Echouement du cargo d'Anglet

Quelqu'un sur secteur d'Anglet ?

L'équipage
05 fév. 2014
05 fév. 2014

ca ne veux rien dire

05 fév. 201405 fév. 2014

Impressionnant : on peut suivre l'intervention de l' hélico en direct . :lavache:

05 fév. 2014

Le sous-préfet vient de dire (RTL) que les marins étaient encore à bord, helitreuillage difficile.

05 fév. 2014

coupé en 2 !!

plan PolMar en cours ...

05 fév. 201405 fév. 2014

par contre on ne sait pas si il transporte des furbies ou du polonium 210.

05 fév. 2014

Sur ballast.

05 fév. 2014

On peut voir les images ici :

www.sudouest.fr[...]018.php

En moins d'une heure, il était brisé en deux, en trois heures la partie avant était sur la plage des Cavaliers. Le chef-pilote de Bayonne était à bord et tout le monde vient d'être hélitreuillé sain et sauf.

Ci-joint une photo de l'endroit où il s'est échoué prise le 2 janvier avec "seulement" 4m de houle et pas de vent. Ce matin, la bouée d'Anglet enregistrait 5m significatifs et 7,40m max. depuis ça s'est encore creusé (à 13h : 6,20m/9,50m). Il faut dire à la décharge du capt'ain et du pilote qu'il va être très difficile d'entrer à- ou de sortir de Bayonne pendant une semaine au moins. La houle ne descendra pas en dessous de 3m et risque d'atteindre les 10/12m à deux reprises (samedi et lundi prochains) avec de petits coefficients de marée (=brisants dans l'embouchure de l'Adour). et, comme il n'y a aucun abri à mois de 60 milles de là pour un cargo comme celui-là...

Peio
Haize Egoa

05 fév. 2014

Hola !!

Comme vous j'ai entendu l'info, et habitant à 2kms du lieu de l'échouage j'ai voulu "aller voir" !
Impossible de s'approcher de la plage dans ce secteur, la route est plus encombrée qu'un aprés midi du 15 août !!!
Vu de loin, il ne manque que les barraques à frites et les marchands de ballons :o((
C'est donc de loin que j'ai été voir la côte (pour ceux qui connaissent, du haut de la falaise du VVF) soit à +/- 2kms de l'endroit de l'accident.
L'océan est plus calme qu'il ne l'était hier, mais à marée basse ça déferle de loin, je dirais entre 1 et 1,5 M de la côte. La "brume" générée par ces déferlantes est importante.
Le bateau est coupé en deux.
La moitié arrière est "plantée" sur le côté babord contre la digue qui sépare la plage des Cavaliers de celle de la Barre, poupe vers le nord. La moitié avant a dérivé de quelques dizaine de mètres, au sud de la digue ou a eu lieu le choc. Les déferlantes l'ont amenée à quelques dizaines de mètres de la plage, la proue étant tournée vers le nord.
Impossible, de là ou j'étais, de dire quoique ce soit à propos d'une éventuelle polllution.
A 14h, tous les occupants du bateau (11 membres d'équipage et le pilote du port) avaient été évacués par hélico.
Depuis 11/12h, le vent est nettement tombé et le soleil a fait sa réapparition, mais en écrivant je regarde l'horizon, et je ne pense pas que ça durera longtemps.
La moitié arrière du bateau est donc "appuyée" aux rochers de la digue, et présente une gite d'environ 45°.
C'est actuellement marée basse et l'épave doit être "stabilisée". Que se passera-t-il lorsque l'eau va remonter, et donc que l'épave se retrouvera non plus ans l'écume des déferlantes, mais bel et bien dans ces déferlantes ???
Voili...voilà... les dernières infos (presque) en direct de la plage d'Anglet !!

Bon vent à tous !!

05 fév. 2014

Ca fait mal :-(
J'ai intercepté furtivement une interviw sur France Info, et la personne interrogée (je n'ai pas entendu qui était-ce) semblait vouloir (re?) lancer un débat sur l'accès au port par "mauvais temps"...

05 fév. 2014

Ce n'est pas sans nous souvenir d'autres naufrages au même accès :

Knebworth 1930
ROMULUS 1969

Cette fois visiblement pas de victime,

05 fév. 2014

Hola A Guy !!

Le Romulus et le sauvetage d'une partie de l'équipage par le cheminée du bateau, en utilisant le crochet de la grue qui servait justement au prolongement de la digue nord !!!

Plus prés de nous, tempêtes de 1979 (je crois ??), trois bateaux drossés à la côte, l'un à Biarritz face au Miramar, l'autre à Anglet aux Cavaliers, le troisième dans les landes entre Tarnos et Capbreton.

