Downsizing: one more

Downsizing : one more

C’est fait. Après bien des péripéties, j’ai signé mardi la vente de Neliou.
Pas de gaieté de cœur, un long cheminement... le Maldives j’en avais rêvé depuis sa sortie.
J’avais acheté Neliou pour une retraite activement nautique.
Un gros crabe est passé par là. J’ai refusé de renoncer, j’ai installé un accastillage adapté pour faciliter les manœuvres, et cela m’a aidé à me battre contre un pronostic pas folichon.
J’ai fait quelques belles balades. (Maldives Neliou sur you tube).
Mais après 3 ans de cohabitation avec mon passager clandestin, il faut bien faire les comptes. Un bateau de 28 ans c’est de l’entretien, je n’ai plus la force de le faire et pas les moyens de le faire faire. Surtout quand le bateau est à 950 km de chez moi. J’en suis venus à avoir la hantise de ces les allers-retours dans ma citadine.

Surtout mon programme a changé.
Je ne suis pas Chichester. Et devant l’incertitude de mon futur, ma vie c’est là où est ma famille, en Haute Savoie. Cela pourrait être pire, je pourrais être malade et habiter une banlieue urbaine.
Bref, un bateau ça doit être pas loin de là où on habite et j’ai la chance d’avoir un mouillage dans mon club de voile, sur le lac d’Annecy, à une grosse demi heure en vélo.
J’ai envie d’un multi qui pulse, même dans les petits airs.
J’ai envie d’un multi avec lequel je puisse tutoyer les 20nds quand je suis énervé ;
J’ai envie d’un multi avec lequel je puisse m’amuser pendant que ma femme bronze.
J’ai surtout envie d’un multi avec lequel je puisse recommencer à accompagner des enfants et des adultes handicapés mentaux dans la découverte de leurs compétences, ce qui me manque cruellement depuis 3 ans.
A priori, les nominés sont : le Corneel 26 et le KL 28. Avantages : On peut aussi bien naviguer tranquille à plat qu’envoyer du gros suivant le niveau de l’équipage.
Pas trop gros à entretenir, et des potes pour m’aider quand j’ai un coup de mou.
Si il y a une remorque, c’est encore mieux. J’ai le Léman et le Bourget dans un rayon de 70 bornes.
Mon brave CC22 est sécurisant mais un peu juste au niveau, acceuil, vitesse et sensations et je vais m’en séparer aussi pour libérer le mouillage.
Qu’on me traite de barge, ce n’est pas grave. J’ai 15 ans d’expérience sur le sujet, et c’est ce que pensent depuis 15 ans les gens qui n’ont pas eu l’occasion de voir ce que c’est que de naviguer différent. La voile thérapeutique existe, je l’ai pratiquée.

Que ceux qui trouveront ce post par trop personnel veuillent bien m’excuser.
J-C

L'équipage
03 août 2012
03 août 2012

Non, pas trop personnel, au contraire, très bien dit et écrit !
Continue d'être cinglé comme ça, tu me fais envie, je viens aussi de commencer à chanter la fameuse chanson "coquillages et crustacés"... Je ne sais pas si il est vert, des cocotiers ou si c'est un tourteau, mais il est là aussi, et pas au bon endroit.
C'est tout de même con de fumer et de ne pas attraper le crabe des poumons !
A+, oh les coeurs!

03 août 2012

Faut pas désespérer

Ce sont peut-être des dormeurs!

04 août 2012

Le tout, c'est d'adapter ta vie pour en faire ce que tu souhaites qu'elle soit, en fonction des circonstances. Alors fonce, ton choix n'est pas plus barge que celui d'un Maldive !

04 août 2012

J-C, Tu as su Te battre contre ce crabe pendant 3 ans, être en désaccord avec lui, lui prouver, te prouver, et si besoin était, nous prouver aussi qu'avec la volonté, l'espoir, la rage, on arrive à beaucoup.
Alors, l'avis des autres... Tu devrais être assez costaud pour t'en passer, je pense ;-)
Bravo à toi, continue à profiter des tiens, des joies qui sont les tiennes, même si elles ne sont pas les mêmes qu'il y a 15 ans, tu as encore des rêves, des projets, des envies, et c'est bien là l'essentiel.
Rien que ça, nous prouve que tu as raison, et ne peut que t'encourager à te faire plaisir encore longtemps, à toi et aux autres.

Que ton intervention soit personnel? Et alors...
Tu en as besoin, et elle est en quelque sorte importante pour nous tous.

Bon et long vent à toi :pouce:

04 août 2012

Je n'aime pas beaucoup ce "concept" de "downsizing", et ce qu'il sous entend.

En effet, je ne pense pas que dans ce cas, cela ait tellement à voir avec la taille. Il s'agit plutôt d'un changement d'objectif, d'approche du plaisir à la voile.

La diminution de taille n'est qu'une conséquence.

