Désastre écologique au Brésil

Le 5 novembre, un barrage de déchets de minerais de fer, appartenant à la compagnie minière Samarco, cède dans l'État Brésilien du Minas Gerais. La rupture du barrage entraîne une gigantesque coulée de boues toxiques qui a littéralement submergé le village de Bento Rodrigues situé en aval, faisant au moins 13 morts.

Puis, la coulée a continué à se répandre, sans que l'on puisse l'arrêter, descendant le long du fleuve jusqu'à l'océan (650 kilomètres) , répandant la mort sur son passage.

www.demotivateur.fr[...]re-4056

L'équipage
16 jan. 2019

bonjour sans remettre en cause l'aspect catastrophe
Cette photo a été prise le 24 novembre 2015 à Regencia, dans l'État d'Espirito Santo.

16 jan. 201916 jan. 2019

Ca nous pend tous au nez comme la merde au cul au 4 coins du globe, des centrales sur des failles sismiques, des forages dangereux, des exploitation minière proche de cours d'eau ou nappe, etc etc
Nos boues rouge à nous tuent tout autant à petit feu...

Edit: comme souligné plus haut ce n'est pas d'hier mais le Rio doce est toujours mort....

16 jan. 201916 jan. 2019

Ce n'est pas d'hier... mais d'il y a 3 ans.

Cela n'en est pas moins catastrophique.

www.liberation.fr[...]1415850

@ le temps d'aller chercher l'info, ;-)

16 jan. 2019

Dans le genre catastrophe permanente c’est les mines de charbon le charbon tue plusieurs milliers de mineurs chaque année. Beaucoup en Chine.
En Europe il y a 250 centrales à charbon qui seraient responsables de 23000 morts prématurés par an.
Sans compter l’emissIon de co2 durtout l’Allemagne qui est championne de l’utilisation du charbon.
Ça a pas l’air d’intéresser grand monde... on entend guère de politique et de médias sur le sujet.

17 jan. 2019

Euh ... Pas que charbon "noir", 50% de lignite dit le charbon "blanc" ou "gris" vu que les impuretés (tout sauf du coke) sont majoritaires. Ipso, ça pollue plus que le charbon.

17 jan. 2019

Les incantations de journalistes ou de scientifiques pour dénoncer les outrages faits à la planètes, on en entend tous les jours. Et on nous dit aussi, c'est un consensus : "mais que font nos politiques".
Sauf qu'un politicien qui prendrait les mesures qui s'imposent s'adjugerait de facto un échec cuisant aux élections suivantes gagnées par un autre politicien qui dénonçant le mal-fondé des dites mesures et leurs conséquences économiques se dépêcherait de détricoter le travail de son prédécesseur.
Il est donc politiquement impossible de prendre les mesures qui s'imposent. Il faut simplement se préparer à un nouveau monde qui ne sera peut-être pas très agréable à vivre pour ceux qui le connaîtront.

17 jan. 2019

Eh oui, l'Humain est ainsi fait.
Quel homme politique serait élu, en nous promettant du sang et des larmes, quasiment plus de moyens de quoi que ce soit ?
Et pourtant, il est urgent de se préparer aux difficultés, afin de les minimiser.

18 jan. 201918 jan. 2019

Demander son avis au "plus grand nombre", que ce soit au travers d'un scrutin ou d'une consultation sous forme de débat, est une perte de temps inefficace et stérile.

Quelle que soit la question, les questionnés seront TOUJOURS d'accord pour ce qui les avantage et TOUJOURS contre ce qui leur coûte.

C'est pour cette raison que les candidats promettent des lendemains qui chantent et oublient d'évoquer le prix de ces promesses.

Une évidence devrait pouvoir sauter aux yeux de tous ceux qui ont élevé des mouflets : après la période légume, puis sirène d'alarme, puis négativisme systématique, il arrive une période au cours de laquelle il est nécessaire de leur inculquer la notion du prix de chaque chose, celle au travers de laquelle on apprend qu'il faut accepter de reculer un peu pour pouvoir avancer plus loin : le progrès, c'est 999 pas en arrière et 1000 pas en avant.

De toute évidence, l'électeur majoritaire n'a pas encore atteint ce stade ou l'a oublié.

C'est pour cette raison qu'AUCUN salut ne sera JAMAIS trouvé tant qu'on demandera à la majorité de décider puisque JAMAIS cette majorité n’acceptera de consentir aux sacrifices nécessaires.

Je donnerais bien un exemple d'actualité mais je crains de risquer de me faire griser. :litjournal:

18 jan. 201918 jan. 2019

Une différence entre les deux formulations :

La mienne fait appel à une caractéristique de l'espèce humaine qu'il n'est pas possible de modifier.

La tienne, en revanche, est fondée sur le principe que la minorité de décideur est obnubilée par l'argent et ça, par contre, ça peut se changer.

En pratique, il faudrait trouver un dispositif qui soit un genre de dictature fondée sur la Raison.
Un peu le rapport entre des parents et des enfants : "ta gueule, je t'aime, va te brosser les dents et hop, au lit".

Je n'ai aucune compétence pour inventer ce genre de dispositif mais je suis persuadé que, si on avait passé autant de temps, d'énergie et de pognon à le rechercher plutôt qu'à les consacrer à patauger dans les miasmes consultatifs, ça fait belle burette qu'il serait en place.

c'est pour cette raison qu'AUCUN salut ne sera JAMAIS trouvé tant qu'on demandera à la majorité de décider puisque JAMAIS cette majorité n’acceptera de consentir aux sacrifices nécessaires. 
Mais on peut aussi dire :
qu'AUCUN salut ne sera JAMAIS trouvé tant qu'on permettra à une minorité de décider puisque JAMAIS cette minorité n’acceptera de consentir aux sacrifices nécessaires. (Grâce à son pouvoir économique , voir impôt sur la fortune)

18 jan. 2019

:tesur:

18 jan. 2019

Eh oui l'humain est le plus grand prédateur sur terre et il est en train de s'auto détruire…..

26 jan. 2019

Les verts on obtenu 2 % des votes au premier tour des élections présidentielle , c est a dire que peu de personnes crois au délire de certains concernant la qualité de vie sur la planète , sans doute des deppressifs ... Ou opportunistes qui vois en ce mouvement le moyen de grappiller quelques euros

26 jan. 2019

L écologie est devenue un dogme et le but convertir un maximum de personnes , comme les religions , rien existe personnes le vois mais tout le monde en parle !!!

28 jan. 2019

moi y'a deja un moment que je laisse pisser, et puisque ce "marge" ou "barge" le dit la pollution c'est surement un leurre :pouce:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Nos belles soirées !

Souvenir d'été

  • 4.5 (149)

Nos belles soirées !

novembre 2021