eaux usées, qui?

Qui applique ça?

L’annexe IV de la Convention Internationale pour la prévention de la pollution marine par les navires élaborée par l’OMI (convention MARPOL) comporte une série de règles relatives au rejet en mer des eaux usées des navires, notamment des règles concernant l’équipement à bord et les systèmes de contrôle des rejets d’eaux usées, la mise en place d’installations de réception des eaux usées dans les ports, et des prescriptions relatives aux visites et à la délivrance des certificats.

L’Annexe impose d’équiper les navires soit d’une installation approuvée de traitement des eaux usées, soit d’un système de broyage et de désinfection, soit d’une citerne de stockage.

Cette annexe contient des prescriptions visant à prévenir la pollution des mers par les eaux usées : le rejet des eaux usées dans la mer est interdit, sauf lorsque le navire utilise une installation approuvée de traitement des eaux usées ou rejette les eaux usées, après broyage et désinfection à l’aide d’un dispositif approuvé, à une distance de plus de trois milles marins de la terre la plus proche.
Les eaux usées non broyées et non désinfectées doivent être rejetées à une distance de plus de 12 milles marins de la terre la plus proche car il est généralement considéré qu’en haute mer, l’action des micro-organismes permet d’assimiler et de neutraliser les eaux usées non traitées.

Entre d’autres termes, À une distance située entre 3 et 12 milles de la terre, les eaux usées doivent être broyées et désinfectées avant d’être rejetées à la mer.

A l’échelle de la plaisance, l’article 43 de la loi sur l’eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006 a intégré dans le code du Tourisme l’article L341-13-1 la disposition suivante :

« Afin d’assurer la protection de la santé publique et du milieu aquatique, les navires de plaisance, équipés de toilettes et construits après le 1er janvier 2008, qui accèdent aux ports maritimes et fluviaux ainsi qu’aux zones de mouillages et d’équipement léger sont munis d’installations permettant soit de stocker, soit de traiter les eaux usées de ces toilettes. »

Ainsi, trois options existent :

Les rejets en mer sont autorisés si le navire dispose d’une installation de traitement des eaux usées.
Si le navire est équipé d’un dispositif de broyage et de désinfection des eaux usées, les rejets sont soumis à des conditions de distance avec la côte.
Enfin, faute d’équipement de traitement, il est obligatoire d’équiper le navire d’une citerne de stockage d’une capacité suffisante pour conserver toutes les eaux usées.

L'équipage
16 août 2020
16 août 2020

ok, mais combien de ports sont équipés d'installations en état de marche ??

16 août 2020

Les bateaux construits après 2008 doivent être équipés d'une installation, en fait stockage des eaux noires puis vidange dans des installations portuaires fixes. Rien au sujet des bateaux antérieurs à cette obligation qui restent dans la situation antérieure, donc possibilité de rejet à la mer. C'est une position de bon sens. Dans le cas contraire, il aurait fallu une obligation d'équiper tout le parc existant, souvent techniquement impossible.
J'avais résolu la question en Hollande où le rejet est totalement interdit dans les eaux intérieures et territoriales avec un sac poubelle garni de couches bébé installé sur la cuvette.

16 août 202016 août 2020

Et encore un marronnier...
Et tant qu'on y est, beaucoup de bateaux de plus de 12m respectent les normes d'affichage sur la question des ordures ?

Affiches​​
La règle 10.1 prescrit qu'à bord de tout navire d'une longueur égale ou supérieure à 12 mètres et de toute plate-forme fixe ou flottante, il doit y avoir des affiches informant l'équipage et les passagers des prescriptions applicables de l'Annexe relatives à l'évacuation des ordures. Ces affiches doivent être rédigées dans la langue de travail de l'équipage du navire et également, dans le cas des navires qui effectuent des voyages à destination de ports ou terminaux au large d'autres États, en anglais, en espagnol ou en français.

www.imo.org[...]lt.aspx

Pour ma part je suis tranquille, pas d'eaux noires (toilettes sèches) en côtier, et au large je les utilise comme un seau.
Quand à l'évier, faire attention à utiliser des produits non polluants pour vaisselle, lessive, hygiène personnelle et nettoyage, c'est facile à se fabriquer aujourd'hui a base de produits simples(savon, vinaigre, bicarbonate, etc...)

