Equipiers ou Clients ???

Bonjour à tous ,

il y a quelques jours , j'ai passé un message , expliquant que nous cherchions à nous enrôler en tant qu'équipier pour le mois de juillet (voir post "la tuile : équipier à pied".Aussi je tiens à remercier ceux et celles qui se sont manifestés pour nous aider même si cela n'a pas abouti pour le moment .

Mais venant en à mon problème :

J'ai donc repéré 3 sortes d'annonces :
- équipier avec uniquement partage de la caisse de bord (gasoil , nourriture, port etc).

  • 20,30,ou 40 Euros par jour et par personne + caisse de bord .
  • 400 à beaucoup plus d'euros par semaine et par personne (pour l'entretien? )+ caisse de bord ??? (soit environ 750 Euros minimum par personne ....faites le calcul pour 2 ou 4 personnes).

dans les deux denier cas , peut on réellement parler d'équipiers ou ne devrait on parler de clients ?

Quand , j'embarque dans ma petite voiture avec allostop des passagers pour le covoiturage , je ne leur fait pas payer la vidange , les pneumatiques etc , juste un partage des frais du voyage. ...

alors je vous pose la question , est ce là un abus de langage ;ne faudrait il pas parler de commerce et de charter plutôt que de croisière avec équipier .

merci d'éclairer ma lanterne .

Bonne nav à tous

Laurent
memebres.lycos.fr[...]timshel

L'équipage
28 juin 2004
16 nov. 2004

personne ne répond?

...n'étant pas compétent, mais curieux de la réponse, permettez que je relance ce fil... ;-)

17 nov. 2004

A prendre et à laisser

ça dépend peut-être de la couleur des yeux et de l'age du Kaptèn ?!...à tout prendre, il vaut mieux encore faire équipe avec des copains ( d' HISSE ET OH , pour sûr !) - pour le reste, je botte en touche avec LA-BAS

17 nov. 200416 juin 2020

Les équipiers

ne servant pas à grand chose pour ne pas dire à rien à rien pour la manœuvre, ils restent dans la plupart des cas une source d’ennui, à moins d’être particulièrement fauché, et dans l’obligation de renflouer la caisse de bords, je me demande quelles pourraient être leurs utilités…
De plus, embarquer des équipiers « payants » est un risque certain dont il faut être conscient…
Bien sur, pour une sortie ou un pique-nique (pas d’interprétation douteuse hein…) cela peut-être amusant ! C’est gratuit et personne ne vient les mains vides…
Mais alors sur le navire des autres…

pfffzzzz

29 nov. 2004

oui ben bon voilà...

je trouve ce fil dans les braillerie... Pourquoi ?

C'est difficile d'expliquer pourquoi certains propriétaires de bateau peuvent demander une PAF (participation au frais)...

Personnellement je le fais. Mais modeste...

J'ai commencé la voile par la planche, soit il faut en acheter une, soit la louer, ou s'inscrire dans un club... A chaque fois il y a une question d'argent !

Ensuite je suis passé à la croisière et/ou régate en habitable, dans un club.
On louait les voiliers et même avec des tarifs très bas pour raison de fidèlité avec le loueur à qui nous prenions parfois 5 ou 6 voiliers, cela revenait à ~ 30 € par jour (réactualisé) et par équipier, il fallait rajouter caisse de bord et frais de voyage (le club est à Lyon, les bateaux à Bandol).

Depuis ce club à acheter un Class 7 sur Lyon et un First 41 en Méditerranée (le First est en ce moment en route pour les Antilles).
Les tarifs appliqués sont sensiblement les mêmes, il y a toujours besoin de louer d'autres voiliers, le club fonctionne sous une forme de bénévolat des formateurs et chef de bord (chef de bord qui payent 1/2 tarif en croisère..., rien pour les petits week-end).

Puis j'ai acheté mon propre voilier, ce qui me coute plus cher pour naviguer que lorsque j'étais chef de bord dans ce club, mais le plaisir n'est pas le même, et je continue ce principe de PAF lorsque je propose des croisières, il faut quand même admettre que ce sont de chouettes vacances, alors les proposer "gratos" est un trop joli cadeau fait à des personnes que l'on ne connait pas.
Et une "participation financière" est un investissement personnel dans une démarche volontaire, le comportement ne sera pas le même que si l'on répond à une "invitation".

A notre époque tout se paye, je parle d'activité quelqu'elle soit, voile, équitation, alpinisme, etc... et si l'on n'est pas propriétaire de ce qui permet cette activité, il faut le louer.
Combien coute une location de vélo pour faire le tour de Belle Ile ? Et pensez-vous trouver quelqu'un qui va vous préter le sien...?

Combien coûte une heure d'équitation...?

Cela pour expliquer que l'on a rien sans rien et que l'argent est la meilleure monnaie d'échange, ce qui est bien sûr un euphémisme.
Et payer quelque chose pour faire un tour en voilier est tout à fait normal.
Promenons nous dans un port (touristique oeuf corse) et regardons le tarif des promenades en bateau à moteur, pour se retrouver entassés par plusieurs dizaines sur le même rafiot.

Maintenant j'ai quelques amis dans la région où j'habite et que j'invite 2 ou 3 semaines pendant mes croisières estivalles. La PAF se limite à la caisse de bord, mais le reste de l'année il m'invite plus souvent à dîner chez eux que je ne le fait, car lorsque je veux les inviter il me font comprendre qu'ils veulent me remercier de ces croisières...
Et ce sont des amis, ils me demandent quand est prévu le prochain carénage pour venir m'aider, et m'offre même le petit restau de la pause de midi (je les soupsonne d'avoir vu la facture de l'antifouling...) !

