Elle a bon dos la crise !!!

Hola !!

Le gouvernement autonome des Baléares envisage trés sérieusement la privatisation de la gestion des parcs naturels de ses îles.
Bien évidemment, la presque totalité de ces parcs concerne le milieu marin.
Malgré les cris d'orfraies poussés par les politiques que certains soupçonnent de vendre les bijoux de famille, les mouillages "populaires" de ces îles ont du plomb dans l'aile.
Lorsque la gestion sera privatisée, on verra à quel niveau se situeront les tarifs d'amarrage et de mouillage !!
(quel serait l'intérêt d'un investisseur privé dans un parc naturel si ce n'est de générer des recettes en faisant payer les accés et le stationnement de nos bateaux????)

Au fait... que diront ceux qui défendaient l'an dernier à la même époque la décision de faire payer les mouillages dans ces mêmes endroits, au motif fallacieux de la défense des posydonies.
Nous étions quelques uns à y voir "le loup" et si mes souvenirs sont bons on s'était fait envoyer à 10 mètres (de fond!!)

Voici le lien avec un article de presse reprenant cette info (désolé, c'est en espagnol) sociedad.elpais.com[...]86.html

Bon vent à tous !!

L'équipage
03 jan. 2013
03 jan. 2013

Autres lieux, mais même punition ! Voir le fil sur les mouillages payants à l'Ile d'Houat en France, en Atlantique.

www.hisse-et-oh.com[...]du-port

Les posidonies ne colonisent pas tous les fonds, ce qui n'empêche pas les zones sablonneuses d'être taxées elles aussi.

Quant à la privatisation (ou concession de zones publiques à des sociétés privées, ce qui revient au même), c'est évidemment dans l'air du temps.

04 jan. 2013

hola Emma !! Juste un "détail", c'est que dans ce qui se prépare aux Baléares, ce ne sont pas de "simples espaces publics" qui vont être offerts au privé, mais bien des PARCS NATIONAUX, dont la raison d'être est justement la protection des espaces naturels !!!
A moins qu'il n'y ait un nouveau concept libéral qui permette de concilier l'eau et le feu cette décision est un non sens, pour ne pas dire un scandale.
Laissons passer quelques semaines ou mois et on pourra faire un bilan quand on connaîtra les heureux adjudicateurs (et leurs relations avec le pouvoir en place), les services et bien sûr les prix proposés. Sans compter que celà ne saura se faire sans quelques projets immobiliers, dans des zones jusque là vierges de ce type d'agressions, grace justement à l'existence de ces parcs nationaux.
Regardez ce qui vient de se passer à Barcelone, ou dans le port populaire de Barcelonetta, les occupants ont été priés d'aller voir si l'eau était plus verte ailleurs, le projet d'aménagement du "nouveau port" affichant clairement l'intention d'y attirer la plaisance de luxe, les bateaux de 20 mètres étant considérés comme limite inférieure admissible.
Et tout celà bien sûr, au prétexte du "bien commun" ...
:lavache: :non:

04 jan. 2013

Le système libéral, c'est toujours mutualiser les pertes et privatiser les profits tout ça sur le dos du contribuable/ ou usager/ ou client ...
La tendance s'inverse rarement (quelques municipalités reprennent en régie directe la gestion de l'eau, reprise en gestion directe du port de Saint Tropez, ...)

04 jan. 2013

Merci de recentrer le débat sur le problème de la privatisation des parcs naturels des Baléares, le sujet Corse a déjà été maintes fois débattu.

Cordialement

18 fév. 2013

C'est quoi le "sujet corse?"

18 fév. 201318 fév. 2013

Message "Equipage" posté suite à la suppression [ou à la mlise HC] d'un [ou plusieurs] posts polémiques...

18 fév. 2013

:-D je n'avais pas lu les post supprimés. Ceci étant je me demande s'il faut les supprimer!!! Je me demande s'il ne faut pas que les délires puissent s'exprimer et le venin sortir. Que chacun puisse raconter son anecdote: le coup du flingue en disant comme constat ça te va: bravo l'auteur devrait écrire des scénar pour la tnt. Cordialement a tous.

04 jan. 2013

une partie de l'Ile de Formentera est classée Parc Naturel.

Les maisons de pays sont déjà toutes rachetées.

Quant à y construire, le minimum de terrain a été fixé à... 3 000 m2, ce qui laisse imaginer du prix total ! C'est devenu une des zones les plus chères d'Espagne. Le coût du paradis.

moralité : les friqués seront parqués dans leurs zones protégées, les gueux iront leur jeter des cacahuètes, comme au zoo ..