16 août 2020

Si je comprend bien (et ce n'est pas gagné ...

Si mon bateau date d’avant 2008 j'ai le droit de pisser par dessus bord au mouillage.

Si mon bateau date d'après 2008 je m'équipe ou je me retiens.

16 août 2020

Pas exactement, si ton bateau date d'avant 2008, il n'était pas obligatoire qu'il y ait a la construction une cuve à eaux noires. Celà n'empêche pas que tu dois quand même respecter les réglementations.

16 août 2020

Et il fait comment Pépé dans son pêche promenade de 4m , il remorque une citerne ?
Il se retient?

Une réglementation ubuesque de plus, pondue par des technocrates qui imaginent que tout ce qui flotte est un yacht amarré dans une marina.

16 août 2020

Un chimique, ou toilette sèche. Bien que les règlements parlant de matières fécales, en jouant sur les mots, on doit pouvoir pisser😋

16 août 2020
16 août 202016 août 2020

Bonjour,
durée de vie d'un étron en Méditerranée dans de l'eau à 25°: 20mn. Moins s'il y a un banc d'oblades à proximité.
Bon, mouillé en calanque, si l'on est pas trop loin du bord, ça arrive quand même sur la plage si vent de mer.
Solution: déféquer la nuit par vent de terre. Ou apprivoiser une dizaine d'oblades, qui se chargeront de tout bouffer.
Blague à part, je ne vois pas où je pourrais mettre une cuve à eaux noires sur mon bateau de 1984.
J'ai essayé de caser un Porta Potti en lieu et place de mon RM69, j'ai abandonné devant les modifs à effectuer.
J'ai toutefois posé la question en Espagne pour savoir si je pouvais quand même mouiller en calanque sans matériel de rétention, réponse: "no problem, si la Guardia elle passe, tu dis que tu t'en vas ce soir". La Guardia n'est jamais encore passée, mais je vais tous les matins à terre avec l'annexe me soulager sur la colline sans oublier de poser une pierre sur le PQ en fin d'opération. Comme dans les Alpes en bivouac, en fait.
A Cadaquès sur corps mort, itou. Personne ne te demande rien. Mais là, tu as l'Amistat, un petit dej et des toilettes, même une douche si tu veux.

16 août 2020

Il est vraiment bizarre ce forum... ça part en sucette avant même qu'on ait essayé de réfléchir.

Le message initial pose une question: qui applique ça ?

Pas moi. Mon bateau date d'avant 2008 mais est équipé d'une cuve à eaux noires.
J'aimerais pouvoir piquer une tête fin août aux Glénans sans découvrir une couche épaisse de PQ rose et d'immondices plus ou moins décomposés.
J'aimerais ne pas contribuer à salir les mouillages. Salir n'est pas polluer, je dis bien salir.
Donc j'aimerais que les mouillages restent propres. Pas "pas pollués", mais propres.
S'il n'y a qu'un bateau de passage, qui reste une nuit et repart, évidemment ça va. Mais les mouillages aujourd'hui c'est 50 bateaux h24 qui se succèdent pendant tout l'été avec 4 personnes à bord ... dégueu non ?

Alors pourquoi je m'en sers pas ?
Parce que la pompe marche encore moins bien, parce que ça pue, parce que la contenance est faible, parce que ça fait un truc de plus à penser, parce que une fois arrivé au port je suis content d'aller directement dans ma place sans passer par la case vidange des chiotes.

Quand je faisais du camping car y'avait pas le choix, on évacuait pas sous le camion de deux trois coups de pompe. Il fallait aller vider la cassette de temps en temps. C'était pas appétissant mais j'en suis pas mort.

