Extraordinaire mesure de longueur de coque par la capitainerie du port

Pour tous les marin passionnés par la longueur de la coque de leur voilier. L'acte de francisation de mon Océanis 373, indique une longue de coque à 11m. Mesure en mon absence d'un employé de la capitainerie de Port Leucate : 11,05 m d'où 5cm qui me coutent 280€ de location.
Questions :
_ Comment un organise (même de service publique) peut-il effectuer les mesures de ce genre en étant parti prenante donc sans neutralité. Il paraît juste qu'un organise officiel compétant et agréé en métrologie puisse les effectuer.
_ Une mesure de 11m peut-elle se faire à 0,45% (5 : 1100 cm = 0,45%)
Pour les mécanissiens 0,45% pour 11000mm donc pour 1OOmm 0,45%:11000x100= 0,OOOO45 de précision. A l'heure actuelle (et sur terre) la plus haute précision obtenue après usinage d'une pièce métallique (exemple piston de pompe d'injection) est de l'ordre de 0,006 soit plus de 13 fois moins que la précision du célèbre décamètre (même celui de précision, si rare... qu'il est inconnu de tous)
J'y crois difficilement. Les gars de la marine à voile j'attends qu'on me dise si cette question est bonne et surtout de confirmer le calcul, si oui alors j'invite à hisser (ho) les voiles de la pétition ou autre.
Salut marin

L'équipage
24 sept. 2015
24 sept. 2015

Normalement l'appareil de mesure devrait être agréé par les poids et mesures ......A LR je les vu faire avec une ficelle et un écrou pour avoir l'applond des balcons .............

24 sept. 201524 sept. 2015

Refaire une mesure en ta compagnie ou pour le prix retailler le davier.

24 sept. 2015

Si ils on tiré un décamètre sur le bateau à flot, il est pratiquement certain qu'ils on trouvé plus car ils n'auront pas de ligne droite.
Comme dit Gunt-Fluk ou au sec avec 2 lignes d'aplomb et mesure au sol.
JJ

Sujet récurrent sur le forum...
L'acte de francisation n'indique que ta longueur de coque !
Les ports facturent à la longueur (et parfois largeur) réelle, c'est à dire qu'une jupe, une plateforme arrière, un balcon, un bout-dehors, un safran peuvent facilement te faire passer à 2 longueurs de grille tarifaire supérieure.
:litjournal:
exemple : le Gib'Sea 28, la francisation donne 8,50m alors que la longueur totale est de 9,16m...
(à cause du balcon avant proéminent et du safran sur tableau arrière)

24 sept. 2015

bonjour le mien fait 9.37 sur Arzal ....... surement un mètre élastique

24 sept. 2015

AMHA, un grand classique entre longueur de coque et longueur du boat avec, par exemple, son balcon avant, l'ancre à poste, un truc qui dépasse à l'arrière ..etc..
Il me semble qu'au Havre, il y a quelques années, ils ont bien améliorés leur budget annuel avec des mesures "hors tout" , vraiment hors tout faites au laser et inattaquables.

24 sept. 2015

Ca devient vraiment n'importe quoi et ça ne va pas s'arranger . . heureux ceux qui ont des dériveurs et qui peuvent se mettre dans un coins pas trop cher parce que pas beaucoup d'eau . Et encore plus heureux celui qui a un dériveur et qui veux faire des travaux tranquillement donc que ça va durer un peu voir plus ......60 euros par mois eau , électricité et sanitaire . :mdr:

24 sept. 2015

Bonjour, en règle générale c'est la longueur hors tout qui compte ( à verifier dans le réglement du port) et pour le 373 c'est 11,25 m
fr.calameo.com[...]9113e6b
Jac

24 sept. 2015

sur l'oceanis 373, le balcon dépasse la verticale de l'étrave et s'il y a un davier basculant pour le mouillage avec l'ancre dessus , l'encombrement réel est supérieur à la longueur de signalement de l'acte de francisation qui n'est en aucun cas la longueur hors tout (encombrement entre verticale) prise en compte pour attribuer par la capitainerie une place adaptée au bateau.

Toute fausse déclaration entraine de droit la nullité du contrat ... y compris dans un port... avec toutes les conséquences en cas de pépin

24 sept. 2015

C'est la mode, maintenant ils mesurent le bateau pour la sécurité, mais surtout pas pour l'argent.
Le responsable m'explique que c'est pour éviter de retrouver une coque de 10 metres dans les places pour 8 maxi...et faciliter les manoeuvres dans le port, et même si cela augmente légèrement,beaucoup le prix malgrés que cela ne sois pas le but premier. J'ai adoré son explication, certainement la plus tordu.

