Extreme boat docking.

Question: Dans quel coin du monde organise-t-on des concours de rapidité d'amarrage de bateaux à moteur?
Réponse: United States of 'Murica!

L'équipage
22 sept. 2017
22 sept. 2017

Ca vérifie le vieil adage marin : l'homme à la barre, ma femme aux amarres.

CaptainRV

22 sept. 2017

C'est ca amarrer un bateau ?
Un concours de manoeuvre, à la rigueur ...

22 sept. 2017

tu as compris le sens du propos...

22 sept. 2017

Quand on voit comment certains s'amusent sur ce continent, on se dit qu'ils ont bien mérité les cyclones et tornades avec lesquels la Nature se venge.
:doc: :doc: :doc:

22 sept. 2017

@Papy-Boom

:non: :non: :non:
:lavache: :lavache: :lavache:
:reflechi: :reflechi: :reflechi:

22 sept. 2017

? on comprend aisément comment la haine du voisin prend forme...avec cette dernière intervention .

C'est rassurant de pouvoir mettre un visage sur les électeurs de Trump...

Ça fume drôlement leurs engins !
:-(

22 sept. 2017

C'est du Hula Hoop ! :mdr: :mdr:

23 sept. 2017

Vous êtes médisant et pas très tolérant.
Ok ce genre de pratique n'est pas ma tasse de thé et loin s'en faut.
Mais ces gens s'amusent, ont le sourire, et ne font de mal a personne n'est ce pas l'essentiel ?

23 sept. 201723 sept. 2017

Avec juste un petit bémol tout de même?

" ... et ne font de mal a personne ... " vu les fumées noires qu'ils respirent à chaque essai, ils se font au moins mal à eux même non?

Sinon, ça m'a fait penser (de loin quand même) à une version moderne des rodéos non?

24 sept. 2017

Si la compétition consistait à s’amarrer proprement, avec tournage d’amarre sur bitte ou taquet et sans produire des tsunamis dans tout le port, ok. Mais balancer un anneau de 50cm de diamètre autour d'un poteau de 20 cm, ça ressemble plus à du lancer de fer à cheval qu’à une vraie manœuvre !

23 sept. 2017

Tu sais les fumées noires, nombre d'entre nous font les mêmes lors de leurs manoeuvre de port, voir simplement lors de l'usage de leurs moteurs.
leurs activités est elle plus stupide que de faire du jet ski, de courir après une baballe, de se taper sur la gueule après avoir prit soint d"'enfiler des gants, etc ...c'est subjectif non ?
C'est un loisir comme un autre, qui semblera idiot et sans intérêt a beaucoup et plaira a d'autres.

24 sept. 2017

"Quand t'es pressé de rentrer à la taverne pour boire un 'ptit' rhum"

24 sept. 2017

antillais: ti whoum.

25 sept. 2017

Les inverseurs doivent pô aimer... :non:

je suis loin d'etre fan de leur pratique , mais, juste du respect s'ils vous plait , c'est la base . chacun sa façon de s'amuser.

26 sept. 2017

À la voile, en marche arrière, ça serait mieux !
:-D

27 sept. 2017

Les américains sont quand même les champions des concours à la con.

27 sept. 2017

Bien dommage qu'il n 'en ressorte que cette daube, car cela ne ne se résume pas a ça . Quand nous pensons à une idée, eux en ont souvent déjà réalisés 25 .Sans complexes .

27 sept. 2017

Penser ne pollue pas !
:-D

27 sept. 2017

Ce que j'admire chez eux, c'est cette capacité à faire en sorte que rien ne soit impossible.
J'ai passé une semaine dans un domaine de golf en Utah (Entrada, St Georges). Avant l'arrivée du promoteur, c'était un désert.
Son projet était de créer un golf, avec des résidence de luxe, et de créer un espace où se mêleraient l'ouvrage de l'homme et la nature: on était baigné dans le rouge-ocre des sables, le gris des roches, le jaune des canyons érodés, le vert des greens et le bleu des piscines.
Et pourtant, il n'y avait pas d'eau au départ, mais un désert sec, et des nappes phréatiques que personne ne voyait.
Ils sont partis d'un rêve, et ont mis les techniques (et d'importants moyens financiers) au service de ce rêve, devenu réalité.