Au fond il faudrait que je me bouge les fesses et que je m'en serve, de ma cuve.
Mais il faudrait aussi que l'eau de l'évier y remonte, ainsi que la douche. Parce que les produits "pas polluants" à base de racines et de vinaigre et de bicarbonate etc etc au final il salissent autant que le paic citron et le sanex.

Je ne sais même pas s'il y a une station de vidange dans mon port !!

Vous trouvez pas qu'on pourrait essayer de changer ?? D'arrêter de se chercher des excuses et se remuer les fesses pour moins dégueulasser nos mouillages ?

Le pépé dans son pêche promenade de 4m, le >12m avec son affiche à poubelles, le port avec sa station HS, tout ça c'est des diversions pour ne pas admettre qu'on est des feignasses et des gorets.

17 août 2020

@ Candide29 : parle pour toi ...

17 août 2020

Pour désinfecter avant rejets des eaux dans la mer, une bonne dose d'eau de javel est-elle acceptable?

Sinon le toilette avec broyeur électrique permet de ne rejeter que des petites particules, très rapidement dispersées, surtout s'il y a du clapot. Pas parfait mais beaucoup mieux que le toilette à pompe manuelle.

17 août 202017 août 2020

Oui, c'est même faisable avec un Porta Potti, mais il faut un peu de hauteur sous barrots dans les toilettes, la vanne et le macérateur prennent de la place, et le WC doit être posé plus haut que le RM69 d'origine, bonjour les cervicales quand on l'utilise..
C'est pour cela que je n'ai pas persisté dans cette voie, et que j'utilise de préférence la colline la plus proche...

17 août 2020

je suis dans le 56, qui peut me dire où trouver des stations de vidange, il devrait y en avoir une par port ...

17 août 2020

Il y a le Blavet qui récupère également toutes les eaux de carénage chargés d'antifouling

17 août 2020

ça c'est un vrai scandale aussi, mais qu'y fait la CPM et donc le CG56 ?

17 août 202017 août 2020

quelle est la reglementation pour les organismes marins ( poissons ,mollusques...etc ) vivant dans la mer qui défèquent,se reproduisent alors que je me baigne tranquillement?
comme dit tangalo,ton etron broyer n’a pas le temps de toucher le fond,que tous les poissons locaux l’on avalé.
et ouai ,le petit fumet de la bouillabaisse pechee avé les poissons qui se nourrissent des dechets de la sortie des égouts de marseille...d’ou qui vient,hein se petit gout...

par contre que les petroliers degazent...😏

17 août 202017 août 2020

bil56> "je suis dans le 56, qui peut me dire où trouver des stations de vidange, il devrait y en avoir une par port ..."

J'ai regardé le site du Crouesty et ils n'en mentionnent pas .. c'est bizarre quand même .. les deux marinas de Brest sont équipées, Lanildut, Douarn, Camaret et Morgat aussi ..

Edit: pourtant il doit y en avoir une au Crouesty, d'après google, mais pas explicitement décrite sur leur propre site web.

17 août 2020

Les broyeurs c'est une horreur c'est un pulvérisateur à grande échelle, suffit de se balader avec un masque dans les mouillages occupés on voit de loin brusquement un nuage de merde se diffuser sur plusieurs dizaines de mètres autour d'un voilier. Bonjour les colibacilles. Vaut bien mieux que ça reste groupé, en général les poissons font rapidement disparaitre le tout.

17 août 2020

Il n'y pas d'équipement dans les ports mais ceux-ci deviennent petit à petit des lieux de résidence permanente...encore une aperation. Je n'ose imaginer ce que ça donne dans les ports sans marée

17 août 2020

A long terme des polders.

19 août 2020

à Vannes ils proposent carrément aux voiliers d'aller au large vidanger..
une station de pompage existe mais l'accès n'est pas permanent

même si les textes le permettent je trouve cette remarque plutôt décalée vu le discours ambiant..

en contradiction avec celui-ci

19 août 2020

@candide29. Je confirme qu'il y a une pompe à eau noire au Crouesty. Je m'en suis servi plusieurs fois à cette usage et pour vidanger déboucher un circuit d'évacuation entre la cuve et la sortie.
C'est dans la darse nord sur le ponton le long de la zone technique. Il faut aller à la manutention pour demander l'embout d'adaptation. A priori c'est gratuit.

