechi:

03 déc. 2018

Slats a choisi : ça sera l'ouest des Malouines, comme VDH.
route plein nord en ce moment

02 déc. 2018

Ah oui, c'est bon !
:pouce: Mark
C'est la 2e fois pour lui en fait (TDM en 2004-2005 sur un plus grand bateau).

02 déc. 2018

Des compléments d'infos et une vue impressionnante sur les fameuses...bernacles!
voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]886cdb0

02 déc. 201802 déc. 2018

Merci !
V&V fait monter la pression
:-D

02 déc. 2018

VDH à 8,5 nds s.o.g !
C'est tout bon...
;-)

02 déc. 2018

Et d'après Windy VDH aurait une semaine de vents favorables, et pas Slats...
Le 11, ça changerait.
;-)

02 déc. 201802 déc. 2018

Pourquoi le site officiel ne parle pas du passage du Horn par Mark?
la partie actualité c'est encéphalogramme plat
heureusement qu'il y a ce fil pour parler de cette course

02 déc. 2018

Une page FB est généralement plus facile à utiliser qu'un site internet, c'est peut être la raison.
La plupart des infos viennent de leur page FB.
Flora, mézigue ou d'autres les reportons ici pour en faire profiter tout le monde...

;-)

03 déc. 2018

:pouce:
Super ton nouveau site ! Je me le mets de côté.
;-)

03 déc. 2018

Et ils ont un site qui se la pète, mais pas comme moi un bon conseil qui sur mon site 99ko me fait passer direct les "pages" FB sans aucune manipulation :
alain-tardif.fr[...]/
:-D

02 déc. 201802 déc. 2018

@ sunzoo
Parce que c'est une toute petite structure ; le week-end, c'est service minimum, il y aura davantage de commentaires demain lundi.

02 déc. 2018

Golden Globe Race
1 min ·
Latest Satellite tweets from #GGR2018 Entrants...

Susie #Goodall (via satellite) 73-NICESAILING /sympa la voile

Jean-Luc van den #Heede (via satellite) 8
GROS FILET DE PECHE DANS LHYDROGENE QUE G COUPE SANS DEGAT. TVB / BIG FISHING NET IN HYDROGEN THAT G CUT WITHOUT DEGAT.ALL GOOD

Mark #Slats (via satellite) 68 UNDER THE CAPE AND NO WIND IN 6M SEAS / sous la cape et pas de vent à 6 mètres de la mer

Mark #Sinclair (via satellite) 88 TAKING SUNSIGHTS FOR KI LANDFALL IN BOISTEROUS CONDITIONS / Prendre le soleil pour Ki Landfall dans des conditions confuses

Tapio #Lehtinen (via satellite)6HEAD WINDS BRING SUN & WARMTH FROM FIJI & TONGA:) / des vents contraires, Apportez le soleil et la chaleur de Fidji et Tonga :)

Istvan #Kopar (via satellite) GD WIND NOT ENOUGH TO PROGRESS RAIN TO COLLECT LOCATION TO GET XMAS SPIRIT, BARO 1028, NO COMMENT

03 déc. 2018

Golden Globe Race
1 h ·
ETA!!!! Capt'n COCONUT Mark Sinclair is currently about 135miles SW of Adelaide making abot [about ?] 4.5kts and is expecting generally light head winds over the next 24/36 hrs so unless he has some fuel left to motor he may not arrive until after 8pm local time on TUE. 4th DECEMBER at the Royal South Australian Yacht Squadron so if you are planning to be there to welcome him in watch the GGR Tracker LIVE. positions will be every hour for the last 12 hours. #GGR2018
;-)

03 déc. 201816 juin 2020

Round-the-world sailor Mark Sinclair approaching Kangaroo Island
[url=www.theislanderonline.com.au[...]island/ ]
;-)

03 déc. 2018

Don vient de faire le topo météo habituel.
Excellent pour "improve one's english", il articule bien et on s'habitue à son accent "aussie".
Ce qui est très instructif et sympa aussi, ce sont les dialogues entre "old blokes" avec Robin Davies qui a un accent british parfait et une diction très pédago !

www.facebook.com[...]1287657

www.facebook.com[...]7494416

03 déc. 2018

Golden Globe Race
41 min ·
FRENCH. Language...UPDATE....#GGR2018

MARK SLATS a franchi le CAPE HORN juste avant 06h UTC le 2 décembre. Environ 4,7 milles à 6,7nds dans environ 20-25nds de vent nord offshore. Il poursuit maintenant Jean Luc Van Den Heede sur le chemin du retour vers les Sables d'Olonne. La distance entre Slats et le leader de la course, J-LVDH, était de 1 000 milles lorsqu’il est passé sous le Horn. Slats a encore rattrapé 300 milles cette semaine. Les derniers jours Mark a bénéficié de vents favorables et il semble que cela va continuer et devrait l’envoyer du même côté Ouest des Malouines que JL VDH. Cela pourrait aussi le rapprocher encore, car JL devrait ralentir un peu très bientôt.

JEAN LUC VDH a fait des progrès constants vers le nord, mais la situation est sur le point de se compliquer dans les prochaines 24 heures avec un petit système dépressionnaire intense et rapide, situé à environ 65 milles à l’E.S.E. de Matmut, se déplaçant N.N.O. avec des vents de 50 à 55kt dans le quart sud-ouest. Il aura des défis à relever et devra faire attention à ne pas se faire prendre du mauvais côté ni dans de forts vents contraires.

MARK SINCLAIR est actuellement à environ 100 milles au sud-ouest d’Adélaïde, à près de 4,5 nds et s’attend à de faibles vents contraires sur les prochaines 24/36 heures. Donc, à moins qu’il ne lui reste de l’essence pour naviguer au moteur, il ne pourrait arriver au Royal South Australian Yacht Squadron, que le 4 décembre à 08h UTC. Un large public, composé de membres de la famille et d’amis de sa ville natale, devrait être présent pour l'accueillir. Il n'a plus que 6 litres d'eau - 2 jours d'approvisionnement, et n'a pas de carte à grande échelle pour cette zone, mais il a navigué dans ces eaux plus de la moitié de sa vie et il les connaît bien.

IGOR ZARETSKY est toujours à 230 milles d’Albany naviguant à 1,5 nœuds avec des vents légers prévus pour les quatre prochains jours, donc la progression sera lente. Son équipe est attendue à Albany le 5 décembre et un groupe local envisage également de l'aider.

