en avoir ou pas?

Bonsoir,j'etais par ce bel apres midi sur un bateau copain et la discusion est venu sur le fait d'avoir ou pas une arme a bord pour un grand periple?et vous quand pensez vous?Jeff.

L'équipage
04 nov. 2008
04 nov. 2008

Tu en as une dans ta voiture ?

Dans ta poche ?
Sous ton lit ?

04 nov. 2008

aucune

mais la question que j'ai posee etait pour lancer un fil sur les motivations ou non motivations d'embarquer une arme.Jeff.

04 nov. 2008

Et bien la réponse est :

si tu éprouves le besoin d'avoir une arme avec toi, prends-en une. Mais alors accepte que d'autre types te trouent la peau accidentellement ou volontairement, et assume les conséquences. Toutes les conséquences.

A mon avis, il n'y a pas grand monde sur cette planète qui soit prêt à les assumer, et encore moins qui les aient réellement assumées.

04 nov. 2008

l'agression

je pense qu'il y a deux possibilitées ,je me trompe peu-etre le sujet est très sensible puisqu'il concerne la vie .
si on a une arme à bord il faut etre capable de s'en servir ,une arme n'a jamais tué personne c'est celui qui la manipule ,un couteau de cuisine est aussi dangereux qu'une kalchnikov
tout dépend du contexte .
Peter Blake en a fait l'expérience , quand on a affaire à des sauvages il faut agir en sauvage
ou en mouton avec le risque de se faire égorger ,
quand on a sa famille à bord que faut'il faire POUR LA PROTEGER c'est l'homme des cavernes qui surgit .
il faut tout faire pour éviter ces situations dramatiques mais si on y est confronté est'on capable de tirer sur quelqu'un ?????essayer de l'acheter c'est l'encourager à recommencer en se disant "au suivant"manque de responsabilité évidente .
je vous laisse seul juge
ALAIN :-)

04 nov. 2008

impossible de répondre comme ça......

c'est comme avec n'importe quel outil, il faut avoir du sérieux, savoir s'en servir et être prêt à l'utiliser en cas de besoin

c'est donc vraiment affaire de chacun..

cordialement

04 nov. 2008

je ne

sais pas mais j'ai du mal me faire comprendre;je ne demandes pas si je dois embarquer une arme mais si vous en avez une pourquoi et si vous enavez pas pourquoi?Jeff.

05 nov. 2008

Entièrement d'accord, JP.

Je me permet cependant une légère reformulation :

ceux qui ont une arme à bord IMAGINENT qu'elle est assez puissante, CROIENT qu'ils savent s'en servir et qu'il n'hésiterons pas à l'utiliser PLUTÔT QUE DE TROUVER UNE SOLUTION ALTERNATIVE.

C'est le même problème que celui que pose le gilet qui réfléchi à notre place :
Sans, on reste prudent, avec, on risque de se sentir, à tort, protégé.

05 nov. 2008

Entierement d'accord JP

Sans réserve.

05 nov. 2008

j'ai bien compris et la réponse est quand même que

ceux qui ont une arme à bord pense qu'elle est assez puissante, qu'ils savent s'en servir et qu'il n'hésiterons pas à l'utiliser

ceux qui n'en ont pas pensent qu'au moins une condition n'est pas remplie

cordialement

05 nov. 2008

mais ce qui complique la chose

et rend le choix difficile, c'est qu'avec certains agresseurs, il n'y a pas de solution alternative

je pense quand même que la première et la seule sécurité est de ne pas aller là où l'usage d'une arme serait potentiellement utile

il y a tant de pays plus intéressants à voir, pourquoi chercher les enmerdes.......dans des endroits pourris?

après, ça devrait être strictement " aux risques et périls"...

je me rappelle, malheureusement, que la journaliste bagdadienne, le convoyeur de bateau en eaux somaliennes ou la touriste en safari sexe au Ténéré est un produit extrèmement ( trop) cher au Kg libéré, et que notre argent serait infiniment mieux utilisé ailleurs

cordialement

04 nov. 2008

déjà débattu...

J'ai retrouvé un fil de 2003:
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

Mais il y en a eu un autre assez long et violent, avec empoignades et points Godwin...

:acheval:

tiens bruno

je me souviens de fils plus recents et plus sanglants sur les armes ;-)

04 nov. 2008

pour ceux qui aiment la lecture...

encore 2003, mais il y en a de plus récents...

www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

:burps:

je pense aussi

que les autres seront toujours mieux armés ,donc un lance pierre pour les petits nuisibles et un drapeau blanc pour les autres :mdr:

04 nov. 2008

un bazooka

déguisé en boute-hors de spi assy pour dégommer les jet-chieurs...j'en rêve à l'heure de l'apéro dans beaucoup trop de mouillages!

04 nov. 2008

encore un sujet a tout faire peter !!!!

dé jas débattu il est vrai...
en avoir :cela est sécurisant(dissuasion)
ne pas en avoir : subir , et ce dire ; si j'avais su (je me serrai armé , et j'aurai pu me défendre)
chacun sa philosophie...

04 nov. 2008

AMHA

un petit pistolet ne ferait pas le poids contre un équipage de " pirates " armés jusqu'au dents.

Ou alors, faut embarquer tout un arsenal...

Lance roquettes, grenades, etc...

04 nov. 2008

Taser c'est super pour la sécurité

en plus on peut l'utiliser comme batterie d'appoint pour démarrer le 4108

04 nov. 2008

t'inquiète on va bien

avoir un geotrouvetout qui va nous gérer ce petit problème

04 nov. 2008

Un flashball

ou un Teaser si un skipper fait des croisières et qu'un des équipiers "pête un câble", mais contre des " pirates " :tesur:

04 nov. 2008

50.000 volts

il va exploser le 4108 ...

04 nov. 2008

pas d'arme

tu n'auras pas le temps de t'en servir!

04 nov. 2008

Aux innocents .....

les mains pleines ....... :-D

Bon il est par encore rappliqué le cow boy de la mer rouge ? Et le tortue ninja des mornes plaines ?

Doit bien y avoir des sévices nouveaux à faire subir aux vilains méchants ....... :mdr:

Parce qu'au sujet des armes à bord, en ressortant la pléthore de fils sur le sujet, ça m'étonnerait qu'il y ait grand chose de nouveau à apprendre ......

04 nov. 2008

Il y a toujours à apprendre,

et aussi à expliquer...

04 nov. 2008

Faisons parler l'expérience :

Si les gens d'arme avait contribué, si peu que ce soit au règlement d'un conflit, ça se saurait.

C'est l'intelligence qui règle les problèmes ou qui permet de les éviter, pas les armes.

Sans l'ombre d'un doute, pas d'arme : ni a bord, si sur moi, ni en voiture , ni, ni, ni juste la parole et le bon sens.

P.S. J'ai appris très tôt à mon fils que, si il met son doigt près de la charnière d'une porte, il risque de se faire mal.
C'est le début de l'entraînement à l'usage du bon sens.