Ensuite et pour terminer, un voilier c'est du fric immobilisé, et du fric qui au lieu d'en rapporter en coûte encore plus, environ 10 % de son prix par an.
Sans même chercher à vouloir amortir l'investissement initial, je trouve normal que les personnes qui viennent profiter d'une croisère "amicale" et non pas "clientéliste" participent à ces frais annuels.

De mon côté je sais naviguer tout seul, je n'ai pas "besoin" d'équipier, mais si je propose à quelques uns de partager ce plaisir de naviguer , il est normal de partager aussi autre chose avec moi : une partie de l'argent que me coûte mon bateau...

Voili voilou, j'ai aussi participé à des grandes croisières avec ce principe de partage, l'organisateur de ces "ballades" au long cour le rappelait souvent aux propriétaires des bateaux : "un équipier n'est pas corvéable à merci".
Un équipier qui donne une PAF au propriétaire qui l'embarque se retrouve investi d'une responsabilité, un peu mis sur un pied d'égalité, ce qui n'empêche pas la responsabilité primordiale du skipper.

Post un peu long, mais je pense nécessaire.

Cordialement, Felipe

29 nov. 200416 juin 2020

C'est quoi cet argumentaire ?

""""
Puis j'ai acheté mon propre voilier, ce qui me coute plus cher pour naviguer que lorsque j'étais chef de bord dans ce club, mais le plaisir n'est pas le même, et je continue ce principe de PAF lorsque je propose des croisières, il faut quand même admettre que ce sont de chouettes vacances, alors les proposer "gratos" est un trop joli cadeau fait à des personnes que l'on ne connait pas.
""""
J'aimerais pas tombé en panne sur l'autoroute si t'es le seul qui y circule :-D .

""""
Et une "participation financière" est un investissement personnel dans une démarche volontaire, le comportement ne sera pas le même que si l'on répond à une "invitation".
""""
Surtout si c'est papa, maman qui paye :-D :-D.
Et pour le comportement, tu risques plutôt de tomber sur : "Et puis moi quand je paye, y a intérêt à ce que ça me plaise, y a rien d'une démarche personnelle là-dedans (qu'est-ce que c'est que cette masturbation intellectuelle), moi j'veux du charter, rien à foutre de son bateau à c'c.n là. Du fun, du fun, du fun . Je paye, alors qui m'fasse plus lierch ce mec avec son épave, non mais."

Sinon, pour le fil, bien que je n'ai jamais fait payer personne pour rien (je n'ai eu que 2 fois des équipiers que je nourrissais parce que ça me plaisait et que de toute façon ils n'avaient pas un kopec, les autres étant des amis), je trouve normal un partage simple de la caisse de bord.
Le reste c'est du bidon : si tu trouves que les mecs devraient TE payer l'amortissement de ton bateau, loue le avec ou sans skipper mais pas d'annonce trompeuse parce que là c'est effectivement de l'escroque à la frouchouîette :"" gnagnagna, je veux le beurre et le prix du beurre, mais je veux pas que mon voisin le sache des fois qu'il travaille aux impôts :-( :-( ).
Ca devrait être libellé du style : "location à la couchette avec skipper" sinon, tu montes une école de voile, passe tous tes brevets etc... et tu en fais ta profession.
C'est bien aussi d'assumer ses choix. Après tout, en club, ça avait l'air d'être hachtement moins cher non :-D :-D ?

29 nov. 2004

et comme d'hab

tous les sujets de la rubrique coup de gueule partent en live... ;-)

29 nov. 2004

j'étais sûr qu'il y aurait des réactions...

... mais pas de ce style de ta part Even...

Mais ce n'est pas grave, je risque seulement de devoir passer plusieurs jours à essayer d'expliquer le pourquoi du comment...

Des brevets, des certificats, je n'en ai pas voulu, j'ai refusé de les obtenir par "équivalence"...
Mais formateur et chef de bord j'ai été, et lorsque éventuellement je cherche des équipiers pour leur faire profiter d'une croisière, c'est aussi dans cet esprit de partage de l'expérience grâce auquel j'ai acquis mes connaissances.

Et mes éventuels équipiers je ne les cherche pas ici, par contre certains (un seul du reste) m'a trouvé ici, il en a été ravi...

Les copains de ce club de voile dont je parle sont ravis de venir naviguer avec moi, pour bien moins cher, c'est occasionnel et je le répète il s'agit là d'un partage, et non pas d'une source de revenus...

Penses-tu qu'un mec qui loue son bateau soit condamnable ?
Je crois qu'il y en a plus d'un qu'il le fait sur HEO.
Et si je louais mon bateau, ce qui n'est pas plus imposable qu'une location saisonnière d'un studio en bord de mer, je gagnerai effectivement de l'argent, ce qui n'est pas le cas.

Sinon je ne fais que répondre à une question que se pose les équipiers débutants, je n'ai pas eu le temps de développer tous les cas de figures, de l'équipier payé sur un super maramu, mais il fait tout, de la vaisselle à la lessive en passant par la bouffe, le nettoyage des fonds, les vidanges du moteur et du groupe électrogène... à celui qui paye relativement cher, tout en ayant les mêmes qualités que le premier, en en faisant quand même un peu moins...

Maintenant n'ai pas peur, si je te vois devant l'entré d'un port en panne de moteur c'est moi qui te jèterai l'amarre pour te remorquer jusqu'au ponton d'accueil, ou si bloqué par ton ancre engagée sous un rocher alors que tu veux quitter le mouillage, j'irai peut-être plonger avant toi pour t'aider ...
Ce n'est pus la même histoire !

Et pour un minimum d'hônnèteté je ne répondrai pas aux demandes d'embarquement ici et inviterai les intéressés à trouver mon éventuelle annonce dans les sites où elle se trouve...

J'insiste sur cette notion de partage

Merci et cordialement votre

Felipe

29 nov. 2004

Je ne retrouve pas Timshel ni

son fil original...

Il dit ici :
Quand , j'embarque dans ma petite voiture avec allostop des passagers pour le covoiturage , je ne leur fait pas payer la vidange , les pneumatiques etc , juste un partage des frais du voyage. ...

Quand il fait ce voyage, c'est qu'il doit le faire.
Mais si dans ce voyage une escale à l'hôtel est prévue, je ne pense pas qu'il partagera les frais de son passager qui préfèrera peut-être un 4 étoiles quand lui se contentera d'un "formule 1".
L'exemple n'est pas très bon, on ne peut pas comparer un voyage en voiture et une ballade en bateau !

29 nov. 2004

peut etre meme

qu'avec un peu de bol ses "passagers" l'inviteront au restau...

29 nov. 2004

et cela m'est arrivé

d'offrir le restau à des équipiers "PAF" après avoir compris qu'ils n'avaient pas les moyens de le faire... ;-)

On fait les cadeaux qu'on peut :-p

Mais il y a une facheuse tendance chez les non initiés à la voile à penser que parce que l'on a a un bateau on est plein de fric...

30 nov. 200416 juin 2020

Tu nous prends pour qui Felipe :-)

Plusieurs jours à expliquer, là t'es vraiment pas sympa : d'accord on a qu'un neuronne , mais certains savent quand même s'en servir à moitié :-).
Evidemment que louer n'est pas condamnable, ce qui l'est c'est de passer une annonce "recherche équipier" et de demander une participation aux frais sans commune mesure avec les dépenses de la caisse de bord.
Si c'est un homme politique qui fait ça et qu'on s'aperçoit qu'il met les 30 ou 40€ par jour et par personne dans sa poche à l'arrivée, on l'accusera d'abus de bien sociaux.
Mais bon, c'est juste mon impression et je conçois très bien que celà convienne à certains (équipiers et skippers) et c'est ça qui est le plus important : pas de dupes dans ce marché, et si tout est clair pour tout le monde, àprès tout je n'ai pas à juger qui ou quoi que ce soit. Les us et coutumes évoluent et changent d'un endroit à un autre... ;-) .

30 nov. 2004

Merci Even pour cette réponse

plus sympa que la première... ;-)

Quand je parle de plusieurs jours, et nous en sommes déjà au deuxième, c'est du simple fait que ce fil se trouve dans les oubliettes !

Mais si j'ai décidé d'y apporter ma petite contribution, au risque de me faire vilipender par quelques puristes (???), c'est pour informer les candidats débutants des pratiques que l'on peut rencontrer.

Quand je passe une annonce elle est effectivement dans une rubrique "recherche d'équipiers", mais elle est plutôt du style : "propose croisière ... avec petite PAF + caisse de bord."
Je pense donc être clair et au premier contact j'annonce la couleur, assez pastelle.

Maintenant il y a de tout, de l'embarquement complètement gratos, comme tu l'as fait, à la croisière de luxe avec hôtesse à 1 500 € la semaine (par personne), et dans toutes ces pratiques aucune n'est condamnable...
Je me situe en bas de l'échelle.

Et si l'argent va dans un premier temps dans ma poche, il n'y reste pas longtemps, et je suis heureux si je peux annoncer à l'ensemble de mes équipiers que leur PAF a représenté 1/4 de mes frais annuels - ce qui ne c'est jamais produit - ce qui permet de se rendre compte des frais de fonctionnement d'un voilier, sujet que l'on voit souvent abordé par des prétendants à l'achat...

Tiens au fait, parmi mes amis il y en a un qui m'invite dans son chalet à la montagne, j'arrive avec son whiskey préféré, un cadeau pour madame, et une caisse de bons vins pour passer la semaine. Je m'arrange pour les inviter au restau une ou deux fois et ce n'est pas mon pote qui paye ma location de ski ni mon forfait.

A bientôt, s'il y a une suite.

Felipe

30 nov. 2004

Je suis pas d'accord avec toi Even

Si je me rends chez mes amis aux Seychelles, lorsque j'arrive, je n'arrive pas les mains vides. J'y vais avec des cadeaux pour tout le monde. En plus je leur laisse avec bon coeur quelque chose (de l'argent) pour la nourriture, la lessive, etc. Ce qui ne veut pas dire que j'achète pas une caisse de bière de temps à autre ou que je ne les invites au restau.

Ce sont des choses qui me paraissent normales! Comme le dit felipe c'est un échange, et je te jure que dans le cas des Seychelles, je suis mieux reçut qu'un premier ministre pour rien du tout!

Concernant ceux qui demandent une PAF, en embraquant des équipiers, je trouve ça tout à fait normal, c'est exactement la même chose que pour les Seychelles ou le ski. En exemple combien de coûte une école de voile dans un truc agréé?

Moi je tire mon chapeau à tous ceux qui ont un bien et une passion et qui en font profiter les autres pour des sommes qui ne sont que modiques!

Un embarquement à 30 - 40 euros la journée tous frais compris, y compris la bouffe et les boissons l'essence, les frais de port, les douche etc., ça me semble plus que raisonnable!

Car faire partager et offrir la possibilité à des prix défiants toutes concurences à ceux qui désirent naviguer ou skier ou faire du parachute que sais-je, de le faire alors qu'ils n'en auraient pas la possibilité autrement, ben y en a pas beaucoups, et malgré tout les frais sont là! Comme les philantropes sont une espèce en voie de disparition et que chacun doit manger malgré tout, ben...!!!!

Alors ok, inviter des potes c'est une chose, mais de là à tout payer de sa poche, c'en est une autre.

J'imagine, on décide de partir 3 potes en Italie pour le nouvel an. Sous prétexte que c'est ma voiture c'est à moi de payer l'essence, l'autoroute, l'hôtel et le resto? Ben je te jure que celui qui pense comme ça il est pas près de déguster son chianti et sa pizza prochainement!

Enfin voilà!

Cordialement

Farolito

30 nov. 200416 juin 2020

Quand je dis les amis

ce sont les amis, donc ils savent vivre, en tous cas , les miens aussi savent vivre :-D .
Entre 30 à 40 tous frais compris et 30 à 40 + caisse de bord, je sais aussi que tu connais la différence ;-) .
Là ou je m'insurge c'est surtout sur le "recherche équipier" , mais il semble après coup que je ne sois plus au top des pratiques en la matière :-D :-D

30 nov. 2004

Felipe, black? assurance?

à partir du moment ou la PAF dépasse la caisse du bord elle peut etre considérée comme le paiement d'un service... en français celà s'appelle du black avec toutes les conséquences que çà entraine,
N'oublions pas que la voile est un sport, il en découle deux choses : l'application de la loi sur le sport (Nul ne peut animer, encadrer, enseigner une activité sportive sans les diplomes correspondants...) et une obligation de moyens. Si la voile est une activité de "transport" alors là c'est une obligation de résultat comme tt transporteur.

Tout ceci indépendemment de la doctrine fiscale qui pourrait s'y appliquer.

30 nov. 2004

Je n'avais pas pensé au "paiement d'un service"...

et les personnes embarquées sont considérés comme des amis "non payant".

Si je décide après ma semaine de ski de donner 100 € à mon pote pour l'aider à payer sa facture d'électricité ou ses impôts fonciers, je ne serai pas considéré comme "clients".

Ce qui me fait imaginer que dans le calcul de la caisse de bord il suffit de rajouter l'assurance mensuelle du bateau (donc celle des équipiers...), le prix de la place de port que l'on continue de payer sans y être, le montant du prochain carénage (grutage, antifouling etc...), celui de la prochaine vidange et tout le reste qui permet de partir en croisière sereinement (révision de la survie) etc...

Et je crois que l'on dépassera très vite le montant de la PAF que je demande... Ceci en ce qui me concerne.

30 nov. 2004

Avec le fisc français

tu aurais effectivement des problèmes (surtout si un charter pro te repère).

30 nov. 2004

Tes arguments

prouveraient tout juste que tu considères ton bateau comme un outil de travail.. (amortissement, dépenses-recettes).
Heureusement que tu n'es pas dans les eaux françaises ;-)

30 nov. 2004

PASCAL11

Black tu le trouve a quelle page du Larousse? :-D
On dit aussi de manière plus française "sans papier musique" ou simplement di noir ;-) ;-)
Ceci dit jusqu'a présent je ne demandais rien aux "équipiers" la saison prochaine je change d'attitude :-(ras le bol de devoir racheter des cannettes le wiski le rhum etc.. à chaque sortie.
Dorénavant je pratiquerai le "partage" de la caisse de bord et ce sans vergogne ;-)

30 nov. 2004

Ce ne sont pas des arguments...

mais un calcul tout simple !

Admettons que mon bateau me coute 4 500 € d'entretien par an.

Que je navigue 100 jours par an, c'est à dire que chaque jour de navigation coute 45 €.

Quand je navigue tout seul je les paye.

Si 2 personnes viennent avec moi j'inclue ces 45 € dans la caisse de bord et nous partageons par trois.

Et pour tout dire, cette année j'ai eu 2 équipiers pendant 10 jours...

Et comme dit Babou je ne compte pas l'avitaillement de base qui est à bord, pastis, whiskey et cacahuétes.

30 nov. 2004

Evenkeel, je voulais répondre

sous la tienne ( de réponse ) mais ça passerait innaperçut!

Franchement faut savoir, car là nous sommes en train de jouer sur des mots:

a savoir:

1) cherche équipiers à $.....?

2) Propose embarquement tout compris à $.........?

Il y a une grande différence, un fossé dirais-je même!

Mais ce sont des mots qui comptent dans la pratique!

Donc t'en penses quoi?

Amicalement

Farolito

30 nov. 200416 juin 2020

Comme je te disais

je ne suis pas au top des pratiques.
J'en suis resté à la sémantique de base où un équipier est une personne d'une équipe, donc s'il participe c'est juste en proportion de ce qu'il coûte et non de ce que peut éventuellement calculer un propriétaire qui n'a pas demandé à l'équipier son avis au moment de l'achat du bateau et des coûts engendrés. Mais je dois être trop vieille france ;-) .
A priori ça n'a plus rien à voir et j'ai pas suivi l'évolution :-).
En fait tu as raison : "propose embarquement à 30 + participationn caisse" me satisferait bien mieux, mais c'est certainement couper les cheveux en quatre pour rien puisque tout le monde semble comprendre le sens des annonces (sauf Timshel, ça rassure, je suis pas seul à avoir 2 métros de retard :-D ).

Pour le reste du style " payer c'est prouver sa motivation,..." comme je ne suis pas psy, je trouve ça falacieux, mais là encore le décalage des années à l'étranger :-) .

Ce qui me navre, c'est qu'un jour je passerai peut être une annonce : "recherche équipier, caisse de bord seulement" et que je n'aurais certainement aucune réponse parce que tout le monde trouvera ça louche. Mais bon, on s'en fout, l'important c'est que vous vous sentiez bien dans vos baskets et que vous vous compreniez tous, pas vrai :-) .
Moi, en fait, les équipiers j'aime pas ça et je prefère les recruter (2 fois seulement) autour d'un verre et seulement parce qu'ils ont envie de faire de la voile et pas pour rentabiliser mon barlut. Et si je dois devenir équipier un jour, ça sera en parcourant les pontons pour voir si le skipper me convient que je trouverais. Ben ouais quoi, je deviens de + en + con et si j'en crois mon entourage, ça va pas aller en s'améliorant :-).
Mais bon, je m'aime bien alors ça aide :-D :-D

01 déc. 200416 juin 2020

Soyons sérieux,

personne ne peut être condamné par le fisc parce qu'il fait payer un service, par contre, il est illégal de ne pas le déclarer dans sa feuille d'impôts, et sur ce point, je ne désire rien savoir (pas plus que sur les autres d'ailleurs...)

Mais svp ne jouons pas sur les mots...
Ceux qui embarquent des équipiers payants, n'ont qu'une raison... se faire du fric...

Ce n'est pas cela non plus, qui serait critiquable, mais plutôt de vouloir le présenter comme une bonne oeuvre...

Perso, j'appelle cela de l'hypocrisie !

Bon comme d'hab chacun fait ce qu'il veut...
Je n'embarque que rarement des équipiers simplement, parce que sur ma barque, je préfère de loin naviguer seul...
Si j'embringue quelqu'un, c'est que cela me fait plaisir et par principe, je régale !

Si je me retrouve parfois ailleurs, c'est généralement pour rendre service, mais il ne me viendrait pas à l'idée de me présenter les mains vides... surtout que si j'ai accepté de venir (ne soyons pas plus hypocrite que l'autre) , c'est que cela me faisait plaisir...

Pour ce qui est des clubs, asso ou autre rassemblement de diverses natures, je les laisse à qui s'en contente même si je suis affilié à divers cercles, je me tiendrai toujours en marge des réunions ou autre rassemblement...

Mais comme toujours, chacun est libre de trouver ses besoins où il peut... :-)

01 déc. 2004

Even

Merci.
Grace à toi, je viens de me rendre compte que je me suis fait avoir pendant des années, à embarquer amis et copains sans rien leur demander...

Par ton insistance dans ce fil, je viens de réaliser que l'on peut rentabiliser une passion, ce qui - à priori - me semblait antinomique.
Moi qui non seulement ne demande pas de participation (surtout proportionnelle au coût du bateau !) mais qui en plus me fait un honneur, que dis-je, un plaisir, à bien recevoir à bord avec moult boissons fermentées, j'ai l'impression d'être sur une autre planète.

Je n'ai jamais cru devoir tenir pour responsables de mes choix de vie les gens que j'embarquais.

Mais le devrais-je dorénavant ? Et à combien vais-je situer le plaisir que je condescendrai à partager ?
Devrais-je ainsi taxer quiconque aura l'occasion de fouler mon pont ?

Even, par la justesse de tes arguments, tu me fais en même temps comprendre que je suis décalé.
Et du coup, je comprends mieux certains comportements déplorables que l'on constate de plus en plus et ce de façon régulière...

01 déc. 2004

Les expériences ne sont pas les mêmes

pour tous...

3ème jour ;-)

Il y a les navigateurs "solo", indépendants, pour ne pas dire égoïstes (je sais, je vais me faire taper dessus).
Ceux qui vaviguent en famille, en couple, qui accepte de temps en temps des personnes extérieur au clan.
Et tous ceux qui naviguent en équipage, que ce soit en croisière ou en régate, donc de manière collective à 6 ou 8 par bateau, et ce sont eux qui font augmenter le nombre de sorties des bateaux des ports...

Lorsque je propose des croisières avec la PAF que je demande, je présente clairement la chose : ce n'est pas pour faire du fric mais cela me permettra de diminuer un peu mes frais annuels d'entretien.
Maintenant je ne force personne à embarquer !

En plus de l'expérience "club" dont je parle plus haut, en voici une autre...

Il y a quelques années (14 ans pour être précis) nous sommes 4 copains et copines a décider de faire une transat, aller et retour.
Création d'une assoce 1901, achat d'un 38 pieds à crédit et d'occase, et tous les gens qui ont dormi sur le bateau, ne serait-ce qu'une nuit, payaient leur couchette. Moi y compris bien sûr.

Le bateau a été revendu un an après son achat (cela faisait parti du plan). Cette "ballade" aux Antilles a été un succès avec une trentaine de personnes qui y ont participé, entre les traversées aller et retour et 2 croisières sur place.
Puis deux mois de croisière en Méd pendant l'été avec encore une trentaine de personnes.

Tout le monde a donc partagé les frais de cette aventure, j'insiste sur cette notion de partage, le bilan a présenté une perte de 20 000 balles après la revente du bateau que nous avons décidée de prendre en charge à deux avec l'un des autres membres fondateurs de l'assoce...
Et je suis très heureux de cette "perte" qui m'a permis de vivre une expérience fantastique, autant humaine que de navigation.

Je sais que je vais faire grincer quelques dentitions, mais combien de propriétaires de bateau peuvent-ils dresser un tel bilan sur une année...?

Et pour conclure je m'adresse à Alain de Awen, il y toujours de la bière au frais dans mon bateau, du vin blanc et des cacahuétes, mais pour les amis, pas pour les pique-assiettes...
Et puis il y a ceux qui viennent avec plus que ce que je leur demande, et qui deviennent des amis...

Aller, une dernière pour finir de me faire assassiner, je me demande pourquoi il y a tant de SDF dans les rues avec tous ces bateaux et leurs propriétaires si généreux... :-( :-(
et :-p quand même...

cordialement

Felipe

01 déc. 2004

Excusez mon ignorence

mais ne faut il pas avoir le bppv pour faire payer ses equipiers ou existe t il une tolerance dans le sens ou l'argent donné par les equipier sert à entretenir le bateau et non pas à nourir le skipper.
Enfin maintenant pour aller prouver ça bien sur...

01 déc. 2004

Il n'y a pas d'ignorance à devoir être excusée

puisque nous somme tous là pour apprendre ou échanger (tiens, de l'échange...) des connaissances !

Les chefs de bord des Glénans n'ont pas le bppv, peut-être tout juste un BE de voile, ils sont bénévoles et les stagiaire paye ~ 300 € la semaine...
à mon époque, il y a 10 / 25 ans, je n'avais aucun brevet, ce qui ne m'empêchait pas d'être formateur et chef de bord...
Mais ça a peut-être changer ?

Quand à moi je parle de PAF, pas de revenus, et je participe comme tout le monde à la caisse de bord.
Maintenant certains de mes amis "invités" ne veulent pas que je participe à la caisse de bord côté bouffe et boisson, mais frais de port et gaz-oil sont partagés, peut-on dire qu'ils me "nourrissent" ?

cordialempent

Felipe

01 déc. 200416 juin 2020

Il est évident,

que ceux qui font dans l'illégalité quel qu'elle soit invoqueront un tas de bonnes raisons pour justifier leurs pratiques...
Justification totalement inutile, car tout le monde s'en fout... ;-)

Quant à ceux qui naviguent en solo, je ne peux répondre pour eux!
Mais pour ma part, bien sûr que je tiens à profiter égoïstement de mon plaisir... et à en assumer également les contraintes de tout ordre seul! :-)

Il est vrai également que j'ai une propension à fuir rapidement les lieux où s'amoncellent les toutous, charters et autres navires HLM :-(

Pour les balades réalisées avec certaines barques que cela soit en solitaire ou en équipage, (log book à l'appui bien sur, pas le radotage de ponton), c'est un sujet, sur lequel je ne m'aventurerais pas... il risque de réserver bien des surprises... à certains convaincus... :-D

Bien comme vous l'avez précisé, vous ne faites aucune pub, et comme vous ne fréquentez pas le forum pour rentabiliser votre navire, etc etc,

J'ose hypocritement rappeler à tous les intéressés, que vous embarquez, contre monnaie sonnante et trébuchante toutes personnes nanties de picaillons , mais que vous ne placez aucun lien pour vous trouvez, bien que s'ils cherchent un peu, ils peuvent toujours vous contacter via votre mail sur HEO...
C'est bien cela ...

J'espère n'avoir fait aucun imper et vous avoir rendu le service que vous hésitez tant à afficher clairement ! Non, surtout ne me remercier pas c'était un plaisir. :-)

pfffzzzz

01 déc. 2004

Je bondis !

hors de mon nénuphar avec ces histoires de " p'tit et de gros " sous !!!

Quand je co-voiture pendant mes vacances, je fais la différence entre ce que j'aurais de toutes façons pris en charge et ce qui éventuellement, vient se rajouter du fait d'être à plusieurs :

l'essence : non - amortissement crédit : non - vidange : non - péage : non.

Alors, entre copains ou amis, il leur reste à m'inviter au resto ! Là je dis OUI.

Pour le seul PLAISIR d'être ENSEMBLE et de PARTAGER UN BON MOMENT D AMITIE .

Mais je viens peut$etre d'une autre planète...

01 déc. 2004

M. Cobra. Si vous êtes persuadé que je fais du fric

avec mon bateau, je ne chercherai pas à vous convaincre du contraire...

Chacun a sa conscience, la mienne est tranquille en étant persuadé que j'ai rendu service à des prétendants à la pratique de la voile, pour un prix modique, tout comme je l'ai fait bénévolement dans un club en donnant des cours ou en encadrant des croisières.

Vous semblez être l'heureux propriétaire d'un voilier, tant mieux pour vous, mais ne jetez pas trop fort la pierre sur plus modestes qui sont obligés de se contenter d'un location collective sur "autres navires HLM" pour s'offrir une ou deux croisière annuelle.

Maintenant ne vous inquiétez pas pour mes recherches éventuelles, il y a suffisamment de sites avec bourses des équipiers qui fleurissent sur le ouaib pour trouver ce que je veux...
Il y en a même des gens qui doutent du sérieux de mon annonce en voyant cette PAF si modique.

Et ce n'est pas sur HEO que je compte trouver des équipiers, bien qu'il y en ait qui eux m'ont trouvé, ce qui n'est pas le but de ma présence ici.

C'est un peu comme les bateaus offerts gratos, ou contre une caisse de vin... ;-)
C'est occasionnel.

Cordialement

01 déc. 2004

Concernant les glenans

certes les stagiaires paient mais le prix de leur stage ne va pas dans la poche du moniteur mais dans celle de l'association.
Plus des 3/4 des stages sont encadrés benevolement par des moniteurs federaux premier ou deuxieme dégré. Avec ce diplome, les moniteurs n'ont le droit d'etre remunéré que pendant les vacances scolaires contrairement à ceux titulaires du be.
Enfin je pense pas que ce soit le sujet ici.

Le problème que je me posais était plutot de situer la frontiere entre le charter et la croisier avec paf.

01 déc. 2004

reynett... faut p't'être pas confondre voyage en voiture

et croisière en voilier...

Regarde le prix de location d'un voilier, si tu le règle seul je paye seul les frais de voyage en voiture pour aller retrouver le bateau... ;-)

01 déc. 2004

Jean R, tous les sujets sont bons...

Et justement comme les Glénans sont sous forme d'assoce 1901 animés par des bénévoles, le prix qu'ils demandent est bien la preuve des frais qu'occasionnent un bateau.
Bien sûr il rajoute l'amortissement de bateaux qui ont été acheté d'occasion...

La frontière est large, entre le prix de location d'un voilier à la semaine divisé par 8, encore faut-il qu'il y ait un chef de bord parmi ces 8,
un stage dans une école de voile, toujours avec le bateau bourré à bloc,
un charter qui lui aussi sera si possible à bloc,
et un modeste proprio qui "acceptera" dans son 8 couchettes d'embarquer 3 ou 4 personnes qui paieront parfois bien moins chers que dans les cas précédents, avec plus de confort.

Mais dans ces modestes proprio il y a de tout, de celui qui applique les tarifs de charter avec skipper à celui qui invite carrément ses équipiers, bouffe comprise, mais attention au piège.
Je parle là d'équipiers avec lesquels au départ on n'a aucun lien d'amitié...

En ce qui me concerne j'estime qu'un minimum d'implication financière est nécessaire, pour que la situation soit saine.
Le fait de "payer" permet à l'équipier de "se servir" du voilier...

Tiens, un petit mot pour Reynett qui parle de voiture.
Il m'arrive de préter la mienne pour dépanner quelqu'un qui n'en a pas, qaund elle revient le plein est fait, je ne suis pas sûr qu'il y était avant, loin de là...

Cordialement

01 déc. 200416 juin 2020

Mais non,

vous ne venez pas d'une autre planète chere Reynett , il ya partout des gens pour profiter des autres et vouloir faire passer cela pour de la largesse... :-(

Le monsieur doit d'ailleurs ressentir une impérieuse nécessité d'essayer de persuader puisque sur 36 post il y a 12 bourrages de crane sur un essai non convaincant de déculpabilisation... ;-)

Tient, il me vient à l'esprit un login adapté...que pensez-vous de"pompe à fric" :-D

pfffzzzz

01 déc. 2004

SDF?

Mais j'en suis un!

Eh oui, Sans Difficulté Financière...

Concernant le sujet chacun peut bien faire comme il veut, ça m'est égal.
Seul utilité: cerner d'un peu plus près la personnalité (mentalité?) de nos camarades .

Bénévolement, Alain

01 déc. 2004

Que faites-vous là, M. Cobra, n'avez-vous pas peur

d'être "amoncelé" au milieu d'HEO...?

" Il est vrai également que j'ai une propension à fuir rapidement les lieux où s'amoncellent les toutous, charters et autres navires HLM "

Et pour ce qui des statistiques d'interventions... J'ai vu mieux !

De toutes façons il est convenu, ici et ailleurs, que de ne pas faire comme tout le monde, ou plutôt de dire ce que beaucoup font mais n'osent pas "dévoiler", fait paraitre louche celui qui hônnètement répond à une question.

Je profite du présent post pour déplorer que c'est toujours le même qui persifle... :-p

Et persifleur qui par manque d'assiduité n'a pas relevé que cette année je n'ai pris que 2 équipiers pendant 10 jours...
Ce n'est pas avec la contibution qu'ils mont donnée que j'aurai pu payer la révision de la survie que je venais de faire.
Mais heureusement mes compétences ont fait que nous n'avons pas eu à nous servir de cette survie, et pardon pour cette fausse modestie!

Et en parlant de pompe, j'ai du changer celle de cale en rentrant, et là j'ai eu assez de fric :-D :-p

Cordialement

01 déc. 2004

Mal à l'aise

très mal à l'aise à la pensée de devoir MONAYER MON PLAISIR ...COBRA arrête ! je t'entends déjà !

Mal à l'aise car je ne sais pas si j'apprécierai tout autant ma balade en mer de la même façon si - au départ - je la paie comme quand je fais une course en taxi...

La MER c'est quand même autre chose... pourquoi tout ramener au niveau de ce que nous vivons tous les jours à terre !!!

Pour moi, c'est plus du SAVOIR VIVRE qu'une affaire mercantile, m^me si je conçois que l'entretien d'un bateau a un prix.

Chacun voit Midi à sa porte, dit-on...

01 déc. 2004

Mais reynett, que crois-tu que fais un propriétaire

de bateau s'il ne monnaye pas son propre plaisir....???

Alors pourquoi irait-il "monnayer" le tien ???

Toujours référence au voiture, taxi et autre...

Donc admettons que ton plaisir soit de faire du karting... As-tu un sponsor pour "monnayer" tes tours de piste ? :-D

toujours cordialement ;-)

01 déc. 200416 juin 2020

Bon d'accord,

pour monnayer votre plaisir reynett, j'accepte exceptionnellement de ne rien voir... ;-)

Pour ce qui est de me gouailler, cher félipe, cela est naturellement dû à ma nature peu flatteuse de reptile! :-(
Que j'assume pleinement sans chercher comme certains à faire le beau...
Mais les lancées de venin sont par principe destinés plus aux idées qu'aux personnes...

Bien que d'aucun se sentent souvent visé :-D

Il est bien entendu et je l'espère compris que bien que vous soyez l'instrument volontaire de étalage, mes propos ne s'adressent pas a vous en particulier, mais à la pratique illégale de charter... que je réprouve.... juste par principe

La location collective que vous avez évoquée n'entre pas dans le débat et ne me dérange éventuellement que par l'attitude de certains participants

Mais ne vous inquiétez pas, ceux qui me connaissent savent cela se règle très rapidement si par hasard je me trouve impliqué... :-)

pfffzzzz

02 déc. 2004

pour une fois

je uis plutot d'accord avec cobra.
tout arrive!

il m'est arrivé d'embarquer des équipiers.
jamais plus de deux en même temps.
je ne leur ai jamais rien demandé,je n'étais pourtant pas trop sdf version vieil-ours à l'époque.
je connaissais certains et ça me faisait plaisir de les embarquer dans mon délire.
je ne connaissais pas les autres mais j'avais besoin d'eux.

je dois être particulièrement chanceux ou aveugle: je n'ai jamais eu l'impression qu'ils m'aient couté de l'argent.
spontanément ils ont participé aux frais de la croisière (et non d'entretien du bateau).

de toute façon , je ne m'imagine pas acceuillir quelqun à bord en lui disant "bonjour, c'est tant la journée , le tiroir caisse est sous la table à carte.

04 déc. 2004

Le juge de paix ...

dans cette affaire sera visible le jour où il y aura un accident à bord avec un équipier (à PAF) blessé sérieusement.

ça va douiller pour le proprio du bateau: tout le monde va lui tomber dessus à cause de cette PAF non légalisée, par une sorte de réaction en chaîne infernale: la sécurité sociale (pour les frais de soins), le fisc (pour travail non déclaré), la famille du PAFé (partie civile pour dédommagements), l'assurance du bateau (usage professionnel non déclaré) ... et j'en oublie sûrement et des meilleures :-(

Indépendamment des considération philosophiques, morales ou civiques, le jeu n'en vaut vraiment pas la chandelle face au risque encouru. Surtout que la nouvelle mode des tribunaux est à ne rien laisser passer .... même sans PAF tu risques la cabane en cas de pépin humain ... alors avec PAF non déclarée, j'te dis pas ...

04 déc. 200416 juin 2020

C'est malheureusement incontrôlable

(je parle de pouvoir sur la destinée par le PAFeur et le PAFé, je ne parle evidemment pas de contrôles administratifs qui interviendront de toutes façons comme la cavalerie).
car même si le PAFeur est prêt à assumer ce risque et voir bateau, maison, barraque, femme et enfants disparaitre, je suis persuadé que le PAFé, -lui et son entourage d'ailleurs- n'est absolument pas prêt à assumer ce qui peut lui arriver.
Comme dans tout marché, il y a deux interlocuteurs, et toutes les parties participent à l'échange : le PAFeur n'est guère plus à blamer que le PAFé qui pourtant restera toujours la dupe du deal (DDD :-) ), mais c'est le seul qui agit en toute connaissance de cause ; et je ne parle pas de ceux qui prétendent avoir les couvertures nécessaires, sachant qu'aucune Cie d'assurance ne prendra un risque commercial sur un contrat individuel.
C'est ce qui me parait illégitime (je ne parle pas de légalité) dans ce genre d'arrangement : on se raconte des gros mensonges depuis le début :
"""- Tu payes moins cher, et ne t'inquiètes pas tout se passera bien.
- Pas de problème, si jamais je me retrouve dans une petite chaise, je dirais qu'on était des super potes. """
et on prétend en faire une règle "morale"???

Dis-voir toi le PAFé, tu es sur de pouvoir tenir tes engagements ? (je ne peux pas poser la question au PAFeur puisque lui, c'est certain, ne peut pas garantir le résultat de l'"expérience"
;-) ).

04 déc. 2004

A lire UNIQUEMENT par ceux qui n’ont pas de bateau.

Je ne viens pas dans ce fil pour polémiquer sur les 30 € par jour, bien que c’est fou comme tout maintenant est à 30 € (on dirait que c’est la nouvelle unité monétaire) :

  • une journée de bateau = 30 €
  • une connexion Internet = 30 €
  • une pipe chez les putes = 30 € (si je me trompe, reprenez-moi, merci)

Dans ma jeunesse, il y avait des magasins « tout à 1 franc » !

Si des personnes nous lisent ici et souhaitent faire du bateau en Bretagne, pour une simple cotisation de 30 € POUR L’ANNEE, vous pouvez naviguer TOUTE L’ANNEE, et sur un vieux gréement dont entre parenthèse le coût d’entretien est infiniment supérieur à celui d’un bateau plastique. Bien sûr, il faut aimer remonter à la force des bras une ancre de 70 kg. Avantage, la s…. y est inconnue ;-)

Je suis parti comme ça 10 jours en Angleterre pour 30 €. (En fait, on ne m’a même pas fait payer car j’ai amené le GPS).

Seulement, un vieux gréement à 30 € pour l’année, il faut quand même chercher, car ceux « gogo-elia » sont effectivement à 30 € par jour. Bien sûr aussi, il ne suffit pas de payer sa cotisation la veille d’un BRESTxxxx pour espérer y aller.

04 déc. 200416 juin 2020

Et hoplà

Basile casse les prix :-) .
Kikinadi qui y avait rien de commercial là-dedans ? :-D :-D

06 déc. 2004

si je te suis bien, Even,

il y a des enPAFeurs et des en PAF és... ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

Après la pluie...

  • 4.5 (194)

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

mars 2021