27 sept. 2017

On est d'accord; c'est le mauvais côté.
Mais on peut tout de même admirer la capacité à relever un défi.

28 sept. 2017

Cela nous amène à parler de la nature du défi.
Mener un chantier difficile, construire l'impossible me rend admiratif; Je suis fasciné par Kheops, par Versailles, par Notre-Dame de Chartres, par Stonehenge etc... les exemples ne manquent pas.
Que ces œuvres soient accomplies au nom d'une divinité ou d'un projet de société, qu'elles soient motivées par une quête de transcendance, par l'ego ou par la testostérone, elles restent l'expression du génie humain et de la volonté de se dépasser.
Aucune de ces grandes créations n'est raisonnable, mais l'homme n'est pas que raison, et c'est précisément pour cela que les groupes humains se fédèrent, se structurent, se développent, transmettent et perdurent dans le temps.
On fait parfois de grandes choses pour de mauvaises raisons.
Les premiers hommes qui ont construit des bateaux pour traverser une immensité alors inconnue n'étaient pas raisonnables. L'ont-ils fait parce que c'était nécessaire? Pas sûr.

Pour le reste, j'arrive encore à faire la part des choses, et je ne confonds pas ce qui motive l'action avec l'action elle-même.
En d'autres termes, si le spectacle du Mont Saint-Michel me laisse éperdu d'admiration, celui d'un concours de sonos dans un show de tuning me fait franchement douter du devenir de l'humanité.

28 sept. 2017

Mais Khéops et Chartres, avant d'être des produits de l'adresse physique, ont été des produits de la pensée...

Ceci dit, je te rejoins complètement : l'[i]extreme boat docking[/i] n'a rien d'[i]extreme[/i], rien de [i]docking[/i], et pas grand-chose de [i]boat[/i]... Et ne semble pas être un produit de la pensée ni de l'adresse physique, mais simplement du fantasme de supériorité qui agite les bielles neuronales des bourrins bipèdes en mal d'orgasme fumant et rotant...

28 sept. 2017

C'est quand une grosse fumée noire sort par le tuyau. Pour l'obtenir, il faut envoyer un maximum de liquide dans un minimum de temps par ledit tuyau.

28 sept. 2017

C'est mal comprendre Chartres, et les autres.
Que la vanité soit associée (de la part de ceux qui financent), qu'une certaine forme d'orgueil y participe (l'orgueil du Maître pour l'excellence de son travail, encore que le Maître soit supposé être au-dessus de cela), c'est possible, mais la quête de transcendance n'est pas la mégalomanie.
Et quant à la pensée, ces grands ouvrages sont de la pensée matérialisée.

28 sept. 201728 sept. 2017

Ne te fais pas systématiquement plus ignare que tu ne l'es – d'autant que tu ne l'es pas ;-)

Tu sais bien que la pensée qui a construit Chartres ou Khéops est une pensée technique et esthétique. La pensée religieuses que tu évoques n'a ni dessiné les arc-boutants ni conçu les moyens techniques de les mettre en place... Elle n'a fait que les payer* !

  • sauf pour Khéops, c'est vrai ;-)
28 sept. 201728 sept. 2017

Je te parle ingenierie, architecture, maçonnerie, sculpture, et tu me parles d’inquisition, de foi, de religion...

Décidément, tu es un des crottables :acheval:

29 sept. 2017

@nemo : je n’ai pas dit que tu avais tort, je dis juste que tu es (comme souvent) hors sujet. Quels que soient les commanditaires - institution dictatoriale, simples exaltés ou philanthropes visionnaires - ces constructions ont fait appel à des techniciens de génie qui ont « pensé » leur construction comme ni toi ni moi ne sommes capables de la penser. Le sujet, c’est la pensée du technicien, pas celle du commanditaire. Celle du maître d’oeuvre, pas celle du maître d’ouvrage.

29 sept. 2017

Tu viens de démontrer que les outils sont capables de penser...

29 sept. 2017

Non, mais dans ta vision des choses, l'outil s'avère capable de "matérialiser" une idée, une croyance, la vision globale que tu évoques en créant (j'insiste sur le terme et ne me laisse pas piéger par ses différentes acceptions) une oeuvre, un ouvrage dont la forme, les dimensions, les proportions traduisent une pensée – quelle qu'elle soit.

