fair play bristish et bonnes manières ?.....

du vécu,
y'a qques jours en vendée, 2 bateaux anglais (voiliers dans les 40') dans parebats coté eau, ont refusé d'avoir des bateaux à couple, avec la complicité de la capitainerie, les proprios arguant que ça ne faisait pas en GB !

de mieux en mieux ... :lavache:

L'équipage
20 juil. 2015
20 juil. 2015

Il m'est aussi arrivé plusieurs fois qu'on me refuse de me mettre à couple alors que je le demandais poliment et qu'il me paraissait évident que ce serait accepté (chez ous, ça ne se refuse pas sans raison particulière).
Il semble que ce la ne se pratique pas dans certains pays situés un peu plus au nord que nous.

20 juil. 2015

Sa mettre à couple en Angleterre est très courant pourtant. Suffit d'aller à Cowes l'Eté pour s'en rendre compte...

20 juil. 2015

Plus facile en Angleterre qu'en Hollande ...... :oups:

21 juil. 2015

La pratique courante en GB est de demander la permission, le bateau amarré peut refuser des bateaux à couple. On nous l'a cependant rarement refusé.
Dans ton cas je blâmerai plutôt la capitainerie, qui doit leur faire respecter les us et coutumes de nos eaux.

21 juil. 2015

Jamais refusé de mon côté, juste une fois où ils nous ont demandé d'attendre 5mn pour qu'il se détachent et nous laissent nous mettre au ponton avant de se mettre à notre couple. Ils partaient dans la nuit...
Bien sûr, si tu te ramènes avec 8 tonnes de 52ft pour te mettre à couple d'un petit Westerly, ça va râler, et le petit panneau "No Berthing" ne manque pas d'apparaître une fois au ponton.

21 juil. 2015

Eux ne gênent pas pour se mettre à couple mais bien sûr ils demandent avant si ça ne dérange pas. Ceux-là devaient venir chez nous pour la première fois sinon ils n'auraient pas refusé.

21 juil. 2015

Le fameux panneau 'No berthing', qui n'existe pas chez nous...

Il faut différencier cette pratique à quai, même si elle est déconcertante, du "fair-play- ou de la courtoisie britannique en général.

Pour avoir sillonné le Solent 3 ans en Speed Feet sans moteur, nous avons maintes fois l'occasion d'être pris en remorque et déposés devant notre ponton par des Anglois qui s'étaient dérouté pour vérifier que tout allait bien.

22 juil. 2015

a malte c'est la folie, tout le monde est a coupe au mouillage! sérieux, jamais vu cela; voilier, bassine et bateaux moteurs, zodiacs c'est ahurissants! la dernière fois 10 bateaux a couple comme cela dans une baie, oufff!

23 juil. 2015

Le must dans ce cas, c'est de mettre l'annexe a couple, imparable,
les anglish c'est des c....

23 juil. 2015

L'annexe à couple j'ai vu des français le faire à Port Joinville pour s'approprier 2 places sur catway !

23 juil. 201516 juin 2020

:oups:

23 juil. 2015
24 juil. 2015

Rien à voir avec "les british" t'es tombé sur des cons.

26 juil. 2015

Haha on est tous le con de quelqun' ! mais les vieux cons comme toi' mois j aime bien , !,

24 juil. 2015

Il y a un pourcentage de cons de base dans tous les pays, y compris chez nous (peut être plus qu'ailleurs!.
La preuve, j'en suis un! Il y a quelques semaines dans le sas de Ouistreham, très plein. Un gugusse avec un bateau à moteur vient pour se mettre à couple sur Mood Indigo. Je ne vois pas d'aussières tournées sur ses taquets (fréquent sur ce genre d'esquif!). Je lui demande où sont ses aussières et il me tend une poignée de cordage, sans même en garder un petit bout pour tourner sur son taquet arrière (capital ici à la sortie car il y a au moins 1/2N de courant vers l'aval avant fermeture de la porte amont). Je lui fais alors remarquer que lorsqu'on entre dans une écluse, on a ses amarres et défenses à poste.
Je me suis fait traiter de vieux con. C'est sans doute vrai!!!

24 juil. 201524 juil. 2015

@ Gwennili. Effectivement rien à voir avec les british. C'était un peu d'ironie dans une histoire à la con bien française.
C'est seulement pour donner une idée du ´panneau réglementaire´ pour refuser de prendre un bateau à couple. ;-)
Perso, je pratique plutôt le 'pare-bat de politesse´, c'est-à-dire un ou plusieurs pare-bat côté opposé au ponton pour montrer que je suis prêt à accueillir un autre bateau.
.
Mais quand même, quand on est contre le quai et qu'on a 5 ou 6 bateaux à couple, éventuellement plus gros, et que le vent, le courant ou le clapot s'en mêlent, ce n'est pas vraiment glop.
.
Un jour, je n'avais pas eu le temps de finir de mettre mon amarre de pointe sous le vent que j'avais déjà 4 bateaux en train de s'amarrer sur moi (dont le regretté cotre-pilote Solweig). Du coup, j'ai doublé mes pointes et mes gardes.

