En Cavale aux Scilly

A 52 ans, voila 5 ans que j'ai été diagnostiqué Parkinson. Je m'étais promis d'aller aux iles Scilly avec ma vieille "Cavale" de 5.6M. C'est chose faite! Quel plaisir d'être en mer et de faire face, seul à des conditions rudes.

N'attendons pas pour vivre nos rêves!

Quelques vues de Skrev, Cavale hc aux Scilly (Ste Agnès)

Roscoff Ste Agnes en 24 h par 10 à 20 kn de NE, le retour, fut plus compliqué avec 20 à 35 kn de E et un mer croisée déferlante, 45h de Ste Mary à l'aber Wrach, la deuxième nuit en partie à la cape pour pouvoir dormir.

Merci Sebastien Sagniez pur les photos

L'équipage
08 oct. 2019
08 oct. 2019

Bravo...

08 oct. 2019

Cool !
:topla:

08 oct. 2019

bravo!

une Cavale... tout ceci ne nous rajeunit pas.
j'avais fait un stage de voile en cavale. et j'avais mon setter avec moi, puisque la famille était alors partir pour je ne sais quelle raison au Togo.
du coup j'ai fait le stage avec le setter.
et mon Gordon, il n'a pas supporté de me voir partir : il a sauté pour nous rejoindre, on l'a hissé à bord, et on s'est retrouvé avec le chien à l'intérieur, bien mouillé.
côté pratique pour moi : quand on a squatté une grange pour dormir à Lézar, le chien tenait chaud.
évidemment c'était dans les années 70

08 oct. 2019

Super :pouce: :pouce: :bravo: :bravo: :bravo:
Et avec une bien belle Cavale en plus

Gorlann

08 oct. 2019

Il est beau ce bateau, et belles photos...
:topla:

08 oct. 2019

:pouce: :pouce: :pouce:

08 oct. 2019
08 oct. 2019

:pouce:

08 oct. 2019

super,bravo

08 oct. 2019

:pouce: :bravo: Bravo! et belles photos.

08 oct. 2019

Si vous êtes en cavale aux Scilly ne le criez pas trop fort, on ne sait jamais si les flics lisent le forum...

08 oct. 2019

MdR :pouce:

09 oct. 2019

no pb avec l'équipement, j'en ai parlé avec eux. bien sûr il faut l'équipement.

09 oct. 2019

C'est parce que "être en cavale" signifie échappé de prison !

09 oct. 2019

surtout si tu as un casier

12 oct. 2019

Vrai, j'ai même deux casiers, bien souvent pleins et biens lourd!

08 oct. 2019

bravo felicitations,,,jac,,

08 oct. 2019

Bravo. Il faut le faire !

08 oct. 2019

bonsoir
nous t avons croisé aux scilly ( st agnés tresco ) .Sommes rentrés le lendemain matin après ton départ . et j ai eu une pensée pour toi et tes collègues vu l état de la mer !!!! arrivée a l aber a minuit avec un gros clapot .

09 oct. 2019

Nous sommes partis le mercredi soir de Ste Mary pur une arrivée après une traversée musclée au près vendredi midi, à l'aber wrach pour moi. La mer etait grosse, un clapot vraiment pas agréable. vu que je n'ai pas de pilote, J'ai mis 4/5h à la cape pour dormir par tranches de 5 mn. La nuit du jeudi au vendredi, j'ai eu du vent (38kn enregistrés à Ouessant.

08 oct. 2019

Bravo félicitations il me semble qu'on s'est croisé si tu étais avec le groupe de mousquetaire club

09 oct. 2019

yesss

08 oct. 2019

Tu nous remets gentiment les pieds sur terre.
Bravo et merci.

08 oct. 2019

Super ! A refaire????????

09 oct. 2019

Bravo, joli bateau, belle aventure. Cavale construite par Craff à Concarneau ? J'aime beaucoup la deuxième photo

09 oct. 2019

bravo

Belle aventure ,c'est la voile que j'aime !

09 oct. 2019

Joli périple, bravo!
Small is beautifull...

09 oct. 2019

Bravo !
:bravo:
Et beau bateau !
:pouce:

Très belle nav mais je ne connaissait pas la cavale avec un roof

10 oct. 2019

Cavale HC (Herbulot-Craff)

09 oct. 2019

belle destination, belle nav, beau bateau, bon marin, belle histoire, bravo et merci !

09 oct. 2019

:pouce: :pouce: :pouce: :bravo: :bravo: :bravo:

09 oct. 201909 oct. 2019

Du courage pour tous ceux qui doutent. Merci :pouce:

10 oct. 2019

:pouce: :bravo: :coucou:

10 oct. 2019

Chapeau.

10 oct. 2019

Bravo, belle nav, beau témoignage et beau bateau. Magnifique bateau.

10 oct. 2019

Super pour cette belle navigation et ce splendide canot!

Ça fait du bien de lire et voir cela sur notre forum où de nombreuses discussions parlent de "petits bateaux de 10/11 mètres" et de la liste des équipements très fortement conseillés pour ne pas être un inconscient qui, en plus de la sienne met peut-être en péril la vie de sauveteurs!