Un propriétaire de 12 m faisant des ballades côtières en Bretagne et passant au 10 m ou autre fait du "downsizing" puisque son programme reste le même

05 août 2012

Ben mince alors, comme d’habitude, en dehors des clous ?

Il y aurait une stricte définition officielle du downsizing?
Est-ce bien nécessaire ?
L’ordre est paraît-il une tentative illusoire d’appréhender le chaos de l’univers.

Avant d’être celui qui correspond à mon programme, MON bon bateau est celui qui correspond à MES rêves.
J’aime mes rêves actuels, il n’y a plus qu’à trouver le canot’ adéquat.
N’empêche qu’avant de les créer ces rêves actuels, il a fallu se séparer des rêves de grande navigations.
Et ça, Clarivoile ça passe par un sacré downsizing.

Mais comme dans les courses autour du monde, c’est dans la gestion des zones de transitions que tout se joue.
Dans mon cas le crabe c’est comme le très gros mauvais temps on ne se bat pas contre on fait avec. Je prends les ris, je file de l’huile, et j’espère que ça tiendra le coup.

Il y a une trentaine d’années, peu rassuré sur le devenir du social, je me suis offert 3 ans d’avance sur retraite sur l'eau en me disant que ce serait toujours ça de pris.
En naviguant, j’ai surtout découvert que de l’autre côté de l’eau, il y a des gens à rencontrer, à découvrir, avec qui partager des choses simples du quotidien.
Sur le lac, j’ai retrouvé et je continue à éprouver cette même joie à accompagner des personnes handicapées mentales dans l’exploration de leurs possibles au travers de la pratique de la voile. Mais on a besoin d’un bateau qui pulse pour pouvoir aller plus loin, quelque soit la taille du plan d’eau.

A part ça, je me verrai bien faire le kéké à fond sur une coque de temps en temps.

Pour résumer avec un bateau de 8m, je pourrais rencontrer des gens peu connus, vivre des moments extra-ordinaires, et aller vite sur l’eau. C’est une autre façon de pratiquer ce que j’aurais fait avec mon 10 m.

Cela ressemble à du downsizing propre à rassurer les puristes, non ?

05 août 201205 août 2012

CE n'était qu'une participation à ton fil, avec un peu de masturbation de l'esprit, rien d'agressif, pas la peine de se prendre la tête, la vie est trop courte pour perdre du temps à ça

05 août 2012

Il n’y a pas de lézard CE.
Même si mon métier m’a appris à exécrer le côté réducteur des catégorisations (« nommer est cette violence qui met de coté la chose nommée au profit de la commodité d’un nom »). J’avais bien pigé que ton intention n’était pas aggressive et la conclusion n’était pas contre toi mais « just for fun »…….

06 août 2012

Je me suis inscrit à Héo, en 2006 je crois, car je cherchais des avis en vue de l’achat d’un cata de 9-10 m.
Au-delà des conseils, et des discussions enflammées, j’y ai rencontré des Héoliens conscients de mon éloignement et capables de faire des dizaines de bornes pour aller voir si un bateau valait le déplacement pour la visite.
Cette solidarité autour d’une même passion m’a beaucoup touché. Je m’y suis fait quelques copains, et un véritable ami, même si la plupart ont débarqués. En 6 ans, je n’ai pas toujours été en phase avec le site, mais les opérations gilets, cyalumes, et ancres m’on fait redécouvrir que la communauté n’était pas qu’un simple forum.
J’ai donc ouvert ce fil sans me poser la question de réponses éventuelles, je voulais juste informer (je n’ose pas dire faire part) que mes projets ont changé. Un peu comme :« la société Machin vous informe du changement de son objet social. »
Je remercie ceux et celles qui m’ont encouragé, mais il ne faut pas focaliser sur la cause.
Il n’y a pas si longtemps une Héolienne expliquait qu’elle débarquait du bateau familial à cause de son capitaine Blight de mari, et ce malgré la passion qu’elle s’était découverte pour la navigation et les grand espaces. Elle cherchait donc une solution pour repartir, mais avec un ou deux lardons à la clef ce n’était pas gagné. Question rêve, elle était beaucoup plus mal partie que moi.

Pour finir, j’avais un Corneel 26 en vue, mais avec le temps qu’a pris la vente de mon bateau je ne suis pas certain qu’il m’ait attendu. A suivre…J’ai également découvert le KL 28 espace qui correspondrait encore mieux à mon projet. Au cas où vous en connaitriez un à vendre en bon état faites moi signe. (Oui, j’ai également mis une annonce).
Merci d'avance
J-C

06 août 201206 août 2012

C'est bien pour ce genre de fil que beaucoup viennent sur ce site. Les questionnements des uns, les choix des autres, nous font réfléchir, nous ouvre l'esprit et éventuellement (sans doute) font évoluer nos propres choix.