ISTVAN KOPAR
Les problèmes de direction de Kopar continuent de l’inquiéter. Tout va bien pour le moment, mais il y a une réelle incertitude quant à la durée. Pour le moment, il progresse bien vers l’Est et cela ne l’a pas vraiment ralenti. Il envisage de fabriquer deux nouveaux roulements qui pourraient nécessiter des semaines d’efforts. Toujours incapable de récolter de l’eau de pluie, il ne lui reste donc plus maintenant que six packs de bière, 16 bouteilles d'eau et environ 10 litres dans le réservoir.

SUSIE GOODALL n'a pas été en mesure de rattraper du terrain sur UKU la semaine dernière. Chaque jour, l'un gagne ou perd quelques milles sur l'autre, mais après une semaine, ils sont à environ 380 milles l'un de l'autre. Ce jeu du chat et de la souris pourrait durer un certain temps. Elle non plus n'a pas réussi de récolter de l'eau.

UKU RANDMAA maintient Susie à distance et a été en mesure de collecter 25 litres d’eau de pluie ces derniers jours. Une tempête se dirige vers Susie et UKU, attendue d’ici deux jours et cela pourrait changer le sort de l'un ou l'autre, car le temps prévu est très instable et pourrait générer des vitesses et directions de vent différentes, à seulement 100 milles d’écart. Ils risquent tous les deux de se diriger un peu vers le nord pour éviter le pire, avec des vents atteignant les 55 nds dans certaines zones.

TAPIO LEHTINEN continue de subir des vents défavorables qui bloquent sa trajectoire vers l’Est et dans les prochaines 24 heures, la situation devrait s’aggraver avec des vents allant jusqu’à 35 nœuds. Lorsque le SUHAILI et Robin Knox Johnston étaient dans cette région, ils avaient également été frappés par des vents d’Est pendant près de 20 jours ! La bonne nouvelle est que d’ici 36 heures, le vent va enfin tourner et lui permettre de progresser correctement vers l’est. Ses supporters vont enfin pouvoir libérer un soupir de soulagement, donc il doit être heureux!

03 déc. 2018

si Istvan avance correctement, logiquement il trouve de la pluie voire de la neige dans un à deux jours. il a intérêt à en capter un max, après c'est régime sec!

03 déc. 2018

C'est Susie qui a un gros souci pour l'eau potable, il ne lui reste que 20 l et elle craint d'être juste en vivres aussi...

C'est pareil pour Uku, il ne fait plus qu'un seul repas/jour...

03 déc. 2018

Les mots de VDH...

soundcloud.com[...]-031218

Tout va bien comme d'hab, il navigue sous-toilé pour ménager le gréement. Un filet pris dans l'hydrogénérateur, plus de peur que de mal. Il n'a plus qu'un brûleur de réchaud, l'autre a pris l'eau. La semaine prochaine, il espère entendre de la samba à la radio. Il communique en RA avec la Nelle Calédonie, Tahiti et la France régulièrement.

:-)

03 déc. 2018

Le message de VDH
Extrait de la dernière vacation radio de Jean-Luc :

03/12/18

" Bonjour à tous,

Je continue à remonter vers le Nord, j’ai retrouvé un temps de quarantièmes avec une petite dépression qui me tourne autour. Aujourd’hui il ne fait pas beau du tout par rapport à hier mais je sens la température remonter. Les vêtements commencent à s’en aller et c’est bien agréable.

Pour le moment tout va bien, le mât tient, je fais toujours très attention. J’ai 3 ris dans la grand-voile, si j’étais en mode course je n’en aurais que deux. Je reste très prudent. J’essaie de ne pas surcharger le bateau et de prendre des routes qui ne font pas trop travailler le gréement.

Tout marche à bord sauf le réchaud, un des feux ne s’allume plus. Il a pris un peu d’eau dans le sud et je m’applique à préserver l’autre pour pouvoir continuer de manger chaud.

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite des aventures qui seront je l’espère proches des sambas de Rio !"

03 déc. 2018

VDH, c'est un sorcier, il n'est prétendument plus en course, mais à 7,2 nds quand même.
C'est vrai qu'il a consommé une tonne de vivres !
De plus il est au seul endroit où il pleut de tout l'Altantique sud...
;-)

03 déc. 2018

Aidé par un courant portant à nouveau ! regarde bien.
:-)

03 déc. 2018

@sunzoo :coucou:

Voilà les commentaires sur le passage du Horn de Mark Slats :

goldengloberace.com[...]-is-on/

;-)

03 déc. 2018

Golden Globe Race
46 min ·
Latest satellite TWEETS from the #GGR2018 fleet

Jean-Luc : SOLEIL VENT PORTANT+FIN PROCHAINE DES40EMES ET MON MAT TIENT:TVB /
"Sun downwind + nearly the end of the 40th and my mast is stable: Everything is fine"

Tapio : 2 STB 2 AVOID BOUNTY IS and FETCH W., BAD TACKING ANGLE:( /
"A tribord amure pour éviter l'Ile Bounty et Fetch W., mauvais angle de virement de bord:("

Coconut : MERIDIAN PASSAGE IN HEAVY O/CAST and 200M ISOBATH,44NM C BORDA /
"Passage méridien sur l'imposante côte ouest et 200m ISOBATH, 44 milles C BORDA"

Tapio : SHOULD I SLOW DOWN TO HAVE DAY OF INDEPENCE TWICE? /
"Devrais-je ralentir pour avoir le jour de l'indépendance deux fois?"

Coconut : LANDFALL KANGAROO ISLAND,RUNNING UP INVESTIGATOR STRAIT /
"Les côtes de l'Ile Kangourou, remontant le détroit de l'Investigator"

Slats: 25/30 HEADWINDS I HAVE GET JUSTED TO THIS /
"25/30 vent de face je dois me réadapter à ça"
;-)
@Flora, non pas spécialement de courant...

03 déc. 2018

Si si, du courant portant, je persiste, je l'ai regardé plusieurs fois depuis hier !
;-)

03 déc. 2018

Oui, il a été dans des grosses veines de courant, mais pas quand 7,2, tout au moins selon windy.
Je pense que sans courant, il tourne vers 6,6 nds.
;-)

03 déc. 201803 déc. 2018

Tout à fait, mais si l'on se fie à Windy il semble que les courants sont plus complexe, c'est pour cela que plus haut, j'évoquais un tableau de Van Gogh...
;-)

04 déc. 2018

Mark Slats raconte à son équipe son passage du Horn :

www.facebook.com[...]9251454

Et tout à l'heure, il sera au bout du fil avec Don, c'est mardi !

