Expertise maritime judiciaire complaisante...

Bonjour,

Y aurait' il un expert maritime judiciaire bénévole suffisamment "couillu" (pardonnez-moi l'expression) pour oser dénoncer (à juste titre évidement) un de ses confrères?

Existe' il une sorte de bâtonnier au sein des experts maritimes judiciaires qui peut intervenir sur une expertise complaisante?

C'est à propos de mon procès que j'ai perdu contre la société Meta.
Un résumé de la situation est disponible sur le site:

Bonne navigation à vous toutes et tous.
H Olivier Dauxais.

L'équipage
09 sept. 2011
09 sept. 2011

normalement la parole d'un expert n'est pas opposable..
sauf par au autre expert..
et la c'est comme vouloir changer de tribunal pour avoir un avis different d'un procureur a l'autre...
bon courage !!!!!!!!!!
eric

09 sept. 2011

Normalement, le tribunal a fait appel à un expert agréé près la cour d'appel. Cet expert est par principe crédible. S'il y a possibilité d'appel, un nouvel expert peut établir une contradictoire et démonter (ou confirmer) point par point les dires du 1er expert. Cela n'est jamais facile, chronophage et je doute que ce soit du ressort d'un "bénévolat".

16 sept. 2011

Bonjour, d'après ce que j'ai compris,
-l'expert "agréé près la cour d'appel" n'existe pas (appellation abusive).
- on peut refuser l'expert nommé par le juge
- le juge nomme qui il veut (pas restreint à sa liste)
- on peut se faire assister par son propre expert (dont le juge doit tenir compte).

Il y a un article sur www.expertmaritime.pro[...]d68.htm

Cordialement,

16 sept. 201116 sept. 2011

Oui, on joue sur les mots, et c'est très exactement le rôle des avocats...et des experts, non ? C'est bien comme cela que l'on finit par se faire avoir, même si techniquement ou sur le fond, on a raison, non ? D'où, il me semble, l'importance de se faire assister par une personne compétente dans le domaine technique concerné, en plus de son avocat...Non ? Car mon avocat, mêm si il est juridiquement très fort, ne connaîtra pas forcément les implications techniques de tel ou tel constat / dire d'expert, qui sembleront anodins au premier abord...non ?

16 sept. 201116 sept. 2011

Exact, mais on joue sur les mots. Dans les faits, des experts plutôt anciens sont appelés pour instruire un dossier auprès d'un tribunal, d'autres non. Lorsqu'on fait appel à un expert pour une affaire qui a toutes les chances de finir au tribunal, autant choisir quelqu'un qui a l'habitude des procédures juridiques. On peut être très bon technicien et mauvais juriste. Vous pouvez voir dans mes propos, une cartouche tirée vers les formations d'expertise maritime en x semaines.

16 sept. 2011

Je n'ai jamais prétendu le contraire. ??? :lavache: :tesur:

09 sept. 2011

Le bateau en CP epoxy est interressant, la ballade sympa, pour le procès, ne connaisssant pas le dossier, mais voir les soucis de proprio de cata DEAN.

09 sept. 2011

Expert maritime judiciaire bénévole balance. Ca fait beaucoup non ? Et qu'aurait-il à y gagner ?

09 sept. 2011

Pourquoi bénévole ?
Normalement les frais de justice sont à la charge de celui qui perd, non ? Comme dit atyas… qu'aurait-il à y gagner ? Il perdrait la confiance de ses principaux clients… les chantiers, les assureurs, etc…
La seule solution alternative serait de demander l'aide d'une association de consommateur… je ne sais pas s'ils sont très impliqués en plaisance… en tout cas ils devraient pouvoir s'intéresser au dossier…

09 sept. 2011

En attendant de gagner, il faut faire l'avance...

10 sept. 2011

Mouais, les "terriens" des associations de consommateurs (fort utiles dans d'autres circonstances), ne pourront pas grand chose quant à cette saga décrite en partie par l'intéressé sur son blog :

  • Condamnation de META: Arrêt de 1ère instance du 04 août 2000 par le TGI de Villefranche sur Saône: N° R.G.: 00/00530.
  • Condamnation d'Olivier: Arrêt d'appel du 04 septembre 2003 par la cour d'appel de Lyon: R.G.: 00/05301.
  • Annulation de la condamnation d'Olivier: Arrêt de cassation du 03 mai 2006 par la cour de cassation de Paris: n° 758 F.D.
  • Condamnation d'Olivier: Arrêt de renvoi du 27 mai 2008 par la cour d'appel de Lyon: R.G.: 07/05568.

Cela dépasse probablement le cadre de ces associations. Quant au "résumé de la situation"... On ne sait rien sur les condamnations respectives de Meta (on suppose que c'est lié aux fissures et à une certaine garantie non appliquée), et d'Olivier qui a probablement dû se voir reprocher une utilisation non conforme de son navire (dépassant probablement le simple grief de naviguer dans des vagues). Dépassement du déplacement ou de la capacité d'emport? Activité professionnelle non déclarée, avec empapaoutage des conditions nuc?....
Bref, on est à la taverne. :alavotre:

09 sept. 2011

Bien d'accord… c'est sans doute là le blème… d'où l'existence des assos de consommateurs… je ne vois pas bien d'alternative… bon courage

09 sept. 2011

oui, il perdrait surtout un peu d'argent, mais il y gagnerait notre reconnaissance éternelle, et peut-être le paradis, et tout cela, ça vaut tout l'or du monde...
ah, ces experts agréés auprès des tribunaux...
parait qu'il y a une école privée pas chère, y'a de la pub sur internet, en 6 mois ils disent...

10 sept. 2011

Il faut savoir que certains chantiers sont des abonnés aux proces ...et certains bien plus encore !!

10 sept. 201110 sept. 2011

Bonjour à toutes et tous,

Merci pour vos commentaires.

Bénévole... car je ne veux plus mettre d'argent dans cet affaire.
En effet, l'expert qui oserait m'aider n'a rien à gagner d'un point vue financier.
Simplement au niveau éthique... si toutefois cela peut encore avoir une certaine valeur.

Je fais juste appel à un sens de la solidarité entre marin.
Car parmi les experts, il y a des marins et pas seulement des gens qui soignent leur relationnel avec les chantiers.

Je m'adresse à vous tous les marins.
Mon affaire a été jusqu'en cassation et peut donc faire jurisprudence...
Ce qui veut dire que mon cas peut être cité et dés lors, beaucoup de marins perdront leur éventuels procès contre un constructeur de bateau pour vice caché.
N'oubliez que j'ai été condamné simplement parce que j'ai navigué dans des vagues.
Dites moi donc quel bateau ne navigue pas dans les vagues ???

Aujourd'hui, cette affaire me concerne mais demain elle peut concerner tous les bateaux qui naviguent dans les vagues...

Je vous assure que c'est bien ainsi que je suis condamné et je vous garanti ne nullement jouer avec les mots.

Alors? Que faire?

H Olivier Dauxais.

:heu:

10 sept. 2011

Bonsoir,

Ce jugement paraît invraisemblable... Tu peux nous dire sur quoi c'est appuyé le tribunal pour te condamner toi et pas le chantier ? (J'ai du mal à croire que c'était seulement "parce que le bateau a navigué sur des vagues"...)

A+ Sergio
sergeetdomi.blog4ever.com[...]15.html

11 sept. 2011

"N'oubliez que j'ai été condamné simplement parce que j'ai navigué dans des vagues".
Si tu dis vrai, nul besoin d'expert maritime! Si tu as épuisé les limites du pourvoi en cassation, sur un point aussi évident... c'est qu'il y a des zones d'ombre dans ce que tu veux bien raconter.

11 sept. 2011

pour bien comprendre le pourquoi du comment de la chose, le mieux serait de mettre en ligne, si ce n'est déjà fait, les minutes des procès.

ça peut faire un bon sujet de lecture pour les insomniaques :litjournal:

12 sept. 2011

L'expertise a conclu à une utilisation inappropriée (fallait pas aller dans les vagues).

C'est bien pour cela que je cris à l'expertise complaisante.
Car vagues ou pas vagues, dés qu'on s'y connait un peu en structure de bateau, on se rend bien compte que mon bateau Zebulon a été construit n'importe comment.
Cf:
www.strongall.com[...]res.php

Désolé si certains d'entre vous croient en des zones d'ombre...

En privé, si nécessaire, je peux vous envoyer tous les documents que vous souhaiteriez voir pour éclaicir ce que vous croyez être des zones d'ombre.

H Olivier Dauxais.

12 sept. 2011

confronté également à ce que j'appelle une injustice puisque j'ai été condamné y compris aux dépends alors que la partie adverse n'a pas réalisé ce qu'elle avait signé contractuellement, il apparait que la façon dont on présente la chose, les mots employés sont tout aussi importants que les arguments que l'on avance pour notre défense. il suffit d'un rien pour passer de gagnant à perdant.

