Eric Loizeau

Je viens de lire le dernier livre d'Eric Loizeau "pourquoi la mer est salée" Gallimard .
Excellent quel plaisir de découvrir toutes ces anecdotes sur Eric Tabarly, de revivre cette période des années 80 de la course au large tout ça accompagné de très belles photos (Pen duick, Gauloise, Roger et Galais)

Certaines anecdotes et phrases du maitre Eric Tabarly m'ont fait bien rire.
A lire sans hésiter pour revivre cette époque pas si lointaine ou la course au large était encore teintée d'aventures, de belles escales, d'un peu d'amateurisme.

L'équipage
08 oct. 2017
08 oct. 201716 juin 2020

Eric Loizeau envisageait de courir le Golden Globe sur un ...Rustler 36. Malheureusement, il n'a pas réussi à boucler son budget.
J'ai un excellent souvenir d'une traversée en double avec lui vers Plymouth sur Gauloises IV en 1982, je crois... Je te raconterais. De vive voix, je l'espère.

08 oct. 2017

Eric Loiseau peut être décrit comme un gentleman navigateur . Au milieu des barbares ou certains autre rustres de l'époque, de sa seule présence émane une grande douceur et un intellect très fort. Souvenir des planchers pour les voiles de Roger et Gallet .

09 oct. 2017

Merci, tu m'as donné envie de le lire !
;-)

09 oct. 2017

Je vais le lire aussi, dans la foulée maritime de celui de Seb destremau.

09 oct. 2017

Oulah, lis d'abord Loizeau, on est pas dans le même registre.

09 oct. 2017

Pour avoir lu les deux on ne peut pas comparer le CV maritime des deux bien entendu mais le livre de Desrumeau se lit bien, c'est agréable pas du tout livre de bord retranscrit, le personnage est interressant (et compliqué)

09 oct. 2017

Mauvaise orthographe : 1 h de colle.

09 oct. 2017

Oui doc , j' imagine bien vu les personnages differents ainsi que la génération ,ou demi qui les sépare. Le bouquin de Destremau , c'est fait ; dévoré en deux jours. Et celui là vu le programme annonçé, ça me plait déja, à confirmer à la lecture. :litjournal:

09 oct. 201716 juin 2020

Petite photo de Gauloises 4 au départ de La Baule / Dakar dans les années 80 ( Photo tirée d'une diapo donc qualité médiocre)
Jav

09 oct. 2017

La Baule / Dakar , Quebec / St Malo vroom les multis ..

09 oct. 2017

Les photos du livre de Loizeau sont vraiment sympa. On imagine plus maintenant voir nos coureurs au large super star en maillot de bain moulant se la couler douce sur le pont. Les types étaient plus simples à l'époque, actuellement les photos sont travaillées sélectionnées par les communiquants...ça manque de spontanéité.

09 oct. 2017

D'autant plus que l'engagement était énorme .Quand on eu vu les Royale, Charentes Maritimes, Charles Heidseick, Stalaven , Jet Services ou petit Lock avec son cata et le frérot pour ne citer que certains des plus immédiats , ça ne rigolait pas une fois lancé en solo. Aucun ouvrage référence n'est encore paru sur cette période magnifique .

09 oct. 2017


Petits morceaux

09 oct. 2017

Des plus forts restants du passé . Cette saison là on avait coupé toutes les voiles ou presque, des bateaux au départ du Rhum exceptés celles faites par North qui mangeait les miettes avec quelques tout petits autres . Y compris celles de Philou arrivé vainqueur . Dans le même temps de la course j'étais sur l'eau entre Marseille et Martinique, et le souvenir de Royale .., et tout leurs amis restera à jamais .Ce fut une chance; mais le contexte du départ a malheureusement donné raison à la suite .
Ces périodes n'est pas anodine dans l'histoire de la course au large,elle a constitué un virage très important .

09 oct. 201716 juin 2020

Pour les nostalgiques
Jac

10 oct. 2017

Que de chemin parcouru depuis cette époque lointaine ,et le bateau de Seb Josse par exemple . Déja sur la chronologie de tes photos, quelques évolution? d'un déroulé assez rapide en évolution sont visibles. Le foiler de Pépé, le gros tornado JET et ses bras alu ,et les poutres en nida(je pense ) sur Charentes M. Le bipode Jazz, aussi grosse innovation osée pour le large , issue des pirogues, puis repris par Yves Parlier sur Aquitaine Innovation,Puis Pete goss . Un bouillon de cultures technico- océanique made in les Français furieux . :bravo:

10 oct. 2017

Sans oublier que notre taiseux national , fut lui même influencé par le savoir en multicoques océaniques, grâce a sa curiosité et son génie de marin par la culture Anglo saxonne déjà accomplie.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (71)

novembre 2021