En ce moment sur la 5 école en bateau et pédophilie

A voir

L'équipage
18 nov. 2014

C'est tellement "gerbant" que j'ai fini par zapper, et décidé de regarder un film DVD pour me changer les idées...

19 nov. 2014

A l'époque, j'avais été séduit par la formule et j'envisageais y inscrire ma fille. Sa mère ne voulant pas se séparer d'elle, j'ai fini par laisser tomber le projet. Ma fille l'a échappé belle.
C'était un beau projet détourné par un pervers ! Que de désillusion et de vies gâchées !

19 nov. 2014

Cela va même plus loin car toutes les (rares) structures d'école en bateau en ont toutes pâties. Ayant bossé sur la "Fleur de Lampaul", Charles Hervé-Gruyer fondateur d'Archipel (la structure d'ecole en mer) m'a dit tout la défiance des parents survenue à la sortie de cette histoire.
Idem pour l'association "la baleine Blanche" qui fait la même chose (depuis Nantes).
Ce type a fait énormément de mal, au delà des enfants abusés.

19 nov. 2014

gerbant!mais quand on pense à ce qu'il se passait dans les pensionnats à une epoque ou regnait l'omerta il y aurait beaucoup de choses à dire, mais sur un site nautique çe n'est pas le lieu

Ben pas d'accord captainwatt, on peu être confronté un jours à ce 'problème', ce qui fut mon cas en 1984 à Peniche(Portugal)...

19 nov. 2014

La seule façon de faire régresser la pédophilie et la violence sur les enfants , c'est d'en parler.

Il suffit de commencer à en parler pour constater l'étendue du phénomène , et ses dégâts.

19 nov. 2014

En même temps les pédophiles (jugés) sont rarement lourdement condamnés, c'est à se demander pourquoi ?! Et il y a beaucoup de récidive, ce qui est inadmissible. Les gens hurlent mais au moment de condamner ils compatissent, c'est à ne plus rien comprendre à la nature humaine.

19 nov. 201419 nov. 2014

15 ans de taule, quand même, il me semble pour le gars de l'Ecole en bateau... C'est pas une petite peine, même si c'est jamais assez lourd. Mais je rejoins travailleur et bernard1968 : ça a une telle ampleur qu'en parler partout ne peut qu'aller dans le bon sens.

[edit] : j'ajoute que de toute façon, la taule n'est pas un moyen d'éradiquer le problème : comme ça a été dit dans le doc d'hier soir, les pédophiles sont des pervers, et à ce titre ils sont convaincus que c'est eux qui ont raison, peu importe les lois et l'opinion de la société à leur égard...

19 nov. 2014

Tu as lu la suite de la phrase ou tu t'es arrêté à "problème" ? Tu peux mettre un pervers en prison autant que tu veux (sachant que la perpète réelle n'existe pas, ou alors faudrait que tu acceptes de payer infiniment plus d'impôts), il en ressortira au moins aussi pervers.

Pour le croc de boucher, je te laisse le soin...

19 nov. 2014

C'est pas le débat, mais ok, si tu assumes la prison ou l'HP, alors tu assumes l'inflation gigantesque d'impôts que ça va entrainer...

19 nov. 2014

"La taule n'est pas un moyen d'éradiquer le problème..."

Ben voyons un petit tour en HP puis on ressort guérit jusqu'à la prochaine rechute.

Le croc de boucher me semble la solution pour les porcs.

19 nov. 2014

Notre société est bien plus magnanime pour les bourreaux que les victimes. Certains n'ont plus leur place parmi les êtres humains que ce soit dans une prison ou un HP. Si ce n'est pas très politiquement correct j'assume sans état d'âme.

19 nov. 2014

www.google.fr[...]/search

20 ans tout de même pour certains
Par ailleurs , en parler permet aux victimes de se libérer même si l'adulte n'a pas où ne peut pas être jugé.

19 nov. 2014

en attendant les dégâts sont irréparables et certains ont eu leur vie quasi brisée....incroyable que ce type a pu tenir aussi longtemps....

20 nov. 2014

A propos de dégâts irréparables ,

Je serais beaucoup plus nuancé. Il faur lire à ce sujet un bouquin de Cyrulnik , en particulier , " un merveilleux malheur".

Parler de dégâts irréparables c'est enfoncer un peu plus les victimes dans leurs problèmes.

L'écriture est un moyen d'oublier; de faire disparaitre la rumination de faits traumatisants et déstabilisants; de faire qu'une fois écrite , votre histoire ne soit tout simplement plus la votre.

Il y en a sans doute d'autres, pouvoir partager une histoire du genre de celle évoquée avec d'autres a déjà un effet bénéfique.