05 déc. 2018

Hier il n'a pas appelé en fait, oublié ! Il devrait le faire aujourd'hui, ...

04 déc. 201816 juin 2020

Et la zone d'exclusion .... :lavache:
(Ne me dites pas que c'est mon :acheval: , j'en suis conscient :mdr: )

04 déc. 2018

Dérogation pour cause de baston.
;-)

04 déc. 2018

Et par contre il y a quelque jours l'organisation faisait remarquer que Suzie frôlait dangereusement la ligne à 4 milles ...

05 déc. 201805 déc. 2018

C'est vrai qu'une seule balise tribord à mi-chemin de NZ et Horn sur l'orthodromie serait aussi bien...

:reflechi:

05 déc. 2018

L'orthodromie, ça fait descendre très Sud...

:reflechi:

05 déc. 2018

Pas plus que le Cap Horn, je suppose...
;-)

04 déc. 2018

Golden Globe Race
18 min ·
UPDATE ! In six hours Susie Goodall Racing will be in the eye of this storm. She will experience a sudden change in sea state and 90 degree wind shift making challenging conditions.. GGR just sent her the following ...Alert 0200UTC 5th Dec. NW wind stop UR in eye 0400UTC SSW 50-65 gale 2 hrs then 24hrs varying storm dropping and increasing dropping etc 30-60kts mainly SW to W. 6mtr confused sea Gd Luck..

Uku Randmaa Golden Globe Race 2018 will also have challenges and has been advised to make east when ever possible to hopefully miss the worst at 1400UTC 5th Dec. The NO GO ZONE has been opened for both to make the safest course. Mark Sinclair is drifting with no wind and could take another 36hrs to do the last 45 miles unless he motors.? #GGR2018

05 déc. 201816 juin 2020

UPDATE! Susie Goodall Racing will not be out of the storm for another 24hrs. It has changed shape if you are following the Tracker. this pic below shows weather in 15 hrs. Before that more strong winds move over her but fortunately the potential for dangerously confused seas has decreased a little. GGR will be LIVE in 2.5hrs at about 0700UTC ...for a tracker update. Uku Randmaa Golden Globe Race 2018 seems OK and may now miss the worst of it. His latest SAT Message...ONE GALE IS OWER.AN OTHER AND STRONGER TONIGHT. Position: 46' 38.867 S 115' 08.617 W at 04 Dec 23:41 UTC #GGR2018

05 déc. 2018

Hier soir ils annonçaient que Susie allait se trouver dans l'oeil de la dépression et allait subir une rotation brusque des vents.ils l'ont alerté : 0400UTC SSW 50-65 , puis 30-60kts SW à W.Maintenant elle est dans la tempête pour 24 h. Elle va avoir le pire dans une quinzaie d'heure.
Tout au moins, c'est ce que je comprends
Dans l'Atlantique VDH remonte plus vite que Slats, et selon Windy, ça peut durer un, deux voire trois jours...
;-)

05 déc. 2018

On sent l'inquiétude dans la voix de Don dans son dernier topo météo d'il y a quelques minutes... Susie serait en plein dans du gros gros mauvais temps.
Tiens bon Susie ! beaucoup d'admirateurs(trices) te suivent...
:-)

05 déc. 2018

Golden Globe Race
3 min ·
At 6.30pm Adelaide local time Capt'n Coconut Mark Sinclair had about 8.9 miles to go to the Royal South Australian Yacht Squadron and Aust. Border Force may have already met him as he makes his final approach. Mark has suggested an ETA of 9pm local time. GGR hope to SHARE a LIVE from his Daughter Bridie Sinclair on arrival. ETA around 1000hrs UTC. #GGR2018

05 déc. 2018

Golden Globe Race
27 min ·
????????? FRENCH LANGUAGE REPORT 05/12/2018 #GGR2018

Ce matin, JEAN-LUC VAN DEN HEEDE et MARK SLATS remontent "facilement" le long des côtes est de l'Amérique du Sud. Le leader est poussé par un bon flux de sud-sud-ouest qui va l'accompagner encore plusieurs jours (en faiblissant) pendant que son fidèle poursuivant, avec qui il réussit pour l'instant à maintenir un écart légèrement supérieur à 1000 milles, glisse lui aussi cap au nord-est dans un vent portant pour l'instant un peu plus faible mais qui va se renforcer dès demain.

Les choses sont beaucoup plus compliquées pour ceux qui sont encore dans le Pacifique, UKU RANDMAA en tête, toujours troisième à plus de 2000 milles du Hollandais. L'Estonien a subit un premier coup de vent qui l'à obligé a partir en fuite vers le sud-est et à entrer dans la zone de navigation interdite. Il n'aura de pénalité pour autant car il s'agissait ici d'une infraction imposée par des raisons de sécurité. La même autorisation a été accordée par l'organisation à SUSIE GOODALL, toujours 370 milles derrière UKU qui subit en ce moment même le plus fort de la tempête, et la violence des élément va la frapper encore au moins 18 heures...

A près de 800 milles de l'Anglaise, ISTVAN KOPAR poursuit sa route plein est dans un vent de sud-sud-est qui va progressivement faiblir avant qu'il ne soit rattrappé par une bulle de hautes pressions dans la journée de vendredi. A 1600 milles de lui, TAPIO LEHTINEN commence enfin à voir le bout du tunnel ! Les vents contraires qui lui refusent son entrée dans le Pacifique depuis une quinzaine de jours offrent un angle meilleur ce matin en soufflant du nord avec force. Ils vont tourner à l'ouest dès ce soir et pousser (enfin !) le Finlandais au portant dans la bonne direction. Une allure qui permettra à TAPIO de quitter enfin une allure où sa coque recouverte de bernacles est particulièrement inefficace...

Fin des difficultés également pour MARK SINCLAIR qui n'est plus qu'à une heure de rejoindre les pontons familiers d'Adelaïde où l'Australien est basé à l'année. Il a déjà croisé les douaniers qui lui ont autorisé le retour au pays ! Il va pouvoir refaire le plein d'eau potable qu'il avait consommé en intégralité. IGOR ZARETSKYI va devoir attendre encore deux jours pour rejoindre le port d'Albany où il pourra réparer son étais et se libérer enfin (lui aussi) des bernacles qui ont gravement colonisé la coque de son Endurance 35, l'obligeant à se traîner depuis son entrée dans le Pacifique. Si ces deux marins repartiront en catégorie Chichester (réservée à ceux qui ont fait une escale – et une seule), ils auront au moins retrouvé tout le potentiel de leur bateau !