En l'occurrence, je me sens directement concerné! :heu:

06 août 2012

Salut JC.
Je ne me souviens plus si on en a parlé mais pourquoi pas un tri transportable? En fonction des tes humeurs ou envies du moment, soit tu navigues sur ton lac, soit tu vas voir ailleurs.
Il y a qq Tricat 23.5 boostés qui naviguent dans ta région. Tu pourrais tester (Et je te garantie que quand on pousse la chaudière, ça tourne plus vite qu'un Corneel ;-)
En termes d'entretien, bien c'est nada.
Et si le 23.5 te semble trop petit, ben y a le 25 aussi...

ps: Pour les autres, suis pas appointé par ce chantier; je parle juste de ce que je connais.

06 août 2012

Salut Tribal, effectivement il y a au moins un tri qui marche très fort sur le lac. Mais comme tu le dis toi-même, tu réserves ce genre d’engin à la régate et pour le reste tu as un Corneel.
Trimaran : très rapide, super fun, cher, mais pas assez convivial. Gratter tout ce qui bouge sur l’eau, c’est marrant un moment mais je le mets où le barbecue ?

Le Corneel c’est homologué 7 personnes, plus dans l’utilisation perso/handicapés club que j’envisage. D'accord, c’est vite humide comme ambiance, mais j’ai une passion pour les lignes de ce bateau.
En plus celui que j’avais vu bosse en école de voile et a une « double commande » bien pratique. Et puis question dimensions ça passe sur le lac.

08 août 2012

Hello JC,

Je sais pas ce que tu as comme budget, mais dans l'esprit du Corneel 26 tu as aussi ça en ce moment.

A bientôt

08 août 2012

Merci Tristan, le bateau est magnifique. Mais un peu extrême pour mon programme. Et je n’aurai pas la dérogation pour mettre un bateau aussi large à Annecy.
Est-ce que l’un d’entre vous connaît le KL 28 Espace qui est au mouillage à Arradon ?
Je trouve le concept intéressant, assez adapté à l’usage que je pourrais en avoir.

09 août 2012

Je ne connais pas celui d'Aradon, mais pour avoir navigué sur un KL28 espace, c'est un super bateau, marche bien, et la bulle est vrai plus. Il a m'a préférence face au Corneel (love ou S). C'est un super Dayboat. Un peu cher pour son age, mais ils sont rares sur le marché et ne décote pas.

Il mouille un peu, la barre est douce et agréable. Les 10nds sont vite dépassés.

Il lui manque une bôme pour bien gérer la puissance du bateau, mais lors de mon week end passé à bord nous avons étalé des rafales à plus de 40nds dans cette configuration. Avec un accastillage actualisé et une belle garde robe, il peut faire des étincelles.

09 août 2012

Merci Tagnard, un avis comme cela ça aide.
:pouce:
A ton avis, (mais d'autre sont les bienvenus) quels sont les points à surveiller lors d'un achat d'occase?
Je sais que les poutres rentrent dans les coques mais je ne trouve pas de littérarure sur la manière dont elles sont fixées. Je ne sais donc pas si la fixation peut prendre du jeu.
Comme il faudra que je le démonte pour le transporter tout ce qui touche à la structure de ce bateau m'intéresse.

09 août 201216 juin 2020

A voir en plus des points pour un multi
- les liaisons coques poutre avant
- l'état des plexis (ils sont spécifiques)

Le bateau est moins rigide qu'un Maldive. Quand on saute à l'avant d'une coque, l'autre bouge un peu.

quelques photos

09 août 2012

Je ne sais pas où tu as trouvé celui là, il est splendide.Celui dont je parlais est très très très loin de cet état là.
Mais comme je retourne en Bretagne bientôt j'irai quand même le voir de plus prêt et l'essayer histoire de me faire une idée.
La poutre avant dont tu parle, c'est celle qui est à l'avant du trampoline et qui ne s'emboîte pas à priori?

10 août 2012

C'est celui sur lequel j'ai navigué, il est basé du côté de Saint Malo, à Saint Caast si mes souvenirs sont bons.

La poutre dont je parlais est celle du pied de mat, en effet ce n'est pas celle de l'avant.

10 août 2012

Excuse moi d'être un peu lourdingue mais c'estquoi qui peut craindre sur la liaison coque/cette poutre? Le Corneel je connais, 2 boulons par poutre et par coque c'est simple, là c'est la totale découverte!

11 août 2012

Il faut juste vérifier qu'il n'y ai pas de fissures importante (hors fissure Gelcoat, car celui étant plus rigide que la strat, ca arrive, qu'une légère fissure apparaisse).

C'est comme tout multi, mais comme cette poutre a une partie non visible il faut faire attention au strat en dessous et au dessus.

Pour info, je ne suis jamais rentré dans une coque de KL28 donc je ne sais pas comment c'est fait.

11 août 2012

Ok, et encore merci
J-C

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

 Ty arc en ciel au pays du Ty punch

Après la pluie...

  • 4.5 (179)

Ty arc en ciel au pays du Ty punch

mars 2021