Financement de la SNSM. Proposition de loi

Une proposition de loi a été déposée visant à inclure dans les primes d'assurance une participation au financement de la SNSM.
www2.assemblee-nationale.fr[...]/depots
Peut-être le bout du tunnel ...

L'équipage
20 oct. 2017
20 oct. 2017

minimum 5€, faut voir le barème en fonction de la taille du bateau, il y a combien de bateaux assurés en France, histoire de connaître le budget minimal qu'ils obtiendraient?

20 oct. 2017

il ne faut pas oublier que l'assurance est obligatoire pour tout bateau ayant une place dans un port ou fréquentant un port donc de fait l'assurance est obligatoire ...

c'est une bonne proposition de loi ainsi tous les plaisanciers participeront au financement de la SNSM ,et l'on s'en apercevra m^me pas sur la facture

20 oct. 2017

Moins de 70 000 donateurs (selon les années) pour 1 million de bateaux immatriculés dont un peu moins de 300 000 voiliers.

20 oct. 2017

c'est curieux ces chiffres , car a entendre les gens tout le monde donne!! va comprendre

20 oct. 2017

Bof tu sais quand je glisse ma monnaie dans le tronc SNSM plusieurs fois par an et dans plusieurs magasins.
Comment veux tu qu'il comptabilise si je suis 1 ou 10 donateurs.
Ils ne peuvent comptabiliser que quand il y a une reçu.

22 oct. 2017

Mais on peut donner sans être propriétaire d'un bateau.
Je connais des gens dans ce cas.
;-)

20 oct. 201720 oct. 2017

Seuls les bateaux ayant une place dans un port sont affectés ? Restrictif ! Quid des planches à voile, des semi-rigides, etc... ? La SNSM intervient aussi sur les plages.

"Les recettes correspondantes, compte tenu du nombre de plaisanciers susceptibles d’être impactés, sont estimées à 25 millions d’euros."

Il serait heureux que les rédacteurs d'une loi s'expriment correctement en français. Le verbe "impacter" n'existe pas. Il est condamné par l'Académie française !

20 oct. 2017

"impacter" n'existe pas. Il est condamné par l'Académie française !"

Quelle est la peine encourue ?
Peut-on espérer un aménagement de peine ?

20 oct. 2017

En effet il n'est pas défini, mais il bénéficie très officiellement de synonymes. Son intégration dans l'usage de la lange française (qui est sa seule et unique source, l'académie n'étant qu'une chambre d'enregistrement) n'est qu'une question de temps...

20 oct. 2017

J'avais bien compris le sens de ton intervention ! :)

C'est peut-être un abus de langage du "Cheerleader", du "creator opportunities" ou du "crayon evangelist".

Il faudrait interroger le CTO (Chief talent officer) qui s'est sans doute laissé déborder par une "positive attitude" ou voir avec le "brand solutionist" ou le "brand psychologist" pour tenter d'amorcer le "positive change accelerator".

Bref, c'est une affaire de "challenging" !!!
Rien de plus.

20 oct. 201720 oct. 2017

@Yves
Lorsqu'il s'agit d'une loi le niveau de langage doit être soutenu et les anglicismes ne sont pas de mise. "to impact" existe en anglais, "impacter" n'existe pas en français.
La première fois que j'ai entendu le mot "impacter", c'est dans la bouche de Rachida Dati. Une grande intellectuelle, comme chacun sait.
Force est de constater que ce mot est utilisé à tour de bras dans les médias, malheureusement.

20 oct. 2017

non tous les bateaux ayant un moteur doivent être assurés.

20 oct. 201720 oct. 2017

tu dois avoir au moins une responsabilité civile dès qu'il y a un moteur non?

j'ai regardé, pas obligatoire en effet, ça me parait pas raissonable de faire sans pourtant...

"L'assurance d'un bateau de plaisance n'est pas obligatoire, sauf si vous pratiquez de la plaisance sportive.

Cependant, si vous êtes responsable d'un accident et que vous n'êtes pas assuré, vous devrez indemniser les victimes.

Vous pouvez souscrire une assurance pour un bateau auprès d'une compagnie d'assurance."

source www.service-public.fr[...]s/F2725

20 oct. 2017

@La tortue, merci de nous communiquer tes sources ?
Cherche bien ;-)

20 oct. 2017

"tu dois avoir au moins une responsabilité civile dès qu'il y a un moteur non?"
NON.
et
"Cependant, si vous êtes responsable d'un accident et que vous n'êtes pas assuré, vous devrez indemniser les victimes."
OUI
mais ça c'est les cas général c'est valable quoi que tu fasses : a pied, a cheval, en bateau, etc .. - c'est le code civil.
.
article 1382 du code civil : « tout fait quelconque de l'homme, qui cause un dommage à autrui, oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer ».

@ LaTortue,
"tu dois avoir au moins une responsabilité civile dès qu'il y a un moteur non?"
:non:
Pas besoin de moteur pour blesser ou tuer quelqu'un, ni pour provoquer des dégâts à une infrastructure portuaire ou un tiers...

La RC obligatoire pour un bateau ayant un moteur, n'existe absolument pas...

20 oct. 201720 oct. 2017

Une participation chez les assureurs,
et pourquoi pas le ships, ou une taxe sur les bateaux neufs, ou une taxe sur les transactions de bateaux d'occasion

A pardon ça sera pour les années a venir.

20 oct. 2017

pour tout cela il y déjà la TVA

20 oct. 201720 oct. 2017

manifestement ça ne suffit pas ;-) à l'état pour être en mesure de financer t les secours en mer.

20 oct. 2017

Ca y est !
Ca va commencer à pleurnicher.

Il y a quelques années encore, la garantie assistance (en matière d'assurance automobile) était facultative.

C'était même des boîtes spécifiques qui la proposaient : Europe Assistance, Gesa, France Secours International, Mondial Assistance ..., des boîtes qui avaient peu à voir avec les compagnies d'assurance traditionnelles.

Peu à peu, elle est devenue obligatoire et fait dorénavant partie des garanties de base de l’assurance auto.

Je n'ai jamais entendu personne s'en offusquer et vous vous en acquitter chaque année de manière très docile.

20 oct. 2017

Yves ça n'a aucun rapport - tu parles de rendre un type de garantie supplémentaire rendu obligatoire.
.
L'assurance bateau elle n'est déjà pas obligatoire -et de plus ne pas oublier que la SNSM fait pas mal d'intervention sur baigneur, plongeur, kite, planche, etc ..

Si tu as un accident de la route, les pompiers ou la gendarmerie qui vont intervenir sont payés par qui ?
Si tu as un accident en montagne les secours sont payés par qui ?
c'est du service publique.

Manifestement l'état Français n'est plus en mesure ou n'a pas la volonté d'assumer le financement des secours en mer.

20 oct. 201720 oct. 2017

Justement c'est quoi le rapport avec la SNSM ?

En cas d'assistance - tu tombes en panne moteur et demande un remorquage par exemple - la facture va t'être envoyé et tu vas payer. --> l'assistance de la SNSM est payante (aucune obligation d'assurer ce risque en bateau - contrairement à l'automobile).

EN cas de secours NON - le service est gratuit.

EN voiture les secours sont un service publique financé par l'état.
EN bateau l'état tente de s'en désengager via financement privé. (la fameuse taxe sur les assurances).

