Échouage mercredi 31/10/2018 près du Douhet

Bonjour, j'ai malheureusement assisté, hier soir, à l'échouage de ce bateau. Ici c'est le premier hélitreuillage des secours, par un hélico de la marine.

Tous les passagers ont été récupéré mais pas le bateau.
Cordialement
Il me semble qu'il y avait des choses à faire pour tenter de sauver le bateau mais i je n'étais pas à bord et je n'ai pas toutes les infos.

L'équipage
01 nov. 2018
01 nov. 2018

comment on t'il fait leur compte?

C'est Guepard Yankee qui les a treuillés?

01 nov. 2018

Et où se trouve Douhet ?

01 nov. 2018

Sur l'Ile d'Oléron entre St Denis et Boyardville.

a voir les parebattages qui remontent sur le pont cela devait souffler dur

01 nov. 2018

Le souffle du rotor amha.

01 nov. 2018

C'est l'hélicoptère qui crée ce vent

01 nov. 201801 nov. 2018

non ça ne soufflait pas des masses mais ça déferlait un peu comme souvent ici...

En fait, c'est juste derrière la digue de l'autre côte du chenal par rapport au port...

Le bateau est un bateau de loc en gestion location (sniff pour le proprio). Des gars de la société de loc seraient venus cette nuit mais n'ont rien pu faire... ils devaient essayer de le récupérer à l'instant ou j'écris... je vais aller jeter une oeil... moi je suis justement sur mon bateau au Douhet.... mais c'est triste de le voir dans cet état cet RM :(

Selon une personne directement concernée (je ne la cite pas volontairement), ils auraient voulu rentrer au Douhet dans l'après midi mais la capitainerie leur aurait dis que c'était trop tôt... du coup ils se seraient mis au mouilage mais à un moment ça aurait merdé, dérapage, etc... la capitainerie aurait dû leur conseiller d'aller vers St-Denis, rentrer au Douhet de nuit est déconseillé dans tous les ouvrages escales et instructions nautiques.... et pour la pratiquer régulièrement de jour, ce n'est pas un conseil à prendre à la légère. Même en connaissant l'entrée du douhet, je ne m'y risquerais pas de nuit et c'est pourtant mon port d'attache....

Il était environ 19h quand j'ai filmé hier soir... Depuis ce matin une perosnne de la société de loc le surveille pour éviter les pillages qui sont malhereusement toujours possibles.

01 nov. 2018

Ah et pour répondre à la 1ere question, je ne sais pas, mais c'était la marine et non Dragon 17 qui intervenait. L'hélico s'est posé 2 fois sur la zone technique pour déposer les passagers pris en charge immédiatement par un VSAV

01 nov. 2018

Magnifique bateau, ça fait mal au coeur !

01 nov. 2018

un mouillage qui dérape ici ? Il faudrait savoir quel mouillage était utilisé. Quelle Ancre, quelle longueur de chaîne mise à l'eau. Au pif je dirai mouillage trop court mais je n'y étais pas et nous savons aussi qu'il existe des ancres de bien piètre tenue.

01 nov. 2018

Quel dommage !
Un si beau bateau !
:-(

01 nov. 2018

Je m'interroge sur la pertinence d'un hélitreuillage à 30m de la plage alors qu'ils avaient sans doute pied, une annexe, et un radeau.

01 nov. 2018

Juste une petite précision sémantique sans prétention, mais qu'on oublie souvent:

C'était donc non pas un échouage mais un échouement :
échouage = action d'échouer "volontairement" un bateau, un bâtiment, sans risque de dommage.
échouement = résultat d'échouer accidentellement ( ou également volontairement pour éviter un dommage encore plus grand)
petit moyen mnémotechnique facile à retenir = échouement rime avec accident

01 nov. 2018

Sauf erreur sur la video et la photo l'ancre charrue est complètement remontée. Le bateau livré à lui même était condamné à faire côte. On ne voit pas non plus d'annexe qui aurait pu être utile et les voiles étaient complètement rangées, ce qui privait le bateau d'une traction vélique éventuelle en urgence (cela marche pour l'avoir un jour vécu). Dans tous les cas sécurité étant d'abord plus au large pourquoi se retrouver à cet endroit?
Tout cela est assez incompréhensible.
Le déroulé précis pourrait être utile à analyser.
Si j'étais le proprio je ne serais pas content.

01 nov. 2018

que des ????? à ce stade, pareil pour l'helico qui de toutes manières ne peut s'approcher du mat, donc plongeur puis sauter à l'eau pour les passagers

02 nov. 2018

On peut considérer que le sauvetage en condition réelle par hélico était un exercice plus motivant que d'aller repêcher un pare-battage!