Quant à votre affaire, pour moi pas de zone d'ombre puisque je n'ai pas les éléments. C'est votre parole contre .......rien puisque l'on n'a pas les arguments adverses.

CQFD

12 sept. 201116 juin 2020

D'après le peu que j'ai compris de votre histoire, et sous toute reserves:

Ce n'est pas un expert maritime qu'il faut.

Je n'envisage pas q'un expert maritime puisse se tromper sur calcul d'échantillonage, même s'il est "complaisant". C'est beaucoup trop facile à vérifier, et donc trop de risques en cas de controle ultérieur.
Cf
www.wumtia.soton.ac.uk[...]ure.pdf
ou
www.icnn.fr[...]il.aspx

Que le bateau ait été concu AVANT les normes ISO ne change pas la structure mécanique nécéssaire.

Par contre ces logiciels ont 3 paramètres primordiaux en entrée: L'état de la mer (hauteur des vagues) , la vitesse maxi, et le poids maxi en charge du bateau. Pour moi, il vous faudrait plutôt un expert en droit du contrat ou droit de la consommation pour savoir quelles sont ces 3 valeurs qui DOIVENT (ou AURAIENT DU) être indiquées sur le contrat entre vous et Meta. Surtout s'agissant d'un bateau à l'unité.

Et je crois que sur votre problème est sur la détermination de ces valeurs. L'échantillonage n'étant qu'une conséquence de ces valeurs.

PS : la lisse qui s'arrète au milieu du bateau sur une varangue ne fera retourner personne. cf une image de la norme ISO 12215-6:2008. La dernière en vigueur en matière de détails structures.

13 sept. 2011

Sauf que c'est la première chose que tous les connaisseurs (architectes et constructeurs) m'ont dit lorsqu'ils ont vu la structure de mon bateau:
"C'est en dépit du bon sens, la moitié arrière qui souffre moins est renforcée et la partie avant qui tape contre les vagues n'est pas renforcée. c'est plutôt le contraire qui faudrait faire..."

Mon bateau ZEBULON est en Sarthe actuellement, si vous n'êtes pas trop loin et si cela vous chante de venir le voir, vous êtes le bien venu.

13 sept. 2011

Bonjour Francois2,

Je viens de jeter un oeil à vos liens... commerciaux...
Ca tombe mal... moi qui ne veut plus dépenser un seul centime dans cette affaire.

Mais puisque vous me lancez dans le domaine technique du calcul de structure et/ou résistance des matériaux.

Suite à mes problémes avec ZEBULON, j'ai donc étudié l'architecture naval et j'ai depuis construit 5 bateaux selon mes propres plans et pas un seul de ces bateaux ne presente de faiblesse et/ou de fissures.

Dans le cas précis de mon bateau ZEBULON (objet du procès avec META).
J'ai donc pris les choses dans l'ordre:
1- J'ai vérifié la definition exacte du Strongall déposé à l'INPI.
2- En fonction de cette definition, j'ai donc fait quelques calculs.

La conclusion est simple: Mon bateau ZEBULON n'est pas conforme aux normes de construction décrite dans la définition déposé à L'INPI.

N'est il pas surprenant que l'expert ne l'ai pas mentionné?

12 sept. 2011

je vais vous raconter une "affaire" .

On fabrique une super bateau qui ralie actuellement le Finistére à Ouessant.

Peut apres sa livraison le bateau a une avarie de ligne d'arbre . Il est donc immobilisé en pleine saison .(bonjour la facture de perte d'exploitation) et ait toujours en periode de garantie donc facture pour le chantier .

Le chantier envoie les mecanos , constat la ligne d'arbre n'a rien , l'armateur porte plainte ,un expert du tribunal est designé et conclue à un defaut d'allignement de la ligne d'arbre . Pour raison commercial et de notoriété le chantier decide de regler le probleme .

Le bateau est mi en cale seche :constat l'helice est legerement voilée elle est demonté envoyé à France Helice reparé ,remonté ... apres renseignement et investigation le bateau aurait touché la cale lors qu'une manoeuvre par gros temps mais là bouche cousue ..

Aucune intervention n'est effectué sur la ligne d'arbre ,rien n'est touché coté allignement

Essai du bateau :impeccable tout est en ordre ,le bateau reprends sa navigation .

Mais qui paie ??? l'armateur reste sur sa position , le chantier poursuit donc la procedure ... premiere instance ,le chantier gagne,appel le chantier perd et ainsi de suite ..finale le rapport bidon de l'expert judiciaire est pris en compte et gagne ....

Erreur du chantier :il aurait du y avoir un huissier pour constater le travail effectué .la parole du chantier pese rien à coté du rapport de l'expert qui lui est acrédité .

Dans le cas present lors des essais du bateau apres reparation il aurait fallu embarquer un huissier et que celui-ci releve les conditions de navigation (depalcement ,etat de la mer ,vitesse..) et constat de nouveau le probleme de structure .

13 sept. 2011

Bonjour Calypso2,

Toi qui a vu le bateau de tes propres yeux, il y a quelques jours.
Que dirais tu de la façon dont est construit mon bateau ZEBULON?

H Olivier Dauxais.

13 sept. 2011

Tout à fait d'accord.

La "solidité" d'un bateau sans autre précision n'a aucun sens. Le deplacement maxi, la vitesse maxi, et l'état de la mer/ hauteur des vagues sont IMPERATIF pour parler de solidité (ou calculs).

Et donc il faut déja se mettre d'accord sur ces valeurs (ou demander à la justice de trancher si pas d'accord) avant quoi que ce soit d'autre au niveau structure/solidité.

Pour info:

definition météorologique de "mer calme" echelle Douglas. (NB date de 1917)

marine.meteofrance.com[...]-48.pdf

Page 45. Vagues de moins de 10 cm. (calme en français = 0cm, calm en anglais jusqu'a 10 cm)

14 sept. 2011

Salut José,

OUI, Il y a eu un cahier des charges trés précis.
Il se trouve (en partie) dans le coin du croquis du bateau que je souhaitais (Cf première page de )
Il stipule bien une vitesse souhaitée de 20 noeuds ainsi qu'une CHARGE voulue de 800 Kg.

Quant aux conditions de mer, on n'achète pas du Strongall pour se promener en rivière... !!! ;-)

En effet, l'expert a raison en disant que ce bateau doit être moins chargé et aller moins vite dans moins de vagues.
Seulement, lorsque je lui montre que le constructeur m'a autorisé à une telle navigation, il devrait conclure à une faute du constructeur et non à une utilisation inappropriée... N'est ce pas?

Mais bon, merci pour tous ces commentaires, ils me montrent bien qu'il faut que je repense à la présentation de .

Mais cela va prendre du temps car je dois consulter des amis juristes pour être sur que reste dans la stricte légalité.

H Olivier.

14 sept. 2011

Pour illuster les propos de Calypso2:

www.kastenmarine.com[...]rts.htm

On peut simplement regardre les images dans l'ordre.

NB la découpe numérique nécéssite forcement la conception numérique des plans. Voir en anglais www.formsys.com[...]orkshop

14 sept. 201114 sept. 2011

Oui, José, parfaitement d'accord avec tout ce que tu dis.
La preuve en est que j'ai un bateau en Strongall... fragile et fissuré.
Seulement voilà, à l'époque, lorsque j'ai acheté mon bateau ZEBULON en Strongall, je pouvais m'attendre à obtenir une coque tel que stipulé dans la brochure d'une "Robustesse fantastique" et "solidité vraiment diabolique" Cf: www.strongall.com[...]-p5.php

Par exemple, mon petit Kuda Kuja que j'ai construit moi-même selon mes propres plans en 5 et 8 mm d'épaisseur de contreplaqué... j'ai parcouru de très nombreux miles avec... et il est comme neuf... et pourtant, il n'est pas en Strongall. Cf

Toutes ces conversations techniques nous éloignent de ma question de base:
Existe t'il une sorte de batonnier des experts? ou une sorte de police des experts?

15 sept. 2011

Intéressant ce que vous dites...
Ai je bien compris qu'on peut être architecte naval ou expert sans avoir fait les études et obtenir les diplômes nécessaires pour ce titre??? Est ce bien cela que vous voulez dire?

C'est hallucinant...
Nulle surprise dés lors que la justice (qui s'appuit beaucoup sur des rapports d'expertise) puisse déraper autant.

16 sept. 2011

Do not feed the troll

16 sept. 2011

A contrario, en effet, d'un voilier qui demande du vent pour avancer...
Qui dit vent, dit mer souvent relativement formée.

François2, ma phrase sorti du contexte peut induire en erreur.
Par contre, si on la replace dans le contexte ou j'expliquais à Mr Fricaud pourquoi je souhaitais passer d'un voilier à un speedboat.
Car, 2 ans avant d'acheter mon speedboat "ZEBULON" chez META, je leur avait acheté un voilier de 10m.

