enrouleur sur petit bateau

Je dois renouver ma voile d'avant sur mon kelt 6.20 actuellement sur enrouleur et j'ai envi d'endrailler! J'attend vos conseils.
En plus je dois changer mon hublot de pont, je ne sais pas comment faire! si quelqun pouvait me donner une adress de casse de bateau pas trop loin du nord merci et bon vent à tous !

L'équipage
31 juil. 2003
31 juil. 2003

enrouleur ?

Pour un petit voilier il n'y a pas beaucoup de difference pour les performances avec ou sans enrouleur.
A vrai dire, en regate c'est meme un plus puiqu'on y gagne 1/2 point et qu'on y gagne aussi pour l'envoi et le ramassage spi/genois. Du moins dans des vents qui vont de faibles a moyens.
En croisiere on y gagne beaucoup en securite, pas besoin d'aller a l'avant qui fait des bonds quand la mer s'agite. Pas besoin non plus de plier/ramasser cette voile a l'escale ce qui gagne une place considerable a l'interieur.
On y gapne un peu pour les maneouvres de reduction de voile mais pour un rendement nettement plus mediocre au pres quand il faut rouler plus.
Le plus gros inconvenient sur un petit voilier est le poids en l'air qui fait giter un peu plus qui donne du mou a l'etai et surtout qui complique singulierement les manoeuvres de matage/dematage.
Mais moi a ta place je garderais l'enrouleur. pense a maman quand elle doit aller devant ramasser le gegene quand ca mousse et que ca saute alors que la toile qui bat ecorche les yeux ou les oreilles.

31 juil. 2003

moi non...

Sauf si on a des problemes pour se deplacer sur le pont ( je parle santé ) ou qu on est un peu faignasse, moi je prefere mon genois, foc et tourmentin à mousqueton, avantages :

on peut surveiller l etat de l etai

les voiles travaillent bien selon le vent ( bordure et chutes morflent quand on navigue avec une voile roulée )

quand il y en a une qui pete, on a en encore d autres ( foc par ex )

pas besoin d un autre etai pour mettre le tourmentin

le systeme est sans entretien, et ne se grippe pas ( quand un enrouleur se grippe, la voile reste dehors et peut exploser si il y a du vent par ex. )

Alors c est sur, ca prend de la place ( meme sur mon cognac : une couchette cercueil ) mais on peut faire des banettes dans les filieres pour les laisser dehors, faire deux etais jumeles pour les laisser tout le temps à poste ( genois et foc par ex...) et si on est astucieux on doit pouvoir envoyer et affaler les voiles sans quitter le cockpit ( renvois, sandows, etc...)

02 août 2003

etai double

l' etai double se raidit il aussi bien qu' un étai simple?

02 août 2003

enrouleurs

C'est comme les voitures à boîte automatique; quand on en a un bon, ça change la vie (au moins en région parisienne). Et si on ajoute un enrouleur de grand-voile (ne hurlez pas tous ensemble!) c'est Cocagne.
Qui se souvient que Phil Weld (ce n'est pas un manchot, je puis vous l'assurer, je l'ai rencontré à Antigua) a gagné une "transat" en solitaire avec enrouleur de gênois et de grand-voile.
Pour nous, à moins d'être un peu demeurés, qu'avons-nous à faire de quelques fractions de noeuds gagnés ou perdus en croisière? (surtout si nous ne passons pas 99% du temps à faire un réglage et une "nav" pointilleux)
Et puis, si pour une raison ou une autre (usure ou mauvais entretien - ou mauvaise utilisation-) la merveille se bloque,nous aurons toujours l'occasion de retrouver les joies de la plage avant, et généralement quand les conditions ne sont pas des plus confortables.

02 août 2003

Précision

quand je parle de la région parisienne, il s'agit de l'embrayage automatique, bien sûr: sur les plans d'eau de l'Ile de France, il n'y a guère de vent.

03 août 2003

vrai

Vrai ! Quand j'avais des voiles a mousquetons il ne fallait pas me parler d'enrouleur. Maintenant que j'ai bascule (du mauvais cote de la force ?) j'avoue n'avoir jamais navigue avec autant de facilite pour bien peu d'inconvenients si l'on surveille un peu le materiel.
Mais bon ! Chacun fait comme il l'entend.

03 août 2003

regarde autour de toi

et tu verra la vérité

ou alors tu considère que tous ceux qui ont un enrouleur sont des c..., mais c'est la majorité

bye

04 août 2003

Pas photo

Tout dépend comme toujours du programme de navigation et du bateau.

Mais dans mon expérience, passée, de navigation en solitaire sur Corsaire (5,5 m pour mémoire) j'ai trouvé impossible de changer un foc dans le vent: en dehors de toute considération de confort mon poids (>90kg) sur la pointe du bateau le rendait instable. Il aurait fallu un pilote automatique que je n'avais pas et pour lequel il aurait fallu une batterie que je n'avais pas pour laquelle il aurait fallu un chargeur que je n'avais pas.

Et quant à être dépendant d'une mécanique je préfère un enrouleur à une installation éléctrique.

Maintenant si on a un bateau plus grand, des équipiers légers par rapport au bateau et bien rodés au changement de foc dans toutes les circonstances alors la solution traditionelle peut avoir ses avantages.

MichelR

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (52)

novembre 2021