Christophe

05 déc. 201805 déc. 2018

Dernier tweet de Susie, il y a qqs min :

twitter.com[...]8334592

TAKING A HAMMERING!WONDERING WHAT ON EARTH IM DOING OUT HERE

"hammering ?"
(on voit bien l'image du marteau, "prendre des coups"...)

:lavache:

05 déc. 2018

taking a hammering : en traduction libre ça donne 'j'en prends plein la tronche" non?

05 déc. 2018

WONDERING WHAT ON EARTH IM DOING OUT HERE

Je me demande vraiment ce que je peux bien faire ici !

05 déc. 2018

il faut admettre que VDH parlant espagnol, c'est trop :)
ici : twitter.com[...]9776384

05 déc. 2018

excellent, accent français mais syntaxe espagnole parfaite et il a l'air trop content de tchacher avec le chilien qui se demande sil il va avoir droit à toute la vie de VDH :-p
l'ideal serait d'avoir ses prochaines vacations en brésilien avec les autorités dé riou dé djaneirou

05 déc. 2018

oh merde...

balise de détresse pour Susie
AT 1100UTC 5th Dec GGR WERE ALERTED BY UK MARINE RESCUE CO-ORDINATION CENTRE THAT Susie Goodall Racing EPIRB DISTRESS BEACON WAS ACTIVATED. MRCC CHILE IS NOW IN CHARGE OF THIS DISTRESS SITUATION. GGR HAS SENT A TEXT MESSAGE TO SUSIE. IT WAS RECIEVED INTO THE YB3 UNIT BUT NOT ACKNOWLEDGED AT THIS TIME BY SUSIE. NO FURTHER NEWS IS AVAILABLE FOR NOW. #GGR2018

05 déc. 2018

Bonne chance Susie ! On croise les doigts.

05 déc. 2018

Eh merde, traduction...
A 1100UTC, le 5 décembre, GGR a été alerté par le UK MARINE RESCUE CO-ORDINATION CENTRE que Susie Goodall Racing EPIRB DISTRESS BEACON a été activé. LE CRMC CHILI EST MAINTENANT RESPONSABLE DE CETTE SITUATION DE DÉTRESSE. LE GCR A ENVOYÉ UN SMS À SUSIE. IL A ÉTÉ REÇU DANS L'UNITÉ YB3, MAIS SUSIE N'EN A PAS ACCUSÉ RÉCEPTION POUR LE MOMENT. AUCUNE AUTRE NOUVELLE N'EST DISPONIBLE POUR LE MOMENT. #GGR2018

Traduit avec

05 déc. 2018

:-(
Merci pour le lien :
www.deepl.com[...]nslator
;-)

05 déc. 2018

la position semble rafraîchie tous les quarts d'heure. la vitesse ressemble à une vitesse de bateau démâté, comme on a pu voir avant dans l'indien (1,6 noeuds)

pas d'accusé de réception au message de la GGR, on va espérer qu'il y aura contact très vite.

(sur marine traffic pas de navire à proximité pour être vite sur zone.)

05 déc. 201805 déc. 2018

Oui elle a certainement démâté !
L'activation de la balise, c'est manuel ? pas automatique, je veux dire ?

Elle est à 2000 milles du Chili au plus proche...
Et le bateau le plus près, c'est Istvan à 800 milles derrière. Fresh Herring aussi doit être dans ces parages.

:-(

05 déc. 2018

elle va!
"73-DISMASTED.HULL OK.NO[...] FORM OF JURY RIG,TOTAL LOSS"

tweet sur son compte twitter.com[...]goodall

05 déc. 2018

traduction :
démâté. la coque va. pas de gréement de secours, perte compète

05 déc. 2018

Ouf pour elle, mais elle indique qu'elle ne peut pas établir de gréement de fortune, tout perdu...

05 déc. 2018

oui mais elle est saine et sauve...
donc je vais pouvoir aller dormir plus tranquillement.

05 déc. 201805 déc. 2018

Il ne lui reste pas deux voire un seul tangon et un foc ?
:reflechi:
(quand ça se calmera !)

05 déc. 2018

ou un coup sur la tête?

autres infos sur son compte twitter :

73-NASTY HEAD BANG AS BOAT PITCHPOLED.UNBELIEVABLY ROLY NOW

73-INTERIOR TOTAL WRECK,LIFERAFTOK

05 déc. 2018

Total loss... à moins qu'elle ait écrit ça sur l'émotion... ?
Wait & see.

05 déc. 201805 déc. 2018

Ben non :
Perdu les deux tangons.
"lost spinnaker pole[b]s[/b]"

:-(

05 déc. 201805 déc. 2018

Oh, merde ! !

Courage Suzie... !

05 déc. 201805 déc. 2018

pitchpoled c'est sancir ? couler par l'avant
c'est bien ça ?
ou tout simplement enfourner ?

05 déc. 201805 déc. 2018

Oui. c'est le même terme que celui employé pour les autres qui ont démâté, y compris pour VDH. Et c'est quand le bateau se remet à l'endroit que le mât casserait.

Retourné, pas simplement enfourné.

05 déc. 2018

J'imagine qu'elle était en fuite et qu'elle s'est fait rattrapée par une vague
le bateau s'est planté puis s'est mis en travers de la vague.

05 déc. 2018

pitchpoled c'est sancir, pas chaviré, comme décrit par les 2 autres

et merde, c'est triste, elle a fait une nav remarquable jusuq'à maintenant

je ne comprends pas ce désastre, suhaili, joshua et le cata de nigel tetley surtout sont passés à travers

05 déc. 2018

Ce serait le moment pour DHL de prouver leur efficacité around the world...
:jelaferme:

05 déc. 2018

Vaut mieux DHL que Fedex (cf "Seul au monde" Tom Hanks) :-p

05 déc. 201805 déc. 2018

Pourvu qu'elle ai beaucoup de ressource mentale .

Elle a été très forte jusqu'à présent .

05 déc. 2018

elle est blessée

NASTY HEAD BANG

attention au détachement apparent des anglos saxons

05 déc. 2018

pas trop le moment de faire de l'humour je trouve
:litjournal:

05 déc. 2018

C'a fait vraiment mal d'entendre cette nouvelle...Suzie faisait une course superbe , avec un talent exceptionnel ... souhaitons lui d'etre recuperée au plus vite et sans casse pour elle physiquement....On est triste pour toi Suzie...