19 août 2020

Pour répondre à la question: Non, je n’applique pas.
Et pour une raison simple: la mer n’appartient pas aux technocrates qui nous pondent des directives sans avoir jamais mis le pied sur un bateau.
La mer appartient à tout le monde, et les bateaux appartiennent aux marins.
Charge à nous de penser aux autres, donc de faire preuve de bon sens et de respect.
Concrètement, nos petites besognes disparaissent en quelques minutes.... la faune est heureuse et pas besoin de créer des installations compliquées dans nos ports qui font c.... tout le monde(je reste dans le thème).
Au risque d’en choquer certains, je n’utilise pas de PQ: pas de bouchons dans les tuyaux et pas de saletés dans l’eau. J’utilise ma douchette comme dans beaucoup de pays et je me lave les mains (si le savon tue un vilain coronavirus, ça devrait suffire pour mes déjections....)
lorsque je suis seul ou en mer, je restitue sans tarder à la nature ce qu’elle peut accepter sans en prendre ombrage. Lorsque nous sommes nombreux à profiter d’un bel endroit au mouillage, j’attends le soir (désolé pour les baigneurs de minuit), et si je n’en peux plus pendant La journée, et bien les (rares) odeurs de ma cuvette sont mon humble sacrifice au plaisir des baigneurs, ce que j’accepte volontiers.
Finalement et comme dans bien d’autres domaines, un comportement normal devrait nous éviter d’avoir à subir ce genre de réglementation, et de post par la même occasion!
Bon vent à tous, et m....!

20 août 2020

armor22: tout est question de concentration.
Cependant, je trouve choquant qu'on utilise les chiottes du bateau dans une marina plutôt que le bloc sanitaire, même si les nombreux mulets ne sont pas d'accord avec moi.

20 août 2020

Au mouillage ou au port il faut être degu. pour faire ses besoins naturels à bord

20 août 2020

Le caca c'est caca !

20 août 2020

Ouais mais bon on peut quand même pisser par dessus bord !

21 août 2020

Oui c'est toléré mais pas plus pour le reste au mouillage c'est l'annexe au port c'est les toilettes du port ça ne tue personne.

20 août 202020 août 2020

non.. même au mouillage , Calypso trouve que c'est "dégueu"... faut prendre l'annexe , aller à terre, chercher des toilettes, et si elles sont payantes et qu'on a oublié les sous, retourner au bateau en chercher, puis reprendre l'annexe, etc...

à partir d'un certain âge, faut même mettre une couche si on a des ennuis de prostate.

20 août 2020

Il y a des solutions, cuve à eaux noires par exemple, soit à intégrer à son bateau, dans un coffre, soit à intégrer autour de son chiote. C’est faire preuve d’une grande mauvaise foi que de dire que c’est pas possible.

Pour 300euros tu équipes ton bateau.
www.h2r-equipements.com[...]wc.html
Et que l’on me dise pas qu’il n’y a pas la place bla bla... dans mon sangria j’étais équipé

Sinon il est possible aussi d’avoir une toilette sèche...

Chier dans la mer ok, mais ni dans un port ni dans un mouillage ou l’on est pas seul.

Soyons clair, a porquerolles, avec 300/400/500 bateaux aux mouillage en saison, pensez vous que là non utilisation de cuve à eaux noires n’aurait pas un impact?
Désolé mais quand je nage à côté d’un étron, je trouve ça dégeux, et c’est pas parce que parfois les poissons bouffent tout, que c’est toujours le cas.

