Demande d’informations pour pouvoir travailler en tant que bateau croisière avec skipper

Bonjour à tous,
Je me présente je m’appelle Rémy et je suis militaire dans la Marine.
Je pense déjà à ma reconversion et j’aimerai faire ce dont j’ai toujours voulu, vivre sur un bateau loin de tout. Avec ma femme, nous avons comme projet d’acheter un bateau de type cata pour y vivre mai aussi pouvoir proposer des croisières pour des personnes voulant visiter la région dans laquelle nous voulons vivre.
Je m’adresse à vous pour avoir quelques informations sur ce sujet, quelles sont les démarches à faire pour entreprendre un tel projet, il y a t’il des qualifications hauturières à passer, en fonction de la zone de travail, nous sommes régît à quelles lois si c’est à l’étranger, sous quels pavillons travailler. Ce sont plein de questions que nous nous posons et nous voulions être bien sûr d’avoir coché tout les pré requis nécessaire pour se lancer.
Nous vous remercions de l’attention que vous porterez à ce post et nous attendons vos réponses. 😁

L'équipage
17 mai 2021
17 mai 2021
0

Il y a déjà plusieurs fils du forum qui traitent cette question et c'est vraiment pas simple.
Mais le mieux est de commençer par les parcourir.
Sous pavillon Français, c'est des qualifications de Capitaine 200 (et plus) avec le module voile qu'il faudra valider.
Sous pavillon etranger, avant la qualification de Yachtmaster commercially endorsed permettait de travailler, mais il semble que ce ne soit plus vraiment le cas.
Ce qui est sur c'est que à chaque fois que l'on se renseigne auprès des professionnels déjà en activité, ils déconseillent majoritairement de se lancer dans cette activité de charter car le marché est déjà saturé ...
Voir aussi si des prestations techniques types voileries, mecaniques moteurs, gréement, sellerie, menuiserie marine, statifications ne seraient pas une possibilitée de reconversion. Amha, un bon professionnel à tarifs compétitifs pourra mieux se vendre qu'un skipper charter...

Enfin, c'est les retours que j'ai reçus, mais étant chimiste, je n'ai pas déjà un pedigrée de marin pro..


17 mai 2021
1

Pour toi, le mieux est tout de même de s'adresser à la "mission reconversion" dont la mission est de faciliter le retour à la vie civile des militaires.

Retex: commencer le parcours (du combattant ;-)) deux ans avant la date de départ. Le temps passe si vite!


17 mai 2021
2

Bonjour,

bien d' accord avec ce qu' a écrit Chemistrebor.

Mais il y a deux métiers trèèèèès demandés dans le monde de la plaisance qui ont été oubliés de la liste: soudeur(deuse) et électricien(ne).

Gorlann


17 mai 2021
0

En plus de la qualification du skipper, les exigences en termes de sécurité à bord sont élevées, ce qui a un coût certain et compromet la rentabilité de l'activité si elle est à temps partiel.


17 mai 2021
0

Je vous remercie pour toutes vos réponses, je sais que ça demande beaucoup d’expérience dans le domaine de la maintenance nautique. J’aimerai savoir si j’ai le choix en terme de législation et de droit de travail par rapport la zone du pays de travail ou si c’est vraiment le pavillon choisit qui fait foi, ou puis je me renseigner en fonction du pays? Il y a t’il des visas malgré que l’on soit dans leur ZEE?


17 mai 2021
0

www.cidj.com[...]skipper .
Oui c'est possible de faire un "choix" mais pas "tous les choix". Un français avec yachtmaster peut travailler en Grèce comme skipper pour des compagnies de location locales ayant déjà un statut officiel, mais probablement pas en Françe de facon permanente, et encore moins à son compte.
Il y a plusieurs skippers pros qui lisent le forum, laisses leurs un peu de temps pour qu'ils répondent. Sinon passes par le fonction recherche (mots clés skipper pro, charter, legislations), identifies les bons speudos des pros ( facile les réponses sont concises et factuelles) et passes des MP.
www.hisse-et-oh.com[...]/search


17 mai 202117 mai 2021
0

en tant que skipper et charteriste pro reconverti dans des activités plus reposantes je vais dire comme mes confrères, en France parcours du combattant, dans certains autres pays c'est déjà plus simple,
mais bosser avec son propre bateau en France ou dans d'autres pays c'est encore plus galère, tu ne dépends pas de ton pavillon mais de la législation du pays dans lequel tu exerces.
à la limite reconversion en skipper pro si tu es courageux et passionné mais adieu aux voyages en famille.
dans certains pays tu peux faire du charter avec ton bateau en profitant d'une certaine illégalité mais bon tu resteras à la merci de gros désagréments et il n'y a plus beaucoup d'eaux dans lesquelles on peut se permettre se genre de fantaisie, actuellement sur la route de l'ouest les premières eaux dans lesquelles tu pourrais t'amuser à faire ce business sans trop de risques seraient celles du Panama et de Colombie à condition de ne pas faire de l'ombre au business local, ils savent se montrer rapidement persuasifs ...
à mon avis pour une reconversion sans prise de tête trouve autre chose !
buena suerte


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

Souvenir d'été

  • 4.5 (153)

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

novembre 2021