05 nov. 2008

Le mieux....

...c'est d'avoir un amx 30 amphibie, t'es plus embeter et,plus, ça sert d'annexe. L'est pas belle la vie ? ;-)

05 nov. 2008

des mots encore des mots toujours des mots

bien au chaud derrière son clavier...
nous ne sommes pas tous égaux devant la réalité de la vie..certains sont des guerriers , d'autres des pacifiques. chacun sont rythme..et ce n'est pas une question d'éducation ; c'est les hormones ..

qu'es qui vous déranges dans le fait de se défendre ??? avez vous tenté une explication en "étranger" quand vous ne parlez pas la langue..

confronté a un groupe hostile , une dissuasion (arme ou carrure) c'est plus sur qu'un long discours.. et rien ne t'empêche de discuter après..

je préfère vivre avec une réputation de facho( que je ne suis pas)....que d'être mort , avec une auréole de saint sur ma tombe...

05 nov. 2008

pym

l'os de ton raisonnement c'est que tu prends comme postulat que ton adversaire réagira comme toi, ce qui veut dire qu'il pense comme toi, a la même culture que toi etc. tout en admettant que ses gonades peuvent être différentes!!!!!
en fait, tu fais une grossière erreur puique tu sais très bien que neurones et spermatozoïdes sont frères jumeaux!

05 nov. 2008

joli Pym

je lis en toi , un homme de sciences..
tu as tout a fait raison..la comparaison des "dominants" est bien vu (j'ai souris a te lire)..
pour avoir un certain vécu (et oui l'age)je crois pouvoir dire , que l'action "reflex" l'emporte sur l'action "intelligente" dominé par la peur..
après quand on réfléchi , bien sur !!!! hors contexte , en sécurité !!!!

quant a la certitude de gagner un combat(dans ta phrase "un détail")
"si tu n'est pas sur de vivre , pourquoi respirer" ??

05 nov. 2008

pas de doute pym

tu écris bien, tu as une force de conviction importante et des idées humanistes admirables (je dis cela au 1°degré,il est nécessaire de le préciser je pense).
je vais te poser une colle qui me vient à l'esprit: qu'aurais-tu pu dire au poilu de 1917 au fin fond de sa tranchée boueuse lorsqu'au petit matin gris le clairon sonnait la charge? aurais-tu essayé de le convaincre d'aller parlementer sans son fusil avec le pauvre boche d'en face encore à moitié endormi et que son obershtumphbidule bourrait de coups de bottes dans les cotes pour l'envoyer à la boucherie du matin?

06 nov. 2008

pym

aucune intention de ma part d'essayer de te piéger mais j'avais un peu subodoré le raisonement de l'"objecteur de conscience" que je respecte tout à fait sans pour autant adhérer à cette idéologie.
je crois quant à moi à la valeur de la dissuasion que je ne limiterais pas à la simple parole et peut aller jusqu'aux armes dites "à feu"(que je n'ai pas et que je n'aurai jamais personnellement).
mais effectivement la notion même d'arme est vague (pour rester en langue marine): le coup de boule, le coup de poing et le coup de pieds peuvent en être de redoutables et nous en sommes dotés naturellement, nous n'avons fait que perfectionner la nature en les prolongeant d'un casque à pointe, d'un UZI ou d'un AMX; c'est la surenchère de l'intimidation qui lorsque celle-ci échoue débouche sur leur utilisation.
renoncer par principe à se servir d'une arme quelconque revient à minima à se sacrifier face à l'attaque qui dépasse le niveau verbal et au maxi à sacrifier ceux dont la sécurité peut dépendre de soi.

06 nov. 2008

hi

a parfaitement raison, les armes compliquent énormément le "jeu" naturel mais il n'y a plus grand chose de naturel dans notre société!

en dehors de la dissuasion et de l'usage des armes en dernier recours quand tous les autres moyens ont échoués, je pense que celui qui se sert d'une arme comme premier argument le fait précisément parce qu'il ne maîtrise pas le simple langage comme outil de communication.

rompons ici cette dissertation car je sens que nous allons agacer quelques matelots qui vont nous tirer dessus à boulets rouges!

06 nov. 2008

je me garderai

bien de te dire que je la trouve savoureuse!

06 nov. 2008

la parole est une arme , que tu dis pym..

ben justement , t'es beaucoup trop armé pour un pacifiste....
c'est louche cette obstination a vouloir parlementer..
parfois un bon geste est plus parlant que longue explication..
je te rappel pour faire simple que tout ce bla bla d'avant et d'après , ne serre qu'a meubler l'espace temps qui nous est accordé pour copuler..car la vrai présence de l'homme sur cette terre n'a que pour but de se reproduire...et toutes les morales ou philo , religions ou bla bla , ne sont que des barrière pour retenir l'individu dans ces pulsions animale...
résumé :puisque tu es un mec , tu as du constater , que "la femme" , préfère les actifs , aux bavards..

et "l'orthographe" (je n'ai pas dis l'écriture) , une arme très dangereuse quand on sent serre pour faire " c...r" le monde.

06 nov. 2008

hi ..on y arrive

en avoir ou pas , qui disait....
quand une femme sourit , c'est "quelle" t'a déjas choisit , pas le contraire ....

c'est drôle , la synthèse ce fait toute seule...
qui a dit ; les armes pour les hommes , c'est la prolongation de leurs sexe...

PYM va encore se régaler.... :oups:

06 nov. 2008

je crois qu'on a peut prés tout dit

arme , femme, homme,orthographe ,ah !!! peut être "foot" aie....:jelaferme:

"bateau"!!!( ça c'est pour rester sur le forum) :scie:

06 nov. 2008

pym

c'est pour décomplexer notre ami poy que tu massacres leauretaugrfeu?

06 nov. 2008

Ou alors réédition ?

mais ça n'a pas de sens...

06 nov. 2008

non non !!!

une panne de secteur...:coucou:
le dessin , l'esquisse ,ça va !!!mais la broderie c'est pas mon genre...et toc !!!!!!:mdr:

06 nov. 2008

c'est joliment dit

ponton...c'est vrai...c'est la figure imposé pour communiquer..et j'en bave...
seul dans mon "monde" dans lequel je suis très très armé (merci destin) je me dois de faire de gros efforts pour me faire comprendre avec (j'espère) un minimum de faute..et souvent ça me bouffe l'idée..

PYM:nous somme dans la taverne , il est donc normal d'avoir des discutozingomachotruc...ne te voile pas la face ,les dominants a ton avis ils servent a quoi ..... :reflechi:

06 nov. 2008

oui

:mdr: je serrai le dire, de vive voie :bravo:
et je ne tape que sur mon clavier :litjournal:

06 nov. 2008

J'parle à Poy...

mais oui, vous aussi vous avez un joli style !

pym

ca c'est de la bonne philosophie ,mais la vie reelle c'est pas tout a fait ce que tu decris ,as tu grandis dans une citée ou un orphelinat ?