Si tu as envie / le temps ça serait drôlement sympa de nous faire un récit plus détaillé des deux traversées nous donnant des infos sur les difficultés, le comportement du canot, les solutions trouvées pour y répondre et ton éventuel bricolage en guise de pilote.
Et puis pourquoi pas comment tu as vécu cela?

Tu nous rappelles bien justement qu'un bateau de "grand voyage", c'est très relatif mais que c'est d'abord un canot bien préparé avec le bonhomme compétant et endurant pour le faire marcher en bon marin.

:pouce: et merci

10 oct. 2019

www.hisse-et-oh.com[...]s-calvi

Une histoire mouvementée par la mer, en taverne, contre une autre histoire mouvementée!! en navigation.

Comme quoi… Perroc'h :pouce: t'es le meilleur.

12 oct. 2019

Chapeau !

12 oct. 2019

Chapeau pour cette traversée. :pouce:

13 oct. 2019

bravo j ai fait la meme en corsaire

14 oct. 201916 juin 2020

Retour des Scilly, vers Roscoff, Skrev sort du rail,la deuxième nuit va tomber et le vent monter jusqu'à 35 kn, sous 2 ris et tourmentin, barre lâchée le bateau est si bien équilibré qu'il fait route au près, cap au 120. Skrev , cavale hc étalera sans pb dans cette configuration les rafales les plus lourdes. Les difficultés dans un bateau de 5.60m dans cette situation sont de se reposer(je n'ai pas de pilote) et de s’alimenter correctement.Le point de tire du tmt est clairement trop reculé!!!!!!!!!
merci Yoan Mauxion, à bord de Avantur, pour la photo

14 oct. 2019

Ou bien le point d'amure assez haut...
;-)

15 oct. 2019

Je n ai pas non plus de pilote et je pensais qu il était facile sur un tri de naviguer barre amarree. Sur mon dernier mono, un tour mort autour d un Sandow fixé d un bord a l autre, le réglage de la barre au vent prenait 3 minutes, et sauf aux allures de largue ça fonctionnait assez bien pour se faire un kawa ou contrôler la route. Le tri a une barre bcp plus sensible et ce système rustique ne fonctionne pas bien. Je vais peut être investir

15 oct. 2019

j'ai un élastique mais avec une mer formée et un vent irrégulier en force, ca ne marche pas tjrs bien

15 oct. 2019

En fait, je pense que ça fonctionne avec des déplacements lourds et un vent médium.
Du fait de mon handicap et ma difficulté à me déplacer, il me faut du temps. Donc un pilote. Donc un panneau solaire a poste. Et une batterie plus costaude

15 oct. 2019

Quand le vent est stable ça marche bien jusqu'au travers, mais il doit être stable en force. Pour moi aussi, un pilote sera un compagnon moins fourbe que Parkinson qui me colle aux basques depuis quelques années déja!

15 oct. 2019

Moi je pense messieurs, que cela dépends du coup de crayon de l'architecte!!! Je connais assez bien un catamaran dessiné et construit par un monsieur, et bien, même sous spi il tient barre amarrée, et pas le temps d'un kawa, des nuits entières!!!

15 oct. 2019

C est possible. Mais peut être que c est dû au déplacement. Mon tri est très léger. Et se barre tt en finesse.
Idem pour la cavale. Une petite risée, un peu plus de gite....

15 oct. 201916 juin 2020

Pour améliorer le système de sandows, le système que j'utilise à 100% depuis le départ du ponton:

Sur chaque côté de la barre un taquet coinceur à mâchoires, les deux boulonnés ensemble par des vis traversantes, dessous un petit martyr en alu pour ne pas user le verni et sur chaque bord un sandow (au mètre sans crochet retenus par un nœud + pontet sur l'hiloire.
Avec des sandows de diamètre différents, 6,8,10 et même 12 quand la mer est forte, éventuellement des diamètres différents sur les deux bords, il est possible de régler facilement l'angle de barre et la tension éventuellement différente des deux sandows.

Le tout peut-être forcé en cas en besoin pour rattraper un départ inopiné, dans les ports la barre ne se met pas en travers pendant les manœuvres de GV et rangement des pare-bat (réglage des sandows souple dans ce cas).

En route du près au travers je ne barre jamais sauf pétole quelque soit l'état de la mer et je n'ai même pas besoin de rester dehors, au portant la limite est atteinte par la mer et si elle n'est pas trop mauvaise, même sous spi je ne barre pas mais reste pas loin quand même sauf pour la préparation, empannage et affalage du spi symétrique.

Avec de la mer au portant et un canot pas lourd (Bahia) forcement il y a du boulot à la barre et en plus de pomper beaucoup d'énergie je doute fort qu'un petit pilote simple tienne le coup autant que moi pour contrer les embardées de l'arrière.
J'ai déjà fait demi-tour en Manche sachant que je pourrais pas tenir cette cadence plus d'une dizaine d'heure en solo.

Après de nombreux essais j'ai abandonné l'idée séduisante d'un pilotage indirect par des bouts repris sur écoute, contre-écoute, palan de GV qui visiblement fonctionne beaucoup moins bien que mes sandows pour mon canot.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer