Demande de participation [financière] pour un convoyage.

Bonjour à tous,
il y a une chose qui me chagrine en ce moment quand je vois certaines annonces de recherche d'équipiers.
Certaines personnes qui sont propriétaire d'un voilier cherchent un ou des équipiers pour leurs donner un coup de mains pour amener leur bateau à une destination.
Ces personnes là demande une participation à la caisse de bord pour la nourriture. Pourquoi pas.
Par contre, ils demandent une participation pour le gasoil et les frais de port. La, je tique un peut sur cette clause.
Je me pose la question suivante, est ce que ces personnes feraient ces même déplacements s'ils devaient payer de leur poche l'intégralité de gasoil consommé et les frais de port?

Vous en pensez quoi?

Je vous souhaite de très bonne fêtes de fin d'année.

Philippe.

L'équipage
22 déc. 2016
22 déc. 2016

d accord quand j'ai eu des equipiers sur l'atlantique je n'aurais jamais demandé de partager des frais de ports, bon la bouffe parce qu'ils ont insisté. c'est minable de demander un per diem et ça doit pourrir l'ambiance

30 déc. 2016

Oui une douzaine de jours, a boston Halifax horta sao miguel lisbonne plutôt 15 jours

Même chose pour moi : caisse de vivres, ok
gasoil et ports, non
et plusieurs annonces vont dans ce sens en ce moment, c'est vrai !
Tout fout le camp ?
...
À moins que certains parle "convoyage" quand ils devraient proposer "croisière"..

22 déc. 2016

C'est un accord librement consenti: Le skipper propose, l'équipier dispose. Au-delà du terme utilisé "convoyage" il faut voir le contenu du projet et les attentes réciproques puis trouver le bon point d'équilibre. Si l'équipier part avec le vague sentiment qu'il se fait exploiter, ça tournera mal à coup sûr.

23 déc. 201623 déc. 2016

Ça dépend ... Certains équipiers mériteraient d'être au moins "remerciés" (pour ne pas dire rémunérés), alors que d'autres devraient "remercier" ceux qui les embarquent.
Pour ma part, si je propose une place sur mon bateau, ce n'est pas pour recevoir un coup de main (en solo à 99% je n'en ai pas besoin) mais pour faire plaisir à quelqu'un donc un remerciement participatif serait apprécié lors d'une escale.

23 déc. 2016

La difficulté c'est que personne, équipiers comme skippers, ne positionne le curseur exactement au-même endroit et que la position du curseur varie en cours de croisière. C'est pour cela qu'il faut discuter pour éventuellement renoncer avant d'embarquer. Cela vaut évidemment pour une croisière assez longue.

23 déc. 2016

A savoir que certaines boites de location font payer plein tarif pour un convoyage, et ils ne manquent pas de candidats.
Il faut savoir ce qu'on veut. Traverser l'Atlantique constitue un rêve pour certains mordus et je les comprends, on ne fait ça qu'une fois dans sa vie et c'est une belle aventure.

Maintenant, chacun est libre.

On fait couramment des traversées en solo sans besoin d'équipiers, si on peut faire partager ce plaisir, pourquoi pas et participer aux frais sans faire aucun bénéfice me parait fort logique.

CaptainRV

23 déc. 2016

Bon, les frais de port pour une transat, on s en tape un peu. Une escale pour refaire l avitaillement? ;-)

23 déc. 2016

Pour un convoyage transatlantique, il y a aussi des frais pour le retour... qui paye les billets d'avion...

23 déc. 2016

s'il s'agit d'une aide pour un convoyage cela se paie ,c'est un travail ...s'il s'agit de faire une croisiere il est normal de participer à la caisse de bord ,c'est la moindre des politesses d'ailleurs

23 déc. 2016

Je suis un peu surpris moi aussi que certains demandent de telles participations et que d'autres acceptent .
Si j'ai besoin d'équipier/s je trouve anormal de demander quoique ce soit puisqu'il me rend service .
Si quelqu'un me demande d'embarquer pour une sortie on partage les frais de bouche mais le carburant et les frais de port restent à ma charge .
Si l'on décident à plusieurs d'aller faire une virée en bateau on partage tout , avitaillement , carburant et frais de port .

23 déc. 2016

Naïvement je pensais qu'un propriétaire payait les équipiers pour un convoyage au contraire ?!
Pour moi, c'est zéro frais, le billet avion retour et le salaire 5 ème catégorie Enim minimun...

23 déc. 2016

Il me semble qu'il y a un présupposé dans la question posée.

Un bon skipper pro ou amateur fera une traversée en solo sur des mono ou des catas jusque 50 pieds sans aucun problème. Sur le plan navigation pure, il n'a besoin d'aucun équipier.
Maintenant, s'il veut de la compagnie, pourquoi pas ? Ou s'il veut faire plaisir.

Mais, je le répète, de grosses boites de loc mettent maintenant cette prestation à leur catalogue et il y a une demande. Ceci change complètement la responsabilité du skipper pro chargé du convoyage, il ne s'agit plus de convoyer un bateau, mais d'animer une croisière et, à mon avis, le pro ne devrait pas être rémunéré au même tarif.

Personnellement, j'adore faire des nav en solo. Se retrouver seul sur un bateau au large plusieurs jours, que du bonheur.

CaptainRV

23 déc. 2016

Bonjour,
Dans ma question, je parle de propriétaire de bateau et non de skipper pro.
Pour ce qui est des Skippers pro, il me semble qu'ils n'ont pas le droit d'êtres seul à partir d'une certaine distance.
Quand à naviguer en solo, c'est une autre histoire.
Philippe.

23 déc. 2016

100 balles et un mars aussi....
un bateau, ça coute un bras à acheter et entretenir.
vous qui n'en n'avez pas, renseignez vous et arrètez de rever, les temps sont durs pour chacun

imaginez par exemple que votre propriétaire fut fortuné à une époque (celle ou il a acheté le bateau), en tout cas assez pour entretenir sa danseuse et que désormais, ce ne soit plus le cas...

on en arrive au système D pour vivre sa passion

beaucoup louent des chambres, des apparts et des maisons, font le taxi et presque tout le monde se paupérisent tranquillement....
à l'époque de l'URSS, tout le monde était fonctionnaire et comme ça marchait pas terrible, il y avait une économie de la débrouille,

nous en sommes presque là aujourd'hui
sinon qu'entre temps, l'internet a créé la culture du tout gratuit, du droit plutot que du devoir et on en arrive à ce fil !

je vous laisse réfléchir la dessus et vous souhaite un joyeux noel

23 déc. 2016

une chose est tres simple ;si l'on n'a pas les moyens d'entretenir son bateau et bien on le vends et l'on fait du velo ...mais surement pas exploité les gens ...car sur ce sujet il ne s'agit pas d'une croisiére mais d'un service demandé ce qui n'est pas la m^me chose ...

maintenant les temps change c'est vrai : le travail n'est plus renuméré , on va m^me jusqu'à employé des gens gratuitement (stagiaire) et de plus en plus on fait bien mieux l'on demande a celui qui travaille de payer ,ou à la collectivité à travers des multiples aides et subventions

03 jan. 2017

eh bien moi, je couche pour entretenir mon bateau, c'est dire si je m'exploite !!!

23 déc. 201623 déc. 2016

Tout ça ne regarde que le propriétaire et l'équipier.
Tous les scénarios sont possibles dès lors qu'ils sont acceptés par les deux parties entre l'intérêt et le plaisir qu'elles vont tirer de l'aventure.

Et tant pis pour les joueurs de crécelle qui nous proposent de réfléchir à la manière dont notre monde évolue !

24 déc. 2016

Bonsoir à tous,
merci pour vos commentaires, je ne ma sens pas si seul sur ce thème.
Bonne fin de semaine et très bonne fête de fin d'année.
Très bon réveillon.
Philippe.

