Fin des moteurs thermiques : quels impacts selon les activités marine ?

Je propose ce fil, pas du tout pour avoir un débat pour ou contre, mais au contraire, pour lister, de façon très factuelle, là où ca coincerait.
Donc, pas pour dire que qu'on ne sait pas mais que ca va pas marcher, mais plutôt dire "ah, dans ce cas là, ca impliquerait ceci/cela".
Et évidement, on peut faire cette liste sur base des technologies actuelles, qui sont déjà pas mal abouties, et sans partir sur l'idée que des technologies révolutionnaires vont arriver.

Les différents pays commencent à proposer très sérieusement des règlementations pour 2035, 2040, 2050, pour déterminer qu'à cette date là, il ne sera plus possible d'acheter une voiture thermique neuve...
On peut supposer que ca va vouloir aller plus loin que la seule voiture particulière, et on peut imaginer que cela pourrait aussi concerner la navigation.

Pour faire une estimation rapide, vous pouvez vous dire qu'un réservoir de 50kg de go, c'est 1T de batteries LiFePo4. (c'est au doigt mouillé, ca dépends de tellement de paramètres...)
Donc on peut prévoir à la fois une réserve plus petite, et plus de poids... A voir comment chaque activité s'en contenterait.
Pour la recharge par panneau solaire, c'est clairement négligeable, mais si vous voulez l'intégrer, considérez que 1m² génère l'équivalent de 50g de go par jour. (toujours au doigt mouillé)

Et là, je vous propose de se poser la question pour les voiliers, mais aussi pour tout le reste. (mais pour le reste, je ne connais pas les chiffres factuels)

Pour un voilier : quelque part, ca, c'est ce qu'on connait le mieux, puisqu'il y en a déjà, et la conclusion, c'est qu'au delà de petites distance, l'électrique impose aux voiliers de marcher à la voile (là où un voilier actuel peut se faire une traversée de la Méditerranée ou une partie du passage du nord ouest au moteur)

pour les bateaux pêche-plaisance :
Je connais assez mal cette activité : ca consomme combien une petite sortie à la journée ? J'ai souvent l'impression que les bateaux sortent à 2miles, donc qu'ils pourraient se contenter d'une petite batterie rechargée chaque jour.

pour les open et semi-rigides :
là, j'ai l'impression que l'on a des bateaux qui consomment énormément et vont loin, et à l'inverse, ont une capacité de charge très réduite... En gros, en électrique, ils seraient cantonnés à une portée ridicule et incapable d'assurer leur programme.
Après, je ne connais pas leur consommation habituelle.

pour les grosses vedettes :
Un peu pareil, ce sont des bateaux qui vont loin, vite, consomment beaucoup ...
(mais là encore, je n'ai aucune idée de leur consommation pour aller d'un port à un autre)
Mais s'ils ont certes une capacité de charge supérieure, ce serait sans doute 3x leur poids en batteries qui seraient nécessaires.

pour les sports de glisse :
Les premiers jet ski électriques existent déjà, et on a de toute manière affaire à des bateaux qui ne sortent ni longtemps ni loin... Ils consomment énormément, mais cela ne les gênerait pas trop de devoir retourner à la borne électrique plusieurs fois par jour.

pour les bateaux de pêche pro :
Je ne sais pas non plus combien ils consomment, mais par contre, ils semblent avoir une capacité de charge faramineuse ... Et ils semblent pour beaucoup naviguer sur des périodes de moins de 48h.
Alors, oui, les batteries coûteraient un bras, mais ca se récupèrerait sur le coût du carburant au final...
Par contre, je suppose que ca exclu quand même les plus gros navires qui partent pour une semaine voir plus.

Pour la marine marchande :
Le cargo 100% à voile n'étant pas encore fonctionnel, on peut supposer que ca marchera très bien le jour où les océans auront des caténaires...
Sinon, est-ce qu'ils prévoient de construire des bornes de recharge en plein milieu des océans ? (ce serait une bonne idée, du reste)

L'équipage
16 nov. 2021
16 nov. 2021

Un point à garder en tête est l'alternative d'un "biogazole" techniquement possible à produire à proximité des grands ports, du genre une technologie à base d'algue marine.
invention-europe.com[...]le-co2/
valdessonne-nature-environnement.blogspot.com[...]in.html
Mirage ou solution, je n'arrive pas à me faire une opinion sur la base des infos publiées sur le web.

16 nov. 2021

Sans compter qu'un bon vieux Ford Lehman diesel marche très bien à l'huile végétale...(c'est peut-être moins vrai pour un Volvo récent bardé d'electronique de hautes pressions GO et de turbo...😎)

16 nov. 2021

Le seul défaut de la solution huile est qu'elle est produite sur des terres pouvant servir à la production alimentaire.
Sinon le cout est déjà compétitif sur des qualités alimentaires, donc sur une qualité usage carburant, ça devrait être encore moins cher.

16 nov. 2021

Une partie des terres cultivables est impropre à produire du comestible.
Une partie de la production d'huiles agricoles destinées à la consommation humaine est rejetée par les entreprises de commercialisation pour cause de non-conformité aux normes, notamment de l'UE.
On peut acheter des lots de quelques milliers de litres vendus moitié prix pour cette raison, parfois moins de 1000L.
Ça marche très bien dans les diesels anciens, à condition de démarrer à froid au Gas-oil.

16 nov. 2021

Hello,
Un copain agriculteur, début des années 2000, faisait le plein de ses tracteurs et bagnoles à l'huile de colza, qu'il produisait lui même...
Il avait installé une pompe, et en proposait à ses voisins.
Un matin, vers 6h, le GIGN a débarqué avec helicos, en plein milieu sa cour, et a encerclé sa maison.
Il a eu droit, en plus d'une amende salée, à un petit séjour derrière les barreaux...😎

16 nov. 2021

Cette époque est révolue car des gens comme ceux de roulemafrite.fr ont fait appel à l'UE qui a répondu qu'il n'existait pas d'interdiction. Récemment en suivant une voiture sur la route, j'ai plus d'une fois senti une odeur de frite.

17 nov. 2021

Sauf que:
"Rouler à l’huile n’est pas une infraction pénale mais seulement douanière. En cas de contrôle de police ou gendarmerie, cela n’est pas de leur ressort, c’est bien uniquement la douane que cela concerne.

A noter : c’est aux douaniers (et à aucun autre représentant de l’ordre) de prouver que vous roulez à l’huile végétale pure. Un nez de douanier ou autres représentants de l’ordre n’est pas « homologué » pour prouver que vous roulez à l’HVP². Par conséquent, il ne faut jamais reconnaître que vous roulez à l’HVP tant que cela n’est pas prouvé par des tests homologués (avec prélèvement). « Sentir la frite » reste un avis subjectif ! (dixit l’IFHVP³ et on est bien d’accord!)

Par ailleurs, les véhicules diesel sont assurés pour rouler au gazole uniquement. Ainsi en cas d’accident grave, il se peut que cela se retourne contre le conducteur du véhicule. De plus, en cas de modifications du moteur (pour rouler à 100 % d’HAU⁴ par exemple), la voiture peut ne plus être homologuée."

17 nov. 2021

le seul problème est que si l'on voulait remplacer le GO ou l'essence par du BIO... il faudrait plus que toute la surface cultivée actuellement en France .....et dans ce cas, le produit couterait a la pompe le même prix ou + que le carburant actuel....(dévinez qui s'en mettrait encore plein les poches ?? ).Et on achèterait tous les produits agricoles a l'extérieur.....mauvais calcul ;;;LECELTE

17 nov. 2021

l'huile végétale couterait plus cher que le GO .....
Dommage j'ai ce moteur sur mon bateau de 59.....

17 nov. 2021

Oui, c'est tout l'interet des moteurs avec pompe injection lubrifiée par son propre carter d'huile comme ces vieux Lehman.

