Fora Marine a des soucis...

Voile - le chantier rochelais Fora Marine RM Yachts dans la tourmente
16 Décembre 2019

Rédigé par Nicolas Venance - ActuNautique Magazine
Fora Marine, le spécialiste des voiliers hauturiers rapides RM, basé à Périgny, non loin des chantiers Dufour et Amel, est dans la tourmente. Son modèle économique et industriel semble en être la cause majeure, tout comme la défaillance de l'un de ses fournisseurs.

la suite la:
www.actunautique.com[...]re.html

L'équipage

LaTortueLaTortue18 déc. 2019 20:48

LaTortueLaTortue18 déc. 2019 20:57
LaTortueJames 18 déc. 2019 21:31
0

hello
D'après ce que j'ai compris ils sous traitaient la partie composite nouvelle des bordés et puis plouf cette boite coule et l'obligation de les faire les a mis dans le rouge...
On ne sait pas si ces bordés en composite au final ont pu être construits avec succès chez eux ...?

LaTortuebonzi18 déc. 2019 21:37
0

mince, la voile c'est dur ! crise de croissance, sans doute trop de produits lancés en peu de temps.
Amitiés et soutien au patron d'OFCET, très sympa et sans doute trop révolutionnaire...

LaTortueLebrisac18 déc. 2019 22:08
-4

"dont l'originalité réside dans leur mode de construction en bois : du contreplaqué epoxy."

"dont l'inconvénient réside dans des coûts de production élevés, et une industrialisation difficile."

C'est intéressant ces découvertes journalistiques...

On peut regretter qu'un chantier ne se porte pas bien, que ce soit pour les dirigeants comme pour les salariés. Mais, ce modèle de pensée est-il viable ? Quelle est la cible d'un petit chantier ? Le carnet de commandes est plein ! Pour Ferrari aussi et le constructeur se porte bien. Je n'évoque même pas Bugatti...
Vouloir absolument répondre à la demande ne relève pas d'une démarche de production de produits différents de la masse. C'est en cela que les grands chantiers ont tout compris, faire de la masse avec une baisse d'identité originelle, mais arriver à survivre.
Il y a une dizaine d'année je regardais ces bateaux en me disant, quoi de nouveau ? Contreplaqué epoxy... Philippe Harlé l'avait déjà fait en tant qu'architecte. RM, rien de nouveau, mort d'avance en voulant jouer dans la cour des grands.

LaTortueTupperware 19 déc. 2019 07:48
0

Le premier RM a 30 ans cela fait donc un bail quand même.
Pour le reste je suis dubitatif.
Couler une boite pour une histoire de complications à la fabrication de bordés sur UN modèle me laisse sans voix.

LaTortueLoran Voyager19 déc. 2019 08:11
3

Le problème n’est pas que le carnet de commandes soit plein... est ce qu’il est rentable de produire ces ventes ?

À priori, non.

LaTortueTupperware 19 déc. 2019 08:57
0

ça je ne sais, je ne suis pas leur comptable mais c'est un peu gros.

LaTortuecezembres18 déc. 2019 22:17
7

Oui quoi bon quand même ....Le sous-traitant etc.. etc ... c'est pas moi c'est les autres.
Objectivement :
Il suffit de lire les bilans pour voir que la situation financière est désastreuse de longue date.
Déposer le bilan en fin de salon nautique, après avoir encaissé les acomptes sur les ventes salons.

Chacun en pensera ce qu'il en veut.

LaTortuejohann7818 déc. 2019 22:2718 déc. 2019 22:27
1

@cezembres Avant d’affirmer de tels propos, vérifie s’il y a eu un seul encaissement durant le salon.
Sinon en l’état il s’agit purement et simplement de diffamation gratuite de ta part.
Et chacun en pensera ce qu’il veut.

LaTortuecezembres19 déc. 2019 11:4019 déc. 2019 11:43
3

Evidement, ils ont fait la dépense de participer au Nautic, d'y exposer un bateau, d'y employer des commerciaux, pour ne rien vendre et ne rien encaisser !

Le bilan 2017 est édifiant 10 M€ de CA ; 1,5 M€ de perte ; capitaux propre négatif -1 M€. (sur 16 mois).
la Holding en procédure de sauvegarde depuis plusieurs mois.
etc.. etc ...

Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu.

LaTortuetiktak18 déc. 2019 22:17
1

P. Gattaz rachète une boite florissante et.....

plouf....

LaTortueLebrisac19 déc. 2019 00:15
-5

C'est génial les votes négatifs anonymes. Cela permet de constater que tout ne peut pas être écrit.
Au passage, j'en mets une + à quelqu'un.

LaTortueGuy B.19 déc. 2019 07:30
-1

A lire l'article cité en lien, on voit que l'entreprise a changé plusieurs fois de main.

Si le capitaine qui le navire alors qu'il fait beau temps, c'est qu'il sent la tempête arriver qui va le mettre sur les cailloux...

Une pensée spéciale pour les salariés qui vont se retrouver à la côte.

LaTortueLoran Voyager19 déc. 2019 08:08
11

Dans notre pays, nous n’osons plus dire les choses telles qu’elles sont.

Fora marine n’est pas rentable depuis de nombreuses années comme beaucoup de chantiers (Dufour, Bavaria...)

Les raisons sont multiples mais finalement basiques :
- difficulté à industrialiser = coûts de production plus élevés
- charges plus élevées qu’ailleurs (impôts, cotisations... ) la France est championne du monde des prélèvements = marges plus faibles
- part de marché trop faibles = impossible de fixer le prix en fonction des coûts (c’est Beneteau qui fixe les prix car il détient 60% de parts de marché)
- un marché de la voile qui change : la croissance est uniquement dans les bateaux de location à 2 coques et de plus de 13m. Les autres segments stagnent ou diminuent.

Conséquences :
- les fonds propres sont incompatibles avec l’activité
- le retour sur investissement est faible voir négatif.

Et c’est la catastrophe assurée.

LaTortueGuy B.19 déc. 2019 11:01
1

Aux raisons que tu cites, on peut peut-être ajouter aussi la quasi-saturation des places de port.

Le marché n'est pas extensible à l'infini, et les bateaux ont une durée de vie longue.

LaTortuele celte24 déc. 2019 18:41
1

Faux.
Le principe du biquille est particulièrement adapté à la manche où les ports ne sont pas pleins du tout.

LaTortueDarwin25 déc. 2019 20:21
0

@Le Celte, En Bretagne Nord les espaces de mouillages commencent à être encombrés et eux aussi ne sont pas extensibles.
Par espace de mouillage je pense aux services fournis par les communes.

LaTortuelune de miel19 déc. 2019 11:23
0

la plus grosse erreur de gestion a ete de placer la holding en.mesure de sauvegarde
tres mauvaise procedure qui gele les créances mais laisse les dirigeants toujours seuls à la barre continuant à creuser le trou qui devient vite abyssal rendant la societe non sauvable...

LaTortueGuy B.19 déc. 2019 12:03
-9

Et ils deviennent quoi, les dirigeants, après avoir coulé la boîte ? On suppose qu'ils vont pas aller aux restos du cœur.

Les salariés, eux, sont dans les canots de sauvetage. Par leur faute.

Fora, c'est le "Concordia" de la plaisance...😡

LaTortueLoran Voyager19 déc. 2019 14:2419 déc. 2019 14:34
1

Certainement pas... la procédure de sauvegarde est faite pour ce genre de cas.

Le rachat de Fora a été fait en LBO.

Cela signifie que le prêt qui a été contracté pour racheter doit être remboursé par les bénéfices futurs.

La holding a fait un emprunt. Fora Marine doit faire des bénéfices pour que la holding puisse rembourser l'emprunt.