05 fév. 2014

bonsoir, je crois vers le 12 dec 1979 .j'étais sur un 15 m en face d'Hourtin aux casiers a crevettes,(l'enfant des flots) max le patron, pierrot,miki le fox et moi.je m'en souviens encore . merci aux six cylindres Baudoin

05 fév. 2014

Hola !!

Il était courru d'avance que la polémique allait être lancée !!

Le cargo avait à son bord un pilote du port, et pas "n'importe lequel", puisqu'il s'agissait du patron !!
L'armateur a déjà informé que le bateau était en parfait état et sortait de carénage.
Si le patron de la station de pilotage a pris la décision de rentrer, c'est qu'il estimait que les conditions de mer et l'état du navire le lui permettaient.

Ce qu'il ne pouvait pas prévoir, c'est que juste au moment de rentrer dans le "dur", c'est à dire dans la zone ou les fonds remontent soit et quand la houle devient déferlante, +/- à la hauteur de l'extrémité de la digue nord, ni lui, ni personne donc, ne pouvait prévoir une panne (moteur ou électrique ???)
Plusieurs témoignages font état d'une tentative de mouillage de l'ancre dans le chenal (???)... à confirmer !

Que le port de Bayonne soit un port "à la c..." pour qui ne connait pas, c'est certain !! Qu'il soit encore "plus à la c..." et dangereux par gros temps, c'est encore certain !!!
Mais si le patron de la station de pilotage a jugé qu'il pouvait rentrer le bateau, c'est qu'il pouvait le faire sans risques ... par définition, l'imponderable est imprévisible.

La même panne par beau temps, le bateau aurait certainement pu mouiller. Mais je pense que (ceux qui connaissent donneront peut être leur avis) même avec beau temps et belle mer, à l'étal de basse mer et début de montant, là ou se serait proiduite la panne, même en mouillant l'ancre, le bateau aurait quand même dérivé, si non vers la digue ou il s'est échoué, au moins sur la "petite digue" de la Barre.

Bon vent ... mais pas trop !!

06 fév. 201406 fév. 2014

je suis un "local"aussi et j'ai pas pour habitude d'être aussi tranché dans ce genre d'évènements mais, je pense que cette rentrée est une "connerie"...je m'explique.... je connais bien cette entrée pour l'avoir pratiqué des dizaines de fois,(j'étais moniteur de voile en habitable lá au tout début des années 80) je suis rentré une fois avec la passe fermée, un jour ou la houle deferlait grave au dessus de la digue nord, comme ces jours-ci!! la faute á une mauvaise info du sémaphore de Socoa qui nous avait indiqué que c’était ouvert et qu'arrivé devant ce n'était plus le cas mais nous étions plus dans la possibilité de nous éloigner de la côte (class8 en convoyage un jour ou le dur est rentré en quelques heures alors que nous arrivions d'hendaye) on a fait l'entrée la plus rapide jamais exécutée a la voile après avoir couché et enfourné le canote plusieurs fois sous tourmentin seul! je peux vous dire avoir trouvé ce jour lá la passe guère plus grosse que le chat d'une aiguille avec les déferlantes déroulant au dessus de la digue nord !! on s'est fait traités de fous furieux par de rares spectateurs présents côté sud!!!...bref pour dire que rentrer un cargo á cet endroit avec une houle énorme déferlante et poussant au cul et +35 nds de vent d'W. ou S.W, il fallait avoir une sacré confiance et je dirais même une certain excés de confiance!...même si je ne met pas en doute une seconde les capacités professionnelles du patron du pilotage...! un bon patron ne doit-il pas envisager le pire avant toute chose? entrer dans de telles conditions dans un endroit pas évident avec un bahut pareil , c'est vraiment tenter le diable...! il est vrai que c'est l'éternelle histoire du trou du cul du golfe de Gascogne!....pas vraiment de refuge ni d’échappatoire au gros temps á venir hormis la fuite difficile vers le large...
excès de confiance quand même!...
cet avis n'engage que moi bien sûr.... :tesur: :lavache:
ps:Patxi, ni fokon ni tucé ou yaka, juste mon vécu perso ....

06 fév. 2014

"fallait avoir une sacré confiance et je dirais même une certain excés de confiance!...même si je ne met pas en doute une seconde les capacités professionnelles du patron du pilotage...! un bon patron ne doit-il pas envisager le pire avant toute chose? entrer dans de telles conditions dans un endroit pas évident avec un bahut pareil , c'est vraiment tenter le diable...! "

Tropiques64, je ne doute pas un instant de ton excellence dans le domaine de la plaisance et je t'en félicite.

