Encore un qui ferme ...

28 mar. 2012
28 mar. 2012

ça c'est une triste nouvelle. Il faisait tous les privilèges, non?

C'est pourtant du bon travail

28 mar. 2012

.
Le Privilege 1000 devait ou devrait être mis à l'eau en 2012.
Du coup, suspens.
Alliaura c'est aussi la gamme Feeling de 9.95 à 16.80 plus une nouvelle génération avec les 48, 52 et 55.

La clientèle visée pour les catas était celle du charter : Europe du nord, de l'est et Russie.

Incompréhensible aussi car Mathieu Burthey (industriel savoyard et patron de la holding All Group qui a racheté Alliaura Marine à la SGGR Rabineau à l'automne dernier) se serait porté acquéreur de Catlantech implanté à la base sous-marine de Lorient en février dernier.

Comment peut-on racheter un chantier alors que les salaires de février d'Alliaura n'étaient plus versés ?

PS Un peu d'histoire : Alliaura avait racheté les chantiers Jeantot et Kirié en Vendée.
.

Les privilèges oui et les feeling etc.... est-ce le groupe Alliaura qui est touché?

28 mar. 2012

bizarre, j'avais vu un reportage sur eux récemment, il semblait avoir le vent en poupe...triste.

28 mar. 2012

Chez nous, c'est JardineRey qui est en liquidation !
Rien à voir, sinon que c'est un paquet de salariés de la Région P.A.C.A. qui va aller lui aussi pointer...

30 mar. 2012

Pour eux, ce n'est pas vraiment une surprise, à force d'abuser et de se gaver via les serices publics et de pratiquer des prix exorbitants on finit par tuer la poule aux oufs d'or.
Dommage pour les salariés qui finalemet seront les seules victimesde la "Rey connection"

28 mar. 2012

Deux bateau commandés, des avances d'un demi millions d'Euros versés pour chacun ... des futurs propriétaires qui ne verront jamais leur bateau ni l'argent qu'ils ont versé en avance ...

29 mar. 2012

Et les entreprises qui ne ferment pas fabriquent des Tupperware pour locations. C'est la clé de la longévité, apparemment.

29 mar. 2012

Pierre, il me semble que ta conclusion est un peu hâtive... Ne généralisons pas.

Mais c'est une triste nouvelle, peut-être y aura-t-il un repreneur.

RV

30 mar. 2012

c'est pas forcement étonnant et à lire les articles on y trouve le mal .

le mal c'est la competence : il y a peu ou plus de chantier de ce type donc plus l'ouvrier ,plus de formation etc ... dans cette gamme tres pointu il faut 10 ans pour formé un ouvrier competent et autonome dans la mesure ou l'entreprise n'a pas d'autre choix vu son carnet de commande en dents de scie de faire appel à l'interium ,il n'y a donc pas de formation .
En gros aujourd'hui on est 30 à 40% moins "productif" que dans les années 80 ou il y avait bien plus de chantiers navals malgré une organisation plus poussée et un progrés technique ,on a inventé la decoupe numerique et bien on va moins vite qu'a l'époque ou ça ce faisait à la main : les ouvriers connaissaient le métier .

josé

30 mar. 2012

bonne analyse josé, à laquelle on peut ajouter que la croissance externe est bien souvent effectuée pour masquer temporairement la situation économique de la société en diluant les pertes dans un chiffre d'affaire élargi...une variante de la cavalerie !

30 mar. 2012

Formation, si il y a puisque j'en ai suivi une.

Proposition d'emploi, oui il y a puisque j'ai postulé, ait été convoqué à un entretien pour un poste en intérim. Donc vous allez un peu vite en disant qu'il n'y a pas de formation en faisant appel à l'intérim.

Le seul blème c'est que ça paye pas. A peine plus que le smic...

Finalement je suis pas mécontent d'être là où je suis, en intérim.....et contrat renouvelé.

30 mar. 2012

d'accord mais il y a formation et formation .

je discutais justement avec quelqu'un qui faisait de la formation ,elle durait 3 ans pour un jeune .

moi m^me avec un Brevet de technicien lorsque je suis rentré dans un chantier naval on m'a mis en formation durant 1an , durant un an je suis passé de metier en metier et toujours encadré par un pro j'étais à sa disposition et sa mission était de m'apprendre en faisant le boulot biensur .Ensuite au bout d'un an on m'a dit bien monsieur vous integré tel metier et à ce metier durant 3 ans au moins j'ai continué à apprendre ..mais à l'époque on partait pour une carriere dans l'entreprise .et tout ceux qui était embauché subissait le m^me sort .
je precise que j'étais dans le privé pas dans les arsenaux .

oui là tu avais une formation solide et il y avait du resultat .

josé

30 mar. 2012

Dufour aussi a des soucis
www.sudouest.fr[...]485.php

31 mar. 2012

Bj
Aujourd'hui ce marche semble se fermer ou tout du moins retrecir.
Dufour a des soucis, et les autres????,
ce qui signifie que peu de gens qui pourrait reprendre Alliaura?
A quel prix ?
Pour quel marche?
J'espere de tout coeur que les salaries seront epargnes....
Voici encore une belle histoire ou il ne faudrait surtout pas fouiller du cote de l'ancien repreneur..

Amicalement

31 mar. 2012

Pas seulement ce marché, c'est toute l'économie qui est dans une certaine spirale depuis au moins une vingtaine d'année, mais avec des marches d'escaliers, si je puis dire, ce qui, à de nombreuses reprises, fait croire que l'on est sortie de la spirale... Alors que non ! Perte de chiffre, perte de savoir faire, perte de revenue, perte de chiffre....... Et rond et rond petit patapon!!! Dans les années trente (du siècle dernier) s'était le Stuka en piqué, aujourd’hui c’est un moto-planeur qui ne trouve aucun thermique correct, le moteur ayant calé dans les années 80/90, il troque, il troque, perd d’un coté ce qu’il gagne de l’autre, encore et toujours, et ne gagne rien de concret !!! Et il n’arrive pas à redémarrer le moteur. Carburant frelaté ???
Le capitalisme à outrance sous couvert d’économie de marché et la mondialisation à sens unique sont à l’occident ce que Mao a été pour la Chine !!! Il y a d’autres parallèles qui peuvent se retrouver dans l’histoire de la planète !!! Le problème, n’est pas dans l’essence même de la chose, mais dans la manière ou cela à été conduit !!!