Il y a une semaine, deux jours de suite, des porcs ont visiblement utiliser leurs chiottes au port... quand tu es en train de prendre l’apéro et que tu as une marre de crotte autour de ta jupe, c’est pas super... et les mulets là aussi n’étaient pas en actions...
Premier jour, à hyeres, le lendemain aux embiez...
Ce soir a port Miou, il n’y a encore rien... je croise les doigts.

Je milite haut et fort Au niveau politique pour l’obligation de la cuve pour les escales aux mouillage de nuit. La COVID retarde mais cela aboutira...

21 août 2020

"Il y a des solutions, cuve à eaux noires par exemple, soit à intégrer à son bateau, dans un coffre, soit à intégrer autour de son chiote. C’est faire preuve d’une grande mauvaise foi que de dire que c’est pas possible."

Enfin oui .
Dans les bateaux équipés de toilettes.

Et les autres?

Montre moi ou on installe ça dans un Muscadet.

Dans le mien il y avait une planche avec un trou rond à caler au dessus d'un seau entre les couchettes avant.

24 août 2020

Tout à fait en accord avec Juliusse !
Il y a pas mal de solutions !

Ceux qui refusent de faire un petit effort ne sont que des paresseux qui veulent continuer à polluer la mer, l'eau des baigneurs et surtout...
Ne jamais déroger à leurs vieilles habitudes !

24 août 2020

Généralisons surtout , ça sera plus caricatural!

Je reviens donc à mon pépé en pèche promenade.

Quelle eau de baignade va t-il polluer en Bretagne en Février?

21 août 2020

Rien ne t’interdit de garder à bord tes trésor

Une maison qui n’est pas aux norme en terme d’assainissement ? C’est obligatoire de faire des travaux...
Pourquoi sur un bateau il n’en serait pas de même?

Comment peut-on ne plus tolérer les rejets d’égout dans la mer, les fosses septiques merdiques, et en même temps accepter que les plaisanciers rejettent dans des eaux de baignade des étrons?

La réglementation va évoluer. Et c’est une très bonne chose. Si des papys rétrogrades y trouve à redire, c’est pas grave, de toute façon y’a pas beaucoup de choses qu’ils trouvent à leur goût! Faudra par contre appliquer
Le modèle ou la revente est impossible sans mise aux normes, comme l’immobilier, permettra d’assainir le marché très vite.

21 août 2020

En plus sur petits bateaux les WC secs c'est facile à faire, tu n'as plus de soucis de tuyaux, d'odeurs, de passes-coques, vannes, et c'est utilisable à l'échouage.

21 août 2020

"Une maison qui n’est pas aux norme en terme d’assainissement ? C’est obligatoire de faire des travaux...
Pourquoi sur un bateau il n’en serait pas de même?"

1/ 80% des assainissements non collectifs ne sont pas aux normes.

2/ Il n'y a pas de "norme" pour le moment pour les bateaux.
Le "vieux que je suis attend avec délice l'usine à gaz règlementaire.

"Le modèle ou la revente est impossible sans mise aux normes, comme l’immobilier, permettra d’assainir le marché très vite."

Totalement faux.
La vente est possible (et je suis agent immobilier).

Dernier point.
Va falloir recruter massivement des inspecteurs des boites à caca.

21 août 2020

Tu as raison, la vente n’est pas impossible mais l’acquéreur doit s’engager à faire les travaux dans l’année qui suit... sous peine d’amende... cela revient donc au même. Non?

C’est pas pour rien qu’il y a un diag assainissement à réaliser...

Enfin tu es agent immobilier donc tu sais tout cela...

21 août 2020

Et bien sur tout cela est contrôlé...

Ah ben en fait non.

Une vérification par le SPANC de temps en temps , non contraignante , c'est tout.

C'est une bonne grosse tendance actuelle de pondre des normes , lois , circulaires sans avoir les moyens d'en contrôler l’exécution.

Donc j'attend de voir ce qui serait fait pour les bateaux.

Les problèmes ne sont pas les mêmes selon les zones et les saisons : ce qui est vrai pour un mouillage saturé en Med en été ne l'est pas pour un ria breton en Février.
Déjà il y a moins de baigneurs.