Connais-tu les conditions requises pour devenir pilote de port ? :tesur:

Alors, renseigne-toi et on recausera de ce qu'est un bon patron qui ne tente pas le diable.

05 fév. 2014

Merci Pour tes lumières de local Patxi, je ne faisait que reporter ce que j'ai entendu à la radio sans me permettre de jugement.

05 fév. 2014

Hola Sylv1 !!

Ne te sens pas "visée" ... je pense à tous les Fokon (les vrais aussi), Yaka et Pitucé qui vont se manifester pour donner des leçons :jelaferme:

05 fév. 2014

Pas de Soucis, je ne l'ai pas pris pour moi ;-)
Je précisais pour tous ceux que tu as cité :-D

05 fév. 2014

A midi aux infos il a été dit que le bateau avait eu une avarie moteur .
Cela fait 30 ans que je surfe dans le coin et j'ai toujours entendu parler du danger de la "barre " (c'est d'ailleurs le nom de la plage ) à la sortie de l'Adour et avec la météo actuelle , ça doit être quelque chose !

05 fév. 2014

Il se murmure que le bimini n'était pas démonté... :acheval:

05 fév. 2014

c'est quoi un bimimini?

05 fév. 2014

Un bimini, c'est un kaillot de bain tout rimini...

05 fév. 2014

Tous les accès aux ports de la côte basque sont dangereux par mauvais temps et grosse houle!
Et encore plus lorsque c'est l'embouchure d'un fleuve.
C'est vraiment des endroits pourris.

05 fév. 2014

Teufandco tu éxagères

05 fév. 2014

erreur le 15 décembre 1979 tempête dans le golfe de Gascogne

05 fév. 2014

En tous cas, merci et bravo aux sauveteurs, pilote et plongeurs!!!

Courage et compétence; là je suis content de payer des impôts pour qu'ils puissent rester dispo et entrainés.

Encore merci pour mes collègues espagnols.....

:bravo:

Webcam des deux morceaux :

www.anglet.fr[...]ms.html

05 fév. 2014

En regardant la vidéo de nuit , il me semble qu'il n'es pas en règle avec les feux , va t-il avoir un PV ?
D'accord .... je sors .

05 fév. 2014

euh !! les vidéos que je vois ressemblent à un combat de "n'aigles" dans un tunnel par une nuit sans lune :jelaferme:

05 fév. 2014

Panne électrique ils ont dit...
C'est bizarre mais possible.
Et quand c'est juste quand tu veux manœuvrer, ça doit être stressant...

06 fév. 2014

Loi de Murphy, ou LEM...

10 fév. 2014

Bonne manoeuvre=tour de con qui n'a pas marché :acheval:

05 fév. 2014

hello

c'est quelle digue exactement ?

sur Google j'en vois trois au sud de l'embouchure
c'est la première? (la petite)

05 fév. 2014

13h54 : importants embouteillages à Anglet, les badauds viennent voir les opérations.13h54 :13h52 : Le ministre des Transports Frédéric Cuvillier est annoncé dans l'après-midi à Anglet, selon le maire de la ville.

05 fév. 2014

Ca me rappelle xynthia en Vendée, il y avait plus de bouchons que pendant les plus fortes affluences des mois d'été.
Sacrés humains

06 fév. 2014

Les évènements en photos :

www.facebook.com[...]ia/set/

...Et en vidéo :

www.facebook.com[...]oto.php

Ca va vite !

Peio
Haize Egoa

06 fév. 2014

Hola Peio !!
Egun on ,

Super les photos !!! ...

Sur quatre des six premières on voit nettement la chaîne d'ancre tendue. Donc le bateau a bien tenté de mouiller dans le chenal quand l'incident s'est produit. Sans doute l'ancre a-t-elle dérapée, ou bien la panne électrique a-t-elle empêchée le blocage du treuil et la chaîne a entièrement filée, ce qui expliquerait peut être le fait que sur les dernières photos on ne voit plus la chaîne, même détendue.
D'autre part, toujours sur ces premières photos on note la présence du remorqueur des lamaneurs, dont la fonction habituelle est de faciliter les derniers manoeuvres d'accostage. Il semble qu'il se soit bien approché du Luno qui se trouvait par le travers du chenal, mais devant l'impossibilité pour lui (remorqueur) de rattrapper la situation, sans doute n'a-t-il pas insisté longtemps. Je ne connais pas spécialement ce remorqueur, mais je doute fort qu'il ait la puissance nécessaire pour tirer de ce mauvais pas un bateau de la taille du Luno, ou simplement essayer de tenter de contrôler ses errements dans ces conditions de mer et vent.