31 mar. 2012

Ne pas oublier qu'en France l'industrie a perdu 500 000 emplois ces 10 dernieres années alors que d'autre en ont gagné autant .et celà continura tant qu'un gardien de musée assie sur sa chaise gagnera plus qu'un chaudronnier construisant des bateaux et sera surtout plus considéré par les filles dans les bals le samedi soir ..

31 mar. 2012

Salut
Effectivement, c'est vrai, mais je parlais du pilotage a vue de certains chefs d'entreprise
A plus

tout ces pseudos faillites viennent surtout des grands fonds financiers qui rachetent ces entreprises et qui degraissent des que le benefice des actionnaire subit une petite baisse ,c'etait mieux quand les patrons etaient proprietaire de leurs entreprises (voir paul ricard )

17 mai 2012

ALLIAURA MARINE ,c'est fini........ :lavache:
www.interencheres.com[...]lic.php

18 mai 2012

Je reste etonne du nombre de bateau entames ou commences. Il est vrai qu'avec 70 personnes il faut les occupes mais n'y aurait il pas une possibilite de reduire l'encours comme on l'appelle et d'avoir des delais plus court ? D'ou un risque moindre pour un acheteur de perdre son accompte. Je pense bien que la stratification fait face a des delais imcompressibles mais un stratificateur peut egalement accomplir certaines autres taches,non? Et pendant qu'on y est on pourrait former tous les employes a toutes les taches... Vous l'aurez compris la verite de la souplesse des operations est surement entre les deux extremes . Le modele economique dictant de faire tourner un moyen de production honereux a plein regime dans le but de reduire le cout unitaire d'un produit ne permet pas de tirer le frein aussi vite qu'il faudrait pour pouvoir acceler dans une direction ou passer a la production d'un autre produit tres rapidement. Qui plus est avec le mangement du 'personnes a l'arret' au boulot! peut conduire a masquer les ameliorations potentielles. Loin de moi la volonte de donner des lecons mais fautsavoir qu'il existe des moyens d'atteindre les coupes budgetaires decider par des financiers desrirant rassurer ces actionnaires. Si le climat social et managerial voulu par le n°1 sont en phase avec la necessite de changer.
Alors le choix du procede rapide tupperware ne permet il pas de faire autre chose que du volume et qu'en celui fond , la structure s'effondre avec...
Et les proprietaires de bateaux en location sont (si vous me permettez ce raccourci) les memes qui attendent +15% de dividende.

18 mai 2012

Reflexion partculièrement pertinente. De tte façon le modèle unique de production au moindre cout pour en vendre le + possible ne peut qu'atteindre une limite, c'est ce qui est en train de ce passer avec la société basée sur la ressource pétrolière.
De même le cercle vicieux de la recherche de retour d'invest immédiat dans des secteurs industriels de rentabilité que sur le long terme, c'est une co....rie sans fin. Idem pour la dérégulation du commerce, on va vendre aux sociétés plus aisées les produits fabriqués par les plus pauvres qu'elles mêmes ne peuvent pas se payer. Mais les plus riches perdent leurs boulot et achètent moins, alors on fait encore plus plus moins cher et ainsi de suite..
L'exemple de l'Allemagne est certainement plus favorable à l'instant, l'investisement et la culture industrielle, le choix de la qualité technologique, de la dynamique à l'export y sont surement pour quelquechose, mais ils ont également leurs limites. l'avance techno cela peut se perdre, les besoins réels du marché ne seront pas que de la "high tech", et l'ingénieur indien 10 fois moins cher que l'allemand finira aussi par s'imposer et le developpement des mercedes et porches peut aussi finir en deloc..
Je sais que ce genre de discours est "rabaché" par des alter mondialistes un peu folfloriques, mais néanmoins il ya une part de vérité et il faudra bien que ce change sinon...

17 mai 2012
18 mai 201218 mai 2012

je comprends pas pourtant j'avais pourtant bien payé en janvier la révision de ma survie (presque le prix d'une neuve ailleurs) même qu'ils m'ont dit après coup que la réduction pour hors saison n'existait plus.

17 mai 2012

Toute l'industrie de la plaisance est sous le coup de la crise , les surcapacités n'ont plus lieu d'être , est ce que vous voyez la crise chez X Yacht ? de plus à force de faire des Tupperware qui restent au port , on à engorgé un marché dans les années 2000 - 2008 (voir les stats de l'industrie nautique ) , aujourd'hui la réduction de voilure est en route , et nous devons être créatifs pour nous orienter dans la bonne direction d'une plaisance ou la course aux profits et à la masse de profits n'aura pas la première place mais ou le savoir faire français aura tt sa place .

18 mai 2012

mais qui parmi vous va acheter un bateau neuf dans les deux ans qui viennent??????et a quel prix??? et combien de bateau achetés par an hors le marché de location??

18 mai 2012

bonjour,

De fait toute l'industrie nautique est atteinte. Même le très haut de gamme

(www.tradingsat.com[...]OD.html )

Le nautisme est - il ne faudrait pas l'oublier - une activité de loisir, le bateau un luxe, sa possession du superflu, pour une grande majorité de pratiquants.

Peut-être reviendra-t-on aux temps anciens où seuls les vrais mordus de mer et de navigation sacrifiaient temps et argent pour satisfaire leur passion ?

Ce qui serait finalement dans l'ordre raisonnable des choses.

18 mai 201218 mai 2012

Hé oui Fouras ex (gébé)
Il faut bien reconnaitre que tu as été le premier a parler et soutenir la décroissance!
l ami Pierre est surement d accord avec toi!
moi même également!

18 mai 2012

vous avez raison... supprimons le web, y aura + de monde sur l'eau.... :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

18 mai 2012

Au terme "vrais mordus de la mer", tu devrais ajouter "privilégiés" car jadis, la plaisance était un loisir de "riches" (ceux que l'on n'aime pas chez nous!). Grâce à l'élévation considérable du niveau de vie depuis une bonne cinquantaine d'années et à l'industrialisation de la production, c'est devenu une activité accessible à un beaucoup plus grand nombre, en même temps que cela a donné du travail à beaucoup de monde.
Alors devons nous nous en plaindre?