De plus, dans d'autres correspondances avec Mr Fricaud, je lui mentionne que "ZEBULON" pourra être amené à être dans des grosses vagues.

Autre point, je n'ai nullement écrit que je souhaitais naviguer QUE par mer calme... sinon, à quoi bon d'acheter un "blindé" des mers en Strongall qui coute cher... ???

:heu:

16 sept. 2011

Merci, José, pour cette info.
Moi aussi donc, je vais dorénavant pouvoir prétendre au titre d'architecte naval... ;-)

Cela dit, c'est parfois vrai que des gens diplomés sont moins compétent que ceux qui ont appris sur le tas.

Mais, je t'avoue être un peu sur le cul d'apprendre qu'il n'existe pas de diplôme d'architecte naval... quand on voit toutes les conséquences qui peuvent découler d'un mauvais plan de bateau ou même de navire...

13 sept. 2011

bonjour

effectivement sa construction est pour le moins hazardeuse ,(ce qui ne signifie pas que ce n'est pas "solide) n'importe quel constructeur aurait au minimum appliqué les regles de l'art ,à savoir mettre des cadres entre les barrots du pont et les membrures là le haut et le bas sont decalé et non lié par des membrures .
Maintenant tu m'a expliqué que le pont avait été adapté à ta demande ,le chantier aurait donc du repercuté la modif à la structure du fond.

Ma premiere reaction a été de te dire qu'il était curieux que l'arriere soit plus renforcé que l'avant .

Maintenant apres les premieres constatation visuelle (qui souvent s'avere juste) il faut etre rigoureux et methodique pour dire tel chose est bien tel autre n'est pas bien.

Pour ma part dans ce domaine le juge de paix c'est les calculs de resistance le reste ce n'est que des paroles ,des impressions.donc lorsque je concevais des structures (et j'en ai fait quelques unes) premierement :calculs et ensuite on adapte.

seulement les calculs dependent du cahier des charges ,signé par l'armateur ,c'est lui qui est demandeur .donc definition du deplacement, de la vitesse,de l'état de la mer etc...et ensuite on calcul .

Et ensuite une fois la stucture dessiné et le bateau fait et bien on fait des essais en mer en presence du client .on se met dans le configuration du cahier des charges et on voit ce qui se passe ...
et là on achete le bateau

Tout le reste pour moi c'est bidon,bavardage de bistro.

Et a mon sens l'avis de l'expert est juste : Ce bateau doit allé moins vite,etre moins chargé,et navigué dans une mer plus calme ...tout simplement parce que sinon il se casse tu en as la preuve . Ou alors il faut reprendre la structure et le renforcer .

Mais il y a un grand Mais suivant quel cahier des charges SIGNE des deux parties as t-il était fait ?? apparement suivant des mails , des paroles ,des bavardages...

Donc a mon avis pour toutes ces raisons tu ne pouvais que perdre tes procés

josé

14 sept. 2011

Salut José

Non et non il faut une foie pour toute obligé que "Strongall" est synonime de "solidité" ,Strongall ne signifie rien de rien ,c'est du marketing ,un argument de vente qui ne repose sur rien de rien .

Je te fais le parie de faire une coque en alu en 4 mm dix plus costaud que ton "Strongall" .

Les NGV ont une coque en 6/7mm à l'avant ,certains font 140m foncent dans des vagues de 3m à 40nd et ça ne casse pas ..et c'est pas du "Strongall" .Seulement à l'interieur c'est raidi par des memebrures ,des lisses etc... les ponts d'embarquement sont en 4mm et recoivent des camions de 40t ...

Perso le "Strongall" c'est complement depassé ,pourquoi?

Faire des coques épaissent pour eviter de mettre une structure date des années 50/60 ,Joshua a été construit ainsi ,mais c'est simplement pour une raison économique pour gaganer en manoeuvre ,pas pour des raisons de solidité .En effet les structures necessitaient du traçage,du decoupage ,du soudage ,du redressage,de l'ajustement,du montage et j'en oublie,donc moins on a de structure plus on gagne du temps .Et surtout du personnel tres pointu ,avec une grosse experience qui ne se trouve pas facilement sur le marché donc cher.

Mais les temps ont changé ,la technique a evolué et depuis 20 ans est apparu le decoupage numerique .Plus de traçage,une precision inegalé,des decoupes à la machine parfaite, ...reste du montage et là point besoin de 10 ans d'experience .donc la difference de prix a disparu .

Evidement il faut tombé sur un chantier ,je dirai "evolué"

Donc pour moi c'est depassé et celà se transforme par des coques inaptée ,lourde et avec un tas de point "durs" poinconnement,cassure,écrouissage ....

non "Strongall" ne veut pas dire "solide"

15 sept. 201115 sept. 2011

Bj
Je suis surpris apres le nombre de fils sur ce probleme de votre question " existe t-il un ordre des experts comme batonniers pour avocats ?

Vous avez este sans savoir qu'un boucher-charcutier option traiteur pouvait faire expert comme achitecte naval. Alors que partout on vous demande l'imprime XDS 213 et des certificats de partout ... cela fait rever

La difference est que les architectes navals se sont regroupes contre cela et c'est tres bien ainsi.

J'ai fait la recette de navires rapides en alu pour 34.2 knots et cela sans strongall.

Il est vrai que les techniques ont bien evoluees. Un chantier par definition n'a qu'une envie Faire la livraison et apres on verra bien... cela est effectif dans le monde entier..

Donc ce chantier la ou un autre, ce qui est genant est que vous soyez le gagnant de cette loterie.

Mettez vite mouchoir dessus, et vivez le bien.
Plaie d'argent n'est pas mortelle, croyez et je sais de quoi je parle.
De plus, cela vous a incite a construire vos bateaux vous memes, donc le bon cote remporte sur le mauvais.

Fermer le livre et restez cool...

Amicalement

Regisson

15 sept. 2011

heureusement que celà est possible,heureusement qu'il a d'autres voie que le "diplome" pour devenir expert ou arch .
On peut aussi sans diplome progresser,avancer et devenir ou etre aussi et souvent bien plus competent que le diplomé ...
Et d'ailleurs tous ou le plus grand nombre des grands architecte naval n'ont pas de diplome ...

16 sept. 2011

Oui

Même si je continue encore de le nourrir (mais promis, c'est mon dernier post sur ce sujet):

www.hisse-et-oh.com[...]uchemar

Les avocats de META ont sorti du contexte une phrase que j'ai écrite parmi mes nombreux courriers et fax à META: "Je veux un speedboat pour pouvoir naviguer lorsque la mer est calme"

www.hisse-et-oh.com[...]uchemar

A l'époque, un bateau en 5eme catégorie avait parfaitement le droit d'aller dans des énormes vagues tant qu'il ne s'éloignait pas de plus de 5 miles d'un abri.

14 sept. 2011

On n'achète pas du Strongall pour se promener en rivière ...

C'est vous qui le dites.

Le strongall, c'est une méthode de construction, pas plus. Et avec cette méthode, on peut construire des bateaux solides, ou pas. Le procédé de construction n'indique RIEN sur la solidité d'un bateau.

On peut faire des bateaux "solides" avec et sans membrures. On peut faire des bateaux "fragiles" avec et sans membrures.

13 sept. 2011

Salut,
Qui a dessiné le bateau et et qui a été le maitre d'oeuvre?

14 sept. 2011

Plan: base "Philosafe" plan de Michel Joubert.
Maitre d'oeuvre: META.
Client: Olivier Dauxais

14 sept. 2011

Si c'est "BASE" Philosafe, qui a modifié le plan d'origine ?

13 sept. 2011

Qui a fait quoi,qui a dessiné ceci qui a décidé cela...?Qui a raison qui a tort.J'ai tranché pour moi Méta quelque soit sa position à manqué de professionnalisme dans l'exécution d'une commande;je ne vous met pas les pédales car vous vous servirez du vélo qu'en descente.

13 sept. 2011

Elle est où la définition du Strongall à l'INPI ? Pour ma part, je ne retrouve qu'un dépôt de marque.

Publiez donc les attendus du procès s'appuyant sur le fait de "naviguer dans les vagues" qu'on y voit clair une bonne fois pour toutes !

13 sept. 201113 sept. 2011

Cher Atyas,

J'aimerai bien pouvoir tout publier mais techniquement, c'est plutôt lourd: Au moins 300 pages (expertise + jugement)
Et légalement, c'est une galère...
Le strongall est un brevet déposé sous le numéro 2408508.
J'aimerai coller à ce message une image JPG du brevet mais je ne sais comment faire.

13 sept. 2011

Olivier,

Cela fait deux fois que tu inities un fil sur cette histoire.

Que tu ais un certain ressentiment contre le chantier peut se comprendre.

Mais ton affaire a été jugée, tu as épuisé tous les recours après être allé jusqu'en cassation.