05 déc. 2018

Golden Globe Race
11 min ·
UPDATE: FULL Press Release shortly...spoke to Susie again. advised her MRCC CHILE have a ship 400 miles SW now making way best speed to her, ETA about two days. Boat was PITCHPOLED stern over bow. She has cut hands a few paces, bruising and pounding headache after concussion. Now talking to MSOS UK the GGR 24hr telemedicine doctor for advice and check up. Weather is moderating a little. Boat huge mess down below. Not in danger for now.

Susie Goodall Racing was enjoying the sailing very well in 35/40kts when the safety tube of the Monitor wind vane failed. She dropped the reefed main then set the Jordan Series drogue as could not hand steer in building winds. Went below. Sometime later was gearing up to come on deck to check things when pitchpoled stern over bow. The mast and all poles lost. Windvane damaged by backstay. The drogue Bridle is still fitted but the drogue gone. #GGR2018

05 déc. 2018

Est-ce que cela veut dire que le traînard série de jordan s'est détaché mais que le début de la ligne est resté? mal attaché?

05 déc. 2018

Il s est arraché quand le bateau a sanci, le bateau n’etait plus barré puisque régulateur en panne

05 déc. 2018

Hou là là, édifiant ...

05 déc. 2018

reste à suivre le sauvetage, méteo sur zone pour les 2 prochains jours queue de dep se déplaçant à l'est, mer 5m puis 4 et 3 et vent 30 nds puis 25 et 20, ça devrait être jouable pour la récupérer par cargo dans 48h sans trop de risque, pas grand monde dans le coin et ça parait plus raisonnable un cargo ou peche au large qu'un autre concurrent de la GGR.
meteo démoniaque cette année dans pacifique et atlantique sud, pas de chance !
good luck Susie

05 déc. 2018

157ème jour : Susie Goodall démâte à 2000 milles à l’ouest du Cap Horn
Alerte de détresse de la balise EPIRB signalée par les garde-côtes de Falmouth à 11:00 UTC
Susie Goodall saine et sauve à bord
Alerte aux Autorités de Sauvetage du Chili
Navire le plus proche à 480 milles Sud Ouest et pouvant rejoindre la zone dans 2 jours
Le 05.12.2018, 15:00 UTC – Les Sables d’Olonne, France

La navigatrice britannique Susie Goodall a chaviré et démâté dans les mers du Sud à quelques 200 milles à l’ouest du Cap Horn, aujourd’hui. Le signal de détresse de son bateau a d’abord été transmis aux garde-côtes de Falmouth à 11:00 UTC qui ont ensuite alerté le PC Course en France et le Centre de Coordination et de Secours Maritime au Chili en charge du secteur Sud Pacifique.

Susie Goodall, (29 ans) originaire de Falmouth au Royaume-Uni et plus jeune compétitrice de la Golden Globe Race, était en 4ème position à bord de DHL Starlight, un Rustler 36 et subissait une terrible tempête avec des vents de 60 noeuds et une mer très formée.

Dans son dernier message texto reçu à 8:29 UTC au PC Course avant son démâtage, elle rapportait “JE PRENDS DES COUPS ! JE ME DEMANDE VRAIMENT CE QUE JE FAIS ICI”

Puis dans un message suivant reçu à 12:23 UTC : DEMATE. COQUE OK. RIEN POUR FAIRE UN GREEMENT DE FORTUNE, TOUT PERDU Position : 45? 27.787 SUD 122? 23.537 OUEST.

Après 3 tentatives le PC Course a pu joindre Goodall sur son téléphone satellite et elle a confirmé : “J’ai démâté. J’ai pensé que j’avais un trou dans la coque parce que le bateau était plein d’eau, mais la coque n’est PAS trouée. La coque est OK.

Le bateau est dévasté. Je ne peux pas faire de gréement de fortune. Seul la coque et le pont sont intacts. J’ai enfourné par l’avant et j’ai été projetée dans la cabine”.

Avec beaucoup d’émotion dans la voix mais à la fois très en contrôle de la situation, Susie a aussi confirmé qu’elle a sécurisé les trappes, les hublots et les équipements de sécurité et qu’elle n’avait PAS besoin d’assistance dans l’immédiat. Elle a raconté qu’avant l’incident elle avait apprécié les conditions et qu’elle les maîtrisait . Mais quand le tube de sécurité de son régulateur d’allure s’est cassé, elle a dû attacher une ancre flottante à l’arrière du bateau et affaler la grand’voile. Elle se tenait dans la cabine quand le bateau a chaviré et quand elle est remontée sur le pont pour évaluer les dégâts, elle a constaté que l’ancre flottante s’était arrachée du bout fixé à l’arrière du bateau.

Susie a aussi raconté qu’elle avait “pris des coups et qu’elle avait de méchants bleus” avec des coupures et des griffures et une grosse bosse à la tête. Le MSOS, le Centre de télé-assistance médicale 24H/24H de la GGR a été prévenu et les médecins font un diagnostic et donnent un avis médical en direct.

Les vents sont descendus à 45 noeuds et les conditions météo devraient s’améliorer alors que la tempête continue sa route vers l’Est.

Le concurrent le plus proche est l’Estonien Uku Randmaa, à 400 milles devant Susie Goodall et sur le point d’avoir les mêmes conditions météo, donc impossible pour lui d’éviter la tempête. C’est bien plus sûr du côté de l’Américano-Hongrois Istvan Kopar, à 780 milles à l’Ouest, il peut continuer sa route vers le DHL Starlight. La flotte de la GGR a été informée de la situation de Susie et Kopar pense arriver sur sa zone dans 6 jours.

Aussi, les Autorités chiliennes ont prévenu un navire à 480 milles dans le sud-ouest de Susie et lui ont demandé assistance. Son capitaine prévoit d’arriver sur zone dans 2 jours. Le Président de la GGR Don McIntyre précisait aujourd’hui : « Nous gérons la situation avec attention, parlant avec Susie toutes les heures et travaillant avec les autorités chiliennes sur les meilleures décisions à prendre. Nous avons aussi informé sa famille et restons en contact avec elle”.

Prochaines communications postées sur :

05 déc. 2018

Il me semble que ce qui est écrit ce n'est pas une ancre flottante mais drogue serie de Jordan, non?

05 déc. 2018

Oui les cones de jordan

05 déc. 201816 juin 2020

Golden Globe Race
Page aimée · 29 min ·

UPDATE: Susie Goodall Racing rang again. She is OK..Small amounts Water coming in through many holes in the deck filing bilge every hour but all pumps are fine. All battery charging has been damaged by salt water. He emergency water was lost in the roll over when the cap burst. Broken glass jars and food is spread through the boat and over pillow and sleeping gear. All gear in the saloon has crashed forward and is a mass pile up. She is cold from time on deck and now will get warm and rest. When I told her about the huge following and good wishes from around the world she was VERY grateful happy to hear that but she is certainly very disappointed and feels she has let her followers down.