Pour JEFRA :
En regardant la carte de l'embouchure de l'Adour, tu verras, du Nord vers le Sud :
- la grande digue Nord (plus d'1km)
- à l'enracinement de cette grande digue, dans l'Adour, la petite digue de la cale du Boucau
- sur l'autre rive, la digue de la Barre
- la plage de la Barre
- la digue des Cavaliers
- la plage des Cavaliers

Le bateau semble avoir connu son avarie à la hauteur, environ, du tiers de la grande digue le plus éloigné en mer.
Il a dérivé (vents NW) en faisant demi-tour entre la grande digue et la digue des Cavaliers (demi-tour facilité par le mouillage de l'ancre si elle avait crochée) présentant alors sa proue au nord,
Puis il a dérivé, et s'est échoué sur l'extrémité de la digue des Cavaliers ou la partie arrière se trouve encore ce matin (6h30).
La moitié avant de la coque elle est échouée à quelques mètres de la ligne d'eau de la plage des Cavaliers.

Bon vent à tous !!

06 fév. 2014

merci

06 fév. 2014

C'est impressionnant de voir à quelle vitesse le bateau se casse !!!
Les marins ont dû passer quelques heures flippantes entre le naufrage et l'évacuation dans la partie arrière ballotée. C'est fou la puissance de la mer à balader quelques milliers de tonnes comme un vulgaire bout de bois.

06 fév. 201406 fév. 2014

Combien de pétrole?
123 tonnes selon la police,
123 000 tonnes selon certains journalistes...
c'était un cargo, pas un pétrolier, mais ça leur a échappé!

06 fév. 2014

Hola Papy-Boom,

Le pétrole se trouvant à bord est uniquement celui des moteurs.
Selon les sources la quantité varie, mais c'est de l'ordre de 150 m3, donc plus proche des 123 tonnes ou ... 123.000 kilos !!! rires ...
Une partie de ce carburant est partie à l'eau, mais il semble que le les cuves qui contiennent le reste tiennent le coup pour le moment.

06 fév. 2014

Il en faudrait des spécialistes dans chaque rédaction pour éviter ce genre de bévue !

Un spécialiste par domaine à risque ? :heu:

06 fév. 2014

Bien sur, mais j'ai entendu hier soir sur plusieurs journaux, télé ou radio, parler de 123 000 tonnes! quand c'est inscrit sur leur prompteur, ils répètent sans réfléchir : on pourra bientôt remplacer ces "journalistes" par des systèmes à synthèse vocale.

06 fév. 2014

Souvent dans ce type de "problème" les journalistes parlent en ...litres pour pouvoir annoncer un chiffre" Kolossal"...

06 fév. 2014

Ca m'étonnerait.

Les journalistes, ne savent combien il y a de litres dans une tonne !

:acheval:
:acheval:
:acheval:

06 fév. 201406 fév. 2014
06 fév. 2014

La partie arrière est méconnaissable ce matin !

06 fév. 2014

on pourrait couler du béton dedans, ça allongerait la digue...

06 fév. 2014

Trop tard.. sur les dernieres images de la web cam le chateau a disparu..

Il est passé ou d'ailleurs?

06 fév. 2014

et voilà encore une grosse connerie:
, il ne faut jamais affalé ses voiles avant d'etre a l'abri ,une panne moteur est si vite arrivée

06 fév. 2014

:mdr: :mdr:
Kelkons, yaveka attendre dehors :mdr:

06 fév. 2014

?
pas d'humour aujourd'hui? :heu:

06 fév. 2014

Oui mais la dernière fois que l'on a refusé l'accès d'un port à un navire qui voulait s'y refugier (port pourtant bien plus facile d'accès ) le pétrolier a fini par se casser au large avec pollution monstre en prime.
Il n'y a pas de règle, nous ne savons pas grand choses, hormis les photos :pouce:, et que l'équipage est sain et sauf...
Le reste bof juste des polémiques de comptoir yaka faucons zoredu et compagnie. :jelaferme: :acheval:

06 fév. 201406 fév. 2014

Hola !!

9h30 de retour du lieu de l'échouage.

L'océan s'est relativement calmé, mais il reste encore une belle houle, et de sacrés paquets de mer qui s'écrasent sur les cailloux ou la plage.
Le vent à viré au S/SW "léger" un petit F2/F3 frais !