23 juil. 2015

ne JAMAIS refuser personne à couple, c'est un principe qu'on devrait tous avoir ! j'aimerai bien savoir dans quel port de vendée ça c'est produit, je ne comprend pas l'attitude du capitaine de ce port. Ou alors ça génait le passage ?

23 juil. 2015

St Gilles

25 juil. 201525 juil. 2015

Tu ne t'es sans doute jamais trouvé entre deux bouées avec un fort clapot qui fait exploser les pare-battages entre les bateaux, puis arracher les rails de fargue! (vu plusieurs fois à Chausey)

De même, si mon calcul de hauteur d'eau me dit qu'il n'y aura pas plus d'1.10 à marée basse et qu'un tirant d'eau de 2m veut se mettre à couple, je ne préfère pas.

Donc même si je suis d'un naturel accueillant, ben il existe des limites que je ne suis pas prêt à assumer.

25 juil. 201525 juil. 2015

@Bill56: Pardon, j'aurais du préciser que je répondais à "droitdevent" qui refusait le principe de pouvoir parfois refuser de prendre à couple.
J'oublie que l'arborescence des posts n'est sans doute pas suffisante.

25 juil. 2015

je ne vois pas le rapport avec mon intervention, il s'agit d'un amarrage à couple dans un port en eaux calmes ...

23 juil. 2015

bah... quand je vois la place perdue au Frioul avec ces fichues pendilles... alors qu'à 7 à couple comme devant la porte de Jersey... :heu: :jelaferme: :acheval:

24 juil. 2015

ou bien en "étoile" dans le sound à Chausey

24 juil. 2015

Sur la bouée des phares et balises!

24 juil. 2015

Voire a 10

24 juil. 201516 juin 2020

Hoedic n'est pas mal non plus

26 juil. 2015

@Margotte; My gods, Hoëdic, c'est un montage photos?!

28 juil. 2015

folklo, est bien sûr un euphémisme, j'y suis allé une fois, j'ai vu le coup de vent venir, je suis parti à temps, et il y a eu des pleurs et des grincements de dents : chandeliers cassés, ancres sur daviers assassines... Plus jamais ça. Il y a de jolis mouillages forains...

28 juil. 2015

@CERIGO
Absolument pas et ça devient très folklo quand, l'été, le vent passe au Nordet, la nuit.

24 juil. 201524 juil. 2015

A propos de se mettre à couple, une bonne facon de s'amarrer au cas où certains ne sauraient pas :
- deux gardes croisées sur le bateau voisin,
- deux pointes À QUAI,
- eventuellement deux traversiers sur le bateau voisin.
Et, dans la mesure du possible, en sens opposé pour des raison d'intimité et pour éviter un mélange de gréements.
.
Mais tout le monde savait déjà tout ça ...

27 juil. 2015

en angleterre ou en irlande personne ne se met en sens opposé, d'ailleurs je ne comprends pas pourquoi, c'est tellement mieux

27 juil. 2015

Je suis d'accord et pourtant l'étiquette marine "prescrit" de se mettre dans le même sens. A couple tête bêche, chacun est chez lui et les deux cockpits ne sont pas côte à côte avec leurs occupants à 2m les uns des autres. Lorsqu'on sort du cockpit pour aller à terre, on se trouve naturellement en avant du mât pour traverser. Tous les avantages!

25 juil. 2015

Faudrait pas qu'ils essayent de refuser dans certains ports de Zélande.
Le havenmeester (capitaine de port) patrouille sur son canot, et t'indique avec qui tu dois te mette a couple (même longueur ensemble). Et gare si tu essaies d'aller ailleurs ou de refuser.