Chile RCC have confirmed the 229 meter Liberian registered 85000tonne BULK CARRIER "TALIMEN" on a voyage from ABBOT POINT in Australia bound for TABARAO in Brazil has altered course headed NE to SUSIE. ETA in about two days.

GGR2018

05 déc. 2018

Merci Alain pour le suivi...
;-)

05 déc. 2018

Ben vingt (vains) Dieux, quelle raclée !

05 déc. 201805 déc. 2018

Susie Goodall :
We are extremely saddened by the incident which took place on December 5th on board Susie Goodall’s boat DHL Starlight. The safety of Susie is of utmost importance. From the information we have available at this time we know that Susie was sailing in the Pacific Ocean, 2,000 miles west of Cape Horn in 60 knot winds when her wind vane broke. The exact height of the waves is unknown, but massive seas reported. She deployed her drogue to steady the boat, but that failed. She was in the cabin when the boat pitchpoled, sending her and the boat’s contents flying forward and knocking her unconscious for a period of time. She sustained a minor head injury and spent the following hours removing the rigging debris to prevent further boat damage. The hull of the boat is unbreached, and Susie is safe.

The Chilean authorities are coordinating a rescue effort, and have requested assistance from a ship 480 miles South West of Susie’s position. Her captain expects to take 2 days to reach the area.

Up until today, Susie was attempting to sail around the world solo as part of the Golden Globe Race.

Susie Goodall Racing would like to thank the race support team for their help during this time. The family are in regular contact with the Golden Globe Race team and have spoken to Susie since the incident. Further information will be released when available on the GGR website.
.............................................................................................
Nous sommes extrêmement attristés par l'incident survenu le 5 décembre à bord du bateau DHL Starlight de Susie Goodall. La sécurité de Susie est de la plus haute importance. D'après les informations dont nous disposons à ce moment-là, nous savons que Susie naviguait dans l'océan Pacifique, à 2 000 milles à l'ouest du Cap Horn, par vents de 60 noeuds, lorsque sa "girouette" est tombée en panne. La hauteur exacte des vagues est inconnue, mais des mers massives ont été signalées. Elle a déployé sa "drogue" pour stabiliser le bateau, mais cela a échoué. Elle était dans la cabine lorsque le bateau a " braqué son bâton", l'envoyant ainsi que le contenu du bateau volant vers l'avant et l'assommant pendant un certain temps. Elle a été légèrement blessée à la tête et a passé les heures suivantes à enlever les débris du gréement pour éviter que le bateau ne soit plus endommagé. La coque du bateau n’est pas "blanchie" et Susie est en sécurité.

Les autorités chiliennes coordonnent une opération de sauvetage et ont demandé l'assistance d'un navire situé à 480 km au sud-ouest de la position de Susie. Son capitaine s'attend à prendre 2 jours pour atteindre la région.

Jusqu'à aujourd'hui, Susie tentait de faire le tour du monde en solo dans le cadre de la Golden Globe Race.

Susie Goodall Racing souhaite remercier l'équipe de soutien de la course pour son aide pendant cette période. La famille est en contact régulier avec l'équipe de la Golden Globe Race et a parlé à Susie depuis l'incident. De plus amples informations seront publiées lorsqu'elles seront disponibles sur le site Web de GGR .

05 déc. 2018

Je suppose que "sa girouette" ça veut dire son régulateur d'allure
sa "drogue" c'est son ancre flottante et pas ses médicaments

Le plus dure sera de barrer sans interruption jusqu'aux secours
car il ne faut pas que le bateau se mette en travers des vagues.
Elle devrait pouvoir confectionner une ancre flottante avec des bouts
Je suppose que son tel satellite doit lui être très utile pour le moral.

On est tous avec elle

05 déc. 2018

Elle avait les fameuses cones de jordan auxquels je n ai jamais cru, des experts américains également, dans coup de vent normal mais dangereux par tres gros mauvais temps

Bon son régulateur etait HS

05 déc. 2018

J'aimerais bien avoir des précisions. Si elle avait pris ce système, c'est qu'elle y a réfléchi avant. Drogue de jordan n'est pas une ancre flottante. La drogue a disparu mais pas la bride de fixation au bateau. C'est bizarre, cela pourrait signifier que la liaison entre la bride et la ligne de Jordan n'était pas bonne.

05 déc. 2018

Bon, elle est en vie et devrait être récupérée. C'est le principal. Il sera temps plus tard d'essayer d'analyser ce qui ce qui s'est passé avec la "Jordan drogue". Qui sont ces experts américains qui sont contre et quelle est leur expertise?

05 déc. 2018

Coast guards et revue sans pub tres serieuse, la reference, oublié le nom, c etait il y a 20 ans, reproche trop freiner le bateau qui risque d être rattrapé submergé par une vague. Vdh n utilise jamais de trainard

07 déc. 2018

Avec les mêmes lectures que Jean :

" ANCRE FLOTTANTE :

Jamais je ne l’utiliserais.
D’après ce que j’ai lu depuis des années, il semble qu’un bateau de plaisance retenu par à coups par une ancre flottante puisse embarder et se retrouver en travers au moment ou arrive une déferlante.

Je connais aussi au moins le cas de deux Catana qui ont chaviré par l’arrière alors qu’ils étaient sur ancre flottante.

Des dizaines de cas réels sur : dragdevicedb.com"

COURS DE NAVIGATION DES GLENANS 1972 page 388

"La fuite retardée: mouiller une ancre flottante par l'arrière est probablement dangereux: le bateau est trop retenu. L'arrière ne soulage pas convenablement à la lame.

Il est préférable de traîner des grosses aussières, que l'on file soit en long, soit en boucle. Si on peut les lester, elles travaillent en profondeur et leur action est plus régulière.

Ce procéder a des avantages certains....
Pour éviter le vent arrière, les traînards peuvent être amarrés un peu sur le coté, etc. Encore une fois, il n'y a pas de règles absolues, il faut tatonner, juger du résultat..."

Pour en savoir plus: karibario.blogspot.com[...]re.html

05 déc. 2018

oui.
Les coast guards américains ne veulent pas se mouiller pour privilégier une société ou un système.

Il serait intéressant de savoir comment les kippers se sont débrouillés face au forts coups de vent ou tempêtes.