24 sept. 2015

en 1969 à la trinité sur mer, sur évitage, il y a eu de nombreux bateaux accidentés; la raison, un rayon d'évitage basé sur les longueur catalogue des bateaux et non sur les longueurs hors tout... les assureurs ont payés mais ont demandé de revoir le plan de mouillage ou l'affectation des emplacements... certains d'entre nous n'étaient pas encore nés et ne savaient pas encore ce que c'était la plaisance

les conservateurs d'allure sur les tableaux ne faisaient pas bon ménage avec les delphinières et bout-dehors, les balcons dans le prolongement de la ligne d'étrave, ou encore les moteurs hors bords sur chaise de tableau....

tous ces accessoires solidaires de la coque entrent dans l'encombrement du bateau et la determination de la longueur hors tout.

ce qui est tordu, c'est de faire rentrer un camping car dans un parc de stationnement limité à 2 mètres et non pas de donner une explication...

c'est la sécurité, la qualité du service, le respect des engagements vis a vis des assurreurs et du service a offrir qui demande d'être professionnel et de placer un bateau dans un poste qui lui convient mais aussi de lui faire payer le droit de séjour qui correspond à son bateau en contre partie d'un service de qualité qui va de pair avec une utilisation aussi rationnelle que possible des équipements.

24 sept. 2015

Pas si tordu que ca. Un bateau dont le Q dépasse l'alignement d un mètre peut être un piège, surtout si son vis à vis (le ponton d á cote) est dans le même cas.

24 sept. 2015

Merci Gunt-FluK pertinente ta remarque sur le décamètre, où lazer non pro et encore, agrée par les poids et mesures, mais je continue à me questionner, sont-ils capable de mesurer la précision d'un appareil qui doit être de 0,45% sur 11m, peut-être dans les capacités d'un extra-terrestre ?
La mesure à été faite sur le quai lors du carénage.
Lol, soyons objectif, je serais passé à la catégorie inférieur
si la mesure avait été faite à 10,50m (ma catégorie était entre 10,51 et 11m). Toujours pour rire, 50cm ils avaient de la marge avant de baisser de 280€.

24 sept. 2015

dans le fil initial, l'auteur écrit que "Il paraît juste qu'un organise officiel compétant et agréé en métrologie puisse les effectuer. "
Chaque fois qu'il y a certification ou réception de ce genre, le coût de l'opération est répercuté.
Es-tu prêt à payer cette certification par un organisme agréé sachant qu'en plus, pour être sûr que le bateau ne s'allonge pas d'une année sur l'autre (ajout de plateforme, bout dehors, ...) il faudrait refaire la mesure à intervalle régulier.

24 sept. 2015

Lorsqu'on achète un kilo de patates, il n'est pas question qu'un expert agréé vienne peser ledit kilo de patates. Il faut simplement que les patates soient pesées avec une balance certifiée pour un usage commercial, ladite balance étant périodiquement vérifiée par un organisme agréé de métrologie et dotée d'un carnet de métrologie. Il faut aussi que la balance soit utilisée dans les conditions prévues, et non posée en équilibre sur trois caisses en carton, par exemple. C'est ainsi que ça se passe chez tous les commerçants de notre pays, normalement.
Et toute mesure ayant pour conséquence la fixation d'un prix suit les mêmes règles.
Bolos, tu peux passer un coup de fil à la DGCCRF de ta région, en leur disant qu'à ton avis la mesure fixant le tarif n'est pas conforme. Ils sont là pour ça et répondent au public.

24 sept. 2015

Hello,

Pourquoi ne pas effectuer la mesure toi même et si tu trouve une valeur différente, tu vas voir la capitainerie et tu leur explique comment tu as mesurer et leur demande comment ils ont mesurer.
Si vous ne tombez pas d'accord, alors vous refaites une mesure avec les deux parties en présence.

C'est vrai qu'a 5cm près sur 11m... Il dvrait y avoir une tolérance tout de même.

Par exemple en mécanique, on donne toujours une cote avec la tolérance (en + et en -), car on sait bien que la cote exacte est impossible à obtenir.
Mais il est possible de mettre 0 pour une des deux tolérances (pas les deux bien sur), et c'est probablement ce que ferais les ports si ils en donnais une ... :reflechi: :oups:

24 sept. 2015

Et après, celui qui se trouve mesuré à 11,06 demandera une tolérance sur la tolérance ! :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :acheval: :acheval: :acheval: :acheval: :pecheur: :goodbye:

24 sept. 2015

Ben non, c'est le principe de la tolérance annoncée...

24 sept. 2015

La règle n° 1 lors d'une transaction commerciale, c'est que la quantité délivrée doit être au moins égale à la quantité annoncée.
Donc l'incertitude de mesure doit être à l'avantage du client.

24 sept. 2015

Bolos juste pour te consoler, la description du 323 en direct de chez l'architecte avec une longueur HT de 10,01 : trop fort non ?
www.finot.com[...]323.htm
Jac

@ voile44
:bravo: 373, et non 323... ;-)

24 sept. 2015

je sais que le sujet est sur le 373 et c'était juste pour montrer que lors de la conception de nos bateaux on se moque bien des conséquences pécunnières pour quelques cm de plus

25 sept. 2015

Quelle erreur du concepteur de laisser trainer 1 cm qui peut faire mal au porte monnaie du client,lorsqu'il doit payer son port.