Hier soir il était évident que la partie arrière du bateau, coincée sur l'épi en enrochement allait prendre de plein fouet la houle de la marée haute et ne résisterait pas longtemps.
Ce matin, à 9h voici la situation :
- la moitié avant du bateau qui s'était échouée sur le sable de la plage des Cavaliers, semble s'être rapprochée encore un peu du rivage, je suis sûr qu'à marée basse on pourra y accéder à pieds secs... si les pandores laissent faire, ce qui serait étonnant !
- la moitié arrière que "nous avions laissé" épinglée par le travers à la pointe de la digue des Cavaliers s'est cassée en deux.
L'avant de cette partie (cales) n'est pas visible du rivage. Soit elle est submergée là ou elle était avant la séparation, en bout de digue, soit elle a été poussée par la houle, et se trouve derrière la première moitié du bateau échouée sur la plage. Comme on ne peut pas s'approcher, on suppute ... !
- la moitié arrière, c'est à dire le chateau et la plage arrière, une fois coupée de la partie "cales", a été poussée par la houle le long de la digue des Cavaliers, mais au nord de celle-ci (la proue se trouve au sud, la poupe au nord).
Le chateau est entièrement couché à 90°, il a "avancé" d'environ 50m en direction de la plage, et à chaque grosse vague, on voit nettement qu'il n'est pas immobilisé et qu'il se balance.
Je prends le pari que si la force des vagues se maintient, encore une ou deux marées et cette partie du bateau ne devrait plus être trés loin de la plage, d'autant qu'un nouveau coup de vent est attendu pour ce soir ou demain.
Mais même s'il ne devrait plus bouger, dés que les conditions le permettront, il ne devra pas être trés compliqué pour une entreprise spécialisée de récupérer les divers éléments de la coque en les tirant au sec sur la plage. Avec un peu de chance, assez vite, il ne devrait pas rester de traces "physiques" visibles de ce naufrage.

Côté pollution aux hydrocarbures, bien que nous soyons maintenus à distance par les pandores, de là ou j'ai pu aller, je n'ai pas vu de plaques ou taches suspectes, je n'ai pas décelé d'odeur nauséabonde ... peut être les cuves, placées dans la moitié avant, échouée sur la plage, ont-elles tenues le coup ... !!! ... ??? Pas vu de dispositif particulier pour ce genre de pollution ... mais peut être ais-je mal vu. Un second avis d'observateur sera le bienvenu.

Voilà ... c'était en casi-direct de la plage des Cavaliers à Anglet, ciel dégagé, pas de nuages, vent F2/3 de S/SW, température à 9h +/- 13°, la houle a diminuée mais reste encore forte, "au pif" je dirais des creux de 4 - 5 mètres.

Bon vent à tous!

06 fév. 2014

ça, c'est de l'info!
Merci patxi!

06 fév. 2014

Sur bfmtv il parlait d'un "black out", autrement dit, plus rien à bord ne fonctionnait, électricité, électronique, moteur.... Comment ont-ils pu jeter l'ancre en ce cas? Bon c'est bfm hein...
En tous cas c'est puissant la mer... Dingue....

06 fév. 2014

Ben tu sais sur un cargo (ou autre ) pas besoin d'électricité pour mouiller(c'est d'ailleurs une des choses que les inspecteurs vérifient : la possibilité de mouiller sans énergie), tu désengage le "crabot" tu desserre le frein et la crois moi cela descend tout seul et vite !(sauf si tout est rouillé et peints ensemble depuis des années , mais ce cargo sur les photos à l'air "bien propre sur lui" ce qui est arrivé il y a très longtemps à un cargo à Port St Louis, en arrivant dans le port panne ! Ordre : mouille bâbord ...rien ! mouille tribord ...rien finalement l'étrave heurte le quai boum et les deux mouillages tombent sur le quai ...

11 fév. 2014

moi j'en connais un qui a mouillé dans l'annexe avec sa vedette
et qui a dérivé sur la plage ,donc mis les deux moteurs en route pour se déséchouer ,
bilan deux hélices ,les deux chaises et les arbres tordus .
heureusement qu'il nétait pas à la manoeuvre sur ce petit wraquier
alain

06 fév. 2014

Du vrai direct live, t'as raté ta vocation Patxi :pouce:

06 fév. 2014

Merci Patxi.
Côté pollution, j'ai entendu que l'action avait été très rapide et qu'il s'agissait de diluer les hydrocarbures.

Info fiable ou pas, je ne sais pas...

06 fév. 201406 fév. 2014

Merci à Patxi et Peio pour le 'direct commenté'. Impressionnant !