Pour traduire cette pensée, le technicien – qu'il y adhère ou pas, c'est pas la question – se doit donc d'être capable de comprendre cette pensée et, à son tour, de penser les techniques qui permettront de la matérialiser. C'est valable pour tous les édifices complexes, qu'ils soient religieux ou pas, et d'une manière générale pour toutes les créations techniques – et notamment les bateaux, dont on voit que l'évolution des formes suit l'évolution des idées en matière de voyage sur la mer, par exemple, mais aussi des impératifs du spectacle, par exemple pour la coupe de l'America.

29 sept. 2017

Les outils capables de penser .Cette idée m'a travaillée ,j'y ai pensé . En fait j'y crois pas . :non:

29 sept. 2017

Que la plupart des travailleurs manuels aient besoins de réfléchir pour œuvrer et souvent beaucoup ,c'est ce à quoi je crois . Que les seuls 'créateurs' inventeurs d'idées puissent mener a bien leurs édifications sans ces derniers est par contre très souvent impossible . Mais que les,scalpels ,marteaux burin ,forêts de 12 ou autres fiskars et machine juki pensent ; là je ne suis plus . Et encore moins les machines outils ou ordi binaires . :reflechi:

29 sept. 2017

Tu sais moi je découvre.. , j'y vais pas à pas . On a pas le temps ni l'envie de parler à tout le monde ici , mais je trouve ça rigolo souvent au début . :-)
Si un sujet intéresse alors pourquoi pas . On sait que le personnage est protéiforme, un toutou vip s'est emparé du pseudo récemment alors, on fait gaffe . ;-)

29 sept. 2017

L'inquisition, au XIIeme siècle?
Il faut réviser camarade.

29 sept. 2017

Au XIII ème (au milieu de siècle), pour la France, et dans le sud.
Il s'agit au départ d'une réponse à l'hérésie Cathare, secte puissante et infiniment prosélyte qui voulait tout simplement changer l'ordre du monde. Cette fois encore, on voit bien que la question spirituelle et religieuse n'est que l'habillage de conflits territoriaux, et de féodalités locales.
Par ailleurs, il faut lire ce qu'étaient les cathares; dans leur lecture du monde, ni moi, ni vous probablement, n'avions de place.

29 sept. 2017

Le portail principal de Chartres est édifié au milieu du XIIème.
Mais quoi qu'il en soit, la grande vague de construction de cathédrales, qui commence avec St Denis et s'achève avec Beauvais, n'a rien à voir avec l'inquisition.
Pour revenir au sujet initial, Beauvais, justement, est une construction intéressante;
Le projet de l'architecture gothique (nommée ainsi par les détracteurs), est une glorification de la lumière, permise notamment par les progrès techniques réalisés sur le verre. C'est aussi une manière de mettre en forme des proportions symboliques, souvent lisibles ou perceptibles à l'époque, et par le plus grand nombre; en cela, ces ouvrages sont des livres de pierre.
Chaque édifice traduit aussi la volonté de dépasser le précédent, non par vanité, mais par désir de se dépasser soi-même et de glorifier l'ouvrage au service duquel on s'est placé; l'ouvrier se confond avec l'oeuvre (et cela reste vrai chez certains artistes et certains artisans). Au passage, les sciences et les techniques progressent.
A un moment, les financeurs (les féodaux locaux), vont se laisser aller à une rivalité sur la taille de ces cathédrales, qui drainent toute une activité économique et font la prospérité des villes; ce sera à celui qui a la plus grosse.
Beauvais est précisément l'expression de cette vanité et de cette concurrence; l'argument principal est de faire plus gros que Amiens.
Et que se passe-t-il quand la vanité humaine prend le pas sur la quête d'absolu, l'ouvrage s'effondre; Beauvais s'est effondrée en partie parce que démesurée, et n'a jamais été terminée. Aujourd'hui encore, elle n'a pas de nef, et la structure de son transept est d'un équilibre précaire.

Je crois qu'il faut se garder de regarder l'histoire d'hier avec les yeux d'aujourd'hui.
Si on pense que Moitessier et le Clea'ch ont fait la même course, on se trompe. Ils ont parcouru le même itinéraire, et ont certainement partagé des expériences communes, mais ils n'ont pas vécu la même épreuve, ni connu le même contexte.
Et cela n'enlève rien à la grandeur ni de l'un, ni de l'autre.