21 août 2020

La majorité des bateaux de plaisance sont en med... cela mérite que l’on s’en occupe. Il y a urgence.

21 août 2020

En Méditerranée.

21 août 2020

T'as le droit de rêver le Cédric, mais à part brasser du vent et jalouser les seniors rien de positif de ta part et de tes semblables 🙄

21 août 2020

Nous présenter ses dispositifs (eaux noires, eaux grises) serait tout à fait positif et stimulant, très certainement, pour les indécis …

21 août 2020

Jalouser les seniors?

Tu veux que j’envie quoi à être vieux?
La pension de retraite?
Les soucis de mémoire et autres capacités cognitives?
La baisse inéluctable de son état physique?
Le fait de voir ses amis disparaître en se disant que d’ici 10 ans max c’est son tour?
Les problèmes de santé qui se rapprochent...
Mamie?
Le dentier?
La perspective de vivre prochainement dans un palace tout confort? (Ehpad)

Heu tu es sérieux? Y’a quoi a envier?

Quand à mes semblables... c’est qui?
Les jeunes?

Je précise que je ne suis plus un jeune... pour situer je suis au milieu de ma vie pro ;-)

Pour en revenir au sujet, ça te dérange pas de nager à côté d’etrons ?

21 août 2020

...tant d'agressivité est parfaitement révélateur de ton animosité jalouse à l'égard des anciens !
Je ne citerai qu'un de tes post dans un fil antérieur, mais il y en a bien d'autres:
"...On voit de plus en plus de couples de vieux sur des bateaux de plus de 14 m...."!
Et oui les écrits restent! Mais tu vois je ne suis pas "chien" et j'ai la reconnaissance du ventre à ton égard. Merci de contribuer à ma retraite qui est relativement confortable!

21 août 2020

Hahaha!

Les anciens sur des bateaux qu’ils ne peuvent pas manœuvrer... oui et alors???

Tu sais un bateau de 14m n’est pour moi en aucun cas un signe de richesse. A la rigueur si tu le commande neuf et le change tous les 3 ans...

Un oceanis ou autre lowcost de cette taille et 10 ans ça vaut quoi... 120-130ke? Si tu vas chercher chez les plus vieux bateau, un sun kiss c’est 60-70ke... et c’est un bon bateau pourtant.

C’est le prix d’un T2 dans n’importe quelle ville de second plan... sur Toulouse Lyon ou Bordeaux, c’est un studio tout juste propre... de loin pas un signe de richesse, si?
Je parle pas de paris hein
Par ailleurs, un 14m me fait pas vibrer... mais alors pas du tout!
Si j’étais célibataire, un J97e serait mon idéal.
En croisière familiale un 12/13m est pour moi un maxi.
Le dehler 38 sur lequel j’ai passé une bonne partie de mes vacances est pour moi la taille idéal en nav.

21 août 2020

Ah tiens, on est d'accord sur un point ! 38 pieds la taille idéale pour naviguer, je confirme, c'est ce que j'ai et qui me permet de naviguer partout, en sécurité et en solo, dans le confort et avec des performances correctes!

22 août 2020

Moi le vieux je pense que ce Cedric est malgré son jeune âge déjà bien sénile sur les bords au vue de ses interventions. Enfin ce n'est qu'une réflexion

22 août 2020

Le pauvre Cédric. On sent derrière tous ses posts un mal-être, une frustration sans doute, une jalousie certainement qu'il essaye de cacher derrières ses invectives.
On verra quand il sera lui même senior si, comme le type rencontré il y a deux jours près d'un petit lac à 500 mètres au dessus de Rosendal, il pourra y monter à vélo tous les deux jours avec un cœur battant à 45 /mn malgré ses 75 ans...