05 nov. 2008

rectification

...et, en plus,...

C'est mieux comme ça !!!

05 nov. 2008

au fait , pour repondre , au sujet du fil !!

oui , j'ai toujours eu un fusils(de chasse) a bord..
en 30 ans je ne l'ai jamais sorti (heu !! sauf pour faire des cartons sur des bidons flottants au large pour les faire couler)..
pour info ;je naviguais pas en Europe...

Et depuis que je suis enfants , j'ai toujours été "Armé" de courage...:tesur:

05 nov. 2008

En effet, poysansrose,

nous ne sommes pas tous égaux.
Certains ont développé la capacité de réfléchir, d'autres non.

Se défendre signifie, d'une part se trouver en situation de devoir se défendre et, d'autre part, accepter le combat.

"Confronté a un groupe hostile , une dissuasion (arme ou carrure) c'est plus sur qu'un long discours.. et rien ne t'empêche de discuter après.."
Je ne crois pas.

La dissuasion par l'arme ou la carrure pose d'emblée l'échange sur le plan de la force et engage le processus primitif, hormonal, que tu décris.
Ce processus ne peut avoir que deux issues :
Les gonades du dominant de tes adversaires se roulent en un repli salvateur et tu deviens (ou tu penses devenir, car rien n'est certain, tu ne parles pas la langue...) le nouveau chef de meute, près à subir un nouvel assaut, que tu ne saura pas anticiper, d'un rival de la meute.

Se gonades sont vigoureuses et ...

Contrairement à ce que tu affirmes, la discussion peut très bien s'engager au-delà de l'obstacle de la langue quand on fait intervenir l'intelligence et l'ouverture et non la force.

Le fossé est trop grand entre les deux politiques pour que je tentes de te convaincre.

En fait, nous nous trouvons dans la situation où tu te présentes comme un danger potentiel : le hurlement de tes viriles gonades couvre le murmure de tes neurones et m'incite à te contourner pour éviter le conflit.

Un détail : je pense qu'un combat ne doit d'être mené que quand on a la certitude d'en sortir vainqueur, ma position, implique en corollaire qu'un combat dont on est sûr de sortir vainqueur est inutile.

La sélection naturelle permet de constater que les survivants sont en réalité ceux qui ont les grosses cervelles et pas ceux qui ont les grosses gonades.

Peut être que les grosses co...les sont plus gênantes pour courir que les grosses têtes :-)

Désolé.

05 nov. 2008

Pourquoi respirer ?

Je ne respire pas parce que je suis vivant, mais au contraire c'est parce que je respire que je suis vivant.

La respiration n'est pas un combat, c'est la vie qui en est un et, sur ce point, ma position est claire : je sais que je ne livrerai aucun combat pour sa conquête.

Contrairement à ce que tu as ressenti (mais je t'en remercie cependant, ça fait toujours plaisir) je ne suis pas un homme de science. Tout au plus suis-je curieux et fermement accroché à la certitude que "comprendre" est la clef.

Mon métier est fondé sur la gestion des conflits.
C'est pour cela que mes Clients me sollicitent et c'est pour cela que je crois pouvoir disposer, moi aussi, d'un certaine expérience en la matière.

L'homme est un animal beaucoup plus proche des bêtes qu'il ne voudrait le reconnaître et son instinct grégaire fait que son attitude en meute (oups, en groupe...) est très proche de celle du chien, en particulier.

Ce constat à ceci d'intéressant que le chien offre cette caractéristique curieuse d'établir des rapports hiérarchique qui sont indépendants de la force :
Le dominant n'est pas toujours de plus fort :
Un yorkshire, persuasif peut avoir de l'ascendant sur un dogue.

Sinon, pour conclure sur ce débat marin (je conçois la navigation comme une négociation avec les éléments et je n'ai pas la prétention de les dominer...) je ne suis pas joli du tout.

Ponton, si mon adversaire est un être humain, comme moi, il est construit de la même façon et il est régi par les mêmes règles intellectuelles.
Lui aussi a peur, lui aussi, ne veut pas perdre la face et lui aussi aimerait bien que la situation se calme. Nous parlons donc la même langue.

Pour les incrédules, il me semble me souvenir que les "enlevés" des bateaux de plaisance au large de la Somalie, non armés, ont relaté avoir eu le dessus, l'ascendant, sur leurs ravisseurs par le simple fait de leur attitude, ce qui leur a permis de ne pas pâtir de la situation.

En aurait-il été de même si ils avaient été armés ?

05 nov. 2008

faut pas

mélanger les choses.

A l'armée, tu suit les ordres de tes supérieurs

Que penses tu qu'il serait arrivé au couple Français pris en otage ( me souviens plus de leurs noms ) au large de la Somalie, si le skipper avait ouvert le feu face aux pirates ?

A mon humble avis, ils ne seraient plus de cette vie.

05 nov. 2008

J'aurais mis à profit cette conviction que tu salue...

... pour décourager ces victimes de venir se perdre dans ce merdier inutile.

C'est peut être ce qu'auraient dû faire les intellectuels des deux bords qui étaient plus enclins, à cette époque, à glorifier le "couillu", plutôt qu'à raisonner les foules.

Pour répondre directement à ta question qui est loin d'être une colle : il n'existe, à mon sens, AUCUNE justification d'aller se faire tuer sur un champ de bataille.

Ce doit être héréditaire car :
Mon grand père, alsacien, a choisi d'être français pour ne pas devoir combattre bêtement sur les champs de bataille allemand et rester s'occuper des siens.

Mon père durant la dernière guerre a déserté, et c'est ce qui me permet aujourd'hui d'exister et d'en être fier, est retourné extirper sa famille de la connerie militaire.

J'essaye de me montrer digne de cette lignée de pacifistes libres penseurs.

06 nov. 2008

Une précision, Ponton

Mon propos n'est pas de repousser les armes (dans l'acception générale du terme), mais seulement les armes engageant l'intégrité physique.

Dans l'acception générale, la parole est une arme et cette arme là, je la revendique et je l'utilise.

Peut être est-ce illusoire.
Peut être est-ce me camoulfler derrière la technique que je crois le mieux maîtriser, mais avec un esprit qui n'est guère meilleur que celui des pires gens d'arme.
Peut être...

Mais le fait est que, si l'esprit, fait mouche et qu'il blesse, il ne s'agit que de blessures de l'âme que l'on peut toujours soigner avec un gros câlin (je vois d'ici les champs de bataille...), alors que si l'intégrité physique est compromise, c'est moins réversible.

Je vais conclure à contre sens :
Tu dis, et je te remercie de ta franchise, que, quoique tu ne sois pas opposé aux armes à feu, tu n'y aura pas toi même recours.
De mon côté, je sais que, si l'agression touchait à mon entourage affectif, je ne saurais sans doute pas refréner mes instincts vengeurs.