25 juil. 201525 juil. 2015

Je n'ai jamais refusé un bateau à couple mais il y a un bon usage (pas toujours respecté) de cette pratique. Il faudrait normalement :
- Qu'il n'y ait pas d'autres solutions
- Que la permission soit poliment demandée par l'arrivant
- Que l'ordre du départ soit abordée
- Que les bateaux soient de taille comparable et se présentent dans le même sens
- Que le bateau accueillant s'il y a du monde à bord apporte une aide à l'amarrage sur ses taquets
- Que des pointes puissent être portées sur le quai pour éviter de tirer sur les amarres du ou des voisins avec son propre fardage
- que des défenses soient préparées en quantité suffisante par l'arrivant et ajustées par ses soins
- que votre bateau en approche ne soit pas débordé en appui sur les filières ou chandeliers mais au pied en appui sur votre liston
- Que l'on vous salue d'un bonjour ou d'un sourire
- Que la discrétion soit de mise si l'arrivage se fait de nuit lorsque vous dormez

25 juil. 2015

J'ai vu l'année dernière 37 bateaux à couple sur 4 rangées: ponton d'attente à St Peter/Guernsey.....Y'avait de l'ambiance!!!

25 juil. 201516 juin 2020

oui Guernesey , il y a souvent du monde à couple

25 juil. 2015

Les anglais ont deux solutions pour éviter d'avoir un bateau à couple
ne pas mettre de défenses et refuser la présence d'un autre bateau (meme s'il est Anglais) et invoquer le motif bidon que demain matin il part très tot

26 juil. 2015

pour répondre à matelot@... : on ne va quand meme pas faire remplir un questionnaire au type qui arrive pour se mettre a couple ?
tirant d'eau, a quelle heure il part demain, etc...
j'ai choisit de toujours répondre OUI avec un sourire, même si j'ai un bateau neuf et que je suis maniaque. apres, ça n'empeche pas de discuter ...
Ceci dit, on peut toujours avoir un cas rarissime qui nous fait déroger à la regle, mais rarissime !

26 juil. 2015

Je ne refuse jamais un bateau à couple mais il m'est arrivé une fois de le regretter : en 3° position à Port Joinville un bateau s'est amarré alors que j'étais (en solo) en train de porter une amarre sur le ponton et de régler les autres. C'est seulement quand nos manoeuvres ont été terminées qu'il m'a annoncé qu'il ne repartait pas le lendemain matin et qu'il dormirait à terre...sans proposer de venir m'aider à partir bien sûr !

26 juil. 2015

Si je suis au ponton et que je dois repartir tôt, je demande au "visiteur" quand il prévoit de repartir en lui précisant mon programme.
Si j'arrive pour me mettre à couple, je demande à ma victime quand il prévoit de repartir.
Il y a ceux qui annoncent froidement qu'ils repartent à 6h du matin quand on leur demande de venir s'amarrer à couple... et qui sont encore là à l'heure d' l'apéritif, mais ce ne sont certainement pas des marins...

26 juil. 201526 juil. 2015

Dans le cas du départ à 6H00, tu dis que ça te convient, et le lendemain à 6h00 tu tambourines sur le roof pour les réveiller, qu'ils ne soient pas en retard... :mdr:
Sinon, ce matin en sortant du bassin à flot de Port Tudy, vu un catamaran amarré sous la capitainerie et arborant un panneau demandant de ne pas se mettre à couple. Un pro de la région m'a t'il semblé...

26 juil. 2015

Mon pire souvenir. Le voilier arrive en fin d'AM. Il fait mauvais temps. Il m'informe que ses équipiers arrivent vers 21H. Ils arrivent effectivement mais vers minuit et commencent l'avitaillement du voilier. Les valises à roulettes roulent sur mon pont. On parle, on plaisante. Coup de gueule, cela se calme un peu. Vers 5H du matin re le bazar et départ du voilier. Je peux enfin dormir. Le matin, le bateau est à nettoyer... On peut comprendre les Anglais...

26 juil. 2015

Bjr.
A Port Tudy, c'est la capitainerie qui met des panneaux amarrage interdit, en général pour permettre au ferry de manœuvrer.

26 juil. 2015

Il y a quelques années à Minorque (Cuidadella). Avec mon bateau de 9 m, on était à couple d'un espagnol de même taile.
Cela tombait bien: on devait tous les 2 partir vers 7 h du matin.
En soirée, arrive un gros tank de 13 mètres qui se met à couple de nous 2. J'ai dit au skipper que les 2 bateaux partaient le lendemain vers 7 h. Il m'a regardé avec un sourire narquois (genre cause toujours tu m'interesses).
Il a moins rigolé quand je l'ai reveillé le lendemain à 7 h..

26 juil. 2015

A l'Herbaudière il y a quelques années un allemand a frôlé mon bateau pour accoster devant moi; quand un bateau de sa taille a voulu se mettre à couple il a refusé, déclarant qu'il repartait le lendemain matin, et comme mon bateau est solide j'ai accueilli le nouveau venu avec le sourire. Comprenant qu'il ne pourrait pas passer la nuit à décourager les arrivants l'allemand est parti s'amarrer entre des catways contre le quai et le matin il n'était pas pressé de partir.

Quelques jours plus tard je l'ai retrouvé à Gijon ; il s'était amarré au même catway que moi pendant la nuit (en laissant tourner longtemps son moteur). Il a dû me reconnaître car il s'est montré très aimable, proposant de m'aider à changer de place pour être moins exposée au mauvais temps qui arrivait (j'étais seule à bord). Il craignait peut-être que je lui fasse une mauvaise pub, l'escale promettant de durer à cause des prévisions météo !

26 juil. 2015

le truc qui me fait flipper, quand on me pose la question "à quelle heure vous partez?"
Bien sûr sauf ports à marée, ou écluse/pont genre Vannes, généralement je n'en ai aucune idée (enfin, à une deux heures près) :mdr:
Puis pas de problèmes, si les autres partent à 4hrs du matin je suis là je dors très peu :alavotre:

27 juil. 2015

Il faut être objectif.
je n'ai rien contre ceux qui viennent se mettre à couple.
Mais à choisir, entre un couple paisible et bien élevé qui passera juste ce qui est nécessaire sur ton pont et sera d'une discrétion absolue et un bateau de loc, surchargé d'un équipage trop nombreux et incompétent, bruyant, qui s'ammarera avec l'écoute de génois et qui passera comme un troupeau d'éléphants vingt fois chacun sur la journée avec des bottines de marche ou des talons et qui à chaque fois prendront comme un plaisir de taper leurs pieds dans le tangon, il est vrai que je tenterai bien de dissuader les seconds de venir à couple et d'aller voir ailleurs.

27 juil. 2015

Héhé! On sent bien le vécu, là!

28 juil. 201528 juil. 2015

quand au terme "fair play" qui est dans le titre , il ne faut jamais oublier que c est un mot inventé par les anglais pour le reste du monde, et surtout pas pour eux

:alavotre: :alavotre: :alavotre:

28 juil. 2015

Toujours la "perfide Albion"?

28 juil. 2015

C'est pas le nom du Dragon de George par hasard? ^^

29 juil. 2015

Il n'est pas rare chez les Gibis de voir une belle unité rutilante avec un panneau "No berthing" accroché aux filières. Et tout le monde respecte.
Ce que je pratique lorsque je dois me mettre à couple faute de place adéquate : observation et identification des "a priori possible" (taille, pare battages à poste, équipage à bord), en évitant ceux qui sont en train de s'amarrer (on ne se met pas à couple sur un bateau qui n'est pas complètement amarré, mais cela, tous ne le savent pas, surtout dans les écluses!); si pas d'identification immédiate du bon client, petit tour de repérage qui permet au vol d'identifier la position des taquets du futur voisin si je dois gérer seul, interpellation par le nom du bateau en lui faisant comprendre mon intention. En général, les équipiers se préparent à recevoir mes aussières et tout se passe bien. Ne pas oublier le merci pour l'hospitalité!

29 juil. 201529 juil. 2015

Bonjour,
cela pose peut-être un problème chez les Englishes, mais va faire un tour à l'Estartit en ce moment, ok, tu es face au quai avec tes pointes et ta pendille sur l'arrière, mais bonjour l'intimité, quichés comme des sardines en boîte que tu peux aller goûter avec ton index (propre...) dans la gamelle du voisin et que le matin si tu veux partir, marche arrière à fond, ben tu bouges pas. J'ai explosé deux pare-bats dans ces conditions, alors le gars qui vient à couple, maintenant, même pas peur.

29 juil. 2015

Et les bateaux refusés, ils sont allés où ???

29 juil. 2015

Les bateaux refusés par les anglais vont sur les bateaux acceuilants des Français c'était le cas pour St Gilles,Nous les Français nous avons encore du savoir vivre,ce soir à l'Ile au Moines j'ai un Anglais à couple et je dormirai bien,je lui ai dit que je partirai pour 9h il partira lui aussi pour 9h

30 juil. 2015

Laissé à l'appréciation du capitaine de port.

30 juil. 2015

OK, donc, pas le SEUL bateau disponible, quoique cela présage des tailles. Perso, je privilégie les bateaux au moins aussi longs (et dont la charpente va me supporter) quand je me mets à couple.
D'où 2ème question : que dit LA LOI / la réglementation sur le droit de se mettre à couple, et le droit de refuser ?

30 juil. 2015

je crois qu'il y a pas de loi là-dessus, sauf si le règlement du port interdit la mise à couple pour des raisons techniques (étroitesse du passage, installations non prévues pour, ...)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (88)

Les caprices du ciel

mars 2021