16 nov. 2021

Un bateau de pêche, c'est environ 1 l de gasoil pour 1 kg de poisson pêché.
La fin de la commercialisation des véhicules à moteur essence ou gasoil ne signifie pas la fin de l'utilisation du parc existant.
Pour les besoins d'autonomie importants non soluble avec les batteries actuelles, il y aura l'hydrogène, utilisable dans une pile à combustible ou dans un moteur thermique adapté, et aussi probablement d'autres technologies de batterie.

17 nov. 2021

c'est la même chose pour le transport aérien ...1l de kérosène par passager au km47
alain

22 nov. 2021

😲 Houla, non le chat ! C'est autour de 0,03L par passager et par km soit 3L aux 100km par passager.

16 nov. 202116 nov. 2021

Mais ces carburants, non issus de sources fossiles, ont forcément eux aussi des rejets, des emissions.
Sait on de combien de pourcents ces consos et rejets diminuneraient?

Il y a aussi les piles à combustibles, l'hydrogene,....

Ne pourrait on pas imaginer des bateaux fonctionnant au H2, H2 fabriqué dans chaque port grace à l'electricité fournie par un hydrolienne plaçée en face, dans une zone de courants?

Oui, je sais, je reve. Mais ce n'est pas, encore, interdit.

16 nov. 2021

Ben, par définition, si on brûle un truc pas fossile, c'est qu'il était vivant peu de temps avant, et avait récupéré son carbone dans l'air (et son hydrogène dans l'eau) pas trop longtemps avant (50 ans en moyenne pour un arbre, quelques semaines tout au plus pour une algue ou des bactéries selon les procédés).
Et c'est à peu près tout : le reste est franchement négligeable.

Donc émission 0.

Sauf à considérer le bilan écologique de la production (exemple catastrophique de la production d'huile de palme sur les forêts tropicales).

16 nov. 2021

Salut je propose ma modeste contribution pour être passé à la voiture électrique récemment et pour trouver ça vraiment top malgré mes 300 km par jours pour bosser...
Étant voileux également j ai bien sur réfléchis à cette alternative...
Le truc que je vois c est effectivement top pour une voiture et que ça pourrait l être pour un voilier ..
Mais...
Vu la taille de ma batterie sur ma voiture. Il est évident que c est impossible d installer ça sur un bateau déjà équipé en thermique. La place étant encore plus important que sur une voiture
Contrairement a la voiture l autonomie est un réel gage de sécurité... il faut donc une bonne batterie pour assurer 200 milles de navigation ( pour regagner un abris par exemple )
Je pense donc que remotoriser un voilier ancien avec de l électrique c est au minimum bien compliqué... voir impossible. la seule place que je vois pour la batterie étant le plancher du bateau...
A mon avis ça peut être fait que sur les bateaux conçus pour...
Apparement dans le neuf ils se posent carrément la question et commence 1 sortir des bateaux 100% électrique
Sur le papier ça a les mêmes avantages qu en voiture : entretien, couple, odeur, environnement etc...
Sauf que ça doit coûter bien cher en production et pour le coup pas d aide de l état...
Peut être l avenir de la voile de plaisance mais vu le marché de l occasion en voilier pas pour tout de suite de la plaisance 100% électrique...

16 nov. 2021

Chaque voilier trimbale du plomb par tonnes sous les planchers, même avec une technologie ancienne donc bon marchéon peut imaginer ce que donnerait -dans mon cas- une batterie de 3000Kg ?

17 nov. 2021

Pas mal de bateaux ont été refittės à l’électrique dont un gin fizz qui a fait un Tdmmais avec un programme adapté, l’erreur commune et qui est dans le message lançant le fil est de lancer l’idee de faire 200 milles

Aujourd’hui il faut encore avoir une certaine philosophie et aimer faire des économies importantes pour rouler électrique mais occasionnellement seulement pour de longs trajets, j ai récemment fait un aller retour de 1000 kilomètres ça demande de la préparation comme pour un vol. Sinon une zoe a récemment fait 6500 kilomètres pendant les vacances, France cap nord Bavière

17 nov. 2021

Bien sûr que de partir du postulat que tous les bateaux électriques doivent avoir une autonomie de 200miles est une erreur...
Mais à l'inverse (et on le voit bien avec les voitures électriques), on se retrouve quand même assez vite coincé si on part du postulat inverse qu'aucun bateau électrique n'a besoin de dépasser les 5miles : oui, ca suffit à un type d'usage, mais clairement, il y a foule d'usages qui deviennent impossibles, et vont détournent les acheteurs de cette solution. (exactement ce qui s'est passé sur la voiture électrique avant que Tesla ne se charge d'expliquer à tous les autres qu'ils étaient complètement à coté de la plaque avec leurs batteries de 20kWh)

17 nov. 2021

Tous les bateaux ne sont pas des voiliers...On peut très bien à un certain âge aimer le confort d'un trawler qui dépourvu de voiles est quand même amené a faire de longues traversées avec des consos raisonnables (entre 4 et 8 l/h en fonction de l'intelligence de la motorisation)

16 nov. 2021

Quelques éléments en contribution :
1) Toutes les catégories citées ont-elles le même impact ? Doivent-elles être gérées de la même façon dans l'évolution vers la neutralité carbone ?
Peut-on identifier un voilier équipé d'un diesel 20cv qui sert pour les environs des ports avec un semi-rigide doté de 2x250cv ?
2) Le gasoil est peu inflammable alors que l'hydrogène est explosif. Les conséquences d'une fuite dans le circuit gasoil sont bien moindres qu'une fuite dans le circuit d'hydrogène... 2 bis) Dans un bateau isolé en mer, livré aux seules compétences de son équipage, il est ainsi moins dangereux d'intervenir sur une mécanique basique au gasoil récalcitrante que sur une pile à combustible.
3) L'impact environnemental fabrication et recyclage des batteries et du moteur électrique est supérieur à celui d'un moteur diesel basique. Il faut donc un usage assez important pour compenser (plusieurs milliers de km pour une voiture). Le changement est-il alors pertinent pour un voilier ?
4) Le diesel produit du CO2 mais aussi des particules fines toxiques...

16 nov. 2021

la chantier suédois Arcona vient de sortir un voilier de série zéro émission.
arconayachts.se[...]na-415/

17 nov. 2021

Le Pogo 30 aussi, voir essai dans voile mag

16 nov. 202116 nov. 2021

Ca nous forcerait peut-être à un retour vers des "vrais voiliers". Volume et poids limité, peu de fardage, bonnes voiles. Le moteur servant 15 minutes pour sortir du port et 15 minutes pour rentrer. Dans ce cas une batterie LIFePo4 de taille modeste suffirait. Pour la pétole ? Il y a les jeux de carte, les bouquins etc. J'aimerais bien. La 1/2 au minimum des plaisanciers actuels retournerait à la caravane, camping des flots bleus. Mouillages redevenus calmes et dégagés.

17 nov. 2021

@Pierre3: Tout dépend de ton bassin de navigation. Quand il y a de la pétole alors que tu sais qu'un gros coup se prépare dans quelques heures, tu es bien content d'avoir un moteur qui te permet de dégager au plus vite avec une bonne dizaine d'heures d'autonomie.

17 nov. 2021

Oui, je ne connais pas tous les bassins bien entendu et me limite à ce que je connais un peu, mer du nord, manche et atlantique près de nos côtes. J'ai appris sur des bateaux sans moteurs, aux Glénans dans les années 80 et avant. Les bateaux, jusqu'à 13m sans moteur, étaient conçu pour se trouver "empétolé" avec des météos approximatives captées sur France inter ou BBC. La baston faisait partie des possibles et, sauf cas exceptionnels, ça passait. Mon bateau date de cette époque, 50% de rapport de lest, mât et accastillage sur-dimensionné.
La seul limitation de l'absence de moteur est pour moi la manoeuvre dans les marinas. Un moteur électrique grand comme une pastèque ensemble avec un banc de batteries LiFePo4 de 10 kW devraient faire le job.

