Fastnet 79

Bonjour,

Je viens de voir un reportage sur la Fastnet 1979...une époque où je n'étais pas encore né.

Maintenant, je me demande plein de questions. Quels sont les conclusions de ce drame? Qu'est-ce qui a changé dans l'architecture navale? (attention, vous parlez à un novice). Les bateaux modernes sont-ils plus sûrs? Comment vont réagir ceux ci face à une tempête d'ampleur telle qu'en 1979? En effet si je compare le ratio L/V entre un 31.7 et un Nicholson 33 (je suppose donc pas loin du nicholson 30), qui sont respectivement 20 pour le first et 30 pour le N33, je me demande si les bateaux de 79 n'étaient/sont pas plus stables???

(La performance/rapidité ne m'intéresse pas trop pour l'instant, c'est plutôt le volet sécurité)

Question dérivée: Les voiliers de catégorie A sont-ils vraiment "faits" pour pouvoir affronter de telles tempêtes ou s'agit-il plutôt d'une simple question d'assurance?

Question dérivée de la question dérivée: quels sont les critères pour qu'un bateaux entre en catégorie A?

Quelqu'un peut-il m'éclairer? Si quelqu'un avait aussi le "Voiles et Voiliers" numéro 108, février 1980 je serais intéressé également par une copie de l'article portant sur la régate.

Je sais il y a beaucoup de questions et ça part dans toutes les directions, enfin, j'espère que vous pardonnez un petit nouveau qui essaie de comprendre un peu les choses:-)

Merci beaucoup d’avance,

DS

L'équipage
16 jan. 2019
16 jan. 2019

Comme tout forum qui se respecte, Hisse Heo dispose d'une fonction "recherche" tout à fait efficace. Entrer " Fastnet 79", évidemment.
Et comme tout utilisateur de forum, j'apprécie un minimum de présentation de la part des intervenants.
Bienvenue quand même.

16 jan. 2019

Nigris ni vert comme moi même avons déjà tout écrit sur H&O qui dispose d'une fonction "recherche" performante.

Pour les paresseux:

karibario.blogspot.com[...]er.html

16 jan. 201916 jan. 2019
16 jan. 2019

C'est plaisant comme réponse pour un type qui dit Bonjour et Merci beaucoup d’avance.

16 jan. 2019

Qu'est-ce qui a changé dans l'architecture navale?
.
La principale consequence a ete l'etude et developpement d'un index de stabilite, STIX, qui permette d'avoir une ordre d idee sur le degre de stabilite statique et dynamique d un bateau. Les categories A B C D sont essentiellement attribuees selon la valeur de cet index.

Lire ceci par exemple, article un peu vieux il me semble que quelque petite chose a change, mais bon l idee est celle la
www.hisse-et-oh.com[...]u-marin

16 jan. 2019

Ce qui a surtout changer, c'est l'analyse météo et sa diffusion. Et aussi sûrement les marins d'aujourd'hui(en comparaison, si c'est possible, la longue route/GGR et celle de 1968).

16 jan. 2019

Je ne serai pas aussi optimiste, la Sydney Hobart de 98, assez récente donc, a été dramatique :

Extrait wikipédia...
"L’édition 1998 fut endeuillée par la disparition de six équipiers appartenant à trois équipages différents1. Cinq bateaux coulèrent au cours d’un fort coup de vent non annoncé. Seuls 44 des 115 concurrents parvinrent à rallier Hobart. À la suite de cela, les limites d’âge et d’expérience pour les équipiers furent relevées. La commission chargée d’enquêter sur les causes du drame émit des critiques tant à propos de l’organisation de la course que du Bureau australien de la météorologie."

17 jan. 2019

Scotland, tu parles de 1998, 20 ans!! Une éternité dans le monde de l'informatique.

18 jan. 2019

En informatique ; une génération, c'est ~3 ans.

16 jan. 201916 jan. 2019

aussi, une chose est "comment faire pour echapper au tres mauvais temps", autre chose tout aussi legitime "qu'est-ce qui peut se passer si on y est dedans".
La question initiale etait assez claire, il me semble :jelaferme:

18 jan. 2019

On pourrait même rajouter, Robertôt, comment faire pour y être, dedans!!

18 jan. 2019

comme on dit, se preparer au pire mais viser le meilleur :-)

17 jan. 201917 jan. 2019

Lors du Fastnet 1979, "la météo du Conquet, puis la BBC et France-Inter nous annoncent une dépression de 1000 millibars, située à 12 h T.U. à 200 milles dans l’ouest du Fastnet, se déplaçant à 30 nœuds vers l’est en se creusant. Le front froid doit amener du vent de nord-ouest de force 8 avec rafales."

Ce que la météo n'avait pas prévu, et CE SERAIT LE CAS AUJOURD'HUI, ce sont les vagues croisées qui ont été la cause des chavirages.

En 2019, un phénomène du type du 6 juillet 1969 (13 morts chez les plaisanciers ) serait encore meurtrier même s'il était annoncé.

"Ce dimanche 6 juillet 1969 tourne à la catastrophe dans tout le Nord-ouest du pays. Alors que la météo avait annoncé un temps calme, une tempête se déclenche par surprise au large de la Bretagne. En quelques minutes, les vents atteignent la force de l'ouragan sur la pointe du Finistère avec des rafales à 157km/h à Penmarch et 156km/h sur l'île de Batz. Cette tempête hors du commun en cette saison ravage ensuite toute la moitié Nord.

karibario.blogspot.com[...]14.html

17 jan. 2019

Sur la météo ce jour-là, elles ont quand même toutes été surprises par cette dépression qui est arrivée plus vite que prévue, et surtout en se creusant plus que prévue, sur une trajectoire très Sud. Il est certain qu'aujourd'hui, la prévision aurait été beaucoup plus proche de la réalité ( fichiers Grib en altitude par exemple).
On peut aussi rappeler que l'essentiel de la flotte touchée s'est fait prendre en pleine mer d'Irlande, sans abri proche. Sauf les plus gros, qui avaient viré le Fastnet, et certains petits qui ont fait demi tour à temps vers la Cornouaille.

17 jan. 2019

Je decouvre le blog karibario ,qui me rappelle des souvenirs , en effet le 6 juillet nous arrivions à Cherbourg destination d'une course au départ de Brest, à mi journée nous étions encalmines au nord de Aurigny et nous avions dû mouiller afin d'éviter d'être refoulés dans le raz puis le vent est venu et nous avons gagné Cherbourg en fin d'après midi , et direction un bon restaurant. À la sortie nous avons été pris de face dans un grain d'une grande violence et nous avons passé la nuit à aider le personnel du port et je confirme les dire dekaribario
Notre bateau un classe 3 du rorc équipage 3 gars

17 jan. 2019

Ton voilier n'était il pas un "gros" voilier orange en bois moulé de Nantes à dérive ou quille relevable?

17 jan. 2019

Non il s'agissait d'une construction amateur (Paul Bagousse) à "cul" norvégien et baptisé Gwenaig quant au voilier orange je m'en souviens bien .Une anecdote si tu étais présent il y avait les deux Maica de l'école navale et à bord de l'un d'entre tous le monde cuvait et il a fallu sortir l'équipage au jet d'eau car l'etrave se bouffait sur le ponton , il y a sûrement eu un comité d'accueil au retour à Brest . Plein de souvenirs sur cette escale

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

Souvenir d'été

  • 4.5 (5)

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

novembre 2021