06 fév. 2014

Y a plus qu'a ouvrir une buvette, recette assurée.

06 fév. 201406 fév. 2014

Egun on
@ Patxi , Peio
Mode polémique ON!

Il se dit sur les pontons Anglois (pas le piéton) que ce naufrage serait dû au B.O pour cacher le leur en cette saison de TOP 14 !

;=)

Enfin Y a Pibales sous caillou !

Mode polémique OFF

06 fév. 2014

Comment le pilote est-il monté à bord? Le bateau pilote est-il sorti (et rentré...) sans problème dans ces conditions "dantesques"?

06 fév. 201406 fév. 2014

Soit en pilotine, soit en hélico si l'état de la mer rend dangereux l'accès à partir de la pilotine.

Les pilotines ont suffisamment de nerf pour sortir dans ces conditions.
Reste à faire passer le pilote de l'un à l'autre.

06 fév. 2014

Pour avoir croisé une pilotine en Gironde, ils sont sportifs les gars et compétent.

06 fév. 201406 fév. 2014

Oui avec L'izurdia une pilotine de 13m50 et compte tenue de ce temps ça a du déjà être du sport pour monter à bord !

Ces professionnels font 365 jours par ans un travail formidable pour limiter ces catastrophes.
Je n'ose imaginer ce que serait nos côtes si les navires abordés seul ces accès. Ces tous les jours que les cargos se cracheraient sur les digues.

06 fév. 2014

comme quoi, les bateaux aciers.... bof

06 fév. 2014

fotes d'ortograf; pas acier mais à scier: je scie tu scies...

11 fév. 2014

:oups: :heu: t'es sûr de l'orthographe je crois que ça commence par "ch"
alain

06 fév. 2014

Et oui pourtant avec structures validée par un bureau d'étude, une société de classification...mais pas prévue pour un tel traitement
D'un autre coté en bois ...il resterait des allumettes pas sur qu'il aurait même résisté le temps de l'hélitreuillage.
Avez vous vu les photo du St Yves d'Armor après son échouement sur un récif de la grande barrière...plus rien juste une hélice et quelques bordés

06 fév. 2014

hua hin, tu suis pas, on te dit que c'est la faute à bimini...

06 fév. 2014

et avec un monomini c'est plus stable dans les vagues?

06 fév. 2014

bon, yapuka attendre le calme et le découper vite fait comme le cargo sur la plage d'Erdeven !

06 fév. 2014

Avec le lien D'Ar Vag les deux web cam montrent qu'il y a du mouvement sérieux près de l'épave

06 fév. 201406 fév. 2014

coupée en trois l’épave semble très rikiki.

06 fév. 2014

bil56, pas trop vite, pense à ma guinguette, et au curieux.
On parle de 70 t de GO

06 fév. 201416 juin 2020

@ Redkiten :

Le bateau-pilote de Bayonne a l'habitude de ce genre d'exploit.
Sur les images jointes que j'ai prises le 2 janvier de cette année, on le voit accompagner un cargo sortant du port dans des conditions de mer (mais pas de vent) à peu près similaires à celles qui régnaient hier quand le Luno s'est mis au tas (houle de 5/7m).

D'aileurs, si j'ai bien compris, le pilote venait de faire sortir un autre bateau et c'est peut-être ce qui l'a décidé à assurer l'entrée du Luno, puisque la pilotine était déjà en mer. Ceci expliquerait la trace AIS un peu erratique du Luno juste avant l'accident (il aurait attendu le pilote à l'entrée de la passe).
Il faut aussi considérer que par ces conditions de mer et de vent, un cargo ne peut pas rester en attente au mouillage devant l'entrée du port (comme ils le font par temps calme). Comme d'une part la mer (et le vent) ne vont pas se calmer avant une semaine et que, d'autre part, les coefficients de marée vont en diminuant rapidement (favorisant un déferlement continu dans l'entrée de l'Adour), il est probable que les autorités portuaires aient décidé de faire entrer le Luno coûte que coûte hier. Le problème de Bayonne, c'est qu'il n'y a pas d'abri de substitution à proximité (Bilbao est à 75 nM, Santander encore plus loin). Peut-être aurait-il dû aller mouiller dans la baie de St Jean de Luz ?

En tous cas, c'est un miracle qu'on s'en tire sans victime. Sur l'une des vidéos, on voit clairement la pilotine se faire coucher à 45° par une déferlante prise par le travers. En cas de chavirage complet, je ne donnais pas cher de la peau de son équipage, à cet endroit.
C'est ici (11eme sec.) :
www.facebook.com[...]oto.php

Peio
Haize Egoa

06 fév. 2014

Arratzalde on Peio !!