05 déc. 201805 déc. 2018

je ne suis pas d'accord avec ce que tu dis. Ce n'est pas du tout ce qui est écrit dans le compte rendu des coast guard.

www.yachtingmonthly.com[...]e-66085

05 déc. 2018

Choisir d'utiliser ou non un trainard est une décision personnelle. Cela ne veut pas dire que c'est "LA" bonne décision.

05 déc. 201816 juin 2020

Golden Globe Race
41 min ·

UPDATE. MRCC Chile controlling the Rescue of Susie Goodall Racing have tasked a closer ship the Hong Kong Registered MV "TIAN FU" (Blessed by Heaven) to head toward SUSIE's Position. The master has agreed to help. She is a 190mtr, 38,000 tonne general cargo ship sailing from China to MADRYN in Argentina with an ETA there of 17th DEC. ETA at Susie's current position is 0500UTC 7th DEC. We thank the Master, crew and owners of this ship for their assistance. Thankyou also to MV "TALISMEN" now released. #GGR2018

05 déc. 2018

:pouce:

05 déc. 2018

une trentaine d'heures c'est bien
c'est une procédure habituelle le released d'un cargo pour un autre ? les 2 c'est mieux on est sur qu'il y en a au moins un qui arrive ...

05 déc. 2018

la seule option pour "sancir" est de partir en survitesse et de se planter dans le mur de la vague devant soi (fréquent en multi)
il est possible que la ligne ait cassé et que le relâchement brusque de la traction de freinage ait fait partir le bateau en survitesse du sommet de la vague en cours pour finir stoppé net au creux de la vague et sancir
la ligne peut éventuellement faire enfourner une grosse déferlante par l'arrière (comme le souligne Jeanlittlewing plus haut), au pire mettre le bateau en travers de la vague et le faire chavirer mais en aucun cas le faire passer cul par dessus tête puisqu'il est fortement maintenu en son arrière.
il serait pour le moment plus raisonnable de se concentrer sur la réussite du sauvetage de Susie et nous aurons ensuite tout le temps d'étudier les causes de cette fortune de mer !

05 déc. 2018

I agree.
The main fact: she is alive.

05 déc. 201816 juin 2020

De toute manière il n'y a pas foule dans le coin, que ce soit cargo ou autre...

06 déc. 2018

Étant nettement plus petit, ce cargo aura peut-être plus de facilité pour récupérer Suzy. Et avec un peu de chance il pourra peut être récupérer le bateau avec ses mâts de charge.

06 déc. 201816 juin 2020

Golden Globe Race
9 h ·
UPDATE: Uku Randmaa Golden Globe Race 2018 is in a good position to miss the worst of this storm as it now heads SE. He will have big winds and sea but looks OK as the worst runs down his starboard side. Susie Goodall Racing is now clear and conditions are starting to moderate quicker. There are no more storms forecast for this area for at least the next 8 days as far ahead as we can look! Hopefully SUSIE is now resting dryish and warmish amongst all the stuff! #GGR2018 Map is NOW!

06 déc. 2018

Nuit pas confortable probablement pour Susie ! mais tant qu'elle rouspète, c'est que le moral est bon... ça semble se calmer autour d'elle aussi. Encore 24h avant l'arrivée du cargo.

Son message d'il y a 7 h :

THIS MOTION IS JUST HORRIBLE!CLINGING ON IN MY BUNK.

;-)

06 déc. 201816 juin 2020

Mark Slats et VDH tristes de l'accident de Susie, chacun à sa façon : Jean-Luc avec des mots :
"Très triste pour ce grand skipper qu'est Susie Goodall même si sa course s'arrête aujourd'hui sa performance est énorme sa carrière ne fait que commencer nous la reverrons sûrement sur d'autres courses"
Mark avec une photo :

06 déc. 2018

Golden Globe Race
19 min ·
UPDATE : Conditions for Susie Goodall Racing have been moderate to rough over the last eight hours with a large 5mtr sea still running and winds around 35kts. With no mast the whipping motion is extreme onboard. She is texting regularly.
Plans will be made today by MRCC Chile and the Master of the "TIAN FU" (Currently steaming to her position at 10 Kts) about the probably way of evacuating her from the boat. 0500UTC on the 7th is the middle of the night on scene, so they may not try anything till morning.
There are only two options
1. launch the SOLAS man overboard recovery boat usually a big self-righting RIB or
2. Susie may have to climb a ROPE pilot ladder up the side of the ship. The wind will drop a lot at the time, but the sea may remain 4-5mtrs. #GGR2018

06 déc. 2018

Golden Globe Race
11 min ·
FRENCH SKIPPER UPDATE #GGR2018 translated from English by Celine :)

Toutes nos pensées vont vers Susie en ce moment et pour un sauvetage réussi dans les prochaines 24 heures du MV 'TIAN FU ". Si les conditions le permettent et si l'équipage parvient à mettre à l’eau le canot de sauvetage, ce devrait être simple, mais la mer pourrait atteindre plus de 5 mètres, ce qui rendrait l’opération de mise à l’eau et de récupération difficile. Le capitaine et l'équipage à bord sont actuellement en train de planifier, de s’entraîner et d’examiner toutes les possibilités pour réussir l'opération de la manière la plus sûr possible. Ils vérifieront tout le matériel de secours et les équipements de survie et en tant que marins professionnels ils utiliseront toutes leurs compétences à bon escient. Il ne fait aucun doute cependant que les conditions seront difficiles, c'est pourquoi nous leur adressons nos plus sincères remerciements pour les efforts déployés sous la direction du MRCC CHILIEN. Tenter une opération de récupération pour SUSIE, qui devra peut-être grimper à l’échelle jusqu’au pont du navire, est un vrai challenge pour le capitaine et son équipage, sans parler de SUSIE.

Tous les participants sont informés de la situation de Susie et leurs pensées l'accompagnent.

JEAN LUC VDH sera heureux de naviguer à 6,5 nds vers le nord avec du beau temps pour les deux prochains jours, mais un système de haute pression va lui bloquer la route, alors il devra peut-être se diriger rapidement vers l'est!

MARK SLATS navigue par vent faible à 3,5 nœuds mais devrait pouvoir accélérer demain pour un jour seulement, puis il se heurtera à des vents plus faibles. Il a perdu un peu de terrain au profit de JL VDH ces deux derniers jours, alors qu’ils sont à 1100 milles d’écart. Il semble qu'ils seront au moins rivaux pendant les trois prochains jours, avec de faibles chances que Mark ne réalise de solides gains d'ici là.