24 déc. 2016

Quand j'ai convoyé mon 27 pds de Bénodet à Paimpol je n'ai rien fait payé aux Équipiers pas même les trois restaurants et j'ai payé le billet retour d'un des Equipiers. L'autre habite à destination.

24 déc. 2016

Pas besoin d'un guide pour "faire le mont blanc " De même pour le mont Blanc ,l'équipement sera très succinct .

28 déc. 2016

ben ..il regarde des vidéos sur le net !! :mdr:
:jelaferme:

24 déc. 2016

J'aimerais rentrer dans le concret.

Un propriétaire cherche un équipier pour ramener son bateau de la Martinique en Métropole.

il propose de partager la caisse de bord , les frais de port, les frais de carburant.
Pour la caisse de bord , tout le monde est d'accord.
Si dans la caisse de bord , il y a un litre de whisky par jour , plus un peu de rhum , quantité minimale nécessaire au propriétaire pour se sentir en forme , et que l'équipier ne boit que de l'eau, il pourra y avoir problème.
Pour le carburant , sur un voilier ça ne devrait pas aller bien loin, tout le monde est d'accord.
Si le propriétaire n'accepte pas de "se trainer à moins de 6 noeuds ", et que la totalité de la traversée ou presque se fait au moteur, le coût cesse d'être négligeable, le plaisir d'être en mer , en, prendra un coup..

Les frais de port dans un convoyage transatlantique c'est peanuts.
Si pour des raisons aussi diverses que variées ( mauvais temps , avaries ) le bateau doit rester un mois aux Açores , le coût va de nouveau être sensible.

Dans les trois cas , l'équipier ,n'a aucune prise sur les événements , ne peut que les subir.

j'ai navigué une quinzaine de jours avec Calypso il y a quelques années sans aucun problème , les conditions avaient été définies au départ , l'entente avait été parfaite.
Calypso est un mec réglo.

Plus récemment avec un autre ,idem, pas de problème , les conditions avaient été clairement définies et respectées , c'est moi qui à l'arrivée ai insisté pour lui payer la moitié du GO qui n'avait pas été prévu.

Une autre expérience m'a laissé un mauvais souvenir. Pas moyen de discuter les conditions avant le départ , on est entre amis, ne parlons pas de ça .
Je me suis retrouvé fortement invité à régler la totalité des frais de port, invité chaque soir à payer le restaurant pour les deux, tout ça dans le non dit , mais le très explicite .

Il y a des tas de formes de convoyage , par exemple convoyer un bateau de Lorient à Santander.
Monsieur préfère avoir un équipier à bord pour la traversée , madame préfère prendre l'avion , puis faire du cabotage avec monsieur.
Pourquoi pas , dans ce cas , pour moi , il n'y aura aucun problème pour partager la caisse de bord , si le gars est sobre , ni à payer le voyage retour , pas très élevé en bus.
Idem pour convoyer un voilier des antilles en métropole , la caisse de bord si elle est sobre , le voyage allé en low cost pas de problème , les frais de port , si on défini à l'avance une durée maximum , le carburant , de même si c'est défini à l'avance.

Par contre , se faire ch....a faire des sceaux de puces de port en port avec un gars qui passe son temps à raconter sa vie , se faire ch...tous les soir au restaurant avec la promiscuité qui va avec et la facture qui suit , on a le droit de ne pas aimer.

24 déc. 2016

Pour ma part 3 transats sur catas,on partage la bouffe entre tous,le reste a la charge du proprio,pour moi ceux qui veulent faire du fric sur le dos des équipiers devraient changer d'intitulé et proposer charter!!! Question de franchise tout se regle au depart,bien mettre les choses au clair.