19 nov. 2014

Pour apporter un autre éclairage.
Dans le cas de l'école en bateau il faut aussi dire que des ex-écoliers ( beaucoup plus nombreux que les plaignants ) défendaient Léonid K et considéraient que celui-ci leur avait permis de vivre une vie d'autonomie et de découvertes fantastiques.
Le regard de la société a considérablement changé depuis les années 70 sur ce problème et il faut relire la défense de pédophiles reconnus, comme le professeur Scherer ou l'écrivain Tony Duvert et Gabriel Matznef par des politiques comme J Lang dans ces années là.
Notez que dans son livre "écoliers sans tablier " vers 1976 Léonid K ne cachait pas la liberté sexuelle qui régnait sur le bateau.
Certains parents avouent aujourd'hui avoir été aveugles dans le contexte libertaire de l'époque.
Un de mes amis tout en protestant que bien sûr ce que L K avait fait n'était pas bien, affirme cependant que L K l'a sans doute sauvé de son milieux lorsqu'il était jeune ado ( il y a plus de 50 ans ) et continue de le soutenir.
Alors le croc de boucher !!!!

19 nov. 2014

Ce n'est pas parce qu'une société se délite qu'il faut tout accepter. Je suis toujours étonné de l'acceptance des horreurs au nom de la "liberté".

19 nov. 2014

Je parlais de la société des années 70.

Quand au mot acceptance, tu as raison j'ai utilisé un anglicisme: en.wikipedia.org[...]eptance

20 nov. 2014

de novembre à mai ,
les fraises du Sénégal un vrai régal
donc ce n'est pas des paroles en l'air ça vaut le coup de s'occuper du petit robert
alain :mdr: :oups:

19 nov. 2014

Ce type de discussion est comme d'habitude stérile, chacun étant persuadé de la justesse de son point de vue.

19 nov. 201419 nov. 2014

@sachalaly: oui, mais attention : là tu relativises aussi la pédophilie... Rien de comparable avec l'homosexualité, qui ne suppose pas la violence. La pédophilie, si.

19 nov. 2014

Zhuhai : la société ne se délite pas, c'est même exactement le contraire : avant les pédophiles étaient partout et totalement impunis. On en croisait souvent (pour ma part, deux, à l'école, et pas des incultes : un prof et un directeur), on disait aux petits enfants "n'accepte pas un bonbon de n'importe qui", et c'est à peu près tout ce que la société faisait contre eux. C'est plus du tout le cas : les flics les pourchassent, la justice les condamne, la société les rejette. Alors ne retourne pas la question pour en faire un argument pseudo-social sur la liberté et l'"acceptance " (si tu me trouves la définition de ce mot, je te paie des fraises en janvier).

19 nov. 2014

Juste pour relativiser la décadence :
Tu as surement lu que ce type de relations ne posait aucun problème dans l'antiquité......pense aussi qu'il y a peu l'homosexualité était considérée comme une maladie, grande évolution par rapport à l'époque où elle était passible de la peine de mort .....Ce qui bien sûr n'est aucunement une excuse pour l'abus d'enfants ( rappelons cependant que la loi situe la majorité sexuelle à 15 ans ce qui fait que si ton fils de 15 ans et demi s'envoie en l'air avec Marcel agé de 50 ans cette relation sera considérée comme légale, sauf abus caractérisé lié au statut de l'adulte en cause )

19 nov. 2014

C'est bien pour çà que je disais que cela n'excusait en rien l'abus d'enfants....

19 nov. 2014

bateau= vase clos, je pense que ces jeunes ont aussi subi des jeux psychologiques. de plus, le type était aussi psy et instit, ceci explique certainement cela.
et que fait il dans la vie votre ami?

19 nov. 2014

Aujourd'hui retraité père, grand-père et ancien commerçant.

19 nov. 2014

un résilient....le témoignage de ces personnes sont peu nombreux, c'est dommage, ça permettrait peut-être à ceux qui pensent ne pas pouvoir s'en sortir que c'est possible...

19 nov. 201419 nov. 2014

Si j'en crois ceux que j'ai pu entendre à ce sujet, ils disaient avoir vécu ces relations sans véritable traumatisme, mais que le regard de la société était culpabilisant et que la connaissance de leurs agissements passés leur posait aujourd'hui un problème réel vis à vis de leurs proches. Un peu comme si ils avaient trompé leur monde...Bon aller je m'arrête là car je crois que le sujet est trop complexe et un peu hors sujet sur un site de voile. Ce qui est arrivé sur ces bateaux l'a été sans doute par l'éloignement des familles et la vie communautaire, mais tout le monde sait bien que ces relations pédophiles ont lieu un peu partout et de façon parfois beaucoup plus sordides.

20 nov. 2014

Ce sujet est beaucoup trop sérieux que pour le traiter ici avec des lieux communs.

Je passe mon chemin.