16 nov. 2021

Difficile de comparer un semi-rigide ou un gros bateau moteur avec un voilier de taille modeste.

Avec mon moteur de 18 cv, je consomme au maximum 100 litres de gazole en 4 mois de navigation; soit 2 pleins d'une voiture moyenne.

Un bateau moteur avec un moteur un peu gourmand consomme à l'aise 30 litres/heure. En comptant 2 heures de nav/jour et 30 jours/an, ça fait 1800 litres. Soit 30 000 kilomètres pour une voiture qui ne consomme pas de trop

16 nov. 2021

Ne pas oublier l'énergie grise...
Un ancien pêche promenade pollue peut être moins qu'un beau voilier de 40 pieds tout neuf avec un moteur électrique si l'on en tient compte.

16 nov. 2021

Attention, la question n'est pas de savoir si on peut remplacer le gasoil par de l'huile. (que ce soit justifié ou non)
Mais plutôt, dans un monde où la vente de véhicule NEUF thermique serait interdit, comment les activités nautiques pourraient s'en accommoder.

Pour le voilier, vraiment, pas de débat (même si je trouve que les voiliers proposés à date se foutent vraiment de la gueule du monde, on dirait les Renault électrique d'il y a 10ans, dont personne n'a voulu, pour des raisons forts compréhensibles, alors que les tesla se vendent comme des petits pains)
Alors, c'est sûr que si on part de ce point de comparaison, on ne va pas aller très loin.

De plus, il y a une vraie différence d'usage : un véhicule thermique, on fait le plein lorsque nécessaire. Un véhicule électrique, on fait le plein dès qu'on peut (donc, pour un bateau, dès qu'on est au port)
Il faut donc intégrer ce changement de paradigme dès le début. On ne s'intéresse donc pas à la consommation annuelle (ni journalière), mais simplement à la consommation pour aller d'un port à l'autre (et on suppose qu'on recharge entièrement à chaque port)

Maintenant, j'ai quand même l'impression que ca reste possible sans trop de peine dans quelques cas. En cherchant un peu, j'ai quand même trouvé des bateaux open qui semblaient à la fois largement motorisés (jusqu'à 460kW !), et avec une batterie sérieuse (>200kWh), permettant d'espérer une autonomie valable, même sur un bateau sportif.

17 nov. 2021

Il ne faut pas aller trop vite : les décisions européennes s'appliqueront... en Europe Les constructeurs ne prévoient pas l'arrêt de fabrication de voitures thermiques à destination d'autres marchés, notamment pays émergents.

Rien ne dit que ces décisions seront étendues à d'autres champs d'activité. Le principe de réalité a une certaine force dans le domaine économique...

17 nov. 2021

Et si les voiliers de course montraient l’exemple ? Toujours plus vite, certes, mais toujours moins de co2 ce serait bien aussi !
J’avais été très surpris, voire déçu, d’apprendre que les grands trimarans ne sont pas capables de naviguer en course autour du monde sans leur générateur diesel.
Le monde de la course étant l’anti-chambre des nouvelles technologies grand public, pourquoi ne pas se pencher sur la question ?

17 nov. 2021

Si l'échéance est en 2050, ça laisse près de 30 ans pour que les technologies des batteries évoluent. Il y a 30 ans, ils n'y avait pas autant de types qu'aujourd'hui. On trouvera très certainement des capacités très importantes pour des masses réduites et des charges 'express'.

17 nov. 2021

"Très certainement" il y aura du mieux et des améliorations, mais une rupture technologique sur les batteries à échéance de 30 ans c'est possible mais moins certain. Si on regarde l'évolution depuis les 1ers systèmes (1800 !), on se heurte aux limites hautes de densité de courant avec les matériaux existants. Par contre si on arrive à disposer de supraconducteurs fiables à température ambiante, là c'est le changement d'univers

17 nov. 2021

On part un peu vite de l'interdiction des "moteurs thermiques" (je dirais plutôt à energies fossiles) au tout électrique.
Je ne pense pas que l'electrique soit une alternative crédible.
Pour l'instant l'électricité est une énergie marginale en matière de déplacement individuel et elle coûte déjà fort cher.
Je n'imagine même pas les queues aux bornes de recharge le jour ou tout le monde serait équipé
Je n'imagine même pas les difficultés de fournitures en batteries de qualité quand je vois les ruptures de chaînes de production pour défaut de quelques éléments électroniques
Et enfin je n'imagine même pas les difficultés de production d'électricité et le terrible impact écologique que cette mode entraînerait (charbon, dechets nucleaires, batteries usagées, mines métaux rares, environement dégradé par le PS et éoliennes...)
Bref, le tout électrique est une chimère dogmatique pour Mr Tout le monde.
En revanche, l'hybridation avec des biocarburants, de l'hydrogène...est plus réaliste, ne serait-ce qu'en termes de stockage de l'energie à bord,poids et autonomie.

17 nov. 2021

Je ne crois pas non plus au tout electrique, encore moins pour les bateaux.En laissant de coté les problemes de batteries et de production electrique, Il y a une grosse difference entre la voiture et le bateau: la voiture est liée a la route ce qui entraine certains problemes techniques (problemes de couple moteur, necessité d’une boite de vitesses, accelerations et freinages incessants…).Un moteur electrique est une très bonne reponse a ces problemes.Un bateau n’a pas ces problemes donc le moteur electrique est moins attractif.Je crois beaucoup plus moi aussi aux biodiesels, huiles etc, meme pour les voitures mais encore plus pour les bateaux.La plus grosse inquietude pour moi serait que, la societé devenant de plus en plus focalisée sur l’utile plutot que le loisir (et on ne peut pas vraiment l’en blamer), le carburant qui serait destiné à la plaisance (tous les voiliers et les bateaux moteur autre que de travail) serait extremement taxé ou meme rare.Ce que j’espere, c’est que dans ce cas, pour pallier ce probleme, on aille alors vers une societé où plus de place serait donnée a l’initiative individuelle, au prix d’une perte de securité.Aujourd’hui, si par exemple un particulier veut remplacer lui meme son moteur thermique par un moteur electrique dans sa Clio ou sa 308 il n’a pas le droit de le faire.On peut comprendre pourquoi, mais, a l’heure où on ne sait plus quoi faire pour rester sous un seuil de rechauffement a 1,5 degré, toute initiative allant dans ce sens, meme minime n’est est-elle pas bonne a prendre?Pareil pour rouler a l’huile de friture, bon apparement c’est autorisé maintenant si j’ai bien compris un post plus haut?Bonne nouvelle.Donc j’espere qu’on ira dans ce sens, qui est je pense le sens de l’histoire si on veut lutter contre le rechauffement (qui est bien la raison premiere de ce projet d’interdiction des moteurs thermiques).Car il faut les deux: la création d’une industrie verte par les gouvernements mais aussi des initiatives individuelles.Initiatives individuelles qui s’apparentent d’ailleurs pour beaucoup a un loisir/passion, donc la boucle est bouclée.Dans cette perspective, j’espere donc que mon futur bateau aura un ou des moteurs thermiques, que je pourrais faire fonctionner a l’huile recyclée, biodiesel ou autre.

17 nov. 2021

C est bien vous faites des efforts ca compense mon bilal j ai ma porche cayenne je compte 15 litre pour cent une harley 12 l mon moteur bateau 300cv je vous dit pas bon j ai plusde 70 ans j en profite un max les plans pour 2050 je m en fou

17 nov. 2021

Ta HD 12 litres ? La mienne fait 4.5 l, une carbu...va vite faire régler ça !