UKU RANDMAA est toujours sous de forts vents nord-ouest et cela encore pendant les 12 prochaines heures, derniers restes de la tempête. Le vent et la mer vont se calmer avec en prévision au moins six jours à suivre de navigation typique de l'océan Austral, mais sans tempête en vue. Il devrait bien progresser vers le Cap Horn porté par de longs rouleaux de 4 à 5 mètres et de bons vents variant de 25 à 35 nœuds.

ISTVAN KOPAR actuellement à 5.2kts n'a plus qu'un bon jour de navigation avant que les choses ne commencent à s'estomper. Au moins, ce sont des vents d’ouest, mais d’ici trois jours, il sera encalminé au coeur d’un système de haute pression. À cette saison, les systèmes de haute pression se forment assez loin vers le sud, produisant généralement des vents légers juste au-dessus de la zone interdite de navigation. Habituellement, dans cette région sont attendus des vents d’ouest plus consistants et peu de grosses tempêtes. Le plan de la Direction de course de la GGR qui consistait à maintenir la flotte au nord de la latitude du 46e parallèle Sud s’est bien déroulé, mais la tempête qui s’est abattue sur SUSIE était presque identique à celle qu’avaient rencontré GREGOR et d’ABHILASH dans l’océan Indien.

TAPIO LEHTINEN avance à 4 nœuds dans la bonne direction au-dessus de l’angle de la ZONE Interdite à la navigation et se dirigeant à l’Est vers le CAPE HORN, sa meilleure progression depuis plusieurs semaines. Cela devrait continuer pendant quelques jours. En prévision, il sera peut-être encalminé pour une journée le 10 décembre, ce qui pourrait lui donner l’occasion parfaite d’enlever ses bernacles, s’il n’y a pas de requins!

MARK SINCLAIR arrive à Adélaïde pour son réapprovisionnement. Sa ville natale l’a accueilli chaleureusement. Nous attendons maintenant avec impatience de connaître les avancées et la date de départ prévue en catégorie Chichester. Il était complètement à court d'eau trois jours avant son arrivée et a dû utiliser son dessalinisateur pour se préparer une tasse de thé!

Malheureusement, IGOR ZARETSKY est toujours bloqué par des vents légers, ce qui ajoute à la frustration liée à la prolifération des bernacles qui ralentit sa progression vers ALBANY. Il ne lui reste que quelques jours, avec 180 milles à parcourir.

06 déc. 2018

Toutes nos pensées vont vers Susie en ce moment.
:jelaferme:

06 déc. 2018

Elle vient de poster :

06 Dec 11:55 UTC THAT WAS A LOOONG NIGHT Position: 45? 14.703 S 122? 05.948 W

06 déc. 2018

Jour 158: Point Info sur le sauvetage de Susie Goodall
09:00 UTC 06.12.2018 – Les Sables d’Olonne, France

La navigatrice britannique Susie Goodall est en sécurité à bord de son voilier DHL Starlight qui a été renversé et démâté dans l’océan Austral à quelque 2000 milles à l’Ouest du cap Horn. Dans la nuit, les autorités de sauvetage chiliennes ont dérouté un navire, le MV Tian Fu, vraquier de 38 000 tonnes, reliant la Chine à Modran, en Argentine, pour lui venir en aide et devrait arriver sur zone vendredi à 05h00 UTC.

Les conditions se sont modérées du jour au lendemain, mais la mer reste agitée, rendant la vie à bord très inconfortable.

Susie reste en contact régulier avec la Direction de course et se prépare à son évacuation demain. Les fuites sont maintenant sous contrôle et elle s’efforcera aujourd’hui de tester le moteur de son DHL Starlight pour tenter de le faire fonctionner à nouveau, au cas où elle aurait besoin d’effectuer des manœuvres avec son voilier le long du vraquier. Elle s’assurera également que le canot de sauvetage de son voilier est prêt à être déployé.

Il fera encore nuit lorsque le MV Tian Fu arrivera sur les lieux et il est peu probable que l’opération de sauvetage puisse débuter avant les lueurs du jour. Ce sera à son capitaine de décider de la meilleure méthode à adopter pour transférer Goodall du voilier au navire. Cela pourrait impliquer de mettre à l’eau le semi-rigide de sauvetage du navire, ou de déplier une échelle de chargement par-dessus bord pour lui permettre de grimper de son voilier ou de son canot de sauvetage jusqu’au pont du vraquier.

06 déc. 2018

Mille Mercis à Flora et Iff pour la qualité de leurs relais et leurs commentaires, vraiment j'apprécie.
Pourriez vous ouvrir SVP Golden Globe (10).
Merci par avance.

06 déc. 2018

J'apprécie beaucoup également... :-)

06 déc. 2018

La suite ici, si vous voulez :

www.hisse-et-oh.com[...]antique

07 déc. 2018

Golden Globe Race
13 min ·
UPDATE. ETA SHIP on scene Susie Goodall Racing still 2100UTC Master of "TIAN FU" confirmed NOT ABLE TO LAUNCH recovery boat. Susie will be recovered by crane winch from either DHL STARLIGHT or from LIFE RAFT.

SUSIE remains on sea anchor and is drifting at approx. 1kt. She reports Sea state now 5mtrs and wind dropping. She is preparing Grab bag and equipment and LIFE RAFT for launch if advised to do so by master of SHIP. She will only motor to ship if requested. Satelite comms are good but conserving power for now. YB3i tracker is now 17% power and has lost power from ships batteries. EPIRB Signal is still operating. She has a 2nd EPIRB and PLB on standby.

MRCC CHILE have advised her to switch on her SART Radar transponder from 1400UTC. The 'TIAN FU" may arrive early as speed varies between 6 and 10kts depending on wind and sea. SUSIE's Wind appears to be around 20kts. #GGR2018

07 déc. 2018

ça nous fait 23 heures heure de france ? toujours pas clair si son moteur tourne ou pas, si il fonctionnait elle n'aurait pas de craintes pour les batteries du téléphone ??

07 déc. 201807 déc. 2018

pas trop de craintes au niveau communications avec le cargo, elle dispose d'une VHF portable avec batterie pleine. J'ai compris qu'elle avait réussi à démarrer son moteur pour pouvoir le faire en cas de besoin.

oups vieux sujet désolé

07 déc. 2018

Merci de continuer sur le fil n° 10, sinon on n'y comprendra plus rien...

;-)

07 déc. 2018

oups, pardon

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

Souvenir d'été

  • 4.5 (67)

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

novembre 2021