20 nov. 2014

Qu'est ce qui t'oblige à le traiter avec des lieux communs?
dire"je passe mon chemin" me mets , disons mal à l'aise.....

22 nov. 2014
22 nov. 2014

Tu parles de rédiger ?? ;-p :reflechi:

22 nov. 2014

@jakez, je n'avais pas remarqué que vos intervention étaient particulièrement littéraire.

Si j'ai envoyé des liens, c'est parce que ce fil tournait à un amalgame entre soixante huitard et pédophile à partir d'un seul cas. Hors les liens que je me suis permis d'envoyer rappelle des faits qui devraient être bien connus de toute personne prétendant avoir un avis sur la pédophilie, à savoir que entre les deux tiers et les trois quart des enfants victimes de pédophilie le sont dans le cadre familial et que par ailleurs les grandes institutions poufendeuses des atteintes à la morale d'une part et des excès de la chair d'autre part que sont les églises ont produit, toléré et caché des membres pédophiles.

Ces informations me semblaient de nature à enrichir le débat. Elle pose par contre au moins deux questions;

La première est de savoir si la prévalence de la pédophilie familiale varie et quel seraient les raisons possible des variations et en particulier se demander ce qui accompagne l'évolution des structures sociale et en particulier de la structure sociale qu'est la famille par rapport aux problématiques idéologiques qui traversent les sociétés.

La seconde est que entre 1960 et 1990, des actes pédophiles semblent devenir plus fréquents dans des structures censée porter des valeurs morales (églises, écoles, enseignement alternatif) et s'il ne semble pas que le "soixante huidardisme gauchisant" soit le dénominateur commun, cette concomitance interpelle.

Bon jakez, j'en ai fait assez ou il faut que je continue?

23 nov. 2014

L'exaspération des désirs comme moteur de la consommation sous toutes ses formes ( « les vices privés font le bien public » Mandeville La fable des abeilles ) fait que la société de consommation et le relativisme qui en découle a certainement fait plus pour le dérèglement moral que les "gauchistes soixantehuitards".

23 nov. 2014

Je prolongeais le post de Europa et ne voulais que répondre à l'interrogation de celui-ci sur le développement de la pédophilie depuis les années 60.
Loin de moi l'idée de défendre les pédophiles, mais désolé de te contredire il s'agit bien de désir même si celui-ci nous apparait pervers aujourd'hui.
Penses à l'antiquité grèque ou à d'autres civilisations contemporaines dans lesquelles ce type de relation est toléré voire encouragé.
Par ailleurs ma réflexion se voulait générale et incluait la pornocratisation de nos sociétés où on sexualise l'enfance ( bonjour les concours de mini-miss par exemple ) la femme et depuis peu les hommes pour vendre d'avantage.
Par exemple il y a 20 ans on constatait que les hommes ne consommaient que des produits autour de la barbe et des déodorants en matière de para-pharmacie. Les gens de markéting se tiraient les cheveux pour développer ce marché du "pour homme ". On assiste béat aà l'explosion de cette niche depuis que la pub utilise les clichés du monde Gay et sa symbolique .....

25 nov. 2014

@Hi

La libido est l'autre nom du désir et Saint-Augustin distingait 3 formes du désir : la libido sentiendi, la libido dominandi et la libido sciendi..... :litjournal:

25 nov. 2014

dans le cas de l'école en bateau la philosophie était d'essence libertaire, mais tu constatera qu'à Outreau ou ailleurs on en est très loin.

23 nov. 2014

La pédophilie n'a rien a voir avec le désir. Il ne s'agit que de violence et de perversité...

23 nov. 201423 nov. 2014

le titre du fil : en ce moment sur la 5!
date de 4 jours, et je pense que ce n est pas la place pour un fil si long sur un sujet qui est déjà sordide , mais bien sur a ne pas masquer sur d autres sites et dans la vie courante!
mais là , les interventions répétés de nombre de matelots , lui donne encore un coté plus crapoteux!
que fait l équipage ?
ou alors quand certains interviennent, tout est permis?
voyons voir , l onanisme possible des navigateurs solitaires devrait il plus nous interpeller sur un site de voile ?
:pecheur: :scie:

23 nov. 2014

C'est sûr que le sujet peut être gênant. Mais pas plus que certains débats qui ont eu lieu ici sur l'utilisation d'armes en cas d'agression, par exemple.

23 nov. 201423 nov. 2014

En tout cas, la vulgarisation du terme " croc de boucher" (que l'on doit à qui on sait), utilisée à tout bout de champ et pour toute circonstance, la banalisation de cette image de violence extrème, non seulement n'arrange rien pour les victimes, mais ajoute de la barbarie à barbarie.

Dire que la justice est clémente avec les pédophiles, c'est une affirmation sans fondement. Encore faudrait-il des preuves, plutôt que des allégations de comptoir.