24 déc. 2016

Désolé, le mec qui veut faire une traversée genre la corogne / madere c'est pas long mais je ne suis pas la pour le nourrir, on à pas besoin de lui, donc si il embarque... il casque.
Nous sommes à 2 donc besoin de personnes, c'est lui (elle) qui fait la demande d'un embarquement, nous avons nos conditions libres à lui (elle) d'accepter.
Je ne parle pas de skipper confirmé ou de convoyage, juste des "équipiers " qui cherchent un embarquement pour rejoindre une destination ou envie d'aventure.

25 déc. 2016

@Matsyl

Tu me fais rêver !

24 déc. 2016

en meme temps vu le ton , tu ne dois pas en avoir souvent ...

26 déc. 2016

Oui c'est un peu (entierement)vrais, nous sommes du genre "insociable" évitant aux maximum les marinas, les mouillages surpeuplés, alors un équipier....

26 déc. 2016

Merci pour cette franchise :)

25 déc. 2016

Il y a le convoyage,à faire entre 2 points précis ou la croisière (ou régate)
dans laquelle l'équipier aura peut etre son mot à dire.On n'est pas dans le même cas de figure.
La compétence de l'équipier compte aussi dans la décision de ce qu'il aura à payer.L'équipier débutant (voire ultra débutant) qui ne sait presque rien faire(l'emmener est lui rendre service) ne peut pas être mis au même niveau qu'un équipier confirmé ou expérimenté qui va compter (quarts de nuits,maneuvres,etc....).

25 déc. 201625 déc. 2016

on peut comparé avec une maison :lorsque j'invite quelqu'un chez moi a partagé une soirée ou un diner je ne le fait pas payé mais comme il est en principe éduqué il apporte une bouteille et des fleurs pour Madame ...cela s'apparente à la croisiere

Par contre si j'ai des travaux à faire et si je demande un coup de main c'est moi qui est débiteur donc je l'invite au resto lui et sa femme apres l'avoir nourri ...cela s'apparente au convoyage

25 déc. 201625 déc. 2016

"Par contre si j'ai des travaux à faire et si je demande un coup de main c'est moi qui est dépiteur donc je l'invite au resto lui et sa femme apres l'avoir nourri ..."

Et dans ce cas, pas de fleurs pour sa femme ?
Même pas un bouquet de chardons qu'elle prendra à pleines mains ?

Quelle déception !

25 déc. 201625 déc. 2016

Calypso à tous dit : '' il est en principe éduqué'' et en plus ça marche dans les deux sens !

Dernièrement un ''pro'' sachant que je fais de temps en temps des convoyages pour des potes , a demander par l’intermédiaire d'un copain si je voulais l'accompagner pour la Grèce ! ... Cool !!!! caisse de bord a deux ,port payer par le proprio , .............retour de Grèce a ma charge !
:lavache:

ma réponse a était :( emoticon qui pointe un index vers le ciel )!
Tous les matins un pigeon se lève !
Entre une virée entre potes et une véritable aide a convoyé ,Il y a de la place pour tous mais les conditions sont claires AVANT !
:topla:

25 déc. 201625 déc. 2016

Bon exemple.
C'est bien ce que je dis plus haut.
Tout se joue sur le rapport qu'il y a entre l'intérêt du propriétaire et le plaisir potentiel de l'équipier à accepter le deal.
Si j'avais vraiment eu envie d'aller faire une nav en Grèce, j'aurais marché dans la combine.
Ca ne m'aurait pas choquer de devoir payer le billet retour.

Tout dépend du contact que tu as avec le propriétaire.
Un mec qui me propose d'être son larbin, quelles que soient les conditions, il devra aller voir ailleurs.
Si le contact est bon et que je sens que le mec n'est pas particulièrement à l'aise financièrement, je peux revoir les paramètres de mes équations d'une autre manière.
Pour moi, il n'y a aucune règle à priori.

C'est avant tout une question de feeling et d'intuition.

Je n'ai jamais été déçu et je n'ai jamais rien regretté bien que les règles aient été différentes à chaque fois.