Ta video donne bien une idée de ce qu'était l'entrée de l'Adour hier.
Je ne sais pas si c'est toi qui a fait cette vidéo, mais deux questions stp :
- les cailloux que l'on voit à gauche de l'écran, sont ceux de la digue des Cavaliers ??
- lorsque tu filmes la pilotine, sais tu si elle a déjà posé le pilote à bord ou si elle y va ??
La position d'attente du cargo, s'il s'agit de celà, à cet endroit est pour le moins suprenante et totalement inhabituelle. Je n'ai jamais vu un cargo de cette taille, ni même plus petit, attendre la pilotine dans cette zone !!!
D'ailleurs si la pilotine se fait branler comme on le voit, c'est bien parce que le cargo est à la limite des déferlantes, un mille plus au large, ça bougeait, mais ça ne déferlait pas.

Pour les "nordistes", 17h45 et 18° au thermomètre, ciel parfaitement bleu, avec un vent soutenu et de belles rafales, qui honorent le pseudo de Peio, puisque ça vient du sud .

Bon vent !!

06 fév. 2014

Agur Patxi,

Si tu parles de la dernière vidéo (celle avec la pilotine), ce n'est pas moi qui l'ai tournée. Et, oui aux deux questions : le pilote est déjà à bord et les cailloux sont bien l'enrochement des Cavaliers.
Le Luno a déjà mouillé à ce moment, après avoir loupé son entrée, et il est déjà en train de déraper.
Je pense que la pilotine était partie pour une tentative de récupération du pilote (et de l'équipage du Luno ?) en l'accostant sous le vent et la houle après avoir réalisé que la partie était perdue, mais que le cargo était à ce moment déjà trop proche de la côte et des déferlantes et que la pilotine a dû renoncer (après avoir couru des risques inouïs, sont gonflés, les gars !).

Si tu regardes la trace AIS du Luno, il est probable qu'il a embarqué le pilote au moment où il s'arrête face à la houle à quelques centaines de mètres au large de la passe d'entrée.

Sur une autre vidéo des moments précédant le naufrage, on peut voir que le mouillage finit par crocher (sur un rocher ?) et tient pendant quelques dizaines de secondes. A ce moment, le cargo fait enfin face à la houle et au vent et l'équipage a dû souffler un peu, bien que l'extrémité des Cavaliers soit très proche de la poupe. Et puis arrivent trois grosses déferlantes et l'ancre lâche d'un coup (ou la chaîne, vu la vitesse à laquelle la partie avant a dérivé après la rupture de la coque ?). Mais je pense que cette croche suivie d'un dérapage brutal explique pourquoi le cargo fait un quart de tour juste avant de talonner.

Pour ce qui est de l'haize egoa, ce n'est pas mon pseudo mais le nom de mon fier navire, attribué en souvenir des (nombreuses) années de surf de ma jeunesse. Et puis c'est un vent que j'aime : ici, il fait beau et chaud quand il souffle. La houle bien ordonnée sur une mer lisse est d'autant plus belle à regarder au soleil avec ce vent offshore qu'on se dit qu'au même moment les bretons encaissent du bon gros mauvais temps pluvieux et venteux les dissuadant d'aller voir les vagues :heu: :pecheur:
Le seul défaut, c'est que "Haize Egoa" est aussi le nom de la vedette de la douane à Bayonne :lavache:

Adio

Peio
Haize Egoa

06 fév. 201406 fév. 2014

AFP Bordeaux @AFPBordeaux 3 h
Cargo échoué à Anglet: propriétaire mis en demeure de soumettre un plan d'action contre les risques de pollution avant 18h00 (pref maritime)

06 fév. 2014

Question, comment ça marche dans ces cas ? Je veux dire le prefet me met en demeure à 1500h de soumettre un plan d'action avant 1800h: moi propriétaire qu'est-ce que je fais ? Je lui réponds "on s'en occupe on va tout ramasser" ? Ou y a-t-il des sociétés spécialisées capables de préparer un "plan d'action" sérieux dans tous les détails en quelques heures ?

06 fév. 2014

Je comprends pas qu'on sorte un boat comme ça (c'est pas réputé pour être manœuvrant) en plein milieu d'un champ de déferlantes... :tesur:
Ok le business mais quand même... Il n'y avait pas trop de surprises au niveau météo...

06 fév. 2014

on ne sait rien des ennuis mécaniques/électriques de ce cargo ...
probablement une des raisons qui a fait qu'il s'est retrouvé en travers des déferlantes si près du bord ???.....