18 mai 2012

Alliaura liquidé, on vend aux enchères les bateaux pas terminés et le matériel, sur le site de Lorient et celui des Sables, voir là :

www.interencheres.com[...]008.pdf

18 mai 2012

quelle tristesse ça fend le coeur
:-(

18 mai 2012

Etait-il nécessaire de partir sur un cata de 30 ml!!!!!

18 mai 2012

Bonjour,

Rappelons qu'Alliaura Marine s'appelait à l'origine Jeantot Marine, fabriquant de la gamme de catamarans Privilèges aux Sables d'Olonne.

Créateur et organisateur du Vendée Globe, très bon marin et piètre gestionnaire, plusieurs fois condamné pour escroquerie.

18 mai 2012

apres Alliage, à présent Alliaura... dur dur pour la région....

18 mai 2012

bonjour,

La construction de bateau de plaisance était devenue une activité sans réel rapport avec la réalité. On construisait pour construire, sans même se préoccuper s'il y avait des places pour mettre les bateaux.

Ce qui est très triste en l'affaire, c'est le sort des ouvriers qui travaillent dans la filière.

Il fut un temps où les affaires ont été florissantes.

Ce n'est plus le cas. Il faut en prendre acte.

D'autres secteurs de l'économie, autrement importants, sont aussi victimes de la crise qui frappe nos sociétés.

Pour se consoler, tâcher de se souvenir que l'activité plaisance ne touche qu'un secteur de loisir (qui était devenu de masse), et donc non indispensable au développement de l'individu.

18 mai 2012

Etrange conception du fonctionnement de l'économie!
Aucun industriel au monde ne construit "pour construire". Il fabrique un produit quel qu'il soit en fonction de l'existence d'un marché et le produit fabriqué l'est en fonction des attentes du marché. L'abondance ou pas de places de port est une autre question.
L'industrie nautique est un secteur économique aussi important que les autres et il ne faut pas oublier que notre principal constructeur national emploie près de 6000 personnes (plus les sous traitants), est numéro un mondial et exporte environ 60% de sa production si ma mémoire est bonne. Il faudrait ajouter tous les emplois de la filière plaisance, ce qui représente tout de même pas mal de monde!
Un secteur de loisir est, à mon avis, aussi important que n'importe quel autre pour le développement de l'individu. Y aurait-il des secteurs "nobles" et d'autres qui ne le seraient pas?
Avec l'évolution des pays dits émergents, nous verrons bientôt ces secteurs se développer notamment en Chine, comme l'automobile actuellement, donc des débouchés supplémentaires pour nos industriels, notamment Bénéteau qui avait (je ne sais s'ils l'ont encore à ce jour), un projet d'implantation d'usine en Chine.
Il est certain qu'il y a plus d'avenir avec des industries de ce type qu'avec la sidérurgie dans notre pays, sans nier le drame que vivent les salariés de ce secteur qui vit une crise de surcapacité mondiale.

18 mai 2012

C'est très à la mode de fustiger "les marchés", mais ce n'est pas ainsi que cela fonctionne, heureusement! Les entreprises ne sont pas toutes entre les mains de fonds de placements plus ou moins lointains recherchant uniquement une rentabilité à court terme.
Pour rester dans le domaine qui nous intéresse, Bénéteau est une entreprise sous contrôle familial et fut à l'origine un petit chantier local qui construisait des bateaux de pêche. Ils ont senti au bon moment l'essor potentiel de la plaisance et se sont lancés, s'efforçant ensuite de coller aux évolutions du marché (celui de la plaisance, pas les marchés financiers!) avec un succès certain.
J.F.Fountaine à La Rochelle s'est lancé, lui, dans les catamarans. Encore une fois, il ne s'agit pas de marchés financiers, mais les chantiers s'appuient naturellement sur des études de marchés pour anticiper les besoins qualitatifs et quantitatifs de leur clientèle potentielle afin de créer des produits adaptés s'ils veulent avoir une chance de les vendre. Les investissements préalables au lancement d'un produit ne permettent pas en effet d'apprécier "au doigt mouillé" ce qu'il convient de faire!
Les constructeurs ne créent pas des surcapacités. Le problème est de s'adapter aux fluctuations du marché, donc d'adapter qualitativement et quantitativement leurs moyens de production aux évolutions de ce marché. Comme dans notre pays, on peut difficilement adapter les effectifs, faute de flexibilité du travail, ils peuvent se retrouver dans des situations difficiles en cas de baisse importante des débouchés. De surcroit, les entreprises françaises sont souvent confrontées à des difficultés de trésorerie, aggravées par la frilosité des banques, le résultat pouvant être tout simplement la faillite.

18 mai 2012

Ce n'est pas une étrange conception de l'économie , mais une vision un peu plus pointu de cette même économie ou "les marchés" investissent dans des secteurs d'économie sur des études , créent des surcapacités qui un jour ou l'autre s'effondrent au moindre éternuement .Si Bénéteau avait un intérêt a ouvrir une usine en Chine avec un marché réel aussi important que celui qu'il trouve en Europe , y compris de l'Est , mais avant de voir les ports polonais ou Russes plein de bateau , on risque d'être morts , du moins pour moi !

18 mai 2012

certains chantiers en prennent de la graine en annoncant d'emblée 2 ans de délai... ca permet de selectionner la clientèle au départ, de maintenir un tarif, et une renomée "commerciale"...

18 mai 2012

triste pour les Feeling car vraiment de bons voiliers ... mais la mode des "nouveaux plaisanciers" vise uniquement les caravanes sur l'eau naviguant par force 1à 3 ... à courte durée de vie.
restons positifs : ce n'est j'espère qu'une mauvaise passe !