Il est clair que nous échangeons ici des positions dogmatiques mais que, dans la réalité c'est tout simplement la prudence et le bon sens, comme l'a rappelé JP qui vont nous inciter à éviter les emmerdements, ce qui sera le plus sûr moyen de ne pas avoir a confronter nos dogmes aux réalités.

J'aime assez la conclusion de Hi quand il résumait le fil ce matin à 7h40 dans son post "Ail âme verri couillette" :
"Et on se rend compte que les débatteurs de ce fil sont, sur le fond, d'accord : les armes posent plus de problèmes qu'elles n'en résolvent..."

06 nov. 2008

En effet

cessons de les irriter car c'est quand il est irrité que le boulet rouge. : oups:

06 nov. 2008

...

... :-)

06 nov. 2008

Mouais...

La première chose à faire pour séduire une femme, c'est de la faire sourire... Ca se fait plus par la parole que par l'action. L'action, c'est après...

06 nov. 2008

la femme peut

aussi sourire pour se foutre de ta poire! :-D

06 nov. 2008

Prologation ou succédané ?

:heu:

06 nov. 2008

C'est une rédition ?

:cheri:

06 nov. 2008

Voui

on dira que...
J'en fais aussi, heureusement.

:-)

06 nov. 2008

Bon oh...pfff

:oups:

06 nov. 2008

En fait...

j'avais jeté les "d" sur mon hareng pour un tirage au saur.
Et je n'ai pas tout ramassé.

Ceci dit je comprends ta remarque en cette période de fête des morts (et non pas faites des maures, ce qui ne signifie pas exactement la même chose), période ou plus que jamais : "d" c'est "d".

C'était bien de reddition dont il s'agissait (je vais sauter sur mon dico pour vérifier armistice, on sait jamais, le 11 approche).

Pétain de saur. :mdr:

06 nov. 2008

c'etait pour PYM

la réponse :acheval: de 18:59 hr

06 nov. 2008

?

? :reflechi:

06 nov. 2008

poy

l'orthographe pour toi est un peu comme une douleur au genou, quand on a mal au genou c'est qu'il fonctionne mal, on y pense tout le temps et ça fait chier!

06 nov. 2008

A quoi servons-nous ?

Je ne sais pas bien, en fait.

Mais peut être que toi, tu saurais dire comment tu nous perçois ?

:-)

P.S. J'ai bien dit "dire", verbaliser (non, pas les PV, le fait de mettre en mots) et non pas "commencer à taper" pour dissimuler ton trouble.

:mdr:

06 nov. 2008

Alors, dans ce cas...

...a bientôt, sur l'eau. :bravo:

06 nov. 2008

C'est clair que l'orthographe et toi

c'est comme le dessin et moi...

Mais tu as un style, et crois moi, c'est une bonne partie du sens de ce que tu écris...

06 nov. 2008

Ouaf, ouaf ouaf...

Ne confond pas "action" et "agitation".
Parler est aussi agir et, parfois cela peut s'avérer beaucoup plus efficace que de s'agiter.

Je ne relèverais pas, par respect, le contenu "macho/zinc de bistrot" de la suite qui est très en deçà du niveau de dialogue auquel tu nous a accoutumé.
:-)

05 nov. 2008

Difficile d'aller dire au type qui va se faire flinguer qu'il n'est pas à sa place...

Difficile aussi de dire à celui qui va le flinguer qu'il a tort, et que le tort tue, aurait ajouté le caporal Pym.

Mais si j'avais été en mesure de lui parler, c'est que j'aurais été dans la même tranchée que lui, avec le même destin. Et là, je lui aurais dit : "mon ami, on va se faire tuer par des frères, poussés par nos pères. C'est dégueulasse." Et j'aurai chialé comme un môme qui vient de se prendre une raclée injuste.

Les armes ne sont pas un moyen de régler les conflits, bien au contraire. C'est même exactement l'effet inverse que leur utilisation produit...

Les cowboys évoqués par Nicolas coutumiers de ce genre de fil viennent volontiers raconter qu'il faut bien se défendre, que dans certaines régions c'est le seul moyen de sauver sa peau, et que parallèlement il me fait de grande leçons sur l'exemple que doivent donner les gens "civilisés" aux "sauvages". Je me demande, si un jour un "sauvage" leur tire dessus, si ce dernier prendra le temps de leur expliquer qu'il ne fait que suivre l'exemple...

05 nov. 2008

Je suis parti de rien...

...pour arriver nulle part, mais tout seul.
:-)
Blague dans l'coin, j'ai fait mes classes à Paname, dans le 18eme, entre la Goutte d'Or et la rue des Poissonniers.

Il y a 40 ans, c'était pas précisément un jardin d'Eden.

Autre chose ? :-)

05 nov. 2008

bonjour,

je viens de lire l'ensemble du fil(reviens de poser des filets) et en effet il est difficile ,comme nous en etions arrives avec mon ami sur son bateau,de savoir si oui ou non il faut une arme a bord;hormis le fait pour certains de ne pas aimer les armes et ceux qui les tiennent ,il en resort deux cas de figures:le premier tu es arme et par le fait de te servir de ton arme tu sauves la vie de ta famille(je ne parles pas des consequences judiciaires) le deuxieme tu n'es pas arme et quoique tu fasses ta famille est tuee;c'est en effet une question que tout responsable de famille auras du mal a resoudre.Bonne matinee je vais dormir un peu.Jeff.

05 nov. 2008

nous avons un point commun Pym

"la comparaison"...la meute , les loups..
n'empêche qu'au moment de la copulation c'est le plus fort qui gagne(chez les loups) et que c'est les femelles qui "le" choisisse..et toc !!!
donc le mec qui veut..........:jelaferme:

05 nov. 2008

pas mieux !!!

:alavotre:

05 nov. 2008

Nuance encore :

c'est celui qui a le dessus à l'instant décisif. Et cet évènement peut survenir sans que la confrontation aille jusqu'à la blessure, d'ailleurs les loups ne se tuent pas entre eux...

05 nov. 2008

Il y a d'autre voies que la faiblesse ou la force...

l'intelligence, la ruse, la persuasion, la conviction... plein d'autre.

Ne voir dans les rapports humains qu'un rapport de faible à fort, c'est un peu limitatif. La force (pas celle de Dark Vador), on en parle parce qu'elle est spectaculaire et qu'elle fait peur ou rassure, mais ce n'est pas par force que l'histoire de l'humanité s'est faite, même si elle en est une part incontournable.

05 nov. 2008

Non.

Ce n'est pas le fort, mais le dominant.
Nuance...

Regarde bien autour de toi :-)

05 nov. 2008

...