22 août 2020

Et pour la rigolade j'en connais un qui remonte encore ses 40m de chaine de mouillage de 10 et son ancre de 16 kg à la main, mais avec des gants
, malgré ses 71 ans et pèse 67kg.
Il y a des gens étonnant tout de même, c'est tout le sel du forum

20 août 2020

Toilettes sèches pour les eaux noires.. Pour les eaux grises il faudra que je m'équipe.
Au fait on pourrait faire un recensement de tous ceux qui ont un toilette sèche à bord, histoire d'échanger nos idées. 😂😂

20 août 2020

Une cuve à eaux noires sur un 42 pieds d'un grand fabricant français à un volume de 80 l.

Vu,
- le nombre de personnes embarquables à bord,
- le nombre recommandé de coups de pompe à donner pour vidanger le toilette,
au bout de combien d'utilisation la cuve débordera dans les fonds.
La réponse en heures est possible.
Le fait que l'équipage puisse être féminin, mixte ou masculin n'a pas à être pris en compte!

(toute ressemblance avec des situations réelles n'est pas fortuite !)

21 août 2020

Equiper un WC chimique d'une pompe broyeuse est relativement facile et répond bien aux obligations. Les eaux noires sont d'abord traitées dans la cuve, puis elles peuvent être broyées et légalement rejetées une fois la limite des 3 NM passée.

22 août 2020

Bon Dieu, ç't usine-à-gaz; c'est pour récupérer du méthane pour faire tourner (la/en) bourrique ?

23 août 2020

Quelle usine à gaz? Il n'y a qu'une pompe de broyage avec aspiration et refoulement. La belle affaire ! Sans compter qu'avec mon usine à gaz, je m'en tire pour le dixième du prix d'une installation WC + cuve. En plus, avec la substitution de la pompette à main par une vanne branchée sur le réservoir d'eau douce, je n'ai même plus les corvées liées à l'usage du WC chimique.

21 août 2020

Perso c'est plus ch... dans de l'eau potable qui me choque que deb le faire dans la mer...

21 août 2020

Je ne suis pas sûr que la majorité des plaisanciers qualifie l'eau de leurs réservoirs de potable et en boive.

21 août 2020

Euh, tu bois quoi, alors?

21 août 2020

Je pensais plus à la vie à terre...

21 août 2020

bonjour pas de pq à bord! euh nous avons des poeles(poils) tefal bon je sais c'est pas vraiment drole.......

22 août 2020

La remarque de chti luma qui annonce traiter (Comment?) les eaux noires appele de ma part la question suivante:
Pour ceux qui utilisent réglementairement leur caisse à eaux noires:
Y mettez-vous au préalable le merveilleux produit bleu qui désagrège vos contributions et annihile les odeurs? Produit particulièrement pas écologiquement acceptable par la faune et la flore!

23 août 2020

Je pense que le particulier propriétaire de son bateau n'a d'autre moyen de traiter ses eaux noires que par l'adjonction d'un produit de traitement pour eaux noires ou WC chimique. Le bleu, le vert, etc. S'il en existe un autre, je serais ravi de le connaitre.
A défaut de ce traitement suivi du broyage, il n'est évidemment pas possible (légalement) de rejeter quoi que ce soit.
Après, il faut s'entendre sur la nature du produit en question, selon qu'on se réfère aux textes en vigueur ou aux diktats écologistes.
Ceci dit, il doit bien y avoir une solution qui emporte le consensus, sinon ben il faudra se contenter d'un pis aller, le pire étant de rejeter tout sans discernement.
Pour moi, ma solution de déliter, puis de broyer et rejeter dans les zones autorisées est ce qui se rapproche le plus de ce qu'on peut faire de mieux d'un point de vue du plaisancier lambda avec ses moyens limités et une législation à peine applicable.
Le nec plus ultra serait la vidange par pompage dans les marinas mail il semble qu'en termes d'équipement, on soit loin du compte. Entre le rêve et la réalité ...

24 août 2020

Je pense qu'un étron au naturel est moins polluant que l'étron avec du beau liquide bleu bien chimique non?
Encore une fois, c'est une question de concentration. Entre la Méditerranée surchargée et sans marée et les côtes Bretonnes ou normandes avec marées la conséquence n'est pas la même.