18 mai 2012

je viens de lire un bouquin tres interressant sur l'economie.
il s'agit d'entretients avec françois michelin, le pere de celui qui s'est noyé dans le raz de sein.
a la question " qui est le plus important dans l'entreprise, le patron ou l'ouvrier ?" il a répondu "le client !"
le probleme de nombreuses entreprises française vient de là, leurs dirigeant confiants en leur intelligence et imagination oublient trop vite de penser au client et à ses besoins, tant en termes de produit qu'en termes de prix....
c'est un peu l'histoire du promoteur immobilier qui multiplie les logements de luxe l'année ou l'etat augmente les impots sur la fortune...
j'ai bien peur que de nombreux autres chantiers ne suivent la route de celui-ci...
jpierre

18 mai 2012

Oui ecumeur, les entreprises appartiennent à des fonds de pension souvent américain. Et tres souvent lorsqu'un fond de pension rachete une entreprise en France les économistes crient victoire, "voila de l'argent frais, il faut internationnaliser l'économie pour avoir plusieurs acteurs et péréniser les entreprise" voila un peu leurs discours.
Ces entreprises servent à payer les retraites de ces Americains ( attention je n'ai rien contre les Américains, chacun sur cette planete essaie de vivre ou de survivre), touchant les dividendes annuels soit en revendant ces entreprises à la découpe, en fermant les secteurs qui ne sont pas rentables, revendant ce qui est rentable.
Donc comment faire pour payer nos retraités (attention c'est un pb mondial), la répartition ne fonctionne pas tres bien ( mais il me semble que c'est le meilleur systeme, soit par la capitalisation, dans ce cas on sacrifie les emplois des travailleurs (excusez moi du terme) au détriments des retraités.

Voila l'analyse que je fais sur les retraites et les fonds de pension.

19 mai 2012

Qu'on retourne la question sous tous les angles, il faut se rende à l'évidence : les grands jours de la plaisance sont derrière nous.

Comme toutes choses, il y a un début, un milieu et une fin.

Une naissance, une croissance, et un déclin.

Nous vivons une période de déclin. Ne serait-ce que pour une bonne raison (déjà évoquée) : il n'y a plus assez de place pour tous les bateaux construits.

19 mai 201219 mai 2012

Il me semble Fouras que vous avez raison. La plaisance va changer, comme le reste. Comment, je ne sais pas, ou je ne veux pas trop le savoir, j'ai des craintes. Je navique depuis 1974 sur mes bateaux, avant je louais des dériveurs (Vaurien, 420,470,505). J'ai appris à naviguer avec les anciens, avec meme Tonton Hervé, déjà ces anciens voyaient une évolution de la plaisance, le "plastique", plus de Blasez bleu marine etc..., sans parler de l'ambiance des pontons, un peu snobe, comme il disaient à l'époque. Mais là l'évolution risque d'etre radicale.

19 mai 201219 mai 2012

A la suite de mon précédent post, je rajouterais qu'il y a une deuxième raison au fort ralentissement de la construction neuve :

si bien entretenus, les bateaux peuvent durer fort longtemps (bien plus qu'une automobile). Et le parc de l'occasion est très fourni, le marché en est actif.

Il n'est d'ailleurs que de lire les sujets du forum, où l'on voit nombre de questions portant sur des bateaux anciens.

On ne peut sortir des bateaux neufs comme des petits pains du four, alors que d'anciennes unités font le bonheur d'une masse de plaisanciers.

Les plaisanciers avertis ne s'y trompent d'ailleurs point, qui recherchent des bateaux bien rôdés, d'une époque où l'architecture navale se préoccupait plus de tenue à la mer que de confort ménager.

Sans parler évidemment du prix, qui permet de se rendre propriétaire d'une unité plus importante que du neuf en choisissant de l'occasion.

19 mai 2012

sous la pression du lobby automobile entre autres, on a créé le contrôle technique, des normes de + en + sévères, les primes à la casse, etc...(pour notre plus grand bien le plus souvent),
rien de tel dans la plaisance pour le renouvellement des bateaux (juste pour le matériel de sécu et ces chers bib ...)

on reviendra peut-être à des valeurs plus simples, un petit canot rustique vite mis à l'eau pour une journée de balade ou de pêche, vite remisé sur un parking ou au fond d'une cour ....

nostalgie ... :aurevoirdame:

19 mai 2012

ça existe, voir les ventes de tofinou et autres jolis canots a la journee !!

19 mai 2012

pas si bien que çà.

Le luxe n'est pas épargné. Voir le groupe Rodriguez, spécialié dans la construction de yachts haut de gamme :

www.leblogluxe.com[...]on.html

19 mai 2012

Le constructeur de yachts A.Rodriguez incarcéré

Par Yves LEBARATOUX (avec AFP)

Il a été écroué avec 8 personnes, après le coup de filet visant le grand banditisme marseillais du week-end dernier

Alexandre Rodriguez, président de l'entreprise cannoise de construction de yachts Rodriguez, a été écroué avec huit autres personnes, après le coup de filet visant le grand banditisme marseillais du week-end dernier. Une dixième personne, l'épouse de Gérald Campanella, a été placée sous contrôle judiciaire.

Suite au coup de filet du week-end

Alexandre Rodriguez, président de l'entreprise cannoise de construction de yachts Rodriguez, a été écroué avec huit autres personnes, après le coup de filet visant le grand banditisme marseillais du week-end dernier. Une dixième personne, l'épouse de Gérald Campanella, a été placée sous contrôle judiciaire.

Dans cette affaire, 15 personnes au total ont été mises en examen à ce jour et 13 écrouées. Parmi les personnes écrouées dans la nuit de mercredi à jeudi figurent notamment les frères Campanella, Gérald et Michel, ainsi qu'un homme recherché depuis les années 1990, Bernard Barresi, et un agent de la Société des Eaux de Marseille, Jean-Marc Lombardo.

La compagne de Barresi, qui dirige une société de sécurité à Gardanne (Bouches-du-Rhône), a pour sa part été écrouée mardi.

Tous ont été mis en examen dans le cadre d'une information judiciaire ouverte le 25 janvier contre X par le juge Philippe Dorcet de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Marseille pour "infraction à la législation sur les jeux, association de malfaiteurs, blanchiment en bande organisée, extorsion de fonds en bande organisée et non justification de ressources".

Fait rare dans le grand banditisme, des aveux auraient été faits par certains protagonistes du secteur des jeux, reconnaissant la mise en place de machines clandestines.

19 mai 2012

Vi vi vi, un peu "glauque"

19 mai 2012

oh oui jean, t'as vu le prix d'un tofinou !!!
mais je parlais plutôt du style caravelle ou misainier ...

la belle plaisance a toujours existé, celle de luxe et de niches comme ça existera encore, d'ailleurs le luxe ne s'est jamais si bien porté ...