21 oct. 2017

Bonjour, l'assistance sur les assurances bagnoles-motos n' est absolument pas obligatoire.
J' ai toujours été assuré au minimum, que ce soit en moto ou voiture et je n'ai pas de couverture d'assistance, pas même de "bris-de-glace"!
Par contre, je ne paye carrément pas cher(mais c'est encore trop car je n'ai jamais eu d'accident en 38 ans).
On ne peut pas tout avoir, le beurre et l'argent du beurre.
J'ai choisi mon camp, que ce soit en moto, voiture ou bateau, je suis assuré au minimum et j'assume et me démerde en cas de problème.
Gorlann

22 oct. 2017

juste une remarque à propos des renaults et assistance 0Km.
Il y a quelques années , j'avais une Saab voiture costaud , inusable , j'ai eu tellement d'emmerdes , elle m'a couté tellement cher que maintenant , je roule en renault , beaucoup moins de problèmes , coût des réparations acceptables .
A la même époque un de mes clients avait une Mercédes voiture réputée inusable , 300 000km les doigts dans le nez , c'est d'ailleurs ce qu'il a dit à son acheteur avant de se racheter une Renault au coût de revient acceptable.
Un de mes frangins vient de vendre son Scénic essence après 300 000km sans gros problème, il a racheté une Toyota assez récente , totalement inusable , c'est d'ailleurs ce qui l'a convaincu , outre son faible kilométrage. Surprise , elle consomme de l'huile comme un panier à salade , deuxième surprise après consultation de forum sur internet , c'est courant sur ce type de moteur Toyota.
Maintenant si tu as toujours ton espace , III, dans mon souvenir , il y a eu beaucoup de problèmes sur ces voitures fabriquées par Matra et vendues par Renault. Comme il y en a eu b eaucoup sur certaines Saab , certaines Mercédès , certaines Toyota.

22 oct. 2017

Une amie a eu sa voiture qui a commencé à brûler pas loin de chez elle, problème electrique dans le tableau de fusibles.
Elle décide de rejoindre le domicile.
Remboursement de l'assurance = 0 €. Par contre si elle s'était arrêté sur la voie publique elle aurait été remboursée.
Elle a trouvé l'aventure saumâtre. :-(

20 oct. 201720 oct. 2017

Il serait tellement plus simple que l'état donne à la SNSM ce dont elle a besoin pour assurer sa mission de service publique.
A quand une taxe gendarme et police sur l'assurance automobile ?

ET comme ll'a écrit Jose,

la taxe maillot de bain, poupée gonflable, et tuba (pour gonfler la poupée), etc .. existe déjà c'est la TVA.

29 oct. 2017

Si c'est au prorata de la surface de tissus, j'ai des copines qui paieront pas grand chose (sur les maillots de bain) :mdr:

20 oct. 2017

Je parle d'assistance : quand tu tombes en panne avec ton automobile !
Pas d'accident et pas de secours.

De plus, panne ou accident, quand il faut remorquer ta bagnole pour l'emmener à la casse ou au garage, on appelle une dépanneuse qui te sera facturée.
Pas le SAMU, pas les pompiers.

21 oct. 2017

C'est exactement mon cas : ni vol, ni incendie, ni bris de glace.
Depuis toujours.

Il y a quelques semaines, ma bagnole menace de prendre feu en bas de chez moi, au démarrage (alternateur).
J'appelle mon mécano préféré qui vient la chercher avec son plateau et me tend une facture pour l'assurance.
Un peu surpris, il me parle d'"assistance".

Je vais voir mon assureur qui me rétorque que je n'ai pas l'assistance "0km" et donc, c'est pour ma poche.
Il aurait fallu que je tombe en rade à au moins 30km.

Furibard, je leur demande alors de supprimer cette option de mon contrat.
"Non, Monsieur. C'est obligatoire chez nous !"

J'ai appris depuis que cette option assistance est obligatoire chez "la plupart des assureurs".
Donc, pas chez tous.

En aparté, réflexion amusée de mon mécano qui n'aime pas ma caisse :
"Tu sais, quand on a une Renault il vaut mieux avoir une assistance 0km !".

22 oct. 2017

Tu as bonne mémoire ! :)

20 oct. 2017

Une question qui peut effectivement se poser est pourquoi seuls les plaisanciers seraient mis à contribution. Pas les professionnels, pas les planchistes et autres paddle, pas les dériveurs, les jet ski, etc.

20 oct. 201720 oct. 2017

Pour le reste, taxons les maillots de bain, les tubas et les matelots pneumatiques !

Mais faisons en sorte que la SNSM n'ait plus à tendre la main pour effectuer sa mission.

20 oct. 2017

ah oui seulement l'etat lui ne donne rien du tout , c'est nous seul que donnons et l'état lui distribue c'est tout simple ...

lorsque Yves dit que sur 1millon de plaisanciers seulement 70000 donnent quelque chose ,il y question ..

20 oct. 2017

Yves
" les matelots pneumatiques" seraient une alternative aux poupées gonflables ? :heu:

20 oct. 2017

non, c'est l'inverse !

20 oct. 2017

Que ce soit l'état ou les assureurs, de toute façon c'est nous qu'on paye. dans un cas, ce sont les impôts qui augmentent, dans l'autre les primes d'assurance...

20 oct. 201720 oct. 2017

Dans un autre fil il est cité une dotation de 3 millions annuel de l'état à la SNSM
Si c'est bien vrai (j'ai pas vérifié) --> La bonne blague !!
.
Pour imager, car arrivé a ces montants c'est difficile de savoir si c'est beaucoup ou peu.
Un km d'autoroute revient à environ 6 million d'€
Donc l'état donnerait à la SNSM pour assurer les secours en mer 500 m d'autoroute par an, ou 3% d'un rafale, ou 10 jours du budget de l'élysée, ou encore 2 jours du budget du PSG.
C'est quand même au choix : des gros radins ou signe qu'ils se désintéressent du secours en mer.
.
Moi je ne vais jamais au ski, pourtant a travers mes impôts je finance les secours en montagne.
Et en plus j'ai pas le permis, a travers mes impôts je finance aussi la police de la route, le samu etc .. qui interviennent sur les accidents.
.
QU'est ce qui justifie un traitement différent pour les secours en mer ?
(Ps j'ai le permis et vais au ski - c'était pour imager).

20 oct. 2017

www.senat.fr[...]no.html

Par ailleurs, le secours en mer est aussi financé par le service public : CROSS, gendarmerie maritime, affaires maritimes, pompiers... la SNSM est un maillon.

20 oct. 2017

Une chaine ne tient que par la solidité de son maillon le plus faible ;-)

20 oct. 201720 oct. 2017

Tu as vu la tête du maillon je parlerai plutôt de chaine mère ;-)
Après tout il n'y a qu'a fermer la SNSM !!
Ils piquent le travail de la gendarmerie maritime et des pompiers !

Mode provoc ON

Je comprend bien que l'état ne veuille pas financer cette association de bénévole a qui l'on a rien demandé :tesur: et qui pique le travail des fonctionnaires.

20 oct. 201720 oct. 2017

Il y a un risque derrière cette proposition de loi. Si je vois qu'une partie de ma prime d'assurance est prélevée pour le financement de la SNSM, pourquoi continuerai-je à donner une obole ???

Je donne à la SNSM, en fin d'année depuis que mes finances ne sont plus "à sec" à cette période comme ça été longtemps le cas. Si je pouvais donner de mon temps je le ferai aussi volontiers, mais je suis trop souvent (hélas) loin de la mer.

Un aspect de cette mesure est qu'elle permettrai à l’État de se défaire d'un financement public qu'il devrait assumer (via l'impôt et les recettes générales) vers un financement privé... Et donc de sortir cette responsabilité étatique des calculs du déficit chronique visé par les instances de l'UE.

Et rappelez vous que pour certains politiques, l'assistanat est un cancer de la société...

20 oct. 2017

il n'y a aucun risque coté don , pour la simple raison que tu ne t'en apercevra m^me pas sur ta prime d'assurance

20 oct. 2017

Je ne sais rien de ta générosité mais il est fort à parier que la taxe sera inférieure à une majorité de dons.
Certains évoquent 5€ !

Si la taxe est inférieure des 2/3 tiers au don que tu fais,
ce sera une opération blanche pour toi.

20 oct. 2017

Tout ce qui passera par la case assurance n'impactera pas le budget de l'état
Alors qu'aujourd'hui ils constatent une baisse de la recette fiscale a hauteur de 66% du volume de dons déclarés.

c'est bien keskejedi depuis le début.
L'état nous enc..... dans cette histoire (et ce n'est pas la seule).
Ils cherchent a se défausser du financement des secours en mer (partie SNSM).

20 oct. 2017

Payer pour sa sécurité est parfaitement normal.
Payer pour celle des autres (professionnel, baigneurs, zodiacs, etc.), c'est un altruisme louable si c'est choisi.

20 oct. 201720 oct. 2017

Bon soyons plus technique.
.
1°La convention internationale de Bruxelles de 1910, pour l’unification de certaines règles en matière d’assistance et de sauvetage maritimes fixe un double principe :
• l’obligation de prêter assistance à toute personne en mer, en danger de se perdre, et de la gratuité de cette intervention ;
• la rémunération possible pour l’assistance et le sauvetage des navires de mer en danger de se perdre, y compris quant aux biens se trouvant à bord et au fret. La notion de danger, tant pour les personnes que pour les biens, est le postulat qui sous-tend le texte.
.
2°La convention internationale de Hambourg du 27 avril 1979 sur la recherche et le sauvetage maritimes définit une approche internationale de la recherche et du sauvetage des personnes en détresse et vise une coopération à l’échelle mondiale entre les organismes de recherche et de sauvetage et entre tous ceux qui participent à des opérations de recherche et de sauvetage en mer. Les États signataires ont obligation de prendre toutes les mesures visant en mettre en place un dispositif de recherche et de sauvetage des personnes en détresse en mer au large de leurs côtes. Les maritime rescue coordination center (MRCC), ou centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage (CROSS) constituent le dispositif visé dans cette convention.
La convention internationale de Londres du 28 avril 1989 sur l’assistance en mer modernise les règles fixées par la convention de Bruxelles de 1910.
.
Le paysage maritime, tel qu’il résulte de ces différents textes peut ainsi se résumer, pour ce qui concerne le périmètre de la mission :
• obligation de porter secours aux personnes en détresse en mer et gratuité de l’intervention ;
• rémunération possible de l’assistance aux biens ;
• obligation pour les Etats d’avoir un dispositif de recherche et de sauvetage des
personnes en détresse en mer.
.
.
DONC Nous sommes incontestablement dans le cadre d'un service public. (obligation pour les états).
.
La SNSM assure un service public.
.
Les secours a personnes sont une des fonctions régalienne de l'état (sécurité civile) cela devrait être financé par l'impôt, comme c'est le cas en montagne !
.
DONC JE PERSISTE L'état nous ENCU.. en cherchant a se défausser du financement d'un service public obligatoire, et ENCU.. la SNSM en lui laissant faire une grande part du boulot à l'oeuil !!

20 oct. 2017

Mais Me... à la fin !!
Comment peut on être aussi aveugle.
.
Les appels aux dons incessant de la SNSM, comme ce projet de loi sont bien la preuve QUE NON CA NE VA PAS.

ET ça ne VA PAS car l'état fait bosser à l'oeil la SNSM.
Si la SNSM cesse demain, il va faire comment l'état pour répondre a ses obligations de secours en mer ?

20 oct. 2017

Selon moi ce projet de loi va à l'encontre de la constitution et ne passera pas la barrière du conseil constitutionnel.

Imagine c'est comme si il y avait des tensions à la frontière Suisse. qu'en l'absence de soldats disponible le gouvernement engageait des soldats privés, mais en en assurait le commandement.
Et in fine présentait la facture de ces soldats privés seulement aux frontaliers.

20 oct. 201720 oct. 2017

Hi tu cherches la petite bête.
remplace frontière Suisse par Martinique, Guadeloupe, ST Martin, Nlle Calédonie .. Corse (ça c'est osé)
.
Mais cependant ton raisonnement est surprenant.
C'est une évidence pour toi que la défense d'une zone du pays concerne le pays entier,
mais tu es près à laisser à la charge de quelques un le respect des engagements internationaux de notre pays.
De nouveau sans la SNSM la France n'est pas en mesure d'assurer la sécurité en Mer, alors que c' est une obligation international.

20 oct. 2017

Il n'y a de pire sourd que celui qui ne veut pas comprendre... le secours maritime francais est quasiment totalement assuré par des fonds publics, le reste à charge des plaisanciers ne représente qu'une petite partie de son coût...

20 oct. 2017

Non, je confirme pour cezembre.

21 oct. 2017

"évidemment ce budget n'inclue pas la SNSM"
Si, puisque la ligne au-dessus indique qu'il s'agit du "[b]coût total de la mission de secours maritime [/b]", qui s'élevait en 1991 à 38 millions.

Tu n'as vraiment pas dû tout lire. Un peu plus bas, on lit "[b]Il est à noter que la marine nationale est l'administration qui engage près de deux tiers du total des sommes dépensées au profit des naufragés.[/b]". Soit, si mes calculs sont bons, 46,5 millions d'euro (2/3 de 70 millions). Ces chiffres sont de 2008.

Le reste (23,4 millions) etait donc partagé entre la SNSM (18,8 millions en 2008) et les autres branches du sauvetage maritime : gendarmerie, douane, pompiers, etc.

L'Etat assume donc l'essentiel de ses fonctions régaliennes, et par-dessus le marché pourvoie au fonctionnement d'une association qui existait (et assurait cette fonction) avant que l'obligation internationale soit mise à la charge de l'état. La part de la SNSM est importante, mais c'est à la fois sa force et sa faiblesse. Faiblesse, parce qu'il lui faut trouver des financements; force, parce que ça montre l'importance essentielle de son action...

Maintenant, qu'elle soit financée par l'Etat ou par un prélevement sur les assurance ou par des dons ou par l'un des trois ou par les trois, c'est plus une question idéologique que budgétaire. Ce que je vois en l'occurence, c'est que les dons sont largement insuffisants, et que personne ne souhaite une augmentation de ses impôts. Reste donc le prélèvement sur les primes d'assurance, qui ne me choque pas, parce que ça ne couvre (à la large louche) qu'un peu plus de 10 % du total du budget du secours maritime.

Mais je prêche une croisade perdue d'avance, tu es obnubilé par la peur de te faire enc...

20 oct. 2017

non mais on imagine mal l'etat sans les associations alors là bonjour la facture ..

tiens voilà l'hiver , supprimons les resto du cœur !!!

20 oct. 2017

"L'état n'a pas vocation à financer une association".
Hum ! Un certain nombre d'associations font le boulot que la collectivité devrait faire : ONG, associations de prévention, etc. Il est alors normal que la collectivité participe à leur financement, car elle font un système de leur utilisation.

20 oct. 2017

dans le projet de loi c'est écrit que la SNSM intervient sur 50% des interventions en mer.

20 oct. 201720 oct. 2017

Pour les dons, on a une réduction d'impôt des 2/3.
Nous n'aurons pas ça pour le supplément que nous payerons aux assurances.
Donc une moindre efficacité de la somme qu'on y consacre.

20 oct. 2017

Selon le projet, la cotisation par l'intermédiaire de l'assurance est censée être proportionnée à la taille du bateau. Ce sera donc souvent plus que le minimum de 5 €.
Ma remarque concernait ceux qui pensent se dispenser du don en raison de leur cotisation par l'assurance.
Perso, ça ne m'enpêchera pas de faire mon don habituel.
Mais je persiste à dire que le don direct à un meilleur rendement que la taxe des assurances.

20 oct. 2017

A se défausser, ou à le rendre plus cohérent ? Parce que si c'est l'Etat qui finance, c'est tonton Anatole et tous les malheureux qui ne vont pas sur la mer qui vont participer au financement (se faire enc... dans ta vision du monde).

Si c'est mis à la charge des seuls plaisanciers assurés, plus personne ne se fait enc..., sauf ceux qui pensent que payer pour sa sécurité est déshonorant...

21 oct. 2017

N'oublions pas que pendant très longtemps les équipages SNSM étaient constitués quasi essentiellement de professionnels de la mer. Et ils n'ont jamais rechigné à porter secours à qui que ce soit. C'est ça le bénévolat, tout le contraire de l’égoïsme sectoriel.

20 oct. 2017

Mais où as-tu vu que l'état ne finançait pas le secours en mer ? Il finance entièrement seul les organismes publics de secours, et en plus abonde au budget de la SNSM dans des proportions pas négligeables. Donc à titre principal le service public du sauvetage est financé par l'état, tout comme en montagne, et accessoirement il l'est également par des organismes privés ou des collectivités, comme en montagne...

Ce qui est incompréhensible, c'est ce procès permanent fait à un système qui est certes moins bien financé que son équivalent brexitien, mais qui fonctionne plutôt bien, comme on vient de le constater pour la Belle Angèle...

20 oct. 2017

C'est la vraie question, et une réponse pertinente est apportée par une participation au financement par les assureurs, avec – ou pas, mais faut pas rêver – répercussion sur la prime...

Pourquoi t'énerver ? T'as un point de vue que tu défends, j'en ai un autre, et au bout du compte toi et moi on veut la même chose : que la SNSM soit financée ;-)

20 oct. 2017

Comparaison pas pertinente. en cas de tension avec un pays voisin, c'est tout le pays, et pas seulement les frontaliers, qui en subissent les conséquences. Donc la facture sera présentée à tout le pays.

20 oct. 2017

ce n'est pas la SNSM qui assure la sécurité en mer, elle assure une partie (50%) des secours.

20 oct. 2017

je n'ai pas dit le contraire!?!

20 oct. 2017

50 % =quasiment totalement :pouce:

21 oct. 2017

Super cet article
on peut y lire " La SNSM est le plus gros pourvoyeur de moyens nautiques"
"En 2008, ce budget a été pratiquement multiplié par deux, en s'élevant à plus de 70 M €, partagé entre environ 55 M € de coûts fixes et 15 M € de coûts directs. Ces chiffres sont abstraits car ils comprennent les coûts de tous les moyens matériels, humains, mobiliers et immobiliers mis à disposition des professionnels pour un éventuel sauvetage maritime."

évidemment ce budget n'inclue pas la SNSM (ou juste la modeste dotation de 3 m€ ?), SNSM qui pourtant est le plus gros pourvoyeur de moyen nautique, et assure 50% des sauvetages avec "seulement" 27m€ de budget dont près de 90% issue de dons.

L'état nous fait payer via des dons une part importante d'une de ses fonctions régalienne - le secours aux personnes - et envisage maintenant de le faire via taxation sur certaines assurances.

Alors que les fonctions régaliennes doivent être financées par la communauté entière.

CQFD pour reprendre une formule chère à Heo ;-)

20 oct. 2017

La SNSM n'est pas l'unique composante de l'action de l'état en mer :

Marine Nationale (pour ce qui relève des missions civiles, soit ¼ de son activité), service des Douanes, Affaires Maritimes, Gendarmerie Maritime, Gendarmerie Nationale, Sécurité Civile, Police de l’Air et des Frontières, Service des Phares et Balises et .... SNSM !

20 oct. 2017

Encore une fois, la SNSM n'est qu'une petite partie des moyens affectés à l'action de l'état en mer.
J'aimerais bien, d'ailleurs, avoir une idée du ratio qu'elle représente dans ce domaine.
27 millions pour cette asso mais combien pour la sécurité civile, la marine nationale, les douanes, ...

Ca ne doit pas être très élevé.
Le problème vient du statut de cette association et de l'indifférence du public censé la soutenir.

L'état n'a pas vocation à financer une association.

20 oct. 2017

OK.
Mais je parlais surtout du pognon.

Quel est le coût d'utilisation d'un hélico EC 145 de la Sécurité Civile
avec 1, 2 ou 3 (?) équipages rémunérés sur une vacation de 24 heures, le personnel de maintenance de l'appareil rémunéré, la consommation horaire de carburant sans commune mesure avec celle d'un CTT, etc ...

20 oct. 2017

@alouette123; à cause du remplacement des ctt qui arrivent en fin de vie ( 30 ans);
pour rappel un ctt (canot tout temps) ça coute 1.300.000 € environ.
La grosse majorité des ctt ont plus de 20 ans......
Donc imaginez l'excédent qui va arriver sur les prochaines années !

20 oct. 2017

on ne s'est pas compris; la flotte est en cours de remplacement compte-tenu de la vetusté des navires.
La SNSM, compte-tenu des besoins à venir est très très loin de bien se porter!
exemple: on va demander à une majorité de CTT de tenir 40 ans au lieu d'un remplacement initialement prévu tous les trente ans.
Et au final c'est la sécurité des bénévoles qui partent en mer qui en patira....
Vous vous souvenez de ce qui s'est passé à la SNSM il y a trente ans?
Si on est obligé d"avoir à nouveau des morts pour avoir des bateaux qui tiennent la mer......

20 oct. 2017

bon, on va gagner du temps; la SNSM roule sur l'or, n'a aucun problème de trésorerie et les bateaux sont récents et en parfait état, ainsi que l'équipement de tous les bénévoles.
En plus ils se sucrent à mort à facturer les remorquages.
Puisque je suis entouré de spécialistes de la SNSM je n'ai plus besoin d'intervenir sur un sujet que je ne connait pas du tout

20 oct. 201720 oct. 2017

@Adav,
ce qu'Alouette123 te dit, c'est que si la comptabilité est correctement réalisé les CTT sont amortis sur leur durée de vie.
Et donc comptablement leurs remplacements ne devrait pas avoir d'impact.
La part d'amortissement annuel restant constante.

20 oct. 2017

Vous oubliez aussi les "assurés" RC par l'intermédiaire de la licence FFV, 300 000 personnes il y a quelques années, d'après les chiffres que j'ai trouvé.
Cela inclus peut être les licences provisoire à la journée ?