25 sept. 2015

C'est peut-être qu'à ce moment-là ils n'accordaient pas la catégorie A aux bateaux de moins de 10 m ?

24 sept. 2015

Ils ont un moyen très simple de faire une mesure incontestable : prendre la longueur figurant sur le carnet de francisation. Après ils facturent selon cette longueur, et placent les navires dans des emplacements acceptant cette longueur avec une marge de 50 cm à l'avant et 50 cm à l'arrière (ou plus, ou moins, ou en pourcentage de la longueur...) en cas de bout-dehors ou de régulateur ou de jupe rapportée...

24 sept. 201524 sept. 2015

Ce changement de catégorie de facturation pour 5cm en raconte beaucoup sur la manière dont ce port comprend la relation qu'il a avec ses clients. Peux-tu citer son nom. S'il est dans ma zone de navigation je prendrai soin de l'éviter. Quand on se fait flacher sur la route il y a prise en compte d'une incertitude liée à l'appareil de mesure. Même dans les
organisations les plus punitives on fait attention à ce que l'on fait.

24 sept. 2015

Tu m'as l'air très remonté contre les institutions nautiques, en ce moment... ;-)

24 sept. 2015

Contre les ports en général je suis effectivement très remonté. Et je ne suis pas le seul (voir le nombre de fils à charge sur ce forum par exemple. Je considére que ce secteur est inerte, qu'il n'a pas de représentation collective digne de ce nom avec laquelle on pourrait discuter. Mais il faudrait nuancer car il y a ici et là d'excellentes initiatives.

24 sept. 2015

Et meme avec un décamètre . Il ne sera surement pas en métal ...... alors sur 11 ou il fait une courbe et tu perd ou il est tendu et un peu élastique ......et tu gagnes .... !!! La aucune chance :mdr:
Bolos , les gens qui font du convoi exceptionnel on , je pense, des appareils de mesure pour les ouvrages qui doivent à mon avis être très précis .

24 sept. 2015

La norme NF ISO 8666 prévois de prendre en compte la longueur de coque.
Extrait de la norme : "la longueur de coque exclut les parties amovibles qui peuvent être détachées de manière non destructive sans affecter l'intégrité structurelle du navire telles que :

les bouts-dehors, les balcons ;
les ferrures d'étrave, les gouvernails, les chaises de moteur hors-bord ;
les delphinières, les plateformes et les jupes boulonnées ;
les listons, les défenses (pare-battage)... "
Donc non 11,25m mais bien 11m.

24 sept. 2015

Ca n'a aucune valeurs légalemais une valeurs sportive. Selon la jauge, ton océanis 373 fait 11m25.
www.ffvoile.fr[...]le.aspx .

24 sept. 2015

L'océanis 423 est donné dans le livret pour 12,64m le port de Gruissan l'avait pris pour 13,04m

24 sept. 2015

Où es-tu exactement à Port Leucate Bolos ? Si c'est une place avec un catway, ils sont certainement plus regardants que pour celles avec les poteaux duc d'Albe.

24 sept. 2015

Brufan, payer une certification ou payer la mesure ?
Si pour la mesure, le coût le plaisancier n'est pas le demandeur, pourquoi l'inviter à le prendre en charge. De plus l'administration du port l'inclura dans ses dépenses, dépenses qui seront finalement répercutées dans le prix de la location, donc qu'un fine nous paierrons.
Matelot: et si je m'adressais d'abord au directeur du port? Pour la DGCCRF je peux toujours m'accrocher des gamelles, ils ont toujours d'autres choses à faire...
Bravo Now, d'accord à 100/100.
Quant'à la tolérance de la tolérance, lol, déjà avec 1% de tolérance admissible (2,5% dans certaine construction de longueur supérieur à 5 ou 6m) peut-être serait-il possible d'être d'accord sur compromis... mais les ententes ne font pas l'exemple. Le port est indiqué, Port Leucate.
Les nombreuses réactions montrent que je ne suis pas le seul "dépressif" avec le chéquier à la capitainerie, mais heureux en navigant... J'ai envoyé un courrier au directeur, qui est pourtant trés sympa" mais doivent-ils penser "quel emmerdeur ce Toulousain".

24 sept. 2015

d'abord en mecanique les tolerences ne sont pas en pourcentage mais en grandeur reel (heureusement d'ailleurs)

c'est à dire que pour une cote nominale par exemple de 100mm on peut avoir une tolerence de +ou - 0.1mm mais c'est 0.1mm donc la dimension de la piece sera comprise en 99,9mm et 100.1mm .

24 sept. 2015

d'autre part un port pour faire face a ses depenses doit s'arranger pour engrenger au moins autant de recette .

pour celà les ports applique un tarif à la longueur /largeur des bateaux qu'ils prennent la longueur ht ou la longueur de signalement par exemple ça ne changera rien à l'affaire le tarif au metre sera plus ou moins elevé . D'ailleurs à une époque certain port faisait payé suivant la jauge ...