Visiblement, cela n'a pas été le cas. La situation est donc grave pour la holding : elle ne peut pas rembourser les banques. Elle se met donc en procédure de sauvegarde pour donner du temps... à Fora Marine !

Visiblement, cela n'a pas suffit.

LaTortuephileas4419 déc. 2019 14:11
23

"Et ils deviennent quoi, les dirigeants, après avoir coulé la boîte ? On suppose qu'ils vont pas aller aux restos du cœur.
Les salariés, eux, sont dans les canots de sauvetage. Par leur faute."
J'ai été ouvrier, fils d'ouvrier, puis patron.
je ne peux plus supporter ce genre de discours

ils n'ont pas coulé LA boite, ils ont coulé LEUR boites, et ils ont probablement tout fait pour que ça n'arrive pas, certains font vraiment tout. Certains se font même sauter le caisson.
j'en ai connu plusieurs qui hypothéquaient leurs biens.
Pour info il n'est plus possible d'obtenir de prêt pro sans caution solidaire des gérants.

Leur boulot c'est de développer leur boite, parfois ça ne marche pas, parfois c'est le risque de trop et ça plante.
on joue dans le pays au plus faible taux de marge du monde, en partie à cause de cette attitude que tu as.
C'est pourtant bien ça le plus gros problème.

Alors oui Fora c'était peut être un projet "touchy" depuis le début (30 ans quand même) mais pendant tout ce temps ce sont les méchants patrons qui ont crée le projet et embauché, pas toi.
Alors moi au contraire je leur souhaite de pas aller au restau du coeur, car peut être en ont ils sortis quelques un pendant ces 30 ans, des gens du restau du coeur, pour leur donner un boulot visiblement digne.

"Les salariés, eux, sont dans les canots de sauvetage. Par leur faute. " tu n'a jamais connu aucune faute ? lance leur la première pierre.

LaTortueGuy B.19 déc. 2019 14:48
-1

J'ai posté à la suite de ce que j'ai lu.

Si l'entreprise ferme, des salariés se retrouveront obligatoirement sans travail, pour des erreurs dont ils n'étaient pas maîtres puisqu'ils n'avaient pas le gouvernail en main

Le patron également n'aura plus de travail.

Là difference, c'est qu'on ne peut dans ce cas comparer la situation de P. Gattaz et celle du stratifieur lambda.

C'était le sens de mon post.

LaTortueloupeis19 déc. 2019 15:3519 déc. 2019 16:02
0

Selon le statut certains,beaucoup de chefs d'entreprise n'ont droit à rien suite à la défaillance de leur entreprise. Encore un privilége imaginaire.
Le casage de gueule de ce chantier souléve neanmoins quelques questions. Vu l'engouement pour la marque et la visibilité dans les commandes, à moins que les oremiers modéles aient été vendus à purs pertes, il est étonnant que peu ait été fait pour moderniser l'outil (investissement), en expliquant attendre les accomptes pour couvrir les besoins en Bfr. Même si les deux différent, ils se re joignent quand on décide de sous traiter ses nouveaux modules en sandwich. Ça devait deja deconner quelques part.

LaTortuebrufan19 déc. 2019 16:00
1

... pas assez cher !

LaTortuepcg22 déc. 2019 15:47
8

Désolé de te contredire mais il y a beaucoup a dire dans les rachats de chantier . Je suis à la tête ma propre entreprise depuis 30 ans et j'ai malheureusement connu de nombreux dépots de bilan de chantier

Il y a eu souvent des rachats de chantiers par des patrons qui n y connaissaient pas grand chose et on planté les affaires en 2 a 3 ans : Garcia, Alubat, Wrighton , ..
Beaucoup s achètent des danseuses !!

Ca rappelle un peu l épisode affligeant de la reprise de Whirpool !! Peu de compétence et pas assez de fonds propres

Je suis encore le représentant des créanciers dans un dossier de fabricant de cata et de monocoque où le nouveau patron, ex gros commercant dans la distribution savait pertinement qu'il allait dans le mur depuis 2 ans. Il ne déposait plus de bilan au greffe ( ca évite que les fournisseurs aillent les voir ) et quand il a senti que le naufrage était proche il a pris un mercenaire six mois avant pour endosser le dépot de bilan . Avant il avait pris la précaution de compenser pour des centaines de milliers d euro des factures de loyers de ses SCI contre des catas neufs évalués au prix de fab ! Il a ensuite déménagé dans une ile de Caraibes à l abri de tout juridiction francaise

Et pour parfaire le tout le mercenaire , perclus de condamnations d'interdiction de gestion a pris des accomptes de 30% au Nautic sur des catas a plus d 1M€, et a déposé début février, en ayant aussi pris le soin de passer de grosses commandes chez tout les fournisseurs avant !!

Malgré un passif de plusieurs millions d euros, le dossier traîne en longueur depuis 5 ans devant un tribunal de commerce de province où ce monsieur ( le gros commercant ) a encore beaucoup de relations

Il a aussi des chantiers qui pendant la crise de 2008-2010 ont activé la procédure de sauvegarde , ce qui a permit de limiter les encours et donc les risques chez les fournisseurs. Ceux la ont apurés leurs dettes et sont encore debout aujourd'hui

Bref, il y a des patrons qui y laissent leur chemise et d autres qui y laissent les chemises de leur fournisseurs et de leur clients

LaTortuebrufan19 déc. 2019 14:51
4

Exact Philéa,
Le personnel aura droit à ses indemnités et au chômage ; ce qui constitue leur canot de sauvetage (pour reprendre la même image).
Pour ce qui est des actionnaires, les personnes physiques au bout de la chaîne auront gagné le droit de rembourser les emprunts contractés pour financer l'achat et dont elles sont cautions. Peut-être leur fortune personnelle leur permettra d'y faire face ou peut-être pas...

LaTortueskipperTramex19 déc. 2019 15:04
0

Il faut quand même rappeler que l'entreprise, toujours dans le rouge, sauf l'année de sa vente!! Vendue 3 millions d'euro, dont 2 crédits de 975 000 euros chaque.

LaTortuesterwen20 déc. 2019 22:34
3

C'est vrai que le marché de la voile stagne, les voiliers font de plus en plus place au bateaux à moteur.

Ceci dit la voile se dirige plutôt vers un marché de niche (le nautisme de plaisance en est déjà une, donc un marché de micro-niches), donc Fora et ses RM devraient avoir leur chances. Mais voilà avoir des jolis bateaux qui plaisent n'est pas suffisant pour vivre.

Sans connaître le dossier en détail, je pense qu'ils ont un réel problème de marges. probablement aussi un pb de financement de BfR, mais surtout de marges. En plus faire un LBO sur une activité à faible marge c'est le casse gueule assuré car justement pour rembourser les emprunts il faut faire beaucoup de marge.

Le hic c'est que leurs bateaux sont déjà très chers. J'avais flashé une année sur le 1260 et j'avais demandé un devis complet "prêt à naviguer" et là je me suis aperçu que c'était très hors budget pour moi mais également très cher de manière absolue. Donc pas vraiment de possibilité pour augmenter les prix.

L'accident lié au sous-traitant est surtout le révélateur d'une structure extrêmement fragile.

LaTortueCapucin21 déc. 2019 05:3521 déc. 2019 05:51
10

je crois que les temps ont changé. On fait partie de la génération née sans télé, et pour qui la seule évasion, c'était un vélo acheté aux puces par les parents. Dans le même temps, c'était l'essor de la plaisance après guerre, mais à « à la pauvre », à l'économie, c'est à dire à 3 nœuds dans un 6.50 m sans même un hors bord

le voilier pour nous, c'est notre vélo d'enfant.

je dis cela car on m'a appris qu'un pompier faisait 2 heures de marche (grèves) pour aller à son travail. Mais je dis, il n'a pas de vélo ? réponse :
- il ne sait peut-être pas en faire ! je tombe des nues
- ou il n'en a pas, c'est cher, un vélo ! je retombe des nues.

voilà donc une génération pour qui jouer,
1 ) ce n'est plus avec un vélo pourri.
2 ) il est impensable d'acheter aux puces un truc moche, faut un Décathlon à 5.000 balles (et sûrement la panoplie qui va avec ! )

adieu vie simple !

LaTortuexabia21 déc. 2019 08:37
2

@Capucin Juste une précision... des vélos à 5000 euros chez Décat ,ouais ils vendent pas des Lapierre,Scott ou Cannondale quand même !
Mais j'adhère à l'idée de bonheur simple et de bienveillance aux autres.

LaTortueGuy B.22 déc. 2019 07:01
2

La simplicité, on va y revenir bientôt, par la force des choses, en protection contre une dégradation environnementale qui s'accélère.

LaTortueVoodooChile21 déc. 2019 05:52
-2

Il ne faut pas être naïf : il ne s’agit que d’un besoin de financement du nouveau cycle de production.
Le chantier a tout « sur l’étagère » pour un assurer un succès...c’est peut-être seulement le bon moment et le bon moyen pour les actionnaires actuels de faire entrer de nouveaux investisseurs...

LaTortueLoran Voyager21 déc. 2019 18:39
1

Le redressement judiciaire ne se passe pas comme cela.
C’est le tribunal qui décide désormais.

LaTortuelouis-fernand21 déc. 2019 18:41
0

Structure me semblle assez comparable à Fora: pme, succés commercial, et contraintes évoquées plus haut semblables. Peut-être le montant du rachat de Fora était-il excessif et sans rapport avec la valeur réelle d'une entreprise de nautisme dégageant on le sait tous une faible profitabilité.

LaTortuexabia21 déc. 2019 21:43
0

@louis-fernand à propos du chantier Structures tu es sûr de ce que tu annonces ? Bouroullec travaille dans son entreprise avec sa femme et ses 2 enfants ! Fora marine construit en contreplaqué c'est un peu différent à mon avis .

LaTortuelouis-fernand21 déc. 2019 21:48
0

Je ne fais que mettre en parralléle 2 pme, certainement gérées différemment mais que plusieurs paramètres semblent raporocher : bateaux qui plaisent, gros carnet de commande...

LaTortuelune de miel22 déc. 2019 11:51
1

la différence, c est que structures est largement profitable depuis des annees, développé avec beaucoup de prudence, 0 sous traitant et surtout 0 endettement, ce qui est tout à fait singulier !

LaTortueMeilmor22 déc. 2019 12:06
0

Bonjour
Zero endettement ...tu t’avances beaucoup

LaTortuelune de miel22 déc. 2019 12:41
1

j ai un peu regardé les bilans avant de craquer...

LaTortuefannybelle22 déc. 2019 15:46
0

Sauf que.. si vous êtes acheteur d'un 9.60 pour exemple, et comme le chantier ne pourra pas vous le livrer
avant deux ans, il vous demandera AUJOURD'HUI en guise de réservation 10.000 euros !!!
Bref, du passif (en comptabilité)..

LaTortuePietje Scramouille23 déc. 2019 01:44
0

il existe une solution radicale à la perte de son acompte : demande une garantie bancaire de bonne fin à une banque ...

LaTortuematelot@1900121 déc. 2019 22:08
1

Comme quelqu'un l'a écrit plus haut, racheter par LBO une entreprise à faibles marges est très risqué, on est à la merci du moindre changement de conjoncture.
Il est étonnant que des investisseurs n'étant pas des perdreaux de l'année aient commis cette erreur, ils ont sans doute été emportés par leur enthousiasme.
Investir en moyens de production pour suivre une hausse de la demande qui n'est peut-être que passagère, ce n'est pas toujours la bonne décision. Il vaut peut-être mieux rater quelques ventes et conserver une entreprise plus résiliente. Malheureusement dans le cas de Fora l'affaire est entendue.

LaTortueScotland21 déc. 2019 22:29
0

Et je vais me répéter, mais Sénacq, un spécialiste des télécoms, a pensé faire un coup avec qq copains du MEDEF, et hélas POUR LES SALARIÉS, il ne connaissait pas grand chose dans le domaine des industries nautiques...

Mille larmes pour les salariés en cas de gros coup dur, et cela à cause d'une mauvaise gestion (et d'un sale coup du sort, avec le souci de la sous-traitance...). Juste une pensée pour le pool d'actionnaires, qui vont rebondir en ne changeant pas leur Tesla cette année, quel coup dur pour eux !

LaTortuebrufan22 déc. 2019 15:39
2

S'ils ont voulu ou pu faire un "coup", c'est d'abord parce que le précédent a voulu vendre.
Et, de tous, vu d'aujourd'hui, c'est quand même lui qui a fait la meilleure opération.

LaTortueLoran Voyager21 déc. 2019 23:17
2

@Scotland
Ils ont essayé avec leurs biens propres. Ils ont mis leur argent sur la table et c’est tout à leur honneur. Malheureusement cela tourne mal.

La sous traitance avec Offcet n’a pas grand chose à voir avec le redressement judiciaire. C’est plus un alibi qu’autre chose.

Les salariés ne sont pas des victimes. Ils sont payés pour leur travail.

Drôle de conception des choses...

LaTortueScotland22 déc. 2019 01:53
5

Sauf que ce ne sont surement pas les salariés qui ont décidé de l'agrandissement, ni du nouveau bordé des RM... Ni du départ de la personne, compétente, qui était en charge du contrôle qualité...

Et que quand on possède plusieurs dizaines ou centaines de millions (dans le pool d'actionnaires), la perte de quelques millions d'euros ne vient pas trop changer la vie... On peut penser aux salariés d'Ofcet, heureusement repris pour les volontaires dans d'autres chantiers, mais à quel salaire, et surtout avec une ancienneté de boite remise à zéro. Pas tout à fait le même ressenti.

Les salariés sont évidement des victimes des choix opérés par les responsables ! Je ne vois pas comment on peut soutenir le contraire... Ils sont payés pour leur travail, encore heureux, regrettes-tu le temps de l'esclavage ? Mais si jamais la boite devait hélas fermer (un précédent, Archambault, ou plus récemment Ofcet ! Qui avait réussi un mini de première qualité : les 2 premières places sur la transat 2015 !)

LaTortueAragoRn21 déc. 2019 23:39
5

Perso, j'ai toujours trouvé les prix des RM exorbitant pour des bateaux en contre plaqué. Ce n'est que du CP, et rien que du CP !!! Et puis, leur "suffisance" sur leur stand du grand pavois, j'en rigole encore avec les potes ... :) :) :)

LaTortuesuperpapa21 déc. 2019 23:43
3

Ce n'est pas le CP qui coute cher, c'est la main d'oeuvre.

LaTortuediaoulig08 fév. 2020 12:57
0

@ aragorn,
hé bien non ce n'est justement pas que du cp et c'est peut-être là que le bât blesse.
mon cabernet est en cp, du bois et de la peinture donc un coût de construction qui se limite au travail de charpente/menuiserie.
les rm sont en cp époxy, ce qui signifie qu'une fois le même travail de charpente/menuiserie que pour mon cabernet effectué, il reste toute la partie joints congé et stratification à faire.
en fait dans leur cas le cp n'est qu'une âme servant de moule à un bateau en composite.
si j'ai bonne mémoire le cp des rm n'est même pas du "marine" (et du vrai !) mais du simple ctbx suffisant puisqu'il n'est pas sensé être en contacte de l'eau.

LaTortuele celte10 fév. 2020 18:03
0

ben dis donc ... Tu t'es renseigné un petit peu avant d'affirmer ? ...
C'est le même travail du bois pour un Cabernet que pour un RM ?????...
Va chercher une lisse sur un RM, ou une serre-beauquière ...
L'intérêt de l'époxy est justement de limiter et de faciliter le travail que tu appelle de charpente/menuiserie.
quant à affirmer aussi que Fora utilise du CTBX, j'imagine aussi que tu es sûr de toi ?

LaTortuediaoulig10 fév. 2020 21:07
0

mon cher celte et de la part d'un presque celte (breton...)
diaoulig est mon troisième bateau à bouchain vif depuis 1988 et j'ai toujours fait leurs entretiens et réparations moi-même que ce soit en charpente ou en résine époxy. je pense donc pouvoir émettre un avis....

même si les joints congé en remplacement des lisses et serres évitent la pose et l'ajustage ce celles-ci, je ne suis guère persuadé qu'il s'agisse d'un réel gain de temps au final.
de toute façon il restera encore la stratification complète de la coque, opération chronophage elle aussi.

quand à l'utilisation du ctbx, un peu d'attention et un minimum de connaissance du français t'auraient évité de mettre en doute mon propos sans raisons:
il me semble que les mots " si j'ai bonne mémoire..." figurants au début de ma dernière phrase induisent un conditionnel et non une affirmation.

encore une fois je ne peux que constater que nombreux sont ceux qui réagissent à ce que j'écris ici et ailleurs sans avoir pris la peine de faire autre chose que survoler et picorer un mot de-ci de-là.... sob.

cordialement

LaTortueTupperware 11 fév. 2020 12:00
1

Les RM ne sont pas stratifiés sauf en option.

LaTortuele celte11 fév. 2020 17:35
0

Tu as fait des réparations ... Bravo.
Quand tu fais ta vidange de voiture toi-même tu as un avis sur la turbocompression probablement.
Moi personnellement j'ai eu un Sauvignon dont j'ai remplacé le tableau arrière complètement pourri ... J'ai aussi construit mon voilier, un randonneur 980 qui est grosso modo un RM 10.50 en version construction amateur. Cette construction fait l'objet d'un blog que l'architecte a mis sur son propre site (randonneur980.over-blog.com).
La technique du joint-conge est bien moins chronophage que la construction sur lisses et demande beaucoup moins de savoir faire, donc des employés moins qualifiés ... Nous avions construit la coque de notre randonneur en 500h. Dora doit le faire en 150 ...
Enfin dixit l'architecte Marc Lombard il n'est pas possible de remplacer le cp marine 15mm 17 plis par du ctbx ... Il n'y a donc pas matière à émettre des suppositions qui ne peuvent que nuire à la réputation d'un chantier et à leurs ouvriers.
Bref "il vaut mieux fermer sa gueule et passer pour un con que de l'ouvrir et de laisser aucun doute à ce sujet".
Moi aussi je t'aime .

LaTortuediaoulig11 fév. 2020 20:08
0

après un bon moment de recherche je reconnais mon défaut de mémoire ( 30 ans) et mon erreur concernant la qualité du cp utilisé pour le premier rm (le 900), il s'agit bien de cp 15mm marine 11 plis et non de ctbx.
par contre selon la même source (essai voiles & voiliers d'époque, pdf en bas de page du lien: rm-asso.org[...]riptif/ ) le bordé est bel et bien stratifié époxy avec un bi-biais ainsi que le pont.
l'essai ne parle pas de lisse mais indique une serre bauquière.
et pour infos l'architecte n'est pas Marc Lombard.

LaTortueTupperware 11 fév. 2020 20:12
0

Pour le premier dil y a 30 ans je ne sais. Pour la suite la strat est en option.

LaTortueAragoRn21 déc. 2019 23:48
0

Oué !!! mais le polyester, le carbone et l'alu aussi .........

LaTortuejeanlittlewing21 déc. 2019 23:51
1

Il y a d autres secteurs pour investir que dans un chantier de niche, les investisseurs avaient sûrement un intérêt pour la plaisance

LaTortueCalypso222 déc. 2019 09:12
4

c'est etonnant tout de mme que l'on puisse emettre autant de certitudes et d'avis d'expert sur une entreprise que l'on connait qu'a travers quelque coupures journalistique .

LaTortueLebrisac22 déc. 2019 15:27
1

Ce qui n'est pas étonnant est que les mêmes erreurs conduisent aux mêmes résultats.
L'incapacité de gestion est évidente.

J'attends les votes négatifs de ceux qui confondent passion et entreprise !!!

LaTortuebrufan22 déc. 2019 15:42
4

ça s'appelle "entreprendre" ; mot qui est très péjorativement connoté dans le monde latin.

LaTortueAragoRn22 déc. 2019 18:11
-12

Oué !!! "entreprendre", ça veux dire "exploiter son prochain" ????? :) :) :)

LaTortueDiver24 déc. 2019 08:44
1

@ Aragorn. Entreprendre, ca veut dire prendre des risques.

LaTortueCalypso224 déc. 2019 09:06
1

prendre des risques :c'est vrai ..mais qui prends les risques ? ..on denombre environ 100 000 salariés qui nourront parce que leurs employeurs les ont exposé à l'amiante sans protection ...les risques ce n'est pas l'employeurs qui les prenaient ... et ça c'est de vrais risque ,la vie ou la mort ...le autres "risque" ne sont pas mortel

LaTortuecezembres24 déc. 2019 09:24
0

Ce genre de propos a haute teneur politique ne devrait pas avoir sa place sur un tel forum mais bon ...no comment.

Un peu de lecture :

www.contrepoints.org[...]-ignore
www.terre-net.fr[...]92.html
www.france24.com[...]-france
www.zinfos974.com[...]52.html
etc ...etc ...

Au lieu de diviser, serrez les rangs !

LaTortuePatxaran24 déc. 2019 10:25
1

Il y a 5 ans, je suis allé aux obsèques d'un repreneur d'entreprise, dont la reprise ne se passait pas bien : son cédant, toujours associé dans l'entreprise, lui avait "un peu" savonné la planche....
(1/3 des reprises échouent)

LaTortueBWV 98825 déc. 2019 13:5225 déc. 2019 13:56
4

@cezembres "Ce genre de propos a haute teneur politique ne devrait pas avoir sa place sur un tel forum mais bon ...no comment" as-tu écrits.

Parce que les liens que tu indiques ne sont pas eux aussi à haute teneur politique ?...Particulièrement le premier, limite nauséabond, de l’ultra libéral Jacques Clouteau.
Cela dit les suicides des petits patrons (ceux du cac40 se suicident rarement…) sont dramatiques ,mais ne le sont pas plus que ceux des ex-salariés de France-Télécom, victimes eux, d’une vision ultra libérale de la société, celle que tu sembles défendre.
Mais bon c’est Noël, on va pas se crêper le chignon, ce sera donc ma seule intervention sur ce sujet.

LaTortueDarwin25 déc. 2019 20:5925 déc. 2019 21:10
2

@BWV 988: Ah parce que tu as réussit à déchiffrer.
D'abord, sur ce fil où sont les propos excessifs ?
Ce que je lis sont des avis commentés avec le savoir ou,et l'expérience des intervenants, avec ces mêmes ils s’interrogent. Ou sont les soucis ?
comme d'hab, calypso2, on t'aime bien mais tu es souvent dans l'excessif.
Si avoir exercé une spécialité dans le maritime donnait autorité pour tout le reste, ça se saurait.
Brissac, plus haut nous fait une comparaison avec Ferrari, là ça fait "djeuste" quand même, pour avoir visité la boîte, roulé dans les totos et connu à une époque les gens de la Pinifarina... J'ai vu passer ici un fil parlant des câblages, ceux des voitures citées, eux sont très bien.
Actunautique, nous dit la possibilité d'une reprise par des boîtes comme Grand Large ou autres, la, encore ça va faire juste. Parce que comme dit plus haut les stratégies des boîtes c'est de plutôt pour l'heur de provisionner.
On parle de 3 Millions d'Euros, rajoutons en 1. Que représente 4 Millions dans les affaires ? On est en presque 2020, donc si c'était viable, cela n'aurait mme pas pris le temps de passer dans les journaux.