20 oct. 201720 oct. 2017

de toute maniere c'est un faut débat on peut prendre le probleme du financement de la SNSM par le bout que l'on voudra en fin de compte c'est nous qui paieront soit a travers les impots ,les dons ou un prelevement sur ce que l'on voudra ou sur les trois à la fois

mais au bout du chemin on paie .. et il me semble normal que les plaisanciers financent un temps soit peut la SNSM ..ce qui n'est pas le cas aujourd'hui dans la grande majorité .

et lorsque l'on voie ce que les bénévoles de la SNSM ont fait pour sauver les naufragés de la Belle Angele ...vous faite ce que vous voulez mais moi je donne et si mon assurance augmente de 10€ pour la SNSM je m'en fout ..

20 oct. 2017

@calypso: si tout le monde avait ton état d'esprit la snsm n'aurait plus de problème de financement

20 oct. 2017

enfin ,merde on est plaisancier non et on ergote à longueur de sujet parce que l'on va nous prélever 5€ sur notre assurance alors que nous prenons la mer pour notre plus grand plaisir , excusez moi mais il y a des limites à la "con.....

josé en colére !!

:alavotre:

20 oct. 201720 oct. 2017

ils sont déjà refités à mi-vie (15 ans environ).
Il y a 30 ans? tapes aber-wrac'h et snsm dans google, tu comprendras

20 oct. 2017

et vive yaka...,

Si demain, on m'impose en tant que plaisancier, de financer la SNSM, premièrement j'arrête mon don annuel,
et deuxièmement je demande à ne plus payer pour le secours en montagne que je n'utilise pas.

Principe d'égalité entre les citoyens !

C'est quand même pas une minorité de plaisanciers qui va devoir payer pour les secours en mer, qui profitent à une majorités de personnes venant aussi en vacances en bord de mer.

20 oct. 201720 oct. 2017

Et aux étranger sur leur porte container géant qui naviguent dans nos eaux, pour rejoindre les ports de Belgique ou Hollande, ne voulant plus s'arrêter en France tellement la politique de la mer a bien été mené ces (X) denières années.

20 oct. 2017

@Yves: la garantie assistance en cas de panne n'a JAMAIS et n'est toujours pas obligatoire... (je suis assureur)
C'est la garantie assistance après accident qui a été ajouté de base dans les contrats auto seulement (pas pour les 2 roues).

20 oct. 2017

@Pinch c'est l'enlèvement de l'épave en clair ?

20 oct. 2017

en voila un qui va faire un don:
www.windmag.com[...]s-chaud

20 oct. 2017

de la lecture (Magazine Sauvetage numéro 140): fr.calameo.com[...]1710426

21 oct. 2017

J'ai le même sentiment qu'Ar Vag : si on m'impose une contribution en tant que plaisancier je serai démotivé pour faire un don volontaire.
L'Etat participe à hauteur des 2/3 du don sous forme d'une remise d'impôt, moins ce que le donateur aurais quand même payé en impôt au taux nominal qui le concerne...
Je verse une obole ciblée pour le sauvetage en mer, pas pour les secours en montagne où je ne vais jamais. Cette obole ciblée permet de diriger la participation de l'état (part d'impôt associée) vers le sauvetage et mer.
Cette obole est fonction de mes possibilités financières. Je la verse bonne volonté car d'autres donnent de leur temps et de leur expérience bénévolement.
Bénévole = bonne volonté !
Avons nous besoin d'un peu de solidarité, ou prônons nous l'individualisme forcené... j'ai choisi mon camp.

21 oct. 2017

Si il y avait un financement global de la part de l'état, je présume qu'il n'y aurait plus besoin d'appel aux dons ?
'fin en tout cas, je crois pas me souvenir d'une campagne de la Police pour renouveler ses motos ou voitures ou armes, ni d'une campagne des PGHM pour renouveler les hélicos et autres.

Perso, depuis le temps que j'y réfléchissait, j'ai opté pour le don en paiement automatique, au moins je suis certain que ça se fait tout le temps et de façon régulière, certes pas une grosse somme, l'équivalent de 2 ou 3 paquets de clopes disons, et je pense que tout usager de la mer devrait faire de même, si on peux pas mettre l'équivalent de 2 paquets de clopes par mois dans le financement des secours, autant pas aller sur/dans l'eau.

Je ne connais pas précisément les couts d'une station SNSM, mais si je prends l'exemple de PSL, environ 1000 bateaux à Navy Service, autant à Port Napoléon, et le port à flot, je sais pas combien mais dans les même eaux disons, si tout le monde leur filait un minimum de 10€/mois, je pense qu'"ils auraient pas de questions budgétaires à se poser, et franchement, bien que j'ai pas un salaire de ministre, c'est pas 10 ou 15€ qui vont me faire marcher boiteux.

Par contre, rendre cela obligatoire me paraitrait une ânerie, soit il faut faire comprendre au gens le caractère associatif, bénévole et idispensable de la SNSM, soit il faut revoir son statut et passer par un financement étatique, comme pour le reste, ou toute la communauté nationale finance.

21 oct. 201721 oct. 2017

me suis mal exprimé, je parlait pas spécialement de la taxe sur l'assurance, mais de l'hypothèse ou le financement de la SNSM serait rendu obligatoire à tous les usagers de la mer.

J'ai aucune idée du nombre de bateaux/engins nautiques divers et variés assuré, mais ça doit faire un gros chiffre, et une surprime raisonnable pour financer la SNSM ne me choque pas.

J'allais d'ailleurs éditer mon post pour ajouter un truc, quand je prennais le Ferry 2 fois par semaine, sur ceux de la P&O, il y avait des "tirelires" et des affiches pour le financement de la RNLI à plusieurs endroits sur les bateaux, et nombre de gens y allaient de leurs pièces ou billets, me souviens pas avoir vu, sur ceux de la Britanny par exemple, beaucoup de trucs pour la SNSM, mais bon, je suis pas monté sur un Ferry depuis 2006, donc ma mémoire déraille peut-être

[edit] et en poussant un peu plus loin, un peu par l'absurde, pourquoi pas une taxe sur les poissons de mer, le secours en mer ne concerne pas que les plaisanciers, mais aussi les pros dont les pêcheurs, donc indirectement les consommateurs de poissons de mer, parce que si pas de consommateurs, pas de pêcheur, donc les gens qui consomme du poisson de mer sont concernés par le financement des secours en mer ;) [/edit]

"Ce n'est pas obligatoire, puisque l'assurance n'est pas obligatoire... "
:bravo: Bien démago, tout ça...!
Pour avoir une place de port, l'assurance est obligatoire...

"Elle est exigée, mais pas obligatoire."
:lavache: :tesur: :mdr: :mdr: :mdr:

21 oct. 2017

tu te demerdes , c'est vite dit ça ...c'est a dire que tu ne peux accosté dans aucun port !!! ce n'est pas bien commode

21 oct. 2017

mais elle devrait etre a mon avis obligatoire ...si un c.. ou pas endommage ton bateau et qu'il n'a aucune assurance tu as toi interet d'avoir une assurance tout risque sinon tu es dans la m...

et cela arrive parfois

21 oct. 201721 oct. 2017

Pour aider à une meilleure compréhension :

"exiger" est plus fort que "appeler" mais n'emporte pas, comme "impliquer", un caractère intellectuel et rigoureusement déterminé.
"Exiger" ne se dit que de ce qui est considéré comme une vérité de fait ou de droit.