04 jan. 2013

Les autochtones profitent aussi de la bulle immobilière. C'est le cas pour les îles de la Bretagne sud.

05 jan. 2013

Vaut il mieux subir un terrain de 3000 m² avec 1 villa ou 4 immeubles sur le même terrain
Parfois les " riches" ont du bon

05 jan. 2013

Une villa , un privilégié , 4 immeubles , du logement pour pas mal !!!

04 jan. 2013

pas faux.. les pépés ont vendu leurs lopins à prix d'or, faisant grimper les prix au-delà du raisonnable.

La conséquence est que les jeunes du coin ne peuvent plus trouver à se loger, ni en location (prix trop chers), ni faire construire (encore pire).

Et cela qu'il s'agisse de Ré ou d'Ibiza : même cause, mêmes effets

05 jan. 2013

L'article écrit en catalan parle de privatisation de la gestion des parcs naturels dont les 80% appartiennent à des privés.

Le service public espagnol est un gouffre financier et la privatisation de secteurs entiers n'est plus un choix mais une nécessité...

Si l'Espagne souffre tellement en ce moment, c'est à cause de la chute des prix de l'immobilier et pas le contraire (propriétaires = ruinés).

Que la plaisance passe à la caisse est une évidence et tous les moyens seront les bons. Certes pas pour nous...

05 jan. 201305 jan. 2013

Hola Setubal ! ... Que l'Espagne comme d'autres pays passe un "mauvais moment" c'est évident.
Mais dans le cas des Baléares c'est un peu plus compliqué, ou plus simple selon le point de vue :
- les îles Baléares sont une communauté autonome
- la gestion des parcs naturels sont de sa compétence exclusive
- la gabegie des dirigeants baléares n'a d'égale en Espagne que celle des valenciens (des milliards d'Euros de dettes pour les seules îles Baléares, indépendemment de la dette nationale)
- il y a plusieurs dizaines de "politiques" actuellement poursuivis devant les tribunaux pour abus de biens sociaux, détournement de fonds, compromissions, etc ...
Alors, les défausser de leurs responsabilités (si tant est que ce mot ait encore un sens), en mettant celà sur le compte du contexte financier international ou national ne tient pas la route.

Il faudra attendre quelques semaines (mois??) et savoir qui, particuliers ou groupes d'investisseurs, seront les bénéficiaires de ces privatisations pour se faire une opinion définitive.

La mienne, si tu en doutais, est faite, et ce, depuis l'annonce il y a +/- un an du changement de politique dans la gestion des ports et mouillages (privatisation du port de Palma, mouillages sauvages payants, exclusion programmée de la petite plaisance, tarifs des ports publics à des niveaux exhorbitants, etc...etc...)

Ah oui ... c'est vrai ... il y a aussi la posidonie :jelaferme:

:goodbye:

05 jan. 2013

si la posidonie n'existait pas, il faudrait l'inventer (pour certains) ! :heu:

05 jan. 2013

Ben, suffit d'exporter de la Caulerpa Taxifolia, on va régler le problème.; :acheval: :acheval: :acheval:

05 jan. 2013

"suffit d'exporter de la Caulerpa Taxifolia, on va régler le problème"

ou suffit d'extirper la posidonie, et qu'on n'en parle plus :mdr:

Save us, not the whales
the clash

05 jan. 2013

Olà Patxi,

Juste pour ce remettre dans l'ambiance d'avant le crash espagnol :

www.elblogsalmon.com[...]l-mundo

Dans l'esprit populiste de la chasse aux "riches" donc du voisin de ponton, évidemment, je n'ai aucun doute sur les hausses massives de taxes et autres impôts qui nous attendent.
Ainsi qu'au port, au mouillage.
Et pas uniquement en Espagne.

Donc la posidonie va rapporter gros !
(y'en a pas au Portugal, ouf)

18 fév. 2013

La "crise" est avant tout un monstrueux choc pétrolier (et qui ne fait que commencer), il serait temps de s'en rendre compte.
iiscn.wordpress.com[...]nergie/

19 fév. 2013

La "crise" est avant tout un monstrueux choc pétrolier:
C'est surtout un choc energetique, petrole gaz evidemment, electrique (a venir), et pour plus tard eau et terres arables..
ca promet.

19 fév. 2013

Oui on peut dire tout ça, mais quand même un choc pétrolier, et ce qui est incroyable est que l'on ne soit même plus capable de nommer les choses, alors que le prix du barril en $ constant est nettement au dessus du maximum des deux premiers chocs.

19 fév. 2013

sans oublier l'eau !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (102)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021