06 fév. 2014

tomtom, je crois qu'il rentrait.

06 fév. 2014

Si c'est le cas désolé je la :jelaferme:

07 fév. 2014

Agence France-Presse ?@afpfr 6 h
Cargo espagnol échoué: opération de pompage du carburant vendredi u.afp.com[...]/Gop #AFP

07 fév. 2014

www.sudouest.fr[...]944.php

"(...) SO. Comment se sont déroulés les faits ?

Tout est allé très vite, en deux heures, voire une heure et demie, le Luno était sur ballast. Ce que je peux dire maintenant est, qu'après l'arrivée de la panne, il s'agissait pour le Luno du pire moment, au pire endroit et dans les pires conditions. L'équipage a jeté les ancres, mais elles ont été arrachées par la mer. Ils ont tenté par tous les moyens de remettre le bateau dans sa route. Les hommes des remorqueurs du port de Bayonne ont tenté le tout pour le tout, au péril de leur propre vie. L'océan était démonté.

SO. L'équipage était-il coupé du monde pendant ces heures fatidiques ?

Non, le pilote du port de Bayonne a joué un rôle de coordinateur. Il est resté en contact téléphonique, et il transmettait les informations aux membres d'équipage. Il a eu un comportement remarquable, et il est resté le dernier à bord avec le capitaine. Je souhaite remercier tous les secours qui ont contribué au sauvetage de l'équipage. (...)"

Peio
Haize Egoa

07 fév. 2014
  • [le pilote] est resté le dernier à bord avec le capitaine* . Quand on voit les conditions de l'hélitreuillage, les oscillations du reste de coque qui partait en lambeaux, rester à se faire secourir en avant-dernier... il faut des tripes. .
07 fév. 2014

C'est plutôt rassurant , il n'y a pas que des "Commandants de Concordia" dans la MarMar...
C'est plutôt si ils avaient fait autrement que cela aurait été " choquant"

07 fév. 2014

C'est tt à son honneur (au 2).

08 fév. 201408 fév. 2014

Agence France-Presse @afpfr 21 min
Cargo échoué à Anglet: pas de faute pénale identifiée, le pompage repoussé au week-end u.afp.com[...]/G5M #AFP

11 fév. 2014

Sur la vidéo, on apprends que si ce vraquier avait été plein d'engrais, de gros problèmes de pollution se seraient posés.

10 fév. 201410 fév. 2014

Bonjour,
Quelque photos ou l'on voit en particulier le remorqueur portuaire en position pour le moins spectaculaire vue de l'extérieur parce que de l'intérieur , ça va trop vite et on ne pense qu'à stabiliser son bateau .

Pour avoir pratiqué quelques années du sauvetage dans ces parages , il faut une plateforme plus stable que ne l'est un canot ou même ce type de remorqueur pour pouvoir être efficace sur un cargo et dans cette mer.
En tous cas chapeau à l'équipage du remorqueur pour avoir tenté alors qu'ils connaissent parfaitement ces lieux , ce temps et surtout les risques.
C'est la tradition et la signature de vrais marins .(ici on ne parle pas bien l'Italien .....mais on Fait ...)Je précise que je ne connais pas personnellement l'équipage de ce remorqueur .

www.ibaifoto.com[...]no.html

11 fév. 201411 fév. 2014

Faut vraiment avoir l'esprit étriqué pour oser prétendre que le fait de parler une langue plutôt qu'une autre rendrait brave, ou pleutre, ou con... :non:

11 fév. 2014

Décidément, "l'esprit étriqué" n'est pas toujours ou l'on pense. Il ne s'agissait que de deuxième degré .....se rapportant à un post précédent de "longcours".
Et je n'ai parlé ni "de pleutre ni de con ".

En principe quand c'est le cas ,je le dis ou le fait ..entre quatre yeux et pas caché derrière un clavier ..

En tous cas la formulation affirmative de cette phrase démontre soit l'ignorance du mot respect soit de la provocation et dans les deux cas ça s'éduque ..

10 fév. 2014

L'on voit une photo ou le remorqueur semble échoué sur la plage. C'est la réalité?

10 fév. 2014

Bonsoir, il semblerait que ça soit un effet de perspective car photo prise de la plage en direction du chenal que le remorqueur à embouqué .
Cordialement

10 fév. 2014

les 70T de fuel contenu dans la proue ont été retirés sans pb ...
ouf !

17 mar. 2014

Début des opérations de démantèlement du Luno à Anglet

www.liberation.fr[...]_987751

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (7)

novembre 2021