19 mai 2012

chez rodriguez il y a d'autres facteurs assez peu reluisants qui ont contribué à leurs problèmes sauf erreur de ma part :non: :policier:

19 mai 2012

Oui Fouras, mon fils y a travaillé à Antibes. Mais il y a eu d'autre problème chez eux.

19 mai 201219 mai 2012

A Bil56 Comme ce style la ?
www.arwenmarine.com[...]le.html

19 mai 2012

sympa, je connais ... ;-)

19 mai 2012

un signe parmi d'autres :

un très réputé constructeur de bateaux aluminium connoté "voyage" avait, voici encore quelques années, son carnet de commandes rempli pour deux années.

Actuellement, des ouvriers qualifiés (soudeur) du chantier sont en chômage technique, ne travaillant que 15 jours par mois.

19 mai 2012

En même temps c'est un peu normal vu les prix exhorbitant réaliser dans le nautisme. Quand vous ramnez le prix d'un voilier à celui d'une maison par exemple il y a de quoi se poser des questions. Heuresement que la construction de maison et tous les matériaux qui vont avec ne suivent pas le même chemin. Mettre 800000 euros dans un voilier de 15 m en "plastique" certain y réfléchissent à deux fois. Quel est le prix de revient d'un voilier style feeling 48 ?
Et finalement c'est toujours l'ouvrier qui trinque dans l'histoire.

19 mai 2012

Attention, le prix des matieres premieres pour la construction des bateaux est tres élevé. Et il y a une foule de métiers en oeuvre. Les marges ont terriblement baissé. Dans les année 1988 environ, j'ai un copain qui a acheté un Dufour 39, ponton teck, tour de hublot inox, capots de pont inox....., ce canot' lui a couté pres de 1,5million de francs. Aujourd'hui pour ce prix vous avez un 44'.

19 mai 2012

et la main d'oeuvre également elle est bien responsable des prix des bateaux aussi.

19 mai 2012

ouais. Salauds d'ouvriers ! Les bateaux seraient bien moins chers si y'avait personne pour les construire ! :lavache:

dans le prix de la main d'oeuvre il y a aussi le salaire du patron ,des cadres et des commerciaux plus les inutiles ! :mdr:

19 mai 2012

à prendre évidemment au second degré (on ne sait jamais !)

19 mai 2012

Il y a un poste tres important dans la construction des bateaux est la main d'oeuvre, ptitvoilier le rappel.

Maintenant sans parler de "salauds de patron ou d'ouvriers", qu'elles sont las marges pratiquées par les constructeurs et revendeurs? Ces marges ont baissé, beaucoup baissé depuis que certains constructeurs automatisent les chaines de fabrication ( Bavaria entre autre ).

19 mai 2012

les marges pratiquées par les constructeurs ..............

quand les ou le client ne peuvent plus payer quand les banques ne veulent pas donner le coup de pouce au moment ou les fournisseurs téléphonnent dix fois par jour , quand l'outil , les outils de travail sont vendus aux enchères , quand les ou les patrons se retrouvent devant le vide , quand les salariés se retrouvent au bistrot d'en face pour boire le dernier café du matin , quand les femmes , à la maison , n'osent pas demander des nouvelles de la boite , ........
IL N'Y A PLUS DE MARGE !!!

19 mai 2012

le cout de la maind'oeuvre n"est pas vraiment le plus gros pb,
sinon le marché de la plaisance serait saturé de bateaux chinois !!!
y'a bien quelques polonais ou croates par ex, mais ils n'ont pas inondé le marché

la crise et le manque de places sont les pb essentiels, c'est sûr

le vrai passioné qui n'a pas de place s'achete un transportable !pourtant le marché des transportables n'a pas explosé !est ce vraiment un probleme de place ?dans tous nos port du sud il y a des places d'hivernage et des solution de corps morts ,celui qui veut vraiment un bateau se debrouille toujours

20 mai 201220 mai 2012

Chiffres intéressants. Heureusement, Bénéteau dispose d'une trésorerie abondante qui lui permet de franchir les épisodes difficiles. Les chutes d'entreprises sont très souvent causées par des difficultés de trésorerie, les banques étant de plus en plus frileuses, d'où des cessations de paiement.
Mais ce qui est intéressant également sur le site de Bénéteau est de voir les autres chiffres. B. réalise en France 17% de son C.A., 15% aux USA (une usine sur place), 43% dans le reste de l'Europe et 25% dans le reste du monde. Par exemple en Australie, j'ai été frappé par la forte proportion de bateaux fabriqués en France puisque c'est le terme à la mode. Quant au chiffre d'affaires, de 178 millions d'€ en 97, il était de 922 pour 2010/2011, après un maximum de 1055 en 2008, en croissance depuis trois ans.
De mémoire, ils doivent employer environ 5500 personnes, certainement le double avec les sous traitants.
Quant à la filière plaisance, elle doit employer en France plus de 50000 personnes, je n'ai pas les chiffres exacts sous la main. Certrains affirment près de 100000.
Mais on voit aussi de gros échecs, le plus évident étant Harmony. Il était évident que le business plan de Poncin était totalement surévalué quant à la croissance de l'entreprise. Il semblait ignorer les bases de la question d'un nouvel entrant sur un marché et les vertus de la courbe en cloche bien connue des hommes de marketing. D'où des investissements énormes dans une usine qui ne pouvait pas être rentabilisée avant très longtemps. Ce qui m'étonne, c'est que les financiers aient avalé ce projet. Quant aux petits actionnaires qui ont apporté des fonds au financement des fonds propres de l'entreprise, ils se sont retrouvés à poil!

20 mai 2012

Bien mauvaise nouvelle que la fermeture de ce chantier .

Mais il faut être réaliste . Qui de nous va acheter un bateau neuf avec toutes ces occacions disponibles à moindre coût ?

Les grands chantiers produisent en priorité pour la location , se moquant des attentes du particulier qui de toute façon achetera un prix et non un bateau .

les entreprises fabriquent de l ' argent pour des actionnaires .
peut importe avec quoi , bateaux , voitures boîtes de conserves , repas (dans mon cas ) ....

Dans cette logique , seul les très gros groupes très solides peuvent suivre . il n' y a pas de place pour les faibles en tresorerie ou les trop bons en qualité qui ne sont pas positionnés sur le marché du très grand luxe .

