Gilles Lamiré

Je viens de voir sur Tébésud un documentaire sur Gilles Lamiré tourné juste avant la dernière route du rhum, très sympathique personnage au parcours très atypique. Tombé par hasard dans le monde de la course en mer, pour ramener un bateau aux Antilles, il décide de le faire en participant, pour le fun, à la route du rhum! Et aujourd'hui il en est à sa troisième, et avec des résultats honorables. Chef d'entreprise et communiquant, comme il se définit lui même, il estime pour lui, avant le Rhum 2014, les retombées pour les sponsors à un rapport de 4 pour 1, et décroche ainsi des sponsors improbables, je le trouve vraiment ce "Gilles dans la lune" comme le surnommait ses profs. Maintenant on sait où était son esprit quand son corps était en cours!

L'équipage
06 sept. 2015
06 sept. 2015

Personnage fort sympathique oui !

06 sept. 2015

C quoi son boat?

06 sept. 2015

Il dispose d'un bon trimaran de 50 pieds qui a gagné aux mains de Lionel Lemonchois. Gilles Lamiré est surement sympathique mais ce n'est pas un coureur...
Dans la dernière Route du Rhum, il naviguait au milieu des Class 40. :non: Mais il a le mérite d'être persévérant... Quand à ses retombées sponsoring multipliées par 4, c'est lui qui l'écrit.
Les élus des institutions publiques qui le financent ne demandent qu'à le croire. Tant mieux pour lui.
Mais qui connait un seul de ses sponsors?

07 sept. 2015

ben en fait, la réponse est partiellement dans la question! il a entre autres des sponsors institutionnels! Les deux premiers ont donné leur nom au bateau: la métropole rennaise et l'agglomération de saint-malo. Et de tête je peux citer aussi biomérieux véolia et trecobat...
Ceci dit, j'aimerais bien que tu me définisses qui est un coureur pour toi.
Ils étaient 11 multi 50, 3 à l'arrivée, certains coureurs pourtant de renom
ayant abandonné, comme Yves Le Blévec...
Personnellement, je suis naïf et rêveur sûrement, mais je croyais qu'un coureur était une personne participant à une course. Mais ta réponse va alors éclairer mon ignorance, merci par avance!

07 sept. 2015

Qui participe et qui fini !? :lavache: :oups: :jelaferme: :acheval:

07 sept. 201507 sept. 2015

Thyjlut: Sur le fond tu as raison. Un coureur participe à une course. Mais il existe une très grande différence entre participer et espérer faire un podium. Se donner du mal, se sortir les tripes, est la différence que je fais entre un régatier ou coureur et un convoyeur.

Larguer un ris à 2 h du matin alors que l'on sait pertinemment qu'une à 4 h après il faudra le reprendre, envoyer le gennaker dès que le vent mollit, empanner lorsque l'on sent une adonnante, quelle que soit l'heure, c'est toute la différence entre celui qui vise un podium et celui qui n'a d'autres ambitions que celle de traverser l'Atlantique.

Traverser l'Atlantique en solitaire sur un Class 40 ou un trimaran avec deux ris alors que d'autres sont sous spi est à la portée de centaines de voileux. Gagner , c'est tout autre chose.

A noter, que c'est la même problématique pour nos courses locales. Ce sont souvent les mêmes équipages qui trustent les premières places quelle que soit leur monture.

07 sept. 2015

Ben moi, je me verrais bien comme mauvais coureur comme Gilles.
Prendre le départ de la route du Rhum sur un multi de 40' car je suis petit joueur. Et si j'arrive je serais fier de ce que j'ai fait, et tant pis si j'arrive derrière tout le monde.
Chacun ses objectifs.

Il a au moins le mérite d'avoir prit trois le départ de cette course mythique, et de finir ce qui est déjà un bel exploit.
Si l'on part du principe que seul ceux qui font un podium sont des vrais coureurs, ca ne fait pas grand monde.
La route du Rhum est justement une course qui réuni pro et amateur et c'est ce qui fait sa force.
Gilles est entre les deux, amateur éclairé. Il a réussit à avoir un beau bateau, tant mieux pour lui.

07 sept. 2015

Ben oui mais si je lis bien il y a une contradiction par ce qu'en arrivant 3em par définition il fait un podium dans sa classe :)

07 sept. 2015

ok avec ta définition et je comprends mieux ainsi ce que tu as voulu dire, comme quoi, il est intéressant de s'accorder sur les mots. Et je le vois mieux aussi en tant que convoyeur, c'est d'ailleurs ainsi qu'il se définissait lui-même au départ.