Et puis sur une marina, il peut exister quelques gorets, mais ça reste marginal.
Personnellement, pour que j'utilise au port mon chiotte inconfortable plutôt que des chiottes terrestres de la marina, il fadra qu'il y ait urgence extrême...par exemple quand le joint de cul lâche...

25 août 2020

L'additif pour WC chimique permet de liquéfier et de déliter le papier tout en diminuant fortement les odeurs. Quand on parle d'étron naturel, on oublie le papier qui va avec, pourquoi? Même largué en mer, combien de temps pour qu'il disparaisse ? Ou arrive sur la côte ?

Quand on parle de vidange de cuves à eaux noires ou de cassette de WC chimique, on parle bien des endroits où c'est autorisé, c.à.d. au large. Je m'en tiens là car c'est comme ça que je fais.

Pour ce qui est de la pollution causée par les additifs genre Aquakem, à part des déclarations péremptoires, je ne trouve rien qui supporte ce point de vue. Mais je suis ouvert à toute source d'information. En revanche, la fiche de sécurité de la bouillie bordelaise que certains portent aux nues est tout à fait éloquente.
Classification (67/548/CEE, 1999/45/CE)
Très toxique pour les organismes aquatiques, peut entraîner des effets néfastes à long terme
pour l'environnement aquatique.

25 août 2020

Merci pour l'info de la bouillie bordelaise.

25 août 2020

Fais comme tu veux mais je préfère le café au petit déjeuner à l'aquakem.
Et puis là tu relâches malgré tout le caca avec le papier. Même s'il est déliré la composition est la même.
Le PQ dans les fosses septiques se décompose très vite

25 août 2020

Fais comme tu veux mais je préfère le café au petit déjeuner à l'aquakem.
Et puis là tu relâches malgré tout le caca avec le papier. Même s'il est déliré la composition est la même.
Le PQ dans les fosses septiques se décompose très vite

26 août 2020

Non, tu oublies les deux cycles: décomposition, puis broyage. Ce qui est éjecté se disperse rapidement. C'est ça qui est autorisé. Et encore une fois, cela ne se produit qu'au large, en naviguant. Au mouillage ou en marina, rien ne sort sous le bateau. Bref, c'est l'idée avec une cuve à eaux noires.

25 août 2020

J'aime bien ce fil, c'est un sujet qui me préoccupe de longue date.
Déjà, il faut distinguer eaux usées, de ses sous-familles : eaux grises et eaux noires.

Il y avait un fil dans les parages qui proposait de filtrer et stocker les eaux grises pour en faire des sources pour les eaux noires.
(bref : on ne ch** plus dans l'eau potable, on transforme des eaux grises en eaux noires)
(par contre, il faut stocker une réserve d'eaux grises ... casse-pied)

Pour les eaux noires, je rêve de mettre en place un système fait maison, mais j'ai un peu peur d'expérimenter dans le vide :

connecter un broyeur à une grande cuve (genre, VRAIMENT grande, supérieure à 100L) et utiliser cette cuve soit comme cuve standard (stockage, pompage, rejet au large), soit comme micro station d'épuration domestique pour très petit volume (1 ou 2 personnes max), en séparant une zone de décantation, et une zone d’oxygénation avec un bulleur d'aquarium. Ce serait achevé par un simple filtre à sable, et une toute petite lampe UV.
L'idée, c'est que cela fonctionnerait comme une cuve habituelle (de très grande capacité), avec la possibilité d'un relargage tel quel, mais que cela permettrait de traiter les eaux usées pour éviter de polluer notre propre environnement.

Par contre, sur un aspect sécurité, le "passe coque" des toilettes serait considéré comme étant à l'entrée de la cuve, ne serait-ce parce que la cuve nécessite une mise à l'air.

Bref, tout ceci est un projet, à voir ce que cela devient.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

on va peut être attendre encore un peu ...

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (3)

on va peut être attendre encore un peu ...

février 2020