29 sept. 2017

Regarde sur quoi se fondent les genocides du XXeme siècle (Shoah, Arménie, Ukraine, Cambodge, Rwanda etc... la liste est longue, et les progrès techniques ont rendu le processus efficace...).
Regarde par toi même.
Je n'en dirai pas plus.

29 sept. 2017

Tu dénonces les mêmes effets que moi, mais tu te trompes sur les causes.

29 sept. 2017

Rien, excepté les faits. :mdr: :mdr: :mdr:

29 sept. 2017

j'ai dit premier set sur le dernier post de la contrie, tu as de la ressource pour le deuxième et le troisième
rien excepté les faits c'était pas mal

29 sept. 2017

La Contrie raison si on s’en tient à la question de savoir si les techniciens peuvent penser. Mais s’ils ne sont que des outils au sens premier du mot au service de la pensée du maître d’ouvrage, ainsi que Nemo les voit, alors c’est Nemo qui peut prétendre avoir gagné la partie... mais il n’a pas joué sur le même court que les autres ;-p

29 sept. 2017

c'est bien pour cela que je l'ai évoqué.
Ce que j'ai voulu dire, c'est que les religions ne sont pratiquement jamais responsables de ces crimes en tant que telles.
Je ne connais pas dans le détail le génocide Rwandais, mais je l'ai cité pour montrer que les crimes de masse se perpétraient, avec ou sans inquisition, et parfois plus encore dans les sociétés modernes que dans des sociétés traditionnelles.

28 sept. 2017

Ils ont à contrario, hélas pour pour eux pensé à plusieurs reprises que certaines choses, n'étaient pas possible et l'ont payé fort cher par suffisance .
A part cela, difficile quand même d'en faire un résumé, car tous n'ont pas cette grosse mèche blonde ridicule, mais par contre une capacité a pas se prendre trop la tête quand il s'agit de bosser et prosperer. Dans un cadre plus libertaire .
Peut être que garce a cette énergie tout azimuth, on évite en ce moment de tapotter sur des touches en pâte a modelé surplombée d'une feuille A4 tenue avec des pinces à linge . :-/

28 sept. 2017

Oui comme disait la Fabian ,j'y crois encore .Mais me garderai bien d'en faire la seule vue de l'esprit envisageable concernant nos pt'its cow boys au 4x4 fumeux et degueux.

Ce qui est regrettable chez eux c'est qu'en faisant en sorte que rien ne soit impossible, ils agissent avec des œillères qui leur interdisent d'avoir une chance de percevoir ce qui pourrait entraver leur objectif, quand bien même ce quelque chose aurait une importance bien supérieure.
"America first" : tout pour ma gueule et merde pour le reste.

Mon chien fait pareil lorsqu'il s'agit de sa gamelle.

Lui, en revanche, n'a aucun pouvoir de nuisance.

28 sept. 201728 sept. 2017

Si relever un défi est, pour toi, une fin en soi, tu peux effectivement les admirer.

En revanche, pour ceux pour qui relever un défi est un concept archaïque et primaire, ce sont des cons.

Ce qui fait, pour moi, la valeur d'une action, ce n'est pas l'exécution animale d'une ordonnance hormonale raisonnée avec les couilles, c'est son bien fondé, son réalisme et la raison humaine qui a présidé à sa mise en œuvre.

Pour rester sur le sujet du fil, autant je suis méprisant pour l'exercice restitué par cette vidéo : il ne reflète aucun mérite, ni intellectuel, ni physique, il n'est même pas une preuve d'adresse, il n'est, comme en sont coutumiers ces abrutis, que l'expression de leur sentiment de puissance lorsqu'ils arrivent à dompter des monstres mécaniques (cf la finesse de la gestion moteur...).

La même épreuve avec des contraintes imposées de limitation de régime, de complexification du passage des amarres, des chicanes à l'entrée des emplacements aurait eu à mes yeux plus de valeur.

Mais sûrement que, pour eux, c'est pas assez "viril".

28 sept. 201728 sept. 2017

Chacun ses fascinations.

Khéops comme la cathédrale de Chartres sont plutôt à mes yeux l'expression d'une vanité mégalomaniaque appuyée sur un pouvoir sans limite.

Mes fascinations à moi ce sont les produits de la pensée.