Il est faux de croire que ce sont les ouvriers qui coutent chers
en effet , un bon ouvrier bien payé fera moins de perte qu 'un ouvrier non formé et non motivé financièrement .
Ce sont plus les folies des grandeurs de la communication qui plombent les budjets !

Pleurer sur le sort de ce groupe ne sert à rien ; ce qu 'il faut c' est acheter leurs bateaux ! Si nous ne le faisons pas , c' est qu' il n ' y a plus de place pour eux sur ce marché qui se reduit de plus en plus .

Quand je vois le prix d' un feeling 29 , bateau que j ' aime beaucoup , je comprends facilement pourquoi il y a tant de Bavaria ou de Beneteau dans les ports !!!

quand au marché du transportable , pour repondre à mon ami Pierre 2 , je pense que pour une simple raison de simplicité , il est surtout absorbé par les bateaux à moteur !!!
Un voilier , il faut mâter , il y a du lest et des cordages ...C ' est donc plus long à mettre en oeuvre , sutout pour une simple sortie en mer .

21 mai 2012

Le problème du transportable ne se trouve pas seulement dans le temps de la préparation (j'ai un petit croiseur près à naviguer en 30 mn) mais aussi dans le faible nombre et le manque d'accessibilité des cales de mise à l'eau (et payante au prix fort). L'absence de parking pour garer sa remorque est un vrai frein pour naviguer . :reflechi:
L'idée si répandu qu'avec un transportable on navigue ou on veut quand on veut est vite mise à mal avec un peu de pratique... :-(

20 mai 2012

oups , je voulais dire feeling 32 ...

20 mai 2012

J'ai l'impression d’être un de dernier dinosaure qui fond du bateau et l'entretient
La nouvelle génération a d'autre centre occupation et sens contrainte

La relève n'est pas la

Yves

21 mai 2012

Les grands chantiers produisent en priorité pour la location , se moquant des attentes du particulier qui de toute façon achetera un prix et non un bateau .
Tout a fait d'accord avec toi Pepperbox Helas beaucoup de futurs (plaisanciers) sont incapables de definir un choix lorsqu'ils expriment leurs souhaits
Ainsi un acheteur s'est présenté avec toute notre doc et hesitait entre un cata a 190k€ et un mono a 35 K Je lui ai dit gentiment qu'on perdait notre temps serait il capable d'établir un cahier des charges pour la construction d'un neuf quelqu'il soit et de le faire naviguer

21 mai 201221 mai 2012

Bonjour
lorsque l'on connait le vrai prix de la matiere premiere sortie usine

le prix sur le marche
les ouvriers paye avec un lance-pierre
le prix de vente
nous pouvons effectivement nous poser des questions

Amicalement

Regisson

21 mai 2012

Des cours de gestion ne seraient peut être pas inutiles avant de faire de telles évaluations.
Il faut tenir compte tout de même des investissements dans l'outil industriel, des taxes et impôts divers (la main d’œuvre coûte réellement le double du montant payé au salarié), les assurances, l'énergie, les coûts de commercialisation, les transports, etc, etc... les questions que l'on peut se poser sont quelque peu différentes

21 mai 2012

on oublie l evasion fiscale et la defiscalisation .Dans les temps anciens ou je travaillais dans un chantier naval de catamarans a cogolin ,une bonne partie partait pour la defisque au antilles. bateaux detruit regulierement par les cylclone comme par hasard (assurances etc.)il avait meme imagine pour cette branche la fabrication des coques en chine avec peux de succes

21 mai 2012

j ai un catana fait a cogolin , tu etais cogolin a quelle période

21 mai 2012

Bonjour
pour ecumeur
tout a fait raison
mais une question subsite
A quelle montant considere t-on une marge raisonnable ?
10, 20, 30, 40, 50% ?
en fonction des investissements, taxes, salaires et tutti quanti
cela parlera de lui-meme

Amicalement
Regisson

21 mai 2012

Il ne faut pas non plus confondre la marge brute qui peut être très importante et la marge nette qui n'est que de quelques %. Par exemple dans la grande distribution, souvent accusée de tous les maux, la marge nette dépasse rarement 2%. Dans ce cas, la démarque inconnue est de l'ordre de 1,8% (le vol). Il ne faut pas que ce poste augmente beaucoup pour que la marge nette devienne nulle.
J'ignore quelle est la marge nette des constructeurs, mais dans un contexte de concurrence, elle ne doit pas être très élevée.
Quant à la rémunération des actionnaires, les dividendes moyens sont de l'ordre de 3,5% et l'actionnaire assume le risque de perte en capital (sur mon petit portefeuille d'action, certaines lignes sont à -60% de mon prix de revient!). Son espoir est que la cotation augmente suffisamment pour réaliser une plus value.

28 mai 2012

La marge nette, ce qui reste en fait est inférieure à 2% dans la grande distribution. La démarque inconnue (le vol), environ 1,8%.
Il ne faudrait pas beaucoup plus de vols pour annuler la marge.
C'est une constatation, ce n'est pas pour autant que je compatis, mais il faut mettre les vrais chiffres à leur place.

26 mai 2012

Bj
pour les grandes surfaces la marge n'est pas elevee certes..

mais les cients paient cash et les fournisseurs longtemps apres.
alors la marge on s'en fout royalement

je parlais de la marge brute...

Amicalement
Regisson

28 mai 2012

Ceux qui sont à plaindre sont leurs fsseurs écrasés par le monopole.
Pour le reste, le % de marge est lié au CA donc vu leur CA cela fait beaucoup.
Certains hyper ont été épinglés pour des marges abusives.

Ensuite on ne parle pas des gains obtenus sur l'argent placé qui procure aussi une part significative des revenus (paiement des fsseurs à 90j par ex, ni des "marges arrières")

Donc tu as raisons, effectivement dans certains cas il ne faut pas s'arrêter à la marge mais regarder le pb dans sa globalité....

26 mai 2012

On est pas chez les bisounours qd même ...

Je ne te connais pas mais je ne penses pas que tu puisses être comparer à certains gros actionnaires dont les rendements dépassent allègrement les 10%. San compter que certains achètent des boites sans fonds et font payer à la boite achetée le renbourssement du crédit: moralité risque 0.