Tu as perdu.

Tu reste bloqué sur ta vision des choses, mais prends la peine de lire tes jugements et de les comprendre.

Fais le, sans partir de l'idée que tous ceux qui ne sont pas de ton avis sont des cons ou des vendus.

Et passe à autre chose.

Jacques

13 sept. 2011

Désolé, Jacques, de te paraitre entété.
Je ne prend pas les autre pour des cons ou des vendus.
Je considère mon expert comme vendu, ça oui et je n'ai nulle peur de le dire.
Par contre, dans mon procès, celui qu'on a pris pour un con, c'est bien moi et personne d'autre.
Acheter du Strongall pour se faire entendre dire de ne pas naviguer dans les vagues, c'est comme si on allait acheter une baguette de pain chez le boucher...
Acheterais tu, au prix fort, une coque en Strongall pour la mettre dans un étang ???
;-)

13 sept. 2011

Avez vous lu le site de l'intéressé? www.olivierdauxais.fr[...]/
Édifiant.... pour la vision des choses dont parlait Jacques.

13 sept. 2011

Merci pour tous vos commentaires.

14 sept. 2011

Un dernier pour ma part : quid de la certification du navire? Il était à vocation commerciale avec emport de plongeurs, donc soumis à des normes, des essais (proto) et une certification. Pas de procès de ce côté-là?

14 sept. 2011

Bonsoir les insomniaques,
Je ne vois pas pourquoi il serait "légalement galère" de publier un jugement qui par définition est d'ordre publique?
Pour le reste, je connais un peu le chantier Méta et je pense qu'un bon arrangement ou/et une adaptation auraient certainement pu être trouvés et cela aurait été plus productif pour toutes les parties...
Mais lorsque l'on se braque (d'un côté comme de l'autre) et que le dialogue est rompu...
Maintenant, tout le reste ressort d'une discussion de bistrot sans les éléments (le dossier quoi) pour se faire une opinion...
Passes donc à autre chose, la vie est trop courte!

14 sept. 2011

Oui, c'est d'ordre publique mais bizarrement pour être publier sur le net, il faut enlever tous les "mentions d'ordre privée"...
C'est facile d'oublier un détail et de se prendre un procès pour atteinte à la vie privée... ;-)

14 sept. 2011

De toute façon un arret rendu après renvoi de cassation égal affaire règlée définitivement. la decision a l'autorité de la force jugée et ne peut etre à nouveau examinée par un tribunal.
on note juste qu'il semble que la cour de cassation etait favorable à notre ami alors que la CA de Paris (pourquoi deux fois la meme cour d'appel etonnant)defavorable. un deuxième pourvoi en cass aurait permis que la cour de cass statue en sa faveur en assemblée plénière. mais bon sans lire les jugements....
la dernière phrase de grosb est le meilleur conseil

14 sept. 2011

Oui en effet, pourquoi 2 fois la même cour d'appel??? Etonnant.
Dans le même registre, après une 1ere expertise et réparation, le bateau recasse. Une 2eme expertise est demandée et redonnée au même expert qui se retrouve à juger ses propres préconisations de réparation... L'expert s'est retrouvé "juge et partie" étonnant !!!

Quant au 2eme pourvoi en cassation, je me suis retrouvé hors délais suite à mon éloignement géographique (moniteur de plongée aux maldives) qui ne me facilite nullement la tache pour suivre des procédures juridiques (courrier trop lent).

Au sein des avocats, il existe un conseil de l'ordre avec batonnier.
Existe t'il la même chose au sein des experts? Une sorte de police des experts qui s'assurait de leur bon travail?

14 sept. 2011

ça aurait peut être été mieux pour toi s'il avait été juge et partit (loin) et que tu en avais eu un autre moins complaisant...

14 sept. 2011

Excellent jeux de mots.
:mdr: :bravo:
En effet... !!!

14 sept. 2011

deux fois la meme cour c'est possible, il faut juste qu'elle soit autrement composée (cad avec des juges differents). pour les experts, l'avocat aurait du contester la nomination du meme expert. il y a bien des compagnies qui assurent la discipline mais je ne vois pas le problème les expertises ayant été validées par les tribunaux. de toute façon vu que t'as pété le délai du deuxième pourvoi tu peux passer l'affaire en pertes et profits (malheureusement).

14 sept. 2011

A moins de prouver qu'il y a eu une expertise complaisante et ensuite de demander une révision du procès. N'est'il pas possible de faire ainsi?
Ou de saisir la cour européenne de justice ???

14 sept. 2011

Pour tous ceux qui sont intéréssé par le coté technique (cahier des charges, etc...)
Je vais essayer de faire publier dés que possible une 6eme page sur qui sera intitulé "L'essentiel".
Je vous ferai un petit post lorsque ce sera prêt.
J'espère ainsi enlever des "zones d'ombre" (comme disent certains).

Bonne navigation à toutes et tous.
H Olivier Dauxais.

15 sept. 2011

Quelque chose m'échappe, non pas sur le fond mais sur la forme que prennent vos requêtes.

Pourquoi poser la question de l'expertise sur H&h, et non pas sur des blogs ou sites juridiques ?...
Des avocats qui plaident des bonnes causes, ça existe. A fortiori contre des gens solvables. Pour avoir interrogé certains sites sur des questions juridiques, j'ai eu les réponses sans trop de difficultés.

L'éloignement géographique vous aurait rendu hors délais : le téléphone et les mails, vous vous en servez bien ?
prendre le nom de celui que l'on attaque, n'est ce pas bien étrange ?

Les juristes, avocats et experts sont les gens à consulter.
Je vois plutôt ici des marins, à qui vous exposez à répétitions vos griefs.

Le décalage entre l'argumentation longuement étayée et reprise, mainte fois, et l'efficacité recherchée me saute aux yeux. Quelle dépense d'énergie déplacée, apparemment inefficace ! Pour peu ça jetterais le doute sur vos intentions réelles.

Je vous souhaite d'y voir clair et de reprendre vos jolis voyages, cher David-OlivierDauxais contre Goliath-Strongall

Pierre :-)

15 sept. 2011

Ma foi,
Vous avez certainement raison... mais quand je vois que des juges peuvent avaler des "bananes" aussi grosse que "un bateau ne doit pas aller dans des vagues"... J'avais envie de me retourner vers le monde marin pour y retrouver un certains bon sens !!!

Que me suggérez vous exactement comme forum juridique plutôt spécialisé dans la marine?

Si mon avocat était aussi un marin, il aurait été plus performant face aux "glissades" de l'expert et je ne serai pas au stade où j'en suis aujourd'hui.

Voilà pourquoi, je m'orientais vers les marins espérant trouver d'abord des marins qui seraient aussi connaisseurs dans le domaine juridique.

Quant à mes intentions, elles sont claires:
1- Informer le plus de marins possible sur la pauvre qualité des produits et "service après-vente" de META. D'ou le nom du site
2- Essayer de sortir de mon impasse.

Quant à votre remarque sur le téléphone et les mails...
Dans le cadre de procédure juridique, qui plus est la cour de cassation, seuls les courriers "papiers" ont une valeur, le reste c'est comme si vous pissiez dans un violon.

16 sept. 201116 sept. 2011

Merci pour le compliment pour mon mini-bateau.
Ce mini-bateau qui m'a donné énormément de plaisir.
J'en viendrais à remercier META d'avoir merdé dans la construction de mon ZEBULON car cela m'a permis de vivre des moments fantastiques avec mon mini-bateau "Kuda Kuja".
:mdr:

16 sept. 201116 sept. 2011

d'où l'intérêt d'y aller avec son propre expert (ce que le juge ne peut refuser, d'après ce que j'ai vu sur www.expertmaritime.pro[...]d68.htm en fin d'article)

Bravo pour le mini-bateau !

15 sept. 2011

Bonsoir,
pour la première question, je ne saurai vous dire. Les aides que j'ai demandées ne concernaient pas ce domaine, mais la législation du travail, aussi des questions immobilières..
En passant un jour ou deux à partir des moteurs de recherche, en indiquant vos mots clé et en sélectionnant, avec quelques mails, vous trouverez.
Le seul point de désaccord que je relève concerne, non pas votre sortie souhaitée de l'impasse, où je vous rejoins dans mes voeux, mais dans le point qui précède. Vous voyez les chantiers Méta avec le petit bout de votre lorgnette. Compréhensible pour qui en pâti, pour votre question personnelle ; mais pas réaliste sur la globalité de leur constructions et de leurs "produits" comme vous dites, majoritairement reconnue comme de bonne qualité.
J'en connais qui naviguent loin et depuis pas mal de temps.

Tenter de jeter l'opprobe sur tout un chantier me paraît exagéré.