24 sept. 2015

Non, le calcul est faux car l'incertitude est la même (en valeur absolue et non en pourcentage) pour 11000mm que pour 100mm.
Ceci dit, comme l'écart entre ta valeur (11.00m) et la valeur mesurée (11.05m)est faible, il faut demander au port:
- Quel est l'instrument de mesure utilisé?
- Cet instrument est il juste?
- Il doivent prouver qu'il est juste.
- Quel est le protocole utilisé pour faire la mesure?
- Comment est-on sûr que ce protocole a t'il été respecté?
- Quelle est la qualification des personnes qui ont effectué la mesure?
- etc etc
Il faut leur faire un courrier dans ce sens.
J'ai eu ce problème à LA ROCHELLE et ce courrier leur a fait lâcher prise

24 sept. 2015

et attention autre facteur la temperature , car le bateau sera plus au moins long ,en principe les dimensions d'entende pour 20°

24 sept. 2015

juste une petite remarque : j'espere que le greeur qui aura mesuré un étai de 11,05m ne le fabriquera pas à 11m de long ...

24 sept. 2015

Il y a eu un fil sur comment diminuer sa longueur hors tout, mais nous pouvons constater qu'actuellement nous nous occupons plus d'augmenter cette longueur (bout dehors, portique, annexe).
Il me paraît logique de payer en fonction de la surface occupée et non pas en fonction d'une surface théorique que nous nous empressons d'agrandir.
Les ports à sec facture sur la base de cette surface.
Mais effectivement, nous pensons toujours payer trop cher un service que nous estimons toujours insuffisant.

25 sept. 2015

Bien vu, peu de gens en effet réclament une dégradation du service et une augmentation des prix. C'est parce qu'une majorité se comporte normalement que le rapport qualité prix progresse

25 sept. 2015

enfin si le bateau de par sa longueur se trouve dans la tranche des plus de 11m il me semble (mais pour certain ce n'est pas evident) qu'il soit normal qu'il paie le tarif de cette tranche et non celle audessous .

et si le port a mesuré son bateau c'est que surement il d'autre bateau du m^me type sont eux classé audessus de 11m .

je repete ici le port c'était mi a controler les longueurs ce fut un vrai massacre , les tricheurs étaient tres nombreux

  • mon bateau fait 10.52m pas de pot à 3cm pret je pairai moins cher ...
25 sept. 2015

En Allemagne, dans une marina, il a fallu mesurer mon bateau. J'avais dit 10.40m, au pif car le davier n'est pas d'origine. Ils ont trouvé 10.40 ! Par contre, la largeur est 3,30m. Ils ont trouvé 3.35m.
Cela fait quand même un demi mètre carré en plus.

25 sept. 2015

Il y a la loi et la manière dont on l'applique. Personne ne nie qu'un tarif dans un port est proportionnel à la surface occupée. Les ports sont un commerce et ils ont des clients. On mesure le sens commercial d'un port à la manière dont il applique ses propres régles.

25 sept. 2015

et a contrario parce qu'il faut aussi etre juste on peut aussi mesurer un sens commercial suivant le comportement des clients et là c'est parfois pas triste ..

25 sept. 2015

Alors la surface .....; quelle surface ? Vous avez essayez vous de calculer la surface exacte de votre bateau ? ...... . essayez sur un bateau avec arrière norvégien ..... :mdr: :mdr:

25 sept. 2015

La surface ... Mais c'est toujours celle du rectangle Longueur X largeur ....

Personne n'envisage d'autre pratique et c'est accepté par tous mais pas partout. Je connais une marina au Danemark, où c'est (longueur + 0,50 mètre) X (Largeur + 0,50 mètre).

Avec mon bateau ce serait donc (10,40 + 0.50) X (3,30 + 0,50) = 10,90 X 3,80 = 41,42 m2 soit 8 m² de plus et donc 24% de surface à payer en plus.

25 sept. 2015

Gilletarom / Une surface c 'est une surface qui tient compte des dimensions exactes . Si tu dois refaire ton pont en teck tu vas mesurer un rectangle ....... tu me donnes les chutes alors ? :mdr: :mdr: c 'est pour rire hein .......vaut mieux le dire des fois ...

25 sept. 201525 sept. 2015

Mais oui bien sûr, je vais revendre mes "chutes" de place de port.
.
Ou alors, en rachetant (ou en regardant dans le container des recyclables) je vais peut-être trouver assez de morceaux pour faire une place complète :reflechi: :jelaferme: :acheval: :pecheur:

25 sept. 201525 sept. 2015

Il s'agit d'un quadrilatère définit par la longueur et la largeur max du bateau.
Mais c'est pas simple. Certains incluent les pare- battages ! Une normalisation sur les modes de calcul, les tranches tarifaires et les définitions de périodes ne serait pas sans intérêt. Elles éviteraient les petites mesquineries, faciliteraient les comparaisons. C'est un des chantiers que cette profession devrait ouvrir. Ne rêvons pas !