Quand au marges nettes de la distribution on sait bien qu'aujourd'hui il y a une situation de monopole = gains confortables
Même s'il est vrai que la concurrence s'active avec les magasins discount

21 mai 2012

OK mais le problème des actionnaires aujourd'hui est qu 'ils jouent trop sur le court terme .
il n ' y plus grand chose sur le long terme et ça c' est très grave !

21 mai 2012

Ne pas mélanger certains fonds d'investissements qui agissent effectivement dans une optique à court terme et les actionnaires plus stables (c'est la réputation qu'ont les "petits" actionnaires dans les journaux financiers).
Il est vrai que le fonds de retraite des chasseurs de bisons du far ouest se fichent absolument de la vie d'une société européenne dont ils détiennent des actions.

26 mai 2012

Les petits actionnaires sont en général les dindons de la farce

Les fond de pensions sont un obstacle au dvpt des boites car par leurs dividendes élevés ils limitent d'autant les invest.

26 mai 2012

Le rendement des capitaux , de nos jours ne veut plus rien dire .Je m'explique : vous êtes footballeur et vous confiez vos 400 000 € mensuel à un gestionnaire de fortunes (en Suisse par exemple ) , cet argent est " misé" ou placé sur des "produits de placement " gérés par des ordinateurs selon des modèles mathématiques qui vont faire travailler ces placements avec des allers & retours de qq secondes , générant des rendements supérieurs à 10 % brut , vous payez une commission au gestionnaire de fortune et basta l'impôt .
cas 2 , vous avez une entreprise réelle , ds le nautisme , voire le pétrole , et vous produisez de la valeur ajoutée , vous avez besoin d'investir et vous sortez un rendement sur capitaux engagés (EBITDA ) de 5 % , bilan vous n'intéressez personnes , voilà ou en est la logique du capitalisme néo libéral aujourd'hui .
Des actions d'entreprise sérieuse qui valaient 80 € en 2008 , valent aujourd'hui 35 € , si qq un peut m'expliquer pourquoi , avec une logique acceptable je serais assez heureux , mais aujourd'hui je suis trés trés pessimiste sur le futur ......

26 mai 2012

Tout a fait d'accord avec Safioran.

26 mai 2012

Bonjour,

ce qui intéresse les actionnaires (fonds de pension/banques/assurances) ce sont les dividendes, pas la survie de l'entreprise.

Donc on la saigne à mort, plus de fond propres, donc plus d'investissement pour préparer l'avenir et plus de possibilité d'affronter une période difficile. Donc au moindre couac financier, la banque ferme le robinet et la boite se trouve en cessation de paiement et obligée d'appliquer un nième plan social ou disparaître.... Pas de problème pour la marque, elle sera rachetée par un grand groupe et utilisée à bon escient.

Triste pour l'avenir de nos enfants...
Cordialement,

26 mai 2012

D'où l'intérêt, comme l'ont fait nos voisins allemands, de développer à mort le réseau des TPE et petites, moyennes et grosses PME, alors qu'elles sont complètement ignorées dans notre cher pays.

J'ai l'impression que cette campagne aura été l'occasion d'un début de prise de conscience, tous partis confondus. Tout n'est pas perdu.

Une anecdote, ma moitié vient de rentrer des courses avec un magnifique fer à repasser à vapeur made in China à 10 Euros, ben je lui ai passé un savon.

CaptainRV

26 mai 2012

Achetez Chinois, Achetez 2 fois...

C'est triste de penser que le travail est a ce point dévalorisé, certains ne peuvent plus vivre avec le revenu de leur travail à plein temps :non:

Y a effectivement qq chose qui marche pas pour l'interêt général mais cela est un autre débat

28 mai 2012

soyons pas égoïstes, en Chine ils vivent nettement mieux grâce à nous d'année en année ! Bon, je ne voulais pas faire de la provoc, mais soyons objectifs : la globalisation, c'est triste surtout pour nous. Dans un monde libéral, le travail, c'est comme le sable dans un sablier, ou l'eau dans un niveau à eau : il va là où la main d'oeuvre est la plus compétitive. Pendant que nous nous appauvrissons, le niveau de vie dans d'autres pays s'améliore. Pourquoi devrions nous rester riches quand d'autres crèvent dans la misère ? Est ce qu'il n'y a pas là un ré-équilibrage qui se fait, certes à notre détriment, mais de façon saine finalement ? J'espère ne pas me faire arracher les yeux par ces propos...

28 mai 2012

Mdr , en Chine , il vivent beaucoup mieux grâce à nous ???? alllons , allons , il y a d'immenses fortunes qui se créent en Chine , des salariés chinois qui gagnent plus , mais le mineur chinois ou le paysans chinois lui , il continue de survivre dans un pays ou la plupart des gains de l'exportation va vers une minorité faisant parti e de la nomenclatura du PCC . Pendant ce temps , les infrastructures du pays et la protection sociale des salariés chinois a beaucoup moins rattrapé le décalage avec les pays qui importent les produits chinois et ces pays entrent en récession car tous le monde ne pourra pas faire carrière chez Airbus , il faut aussi des fabricant de chaussettes en France , des fabricants de produits manufacturés qui emploient (absorbent ) de la main d'oeuvre pour éviter le naufrage .
La globalisation ou mondialisation est un leurre que nous ont inventer les néo libéraux pour mieux faire travailler leur capitaux .
Est ce que Margareth Thatcher peut se vanter d'avoir redèvelopper son industrie ? Le royaume uni est dans une crise encore pire que la notre .... idem les USA , alors le bien être des peuples avec la mondialisation ......

28 mai 2012

les voitures de luxe en Chine sont plus chères qu'en Europe (et pas pas lié au coût de transport)... :lavache:
Le jour où les Chinois décideront de privilégier leur marché intérieur on sera très mal

28 mai 2012

non , effectivement a méditer

28 mai 2012

la "globalisation"?au fond ce n'est "rien d'autre"(en carricaturant)que le (s)capita(aux) qui ont regagné par la géographie (délocs ou la main d'oeuvre est corvéable à merci)ce qu'il avait perdu par l'histoire(gréves/syndicats/protection sociale...)ds les pays dévelopés....un jour,certainement,mais c'est pas pour demain matin l'humanité"sortira de ce système ou règne la propriété privéé lucrative(ce qui n'a rien à voir avec la propriété d'usage(on utilise sa voiture/son logement/son bateau....)