15 sept. 2011

En effet, mon premier bateau acheté à META (un voillier) était fantastique.
Je regrette juste qu'il n'en est pas été de même pour mon second achat (un speed boat) chez eux...
Avec ce 2nd achat, je devenais un client fidèle...
Ma fidélité est plutôt drôlement récompensé... !!!

Qu'un constructeur fasse une faute, ce sont des choses qui peuvent arriver.
Ce qui importe ensuite, c'est la façon de traiter le problème.

Dans mon cas, j'ai découvert le "coté obscur" de la force de META et je ne souhaite à personne de le vivre.

Donc, par solidarité envers les autres marins, j'ai envie de leur dire:
"Si vous achetez du Strongall, priez pour que le bateau ne se casse pas...
Sans quoi, c'est vous qui casserez contre le "pot de fer" META..."

Et là, ce n'est guère le genre de "service après-vente" qu'on peut souhaité...
N'est ce pas?

J'ai informé META dés la publication du site leur disant que quand bien il sortait grand gagnant du procès, je restai un client totalement insatisfait...

Est ce qu'un gérant "digne de ce nom" d'un chantier peut en rester là?
Il semble que oui................. !!!!!!!!!

Bon à savoir pour tout futur acheteur d'une coque en Strongall.
:pouce:

H Olivier Dauxais.

16 sept. 2011

Re

je me permets de revenir sur ce fil, et je vous ecris ce que je pense en toute honnetete.

Il y a des regles que l'on doit accepter pour une decision de justice apres avoir epuise tous les recours

Une decision de justice ne se discute pas (malheureusement et heureusement)

Il faut accepter de perdre
Tout en comprenant entre les lignes, votre defense n'a pas ete bonne pour differentes raisons .....

Il est trop tard pour refaire le monde, et malheureusement l'adage ne fait pas le moine est completement errone, l'expert de tribunal est assermente et en droit francais, c'est a vous de casser sa baraque.

Ne faites pas une fixation sur cela, et voyez plus loin, se ronger la vie pour cela ne vous apportera rien du tout.
Le monde est un baton de poules c.a.d. quel que soit le bord que vous le preniez, l'odeur sera la.
Il faut composer avec ......

PS fermez ce fil et vous vivrez mieux,
Amicalement

Regisson

17 sept. 201117 sept. 2011

enough is enough chez les anglais.

17 sept. 2011

Re

Si vous pensez que j'accepte l'innacceptable, j'ai quitte la France depuis longtemps avec cela, et je laisse le quotidien, et je constate que vous vous prenez la tete pour pas grand chose, si cela est plein d'affection.....

Salutations

17 sept. 2011

Cher Régisson,
Merci pour votre message plein d'affection humaine...
C'est appréciable.
Je vous rassure, je ne me ronge pas la vie.

Je pense simplement qu'en acceptant l'inacceptable, on encourage ainsi l'inacceptable à devenir le quotidien et qu'il faut, parfois, savoir dire: "STOP, TOO MUCH IS TOO MUCH" (Tu as vu PIEP, moi aussi je parle anglais... ;-) )

Et comme dis Fortuna 41, même si on ne peut pas refaire le monde, on peut essayer de contribuer pour qu'il ne dérape pas trop...
:pouce:

17 sept. 2011

Oui, c'est exact... ma foi.
:pouce:

17 sept. 2011

Désolé, Régisson, j'ai du être maladroit dans ce que j'ai dit.
:oups:

16 sept. 2011

il est peut être trop tard pour refaire le monde, mais pas pour l'améliorer...Pour ma part, cette discussion m'a permis d'apprendre beaucoup de choses (possibilité de refuser un expert nommé par le juge, ou possibilité de contredire l'expert nommé,...), et je pense qu'elle sera profitable à tous ceux qui se retrouveront dans un cas similaire.

16 sept. 2011

pareil que le fil sur les problèmes de structures chez Dean pour les 441, mais ça sert plus à rien de ressasser, ou alors passer à la télé ou à la radio dans une émission sur la défense du consommateur mais sur HEO on a bien compris l'injustice.
:scie: :scie:

16 sept. 2011

de toute façon et celà est constant ,à chaque foi qu'un plaignant n'a pas fatisfaction ,c'est que les juges sont des "vendu" ou "des pourri" ou l'expert est "payé" ou "incompetent" ona toujours la m^me chanson.

En la circonstence il aurait plus intelligent de s'arranger de part et d'autre je dit bien de part et d'autre.

Car ce que ne dit pas notre ami c'est que le chantier Meta apres la premiere fissure a rajouter les raidisseurs mais se voyant poursuivi en justice et bien il les a enlevé et remi le bateau dans la premiere version.

josé

16 sept. 2011

on a toujours intérêt au compromis ce qui est le cas de 90 % des dossiers aux états unis, on brandit la menace d'aller en justice - ce qui est ruineux et sans garantie de gagner - et ensuite on négocie

16 sept. 2011

C'est ce que j'appelle une zone d'ombre. Idem pour la certification d'un navire à vocation nuc (navire à utilisation collective c'est-à-dire recevant des passagers payants, et la réglementation qui va avec).
Par ailleurs, si on bat pavillon belge, ... il faut une justice capable de lire le belge. :heu:

16 sept. 2011

José...
Voyons, tu as vu mon bateau ZEBULON de tes propres yeux...
Et tu as bien vu que ZEBULON est construit en dépit du bon sens...
Alors... !!! ???

A quoi joues tu en disant que je ne dis pas tout ???
Si j'essaye de tout dire à propos du dossier ZEBULON, il y en a pour 1000 ou 1500 pages après 11 années de procédure...
Le dossier est une pile de papier qui fait environ 30cm de hauteur !!!

Mais pour revenir sur ce que tu dis:

En effet, la première réparation effectuée aux Antilles sous les directives de META a rajouté des raidisseurs. Je repars en mer et ça recasse. Ensuite, je rapatrie mon bateau "ZEBULON" en France et je déclenche un référé expertise. Le début de l'expertise mentionne un défaut de construction. Puis... les vents tournent... et l'expert décide d'enlever les raidisseurs pour la deuxième réparation...

Ces professionnels du nautisme se rend bien compte qu'il y a un "beans" mais pour faire comme si de rien n'était... on remet au plan d'origine... Je renavigue sur la petite mer de Gavre (5eme catégorie) et j'entends la tole de fond de mon bateau qui rentre en résonnance à chaque impacte de vagues... (Pour ceux qui ne connaissent pas la petit mer de Gavres, il faut plutôt parler de vaguelettes que de vagues)
J'informe META et on me dit que tout va bien...
Après 8 heures de navigation, ma tole de fond est fissurée et laisse entrer l'eau... j'arrête de naviguer et assigne à jour fixe le chantier META...
Pendant ces 8 heures d'essai, j'étais habillé en combinaison de plongée au cas où mon bateau coulerait soudainement.
J'avais l'impression d'être dans une cabine téléphérique qui menace de tomber à tout moment mais on m'assure qu'il n'en est rien.
Sur le moment, j'avais envie de crier "à la mise en danger de la vie d'autruis..." tout cela pour ne pas avouer qu'on a fait une erreur de construction...

Alors oui, en effet, la justice pousse les gens à des comportements des plus fous... Et en effet, il aurait été mieux que je ne fasse pas appel à la justice mais à l'époque, je n'ai pas eu d'autres choix pour obtenir que Mr Fricaud/META daignent se pencher sur la réparation de mon bateau ZEBULON...

16 sept. 2011

Dominique de Villepin nous chante depuis avant-hier les louanges de la justice française. Mais à votre avis, qu'aurait-il chanté s'il avait perdu ?

ah!il y a une justice ?depuis quand ?

16 sept. 2011

je pense aussi qu'il est plus facile, même si ça part d'un bon sentiment, de conseiller de cesser de ressasser quand on n'est pas soi-même la victime d'une lutte inégale...

Je pense aussi que le partage de cette triste histoire est utile aux héossiens que nous sommes.
Et je remercie Olivier pour cela.

Enfin, je comprends, et je compatis, qu'une pareille injustice puisse des traces indélébiles au point de se battre encore quand tout est perdu.

Tu as toute ma sympathie, Olivier.

Thierry, sur Troll, après avoir tout lu, ici et sur ton site.

16 sept. 2011

Je ne peux pas laisser passer un post comme ça.

Il suffit de faire une analyse technique de la chose:

Le projet initial : 800 kg de charge utile , à 20 neouds. 6 personnes à bord, dont 5 plongueurs. 300 litres de carburant pour un diesel inboard avec hydrojet. Dimension 5.9m * 1.9m pour rentrer dans un conteneur 20 pieds.

800 kg de charge utile: 5 plongeurs = 5 * (75kg bidoche + 25 kg équipement) = 500 kg. + le pilote = 575 kg + 300 litres gasoil = 250 kg = Grand total 825 kg.

Y a pas de mouillage (chaine,ancre) , y a pas de bouée de plongée, y a aucun équipement du bateau, même pas une glacière ou un taud.