:alavotre:

05 nov. 2008

ce n'est pas sans raison que :

"la raison du plus fort est toujours la meilleurs"
nous jouons sur les mots "fort" "dominant" ..la réalité , il est difficile de courber l'échine face a l'adversité ..
le faible est sage par obligation , il se justifie par des grandes théories philosophiques..pas simple de dire ; j'ai eu peur..
le fort peut en prendre plein la gueule , perdre ,et devenir sage a son tour...
il peut gagner , et estimer qu'il avait raison puisqu'il est le plus fort....
aie pym !!! pas sur la tète :jelaferme:

05 nov. 2008

wou' hi !!

c'est l'ensemble des points de vue du fil, qui crée la synergie "force" de notre discusion..nos diferences sont un "tout" , et ce "tout" est l'evident spectacle de ce que nous sommes ; des hommes...

05 nov. 2008

Mais pourquoi donc

aller dans un coin ou la question de la nécessité de porter une arme se pose ?

Jacques

05 nov. 2008

le vrai pb

c'est quand le coin en question vient se balader à coté de toi!

06 nov. 2008

bon

:tesur: demain je vais a Macapa et Bélem ,pour une enquéte de terrain!

:alavotre:

05 nov. 2008

Raison de plus pour en parler...

...discuter, ouvrir, convaincre.
Une brute qui parle, qui communique, arrête d'être une brute.

Parler de la violence, c'est déjà lutter contre la violence.

Ce fil à cet égard, me semble d'utilité publique.

06 nov. 2008

perso

:tesur: j ai une deuxiéme ligne de défense

05 nov. 2008

ho tu sais,

il y a certains coinc en France...
Mais la premiere question doit etre : C'est quo une arme?
J'ai a bord un croc pour sortir les tout gros de l'eau, c'est une arme ?
En tout cas c'est bien utile pour tenir en respect 2 gugus qui viennent te voler le moteur d'annexe.
Vous en voulez d'autres?

05 nov. 2008

c'est pas bien PYM

tu ai un pro de la relation et tu l'affiche..:non:
pardon !!! monsieur PYM !!!

bien sur , je rigole :mdr:

mais quand même !!!!! déformation professionnel.??????.:lavache:

mdr

que tu sois poli ou pas ils te depouilles :-D

05 nov. 2008

ne pas confondre

arme par nature (le fusil)

de l'arme par destination ( croc à poisson, ou manivelle de winch)

05 nov. 2008

Ah...le respect...

si tes deux lascars ont eu l'idée de venir dérober ton moteur d'annexe, sous ton nez, en plein jour, tout ce que tu as gagné c'est de leur indiquer que, lorsqu'ils reviendront, ils devront prendre du matériel pour de mettre hors d'état de nuire.

Si, en revanche, c'est par hasard que tu as dérangé deux petits chapardeurs, tu aurais pu tout aussi bien chanté la carmagnole ou sifflé l'air du pont de la rivière Kwaï, ils se seraient sans doute enfui de la même façon.

As-tu déjà essayé, dans des banlieues moroses, de demander ton chemin à un groupe de "d'jeuns T'aa mère" agglutinés en tas en bas d'un immeuble ?

Moi, oui. Et bien, quand tu arrives poliment, avec du "bonjour Messieurs", un sourire et un regard amical, quand tu les considères comme des hommes normaux, ils deviennent des hommes normaux.

En revanche, je comprends fort bien que, lorsqu'ils sont abordés avec dédain par une brute armée ils réagissent mal. Moi aussi je suis rétif à répondre lorsqu'on me parle une arme au côté.

05 nov. 2008

CQFD

Comme quoi il est possible, sans avoir la carrure de Swartzenegger, ou le carisme de Rambo (ce n'est pas une faute d'orthographe, mais il est manutentionnaire sur un transpalette dans l'image que je viens de m'en faire)de faire passer des idées, rien qu'en communiquant.
:mdr:

05 nov. 2008

exact pierre 2

et si, en plus, tu es armé, ils te surinent.
:-)

05 nov. 2008

Doooonc ?

La première préparation (je n'ose dire la meilleur) à une agression serait elle .... la préparation psychologique, plutôt que la surenchère aux armes ? L'arme n'est elle pas en soit une forme d'echec, un aveux de ne pas pouvoir faire face à certaines situations ?

Z'avez une heure. Mamezelle Duchemin ramassera les copies.

Je plaisante, mais vous avez l'air en forme et pour une fois ça ne dégénère pas. Il pourrait peut être y avoir des choses interessantes qui sortent de ce sujet, pour une fois ........ :-)

05 nov. 2008

Oui

:-)

05 nov. 2008

t'as raison pierre

sur ce coup là , ont n'a plutôt étés sympa,,ont a fait ce qu'il fallait pour pas les énervés les "intellos" du cite..je nous vote une médaille :mdr:

06 nov. 2008

Quipe couillette, Hi

Ceux-ci sont, c'est, sûr des faux fâcheux facétieux, cherchant ici à nous asticoter sur ceci.

Le belliqueux est rugueux.

Laissons la nuit, si propice à la réflexion, réveiller les neurones assoupis.
:-)

06 nov. 2008

Le monde est il si binaire ?

Il n'y a que deux catégories ?

Les intellos non violents, aussi appelés lopettes.

Les cons armés, aussi appelés brutes épaisses.

J'ai le sentiment aussi que la violence appelle la violence.

Je ne me suis jamais battu de ma vie, et j'ai 47 ans. J'en connais qui ne peuvent pas passer un samedi sans qu'il ne se termine par une baston, et ils ont quasiment mon age. On vit dans la même ville.

Effectivement, une attitude attirera systématiquement les coups, sans que, pour autant, le contexte ne le nécessite.

Cela n'est pas pour autant une assurance tout risque. On peut aussi subir une agression que l'on n'avait pas cherché.

Puisque l'on parle de piratage, et que l'on suppose que les Somaliens d'en face ne sont pas juste sortis de l'oeuf, je ne suis pas certain qu'une arme suffise à renverser le cours des choses. Le gars armés tuera un premier pirate, peut être un deuxième, mais ils sont une dizaine sur deux bateaux...

Alors qu'effectivement, celui qui se laissera prendre restera vivant.

Jacques

ben le truc

c'est qu'on est plus intelligent, on vous laisse avoir raison !a plus les intellos ;-)

05 nov. 2008

Merci

pour eux
:-)

06 nov. 2008

Jouez pas aux durs !

C'est pas vous qui énervez les "intellos"... ;-)

06 nov. 2008

Ail âme verri couillette !

Je trouve, comme Nicolas, que cette fois le débat a été enrichissant. Poy sait dire posément et sans se laisser guider par la passion pourquoi il est légitime de se défendre.
Tu formule clairement pourquoi, à penser d'abord "défense", on en devient attaquant.

Et on se rend compte que les débatteurs de ce fil sont, sur le fond, d'accord : les armes posent plus de problèmes qu'elles n'en résolvent...

et entre les lopettes et les brutes epaisses

n'existe t'il pas un juste milieu ?

06 nov. 2008

tu n auras qu une zétoile

:mdr:

06 nov. 2008

... .... !