LaTortueCalypso226 déc. 2019 12:04
0

Darwin je partage ton avis ..100000 morts amianté c'est "excessif " il ne se passe pas 1 mois pour que l'on apprenne qu'un tel collégue est partie vers qu'autre horizon a cause de l'amiante respiré au boulot ...eux ont pris les "risques"

et ça me fout les boules ...

pour le reste mes "competences" je les garde pour moi , neanmoins j'ai ma petite "affaire" avec mon epouse qui "tourne " gentillement depuis 20 ans maintenant ..

LaTortuemao3114022 déc. 2019 18:56
1

Qu'ils se remettent à faire des RM qui en sont, ce sera déjà bien .

LaTortuePatrick2523 déc. 2019 17:07
9

Le contreplaqué est un merveilleux matériaux, parfait pour des fabrications en kit par ex, mais je ne pense pas que ce soit une solution viable pour une production en France, trop couteux en main d'oeuvre et vieillissement délicat pour une construction vendu pour "haut de gamme" J'aime bien le look des RM, mais après avoir visité leurs bateaux et bien regardé c'est quand même plus limite au niveau des finitions.

LaTortueAragoRn23 déc. 2019 17:24
0

Patrick25, je plussoie ... :)

LaTortuesterwen24 déc. 2019 11:26
5

Il y a 5ans, j'avais effectivement flashé sur les RM pour le design original et les promesses de performances. Pour mieux me rendre compte j'ai ai loué un pendant une semaine (un 10.50) et je n'ai finalement pas été convaincu:
- Les aménagements intérieurs sont extrêmement fragiles, le contreplaqué peint ne supporte pas les chocs même minimes
- La visibilité vers l'avant est sympa en navigation mais très désagréable au port
- Le cockpit est bien pour la navigation mais pas trop pour la vie à bord
- Les performances sont ok, mais rien de transcendant

Pour bien appuyer ma décision, 2 mois plus tard j'ai vu le même bateau avec le bordé explosé sur 2m (on voyait à l'intérieur) après une collision dans un port et l'ancre de l'autre bateau avait tout défoncé.

Donc payer très cher pour du CP ne m'a pas semblé le bon choix et je suis resté sur le plastique.

LaTortuexabia24 déc. 2019 13:43
0

Le repreneur du chantier Wrighton (Biloup),celui de Espace Vag (Ikone),Etoile Marine Croisière (Bob Escoffier),Sirena (cata SL) on tous échoués rapidement,manque de prudence,mauvais choix,excès de zèle,train de vie ?
A noter que pour Sirena le créateur a repris son entreprise pour la remonter !

LaTortueLoran Voyager24 déc. 2019 16:14
13

Un échec est toujours compliqué à vivre pour un chef d'entreprise et pour les salariés. Dans une petite entreprise c'est encore plus vrai.

Dans notre pays, nous adorons donner des explications compliquées :
- excès de zèle - elle est très drôle celle-là... A moins que ce vous parliez de l'excès de zèle de certaines de nos administrations...
- le manque de prudence - ne surtout pas prendre de risque, aller chez pôle emploi et attendre les allocations...
- mauvais choix : si l'avenir était connu avant de prendre une décision ce serait tellement plus facile...
- train de vie : les créateurs / repreneurs d'entreprise se gavent tous c'est bien connu...

La reprise ou la création d'une entreprise, c'est compliqué. Echouer fait partie des possibilités.

La meilleure solution pour ne pas échouer est de pas reprendre ou créer.

Comme cela, lorsqu'un chef d'entreprise arrive à la retraite ou veut simplement arrêter, on licencie tous les salariés et on arrête l'entreprise. Et là vous vous plaindrez parce que nous avons 50% de taux de chômage, que les jeunes partent à l'étranger et que nous ne parvenons plus à financer les systèmes sociaux (vous savez les retraites...)

Alors pourquoi reprendre une entreprise dans ce secteur ? Ce sont souvent les mêmes raisons que dans d'autres secteurs d'activité.
- la part de rêve
- la passion
- l'envie d'entreprendre, de créer, d'innover
- l'indépendance

LaTortuexabia24 déc. 2019 19:43
0

Loran Voyager si j'ai cité ces entreprises,c'est parce que leurs créateurs ont vus les repreneurs plier une entreprise en 8 mois ou 1 an quelquefois, sans suivre un temps soi peu leurs conseils.

LaTortueLoran Voyager25 déc. 2019 08:35
2

Le problème c’est que la situation initiale de ces entreprises était déjà compromise. Et donc cette histoire de conseil des créateurs ne tient pas debout.

Biloup : les actifs ont été repris lors de la liquidation judiciaire par des clients qui avaient commandé des bateaux. Le créateur n’est plus au commande de l’entreprise.

Espace Vag : l’entreprise était en quasi dépôt de bilan au moment de la reprise fin 2017.

Sirena : liquidation judiciaire en 2009. Reprise des actifs.

On aurait pu ajouter bg race rachetée en novembre 2017 en quasi cessation des paiements et en faillite en avril 2018.

LaTortueDarwin25 déc. 2019 21:0825 déc. 2019 21:11
0

XABIA, Sur ceux que tu as cités il y au moins un qui c'est bien fait mettre et en deux temps par le vendeur. Je ne connais pas les autres. Donc pas d’amalgame.
Tous ceux là sont en province, pour appréhender peut être mieux connaitre les productions de C.Chabrol (Petites collusions politico-économiques locales) Que la construction navale elle même.

LaTortueAragoRn24 déc. 2019 17:41
0

Perso, j'aimerai bien reprendre cette entreprise, mais avec des coques en polyester et des menuiseries en bois d'arbre, et moins chère !!!

LaTortuecezembres24 déc. 2019 17:4324 déc. 2019 17:44
3

Reprendre, reprendre ...
le truc c'est que si tu as 2 ou 3 M€ dont tu ne sais que faire, aller les disperser gentiment aux 4 coins de la planète en allant se balader au grès du vent, est une option au moins aussi sage (et vachement plus sympa) que de les investir dans ce domaine.

LaTortueAragoRn24 déc. 2019 18:43
0

C'est pas faux, cezembres ... :)

LaTortueDarwin25 déc. 2019 22:24
0

AragoRn:
Suivant l'adage du grand T. Hopkins "Que l'on signe sur l'émotion et pas sur la logique" Ce qui suscite l'émotion ? Les lignes, le look sportif, pas trop le bois. Fait une comparaison prix: 1) en infusion 2) En infusion Carbone (Carbone ça fait rêver, pas Greta, bien sur). Si tu es capable de faire une étude de marché assez pointue. Tu peux faire une levée de fonds. Mais Quid de l'utilité de reprendre un chantier ? Parce que l'étude de l'existant, y compris soulever les tapis ça peut prendre du temps.
Question: Est ce que ce type de bateaux répond vraiment au marché ?
Certainement plus facile de partir de Zéro avec des aps avec un architecte qui te conviens, bûcher les jauges pour ouvrir sur plus de clientèle.
Et les options, à différents types de finitions ?