25 sept. 2015

Quand les grilles tarifaires ont été établies autour des années 1970, les modes de calcul étaient normalisés pour les ports qui les appliquaient et les emplacements dans les ports tenaient compte des catégories de bateaux (largeur réelle, longueur hors tout) avec des largeurs de postes tenant aussi compte des pare-batages, et lorsque le principe des catway ou bras d'amarrage s'est développé, de la longueur de ces équipements, un bateau de 12 mètres s'amarrait sur un catway de 8 mètres minimum, pour un 6m, catway de 4 m) pour un 9m catway de 6m)

cela a dérapé avec les amodiations (surface de plan d'eau mis à disposition en fonction d'une participation au financement des équipements) donnant droit à un poste d'amarrage pour bateau de x mètres

et depuis , les catégories de 50cm et 50 cm à l'origine été plus ou moins regroupées en fonction des capacités d'amarrage offertes par les postes d'amarrages, jusqu'à 6 mètres, jusqu'à 8 mètres, jusqu'à 10 mètres etc..; , et les grilles tarifaires ont abandonnées la modulations en fonction de la longueur du bateau pour mettre en place celle en fonction des caractéristiques du poste d'amarrage...

Mais si l'on considère que c'est un droit de séjour qui est réglé par un bateau (comme dans les ports publics) et que la responsabilité du port est de donner un poste d'amarrage correspondant à l'encombrement du bateau, on devrait toujours avoir une certaine modulation tarifaire,

cependant on se retrouve avec des bateaux qui paient plus que d'autres alors que les postes attribués par la capitainerie (pour ordre) sont identiques...

Pour information....

25 sept. 2015

je rajouterai que certain port les Bas Sablons à St Malo par exemple on appliqué le spremiers temps un tarif à la jauge du bateau

25 sept. 2015

C'est évidemment pas à la surface qu'on occupe effectivement que l'on doit payer mais à la surface mise à disposition. Enfin, dans mon port d'attache, c'est comme cela. Je dispose d'une place de 11 X 4 m alors que le bateau fait 10,50 X 3,5.
Sans un peu d'espace pour se remuer, je fais comment pour mettre les défense et pour rentrer le bateau sans dommage ?
D'un autre côté, mon bateau actuel a un tableau arrière quasi aussi large que le maître beau. Donc j'utilise plus la surface allouée que si j'avais un arrière pincé façon one tonner des années '70.
Je peux aussi demander à mon port de me mettre à disposition une place de 12 X 4,5. J'y serai encore plus à l'aise mais ce sera beaucoup + cher.

25 sept. 2015

Un mètre ruban normal (classe II) a une erreur maximale de 2,3mm pour sur une longueur de 10 mètres :

fr.wikipedia.org[...]e_ruban

Un télémètre laser premier prix a une erreur maxi de 1,5mm sur 60 mètres.
www.leica-geosystems.fr[...]656.htm

Sinon, je ne sais pas ou vous fabriquez vos pompes d'injection, mais il n'y a pas de problème à mesurer 25mm avec une précision d'un DEMI micron. Soit 0.00002 ... (en instrument à main, bien sur)
ecatalog.mitutoyo.com[...]16.aspx

25 sept. 2015

il ne s'agit pas de la précision d'une mesure, mais de l'amarrage correct d'un bateau sur un poste qui lui convient afin de ne pas porter un préjudice éventuels aux autres usagers (accident, accrochage, difficulté de manoeuvre)

27 sept. 2015

Merci, cette réponse est très pertinente, lorsque le bateau sera à sec je tenterai une mesure avec 2 décamètres différents.

25 sept. 2015

je vois pas ce qu'il y a de choquant de payer pour l'encombrement réel de son bateau ...
et puis les braillous qui râlent que la mesure retenue n'est pas celle du livret, que diraient-ils si c'était l'inverse ?
ahhh, l'esprit français .... :heu:

25 sept. 2015

Réponse suite à certaines remarques :pour la tolérance bien entendu elle ne s'exprime pas en % mais l'exemple donné pour la pièce de 100mm précise bien sur une tolérance, pour 100mm je donne un intervalle de tolérance de O,OOOO45 ou +/-0,0000225, même si cela ne se fait en mécanique on pourrait dire que 0,2 d'intervalle de tolérance pour 100mm correspond à 0,2% de cette longueur. Pas d'accord Calypso2 ?mais pas grave si tu ne sembles pas reconnaitre certaines incohérences dans la mesure, et seulement la mesure...
Sur mon Quai il y a les 2 fameux pylônes (en parlant de mesure on a pas du bien les prendre car par rapport à mon bateau il y a à peine un m de marge de chaque coté) à Leucate tous connaissent la régularité et la force du vent donc heureusement qu'il y a ces pylônes, ils servent aussi du buter (très solide) par vent de travers évitant ainsi de jouer au bateau tamponneur avec les voisins...ho! quelques dégâts su le rail ou la coque mais les voisins en auront moins car ensuite une fois passe la barrière dangereux des 2 "pyloneurs" il reste à s'aligner en évitant les deux cordages reliant pylône et quai, assez rugueux pour dissuader les maladroits de flirter avec les coques voisines...mais le flirt c'est dur parfois de l'éviter...