Il faut distinguer l'exigence de la nécessité ou de l'obligation.

:mdr: :tesur: :doc: :doc: :doc:

21 oct. 2017

@hi (et d'autres)
ton "exemple cinématographique" est(,pour faire simple(!))un modèle de contorsionisme sémantico rhétoricien
quand je vois la quantité de viande et de légumes qu'il faudrait pour faore un pot au feu avec les eaux du lac léman,j en demeure pantois..mais moins(pantois)que en lisant ce pinaillage

21 oct. 201721 oct. 2017

@ hi : et tu laisses ton bateau au mouillage, le jour où celui-ci se rompt, tu pars à la côte, bien content que la SNSM vienne le récupérer.
Je pense qu'il faut inciter, mais ne pas obliger tous les plaisanciers à cotiser à la SNSM; une grosse vignette annuelle sur le bateau pour montrer son sens civique.
Rêve-je?

21 oct. 2017

l' Éducation Nationale : un investissement sur le long terme!

23 oct. 2017

Un transportable n'est pas assuré même s'il va sur les routes ? C'est une question car je ne connais pas ce domaine.
Gilles

23 oct. 2017

ok merci

21 oct. 2017

Ce n'est pas obligatoire, puisque l'assurance n'est pas obligatoire...

21 oct. 201721 oct. 2017

mais tout le monde participe au financement de la SNSM puisque tout le monde paie l'impot ,et qu'a travers l'impot l'état soutient le sauvetage donc m^me le gars au fin fond du Cantal qui n'a jamais vu la mer participe au sauvetage ...le probleme n'est pas là

le probleme c'est que tres tres peu d'usagers de la mer mettent la main à la poche alors qu'ils sont les premiers concerné et les premiers parfois a faire appelle à la SNSM ...ils peuvent donc m^me symboliquement versé 5€ a travers leur assurance ça parait le minimum

Mais m^me ce minimum doit etre institué et forcé en France car les gens sont tres individualiste et ,tout pour ma gu.... les autres...

et chez nous il est inutile de faire appel au civisme de bonne volonté tout doit etre soit interdit ou soit obligatoire ,c'est ainsi pour tout ..

ou est le probleme???

21 oct. 2017

Elle est exigée, mais pas obligatoire. Si tu veux pas d'assurance, tu te démerdes sans place de port. Je ne vois pas bien ce qu'il y a de démago.

21 oct. 2017

Je reconnais que la différence entre "exigence" et "obligation" est subtile, mais elle est bien réelle...

21 oct. 201721 oct. 2017

On est d'accord, mais aucune loi ne t'impose d'être assuré, c'est seulement une exigence (logique) des ports. C'est tout ce que je veux dire, et ça n'a rien à voir, ni de près ni de loin avec de la démagogie.

21 oct. 2017

On va faire plus simple. Pour entrer dans un cinéma, on exige que je présente le ticket. Mais rien ne m'oblige à acheter un ticket de cinéma.

21 oct. 2017

C'est pas de la rhétorique sémantique, c'est un exemple basique pour faciliter la compréhension ;-)

21 oct. 2017

Moi je suis assuré, bien que sans place de port (j'ai un transportable)... Mais ton point de vue ne me choque pas. Par contre je ne pense pas (c'est aussi un point de vue) qu'une participation par la cotisation assurance puisse être considérée comme une obligation comme l'est un impôt. C'est plutôt du domaine du contrat d'adhésion : le contrat est proposé tel quel, tu l'accepte en bloc ou tu le refuses, mais il n'est pas "à la carte".

C'est une philosophie. C'est celle du monde dans lequel on vit actuellement. On peut aussi choisir de promouvoir le don pur, mais ça va nécessiter une révolution des mentalités qui coûtera à mon avis bien plus cher qu'une participation sur la prime, et qui relèvera plus du budget de l'éducation nationale que de celui des comptes publics...

23 oct. 2017

Pour la route c'est l'assurance véhicule, pour la mer c'est l'assurance navigation.

23 oct. 2017

La SNSM ou un privé mais dans tous les cas tu va payer
Gilles

24 oct. 2017

Ah, me semblait bien qu'il y avait un post qui me chagrinait et que je retrouvait pas, l'état ne participe pas forcément à hauteur de 2/3 du don, d'une part parce que le donateur imposable au titre de l'IRPP ne le déduira pas forcément, et d'autres part, le donateur non imposable à ce titre ne pourra rien déduire (je viens de vérifier, et c'est logique, déduire X de 0, c'est pas facile, d'un point de vue fiscal s'entends, pas mathématiques)

21 oct. 201721 oct. 2017
21 oct. 2017

Combien les cadres s'en mettent-ils dans les fouilles au passage ? Vous vous souvenez de la Vignette ? De la CSG ? De la Taxe de Luxe ? Et la Taxe Carbone, vous croyez vraiment qu'elle va profiter à l'écosystème comme le protectionnisme à l'industrie française ?

22 oct. 2017

par contre je ne ferais pas trop confiance aux assurances pour le reversement integral à la SNSM du prelevement sur les primes ...quel contrôle ???

23 oct. 2017

Il doit y avoir un problème quand même :
www.mediapart.fr[...]s-malte

:pouce:

24 oct. 2017

Si tu le dis.....

25 oct. 2017

Oui chef ! bien chef !

25 oct. 2017

Arrête de délirer, c'est quoi ton passé ?

22 oct. 2017

La Cour des Comptes ne sert qu'à faire des rapports, non suivis d'effet, on pourrait faire une belle économie en la supprimant?

22 oct. 2017

la comptabilité des sociétés d'assurance est extrêmement réglementée et contrôlée, je ne pesne pas qu'il y ai un gros souci à se faire de ce côté-là

:litjournal: "La lecture des articles est réservée aux abonnés. "

24 oct. 2017

April n'est pas une compagnie d'assurance mais un courtier, à moins que ça ai fortement changé, son statut et les règles, ils ne sont pas tout à fait soumis au même choses, et je ne vois rien de vraiment choquant la dedans, mais j'avoue pas tout avoir lu, mais un riche patron qui crèè une SCI pour louer des locaux à son entreprise, ça se fait tout le temps, et tant que les loyers restent dans la norme, je vois pas ce qu'il y a de dérangeant.

24 oct. 2017

peut-être un ou deux petits détails un poil génants que je viens de lire, au vue de ton commentaire, mais je précisait "à moins que ça ait fortement changé", je préfère ne pas dévelloper ici, où ce n'est absolument pas le lieu approprié

25 oct. 2017

roh, j'suis chef de rien moi
mais disons que détailler les choses n'aurait pas sa place ici et en plus, ça me rappelle un passé que je préfère plus ou moins oublier ;-)

22 oct. 201722 oct. 2017

à mon humble avis il y a plus de chance que le reversement intégral soit fait si ça passe par une société privée (contrôlée) plutôt que par l'état (contrôlé par la cour des comptes mais qui n'a aucun effet).

22 oct. 2017

si la cour des comptes ne faisait pas des rapports publié je n'ose m^me pas imaginer les derives ..

25 oct. 2017

On peut aussi supprimer purement et simplement les interventions qui y font référence comme la mienne
Comme faire disparaitre un problème, en faisant disparaitre tout article en parlant . On se croirait en Chine !