Mais je dois être maso parce que, finalement et pour alimenter ma déception de l'espèce humaine, on rencontre de plus en plus de cons mégalomanes et de moins en moins de penseurs ascètes.

En ce qui concerne Khéops et Chartres, je ne suis pas d'accord.
Certes, ils sont le fruit de la pensée de l'architecte mais ils ont surtout été un outil de domination tant pour le tyran égyptien que pour la secte.

Pour le reste, je vois que tu dois, toi aussi, aimer circuler en voiture dans le 9-3...

28 sept. 201728 sept. 2017

Qu'appelles-tu un orgasme fumant ?
Comment l'obtenir à coup sûr ?

28 sept. 2017

Dans ce style

29 sept. 2017

Encore des histoires de roues et de pistons !

28 sept. 201728 sept. 2017

Ah?
Si l'exploitation de la crédulité des faibles pour le seul bénéfice de la vanité d'une secte est une forme de pensée acceptable oui, effectivement, la Cathédrale de Chartres est de la pensée matérialisée.

Il en est d'ailleurs de même pour tous les génocides, les guerres et toutes ces petites choses tellement extraordinaires qu'elles en deviennent admirables puisqu'elles sont, elles aussi, de la "pensée matérialisée".

Je pense, par exemple, qu'il serait intéressant de connaitre les coûts humains de cette cathédrale. Ils permettraient de mettre en perspective l'exploitation dont elle est le fruit et les bénéfices qu'en a tiré la secte.

C'est vrai : où ai-je la tête.

Le péquenot beauceron médiéval n'avait d'autre aspiration que d'édifier une telle bâtisse.

Sans nul doute que ça devait lui faire passer le temps de penser aux arc-boutants entre deux disettes....

Juste pour mémoire : l'édification de la cathédrale est "un peu" contemporaine de l'inquisition qui était "si jeune ma buse" une époque de liberté de pensée, d'opulence et de culture.

D'un autre côté, tu va me répondre que c'est pour ça que beaucoup ont dû "bûcher" sur le sujet et tu n'auras pas tort. :mdr:

Je te dis que ces "machins" sont le produit de la vanité et du pouvoir, sous entendu, la technique pour les bâtir est un outil comme les autres au service de cette vanité.

Tu me dis que ces "machins" sont le produit de la technique et que la vanité qui les a fait bâtir n'est qu'un outil comme les autres au service de cette technique.

Je pense que si l'"architecte qui les a conçu avait eu le moindre caprice, il aurait été éradiqué. A l'inverse, le vaniteux, lui, il faisait comme il l'en,ten,dait et personne ne s'opposait à ses caprices.

Dans ces conditions, je vois mal comment affirmer que ces machins sont l'expression de la technique. Ce ne sont que des réalisations techniques qui sont l'expression du pouvoir et de la domination.

29 sept. 201729 sept. 2017

Le maitre d’œuvre n'est, par définition, qu'un outil au service du maitre d'ouvrage et jusqu'à preuve du contraire, l'auteur d'une œuvre ce n'est pas l'outil mais celui qui le manie.

Oui, bien sûr, un outil est capable de penser mais sa pensée est limitée à la réalisation technique de ce pourquoi il est utilisé.

La vision globale, la pensée du "tout" fini, le projet, n'est pas du ressort de l'outil.

29 sept. 2017

Si. Ça existe. Dans le monde de Nemo. Sinon comment expliquer les cathédrales ?;-)

29 sept. 201729 sept. 2017

Je te le répète : nous sommes là dans le monde de Nemo le grisé, dans lequel tout est possible, et notamment que des outils aient deux bras deux jambes et un cerveau pour les actionner, et s’appellent Martin le tailleur de pierres, Hugolin le charpentier ou François l’architecte...

29 sept. 201729 sept. 2017

Et tu verrais ça quand, toi?

fr.wikipedia.org[...]%A9vale

29 sept. 201729 sept. 2017

Et la construction de la cathédrale de Chartres, ce ne serait pas, aussi, "un peu" de la fin du XIIème au milieu du XIIIème?

Ben voyons...

Bon, c'est pas tout ça : je te laisse à ton moyen âge rose à poil doux, moi, j'ai une hotte à poser dans ma cuisine. :aurevoirdame:

Merci de confirmer mon propos. :pouce:

Au mieux, nous sommes en désaccord sur les causes mais rien au-delà de ton avis et de ce qui t'a permis de le construire ne te permet d'affirmer que j'ai tort...