25 sept. 2015

enfin Bolos soyons juste : avec un double decametre on ne peut tout de m^me pas se tromper de 5cm ou alors ??? et toi tu raisonne 5cm en moins mais pourquoi 5cm en plus .... on raisonne comme ça nous arange ...

tu imagine le greeur qui confexionnerai ton étai avec une tolerence de +ou - 5 cm ??,

25 sept. 2015

il y aurait beaucoup à dire sur l'orientation des postes de mouillage

en particulier par rapport au vent dominant et aux rafales (de vent)

le système des pieux a été mis en place pour éviter les mouillages, pendilles etc et pour bien tenir les bateaux

mais il est dangereux, combien de doigts écrasés, de liston arrachés de défenses éventrées....quand la disposition des pieux nécessite de se trouver vent de travers.

les bouts entre les pieux et le quai sont là pour éviter de se vautrer sur les voisins

Toujours se méfier des postes avec 2 pieux pour tenir l'arrière.

Ce système d'amarrage est parfait pour les "reste-au-port" (sécurité-emplacement generalement sur dimensionné etc...)

25 sept. 2015

oh alors là on glisse vers une discution ... qu'il n'est pas bon d'evoquer ..

26 sept. 2015

Aux Pays Bas, la plupart des ports sont équipés de pieux auxquels on amarre l'arrière du bateau, l'étrave étant au quai et cela ne pose de problèmes à personne.

Quant aux modalités de calcul du tarif, au port municipal de Blankenberge, la tarification est établie en fonction de la largeur du bateau, une originalité qui n'est pas illogique!

25 sept. 201525 sept. 2015

Et finalement, il mesure combien ce bateau en vrai?

As tu vérifier la mesure?

Si tu trouve pareil que le port, le débat est clos non?
Si tu trouve moins, alors c'est qu'il se sont trompés (ça peu arriver après tout)

Mais ce fil n'a pas de sens tant que tu n'as pas vérifier la mesure par toi même.

PS: Désolé, si tu as déjà donné cette info, le fil devient long, j'ai pu la louper.

25 sept. 2015

il faut savoir que prendre la surface occupée pour un bateau ne corresponds en rien a ce qu'il coute au port ,c'est seulement un mode de calcul pour faire payer plus aux gros bateaux qu'aux petits .

les plaisanciers qui occupent un port financé par les collectivités paient seulement les depenses de fonctionnement et non aussi l'investissement .Donc que le bateau fasse 5m ou 15m la comptable va passé autant de temps à rediger la facture annuel ou le gars du port a verifié son amarrage ou a relevé sur sa fiche quotidienne sa presence ou non .

les petits audessous de 7/8m ne paient pas ce qu'ils devraient et les plus compense en payant plus que ce qu'ils coutent au port ...

25 sept. 2015

La courtoisie aurait voulu que tu sois informé au préalable de la mesure qui serait faite de ton bateau et que ta présence soit requise ce jour-là. Sinon, c'est trop facile !
Compte-tenu des conséquences, je demanderais que le bateau soit mesuré en présence des 2 parties.

26 sept. 2015

Bonjour
Ici à Leucate c'est la longueur de coque seule qui est prise en compte sur le contrat. La largeur maximale peut être la référence en cas de largeur trop importante par rapport à l'emplacement normal, les dimensions des places sont précisées sur le tarif, par exemple pour mon boat Lg 10,51m à 11,00m 3,85m de largeur, si je dépasse je bascule dans la catégorie supérieure.
50% en plus pour les catas
Ils se réservent le droit de vérification de cette longueur mais ne précisent pas les modalités , toutefois le plaisancier dispose d'un mois pour contester le résultat de la mesure, auquel cas une mesure contradictoire sera effectuée en présence des 2 paries.
Tout ceci est écrit noir sur blanc sur le contrat.
Bonne journée.
Il fait beau je vais sortir!

26 sept. 2015

Veinard !
Ici à Orléans, il fait beau aussi pour les fêtes de Loire.

Quand à l'Oceanis 373 de Bolos, on trouve dans les données techniques pour ce bateau, de 11 mètres à 11 mètres 25 de longueur hors tout. Cela peut éveiller la suspicion des autorités portuaires.

26 sept. 2015

bjr,
mon mien il est trop gros au port et trop petit en mer ,
quelle est la solution?
le doute m'habite!!!!
alain

26 sept. 2015

Alors là, moi je dit STOP, fritz.

"Il est trop gros au port et trop petit en mer"...
A tu les mesures, en mer et a terre, en différentes circonstances(que la morale et l'honnêteté m'interdisent de préciser?)
Faudrait voir a voir, quand même.

27 sept. 2015

Semi rigide ? Dégonflé au port gonflé en mer ?