22 oct. 2017

Les cadres !!!!!

23 oct. 2017

et pourquoi ne pas fondre la SNSM dans un seul et unique organisme d'état ?
comment font les autres pays?

23 oct. 2017

En France et je prends l'exemple de St Malo nous avons une superbe vedette des douanes,une superbe vedette des affaires maritimes, un tout nouveau semi rigide de la gendarmerie maritime et un canot tout temps de la SNSM....Ne peut on pas faire des économies avec une réorganisation administrative?

23 oct. 2017

Alors comment font les cost guards aus USA? Ils ont l'air efficaces sur tous les plans. Et en Grande Bretagne il semble y avoir que la Navy et le RNLI.

Même si les 4 sont amenés à porter secours, ce n'est pas la mission première des douanes, Affmar et GM...
Quand ils sont en missions, ils ne restent pas dans le même secteur, et ne pourront pas forcément être disponibles.
Il n'y a que la SNSM qui reste fixée géographiquement.

25 oct. 2017

Et les Coast Guards aussi en UK

G.

23 oct. 2017

Parce que si ça devient un organisme d'Etat, la moindre sortie pour le moindre incident mineur deviendra un insondable bordel, qui fera probablement des morts.
La force de la SNSM aujourd'hui, ce sont le dévouement et le professionnalisme de ses bénévoles.
Je les aime et je les respecte pour cela, et si un jour j'acquiers assez d'expérience pour prétendre aller les aider, je le ferai sans hésiter.
Ne mettons pas de politique dans une démarche profondément humaine, ça marchera pas bien...

23 oct. 2017

Aider la SNSM ?
Pas si facile : quand je me suis installé à Quiberon, j'avais 60 ans, je leur ai proposé mes services, même pas à bord de leur bateau, mais simplement pour des tâches administratives.
On m'a dit que j'étais trop vieux, qu'ils n'avaient pas de besoin...
Cooptation?

23 oct. 201723 oct. 2017

La limite d'âge pour être embarqué, est de 65 ans, à la SNSM.
Valable aussi pour ceux qui sont déjà canotier, à 65 ans, ils sont en "retraite".
Par contre, pour l'administratif, pas de limite.
www.snsm.org[...]enevole

Mais bon, c'est Quiberon... :jelaferme:

23 oct. 2017

comment font les pompiers ,le Samu etc ..ça marche pourtant

26 oct. 2017

@bugcrusher
ton appréciation sur les "actions de l état" est tout à fait caricaturale(pour ne pas dire expéditive et fausse)...
malgré des budgets souvent trop étriqués...ou carrémént insuffisants...police/armeés/education nationale/justice/impots/aides sociales....ect...tournent correctement..on est loin de "l insondable bordel"
ne "mettons pas de politique"?OK si tu a en tete la "politique politicienne" les querelles de boutique....mais les "affaires de la cité"...son organisation...les institutions....ect...c'est politique...au vrai sens du terme...et au fond c'est le contraire du....bordel! la SNSM serait sous responsabilité et gestion de l état?et alors....!
la gendarmerie de montagne/les CRS de montagne sont des secouristes ultra pointus et organisés...

27 oct. 2017

et au lieu de crée des agents poinçonneurs nous faisons bien plus fort ,nous créons des chomeurs payé pour aller se balader ou travaillé au noir ..super organisation

29 oct. 2017

Ca ou former des énarques et donc payer des inspecteurs des finances qui ne sont pas capables de pondre un impôt constitutionnel ou en accord avec la législation européenne, dans une entreprise cela s'appelle de l'incompétence.

27 oct. 2017

Je pense même qu'en matière d administration et de couts rapportés au service rendu nous faisons envie au monde entier ( mdr )

Il n'y a qu'a voir notre taux de prélèvement obligatoire rapporté au PIB ( le produit national brut ) et comparé au reste du monde, c'est édifiant

fr.wikipedia.org[...]atoires

En plus c 'est sur que 60 douaniers affectés a la seule collecte du DAFN , avec un cout de collecte de 14% ( cf rapport de la cour de compte) alors que la moyenne en France est de 0,78%, c'est ce que l'on de l 'économie productive :pouce:

On pourrait peut être rétablir des agents poinçonneurs dans le port avec un système de carnet de timbres de droits de mouillage comme cela nous pendait au nez avec la taxe de mouillage de la mandature précédente.
Ca ferait travailler l imprimerie nationale et ce permettrait de créer un corps des poinçonneurs d abord de catégorie C mais a terme il faudra des poinçonneurs hors cadre de catégorie B voir A.

29 oct. 2017

et dans les entreprises ce n'est pas ça qui manques des incompetents :alavotre:

23 oct. 2017

« L’assurance plaisance responsabilité civile comporte obligatoirement une part d’un montant proportionnel à la taille du navire ou du bateau qui ne peut en aucun cas être inférieure à la somme de cinq euros."
.
Sérieux !?
A la taxe proportionnelle, il faut ajouter les frais de dossiers, de collectes, de traitements, de redistributions etc ....... qui sera prélevé par l'assurance, et qui ne se gênera pas de faire travailler l'argent sur les marchés financier avant de le reverser à la SNSM.
Je ne suis pas sur que le secteur privé soit le mieux placé pour collecter une taxe publique.......sauf à vouloir favoriser ce secteur.

23 oct. 2017

tu connais bien mal le privé, en France c'est le premier collecteur d'impôt via la TVA, et sans percevoir le moindre centime.

:lavache: :tesur: :mdr: :mdr:

23 oct. 201723 oct. 2017

Tu y crois vraiment? :mdr:

Regarde donc la notion de TVA sur encaissement et TVA sur débit, on en reparle ensuite... :litjournal:

24 oct. 201724 oct. 2017

Crois-tu...

Essaye d'imaginer le bénéfice dégagé par une entreprise assujettie à une TVA sur débit payée à 45 jours fin de mois comme le prévoit la Loi...

23 oct. 2017

:doc:

23 oct. 2017

tient donc : et ces sommes ne sont-elles pas placé à X interet avant de les verser à l'Etat ou ne sert-elle pas pour faire de la trésorerie?

25 oct. 2017

Et ça vote....

23 oct. 2017

Encaissement ou débit, cela signifie que la TVA est due par le client au moment du règlement ou à celui de l'émission de la facture. Pas grand chose à voir avec le post de Calypso, me semble-t-il.

23 oct. 2017

Et tu connais bien mal les sociétés d’assurances ;)

23 oct. 2017

On a perdu calypso qui croit dur comme fer que l etat est toujours le mieux place...

23 oct. 2017

ce que je croie surtout c'est que l'on compte la fraude fiscale par millards et cette fraude est faite par les sociétés privées ...grande ou petite ...

26 oct. 2017

c'est quoi la richesse? celle du portefeuille ?

26 oct. 2017

@vibrisse
tous ceux qui travaillent creent de la richesse!les sociétés "privéés"(comme tu dis!)et tout le reste du monde du travail directement ou indirectement..y compris les fonctionnaires (!)
ton" évidemment il n'y a qu'elles qui creent..."c'est le catéchisme que l on nous récite matin..midi et soir...

25 oct. 2017

Evidemment il n y a qu elles qui creent de la richesse ....