17 nov. 2021

12L, c'est avec la remorque et les deux jet ski dessus.

17 nov. 2021

Ou change de bécane ,la mienne Triumph Speedmaster 1200cc = 3,6l/100 .

17 nov. 2021

une petite question :
le doigt tu le mouilles toi même ou tu le fais mouiller par une autre personne ,parce que cela peut changer la valeur du jugement !!!!
alain

17 nov. 202117 nov. 2021

pour les navires le moteur pantone qui fonctionne à l'eau ,la panacée
alain

17 nov. 2021

Pourtant, c'est bien ce qui est en train de se passer pour la voiture, qui est, objectivement, soumises aux mêmes contraintes, sinon davantage, de masse, de volume, d'autonomie, de volume de production nécessaire ...

On m'aurait dit il y a 10ans que tout le monde envisageait sérieusement de passer au véhicule électrique, j'aurais aussi pensé que c'était illusoire...
Mais le fait est que la transformation est en marche.

Mais bon, de toute manière, j'avais proposé un débat pour savoir si oui ou non on pouvait faire telle ou telle activité en 100% électrique ou non.
Si un jour on pond une loi disant "rien à foutre de vos débats, c'est obligatoire, démerdez vous", ben, on en reviendra là...
Et de façon surprenante, il semble que cela soit possible (bon, pour des coûts faramineux, certes), mais possible néanmoins.
Mais cela peut aussi par d'autres moyens... Typiquement, le jetski, c'est un sport qui a été inventé parce que c'était facile et pas cher de mettre à gros moteur sur un tout petit bateau monoplace, alors ils l'ont fait... Mais c'est pas spécialement indispensable non plus. A ce jour, on a inventé des planches de surf avec un foil et un moteur électrique, ca doit probablement pouvoir répondre à la même attente initiale (de faire le kéké devant la plage)
Pour la pêche, on peut supposer (craindre ?) qu'une partie de la pêche pourrait être substituée par davantage de pisciculture (mais là encore, je n'en sais trop rien)

17 nov. 2021

Les bateaux refîttės ou installation d origine Pogo 30 ont des autonomies de 20 à 30 milles pas 5 😎

Pour ma part saison de 5 mois, 65 mouillages une visite au port par semaine, 45 heures de moteur pour meme pas un plein de 30 litres, pas touché au jerrycan

Je regrette amèrement de ne pas être passé à l électrique en 2014. J étais encore dans la vie active et une fois j en ai encore honte j ai fait 80 % d un Calvi Cannes au moteur 🙈

Désormais retraitė mon programme serait parfait avec 20 milles ce serait large , si le vent est contraire et fort ou pas de vent je rejoins un mouillage
Mais pour un bateau de loc évidemment ça marchera pas

Comme pour l auto électrique modeste que j ai Skoda citigo, 300 kilomètres d autonomie nous va parfaitement

17 nov. 2021

En fait je pense avoir utilisé au moins un tiers des heures pour manoeuvres de port et utilisation du guindeau ce qui explique la faible consommation

18 nov. 2021

@littlewing question hors sujet, quand il fait froid, est-ce que ta voiture perd beaucoup d’autonomie ?

18 nov. 2021

Très bonne question, réponse absolument honnête

Moyenne autonomie 300 kilomètres sans dépasser 110 sur autoroute mais avec 1/3 autoroute pas plus

Clim,moins 5 % , bon rendement de la clim

Avec chauffage, partant de chez nous à 300 metres avec quelques degrés pour monter dans une station à 1500 metres et les deux tiers avec températures négatives

Le pire 240 kilomètres

Notre voiture est une petite auto qui moins les aides nous est revenue à moins de 15000 € et avec laquelle nous avons fait 21000 kms en un an donc exonomisė environ 2500 € contre 2 € de recharge pour 300 kilomètres à la maison

Mais j insiste il faut encore avoir une conduite et une philosophie électrique pour réaliser les chiffres que j indique. Par contre qd pas de soucis d autonomie c le pied, nerveux , très nerveux, couple impressionnant silence , conduite un pied avec le frein moteur et zéro frais de révisions sauf pneus et balais d essuie glaces 😎

18 nov. 2021

@littlewing merci pour ta réponse !

18 nov. 2021

J avais oublié le record positif, 383 kms
Conditions idéales évidemment ni Clim ni chauffage ni essuie glace ni phares

Fréquent dans le Var

21 nov. 2021

je pense que la masse embarquée doit jouer pas mal sur l'autonomie
entre deux sumos et deux pigmées il doit y avoir une différence certaine
alain mdr ...

17 nov. 2021

Je pense qu'il est beaucoup plus facile de conduire un jet ski avec sa copine derrière (même si il faut un permis) que de faire du jet surf !
Surtout que la copine...sur le jet surf !!

17 nov. 2021

Extrait

Ainsi selon la courbe fournie par le chantier, le Pogo 30 électrique possède 15 milles d'autonomie à 6 nœuds en régime maximum, et plus de 40 milles à 4 nœuds en bas régime.

Mais rappelons-nous que le Pogo 30 électrique a perdu 200 kg, grâce au gain de poids il est surement possible d'intégrer plus de batteries pour augmenter l'autonomie.

17 nov. 2021

En gardant les pieds sur Terre, il n'y a aucune raison rationnelle de se prendre la tête sur une évolution électrique rapprochée des bateaux de plaisance. L'électrification universelle de la totalité de la Planête n'est pas pour demain, les pays à très haut niveau de vie pouvant seuls se payer, ce qui reste à prouver, une aventure technologique qui économiquement se heurtera nécessairement à d'incontournables réalités physiques à surmonter. Rien que pour la France, alors que les écolos antinucléaires ont le vent en poupe et que l'on défigure nore pays par d'innombrables chateaux en Espagne éoliens et que nos campagnes agricoles commencent à se couvrir d'énormes champs de panneaux solaires, notre Président doit tout de même relancer la construction de centrales à fission nucléaire. Mais rien n'empêche ceux qui ont des finances qui débordent à expérimenter à leurs frais, car cette transition politiquement à marche forcée a un énorme coût qu'il va bien falloir financer et en assurant aussi les fournitures en matières premières indispensables.

17 nov. 2021

Il faut demander au docteur Emmett Brown ce qu'il a fait pour alimenter la DeLorean dans le second opus. Ou demander aux ricains de communiquer sur le système de propulsion d'un certain engin de Roswell...

17 nov. 2021

Sur mon bateau KETCH de 59 et moteur Ford LEHMAN 6 cylindres 125CV (poids avec inverseur et GO environ 800 kg Si je montai un moteur électrique de 40KW (puissance suffisante ) je pourrai supprimer une grande partie de mon lest intérieur (soit environ 2400 kg) et le remplacer par 48 batteries de 12V pb de 150A/h
Une fois chargé, le parc me donnerait une certaine autonomie* et un gain de poids non négligeable si je retire tout mon lest de plus j'ai de la place dans le bateau pour loger ces batteries .
Si je compte bien : a mi régime j'ai 4H00* d'autonomie c'est pas beaucoup
( je ne compte pas la durée de recharge a quai a partir d'une borne 20A ou 32A 230V )
mes 200W de PS et mon éolienne sont quantité négligeable meme a l'équateur a midi avec 50 nd de vent!
en comparaison avec mon réservoir journalier de 8OL de GO j'ai a mi régime 12H00 d'autonomie.
LECELTE

17 nov. 2021

Par curiosité, c'est combien de tr/mn le mi-charge pour le 6 cyl 125 cv ? Et combien de litres à l'heure ? Pour le 120 cv on doit tourner à 6 litres à 1600 trmn non ? Peut-être moins ?
Je n'arrive pas à trouver des courbes de conso lisibles pour les Lehman

18 nov. 2021

Oui a la louche c est a peu pres ca....a 1200tr/mn 5 l/h sur mon bateau = 5nd suivant vent et courant...

17 nov. 2021

Il fout penser à les batteries ou le diesel pour leur function dans le bialn énergétique: c'est que de réservoir d'énergie, transportable. Le fait que le pétrole et les gas sont les formes plus pratique pour transporter l'énergie et la transformer avec un moteur thermique c'est juste un limite de notre technologie actuel. De tout façon si on prend du pétrole de la terre et on le transforme c'est pas trop différent de stocker de l'énergie, nucléaire par exemple, dans une batterie. La batterie même pour être produit as un coût d'énergie et de matières.
Pour revenir à les moteurs des bateaux, on s'adaptera en function de l'énergie qui sera dispo, ou mieux vous allez vous adapter, moi j'ai pas encore de voilier. Je pense à l'hydrogène par exemple, réservoir lourd mais avec de très bonne capacité, moteurs plus green, capacité de stockage d'énergie à partir de n'importe quel forme, pas de chimique de dans (comme le batterie). Une fois que notre civilité s'adapte à cette "stockage d'énergie" les moteurs, les réservoir et tout la chaîne vont évoluer très vitte, réduisent les pert et optimisent les consommation. Avant que ça arrive, il fout que le marché (nous) et les industriels (certains de nous) ils ont un besoin de changer méthode, donc que la solution d'aujourd'hui devient insostenibile ou pas économiquement valide. En gros il fout installer des bonbons de gas dans le cockpit ou le traîner comme un annexe.
J'espère que mon FR est suffisant pour rendre l'idée.

18 nov. 2021

Concernant l huile vegetale pour faire fonctionner un bon vieux Lehman ...combien le litre d huile vegetale ?
Quid de la pollution par rapport au GO?

18 nov. 2021

L'énergie tirée de la combustion /oxydation d'un composé carboné est fonction de sa teneur en carbone et liée à sa densité.

Densité du diamant 3,5 charbon: 1,45 à 1,75 : de l'huile de colza: 0,9 du GO: 0,8 de l'essence: 0,7
du méthane 0,65

18 nov. 2021

Il faut comparer ce qui est comparable sans oublier tous les termes entrant dans la comparaison.
Si "Rien ne se perd Rien ne se crée tout n'est que transformation" (Lavoisier)
dans toute transformation énergétique il ne faut jamais oublier le rendement et donc les pertes obligatoires (cf entropie).

18 nov. 2021

L'huile de tournesol Carrouf est à 1,49 euros le litre...
Bientôt moins chère que le gazole !
Evidemment, faire un plein de 400 litres sera folklorique et il y aura du monde dans les rayons...

18 nov. 202118 nov. 2021

1.25 chez Lidl, mais encore moins chere en bidon de 5 litres. Avec les bonnes connexions agricoles, bien moins chère qu '1 € le litre
Attention, si certains moteurs l'adorent, d'autres l'abhorrent !

18 nov. 2021

Vouloir lutter contre les GES pour « sauver le climat » est une absurdité complète…
Même en doublant la concentration du CO2 de 300ppm à 600ppm le forçage radiatif du CO2 n’augmente que de 1%. Le spectre montre qu’en basse Stratosphère (+/-15km ) le CO2 émet de la radiation vers l’espace. En doublant sa concentration, il n’émet absolument pas plus. La courbe verte coïncide parfaitement avec la bleue au niveau de l’isotherme 217K (-56°C). Plus on monte dans les isothermes (290k = 17°C) plus on descend en altitude. A ce niveau on voit donc que le doublement de la concentration du CO2 donne un léger surcroit de radiation (la courbe verte dépasse légèrement la bleue) qui se chiffre à 1%.
Le réchauffement climatique actuel de 1°C ne peut en aucun cas s’expliquer par le CO2 ni d’ailleurs par les « GES ». On voit sur le spectre la contribution du méthane (vers 1300 cm-1), c’est très faible.
Ces chiffres sont d’ailleurs confirmés par les mesures de températures par satellite au niveau des différentes couches de l’atmosphère (mesures officielles !). Vous pouvez prendre n’importe quel spectre aucun "hot spot" n’est visible au niveau de la Tropopause ou de la basse Stratosphère.

19 nov. 2021

Bonjour à Tous
Pour le Fun une illustration de l' électrique

Le Moko

20 nov. 2021

Vive la voile, le naturel et la godille.
Les moteurs industriels, qu ils soient thermiques, electriques ou autres, sont polluants, sans autonomie durable, compliqués, chers, sources d'emmerdes.
Keep it simple s
www.hisse-et-oh.com[...]er-8m30

20 nov. 2021

Merci Creek, ( un G majuscule la prochaine fois !😜) la question posée me rappelle une saillie de ce cher Coluche «  c’est utiliser son intelligence à ses dépends » puisque le jour où ça pourrait arriver nous auront tous disparu depuis belle lurette, et d’ici là , bien d’autres pb à régler !

21 nov. 2021

Il semblerait que la propulsion électrique soit tout compte fait (à peu près) possible pour les grosses unités : la Norvège a mis en activité son premier cargo à propulsion électrique ( 80m de longeeur, 6.8 MWh de stockage électrique) pour faire la navette sur... 7 nautiques. Première étape : zéro émission, car chargé par l'hydroélectricité, prochaine étape : zéro équipage !
Son nom : le Yara Birkland.

22 nov. 2021

Wow, super intéressant ce cargo !!
Alors, effectivement, il a une autonomie très faible, mais avoir électrifié un cargo, c'est assez énorme comme concept.
Globalement, il y en a pour plus d'1M€ de batteries (et plus de 35T)
Par contre, l'autonomie semble quand même très supérieure à 7 nautiques :
d'après ses moteurs, il met au minimum 3h30 pour vider entièrement ses batteries, et sa vitesse max est de 15noeuds.
Donc, à vitesse max, il doit avoir 50nautiques d'autonomie... Et on peut supposer qu'il a largement plus à petite vitesse.

Mais bon, ca reste très faible, et limité à des usages précis.
Il faut aussi se poser la question de la recharge.

24 nov. 2021

Il y a aussi cette solution là. Deux turbines dans des mâts rabattables pour passer sous les ponts. Le Sea Cargo
Avis personnel, ce qui importe c'est la sécurité en mer. Le manque d'autonomie sur un bateau, c'est pas pareil que pour une voiture qui peut s'arrêter sur le bord de la route.
Je ne voudrais pas me retrouver à dériver à mi-manche par pétole, moteur inutilisable.

24 nov. 2021

Voici le Seacargo dont je parle plus haut.

21 nov. 2021

7 nautiques : Saint Tropez à Pampelone...

22 nov. 2021

bonjour,
évidemment je pousse un peu le bouchon sur la conso aérienne ..
mais sur nos véhicules terrestres on monte des filtres à particules ,des pots catalytiques
on diminue drastiquement la conso ,sauf sur les hybbrides ,(mais c'est un autre problème)
je pense qu'à partir d'une certaine puissance on devrait faire la même chose sur les moteurs
avant d'envoyer les gaz dans l'échappement se mélanger à l'eau .
actuellement c'est la course à la puissance 150l/h c'est devenu d'un commun
si vous achetez deux moteurs de 800cv HB OU VOUS FAIT CADEAU DU TROISIEME .
samedi à port cros il y en avait un comme ça ,j'ai discuté avec le propriétaire ,il faisait une drôle de tête quand je l'ai quitté ,je ne lui ai pas parlé d'argent ,mais de ce qu'il allait laisser à ses enfants et petits enfants ..
alain

22 nov. 2021

Spécifications Yara Birkeland :
Batteries : 7 MWh
Propulsion :
Pods Azipull 2 ​​x 900 kW
Propulseurs tunnel 2 x 700 kW
Capacité Capacité de
chargement 120 EVP (120 conteneurs de 20 pieds)
Port en lourd 3200 mt

Caractéristiques principales : LHT 80 m (longueur)
Largeur 15 m
Profondeur 12 m :
Tirant d'eau (plein) 6,3 m
Vitesse Eco 6-7 nœuds Vitesse max 13 nœuds

Il remplacera des aller-retours de poids lourds (environ 40.000/an) sur une distance d'environ 10 nautiques par trajet.
Il est prévu pour être 100% autonome sans équipage et même s'amarrer automatiquement. J'aimerai pas être sur une route de collision avec ce genre d'engin. Les deux prochaines années seront consacrées à des tests.

