Familles nombreuses

Existe t-il des familles nombreuses vivant sur un bateau en région PACA ?
N'est-ce pas une manière de commencer à préparer un départ en réduisant le coût d'un logement innaccessible en région PACA (au moins pour mon budjet !
Est-ce possible et quel budget prévoir pour une place à quai ?

L'équipage
15 mar. 2003
15 mar. 2003

je ne sais pas

s'il existe des familles nombreuses ou non vivant sur un bateau mais il est quand meme possible d'avoir une opinion

une famille est constituée generalement des parents adultes qui ont une liberté de choix et des enfants qui n'ont pas cette liberté

il est toujours pénalisant socialement pour des enfants de ne pas vivre "comme les autres"

si ce choix est acceptable pour les parents il peut handicaper l'avenir des enfants en les marginalisant avant qu'ils aient pu donner leur avis sur la question

c'est un peu comme donner un nom importable ou ridicule à ses enfants, les inscrire dans certaines sectes,vivre en SDF dans des conditions précaires,empecher les enfants de suivre des études, etc... les exemples ne manquent pas

ce qu'il est possible de dire, c'est que le risque augmente fortement avec le nombre d'enfants "mis en jeu"

marginaliser ses enfants est une décision grave et importante qu'ils peuvent bien reprocher plus tard

amicalement

15 mar. 2003

A partir de combien...

... de personnes est composées une famille nombreuse ?

Les parents, 2 adultes, plus 3 enfants ?
Donc un voilier de 14 m avec 4 cabines, douches et WC séparés, d'une valeur de 150 000 €, et une place au port à 3 000 € par mois sur la côte PACA, si on la trouve.
Mais c'est peut-être un bon plan pour un départ à court terme.
Que le vent vous soit doux et agréable.

16 mar. 2003

à mars,

quel regrétable conformisme, et quelle vision étriquée !

comment peux-tu affirmer que vivre sur un bateau est socialement pénalisant pour un enfant ? et même que ça peut handicaper son avenir ?

mes deux enfants (13 et 4 ans) n'ont jamais habité à terre ; pour ce qui est du regard de leurs contemporains, à 4 ans pas grand chose à dire, mais à 13, ça éveillerait plutôt la curiosité (mais pas malsaine)et l'intérêt des autres plutôt qu'une attitude condescendante, ou quelconque rejet.

et même un an avec le cned, c'est pas vraiment handicapant, bien au contraire.

l'essentiel pour les enfants vivant à bord, c'est qu'ils soient heureux, comme tous les autres !

et l'originalité de leur mode de vie aurait même plutôt tendance (à mon avis) à développer un certain sens de l'autonomie (physique et intellectuelle), y compris dans leur façon de ne pas se borner à être des moutons...

s'ils de vaient être différents des autres, ce serait, je pense, davantage par une "longueur d'avance" que par un handicap !

16 mar. 2003

a stef

je comprend bien ce que tu me dis là et je suis bien d'accord avec toi sur la primauté du bonheur avant tout sauf que

il faudrait en reparler quand tes enfants auront 30 ans et voir alors ce qu'ils sont devenus

maintenant c'est encore un peu trop tôt pour évaluer leurs chances dans la vie

mais je me doute bien que trouver un compagnon terrestre sera pas chose facile, trouver un boulot stable avec un bon niveau d'étude sera pas forcément aussi facile et se réadapter à la vie terrestre non plus

oublie ce que je viens de dire si ton unique désir est de reproduire des enfants qui suivent obligatoirement ton mode de vie, étant condamnés à être des navigateurs par le choix de leurs parents

pour les miens, j'ai préféré leur laisser le choix....

j'ai connu des mariniers et des forains qui restaient en france avec un mode de vie nomade ( comme en bateau) et aucun ne m'a jamais dit que ça avait été un avantage pour leurs enfants et que tout était angélique

par contre, la plupart soulignaient bien les dificultés rencontrées pour la vie de ceux ci après un certain age

et je me doute bien que sur une famille nombreuse, il y aura bien quelques uns de ces chers petits devenus grands pour regretter un choix si contraignant et si pénalisant de leurs parents

( voir le sort des enfants babacools des communautés des annèes 70)

mais à chacun de prendre ses responsabilités

je serai plus là pour voir ça

amitiés

16 mar. 2003

un peu fort

bonjour
je pense qu'a 30 ans plus ou moins avec un passe de "nomade" une personne a qui on a inculque les basses (les bonnes)de la vie peut etre totalement heureux , avec un niveau d'etude plus que correct (bac plus-3 plus4 ....)
qu'il puisse trouver le bonheur sur la terre ferme ou en mer avoir une vie sociale , professionnelle amoureuse etablie stable!
sans aucune marginalite . les voyages, la vie en mer (ou sous d 'autres formes) apporte souvent plus d'eveil, d'autonomie, de connaissance....)et a marginaliser c'est un peu fort! tout depend le role et l'educationq ue els parents donnent (c'est comme sur terre )
mais je suis quand meme ok avec jp : suivant les ages des enfants faudrai quand meme leur demander leur avis ! pas basser ses desirs d'adultes et les imposes a ses enfants et là ça deviendrai assez catastrophique quand ils grandiraient!
ce n'est pas parce qu'on a une passion qu'il faille l'imposser a toute la famille et d'en faire souffir une grande partie, qui souvent souffrira en silence dans un premier temps et s'insurgera par la suite!
bon vent!
oceane

17 mar. 2003

mécètorible

stef impose le batô à ces enfants, donc c'est un torsionnaire; jp leur impose la vie à terre, donc c'est un torsionnaire.....
et les familles nombreuses dans tout ça???

17 mar. 2003

a vanupie

non mon ami c'est pas horrible car j'ai jamais
imposé la vie à terre à mes enfants

ils ont pu prendre un bain dans la baignoire chaque fois qu'ils l'ont voulu en ajoutant des sels pour avoir la mer et ensuite aller jouer au sable pour avoir la plage

y a pire

amicalement

03 avr. 2003

Moralisateurs

J'ai simplement demandé s'il y avait des familles nombreuses vivant sur un bateau en paca...
Je n'ai jamais demandé aux moralisateurs de tous poils de donner leur avis...
C'est bizarre, mais en lisant les forums, j'ai l'impression que les gens de mer ont un esprit étroit ! Je pensais que c'était le contraire !
Comme quoi le besoin de liberté semble induire un replis sur soi...
Et si je peux vous donner l'avis d'un expert (J'ai 10 enfants en tout), Les enfants vous reprocherons à un moment donné de leur vie la façon dont vous les aurez éduqués, quelle qu'elle ait été !
Le bonheur est dans le près, cours y vite, cours y vite...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (78)

novembre 2021