29 oct. 2017

Sourire. qui a écrit le contraire... ton catéchisme t a été mal enseigné .
Relis bien ce que j ai écrit

23 oct. 2017

Pour pondre des lois et les faire appliquer ? On peut même affirmer qu'il détient un quasi-monopole :heu:

25 oct. 2017

Ca me fait penser a une blague très française : " il n'y a pas de problème qu'une taxe ne puisse régler !! mdr

L 'état qui décide de tout on n'en peut plus !!

Pourquoi ne pas laisser plus de liberté aux plaisanciers comme c'est le cas en Suède.

Il existe une sorte d automobile-club mais tourné vers le nautisme qui propose moyennant une adhésion annuelle une assurance dépannage et sauvetage sur toute la Suède. C'est une décision personnelle du capitaine de la souscrire ou pas

Pour ceux qui sont membres du club les dépannages et sauvetages sont gratuits
Pour les non membres c'est payant au prix réel et donc assez cher

Je pense que le sailing-club signe des contrats avec des dépanneurs locaux et sans doute la SNSM suédoise

C 'est simple , sans nouvelle loi ni nouvelle taxe, sans intervention de l'état stratège cher à nos politiques

Ca va pas plaire a M Ferrand :litjournal:

25 oct. 2017

Qu'est ce que M. Ferrand a à voir là dedans ? N'importe quoi !

25 oct. 2017

M FERRAND c 'est l'un de ces spécialistes de l'état stratège qui veut créer une taxe de plus pour prétendument aider la SNSM , mais sans lui affecter les recettes
Voir mon intervention là
www.hisse-et-oh.com[...]n-yacht

25 oct. 2017

c'est exactement ce qu'à voulu faire une société de depannage en mer à St Malo voici quelques années : en payant une certaine somme annuellement on pouvait etre remorqué ou reparé en mer gratuite ou alors payé à l'intervention ..

la suite ,la société a disparu ..super simple

25 oct. 2017

La SNSM est un organisme de droit privé.

25 oct. 2017

il y a la même chose aux Etats Unis pour les voitures, la AAA, quand j'y habitais ça coûtait 20 ou 30$ par an, pour ce prix il y avait assistance-dépannage, cartes gratuites, magazine mensuel, réductions dans les hôtels, centre de bilan, etc... Je n'ai jamais croisé à l'époque un automobiliste qui n'y était pas (ils proposaient même une assurance mutualisée)

en France nous n'avons pas la même histoire, en particulier au niveau de la SNSM et du bénévolat, changer de modèle et les mentalités ça risque d'être compliqué! ;-)

25 oct. 201716 juin 2020

chaque pays a sa méthode :

25 oct. 2017

C 'est sur que si sa zone d'intervention c'était de St Malo à Dinard le modèle économique devait être un peu dur a faire fonctionner

En Suède , Swedish Sea Rescue Society, une association totalement privée , sans financement de l'état assure 70% des dépannage sauvetage avec ses 70 bateaux qui couvre toute les vastes cotes suédoises depuis 1903
www.sjoraddning.se[...]english

Si tu fait parti des 100.000 membres payants cela ne te coute rien , si par contre tu ne l'est pas ca te coute un bras car le sauvetage coute cher . Si tu a un problème tu les appelle , l'idée est qu'un sauvetage commence toujours par une panne

Mais c'est un système trop simple pour le France, pas assez sous le contrôle de l'état stratège qui sait régler tout problème par une nouvelle taxe que M Ferrand se chargera de faire voter

Mais comment M Ferrand aurait d'ailleurs connaissance de ce système car il est plutôt branché par les investissements a terre si j'ai bien compris ( mdr )

25 oct. 2017

En Suède ce sont des bénévoles aussi , ils sont 2000 !

Notre modèle à nous c'est la taxe solution a tout problème, quelle tristesse !!

25 oct. 201725 oct. 2017

Donc, selon ce doc, le système de rescue suédois cher à PCG consiste à essayer de monter soi-même un canot de sauvetage, et si on n'y arrive pas on contacte le CROSS pour qu'il traduise la notice ;-)

Je préfère la solution jamaïcaine, elle aide à faire passer la pilule du naufrage...

25 oct. 2017

On parle de sauvetage, pas de dépannage.

25 oct. 2017

et comme le passage de l'un à l'autre peut être très rapide dès qu'une panne est signalée on met la surveillance et les moyens d'action en alerte...

25 oct. 2017

je répondais à PCG entre le sauvetage et le depannage le ligne peut etre ténue . Entre privé et snsm il y a souvent des frictions dans ce domaine .Un bateau qui tombe en panne de moteur , dans un premier temps c'est un depannage ,et dans un second ça peut devenir un sauvetage ..

25 oct. 2017

Oui, mais les compétences du sauvetage englobent celles du dépannage, alors que l'inverse n'est pas forcément vrai ni vérifiable. Pareil pour la disponibilité 24h/24-7j/7

25 oct. 2017

Une dernière précision

En Suède l adhésion coute 800SEK - 80€ par an , ou 20.000SEK 2000€ a vie !!

Moi je suis prêt a payer 2000€ pour être assuré a vie sachant que le gros pépin en mer, qui t arrive au moins une fois dans ta vie ca peut couter beaucoup beaucoup plus que
2000€

Et les 80€ par an c'est pas loin de ce que je dépense en carte de voeux SNSM chaque année

C'est un de mes amis suédois qui m'en a parlé car il a eu un problème de colmatage des injecteurs par des algues dans le gasoil en mer un jour de mauvais temps , mais il était adhérent et ca ne lui a rien couté et il a sauvé son bateau

25 oct. 2017

2000 € cela correspond à 25 ans de nav ..... c'est déjà pas mal

25 oct. 201725 oct. 2017

Bonjour,
www.premar-manche.gouv.fr[...]ns.html

On voit bien que la SNSM n'est qu'un maillon de la chaîne de sauvetage. Faudrait-il privatiser aussi la Marine Nationale ?
Comment fonctionnerait le "modèle" suédois dans un cas comme celui là ?

25 oct. 2017

plutôt l'inverse nationaliser la SNSM ;-)

25 oct. 2017

Pour ceux qui sont assurés à la MAIF, ça fait déjà un moment qu'il cotisent :

"La MAIF, qui assure également la navigation de plaisance, a toujours été très sensible et proche des valeurs défendues par la Société nationale de sauvetage en mer sur les champs de l’éducation et de la prévention. À ce titre, elle l’accompagne depuis plus de vingt-cinq ans en tant que mécène dans les projets de développement de sa flotte, de ses centres de formation, et dans la réalisation de supports pédagogiques. Elle reverse ainsi 2 % du montant des cotisations de ses contrats de plaisance à la SNSM."

G.

25 oct. 2017

Et aussi la Macif et April marine.

25 oct. 2017

Pour le coup ,il n y a pas plus prive que la Maif ... :)

26 oct. 2017
27 oct. 2017

@vibrisse
ben.....si car la Maif est une mutuelle..et donc il y a "plus privé"!!
pour le coup..

28 oct. 2017

Et on peut rajouter : une vraie mutuelle
et elles sont peu nombreuses

G.

29 oct. 2017

Vus les dégâts et le grave accident (démâtage par arrachement de la base du génois) évité de justesse je ne suis d'autant moins disposé à me laisser remorquer par une vedette surgonflée commandée par un cowboy que... je n'avais même pas sollicité d'aide :lavache:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Oh fil de l'Oh

Souvenir d'été

  • 4.5 (159)

Oh fil de l'Oh

novembre 2021