.. .. ..... ... .'...... ! :non:

.. . . .. .......... ... .. .. .... ... ......, ... ?

.. .. ..... .. ....... .... ..... ......... ! ! :tesur:

.. .... .. ....... ..... ........ :reflechi:

.... .'... ... ....., .. .... ...... ... ...... ......... !

_/)

P.S. .. ........ .. . ? :heu:

06 nov. 2008

je suis d'accord

avec toi fred :pouce:

:mdr:

:fayot: ;-)

06 nov. 2008

Oui, mais y boufferont quand même,

et pas des picorettes, espère ! parce que sinon, y aurait plus d'ours...

06 nov. 2008

n'empéche que !!!

cette nuit a la téloche (3 h du mat)..un reportage sur les ours...le plus balèze y bouffait , et les autres le regardaient.. :reflechi:
mais comme le dit le grand sage : "qu'tu bouffe , et qu'tu bouffe pas tu grève quand même "

06 nov. 2008

!

^, '¨ !!?

06 nov. 2008

Bourbon Sagitta

"les 10 marins du Bourbon Sagitta ont été enlevés dans la nuit de jeudi à vendredi dernier sur leur navire, qui comptait au moment de l'attaque 15 membres d'équipage. Le bateau, en opération sur un champ de Total, au large du Cameroun, a été surpris par trois embarcations rapides."

Ils étaient même pas armés?

06 nov. 2008

en avoir ou pas?

Ça dépend contre qui!

10 h 11 : je viens d’entendre deux explosions successives. Sûrement des entreprises de démolition qui dynamitent les édi-fices de l’atoll de Mururoa, distant d’environ 25 nautiques. Je monte sur le pont et muni de jumelles, j’observe la mer et le ciel dans cette direction, sans rien voir d’anormal. Par contre, à un quart bâbord avant, je distingue nettement la passerelle d’un navire émergeant de l’horizon, mon petit lutin avait raison… Les voilà ! Je descends à la table à cartes et allume la VHF que je mets en veille sur canal 16, ainsi que la BLU sur 2 182 KHz.
De retour sur le pont, je suis les évolutions du navire aux jumelles : il semble suivre une route en arc de cercle autour de nous, à une distance d’environ deux ou trois nautiques.
Tout à coup la VHF se met à grésiller, nous interpellant en anglais. Comme s’il n’y avait que des marins anglophones sur les océans ! Ayant reconnu un remorqueur de haute mer de la Royale, je lui réponds dans le même dialecte que nous pour-rions très bien converser en français, puisque c’est notre langue maternelle.
Notre interlocuteur nous demande alors de passer sur canal 10, ce que nous faisons aimablement.
Il voudrait connaître le nom du bateau, sa nationalité, d’où nous venons et où nous allons.
Mon petit lutin, sorti de son trou pour écouter la conversa-tion, pense qu’ils nous prennent pour un bateau de Greenpeace, me suggère de chercher la bagarre et de préparer des cocktails Molotov, au cas où les commandos de marine monteraient à l’abordage.

06 nov. 2008

Témoignage

Simplement pour avoir travailler plus de 35ans dans le domaine le constat :
Répondre à un acte de violence par la violence pour un individu ne fait qu’accéder à une spirale de violence.
Pour exemple :
Transport de fonds :
Le surarmement des convoyeurs de fonds conduisait littéralement à une escalade de la violence. Les premières attaques de fourgons ne se faisant qu’à l’arme normale.
Petit à petit on en vint à des moyens beaucoup plus durs pour finir au lance roquettes….

La solution adopté au niveau (européens en tout cas) fut de choisir la solution de dire il faut que l’attaque par quelque moyen que ce soit rende le butin inutilisable…
Ce qui est appliqué dans la plupart des pays européens.
Sans pour autant prêcher de se laisser faire il y a une très grande nuance à se défendre avec arme ou sans arme.
N’importe qui, qui défend sa peau avec une arme est capable de tirer.
N’importe qui est capable de : tuer.
Par non conscience des conséquences, par peur souvent (c’est lui ou moi)
Il n’y a besoin d’aucun courage.
Maintenant la question à se poser :
Mes biens valent ils vraiment la vie d’un homme ?
Suis vraiment prêt à finir mes jours à pourrir en prison pour avoir défendu quelque € ou$.
Sans être partisan de la non violence à tout pris, je ne pense pas qu’il soit sage de poséder une arme à bord.
Ce n’est que mon avis, bien sûr.

06 nov. 2008

pour defendre

du materiel ,non,bien sur que non,mais pour defendre ta famille!jeff.

06 nov. 2008

pas d'armes...

mais jamais sans munitions !:alavotre:

07 nov. 2008

Non ,pas pour moi,

Parmi les différents types d'attaques, relatées, je n'en voie pas ou une arme aurait aidé à une meilleur solution. Exp: Toc, Toc sur votre coque, 2 hommes montent à bords,"Drogue contrôle", vous les flinguez tout de suite ? dans 2 secondes ils vont sortir leurs armes ? vous n'en savez rien, si vous donnez ce qu'ils demandent ils repartiront sans doute sans violence sur vous et vos passagers. C'est une question de statistique. L'effet de surprise est contre vous, vous n'allez pas flinguer celui qui vient vous vendre des bananes sur sa barque ou planche. Connaissez vous des exp ou les plaisanciers ont tirés sur les agresseurs, et que ça s'est bien terminé pour eux? chacun fait comme il sent, Léo

il ne faudrai pas non plus

faire l'apologie de la lacheté ,au cours de sa vie ,un jour ou l'autre il faudra se battre ,notre monde est ainsi fait ,et ce jour la il faudra etre pret (ou alors baisser son pantalon)c'est un choix !

07 nov. 2008

c'est pas pour dire

je suis un peu comme Pierre...je regarde autour de moi , la réalité fait peur..il y a plus de corps a corps et de coups distribués , que de discussions évolutives...mais pym tout le monde n'est pas pym..
ton pouvoir locutif est ta force(peut être)..j'ai par le passé essayé de convaincre un individu énervé (suite a un accident) lui , il n'avait pas du tout envie de discuter...il a frappé , et c'est pas les mots qui mon protégés..je l'ai calmé , parce que a l'époque mon poing , était un argument frappant...:doc:

07 nov. 2008

prendre en charge un individu enervé

Patrick !!! (c'est plus intime)..crois tu (je vais parler pour moi) que ma vie est le reflet de ce que j'écris sur ce forum..nous sommes tous "gérant" de nos émotions..la preuve , nous en discutons...100 fois tu discute , et un jour tu pète les plombs..ça t'es surement arrivé un jour , et c'est pour cela que tu cherche a nous convaincre que c'est pas bien...ou alors tu es un saint..
désolé mais dans certaines situations , pour te faire respecter , tu dois t'imposer , et parfois par la force..TA PAS LE CHOIX......