07 sept. 2015

je partage l'analyse de viking35 sur le plan de la performance. Cette performance va de paire avec le statut du coureur. L'amateur serait plutôt un coureur "aventurier" et le professionnel ou semi-pro serait plutôt un "performeur".

Il n'est pas choquant que certains aient pour seul objectif de finir la course car leurs contraintes sont différentes (budget, organisation etc..).

Ce qu'il faut tout de même reconnaître c'est que le seul fait de réussir à être au départ avec un projet et un bateau mérite le statut de coureur.

07 sept. 2015

Deja prendre le depart.
@Viking35, je ne pense pas que l'on puisse comparait une course en equipage du we avec la Rte du Rhum.

07 sept. 2015

relis le , il compare pas une régate de we et une route du rhum , son texte est vrai , traverser en convoyage c est pas trop dur ....

07 sept. 2015

Oui mais si les 8 qui ne sont pas arrivés se sont lever tout les quart d'heure pour qui largué , reprendre ,regler , souquer la bête ...et ne pas terminer :)

Le prmier objectif lorsque l'on participe à une course ne serait il pas de la finir , puis ensuite de la finir le mieux classé possible ...
Dans l'autre sens ,ben ça marche moins bien :langue2:

07 sept. 2015

Justement. Un tri ancien peu faire jeu egal avec les cadors en class40??? J'y connais rien sauf que l'evolution des bateaux est spectaculaires. J'ai un tri de 37 qui doit aussi bien marché qu'un de 22p, c'est pas l'equipage qui fait la difference, c'est les plans, materiaux, poids etc et pas confort :mdr:

07 sept. 2015

Tdm on parle de route du Rhum, pas d'un convoyage.

07 sept. 2015

j ai bien compris , je disais ce que wiking a indiqué , faire une course et très dur , être dans une course en convoyage bien plus cool
mais bravo qu il a réussi a y être

07 sept. 2015

A noter aucun coureur oceanique ou regatier de haut niveau sur ce site! !!

07 sept. 2015

et ??

07 sept. 2015

Un constat.

07 sept. 2015

C est assez ironique tes propos . Mais entre un gars qui a la gagne au bide en envoyant un spi a 2 h du mat et un qui attend le levé du jour pour larguer un ris ( moi ) c est la que l on voit un coureur d un plaisancier

07 sept. 2015

Heureusement que la route du rhum n est pas un convoyage .

07 sept. 2015

Oui mais dans l'exemple du gars du fil et bien c'est le "plaisancier" qui fini sur le podium et non pas les 8 autres plaisanciers ou régatiers qui n'ont peut etre pas su attendre le bon moment pour mettre plus de toile ou lever le pied...

07 sept. 2015

En fait, peut-être qu'il y en a des régatiers. Tout dépend ensuite de ce que tu appelles du haut niveau. Niveau France, ça va? Et est ce que cela signifie quelque chose?

07 sept. 2015

3 "route du rhum", une transat québec st malo et prochainement il va partir pour sa deuxième transat "jacques vabre" tout ça en trimaran 60 ou 50 pieds... pour un amateur moi je dis respect!!!

07 sept. 2015

Il y en a qui vont à l'usine, d'autres qui sont en pêche en Mer d'Irlande toute l'année... D'autres, effectuent une ou deux courses chaque année ... A chacun son moyen de gagner sa vie.

08 sept. 2015

y en a même qui bossent 6 mois par ans puis se barrent à l'autre bout du monde avec un chômage payé par les cotisations de ceux qui bossent tous les jours..;-)

08 sept. 2015

QuI ?

Moi je bosse 6 mois par an et navigue sur mon cata a l autre bout du monde Mais avec l argent gagné de ma saison ....

08 sept. 2015

je le verrai bien gagner cette transat Jacques Vabre devant Erwan Leroux ou quand le "convoyeur" devient "coureur" pour faire taire les mauvaises langues... ;-) surtout si il y a baston!!!