02 nov. 2018

Avec Polmar, vous étiez deux au Doué !!!

02 nov. 2018

Le Douhet est un port dont l'accès s'ensable en permanence et rapidement. C'est probablement ce qu'a dû leur dire la capitainerie. Il me semble qu'en ce moment il y a 50cm de moins que sur les cartes. Le risque d'échouement est donc important. Quand à un accès de nuit, il n'est pas recommandable et à réserver aux habitués.

02 nov. 2018

www.sudouest.fr[...]542.php

La situation du port du Douhet est critique. Plaisanciers et élus sont unis pour dénoncer une situation qui pose problème à plusieurs titres.

La sécurité en cause

Ce sont d’abord les usagers qui se sont mobilisés derrière Philippe Heichelbech, responsable d’une petite société nautique qui a construit un dossier au nom du Conseil local des usagers du port de plaisance du Douhet, dont il est le représentant. Ce dossier a été adressé à Yannick Morandeau, adjoint au maire de la commune, et aux services du port de plaisance du Douhet. « J’ai abordé plusieurs problèmes qui souffrent des conséquences de l’ensablement de l’entrée du port : la sécurité de la navigation, les inondations des zones humides situées en amont, le fonctionnement de la ferme marine du Douhet, et enfin la défense de la côte elle-même », résume son auteur.

Extraits : « La commune fait ce qu’elle peut » mais « à la sortie du chenal, zone qui est hors de sa compétence, l’ensablement est tel que si aucune intervention n’y est menée pour diminuer son volume, le flot annule à chaque fois, parfois sur une seule marée, les travaux de désensablage réalisés à l’intérieur du chenal ».

Cela n’est pas nouveau puisque dans le passé, lorsque Pascal Proust était gestionnaire du port, un engin y était installé à demeure et Patrick Massé était chargé de réguler les amas de sable par des opérations journalières.

Viabilité du chenal

Une intervention « d’urgence » semblerait donc nécessaire pour assurer une certaine viabilité du chenal et surtout la sécurité de la navigation, avant de trouver une solution pour pérenniser la liberté d’accès au chenal du port, chose qui ne peut pas être réalisée sans l’aide du Conseil départemental.

02 nov. 2018

On va finir par le regretter quelques part, ce Mr Proust !!!

02 nov. 2018

Imray Vagnon affirme qu'il n'y a pas de feu et ne considère pas l'entrée de nuit comme une option.
Et le chenal se déplace donc waypoints juste indicatifs.

02 nov. 2018

la photo dans le lien que j'ai donné impressionne, bon on ne sait pas à quel moment de la marée la photo a été prise

02 nov. 2018

Voir du coefficient.

03 nov. 2018

donc port à éviter si on n'est pas un indigène !

03 nov. 2018

Pas vraiment à éviter mais de jour part un temps correct et arriver a la bonne heure pour rentrer direct avec une marée montante proche de la PM

03 nov. 201803 nov. 2018

C'est pas difficile de rentrer dans un port après avoir fait un calcul de marée.

03 nov. 2018

La preuve!!!

03 nov. 201803 nov. 2018

Comme dit plus haut, le Douhet est un port ou l'entrée et les abords évoluent constamment à cause du sable. Les sondes annoncées ne sont pas forcément exactes aux abords proches. Cela dit, le coin vaut le détour tout de même, on est un peu loin des commerces mais en plein dans les marais pour de superbes ballades et avec aussi la forêt des saumonard à portée et plein de jolies ballades en vélo ou a pied et enfin une plage magnifique... mais il faut juste bien se renseigner avant de rentrer auprès de la capitainerie. Ils sont accueillant même si ici ils auraient pu conseiller d'éviter la rentrée de nuit... après chacun est maître à son bord.
Comme expliqué plus haut le problème est plutôt dû à la configuration de la sortie de ce port qui n'est pas à la bonne place.. mais bon c'est un autre débat...

Sinon, le bateau a été retiré des rochers, j'ai les images de l'enlevement si ça vous interesse je les mettrais en ligne.... Leplus compliqué était que l'engin de levage très lourd passe la partie meuble du sable à l'aller et au retour avec le bateau dans les sangles... Ils ont dû faire un train avec l'engin de levage et 2 tracteurs pour le tirer.

03 nov. 2018

Fortement interessé

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

Après la pluie...

  • 4.5 (43)

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

mars 2021