22 nov. 2021

J'ai pas noté sur quelle ligne il était par contre ...
Ca semble étonnant qu'il soit rentable de charger/décharger un porte container pour éviter ~20km de route.

22 nov. 2021

La Norvège est quand même souvent en avance sur les sujets écologique et sociaux. Pas sur que la rentabilité soit le critère premier de cette ligne si ça peut éviter le transit de 40.000 camions

22 nov. 2021

La Norvège, faiblement peuplée et hors de l'EU, peut facilement laver plus blanc vues ses rentrées financières issues de ses ressources offshores en gaz et en pétrole (à noter qu'une entreprise pétrolière avait racheté notre célèbre Comex grande spécialiste des plongées profondes)

22 nov. 2021

La Norvège grâce à l'extraction des ressources fossiles a constitué le plus grand fonds souverain du monde. En 2020 il a pris +10% en pleine période du Covid. 101 milliards d'€ tout de même et ça va encore grimper plein pot avec la croissance du prix du gaz. En Norvège, la retraite? pas de problème, la Sécu ? pas de problème, le déficit budgétaire? pas de problème, l'euro, ils préfèrent garder leur tas d'or pour eux tous seuls, donc ils sont toujours avec leur Couronne.. Pour se donner bonne conscience quand même, le fonds souverain n'investit pas dans les entreprises d'armement comme Dassault, Thales.

23 nov. 2021

www.lemonde.fr[...]12.html

« révolution industrielle verte », On y arrive beaucoup plus rapidement que je ne le pensais...et le plus amusant c'est que cela vienne des conservateurs britanniques ! Pas sur que l'Europe et la France suivent aussi rapidement et radicalement ?

23 nov. 202123 nov. 2021

La manière dont BJ a embrassé littéralement la COP26 et les ambitions qu'il a porté méritent d'être regardées .... Au regard des annonces faites par le même homme concernant le Brexit.

J'invite donc nos lecteurs à examiner les projets britanniques avec une oeil particulièrement critique. On a le droit de douter de la valeur des promesses faites au titre de la COP26.

Le Monde - souvent critique et c'est légitime au regard de son positionnement sur l'échiquier politique - relaie ici les ambitions de BJ avec un recul bien faible... Serait-ce en raison du sujet ou, véritablement, au regard de la qualité des propositions faites sur les générations futures ? A chacun son opinion.

23 nov. 202123 nov. 2021

Dans le papier mentionné ce n'est pas vraiment une analyse du Monde...c'est plutôt une dépêche AFP reprise par le Monde. C'est assez factuelle et ce n'est pas des vœux pieux...
"L’installation d’un point de recharge pour véhicule électrique sera obligatoire au Royaume-Uni dans les nouvelles constructions et dans le cadre de « rénovations majeures » à partir de 2022, a annoncé le premier ministre britannique, Boris Johnson, lundi 22 novembre."
Je roule en Renault Zoe depuis 2013 et je me pince pour y croire !

23 nov. 2021

C'est assez factuel(le) et ce n'est pas des vœux pieux...

Concernant le caractère factuel, tu as raison: pas de doute sur l'annonce.

je me pince pour y croire !

Ne te pince pas trop fort quand même. Je doute que ce "engagements" soient tenus ! Comme les autres pris par BJ. Il est régulièrement traité de menteur par les commentateurs. Et hélas le bilan de l'interessé n'est pas glorieux. Même pour un politique. Ce qui est assez significatif.

Reconnaissons tout de même que le pays est au moins aussi ingérable que le notre. Et que cela peut constituer une circonstance atténuante :-)

23 nov. 202124 nov. 2021

Désolé j'ai toujours eu zéro en dicté à l'ecole primaire et au collège...pourtant j'essaye de m'appliquer. Concernant BJ et sa parole d'évaluer. Il est le 1er ministre UK d'un gouvernement conservateur. Il n'est pas en campagne électorale et ne joue pas sa réélection sur les voitures électriques ? Sincèrement je pense qu'on y va à la révolution industrielle verte ! Et rapidement ! N'en déplaise aux grincheux et autres septiques. Les politiques conservateurs français feraient bien de s'en inspirer.

24 nov. 2021

Sincèrement je pense qu'on y va à la révolution industrielle verte !

Itou ! Le problème ici est la manière. Pas l'objectif que beaucoup partagent même si on diverger sur le calendrier.

L'industrie britannique a été très sérieusement affectée par les décisions britanniques depuis 2016. Elle n'est pas vraiment en sur-forme. Il est facile d'appeler à la "révolution industrielle", fût-elle verte. Et d'annoncer des engagements, ou plutôt des promesses, lorsque l'on aura pas soi-même à les tenir.

AMHA l'industrie britannique ne tiendra pas les promesses de son gouvernement. Sans parler même du verdissement annoncé de l'économie britannique, la politique en matière énergétique de l'état britannique risque d'en décevoir plus d'un dans un avenir très proche.

La régulation de la grille qui soutient la distribution de l'énergie aux Royaume-Uni est une véritable catastrophe, d'un court-termisme sidérant :
www.ft.com[...]12423b4

La France n'a peut-être pas pris des "engagements aussi prometteurs". Mais certaines promesses n'engagent hélas que ceux qui les écoutent.

Il [BJ] n'est pas en campagne électorale et ne joue pas sa réélection sur les voitures électriques ?

BJ est en campagne électorale permanente. La réalité de la perception de son tout dernier discours :
www.bbc.com[...]9373237
www.theguardian.com[...]in-full

EN VF (moins cruel) :
www.rfi.fr[...]johnson

Auriez-vous confiance dans la parole et l'"engagement" d'un gouvernement britannique aussi amateur dans sa prise de parole qu'il l'a été dans le respect de ces récents engagements (les textes du Brexit) ?

L'Europe a désormais son idée sur le sujet. Et pas seulement le négociateur du Brexit, Barnier, sur ce sujet. Les industriels britanniques ont AMHA le leur également. Et on ne fera pas la "révolution [industrielle] verte" sans l'industrie. Pas plus chez eux que chez nous.

24 nov. 2021

Voilà un avis bien intéressant et documenter. La manière d'arriver à la "révolution industrielle verte " est sûrement importante mais je ne peux m'empêcher de me réjouire de voir les conservateurs britanniques y adhérer ! Je suis sûrement naïf mais je crois à la puissance de la parole politique quand elle incarne une vision. Je pense que la totalité de l'industrie de nos pays freine des quatre fers... et essaye de conserver les rentes de situations de l'ancien monde. Une parole politique forte et un cadre réglementaire contraignant peut précipiter la "révolution industrielle verte"

24 nov. 202124 nov. 2021

Le fait de rouler en Zoe depuis 2013 compense t il le trajet effectué en avion par B J lors de son retour de la Cop’26 ….500 bornes 😜 ( humour british de Bozo)

24 nov. 2021

L'argumentaire habituel...pourquoi être vertueux si les autres ne le sont pas... oui la voiture électrique est vertueuse pour notre environnement ! Et pour des tas de bonnes raisons ! Quand mon yanmar 2gm20 de 33 ans sera réformé j'installe un pod électrique ! N'en déplaise aux conservateurs...