LaTortuephilippe.081225 déc. 2019 22:52
0

« difficulté à industrialiser » ?
C’est quand même le postulat et le modèle économique de départ : le choix d’un matériau relativement bon marché (CP) et un outil de production peu coûteux en investissement (pas de moules)

« Des coûts de production (main d’oeuvre) plus élevés » ?
Oui mais largement compensés par de qui précède et ce coût étant une charge variable si le modèle fonctionne sur 10 bateaux il fonctionne sur 100 aussi.

« Parts de marché trop faibles «  ?
Encore une fois le modèle économique initial ne repose pas sur des volumes importants mais sur une production quasi artisanale rentable même sur des faibles volumes.

Je crois qu’il faut chercher ailleurs que dans le process les raisons de ces difficultés ... mauvais choix de gestion, maitrise des appros, maintien en France d’un process coûteux en MO, politique et coûts marketing, stratégie et coûts de RetD ... les raisons ne manquent pas qui peuvent faire dérailler la machine.

Pour ma part en tous cas, j’ai été fan de la marque pendant longtemps mais plutôt déçu par ce que j’ai vu au dernier Nautic. Si j’avais de quoi me payer un bateau neuf demain je ne suis pas sûr que ce serait un RM.

LaTortueDarwin25 déc. 2019 23:2125 déc. 2019 23:22
-1

philippe.0812/ CITATION: "Pour ma part en tous cas, j’ai été fan de la marque pendant longtemps mais plutôt déçu par ce que j’ai vu au dernier Nautic. Si j’avais de quoi me payer un bateau neuf demain je ne suis pas sûr que ce serait un RM. " C'est ce que je pense au regards de fils déjà parus avec photos ici et ailleurs, et ça conclut : Cher pour ce que c'est.
En revanche je suis un peu plus réservé sur le début de ta contribution, j'aimerais bien lire quelqu'un qui à pu travailler sur les deux méthodes, celle ci et l'infusion. Au bout de combien de bateaux le moule est-il amorti ? (En pensant au plus main d'oeuvre pour le bois).

LaTortuevannina26 déc. 2019 06:03
0

et si c'était ça le futur? www.3dnatives.com[...]020193/

LaTortuedesperey26 déc. 2019 06:20
0

Pas en poids 2,2 T ça me paraît énorme.

LaTortuePatrick2526 déc. 2019 12:12
1

A mon sens il faut très peux de temps pour amortir un moule, 3-4 pc pas plus, par contre ce n'est pas le même métier, et surtout pas les mêmes infrastructures.

LaTortueLoran Voyager26 déc. 2019 22:31
0

Un jeu de moules sur un bateau de 10 m c’est un investissement de 200.000 euros... il faut au minimum 30 exemplaires pour amortir.

LaTortuephilippe.081227 déc. 2019 01:55
0

Ça me semble plus cohérent en effet comme ordre de grandeur

LaTortuePatrick2527 déc. 2019 10:35
0

En faite dans un moule, le plus couteux est la réalisation du "maitre modele" et dans le cas de Fora Marine, le maitre modele est relativement simple à faire, cela reste du contre plaqué avec des formes developable, avec des mannequins existant.
je peux être d'accord avec un couts moyen "std" de 200000 €, mais dans le cas de Fora Marine ( hors pb d'infrastructure ) on devrait être largement en dessous.

LaTortueLoran Voyager27 déc. 2019 12:2427 déc. 2019 12:26
0

Fora Marine fabrique ses bateaux avec 2 techniques (sauf le 1180 qui a aussi des bordés en infusion donc 2 moules de +):
- coque en cp epoxy sur un mannequin : la coque est découpée numériquement dans du CP. Les morceaux sont assemblés sur le mannequin. Ce mannequin doit être construit lui aussi. C'est une structure inverse de celle d'un moule.
- pont en infusion dans un moule.
- si contremoule = un moule
- renforts latéraux = 2 moules
- capot de baille à mouillage en infusion = un moule
- safran en composite = un moule
- capots (descente et coffres) en infusion = un moule

Pour fabriquer un mannequin, les étapes sont les suivantes :
- découpe des lisses et couples en CP numériquement
- montage sur un marbre (joints congés, stratification...)
- fabrication des renforts (ceinture)

Pour fabriquer un moule, les étapes sont les suivantes :
- fabrication de la préforme : à partir de blocs de polystirène, un robot 5 axes vient fraiser pour créer la forme. Ensuite, la forme est recouverte d'un enduit spécial. Le robot fraise cet enduit. Le niveau de finition correspond à un ponçage au 120.
- fabrication du moule : ponçage de la préforme du 120 au 2000. Il faut compter entre 400 et 600 heures de ponçage pour une coque de 10m. Quasiment 800 heures pour un pont. Une fois que c'est poncé, cirage de la préforme, projection de gelcoat, puis stratification, puis fabrication des renforts.

LaTortuePatrick2527 déc. 2019 12:45
0

Ta description est parfaitement vrai, et c'est le top, mais de nombreux petit chantier reste sur une fabrication en manuel de leurs préforme, et pas avec une CN je pense que Fora marine aurait pu le faire de même à moindre couts, surtout que les moules de pont et accessoires existe déjà.
Ci dessous photo du Triple 9 fabrique par Nelo ( a la base fabricant de kayak ) la préforme à été réalise sur mannequin ( découpe en 2 d ) assemblage et finition manuel.

LaTortueLoran Voyager27 déc. 2019 18:52
0

Je ne connais pas ce fabricant (Portugais ?). Le bateau a l'air sympa.

Le gain du passage en numérique est significatif. La plupart des chantiers y ont recours.

En gros, la fabrication d'une préforme coûte entre 800€ et 950 du m² en fraisage numérique. Outre le gain de temps (quelques semaines pour obtenir la préforme), l'économie de main d'oeuvre est importante (gain d'environ 30%). De plus dans un chantier de taille modeste, cela occupe une main d'oeuvre à du non productif.

LaTortuePatrick2527 déc. 2019 19:06
0

Oui,c'est une usine Portugaise situé au nord de Porto, J'ai assisté à la fabrication du maitre modele, cela me parait très sympa comme bateau.

LaTortueCa d'Oro27 déc. 2019 20:50
0

Avec les moules en polystyrène, c'est moins cher

Capacité 3 à 5 bateaux... Si la série se vend bien, on passe avec des moules habituels
Mais j'ai vu des moules en polystyrène sortir 25 bateaux sans grosses déformations 😀

LaTortueventura R3626 déc. 2019 12:17
1

Un ami qui a un RM depuis 4 ans a eut des problèmes importants sur son bateau neuf (peinture à refaire, hublots qui fuyaient a changer et beaucoup de choses qu'il a refait lui meme)
Il a eut beaucoup de peine a faire réintervenir Fora donc le SAV n'est pas au niveau. Il y a eut pour plus de 30 000 E de travaux sur un bateau facturé dans les 500 000 E
D'après lui il n' y a pas dans ce chantier de controle qualité digne de ce nom sur les bateaux produits et trop de ré interventions et problèmes sur les bateaux neufs mal assurées par le SAV.
De plus pour lui les personnes qui ont repris le chantier ne sont pas du milieu nautique et ne connaissent pas les bateaux.

Sinon il est très content de son bateau mis à part ces problèmes sérieux qu'il a pu régler non sans difficultés, Fora refusant au début de se déplacer et de prendre en charge les travaux.

Peut etre une piste pour expliquer leur défaillance ?

LaTortuephilippe.081227 déc. 2019 02:0027 déc. 2019 02:24
2

J’ai le sentiment en effet qu’une stratégie moins orientée développement (nouveaux modèles, gadgets, ...) et communication (salons) mais davantage centrée sur l’amelioration continue (produit, process, valeur ajoutée, satisfaction clients) aurait porté plus de fruits ... Sous toutes réserves car n’étant pas « dans la place » cela reste un sentiment intuitif et peu étayé. Juste un exemple cependant qui m’a frappé au Nautic a peine mis un pied dans le cockpit : en quoi la fabrication d’une barre à roue octogonale en alu a priori spécifique à Fora a-t-elle plus de valeur ajoutée que le réemploi d’une barre à roue standard existante ailleurs donc moins chère ... surtout quand la bande élastomère qui recouvre ce gadget à l’esthétique discutable fiche le camp à la première manipulation sur le salon (oups désolé oui c’était moi ... et je m’imagine déjà emmerdé par ce truc qui se fera la malle en conditions musclées me laissant avec une roue glissante dans les mains et une bande en caoutchouc emmêlée dans les bottes). Certes on peut la coller pour y pallier ... mais à ce tarif devoir encore bricoler ???

LaTortueLoran Voyager27 déc. 2019 08:17
3

Il faut repartir un peu en arrière pour comprendre. Fora a choisi une technique de fabrication bien adaptée pour les petites séries. C’était très pertinent au début car l’absence de lourds investissements permettaient une production à peu près rentable.

En se développant, ils se sont retrouvés prisonnier du concept. Et le dernier modèle est peut être la caricature de trop : ils conservent du cp epoxy pour les œuvres vives et ils ont un pont et des bordés en infusion. Le pire des deux mondes.

Ils sont obligés d’investir dans des moules et ils conservent les coûts de fabrication plus importants du cp epoxy. Sans parler des problèmes de liaisons.

L’infusion sous vide est plus chère à produire en coûts matière que le cp mais le gain de temps de fabrication compense très largement cette différence initiale.

Les ordres de grandeur :
- fabrication d’une coque de 9m en infusion : environ 130 heures
- fabrication d’une coque de 9m en cp epoxy : environ 240 heures

LaTortuePatxaran26 déc. 2019 12:24
0

La machine Ingersoll utilisée par l'université du Maine est probablement dérivée des machines de drapage de composites. (dépose de rubans pré-imprégné de carbone, etc...)
Les machines utilisées pour faire les voiles sont très ressemblantes.
www.compositesworld.com[...]ngermac
en.machinetools.camozzi.com[...]ment.kl
société bretonne de très bon niveau :
www.coriolis-composites.com[...]chines/
Ces machines permettent de faire baisser les prix des structures composites.

LaTortuesloop195427 déc. 2019 05:14
0

Mais surtout le chantier s'est égaré en multipliant les modèles et les possibilités d'appendices (quille fixe, relevable ou biquille au lieu de rester sur le biquille.
Dommage le concept d'origine était bon, même si le prix était prohibitif par rapport à la finition

LaTortueskipperTramex27 déc. 2019 19:31
0

Ne pas oublier que les chantiers, viennent et vont. Par exemple à Soubise, le chantier à fermé et réouvert combien de fois??

LaTortueDarwin27 déc. 2019 21:04
0

Moi, ce qui me laisse "pends toi!" c'est le fait relaté ici, qu'ils auraient encaissé des acomptes sachant qu'ils coulaient. Es-ce bien vrai ?

LaTortueLOUBICHE02 jan. 2020 16:09
1

et la débacle de Fora est elle du aussi à la perte de 2 bateaux neufs ? naufrage pour cause d'arrachement du systeme de quille je crois l'un au mouillage et l'autre en mer
le controle qualité .....

LaTortuejeanlittlewing02 jan. 2020 17:3902 jan. 2020 17:40
2

Boeing avec son cercueil volant 737 Max va être sauvé par l’état Us d une manière ou une autre, Fora marine a eu aussi deux catastrophes mais sans pertes humaines

J espère que le chantier survivra

LaTortuele celte23 jan. 2020 19:17
0

L'avantage des "je crois" c'est qu'on peut écrire tout ce qu'on veut ...

LaTortuePuma15 jan. 2020 13:15
0

2 propositions de reprise ont été déposées. Le tribunal de commerce de La Rochelle doit statuer sur ces offres le 22 janvier. Plus de détails dans l'article d'Actunautique :
www.actunautique.com[...]al.html

LaTortuejeanlittlewing15 jan. 2020 13:47
0

Article remarquable! Passif 3 millions dont 1,5 d’acomptes clients !
Carnet de commandes plein
Donc probleme d outil de production semi artisanal inadapté aux prix pratiqués

LaTortueDomde15 jan. 2020 20:15
0

C’est peut-être la conception en contreplaqué stratifié même qui pose problème. Je veux dire que la méthode de construction choisie et le matériau ne permet sans doute pas de faire des gains de productivité et entraîne un prix de revient élevé. Et donc il faut soit vendre encore plus cher que cher (mais y aura t il encore des clients intéressés ?) doit arrêter les frais. Dommage.

LaTortueventura R3615 jan. 2020 13:31
1

J'imagine l'angoisse des derniers clients qui ont versés un acompte !
Auront il un jour leur bateau ?
Récupéreront ils leur acompte ?

LaTortuecaptainwat223 jan. 2020 19:52
1

bonjour à tous; quand on se lançe dans une construction individuelle à l'unitè il est toujours prudent de fonctionner en" seing privè" à savoir les reglements par tranches sont consignès et delivrès à la fin de chaque tranche et le mendataire (celui qui fait construire) est alors proprietaire de cette partie de la construction terminèe !si le chantier depose vous recuperez ce qui a ete construit ou si la tranche de travaux concernès n'est pas terminèe votre argent reste consignè chez l'avocat ou le notaire et n'est pas perdu pour vous !ex = pour un Garçia d'une certaine taille il faut compter pres d'un an de delai pour la coque,entre la mise en oeuvre et la livraison(du moins dans les annèes 90/2000)apres il y a tout le reste equipements amenagements etc pas forcement dependant du constructeur de la coque, comptez entre un an et deux trois ans de plus pour le bateau pret à naviguer; dans ce laps de temps il peut s'en passer des choses la prudençe est donc de mise! pour les gros yachts on procede sensiblement de la meme maniere, si non il faut acheter un bateau de serie sur parc! pour les bateaux en l o a les regles peuvent etre differentes car vous n'etes pas le proprietaire

LaTortueDiver15 jan. 2020 13:35
0

L’une des deux offres émane d’un chantier multimarques, spécialisé dans les niches : son nom n’est pas cité, je pense au Groupe Grand Large Yachting, constructeur entre autre des Garcia, et dont la strategie a ete la croissance externe.

LaTortueAmzerzo3515 jan. 2020 19:48
0

Perso j’aurais dit Wauquiez groupe Experton. Ils ont déjà Rhea, Latitude 46, Alphena...

LaTortuePolmar15 jan. 2020 16:19
0

Pour un vautour marin,
en cas de liquidation judiciaire, l'achat "à vil prix" d'un exemplaire fini (mais pas livré) ou quasiment fini pourrait être une bonne affaire.

LaTortueLoran Voyager15 jan. 2020 16:31
2

Il y a des incohérences dans cet article. Bon comme toujours les journalistes manquent de culture économique.

Dire que Fora Marine dispose d’un carnet de commandes plein est curieux :
- l’article dit qu’il y a 1,3 millions d’euros d’acompte
- Fora Marine fait 9 millions d’euros de ÇA / an
- disons que tous ces bateaux sont financés en LOA à 50%
- ils livrent 45 bateaux par an

Donc sur une base de 11 mois :
CA mensuel moyen = 820.000 euros ht
Prix ht par bateau en moyenne : 200.000 euros
Nbr de bateaux produits par mois en moyenne : 4

Traditionnellement, les chantiers appellent les fonds en fonction de l’avancement (lancement de la coque, pontage...)