La pédophilie, c'est la cour d'assises et des jurés. Pour moi, cela veut dire quelque chose.
Je le dis souvent sur ce site, mais : Je n'aimerai pas être jugé par un certain nombre de gens ici qui paraissent voir le monde d'une façon particulièrement binaire.

Je précise, pour ceux qui en douteraient : La pédophilie me révulse autant que vous et je ne suis pas pédophile. Je suis juste enclin à tenter de mettre la distance nécessaire pour ne pas dire n'importe quoi sous prétexte que je suis assis derrière un écran.

Thierry, sur Troll

Et hier soir Polisse, après les pervers collectif, c'était at home!!

@jakez regarde la première moitié du film 'Polisse', qui te plonge dans la brigade des mineurs et les dérives des parents ou famille proche qui...

25 nov. 2014

Je pense , pour avoir croisé la route d'autre associations ayant elles aussi un bateau, que cette pratique n'étais pas seulement limitée à ce cas .
D'autres sont passées à travers les mailles du filet .
D'un autre coté un de nos (tristement ?) célèbre homme politique à quand même prétendu en direct dans (je crois) apostrophe ) "qu'il ne connaissait rien de plus excitant (à moins qu'il n'ai employé érotique ceux qui sont bon avec le net pourrons sans peine retrouvé ce passage) que de se faire déshabiller par un enfant " et il a put continuer sa "carrière " politique sans le moindre problème. ..

La morale de certaines fables est toujours d'actualité : celons ...etc

Ce genre d'individus je les vomis , j'ai eu l'occasion d'en remettre certains à leur place au Vietnam , dont un gros porc teuton à Danang...et vous savez ce que cela m'a valu ? L'engueulade de la mère et du flic du coin, je faisais tomber leur chiffre d'affaire !!
Pour avoir eu par deux fois des groupes d'enfants ou d'ados à bord, (dont un groupe justement victimes de ..tortures oui le mots n'est pas trop fort (du genre une gamine les cuisses ébouillantées par sa ...mère)), je pense que le patron (pour ne pas écrire skipper) doit garder une certaine distance même avec ces gamins qui recherchent au contraire, rester sympa mais pas plus . Ma femme par contre en avait toujours sur les genoux ...ce qui lui a d'ailleurs valu une ...invasion de poux .
Les "encadrant nous expliquant : le lundi champoing anti poux et lorsqu'ils reviennent le lundi suivant ...rebelote ! Dans ce cas la cadres compétents et sympas .
Nous avons aussi eu un groupe d'ados (11 ) environ de 16 à 18 ans (milieu plus aisé dans cadre linguistique) en réalité je pense que l'assos avait trouvées ce moyen pour chaque année se financer des vacances différentes (chèrement payées par les parents) au début je pensait que les tensions viendrait d'un jeune qui cherchait à se "montrer" , mais finalement que des jeunes sympas qui participaient bien aux manœuvres aidaient aux autres taches... mais deux encadrants en dessous de tout du genre une pseudo démocratie à géométrie variable: bon c'est fruit ou dessert pour les enfants et pour eux c'était fruits et dessert et grignotage et pendant ce temps l'énorme quantité de bouffe embarquée risquait de ne servir qu'a les nourrir ou a être perdue... Vous commencez à me connaitre j'ai du laisser parler mon "amabilité"(presque) légendaire pour mettre les points sur les I.
Par contre 11 ados de cet âge si il n'y a aucun problème à gerer leur comportement avec nous , entre eux c'est souvent plus dur il faut arriver à "canaliser" leur rivalités , jalousies tout en restant neutre (même si tu en trouve certains plus sympas que d'autres) sinon plus d'autorité .
Et avec par exemple des jeunes filles de 17/18 ans à bord le capitaine, lorsqu'elles jouent la provoc, doit rester zen regarder la ligne bleu de l'horizon, se contentant de dire : "la tu va prendre un coup de soleil et ca va être douloureux .

Je devais être crédible dans l'indifférence car deux d'en elles ont bien proposées de venir prendre une douche avec elles ....mais à ma femme . :lavache: :oups:

Sinon , plus haut il est question du cout pour garder ce genre de "malades" loin de la société. Certains écrivent que le cout de protéger (entre autres) les enfants seraient trop important...Mais la solution du croc de boucher proposer par un intervenant à l'avantage d'un cout minime et celui de pouvoir être réutiliser à l'infini ( un bon croc tu l'utilise jusqu'à ta retraite :lavache: :lavache:
Qui a crieé Reac ! Pour qu'il y ai REACtion il faut qu'il y ai d'abord eu Action :reflechi:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

dans le port de Pollenca aux Baléares

Après la pluie...

  • 4.5 (35)

dans le port de Pollenca aux Baléares

mars 2021