08 sept. 201508 sept. 2015

@TDM: non, je ne te vise pas! D'ailleurs, je ne connais pas ta situation (d'ailleurs ça ne m'intéresse pas..;-))
Je répondais juste au fait qu'on puisse éventuellement avoir l'opinion que Lamiré était un branleur car il faisait deux courses par an...à comparer avec le marin pêcheur et/ou l'ouvrier à l'usine..
C'est grotesque ;-)

15 mai 2016

comme tes suppositions sur le chomage

09 sept. 2015

Yvan Bourgnon va courir la Transat Jacques Vabre avec G.Lamiré...
J'en connais un qui va apprendre ce qu'est la course à condition qu'il arrive à suivre le rythme...et qu'ils s'entendent.

Iront ils en vacances ensemble après l'arrivée? Les paris sont ouverts.

Leur trimaran est tout de même celui qui a gagné la Route du Rhum 2010 au main de Lionel Lemonchoix...

09 sept. 2015

le seul pari qu'on puisse faire sur un site de voile c'est sur le résultat. pour les vacances c'est plus du ressort de voici.
donc je confirme que je verrais bien Lamiré gagner cette transat.

09 sept. 2015

sauf fait de course, la victoire en 50' est promise à FenetréA-Prysmian...mais on n'est pas à l'abri de faits de course!

13 mai 2016

Gilles semble bien parti pour gagner the transat, que vont dire ses détracteurs si cela se réalise ?

13 mai 2016

j'attendais pour le dire! tant que la ligne n'est pas franchie....

13 mai 2016

Quoi qu'il arrive maintenant, gilles aura fait une superbe course démontrant que c'est bien un grand marin. Yvan l'aura routé merveilleusement bien et pour fêter tout ça ils ont prévu de partir en vacances ensemble début juillet entre Québec et St malo....

15 mai 2016
15 mai 2016

:pouce:

15 mai 2016

Ca y est, c'est gagné.

www.ouest-france.fr[...]4227966

Bravo Gilles.

Et un clin d'oeil également, à son "conseiller" de luxe, yvan bourgnon. un joli duo dans ce monde tres professionnel.

Pour rappel, ce n'est que la deuxieme fois que Gilles barre un bateau ayant les capacités de l'emporter. La premiere, c'était lors de la jacques vabre, course qui a vu leur abondon apres avoir percuté un ofni, alors qu'ils étaient en tete.
donc, le résultat me parait totalement logique et mérité.

16 mai 2016

super son interview dans le Télégramme aujourd'hui

16 mai 2016

1 Un tri performant ex vainqueur du Rhum
2 Un trimaran en avarie de dérive
3 ième possible, un des deux tri de croisière boostés de 15/20 ans...

Cela dit, pour gagner, il faut arriver.

17 mai 2016

Sauf que Gilles était devant avant que Lailou ait ses problèmes de dérives. Donc avec ou sans problème, Gilles aurait fini devant.
Et si Gilles n'a pas cassé, c'est peut être qu'il a pris les bonnes options.

17 mai 2016

viking: tangnard a raison gilles était bel et bien revenu et avait dépassé Lalou quand les options sud pour lui et nord pour Lalou ont été retenues et ce 48 h après le départ. les deux bateaux se trouvaient à dix millles l'un de l'autre.
Gilles apprend vite et en allant chercher Yvan Bourgnon il a clairement fait un choix osé mais pertinent! le couple marche, la preuve.

17 mai 201617 mai 2016

Tangnard: Je pense aussi que Lamiré aurait terminé devant du fait de la meilleur route sud choisie mais comment comparer des routes tellement différentes. Ils avaient au moins 500 milles d'écart à hauteur des Açores quand ils ont pris des routes différentes. J'en conclu donc que le routage qui était meilleur.
Merci Yvan Bourgnon.

Avec des si, tu le sais, on peut refaire toutes les régates... et à "vaincre sans péril..."

17 mai 2016

c'est quand même dramatique ces Multi 50.
Peu de concurrents, des casses structurelles importantes à chaque course (combien de flotteurs perdus depuis 10 ans?), des moyennes inférieures aux IMOCA....à se demander quand cela s'arrêtera..

17 mai 2016

Pour revenir sur ce qui s' écrivait plus haut, ilfaudrait quand même réaliser que les manoeuvres sont ultra physiques sur ces tris de course. En solo, ça ne relève en aucun cas du convoyage. Arriver est un exploit, alors gagner... Chapeau bas à Gilles Lamiré !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Une photo prise à Majorque dans les Baléares. Le mouillage se trouve juste sous le cap Formentor au nord de Majorque

Souvenir d'été

  • 4.5 (27)

Une photo prise à Majorque dans les Baléares. Le mouillage se trouve juste sous le cap Formentor au nord de Majorque

novembre 2021