Donc je suis même pas sûr que les 800kg comprennent le carburant.

je regarde ce qui se fait. Merry fisher, Antares dans les 5.8m 6m. Masse à vide dans la tonne, pour 550 kg de charge utile. NB ils n'ont que 100l de carburant et sont hors bord.

Donc une pifometrisation réaliste du poids d'un IB diesel pour avoir 800 kg de charge utile est d'au moins 1.3 - 1.5 tonnes à vide. Contre calcul: quelle puissance faut il à un bateau de la dimension d'un corsaire, 40 cm moins large qu'un MFisher ou Antares (donc moins de surface de planning) pesant dans les 2 tonnes 2.2 tonnes pour atteindre 20 noeuds ? NB l'hydrojet est peut être sécurisant pour la plongée, mais c'est pas le bon rendement pour les vitesses envisagées. Au pif 150 à 200 cv. NB je rappelle : pas de longueur, pas de largeur = pas de surface de planning, mais il y a du poid à trainer. Construction developpable an alu, donc forme géométrique contrainte par le procédé de construction, pas par les nécéssités hydrodynamiques.

Retour au point de départ : peut on mettre un hydrojet diesel de 150-200 cv dans une coque de 5.9m et 1.3 à 1.5 tonnes groupe propulseur compris. Possible que ça le fasse, mais faut TOUT calculer, TOUT peser, et choisir les éléments sur le poids, pas sur le prix. Et il y a très certainement des essais et reconfigurations à faire.

D'ou devis astronomique.

Devis qui a été refusé, puisque l'acheteur a accepté à la livraison une coque avec un moteur Hors Bors homologuée en 5ième catégorie
, très loin du projet initial d'un hydrojet diesel inboard.

Et je suis à peu près persuadé que l'acheteur a accepté des compromis sur le cahier des charges initial jusqu'a ce que le prix rentre dans son budget. Compromis dont il n'a pas compris, ou plutôt pour moi, n'a pas voulu comprendre les conséquences et limitations sur son projet, croyant le strongall "magique", ou enfermé dans ses rêves.

Et maintenant se plaint que son bateau n'est pas conforme à ce qu'il révait, et fait un procès au constructeur pour ça.

Un autre de mes soupçons est que le client recherche non pas la correction des problèmes,mais carrément l'annulation de la vente. Rajouter des raidisseurs comme l'avait apparement fait le chantier d'après les dires de Calypso2 aurait résolu le problème rapidement. Pourquoi faire un procès alors. Ou alors le bateau est il si éloigné de celui rêvé que la simple résolution du problème de fissures n'aurait rien changé ??? Personne ne sait.

Un autre point qui m'échappe: apparement sur Internet le "philosafe" de joubert fait 7m50. Ce bateau apparement 5m90. Qui a "rétréci" les plans? idem, je n'ai pas d'info sur la largeur. Mais des bateaux de 1m90 de bau sont plutôt rare dans les bateaux à moteur dans les 6m de long. Serait ce un plan adapté à la "sauvage" parce que l'étude correcte d'un plan était trop chère ???? Personne ne sait.

Pourquoi ne pas avoir demandé simplement une contre expertise au tribunal ? Que le client ne sache pas qu'on puisse proposer un autre expert. Pourquoi pas. Mais qu'un avocat dont un client affirme haut et fort que l'expert adverse est "complaisant" n'évoque pas la possibilité d'une contre expertise me parait gros.

Oui je sais: il y beaucoup de supputations mais en face, il y a beaucoup trop de zones d'ombre pour compatir.

Cette triste histoire est effectivement utile au héossiens. L'utilité d'une analyse froide et lucide du cahier des charges pour une construction à l'unité, et de bien comprendre les TOUTES implications du cahier des charges. Et tout ce qui est implicite ou sous entendu n'existe pas.

16 sept. 201116 sept. 2011

Cher Francois2,

Merci pour ce long post.
Voici quelques réponses à vos questions:

En effet,aux vues du croquis de bateau que je souhaitais, Mr. fricaud/META m'a aussitôt dit que le moteur inbord diesel et Jet serait beaucoup trop lourd pour un si petit bateau.
Il m'a conseillé de mettre tout simplement un moteur Hors-bord.
Conseil que j'ai suivi.

Ensuite, Mr Fricaud me proposa différents types de coque d'architecte se rapprochant le plus possible de mon croquis.
La coque "Philosafe" de Michel Joubert a retenu mon attention mais puisqu'elle était trop longue, j'ai demandé à Mr Fricaud si il était possible de lui couper le cul afin de faire une longueur max de 5m85 afin de pouvoir rentrer dans un container 20 pieds.
Mr Fricaud me réponda par l'affirmative.

Cher Francois2, vous me paraissez un peu faché.
Voici mon adresse email: olivierdauxais#free.fr
(remplacez le "#" par "@", j'ai écrit "#" pour m'éviter les spams automatiques)
Contactez moi et je vous enverrai tous les documents que vous souhaitez afin d'éclaircir vos zones d'ombres.

Vos remarques ainsi que celles des autres me sont très utiles.

C'est promis, je vais essayer de faire publier un 6eme page intitulé "l'essentiel" ou vous pourrez voir les pièces essentielles du dossier.

Mais donnez moi un peu de temps car certaines de ces pièces donnent des infos privées qui ne peuvent être publiées sur le net. Toutes ces pièces doivent donc d'abord être examinées par une amie juriste.
(Par exemple, Mr Fricaud a écrit "Amicalement" sur la facture et a signé. Le mot "Amicalement" peut resté évidement mais il faut troubler la signature de Mr. Fricaud par respect pour sa vie privée... etc...)

Je vous remercie de votre compréhension.

16 sept. 201116 sept. 2011

Merci Grietick,
Cela fait chaud au coeur de lire ton message.
Merci.
H Olivier Dauxais.

17 sept. 2011

Olivier,

Sans entrer dans les détails de la procédure votre grief principal porte sur le fait qu'il vous a été reproché de "naviguer dans les vagues".

Publiez sur ce site les seuls attendus des procès vous interdisant cette pratique, le reste n'ayant probablement pas d'intérêt particulier (extraits de quelques lignes seulement et non 300 pages...).

En effet, vos différents posts sont exclusivement basés sur cette formulation sans que nous ayons pu la lire nulle part. Nous ne savons donc pas s'il s'agit d'une remarque littérale ou simplement votre interprétation, à décharge, du jugement.

Merci...

17 sept. 201117 sept. 2011

le 11 septembre de cette année j'écrivais qu'il nous fallait des infos plus précises pour pouvoir comprendre le pourquoi du comment de la chose.....

On est quelle date ??????

et toujours rien à l'horizon :goodbye:

17 sept. 201117 sept. 2011

On est le 17 septembre.
Cela n'est pas aussi simple que vous croyez.
Je n'ai pas que cela à faire.
Vous me semblez plutôt préssé, un peu provocateur et d'humeur taquine... N'est ce pas?
Nous sommes bien loin de l'esprit de ce forum (je cite):
"Le media collaboratif des amoureux de la mer".
;-)

PS: Oh, j'ai oublié de préciser.
Le site strongall.com sera modifié, peut-être, d'ici 1 mois.
Après 11 années de procédure, je ne suis plus à 1 ou 2 mois prêt.

17 sept. 201117 sept. 2011

pressé, moi pas du tout.
mais vous, sans doute, me semble-t-il. Vous persistez à nous transmettre vos griefs sans nous donner les éléments nous permettant de juger pas nous-mêmes des faits et dires de l'affaire.

Néanmoins, collaboratif, oui, amoureux de la mer, oui également je suis.

Mais si vous n'avez pas que ça à faire, faites autre chose et ne demandez pas d'aide :non: :non:

:goodbye:

17 sept. 2011

Cher Atyas,

Bien noté votre remarque, je suis tout à fait d'accord avec vous et je vais m'attacher dès que possible à enrichir le site strongall.com de quelques extraits de documents.

En attendant la publication, je peux vous assurer que c'est bien ainsi que les juges m'ont condamné: Avoir utilisé le bateau dans une mer formée alors que le bateau était conçu pour une mer CALME. C'est là, le formidable travail des avocats de META qui ont sorti du contexte cette phrase où je disais à META vouloir un speedboat pour pouvoir navigué lorsque la mer est calme (à contrario de mon précédent achat chez eux: un voilier qui amène à naviguer avec du vent et donc bien souvent dans une mer formée)... Ce n'est pas pour autant que j'ai demandé à META de me construire une coque qui ne peut naviguer QUE par mer calme...!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je vous avoue en être sur le cul d'être condamné ainsi.
Mr Fricaud/META ne doivent pas, non plus, être très fier d'avoir gagné ainsi...
Mais bon, ils ont gagné !!!

Moi, j'ai l'impression d'avoir "perdu un duel avec un coup d'épée dans le dos" si je peux me permettre cette expression.

Et c'est pour cela qu'il me parait bon de signaler, aussi, à qui veut bien l'entendre, cette façon peu honorable de gagner...

Je reviendrai vers vous et tous les autres dans un autre post pour vous prévenir dés que le site strongall.com sera enrichi d'extraits de documents.

Bonne Nav à toute et tous.
H Olivier Dauxais.

17 sept. 2011

Voua avez, semble t-il, l'art et la manière de vous mettre à dos pas mal de bonnes volontés. Un cahier des charges, si on peut dire, revu et corrigé pour tenter de caler vos désirs à une réalité technique, un refus de solutions amiables, un pavillon belge pour limiter les contraintes mais une certification nuc dont vous ne voulez pas parler, pas de contre-expertise à vos frais, des interventions à la Zola sur le site...
Malgré cela, il faudrait gober une appréciation unilatérale de l'affaire sans entendre le chantier. J'ai beau essayer de compatir, j'ai du mal! Et ce sera ma dernière intervention parce que je rentre dans le jeu de faire parler de vous, or, je ne suis pas psy.

17 sept. 2011

Pourquoi tu te permet d'utiliser "strongall.com" ca ne t’appartient pas et tu fait de la mauvaise publicité au chantier.
fr.wikipedia.org[...]rongall

17 sept. 201117 sept. 2011

C'est bien le fond du problème !

Comment les juges pouvaient-ils condamner Meta pour vous avoir livré ce que vous avez demandé ? Juridiquement intenable !

"Je veux un bateau pour naviguer par mer calme" et "Je veux un bateau pour NE naviguer QUE par mer calme" ont, littéralement, le même sens. L'implicite ne se devine pas.

Aussi, quel était l'intérêt d'utiliser cette formulation (mer calme) ?

17 sept. 201117 sept. 2011

Mais...

Pourquoi donc vous acharner ainsi sur Olivier????
Vous n'êtes pas ses juges!!! ni le jury qui le condamne!

Parce qu'il vient ici partager une expérience désastreuse, vous vous ingéniez à lui prouver qu'il a tort sur toute la ligne.

Il n'a peut-être pas raison sur toute la ligne, je vous l'accorde. Mais qu'importe.

Je me permettrai donc de faire ici le contrepoint et de comprendre celui qui a acheté un bateau, qui l'a payé pour naviguer et qui ne peut pas l'utiliser.

J'entends sa colère, et si je prends la peine de poster à nouveau, quitte à me faire à mon tour vilipender, ce qui n'est pas grave, c'est pour, et ce n'est pas grand chose, au moins lui prêter une oreille attentive,chaleureuse, parce que, jusqu'à preuve du contraire, le petit, le floué, dans cette affaire, c'est lui, nonobstant la perte de son procès!

J'imagine, je vous imagine, si votre bateau présentait des défauts d'usine et que le tribunal juge que c'est normal.

La chose est jugée. Certes. On ne discute pas une décision de justice, certes.
ça n'empêche pas que l'on puisse déplorer l'injustice éventuelle, même dans la chose jugée.
Car cla ne signifie pas que la justice a été juste! On a le droit de le dire ça, oui ou non?
A aucun moment Olivier n'est agressif ou péremptoire. Naïf? Obsédé? Obtus? Peut-être, mais son combat, pour désespéré qu'il soit, est respectable.

Je n'ai pas envie, pour ma part, de lui faire subir un deuxième jugement, fusse celui de ses pairs.

grietick, ce que j'aime chez toi c'est que tu parles avec ton coeur ! :pouce:

18 sept. 2011

C'est promis,
Dés que je peux, je vous mettrai tous les documents nécessaires accessibles sur le net.
Donnez moi juste un mois environ car j'ai en ce moment d'autres bricoles à faire.
Merci.

18 sept. 201118 sept. 2011

Certes, mais il est inutile que nous enrichissions tous le choeur des pleureuses et je ne vois pas où s'exprime un deuxième jugement !

Par delà le problème technique, comprendre les tenants et aboutissants est la seule manière de ne pas subir nous-même une mésaventure juridique, ce qui, accessoirement, devrait s'avérer utile pour tout le monde.

Parce que, dans ce cas comme dans l'autre ou celui qui s'annonce, la voie judiciaire est - la preuve - à ne pas rater. Et son succès ne relève pas nécessairement du hasard ou de la compétence d'un avocat.

19 sept. 2011

J'ai demandé à l'administrateur de le supprimer.

19 sept. 2011

Je reviens sur mon idée:

Je ne comprends pas , si le bateau est réellement defectueux, pourquoi le chantier n'a pas corrigé le problème à l'amiable.

L'ajout d'une membrure supplémentaire, et prolongation de la lisse existante aurait couté nettement moins cher que les frais judiciaires engagés ou risqués coté chantier.

Je remets le fil technique :
www.hisse-et-oh.com[...]de-fond

pour essayer de savoir ce qu'auraient dit les normnes actulles sur ce bateau.

20 sept. 2011

Je suis quand même surpris que le bateau recasse aussi facilement.

Ce que j'aimerais voir c'est, si ce bateau était construit aujourd'hui, serait il certifiable de façon simple. Si oui, dans quelle catégorie, et si non pourquoi.

Pour cela le fil : www.hisse-et-oh.com[...]de-fond

20 sept. 201120 sept. 2011

Merci Atyas pour votre invitation à éviter la diffamation.
Strongall.com s'en tient aux faits et rien qu'aux faits.
Ce site dit la vérité et n'est donc nullement diffamatoire.
Strongall.com existe depuis 7 ou 8 mois et n'a pas encore été attaqué par META pour diffamation parce qu'il save bien qu'il n'y a pas diffamation.

Quant à la marque Strongall, elle est déposée sur le territoire français uniquement.
Strongall.fr est protégée par la dépose de marque de META.
Strongall.com est libre de tout droit.

Cordialement.
H Olivier Dauxais.

19 sept. 2011

Attention, celà s'appelle de la diffamation et c'est judiciairement condamnable. Je vous invite donc à un peu plus de retenue...

19 sept. 2011

en la circonstance et comme toujours il faut faire simple .

En construction metallique on a toujours la m^me et unique formule que l'on trouve dans tous les bureaux de classification à savoir pour l'alu

I/V = 7(Pxexlxl)coeff

7 c'est pour l'alu
P=pression
e= espace entre les membures ou les lisses
l= porté (longueur de la lisse ou de la membrure)
coeff varie de 1 à 0.6 suivant la zone de navigation(haute mer ou cotier)

bon il a d'autre coeff mais ici on s'en fout

la grosse inconnue ici c'est la pression

mais on peut la determiner puisque notre ami a mesurer la fleche que prend la tole (2cm) .

ca c'est si on veut se prendre la tête ..il ya plus simple ,plus pratique que "l'experience" ou le "metier" dicte

Pour ma part je n'ajouterai pas de lisses,pourquoi ? les lisses sont porté à chaque extremité par les membrures donc celle-ci se trouvent chargé de l'effort encaissé par les lisses ,il faut donc qu'elles soient solide et le calcul demontre que leur hauteur doivent etre le double de la lisse ,ce qui n'est pas le cas ici ...

Il serait donc bien plus avantageux et sûr de mettre tout simplement des membrures supplementaires avec un espaced'environ 300/350mm et placé au bon endroit (je pense à l'épontillage ) et ces membrures serait prolongé jusqu'au pont pour eviter le poinçonnement

resultat : 1/2 journée de boulot ,6m de plat 80x8 un peu de soudure et roule ma poule...

josé

20 sept. 201120 sept. 2011

Cher François2,
Pendant que j'ai encore la possibilité de m'exprimer... ;-)
Votre proposition d'ajout de membrure et de prolongation de la lisse...
C'est exactement ce qui a été fait comme réparation aux antilles sur les conseils de Meta.
Seulement voilà, après 1h30 de navigation, re-fissures et re-infiltration d'eau...
J'ai recontacté Meta et là, ça s'est plutôt mal passé...
Je vous narrais pas les détails puisque c'était par téléphone et que je ne peux nullement prouvé ce qui a été dit... et ce serait dés lors de la diffamation... ;-)

Je ne dis que ce qui est vrai et prouvable.

Par exemple, je dis que l'expertise a été complaisante et c'est parfaitement démontrable par un autre expert qui n'aura pas peur de se mettre à dos un collègue...

J'en profite pour renouveler mon appel:
Y aurait'il un expert maritime judiciaire qui souhaiterait m'aider?

20 sept. 2011

c'est normal et previsible .

la cassure est du a un écrouissage et non à un choc ,le metal a donc perdu de ses caracteristiques mecanique sur un certaine surface autour de la cassure .Dans ce cas on ne resoude jamais ,on decoupe et on met un morceau de tole neuve plus ou moins grand . ça tous les chaudronnier le savent

20 sept. 2011

Petite précision:
Strongall.com existe PUBLIQUEMENT depuis 7 ou 8 mois.
En fait, il existe depuis plus longtemps que cela, mais restait non visible au public le temps que mon amie juriste s'assure de sa parfaite légalité en tous termes.

21 sept. 201121 sept. 2011

Votre amie juriste devrait pousser un peu plus loin son raisonnement, le risque est ailleurs.

Lors du dépôt d'un nom de domaine, il est vivement conseillé de vérifier que le nom de domaine choisi n’entre en conflit avec aucune marque ou dénomination commerciale déposée. Dans le cas contraire, s'il existe un risque de confusion dans l'esprit du public, le déposant du nom de domaine risque de se faire attaquer par le propriétaire de la marque pour contrefaçon (sic).

Et j'ajoute qu'en l'état du dossier, il y a presque obligation pour Meta d'engager rapidement une procédure dont le résultat paraît acquis...

17 sept. 2011

Expérience? Il ne partage aucune expérience, mais uniquement son ressentiment et on boucle sur une phrase concernant la "navigation dans les vagues".
Sur un sujet très voisin, Luc Maléjac décrit son bras de fer avec Dean Catamaran. Là OK, on suit l'affaire et, pour ma part, je compatis. Et ce n'est pas une question de taille ou de type de bateau.

18 sept. 2011

Bien sur que si il partage son expérience, ne jouez pas sur les mots !

17 sept. 201117 sept. 2011

Et oui on ne discute pas une décision de justice ,fut elle merdique ou pas.Que vous soyez puissant ou....Qu'elle est raison ou tort!Voyez l'affaire du petit juge tristement célèbre BURGAUD,dans un tout autre registre cependant.Mais quand un profond sentiment d'injustice est bien ancré ,on est peut-être en droit de le faire partager. Il y a certainement des coups de pied au cul qui se perdent ,mais la justice n'est pas encore pour demain.Accepter de perdre si on n'est persuadé d'avoir raison...???

18 sept. 201118 sept. 2011

Pffiiouuu !!!
Je me suis dit allez, un peu de lecture histoire de sortir un peu des lignes de codes...

Ben j'ai mal au crane maintenant !!!

Bravo Olivier pour ton Kuda Kuja !!!
Mais malheureusement, je ne pense pas qu'il existe de batonniers au sein des experts maritimes !

Si tu te sent lésé et que tu as envie d'en parler, vas-y !
Ici c'est un forum des amoureux de la mer et des bateaux, et vu ton périple, tu dois les aimer fort (ou être très très mazo ! :langue2: )

Ca fait super mal de se faire briser les rêves par des conneries, faut savoir passer à autre chose (mais ne pas oublier par contre !!!).

J'espère juste que tu ne cherche pas a te venger... (en tout cas bien vu pour le nom de domaine ;-) ;-) ;-) )

18 sept. 201118 sept. 2011

Mr Chris-très-cool ton humour.
Sincèrement, c'est un plaisir de lire ton message qui m'a vraiment donné le sourire.
:mdr: :mdr: :mdr:
Merci pour ta réponse à propos de la non-existence d'un batonnier au sein des experts maritimes.

A part ça, tu as dis ... sortir des lignes de codes...
Parlais tu de codage html?

20 sept. 2011

Pas cette fois, le html c'est plutôt reposant...
Là c'est du code pour un prog qui essaye de simplifier l'import de cartes dans certain logiciels de navigation...

Mais c'est pas encore ça...

19 sept. 2011

J’espère pour toi que le chantier meta ne vas pas porter plainte pour utilisation de sa marque strongall sans autorisations et surtout pour la dénigrer. Le web ne permet pas tout, même si je comprend que perdre un procès ne fait pas plaisir surtout si il semble que tu sois la victime tu risque d'en perdre un autre pour utilisation d'une marque déposée.

19 sept. 2011

eh si...il a tout à fait le droit d'utiliser un nom de domaine si il est le premier à le déposer...Et si le chantier est un peu fûté, il lui proposera de racheter son nom de domaine.
La protection de la marque joue sur le produit : il n'a pas le droit d'utiliser le nom pour un nouvel alliage qu'il inventerait, par exemple.

20 sept. 201120 sept. 2011

(il a tout à fait le droit d'utiliser un nom de domaine si il est le premier à le déposer...)
Non pas pour les propriétés intellectuelles et les noms, heureusement. avec Strongall.com il peut avoir un procès.

20 sept. 2011

Le tribunal appréciera l'argumentation... (mais il ne faudra pas venir pleurer si le procès qui s'annonce ne donne pas les résultats escomptés !).

RV dans 3 ans...

21 sept. 2011

Voir plus haut. 2007 ? Propriétaire US ?

Note pour les administrateurs système : Il faudrait numéroter automatiquement les posts parce qu'il devient impossible de s'y retrouver...

20 sept. 2011

La marque Strongall est déposée sur le territoire français uniquement.
Strongall.fr est protégée par la dépose de marque de META.
Strongall.com est libre de tout droit.

Avant sa publication, Strongall.com a été vérifié par une amie juriste pour s'assurer de sa parfaite légalité.

21 sept. 2011

Pourriez vous êtres plus précis ?

Sachant que le terme strongall n'a pas été déposé aux US.
Le nom de domaine strongall.com appartient depuis 2007 à une société basée au US.
Le site web accédé à l'adresse strongall.com est hébergé par une société US.
On ne sait pas qui est le locataire réel de cette structure technique.

Par contre, le domaine strongall.com n'est pas "libre de droits" comme le pense l'auteur initial. Une entité FRANCAISE n'a absolument pas le droit d'exploiter ce nom.

19 sept. 201119 sept. 2011

Tous ces sujets ont déjà été traités et commentés dans le fil précédent... On recommence avec les mêmes ?

PS Fortuna41, je vous conseille de consulter la jurisprudence avant de vous avancer...

19 sept. 2011

Merci à Calypso et à Francois260 pour leurs explications. A peu de frais on pouvait renforcer ce bateau et il n'y aurait pas eu d'affaire". ça arrive souvent les problèmes avec des prototypes.

20 sept. 2011

oui, je confirme les problèmes sur les prototypes ou premiers exemplaires d'une série......ça peut finir au tribunal

21 sept. 2011

J'arrive juste et je viens de lire tout ce post avec intérêt. Si je peux me permettre une vague synthèse :
- un type se fait construire un prototype. Il ne blinde pas l'aspect juridique. Le chantier merdouille sans doute un peu et le canot manque de solidité
- pour diverses raisons, les réparations ne fonctionnent pas, les parties se brouillent, un procès s'engage
- pas de chance, le procès est perdu et les voies de recours sont épuisées. C'est le problème de la justice, la question n'est plus de savoir qui avait tort ou raison, c'est perdu. Il arrive très souvent que des enfoirés gagnent, si ça peut te rassurer :-(
- le type ne décolère pas et cherche d'autres voies de recours, cherche aussi à pourrir la vie du chantier et ternir sa réputation. C'est très compréhensible.

Mon opinion ? sincèrement, je compatis et si je pouvais t'aider, je le ferais. Je suis par nature du côté des révoltés, on ne se refait pas. En même temps, trop se coller la pression sur des causes perdues, ou éperdument complexes, ça mine la santé, ça pourri le moral, ça nique les neurones. En face, le chantier strongall, tu crois vraiment que tu leur cause du tort ? Je pense qu'ils s'en battent l'oeuf et quelque part, ils ont bien raison. Qu'est-ce que vous voulez qu'ils aillent s'emmerder à attaquer le site strongall.com qui doit leur causer 0,00000001% de préjudice et encore, dans les meilleures années.

Et si toute ton énergie, tu la passais dans un beau projet, un truc que tu aimes, un truc qui te fait vibrer ?

Balance tes procès, balance tout tes papiers. Ecrit une longue lettre à strongall dans laquelle tu expliques ce que tu as sur le coeur, pourquoi cette histoire t'a rendu malheureux et ton incompréhension ; rappelle tes rêves, pourquoi c'était important. Essaye de dire tes erreurs, si tu y arrives mais c'est pas simple. Dis pourquoi tu les as détesté et tu voudrais leur peau. Puis pardonne. Publie cette lettre sur le site strongall.com, vire le reste. Et passe à autre chose.

Tu connais le poème de Kipling : "Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir ..."

21 sept. 2011

3 étoiles, clap de fin
:pouce:

21 sept. 2011

Oui, tout à fait, J'aurais envie de pousser à 5 étoiles le message de Tago.

L'été prochain, je passerai à la construction d'un mégayacht (pour moi, et comparativement à mon Kuda Kuja de 3m80 (Cf Un catamaran CTBX/époxy de 4m80 de long...
Soyons fous... N'ayons pas peur de voir grand...(humour) ;-) ;-) ;-)

Bonne Nav à toutes et tous.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (174)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021