28 mai 2012

J'entends bien vos arguments, certes de grandes fortunes se sont créées en Chine, et il y existe de grands décalages de richesse encore plus scandaleux que chez nous, mais le coût de main d'oeuvre et la protection sociale y ont beaucoup évolué ces dernières années, je connais bien le pays et puis affirmer que la population vit nettement mieux (matériellement tout au moins) aujourd'hui qu'il y a 5, 10 ou 20 ans. Restent le problème de la démocratie, celui d'un environnement pourri par une production peu regardante sur les questions écologiques, entre autres.

28 mai 2012

Tu parles pour certaines mégapoles, mais pour le reste..

La preuve la Chine délocalise des usines ds les campagnes reculées où les travailleurs sont corvéables à merci...

28 mai 2012

Ben, c'est justement comme cela qu'ils comptent développer (enfin) l'intérieur de leur pays ... et faire circuler les capitaux vers les zones encore à l'écart ... :acheval:

28 mai 2012

Bonjour
a part une classe tres riche, les petits ouvriers ont de plus en plus de mal a vivre.

c'est vrai que les ouvriers gagnent plus les augmentations de salaires sont reelles,,,
mais les prix galopent que cela ne sert a rien.
comparativement a 20 ans en arriere c'set mieux.

Mais des esclaves dans les campagnes existent toujours,,,,
aujourd'hui ils commencent a ressentir les soubressaut d'une crise,
les chantiers navals sont en pleine tourmente, les sous traitants coupent les salaires, les chantiers aussi, les revoltes des gens en campagne existent de plus en plus et elles sont matees.
Comment les gens peuvent payer cash des appartements de 120 000 euros avec des salaires de 300 euros...?
la corruption ....
l'inflation a aussi une part importante par la corruption. le prix de l'immobilier a suivi.

il y a tellement a dire

Cordialement

28 mai 2012

Sujet très intéressant.
Pour les 10% de rendement (annuel?) chez le banquier suisse, il faut me donner l'adresse !

Pour revenir au sujet, à savoir le marasme du nautisme, il faudrait aussi être conséquent dans la pratique de notre passion :

Je lis aussi les déboires de certains qui achètent des catamarans en Afrique, profitant ainsi des bas salaires et de ne pas payer de TVA dans leur pays nourricier. 
Ils trouvent plein "d'indignés" à hurler tous ensemble sur les forums ET qui vont "s'indigner" lorsqu'un chantier de leur région met la clé sous le paillasson.
Quand je lis finalement que la solution financière de ces mêmes bateaux est à la charge d'une Assurance à laquelle nous cotisons tous, j'ai envie de "m'indigner" un peu, puisque c'est à la mode...

Le mot éthique mérite d'être remis au goût du jour !

28 mai 2012

je pense que groupama va se retourner contre deam

28 mai 2012

Pour le banquier suisse il suffit d'avoir la bonne "surface financière", va voir du côté de chez UBS par ex....
En plus tu ne payeras pas d'impôt

Ethique et responsabilité là est la question

:pouce:

28 mai 2012

Tout dépend du client (de la somme placée...)

28 mai 2012

On sort du sujet mais UBS ne propose rien à 10% de rendement.
Les impôts sont déjà payés sur la somme placée, donc on ne paie pas d'impôts sur un éventuel bénéfice. Dans la logique contraire il faudrait admettre des remboursements fiscaux en cas de pertes...

28 mai 2012

Moi je dis qu'il y a une clientèle pour des bateaux pas cher et que faire du haut de gamme, tu as peut-être plus de chance de te prendre les pieds dans le tapis.

01 juin 2012

C'est bien le problème, la clientèle existe mais pour quel 'return'. Il faut déjà vendre un sérieux paquet de petits bateaux pour générer assez de marge pour faire vivoter une entreprise.
Si tu vends un bateau disons 30000 EUR, il faut déjà probablement en vendre 1 par mois et par salarié avant de gagner (un tout petit peu) d'argent ; un peu moins si le bateau est construit dans des pays à bas coût. Vu le niveau des coûts salariaux en Europe de l'Ouest, on ne pourra faire que des unités à forte marge unitaire ; donc des unités qui se vendent 100, 200 ou 500000 EUR. Pour les petites unités, il faut aller les produire très loin à l'est... car à 5-6000 EUR de coût salarial global/mois pour un ouvrier un peu qualifié, soit il faut construire très vite (donc industriellement) soit il faut vendre très cher (et là, on a du mal à trouver des clients).
A l'instar d'Asterix, il y a quelques irréductibles gaulois qui ont une petite production de produit de niche avec au mieux un ou deux salariés mais ils ne résistent pas longtemps aux contraintes économiques du marché. Le client accepte de payer plus cher son produit de niche original mais exige une qualité, une technologie et une fiabilité que seule l'industrie peu fournir alors que le petit producteur, lui, ne peut plus rien dépenser en R&D, en technologies, en contrôle qualité car il a déjà tout épuisé en coût de main d'oeuvre de production.

28 mai 201228 mai 2012

Au dernier salon nautique Aucun gros chantier ne présentaient de bateaux inférieur à une douzaine de mètres :tesur:
Mis à part le F211 planqué ds un coin....
Heureusement il y avait quand même qq petits chantiers (Bretagne).

Cela dénote bien le problème actuel de notre société :jelaferme:

28 mai 2012

entendu a midi aux infos , 1000 chomeurs de plus par jour ....................... :lavache:

28 mai 2012

Et alors! le rapport, on ne parle de délocalisation!!!!!!

01 juin 2012

Alliaura Marine : mise aux enchères des actifs de l'entreprise.

www.ouest-france.fr[...]ctu.Htm

01 juin 2012

et c'est pas finit.... :-( :-( :-( :-(
www.letelegramme.com[...]900.php

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

j ai profiter du confinement  au port de las palmas grand cannaria pour faibriquer ce cokpit. pour infos javais dejas consrtuit mon voilier sur plan Trielen dessiner par Jaquea Lassere

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (170)

j ai profiter du confinement au port de las palmas grand cannaria pour faibriquer ce cokpit. pour infos javais dejas consrtuit mon voilier sur plan Trielen dessiner par Jaquea Lassere

février 2020