26 sept. 2015

Ben prend quelque chose en caoutchouc, non ? :famille: :lavache: :mdr: :jelaferme:

26 sept. 2015

Certains port ont cette pratique de la mesure des 5 cm de plus pour faire payer la categorie superieur A port camargue mon oceanis 31 " acte francisation 9 m 30 , document commercial Bénéteau plustot vendeur 9, 60 m " a fini mesure par la capitainerie a 10 m 05 mauvaise fois et arnaque par contre j ai reussis a les contrer apres mesure j ai mis mon ancre sur le pont donc je suis retoube a 9, 90

En synthese desagreable fricxion je ne ferais plus jamais escale dans ce port

26 sept. 2015

Ce n'est pas celui qui mesure 11,05 honnêtement ne peut se tromper, mais on peut expliquer que le double décamètre ne peut mesurer à (cm prés et qu'il faut prendre en compte une tolérance. L'ai tenté de montrer que mesurer à 5cm prés sur une longueur de 1100cm semble une absurdité (relire mon premier message) ingénieur en construction mécanique j'ai la prétention de savoir ce qu'est une tolérance...A 11,10m je passe cela correspond à +/- 0,041 de Tolérance sur 100mm, tolérance donnée pour un usinage à précision courante facile à obtenir. De même 11,08m, 8cm pour 1100cm correspond à un Tolérance de +/-0,033, c'est un usinage de précision...Il ne serait donc pas absurde et même juste de prévoir une tolérance de 8, voir 7cm.
Pour un câble à monter pour une longueur de 11m, simple, on le débite à 10,80/10,90m, ensuite il existe une pièce très pratique qui non seulement compense la mesure mais en plus le met en tension, c'est d'ailleurs la cause, un ridoir...
Y aurait-il un salarier d'une l'administration de port...? Son avis m'intéresse.

27 sept. 2015

Parmi ceux qui ont participé à plusieurs reprises à ce file, il y un directeur de port à la retaite, à toi de trouver qui ! :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

27 sept. 2015

Hé,hé ma question supposait que j'en avais repéré au moins un, mais je pensais qu'il(s) allait(ent) se dénoncer, à lire la suite il semblerait y en avoir plusieurs, ho,ho, je ne peux croire qu'ils en serait honteux. Bof no pb

27 sept. 2015

enfin si un ingenieur en mecanique n'est pas capable de mesurer une dimension de 11m avec une tolerence de 5cm il faut qu'il fasse un autre metier ...

27 sept. 2015

:mdr: :mdr: :mdr:

27 sept. 2015

Ingénieur en construction mécanique ! Avec 7 à 8 cm de tolérance sur 11metres . Dis nous quel bâtiments tu as construit , je les éviterai . Comment font les monteurs sur le chantier , ils repercent ou ils soudent pour assembler les poutres sur les poteaux . Quoique la soudure pour la dilatation ......

Ah j'oubliais , des salarier tu n'en trouveras pas !

27 sept. 201527 sept. 2015

Aie !! Pour l’Airbus il me semble que c'est arrivé pour les faisceaux électrique entre l’Allemagne et et la France .
Ah maudites tolérances ......

Copie de Wiki

Problèmes d'industrialisation et délais de livraison

Le lancement commercial de l'A380 a été repoussé à trois reprises en raison de problèmes d'industrialisation concernant le câblage de la cabine passagers à double pont, réalisé à Hambourg. Certains câbles se sont avérés trop courts pour être raccordés aux autres parties de l'avion lors de l'assemblage final à Toulouse4

27 sept. 2015

Pour resté dans le domaine de la navale j'imagine des barrots de ponts de 11m fabriqués avec une tolerences de +ou - 8cm par rapport a la largeur du bateau ,ça ne serait pas triste

27 sept. 2015

là on est dans la rigolade ... j'imagine bien deux morceaux d'un avion Arbus l'un construit en Allemagne l'autre à Toulouse et etre à 8cm pret lors de leur assemblage .... !!!

Non il faut arrété de delirer avec ce probleme de tolerences sur 11m , on remarque d'ailleurs que tu evoque toujours la tolerence en negatif elle peut etre aussi en positif .

Disons simplement que tu n'est pas content de voir ta facture majoré tout simplement ce peut se concevoir .

Maudites tolérances ou maudits ingénieurs?... :heu: :-p

27 sept. 2015

Pour un Tiki de 12m si il y a 1cm de différence entre les deux coques et ce sur 4 points différents, je ne rentre plus les poutres de liaison.

27 sept. 2015

Pour info, les Volvo 65 actuels sont construits au 1/10ème de millimètre près en terme de longueur de coque... alors 5 cm, c'est pas délirant.

27 sept. 2015

Bolos au lieu de nous bassiner avec la tolérance en tant qu'ingénieur tu es, je pense capable de mesurer ta coque , si tu trouves un résultat différent , conteste .Port Leucate a décidé d'appliquer la règle NF ISO 8666 , mais rien ne les y oblige ,à trop remuer le caca cela risque de sentir mauvais pour tout le monde .

