Eiréann et les chevaux d'Eole

Allez, un petit moment de poésie ...ça peut pas faire de mal ?

Ecrit lors de mon tour d' Irlande solo en 2015, il ne sent pas encore trop le renfermé.

Eiréann et les chevaux d'Eole

Sur les chevaux d'Eole j'ai traversé un rêve
Qui m'avait envahi sans me laisser de trêve
Et la bave des cieux gonflés comme une éponge
M'envoya son écume qui n'était pas qu'un songe

Chevaux caracolant aux creux des péninsules
Innombrables et puissants bien loin des canicules
Emportant avec eux ma voilure nomade
Faisant taire à jamais d'inutiles bravades

L'été a disparu laissant place aux bourrasques
Mieux vaut faire le gros dos sans paraître fantasque
Car les jolis contours de la belle Eiréann
Valent bien que pour elle quelques fois on se damne

Dans ses veines de mousse coule un sang gaélique
Cousine de Bretagne à ses accents celtiques
Dans la même lumière des marines cités
Y resplendit le soir une authenticité

Dom à bord de Nomade

Ou ... comment passer son temps ( et non pas le tuer ..) quand on est coincé dans un coup de vent

photo dans l'ambiance du moment, Achille Head dans ses brumes irlandaises

L'équipage
23 nov. 2018
23 nov. 2018

:bravo:

23 nov. 2018

Joli!

:coucou:

24 nov. 201816 juin 2020

Des étoiles pour DomNomade

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (149)

novembre 2021