29 sept. 2017

la contrie 1er set ...

Ah?
:tesur:

29 sept. 201729 sept. 2017

La formule est jolie : on dirait du Mélanchon.

En revanche, les faits c'est le résultat et pas les causes.

Cette jolie formule ne démontre rien d'autre que le fait qu'une jolie phrase ferait croire n'importe quoi à n'importe qui. De là à faire construire des Cathédrales en faisant miroiter des paradis...

C'est un peu faire prendre des messies pour des lanternes. :mdr:

29 sept. 2017

j'ai lu rapidement ce qui précède et je ne vois pas ce qui relie ces intéressantes et élevées discussions avec le génocide rwandais, ça existe depuis que les hutus (bantous) et tutsi (nilotiques) cohabitent. une fois les grands tuent les petits et vice versa .

Rien de religieux et que la France soit encore accusée de complicité est absolument scandaleux

je me souviens d'une visite à Bujumbura dans les années 80 et ou un ingénieur d'une société routière me disait qu'il avait du modifier le tracé et/ou ralentir la construction a cause des charniers découverts

29 sept. 2017

a l'exception du chiisme versus sunnisme, la le sang coule meme si c'est vrai ce n'est pas un génocide bien que ça y ressemble (Yemen avec Soutien américain aux gentils saoudiens contre les malheureux yemenites proches des rebelles houthis pro iraniens

Si tu le dis, c'est sûrement que tu y crois :litjournal:

27 sept. 2017

Trève de plaisanterie, le RBSC à Zeebrugge (BE) organisait cette année un "championnat du monde des manoeuvres de port" (pour voiliers, donc)...Petit challenge de club avec quelques épreuves reprenant des manoeuvres un peu complexes (je n'ai malheureusement pas le détail). Pour le coup je trouve le concept vraiment sympa, et ça peut démistifier l'art de manoeuvrer pour les plus frileux...

29 sept. 2017

Bonjour, Les clubs anglais sont champions de ce genre de concours d'adresse dans les manoeuvres de bateaux (surtout bateaux à moteur). Je trouve que c'est une excellente chose car cela permet aux plaisanciers de se familiariser avec ces manoeuvres toujours un peu appréhendées.... Il serait d'ailleurs bon d'étendre cela à d'autres pratiques nautiques telles que le mouillage, la mise à l'eau et la remontée d'annexes etc....

29 sept. 2017

Fait que ces mangeurs de poisson Outreatlanticiens fassent ainsi joujou à garer leur supports , facon testostérone ne me dérange pas même si je trouve cela sans intêret et grotesque . Chacun à le droit de s'amuser comme il veut, et aux States ils sont coutumiers de ce genre de loisirs ,cela ne fait pas de mal aux autre donc pas de probléme. Par contre arrêter le bateau dans un grand bang systématique contre le quai , ça niet et re niet comme dirait vlad . Un bateau ça se respecte, et là j’adhère plus un chouilla . Crotte et flûte .

30 sept. 2017

C'est aussi en Amérique :

J'adore!!!

30 sept. 2017

Celle ci est encore plus fantastique!!


(au début je me suis fait avoir, après j'ai beaucoup ri)

30 sept. 2017

Moins poétique que la vidéo précédents, ils font aussi des bateaux à moteurs qui débroussaillent et tondent la pelouse !

30 sept. 2017

Les grenouilles? quoi les grenouilles? on les emmerde les grenouilles!!!

30 sept. 2017

Ma préférée . Bravo captain ,sur un 38 mieux vaut commencer à faire gaffe, je crois qu'il s'en souviendra. Moi elle me fait mourir de rire. Surtout lui .

03 oct. 2017

la suite, à partir de 2.26 min est beaucoup moins drôle.
Il y a des blessés.

Bof.
Ils s'en sortent plutôt bien, rien qui mérite de pleurer : c'est à la hauteur de l'événement. :litjournal:

04 oct. 2017

Déjà vue su H et O.
Je ne me lasse pas du passage du pilote de la verticale à l'horizontale, en une fraction de seconde.
Je l'ai vu 20 fois, et ça me fait rire à tous les coups.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (152)

novembre 2021