27 sept. 2015

mon bateau données constructeur longueur 9,40m poids 4,100 T
ancien port longueur 9,99m poids 4,900 T
nouveau port longueur 10,06 poids 5,200 T (les tarifs changent à 10m et 5 T)
J'ai demandé la remesure de longueur en ma présence : "pas question" j'ai donc raccourci le balcon de 7 cm
nouveau carénage donc nouvelle pesée j'ai enlevé tout ce qui pesait mouillages, voiles , survie, outillage, réserve d'eau, annexe+moteur, cordages en tout plus de 300 kg résultat : toujours plus de 5 T
Je cherche l'erreur ..... :tesur:

27 sept. 2015

Qu'est ce que tu veux , avec l'age on prends du poids !!!!!

:litjournal:

Poids initial = poids neuf sec
Poids mesuré = poids en l'état

Imaginer 300 kg de flotte dans ta coque n'est pas déraisonnable.

Pour un cas que je connais, lorsque j'ai percé le tableau arrière de mon navire précédent ( la pompe à CB) pour implanter la commande du moteur, il s'est écoulé de l'eau durant une bonne dizaine de minutes.

Je me suis rendu compte que l'intégralité du volume était rempli d'eau...

Ces "réserves cachées" + l'eau retenue par la coque elle même...C'est vite fait de faire 300 kg :litjournal:

27 sept. 201527 sept. 2015

alors j'ai dû (euh !! mon bateau ) prendre +100Kg d'eau en 1 an et là ça s'explique ... il va falloir que je cherche où ?? :lavache: c'est mieux que l'année avant où le bateau avait pris 300kg :heu:

27 sept. 2015

Débarque la machine à laver.

27 sept. 2015

Il est possible, aussi que les constructeurs annoncent pour leurs unités, des dimensions un peu inférieures à la réalité, pour les faire rentrer dans les catégories des ports.

En revanche, le marketing et le service commercial donnent au contraire dans la dénomination une référence en pieds, qui est souvent flatteuse, par rapport à la longueur.
Il suffit pour s'en rendre compte de comparer deux bateaux de taille théoriquement identique mais de génération différente, par exemple: un Gin Fizz/Gib Sea 37, comparativement à un X... 37 ou 375 d'aujourd'hui.

27 sept. 2015

Sans compter que certains architectes (Philippe Harlé pour ce qui me concerne) cotent leurs plans "intérieur bordé"
:oups: :mdr: :mdr:

27 sept. 201527 sept. 2015

:reflechi: :topla:
Pour mon dentier je ne sait pas encore, j'ai seulement construit ce plan Harlé. (Mais j'ai aussi les plans de mon précédent, un Sing-Sing de Michel Joubert)

27 sept. 2015

comme tous les architectes du monde entier

27 sept. 2015

Bon, les copains, on peut ne pas reconnaitre l'existence de l'intervalle de tolérance sans être intolérant, j'indique bien mon ancien métier sans douter que de beaux esprits fonceraient toutes voiles dehors, pas très grave, désolé d'avoir contrarié certains qui négligent la tolérance. Même sans illusion cet échange me paraît pourtant très utile, elle enrichit mon point de vue...
Ce serait dommage de ne plus l'alimenter (héhé). Une couche de plus, dans le bâtiment, tant on est certains de la précision des décamètres, la norme impose un marge de tolérance de 2,5%.
Peut-on plaisanter ? Après ce débat de haute qualité, pour construire un Airbus les ingénieurs, les vrais, pourraient opter pour l'utilisation du double décamétre dernière génération pour mesurer les grandes longueurs, celles des pièces dans un train d'atterrissage, un réacteur... avec un double décimètre à très faible coef de dilatation, l'anémomètre de nos voiliers suffirait pour mesure la vitesse, l'altitude avec notre sondeur, la mesure de l'inclinaison avec une bille (peu importe la tolérance de sa dimension) dans un tube ( tolérance sur le Diamétre très large de 1mm: D+1/+2) posé sur le plancher...
Très bon après-midi de dimanche à tous, et encore plus à ceux qui naviguent.
Et hisse-et-oh

27 sept. 2015

Et pour continuer, si on compare les dessins d'antan avec ceux d'aujourd'hui, on voit que les carènes on aussi bien évoluées.

Un 10 mètres des années 70/80 avait une étrave inclinée, ce qui diminuait un peu le volume intérieur et la longueur de flottaison.

Aujourd'hui un 10 mètres a un franc bord plus important et une étrave droite, ce qui augmente le volume intérieur.
Mais l'étrave droite génère des problème lors du mouillage et surtout avec de la remontée de l'ancre. Du coup les architectes rajoute une delphinière, qui facilite bien sûr le mouillage, mais augmente aussi la longueur HT, à l'avant.

Et voilà comment un 10 mètres va passer à 10m50, voir 11 mètres...ce que les ports ne loupent pas.

27 sept. 2015

Et finalement il mesure combien en vrai ce bateau?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

2019, les Cabanes. L'été arrive, les travaux sont finis, demain on met les voiles

Souvenir d'été

  • 4.5 (103)

2019, les Cabanes. L'été arrive, les travaux sont finis, demain on met les voiles

novembre 2021