07 nov. 2008

déo gracias ( pym.... oui)

(je ne suis pas sur de l'horto , mais c'est la suite) ;-)

ben justement

je regarde autour de moi et j'ai pas de la merde dans les yeux lol

et je vois aussi

que tout les grands pacifistes se sont fait assassiner par des armes ,pas par des paroles ,alors vois tu la discussion ca vat un temps ,hein ?

07 nov. 2008

Confusion pierre 2

Quel est le rapport entre lâcheté et "prudence et bon sens" ?

Pourquoi veux-tu qu'il soit absolument nécessaire de se battre ?

Cet amalgame, agrémenté de l'image macho/ringard teintée d'un a priori réducteur sur les goûts vestimentaires de tes interlocuteurs est un tantinet désuet.

Regarde autour de toi...
Regarde toi...

:-)

07 nov. 2008

c'est mon avis

pour l'instemps dans notre pay,on peut parler encore de sécuritée,dans d'autre régions aussi,donc je ne vois pas la l'intéré d'etre armé,mais ,bien entendue,si cela devait évoluer dans l'insécuritée , alors je n'hesiterai pas il n'est pas question de subir des agressions et les gentils mots n'ont jamais arretés les agressions, si cela était notre service d'ordre ne serait pas armé.cordialement.
jean-pierre

07 nov. 2008

En es-tu certain pysansrose

Tu regardes autour de toi, j'en suis certain, mais tu ne peux rien voir.
Ce que tu vois, tu le vos au travers du filtre de celui qui te rapporte l'information.

Es-tu certain que la montée de violence que tu ressens ne soit pas plutôt une montée de l'information sur la violence.

Les violences de citées étaient déjà le loisir du samedi soir il y a quarante ans (j'y étais). Les saouleries de bal du samedi soir aussi, mais il y avait les descentes de "ratonade", les violences policières en tous genres, les massacres colonialistes et j'en passe.

La situation, a mon avis, n'était ni meilleure ni pire. Elle était surtout moins connue, moins publique.

Ce que je constate aujourd'hui, c'est que, le moindre événement est amplifié, exploité jusqu'à la trame pour faire vibrer la ménagère.

Oui, la parole est une arme. Quand elle est mal utilisée elle est fauteuse de trouble. Bien utilisée elle peut être très efficace.

Mais, comme toutes les armes, il faut apprendre, s'entraîner.

Prendre en charge un individu énervé n'est ni facile, ni simple, ni spontané. Ca s'apprend et il faut s'entraîner.

Ce que je regrette, c'est que, plutôt que d'apprendre les mots armes, honneur, vengence, lâcheté, on ferait peut être mieux d'enseigner des mots, plus compliqué à écrire, mais tellement plus utiles comme catharsis, deuil, empathie et la manière de s'en servir.

J'ai une mauvaise nouvelle, puysansrose :
il y a du pym chez tout le monde. Le tout, c'est de savoir le trouver.
:-)

07 nov. 2008

Oui...

...jusqu'à t'as pas le choix.
On a toujours le choix de rompre le combat.
On a aussi le droit de ne négliger un petit moment d'humilité contrainte(encore un joli mot) au profit
de l'absence de manifestation de force.

Je crois que je vais adopter la même attitude que Pierre 2 et me retirer, sur la pointe des pieds.

Ce sujet est un puits sans fond, qui mériterait surement un débat ethylo/nocturne au mouillage :-)

Il me semble que nous ne sommes plus maintenant que quelques uns à ce comptoir de la taverne et que, comme il se fait tard, il est temps de reboucher les bouteilles.

Posons donc les armes.
Ite missa est.
:alavotre:

07 nov. 2008

Tiens ? Gracias ?

Je ne connais pas cette parque. Et il est efficace ton déo ? (ça, au moins, ça fait pas débat...) :-)

07 nov. 2008

Ca ne veut pas dire qu'ils aient tort.

Les plus grand meurtriers sont les militaires, pas les loubards.
Les plus grands assassins sont ceux qui ont levé des foules en leur faisant croire à telle ou telle fadaise religieuse, morale ou pire liée à l'honneur ou à la dignité.
Ces personnages assassinés ne l'ont pas été parce que leurs idées ont échouées. Ils l'ont été parce que les armes, chargées par les idéologies belliqueuses, existent toujours et que leur désamorçage est long et fastidieux...comme tu le démontres si bien, pierre 2.

:-)

07 nov. 2008

A Pierre 2

Il ne s'agit pas de lâcheté, il s'agit de gérer un événement au mieux des intérêts de vous même et de vos équipiers,dans les pays ou il faudrait peut être armé , montrer une arme signifie que vous allez ouvrir le feux immédiatement, il n'y a pas de dissuasion, c'est donc l'enchaînement de la violence maxi tout de suite. Vous n'êtes pas James Bond? Lui il s'en sort à chaque fois. Léo

bon ca vat les amis je vous laisse

vous avez raison ,surtout pym qui prone la non violence mais qui est plus agressif que tous ici ,ca serai pas cool que ca degenere ,je retourne m'occuper de mes petits animaux

09 nov. 2008

IDF

Il existe plein de vérités,mais une unique réalité : personne n'a envie de mourir. C'est la première chose qui me vient à l'esprit quand on parle de violence et d'armes.

En vertu de cette réalité, j'ai un jour décidé que je ne ferai pas à autrui ce que je ne veux pas qu'on me fasse.

Ca, c'est pour l'idéal.

Maintenant il existe aussi une autre réalité, qui ne s'est pas encore produite, ou du moins qui n'est pas allée jusqu'au bout : si on met ma vie en danger, il est fort probable que je me défendrai, et comme je n'ai ni l'entraînement ni le sang froid d'un commando, il y a fort à parier que je ferais une connerie, potentiellement plus grave pour moi, ou pour mon entourage que pour mon agresseur, qui lui, par définition, n'a rien à perdre...

Donc je ne me mettrai pas en situation que ça arrive. Et si ça arrive quand même, je ne fais pas de projet, parce que ça ne se passera certainement pas comme je le voudrais.

Voilà. J'ai à plusieurs reprise évoqué ma vision philosophique de ce débat, ma vision émotionnelle aussi, voilà ma vision personnelle.

