étrange sentiment quand on se sépare de son premier bateau...

Voilà mon Trident 80 est à vendre c'est un sentiment contradictoire, le plaisir de changer de monture nautique et la difficulté a se séparer de son ancien bateau, que de souvenirs !! surtout que j'y ai vécu 5 ans a bord et vous comment l'avez vous vécu?

L'équipage
05 mar. 2014
05 mar. 2014

Oh oui !!! C'est du vécu.

05 mar. 2014

Je n'ai pas de souvenirs de tristesse dans ces moments là , car le changement s'inscrivait dans une progression qui prenait le dessus .
Le plus marrant ,c'est que tout au long des ventes de mes bateaux à des propriétaires diversement répartis sur la côte d'azur , aujourd'hui je peux les admirer dans le même port , et çà , çà me rend heureux qu'ils naviguent encore .....

05 mar. 2014

Je me suis séparé de mon premier bateau il y a peu. Je l'aimais beaucoup. Curieusement, je n'ai pas eu ma petite larme en le quittant. Sans doute parce que le nouveau est encore mieux !
Pourtant de ma vie, c'était mon plus bel achat, celui qui m'a le plus rempli de bonheur.

05 mar. 2014

Pour nous cela à été une libération, si on à eu des larmes...c'est de joie.
Un tahiti...en bois, meme apres avoir remplacé, les mat en bois par de l'alu et modernisé au maximum, c'etait tjrs un bateau rustique.
Trop d'entretient pour le garder "beau".
Par contre j'avoue que celui la on à due mal à s'en séparer.

06 mar. 2014

Mettre un mat en alu sur un tahiti ketch , quelle honte.....(je ne plaisante pas...) par contre propriétaires de bateaux en bois dans nos associations, nous ne nous sentons jamais réellement propriétaires, mais détenteurs provisoires de bateaux du patrimoine, ce qui fait que lorsque nous les vendons, nous savons qu'ils vont être entretenus , et qu'ils naviguerons ....dans de bonnes mains, ce qui fait que c'est moins dure....LECELTE

06 mar. 2014

Fernand a du se retourner dans sa tombe!!!!!

DT...

06 mar. 2014

"mettre un mat en alu sur un tahiti ketch, quelle honte (je ne plaisante pas)"...
J'applaudis à cette opinion tranchée et affirmée et accessoirement, je la partage.
Et personne pour protester...
ça me fait rêver...
:heu:

05 mar. 2014

Hello,

Pour Now, j'ai eu du mal.
Je n'aurais pas cru... J'ai fait trainer les choses (Inconsciament) pour la signature j'ai presque discuadé mon acheteur au début parce que c'est un pur débutant.( je sais c'est con) et pourtant je suis assez rationnel normalement.

Le bateau est vendu depuis 4 mois et j'ai toujours le double des clefs ( c'est le nouveau proprio qui me les a laissé bien sur)

J'avais une petite liste de trucs a faire et on c'était mis d'accord pour que je l'aide a les faire, ce que je fais de temps en temps même seul quand le proprio est absent.

C'est un bateau que je connais par coeur donc je suis plus à l'aise pour bricoler dessus que sur le nouveau pour le moment!

Bref le lien n'est pas encore coupé...

Ça ne m'avait pas fait ça pour mon premier bateau, le kelt que j'adorais pourtant, mais il faut dire que j'avais now depuis pas mal de temps et que le kelt n'était plus maintenu par faute de temps.

Les deux fois j'ai vendu à un jeune pour qui c'était le premier bateau.

05 mar. 2014

J'ai vendu le mien (mon premier) il y a 1 mois (et je signe mon nouveau lundi).
Je n'ai pas eu de difficultés sur le moment, mais j'ai en revanche eu un petit pincement le lendemain en le revoyant et en me disant "c'est fini".
Je suis content car le nouveau propriétaire semble se l'être déjà approprié. Il a fait quelques petits aménagements qui démontrent qu'il ne le laissera pas a priori à l'abandon. C'est bien là ma satisfaction.

Tout petit bateau, mais que de bon souvenirs

06 mar. 2014

Salut Eric, je pense comme beaucoup tout dépend de la suite .... si on se sépare d'un bateau pour un autre qui est au moment de l'achat meilleur que le précédent tout va bien par contre si c'est la fin d'une histoire cela me semble plus dur.
A bientôt
Gilles

06 mar. 2014

Comment dire..., Dur, très dur, heu... dur et très très dur... ça fait plus d'un an et j'en suis encore tout triste... comme dit pendruig, ça dépend de la suite, et pour nous, pas de nouveau en vue directe ni même loin à l'horizon... :-(

06 mar. 2014

oui je suis très bien vos raisonnements j'y ai travaillé une semaine dessus pour que le prochain proprio trouve un bateau en bon état et agréable et au fil des jours je me disais que j'aimerai bien le croiser en nav un jour,oui je suis passé a mieux....en taille en volume mais quand meme il reste l'acteur de mes premiers émois marin j'espère que le futur proprio vivra les memes choses....

06 mar. 2014

si je me souviens bien au visu de Pierre 2 a Toulon en 2009!
tu voulais acheté un cata direct! :reflechi:

:heu: :alavotre:

06 mar. 201406 mar. 2014

@ île, de l'eau est passée sous les ponts depuis j'imagine. Chacun son histoire..

Eric, tu n'est pas très loin de Bandol, on y sera quelques bateaux ce we, si ça te dis, rejoints nous...
(Voir le fil du Samouraï qui défi le cat boat)

06 mar. 2014

mdr! oui ile de fustel je souhaitais un cata mais les finances ne suivent pas toujours nos désirs et je me suis bien habitué au mono et j'aime ça! Harry je ne sais pas si je vais pouvoir venir ma fille rentre de l'étranger et je lui consacre ce WE si ça la tente et que la météo est favorable pourquoi pas de toute façon je suis en route pour me libérer un peu et avoir du temps donc je pense pouvoir participer a une manifestation HEO un de ces jours toujours un plaisir de vous revoir

07 mar. 201416 juin 2020

Moi, ce qui m'attriste, c'est que je n'ai pas su confier mes bateaux et les mettre entre de bonnes mains.
Notre second bateau, vendu il y a 25 ans, n'a pas bougé d'un cm; il est exactement là où j'ai confié les clés au nouveau proprio. C'est un bateau en bois. C'est vous dire son état aujourd'hui. Bon pour la poubelle.
J'ai eu récemment des nouvelles du 4ième, vendu il y a un peu moins de 10 ans, par un acheteur potentiel qui souhaitait connaître l'historique du bateau. Il m'a envoyé des photos. Une catastrophe. Bateau pas entretenu, accidenté pas réparé... A en pleurer.
Le suivant, j'ai cru le vendre à un particulier passionné; c'était en fait un apprenti-broker; à peine acheté, le bateau était en vente... Passionné en effet.

Bref, au bilan, c'est pas joli-joli et ça me fait mal au coeur. Mais bon, on peut pas choisir les acheteurs.
(En photo, le départ de notre 4ième bébé; mon équipière a pleuré)

07 mar. 2014

Bah, tu as raison, on ne peux tout de même pas choisir l'acheteur, les bateaux (surtout les anciens) ne sont pas si faciles à vendre donc on va pas sélectionner non plus (sauf cas extrême) même si on en aurait bien envie.

Mes deux précédents bateaux ont été vendus à des jeunes pour qui c'était leur premier, donc ils avaient la fougue et sortait souvent.

C'est le cas du dernier qui ne fait que des ronds dans l'eau pour le moment, mais au moins il sort à la première occasion, et en plus il habite a moitié dessus et est ravis de son acquisition pour le moment, ça fait plaisir.

Mon premier (le kelt) à été revendu assez rapidement car le gars à voulut passer à plus grand, puis, il était parti à la cote à Bandol après avoir rompu son amarre au corps mort (snif, ça, ça fait mal au coeur aussi) puis à été renfloué et puis j'en ai perdu la trace...

07 mar. 2014

Quand on a vendu le Cornu (Bateau n°3), j'ai bien vu que le couple était quasi-débutant. C'est pas le bateau idéal, ni pour les manoeuvres de port au moteur - quille longue et moteur capricieux - ni pour les manoeuvres à la voile. Bôme en bois, lourde, très lourde, accastillage d'époque - pour pas dire antique... Bref, pas un truc pour débutant. J'ai revu le bateau peu de temps après, en mer; c'était pas brillant au niveau des réglages, mais peu importe. Mais au bout d'un an, ils ont abandonné le bateau; c'était pas leur truc, finalement....

07 mar. 2014

Le gars qui a acheté mon 1er bateau est décédé quelques mois après et n'a pas eu le temps d'en profiter et d'être heureux avec, c'est ça qui me fait de la peine.

07 mar. 2014

il a surement été heureux quelques mois, rien que de penser qu'il avait un bateau, il a du en rêver... ne regrettes rien.....C'est la vie...SALUT

07 mar. 2014

Souvent dans les fils, il est question de technique, de galères, de pannes etc... mais je n'avais jamais lu un fil avec autant d'émotion. Il faut dire qu'en ce qui me concerne, on a vécu pleins de choses avec notre petit cata et pleins d'attachements ...

un bateau c'est un outil ,vous pleurez quand vous cassez votre clef a molette ? je garde mes sentiments pour ce qui est vivant meme si je prends soin de mes outils :-)

07 mar. 2014

Et moi je propose que désormais on emploie le pronom "elle" pour parler de son bateau. A l'anglaise.

08 mar. 2014

Pierre un outil? pas vraiment en, effet quand je casse un outil je ne pleure pas....mais en meme temps ma super clé anglaise ne peut me balader sur l'eau...non non elle coule et le sentiment de liberté.....l'outil c'est plutot un peu le symbole du boulot, de l'obligation, pas le boat mais je respect ma caisse a outil elle me permet de soigner mon bateau, pour tout ce qui est vivant évidement je suis d'accord mais je pense que ce n'est pas le meme sentiment
bon aller ne chipotons pas!!! ;-)

08 mar. 2014

Pierre 2 porte bien son nom :langue2:

09 mar. 2014

C'était il y a si longtemps, je m'en rappelle plus.

09 mar. 2014

Moi, j'ai du mal à "vendre" mon bateau...
Je le connais dans ses moindres recoins, j'ai navigué suffisamment dessus pour le connaître, le craindre, l'aimer, le chérir ... mais mon corps ne suit plus et je ne peux pas l'emmener plus loin.
Quand j'ai un acheteur, je lui dis tout, comme on parle à un ami à qui on va confier sa passion.
C'est honnête, sans doute, mais sans doute trop. D'autres vendent des cageots ou des poubelles sans se soucier de leur devenir.
Un jour, sûrement, un autre aura le coup de foudre...
J'attends mais ça me rend triste et amer.

09 mar. 2014

Pôvre Bigornot.

09 mar. 2014

Captenjas, égal à lui-même. Tjrs un mot .... A la con

09 mar. 2014

Désolé de te contredire bigornot, mais ton bateau il est tout simplement magnifique avec son gréement en ketch et son "long nez" ou il doit faire bon voir sauter les dauphins.

Il est vrai qu'on vit dans une drôle de société ou les gens ne veulent plus que des maisons avec piscinejaccuzispa, des chambres parentales avec dressing et sdb privatives, des bagnoles de toute dernière génération, des bateaux blancs dedans, blancs dehors etc etc...

Je suppose que c'était pareil pour nos parents ...

Heureusement qu'il reste des passionnés alors courage !

09 mar. 2014

Pierre2> vous avez raison si on raisonne purement rationnellement mais déjà Lamartine disait « objets inanimés avez-vous donc une âme qui s’attache à notre âme et nous force d’aimer ». Je crois que ce que nous regrettons quand nous vendons nos bateaux c’est le souvenir de tout ce que nous avons vécu à leur bord.

En ce qui me concerne je suis né en même temps que le premier bateau de mon père. Je suis né en juin 1963 et son dauphin jézéquel tout en acajou verni de 6,5m a été mis à l’eau le même mois. J’ai appris à naviguer dessus. En hiver à l’école quand je m’ennuyais trop je pensais à lui et cela m’aidait tenir. Marcel Pagnol a parfaitement décrit cela dans « la gloire de mon père » son refuge à lui était une grotte dans les collines mais c’était pareil.

Ensuite je me souviens de l’incroyable sentiment de liberté que j’ai eu lorsqu’à 13 ans avec ma sœur de 15 ans on père nous a laissé partir seul de Bénodet pour passer une nuit au Glénan (une chose que plus personne n’oserait faire aujourd’hui).

Comme ado j’ai eu une période difficile avec mon père. Le seul moment où tout s’arrangeait c’était à bord. Là il n’y avait plus que deux équipiers qui communiaient avec la mer et le vent. Nous adorions partir par 25-30 nds de vent de SO pour passer la journée à remonter au près de Bénodet jusqu’à la bouée de Kareg Griez, puis une fois bien trempé nous virions pour rentrer « comme un torpilleur ». Je ne sais pas quelles auraient été mes relations avec mon père sans ce bateau, mais il a certainement permis de nous rapprocher

Plus tard lorsque j’ai eu 18 ans mon père m’a laissé le bateau avec mes copains et j’ai des souvenirs extraordinaires de croisières entre Bénodet et Ré. Seuls avec mes copains sans aucune contrainte.

Plus tard j’ai initié mes propres enfants sur ce bateau. Comme je vivais à Brest, je pouvais l’entretenir amoureusement. J’en connaissais les moindres détails, la moindre pièce de bois. J’ai fais la plus part des rassemblements de vieux voiliers et je gonflais de fierté à recevoir des compliments sur sa coque vernie.

Ce bateau a aussi été l’occasion de rencontres. Par exemple lors des fêtes de Douarnenez 2000 nous étions à couple avec un couple d’anglais gothiques tout tatoués et plein de piercing. Dans toutes autre situation, moi le banquier BCBG, je ne leur aurais même pas adressé la parole et probablement réciproquement. Mais entre passionnés de bateaux en bois nous avons fraternisés. De sorte que quand j’allais à Londres pour une RdV à la City j’essayais de prendre un instant pour rencontrer ces amis.

Je pourrais multiplier les exemples et les anecdotes mais ce serait trop long et probablement ennuyeux pour tout le monde. Tant que j’ai vécu en Bretagne je l’ai gardé même si j’avais terriblement envie d’un plus grand. Quand j’ai du partir à 800km j’ai su que je ne pouvais plus le garder et je l’ai vendu. Le propriétaire actuel s’en occupe avec beaucoup de soins et nous sommes maintenant amis.

Malgré tout je ne peux pas penser à ce bateau sans nostalgie. Le jour de la vente je n’ai pas eu le courage de venir et de le voir partir sur sa remorque. J’ai envoyé quelqu’un pour apporter les papiers à ma place et le soir j’ai eu du mal à ne pas pleurer.

Voila vous savez tout

09 mar. 2014

J'approuve et je comprends !

Dans son livre, françois vigouroux dit :Une histoire d'objet est toujours une histoire de personne et souvent une histoire d'amour...
A+
alain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (38)

Les caprices du ciel

mars 2021