24 nov. 202124 nov. 2021

Et je vais faire hurler ! j'appelle de mes vœux un cadre réglementaire dans la plaisance avec une prime à la casse pour mon vieux yanmar pour financer partiellement son remplacement par un pod électrique ! Prime à la casse financer par une taxe sur les "gros" moteurs thermiques neufs utilisés pour la plaisance ! Haut les cœurs 💕

24 nov. 2021

Le message est intéressant, mais on en revient justement à l'intention initiale de ce post :
Ok, mais dans ce cas, quels impacts ?
Comment vont faire les bateaux ? (aspect financier mis à part)
Cela ne condamne-t-il pas les plaisances moteur qui traversent la manche ?

Cela n'augmenterait-il pas les interventions SNSM "PAN-PAN, j'ai plus de batterie !" ?

24 nov. 202124 nov. 2021

PAN PAN j'ai plus de moteur (thermique)...sûrement la 1er cause d'intervention de la SNSM. Un pod électrique sur un voilier c'est propulsion et récupération d'énergie. Cela fonctionne comme ça sur les voitures électriques. il n'y a pas de raison que cela ne fonctionne pas sur un voilier. Après il faut "sûrement ?" un voilier qui avance à la voile avec moins de 10 nœuds de vent...pour la plaisance moteur c'est plus compliqué et surtout l'électrique sera beaucoup plus cher que le thermique sauf marché de masse ? Donc c'est pas pour demain. Avec le développement du marché de la voiture électrique il va y avoir forcément des économies d'échelles importantes pour la plaisance moteur. Aujourd'hui un pod électrique pour un voilier jusqu'à 6 tonnes c'est un coût d'installation et d'usage compétitif par rapport à un équivalent thermique. Le marché est embryonnaire...en 2025 j'espère un marché enfin mature ? Un cadre réglementaire contraignant encourageant le pod électrique peut précipiter les choses ? Pour l'usage cela sera forcément différent du moteur thermique. La révolution industrielle verte ce n'est pas la décroissance. C'est des opportunités pour produire de la richesse pour tous dans un environnement mieux préserver.

25 nov. 202125 nov. 2021

Je complète mon propos pour les voiliers équipés d'un pod électrique. Il est souhaitable qu'ils avancent au portant par moins de 10 nœuds de vent et aussi qu'ils ne remontent pas dans le vent comme la fumée ! Donc on peut déduire que pour 80 % de la flotte des voiliers de plaisance ce n'est pas gagné l'électrification ! pour la production de bateau neuf type catamaran de croisière c'est sûrement pire...

23 nov. 2021

Qu'on embête avec ce problème les "petits poissons" c'est fort probable... exemple les voitures: obliger à passer à l'électrique va automatiquement empêcher les gens de voyager, le pass électrique s'ajoutant au pass sanitaire, bienvenue dans leur monde.
Il en sera de même pour les voiliers, d'ailleurs coment s'embarquer encore pour une traversée au long-cours de plusieurs semaines quand les urgences sanitaires changent continuellement les règles du jeu: l'entrée en port sera de plus en plus réglementée et aléatoire dans le futur.
Et pour les "gros poissons"? Circulez, y'a rien à voir, du moins si vous n'en faites pas partie.. d'ici là on en sera à la COP 126355 et des poussières de nucléaire, au moins, et on en sera encore à discuter du sexe des anges qui eux au moins ne polluent pas.
... et puis l'autre bonne excuse pour supprimer la navigation de plaisance viendra du désir de supprimer la pollution marine. C'est plastique et cie toutes ces coques.
..ou alors encore mieux, retour au bon temps des trirèmes en bois et des "chefs tamtam", eux qui dans l'ère du moteur n'étaient plus que de simples chefs mécaniciens. Les rameurs? Les non-vacc?
Brave New World.

28 nov. 2021

la mobilité électrique pour les transports de proximité
et les transports en commun pour les grandes distances
avec les autolib dans les villes de destination .
par contre pour la plaisance ,si les voiliers peuvent s'en accommoder ,
à part les carburants renouvelables ,je ne vois pas comment les motoreux vont faire .
il y a 100ans c'était la traction animale et la vapeur ,le pétrole à tout changé ,
maintenant il faut passer à autre chose .
de toutes façons les voyages ;sortir d'un hôtel formaté ,monter dans un bus climatisé ,puis dans un avion pour faire la même chose à l'arrivée dans le même aéroport dans un hôtel identique ,si vous appelez ça voyager moi je veux bien .
évidement les voiliers avec le confort comme à la maison ,ça va être la fin sauf dans la marina pour la majorité des utilisateurs ,puisque maintenant il faut réserver la place par le net quelques jours avant ...et les mouillages sauvages avec bouée obligatoire qui bientôt auront la prise de courant et la prise usb ou le wifi seront aussi civilisées .
c'est comme le camping devenu l'hôtellerie de plein air avec piscine et jeux d'eau même au bord de la mer puisque celle -ci est polluée .
bon courage aux générations futures
alain

23 nov. 2021

Ben, c'est pas une révolution, c'est juste du bon sens.
Ca, et le fait de densifier très fortement le réseau de station de recharge (mais ca va venir tout seul)

23 nov. 2021

Réseau européen 700 nouvelles bornes

23 nov. 2021

Depuis 2017 en France

23 nov. 2021

J arrive pas à copier coller le lien
Pour les copros aucune ne peut refuser une demande

24 nov. 2021

il y a 100ans on est passés du moteur à crottin au moteur à énergie fossile et à l'atome ,
nos ancêtres avaient peur d'être empoisonnés par les fumées des locomotives
et ils n'avaient pas tord .
ce sera plus long mais nous changerons par obligation notre mode de vie dont celui des transports .
alain

24 nov. 202124 nov. 2021

Ce que certains appellent "une révolution industrielle verte " est une antinomie, ou du greenwashing . L'industrie est par nature anti-écologique, surtout celle de la civilisation technologique Industrielle occidentale et quoi qu'on en dise , les moteurs thermiques comme les électriques avec les sources d'énergie des panneaux solaires ( et leurs produits chimiques importés tres polluants, batteries etc), comme les centrales nucléaires, etc, tout ça va à l'encontre de la nature et vers la perpétuation de son exploitation /destructeur . Mais je pense que la biosphère ne va pas tenir très longtemps à ce rythme . En fait au niveau des voiliers, pour des choix écologiques plus ou moins, on a pas fait mieux que les pirogues doubles polynesiennes, les jonques vietnamiennes , et autres variantes. En tout cas les bateaux sans motorisation autre le vent ou l'aviron

24 nov. 2021

Je pense que cette mutation technologique va achever la plaisance, qui soit dit en passant, n'avait pas besoin de ça. Pour simplifier on peut dire que le passage à l'électrique va coûter plus cher sans offrir les prestations des moteurs thermiques. Les deux principaux écueils sont et resteront l'autonomie et la recharge car il y a des limites physiques à ce qui est possible et la supraconduction à l'échelle de la machine individuelle n'est pas pour demain comme cela a été dit plus haut.

Il faut arrêter de penser que la technologie va tout résoudre car en réalité nos marges de manoeuvre se réduisent : si vous supprimez les énergies fossiles 80% du PIB mondial disparaît. Nous sommes devenus dépendants de ces produits et se désintoxiquer va demander des sacrifices dont on a pas idée. Et la plaisance arrivera très loin dans la liste des priorités, derrière la pêche, qui arrivera derrière le transport maritime intercontinental, qui lui-même arrivera derrière la marine de guerre.

24 nov. 2021

Chercher l'intrus : PIB mondial, industrie, guerre, environnement, espoir

24 nov. 202124 nov. 2021

"Dans la plaisance le passage à l'électrique va coûter plus cher sans offrir les prestations des moteurs thermiques"
Ben on verra à terme... et pour les nostalgiques des jerricans de gas-oil alignés dans les filières, ils pourront toujours empiler les batteries dans les fonds ! C'est bien plus efficace pour le centre de gravité !

24 nov. 2021

@ yvesbtz pourquoi souhaiter la contrainte règlementaire ? Quand le marché sera mâture et accessible à toutes les bourses, celà se fera naturellement, la technologie des batteries progressera aussi favorisant l’autonomie.

24 nov. 2021

Je souhaite la contrainte réglementaire parce que les industriels ne comprennent que cela... il faut accepter le poids des lobby industriels mais Je n'oublie pas leurs stratégies diverses pour enterrer la voiture électrique. Honnêtement si les politiques n'avaient pas soutenu le marché de la voiture électrique depuis une dizaine d'années on serait grave à la ramasse...

24 nov. 2021

Merci Yves, je comprends, mais à titre personnel ça m’embête que les lobby soient financés avec de l’argent public et que les contraintes réglementaires pèsent au final sur les contribuables.

24 nov. 2021

C'est efficace pour le centre de gravité, mais c'est 20x plus lourd (et 400fois plus cher)

24 nov. 2021

Dans mon cas, je me pose surtout la question de savoir comment vais-je mettre mon bateau à l'eau.
Le poids tractable des véhicules électriques est nul ou très faible. Avec quoi vais-je pouvoir tracter mon mousquetaire (2 tonnes)? Rien aujourd'hui.
Quand à sa mobilité sur l'eau, devrais-je investir dans un moteur hors bord éléctrique? c'est techniquement possible mais impossible financièrement aujourd'hui...
De toutes façons si je ne peux pas le mettre sous la grue...
Bref le serpent qui se mord la queue au fond d'une impasse...

24 nov. 202124 nov. 2021

Yves biz «  ce cadre réglementaire «  qui fait plus rire que hurler 😂

24 nov. 2021

On parle de cadre réglementaire pour la plaisance de masse sous pavillon français.

Le fioul lourd, c'est le sang impur de la globalisation. Depuis soixante ans, il a alimenté l'essor des cargos géants et la croissance fulgurante du commerce mondial. Un très gros porte-conteneurs en brûle entre 140 et 300 tonnes par jour, dans des moteurs hauts comme des immeubles. Un bateau de commerce plus petit, entre 25 et 65 tonnes. Au niveau mondial, on en consomme 250 millions de tonnes par an, à peu près 10% de la production pétrolière mondiale. Soit une valeur de 65 milliards de dollars, au cours actuel de 260 dollars la tonne.
labs.letemps.ch[...]-lourd/ .

24 nov. 2021

Comme personne ne le fait, je me dévoue : «  hurler de rire » … je sors …

24 nov. 202124 nov. 2021

Je reste avec le,sourire d’un mec qui roule pour 2 € pour 300 kilomètres sans coût d entretien et après avoir reçu 9000 € d’aides sur une voiture qui m’a coûté seulement 15000 euros,,à 25000 kilomètres par an et environ 3000:€ d’économie annuelle elle sera totalement amortie en 5 ans comme la précédente l avait été en deux ans
Ma motivation est purement économique, faut en profiter ca durera peut être pas, débarrassez vous de vos fumantes tant qu il est encore temps

24 nov. 2021

Et 8 ans de garantie sur la partie électrique

D ailleurs pour le Peugeot ion dont j avais un modèle la plus vielle a 13 ans et 170 000 kms sans soucis sauf le changement des pneux

24 nov. 2021

A la télé , sur a2 , tout à l’heure ( c’est sûrement vrai ,c ´est la Tévé ! Ils parlaient de Rio Tinto qui exploite des gisements de Lithium en Serbie ( et ailleurs . Destruction des sols pour des millénaires avec de l’acide . 90/100 de la construction automobile dépendante … viva ecologia !!

24 nov. 202124 nov. 2021

Oui vu aussi, discours unilatéral avec vision des opposants seulement, du journalisme à sens unique

Quand la Serbie sera intégrée à l UE elle bénéficiera d une meilleure protection que son gouvernement

Cela dit l’exploitation du pétrole pour alimenter c cool, tu as déjà visité une exploitation pétrolière? Et vu les torchères qui brûlent le gaz?

Y’a pas de solution idéale

En Beauce où je suis né même si l agriculture arrêtait les Nitrates l’eau ne serait pas,potable avant au moins un siècle

L’homme, nous aussi, avons tout salopė yapadeba

24 nov. 2021

Exploitation non commencée d’ailleurs
Je fais confiance aux ONG écologistes pour bien pourrir la vie de Rio Tinto pour qu’ils sonnet des garanties

24 nov. 202124 nov. 2021

D’accord Little Wing ( pour l’exploitation pétrolière ), mais là, on ne nous sert pas la soupe verte …

24 nov. 2021

Euh Little Wing pas Little Wong 😬🙈😇

Ce que j ai vu de plus propre c la centrale expérimentale de Vignola aux Sanguinaires

Parc solaire, extraction solaire de l’hydrogène puis stockage dans trois grosses bonbonnes de 30 mètres de l’hydrogène liquide puis revente de l électricité après recombinaison hydrogène oxygène à EDF pour les périodes de pointe sinon c centrale diesel

24 nov. 2021

1er industrie polluante au monde le pétrole. 2ème industrie polluante le textile. J'ai vu le reportage TV... 2 à 3 poilus serbe qui se battent contre ce projet, autrement dit rien...

24 nov. 2021

Avec ton «  yenamar 2GM » de33ans ( 1l a l’heure ? ) , tu serais un peu un tout jeune bonsai qui cacherait la forêt amazonienne ???

24 nov. 2021

peoportionnellement à la charge déplacée ton 2gm consomme plus qu'un porte container géant quand tu te déplaces avec ,fais une règle de trois tu comprendras ...
alain

24 nov. 2021

Les
Lobbies pro électrique ? Moins
Nombreux que les anti et Les fake news bas de gamme anti électrique, à les croire on est vraiment stupide pour rouler électrique alors que c un bonheur quotidien pas encore pour tous les usages on est d accord

24 nov. 202124 nov. 2021

Merci aux uns et aux autres de ne pas oublier que sur ce forum, la plupart des intervenants sont des voileux purs, durs et, pour certain(e)s d'entre eux, tatoué(e)s bio.

A ce titre :
- elles-ils ont des voiliers de seconde, voire de troisième main ou plus, parfois même en bois d'arbre,
- les moteurs ante-diluviens et poussifs qui poussent leurs péniches pour les dernières brasses en arrivant-au-port consomment en une saison ce que la plupart d'entre nos voitures ingurgitent en une semaine pour aller au taf,
- elles-ils vont au taf en vélo et tissent leurs voiles dans du coton d'Egypte, bio bien sûr, et font pousser le persil sur leur balcons, at home and at sea,
- ils font leurs achats sur le boncoin, pas sur Amazzzon...

Si vous souhaitez faire de l'agit-prop, donnez-vous rendez-vous au Nautic. Enfin si vous pouvez y aller dans des conditions climato-compatibles et y supporter l'odeur du plastique neuf et, peine ultime, le rayon motonautisme. C'est pour moi le plus difficile !

24 nov. 2021

Pour la pêche 🎣 sportive ? 5 x V8 de 450ch...ça doit faire cher le kilo espadon ? Vue à puerto muelle deportivo Las Palmas.

25 nov. 2021

Une prime à la conversion pouvant atteindre 6 000 euros parmi les mesures alternatives au contrôle technique des deux-roues
www.lemonde.fr[...]34.html

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

Souvenir d'été

  • 4.5 (119)

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

novembre 2021