Pym a une vision plus politique, mais au moins aussi respectable, et pas moins absolue que la mienne ou que la tienne... ;-)

07 nov. 2008

non violent d'accord,mais quand meme

tout le monde n'est pas pym,tout le monde ne tend pas la deuxieme joue pour recevoir la deuxieme baffe

09 nov. 2008

une zétoile

:tesur: il est vrai que pym, tellement persuadé de détenir :oups:
la vérité sur ce sujet est un désarmé :reflechi:
extrémement dangereux pour ses proches et le restant de population honnéte :lavache:

:alavotre:

10 nov. 2008

bof pas grave

:tesur: mais dans l absolue de la vie!:reflechi:
a part diserter au coin du feu, si tu bourlingues , un peut , toujours étre sur le qui vive et prét à l action!

curieux comme l environnement d un distributeur de billet qui te semble clair peut étre soudain polué par un quidam sortit de nul part a 5 h du mat, et là s il ne comprend pas que tu le suit du regard que tu est prét a tout comme lui!

restes plus qu a lui abandonner la position avé ta carte bleue et les billets sortant de la bécane :lavache:

vécu , cette semaine a cayenne :
bon , en contre fil , j ai eu a vivre !

ce qui est plus dur , la non délivrance de roros à la succursale de Macapa du groupe HSBC ou j ai un compte
pour soi disant rupture des échanges informatiques avé l europe depuis quelques jours ( crise financiére ? ):non:
ce qui m a forcé a abandonner la traversée du delta de l amazone hier
:-(

07 nov. 2008

j'en possède et je m'en sert !

je n'aime pas la tournure que prends ce post , et qui fait passer les possesseurs d'arme(S) pour des brutes / bas de plafond / handicapés du dialogue . . . . . .
Si dans quelques années - à mon tour - je serais près à larguer les amarres , je ne pense pas éviter les pays dit "difficiles" .
Par contre , j'aurrais une arme à bord car je passerai certainement dans des pays ou ma passion pourra s'épancher . . . maroc / senegal / Namibie / Maurice / etc . . . .
Et le cas échéant ,j'ai le sang froid nécessaire pour savoir quand m'en servir , et quand parlementer . . . . enfin j'essayerai , c'est promis ! ;-)

Je ne suis pas un " Cro-magnon" , mais un " Néanderthaler" . . . . . . désolé
:-D

Patrick

08 nov. 2008

une ptite couche

donc si tu n'es pas réactif , tu est victime..
celui qui te menace , prend le pouvoir , et toi tu obtempère ...c'est pas folichon comme perspective..

je me suis( il y longtemps) fais braqué par un malfrat ... pendant la première minute , l'émotion domine tout réaction , le vide total ...après , tu envisage de communiquer..c'est sur ce n'est pas la violence qui vient en second..
j'ai eu de la chance , ou mon braqueur n'était pas un vrai méchant ..
pym va être content (il a enfin regardé autour de lui)...
"n'empêche que ; quand t'es le plus fort c'est mieux" :whaou:

08 nov. 2008

on appelle ça dissuasion, non.

"n'empêche que ; quand t'es le plus fort c'est mieux"

Comme toi, Poy, je me suis retrouvé (par ma profession) face à des gens agressifs, voire très agressifs.
Mais disons que ma... stature offre une certaine capacité de dissuasion. Les types se disaient que prendre un pain avec moi, ça doit faire mal. Ils comprenaient rapidement que s'ils approchaient trop, ça arriverait. Et ils avaient entendu dire que d'autres avaient eu des problèmes... (le bruit corait même que j'étais ceinture noire de judo, ce qui est faux).

Après cette phase de dissuasion, un peu de tchatche comme Pym, et le problème se réglait.
Ah si quand même, après il y avait la cavalerie: les pompiers et ma fameuse piqure-dodo-à-travers-le-pantalon... :doc:

Tout ça pour dire que si le noeud du problème est la dissuasion, celle-ci ne marche que si tu es capable de t'en servir, et si l'adversaire (ou l'interlocuteur...) est intimement persuadé que tu en es capable. Exactement la même chose que pour la dissuasion nucléaire gaullienne...

Par contre, pour ma part, je sais que si on peut redouter un de mes baffes, avec un flingue je n'aurais pas l'air crédible. Donc je n'en ai pas.
Mais ça ne concerne que moi. Et ça ne fait pas de moi un non-violent ;-)

08 nov. 2008

oh poy ... tu es nerveux ?

habituellement je fais plein de fautes toi pas..

mais là ..

tu est
tu obtempère
fais braqué

ce sujet prend le dessus sur ton moi intérieur ...ce sont tes gonnades qui écrivent pas toi

:acheval:

08 nov. 2008

Juste pour sourire...

Dans un vieux film avec Clint Eastwood :

[i]Dans la vie, il y a deux sortes d’hommes. Celui qui a le flingue, et celui qui creuse. Toi, tu creuses ! [/i] ;-)

_/)

08 nov. 2008

donc

Si je comprends bien ce que vous dites: -tilikum c'est vous qui allez creuser, car celui qui viendra vous agresser aura une longueur d'avance sur vous forcément. Même si vous avez une arme à bord , bien planquée pour que les autorités locales ne la trouvent pas. Vous n'aurez pas le temps de la prendre. Je précise que je ne suis pas un pacifique intégriste, je suis réaliste. Léo ;-)

08 nov. 2008

?

... c'était juste un clin d'œil !

Le reste en MP...

_/)

08 nov. 2008

sujet complexe ..

qui se résume peut être à quel est le risque que l'on est prêt à prendre ?

  • faire une erreur avec une arme ..et avoir des problèmes.
  • avoir des problèmes qu'on aurait put éviter grâce à une arme.
08 nov. 2008

un oubli huumm

  • ne plus avoir de problème parce qu'on est plus en vie!
08 nov. 2008

Ne pas se tromper de débat

Je pense qu'aujourd'hui, la violence a changé de forme.
Parler, discuter parait la meilleure arme de défense.
Mais de plus en plus de violence est générée par des nouveaux types d'agresseurs, je veux parler ici des jeunes voire très jeunes (14/15 ans) qui n'ont pas conscience de ce qu'ils font, des jeunes junkies sous l'emprise de drogue qui n'ont, ni par leur jeune âge, ni par la drogue qu'ils ont ingurgité, conscience de la réalité et qui, quelque soit le "gabarit" de la personne en face d'eux, sortent le coupe-coupe, la machette ou l'arme à feu. Ceci est une réalité et il faut prendre ce nouveau type de violence en considération.
L'angélisme, c'est bien, mais jusqu'où?

RV

si tilikum

we can do ;-)

08 nov. 2008

certes ..

mais plus en vie suite à un problème

  • lié a l'arme qu'on possédait
  • qui aurait put être éviter avec une arme

Qui de la poule et de l'oeuf ....tu connais la suite

09 nov. 2008

Exact Hervé,

avec en plus l'impunité quasi assurée pour cause de laxisme de l'autorité aggravée par le fait que les prisons débordent depuis longtemps...

Le vrai danger est qu'un jour les gens en auront marre et passeront à "l'auto-défense"... et ce sera le début de la fin de nos démocraties.

No futur ! :-(

_/)

09 nov. 2008

en avoir ou pas

J'ai tout lu, je vous assure que pour vous lire: il faut en avoir et bien accrochées!

09 nov. 2008

j'ai

relu Hemingway "en avoir ou pas";rien que du bonheur;je suis hs mais tant pis.Jeff.

09 nov. 2008

Moi aussi

j'ai lu Hemingway : " Pour qui sonne le glas "

Superbe !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (162)

L'eau de l'Aude là

mars 2021