Donc 4 x 200.000 x 50% = 400.000 euros (les bateaux sont terminés)
Puis 4 x 200.000 x 50% = 400.000 euros (le pontage est fait)
Puis 4 x 200.000 x 30% = 240.000 euros (la coque est lancée)
Reste 300.000 euros représentant les acomptes sur les bateaux non commencés = 300.000 / (200.000x10%) = 15 bateaux
Donc à fin décembre, ils avaient un carnet de commande de l’ordre de 23 bateaux soit 6 mois.

Ce qui les emmène jusqu’à fin juin...

Nous sommes loin d’un carnet de commande plein.

LaTortuepcg15 jan. 2020 23:50
0

Je verrais bien le groupe Experton, Wauquiez , Tofinou , Rhea , ca laisse une place intéressante à RM

LaTortueDiver23 jan. 2020 17:06
0

L’un des deux candidats a la reprise est donc bien le groupe Grand Large Yachting.

Et il y a de tres forte chance que ce soit ce groupe qui soit désigné repreneur.

LaTortueJuzitaler02 fév. 2020 15:1302 fév. 2020 15:16
LaTortuePapyManu11 fév. 2020 11:51
2

Quand même impressionnant le nombre de commentaires de Type Patron=Voyou

LaTortueLaTortue11 fév. 2020 19:25
0

le chantier allemand Bente Yachts en faillite

Pas simple pour un chantier de niche de survivre sur un secteur aussi capitalistique que celui du nautisme et de la plaisance. Après Ofcet, Ocqueteau et Fora Marine en France, c'est au tour de l'Allemand Bente Yachts d'en faire la triste expérience, qui vient d'être placée en redressement judiciaire.

la suite ici: www.actunautique.com[...]te.html

LaTortuePatxaran12 fév. 2020 00:25
0

Je voulais les voir à Dusseldorf, sans succès.
Tout s'explique...

LaTortuebonzi11 fév. 2020 19:38
0

Effectivement, le plus dur semble de rester dans sa niche à faire ce qu'on, sait faire

LaTortueNow11 fév. 2020 19:39
0

IL est pourtant beau le Bent 39 ...

Y a t il trop de chantiers sur ces créneaux?

LaTortueScotland11 fév. 2020 19:45
0

Pas l'avis de toute le monde, juste la conclusio vaut le coup...

www.touslesbateaux.fr[...]39.html

LaTortueNow11 fév. 2020 20:4811 fév. 2020 21:21
0

bof, article assez peu convainquant et pas très bien écrit...

Article ou il se demande comment on peut enrouler la GV avec ce roof ... 🙄

Quoi qu'il en soit, on a pas eu le temps de voir ce que donne ce bateau à l'usage et c'est bien dommage ne serait-ce que pour la diversité ...

LaTortueLoran Voyager11 fév. 2020 20:54
0

Sur le créneau des 30-35 pieds, il y avait plus 90 modèles en 2019! Pour un marché dominé par un fabricant. Il n’est pas possible de rentabiliser une fabrication avec 2 ou 3 exemplaires construits chaque année. C’est pourtant ce qui se passe dans ces chantiers.

LaTortueFirst Class 12 - MMW3312 fév. 2020 04:3112 fév. 2020 04:34
3

Juste un avis..

Chaque étape de la vie d'une petite entreprise, comporte un risque majeur. Le fondateur qui a réussi a sortir quelque chose, peut s'avérer être moins bon en gestion de la continuité et l'essence même de sa création peut ne pas être une bonne base pour un croissance future. C'est sans doute le cas de Fora comme beaucoup l'ont fait remarquer. C'est dommage car les RM étaient (et sont) des bateaux "chics" il me semble, un peu à l'image des Rhea. Un passage de la construction en CP à une construction en epoxy-infusion aurait peut être été une manière de garder la différentiation envers le reste du marché avec une clientèle plus aisée que celle qui achète chez les gros chantiers.. mais ce n'est qu'un avis, bien sûr..

On évoque également le cas de Ofcet (et de Bente), et je pense que là, il faut faire une remarque supplémentaire.. Les bateaux de ce type là parlent à une clientèle dont une partie importante se trouve en France (surtout pour les bateaux en IRC) et c'est une clientèle qui fait son jugement assez rapidement, pour ne pas dire TRES rapidement.. Une mauvaise prestation au Spi Ouest peut plomber la carrière d'un bateau si le chantier n'a pas le capital (argent, accès à la presse nautique, accès à des ambassadeurs de la marque) pour corriger la situation. Ofcet a du se battre pour prouver que le 32 était un bateau qui marchait bien. JPK corrige le lancement un peu moins beau qu'espéré du 1030 par une présence dans les médias qui frise le "publi-reportage". Jeanneau a pu compter sur de très fines "barres" pour lancer avec succès le 3300.. Cela ne s'arrête pas à cela, aucun bateau intrinsèquement "mauvais" ne fera une carrière même s'il a été lancé avec succès, mais cela augmente le taux de mortalité des impétrants..

J'ai été également étonné de cette fébrilité à lancer nouveau bateau sur nouveau bateau de la part de certains chantiers, j'ai l'impression qu'ils n'exploitent pas à fond chaque modèle et qu'ils passent trop vite à du nouveau, avec tous les risques que cela comprend.. On pourrait voir là soit le fait que ce sont des passionnés, qui manquent un peu de recul par rapport à leur production, ou alors des chantiers qui n'ont pas de canaux de distribution suffisamment développés et qui ne peuvent que "gratter" légèrement la surface du marché..

Just my 2 cents... ;+)

LaTortuejohann7812 fév. 2020 16:55
3

Grand Large Yachting reprend le chantier.(www.actunautique.com[...]ne.html )

LaTortueVoodooChile12 fév. 2020 20:35
0

Le meilleur scénario. Super nouvelle pour le nautisme et en premier lieu les salariés.

LaTortuelune de miel14 fév. 2020 11:22
0

les annonces bateaux, requette fora marine, plus de 50 rm à vendre !!!
pour un chantier qui fabrique 30 à 50 bateaux par an,
impressionnant meme si il y a du neuf dans la liste

bref, beaucoup plus le moment d'acheter une occas qu'un neuf...

LaTortuePatxaran17 fév. 2020 09:57
0

Je suis un prospect RM, je viens de recevoir cette lettre :

La Rochelle, le 14 février 2020,

Le Tribunal de Commerce de Bordeaux a validé le 12 février la reprise du chantier RM par le groupe Grand Large Yachting.Fondé en 2003 par Xavier Desmarest et Stéphan Constance, Grand Large Yachting est le quatrième constructeur français de bateaux de plaisance. Au fil des années, le groupe a consolidé 4 marques emblématiques du nautisme (Allures Yachting, Garcia Yachts, Outremer, Gunboat) et les a brillamment développées.

Pour Stéphan Constance, Président du Groupe Grand Large Yachting : « Nous sommes très heureux et enthousiastes que RM rejoigne le groupe. RM est une marque unique dans le nautisme en France, avec des atouts forts, une technologie originale et une culture d’innovation. Le prix du voilier de l’année 2020 pour le RM1180 en est la preuve évidente. Notre ambition est de continuer à travailler autour de « l’ADN RM » et de capitaliser sur 30 ans d’histoire, en apportant notre savoir-faire en termes de production et de vente à l’internationale. »

« Notre priorité court terme est recontacter l’ensemble des clients ayant passé commande d’un RM et de relancer la production. Chez Grand Large, nous avons tendance à considérer que « La relation ne se limite pas à la vente ». C’est une philosophie que je compte appliquer à RM. » indique Luca Tessitore, le nouveau Directeur Général de RM.

-1

Et Luca est quelqu'un de bien, une chouette personne.

0

Vers un horizon plus lointain ,pas sûr qu'ils continuent à construire en contreplaqué !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer