Energy observer à la voile !

Bonjour
"Le vit de mulet d' honneur et galvanisé " dont parlait Océanix pourrait être attribué à l'auteur de l'article sur Energy Observer dans le dernier Voile Mag (p12) qui vaut son pesant de bigorneaux : "un bilan évidemment positif et négatif". J'étais déjà bien dubitatif sur l'intérêt de cette opération (mis à part la pub pour Engie et Toyota) après avoir vu à Nantes le bateau, dont il a fallu gonfler les œuvres vives avec un sandwich de 10 ou 15 cm d'épaisseur pour conserver un franc-bord acceptable, malgré l'amputation de son gréement.
Là, les ingénieurs découvrent qu'un voilier peut fonctionner à la voile (certes, des ailes, mais rien de révolutionnaire), qu'un kilo d'H2 contient 7 fois plus d'énergie qu'un kg de batterie, mais que le rendement de cette usine à gaz semble dérisoire, que les éoliennes à axe vertical ne fonctionnent pas (ce qu'on savait depuis longtemps). Ils ont aussi découvert qu'on peut produire de l'électricité avec les hélices et du vent dans les voiles.
Vive les shadoks :“Tout avantage a ses inconvénients et réciproquement.” ...

L'équipage
25 jan. 2019
26 jan. 201926 jan. 2019

Mais jusqu'où s'arrêteront-ils? :tesur:

26 jan. 2019

@ Nemo Dictateur consensuel : A la fin du pognon!
J'attendais des détails sur l'hydrogène.... Je n'attends plus.
Et l'autre pauvre gars qui se fait chier pour renflouer son canote.
Dans quelle époque on se visse ?

Pour l'hydrogène : fastoche.
Tu prends le moteur de ta bagnole (moteur à allumage commandé, pas diesel).

Tu bricobidouille un carbu qui va bien ou des injecteurs avec une loi de commande adaptée, tu remplaces l'essence par de l'hydrogène et ça marche (ça marche d'ailleurs depuis un long moment).

Avantage supplémentaire, le même moteur avec un réglage adaptatif sera en mesure de s'alimenter avec les gaz de caca et les gaz de décomposition des poubelles.

Pas de métaux lourds, pas de technologie de pointe, un rendement entre 20 et 30%, une valorisation des déchets et de l'intelligence à la place du dogme.

Par contre, il faudra que tu soignes les troubles cognitifs des moines écolos qui vont devoir découvrir que le démon moteur thermique peut, en fait, être doublé d'un ange. :litjournal:

27 jan. 2019

Et voila, ils viennent de s'apercevoir ( après avoir fabriqué une vraie usine a gaz...qui a couté beaucoup de fric…) que le rendement de toutes ces sources d'énergie était insuffisant pour rendre le bateau réellement autonome, rapide quelque soit l'état de la mer et de la météo en général, il y a longtemps que j'étais dubitatif sur ce projet…. comme sur l'avion/planeur électrique des Suisses ….qui fait des escales tres longues pour boucler un tour du monde….. bref que des engins expérimentaux qui n'ont aucun avenir ciaux ….En mer il y a souvent du vent, et depuis des milliers d'année on a su l'utiliser avec des voiliers….. alors oui avoir des moteurs électriques a bords a la place des moteurs thermiques, mais de grace l'énergie vélique doit rester la priorité ...LECELTE

27 jan. 201927 jan. 2019

Juste pour te rafraichir la mémoire, l'Eole d'Ader ne s'est élevée que d'une vingtaine de centimètres sur une cinquantaine de mètre de distance.

Bref, il ne serait agi, pour toi, que d'un engin expérimental qui n'a aucun avenir commercial...

Tu es un fin analyste... :mdr:

www.airfrance.fr[...] :litjournal:

27 jan. 2019

Faut bien amuser la populace....

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

Souvenir d'été

  • 4.5 (122)

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

novembre 2021