25 déc. 2016

Je pense que chacun fait comme il veut le tout est que les choses soit claires avant de partir.
Personnellement j'ai invité des amis pour quelques jours ou deux semaines je n'ai jamais fait payé la place de port et le gazole car ils m'avaient rejoint part leurs propres moyeux (trains à leurs frais) et moi j'étais en croisière et je ne changeais pas mon trajet et je n'avais pas besoin de leur aide c'était seulement un plaisir entre amis.
Comme c'est des personnes bien élevés ils ont participé d'office aux frais de nourriture.

Dans un autre cas j'avais embarqué à ma demande un voisin de ponton pour traverser le golf de Gascogne dans ce cas la nourriture était prévue pour lui avec un accord au départ, j'ai proposé de lui payer le retour en train qu'il a refusé (je lui ai fait un cadeau de dédommagement qu'il a accepté )

Troisième cas avec deux voisins de pontons qui ont également des bateaux plus petits que le mien nous décidons de faire une petite croisière d'une douzaine de jours vers la Bretagne sud vers des ports qu'ils ne connaissaient pas.
Dès le départ les choses sont claires on partage tout Ports gazole nourriture et boissons.
Retour très satisfaisant avec 18 Euros par personnes et par jours.
Dans tout les cas il faut être clair et je pense aussi que les personnes qui ont un bateau se rendent mieux compte que ce n'est pas de l'exploitation et qu'ils ont fait une belle balade pour pas cher.(Quelle séjour peut on faire pour 200€ logé et nourriture pour 10 Jours ????Plus le plaisir de la voile )

J'ai aussi rencontré des gars qui loue un bateau pour 1500€ la semaine et qui payent les ports le gazole et la bouffe avec un total impressionnantmême à 4 ou 5
Donc ou est l'exploitation dans le cas ou le bateau est déjà fourni pour rien????

25 déc. 2016

En loc, le total peut être impressionnant selon le nombre de jours passés.
Après bientôt 15 ans d'expérience de loc avec "ma bande", on se retrouve toujours avec les mêmes chiffres.

C'est, en gros, 100€/tête/jour en comptant tout, c'est-à-dire voyage (train/bagnole souvent 1000km aller-retour), repas et boissons (on ne se prive jamais) et loc du bateau sachant qu'on loue le plus souvent en basse saison ou en saison intermédiare.
C'est un calcul fait pour des WE de 3 ou 4 jours.

Après, cette moyenne journalère peut baisser si tu allonges la durée de loc : plus tu loues longtemps, plus le coût moyen à la journée baisse, plus tu amorties le coût du voyage, le prix de l'alimentaire/boissons restant stable quelle que soit la durée.

25 déc. 2016

Tu connais celle de coluche.

www.dailymotion.com[...]eur_fun

L'auto stop ne se fait plus , mais le bateau stop , c'est très tendance.

Ceci étant , il y a sans doute aussi des bato stoppeurs très sympa , comme à coté d'auto stoppeurs comme celui dépeint par Coluche,(ça existait effectivement) il y avait des auto stoppeurs très agréables.

26 déc. 2016

Moice que je préfère c'est ''participation go et ports'' pour une transatlantique...

26 déc. 2016

Il est malgré tout assez difficile à un équipier qui refuserait une participation de 15/20€ jour la jugeant excessive de vivre à terre avec moins que cela dans les coins que l'on fréquente généralement en bateau.
Un propriétaire devrait être débarassé de tout sentiment de culpabilité lorsqu'il demande une participation à ce niveau-là et un équipier devrait être très heureux de s'offrir des vacances à si bon compte.
Lorsque des tensions se produisent en croisière, elles ont généralement une autre origine que l'argent. Mais c'est par le biais de l'échange monétaire que souvent elles s'expriment

26 déc. 201626 déc. 2016

La question de départ était bien à propos du convoyage et pas de la croisière et se plaçait dans la cadre du proprio demandeur.
On est là dans un rapport commercial et toute peine mérite salaire.
En tant qu'armateur , je paye ! (Y compris le billet avion retour)
En revanche, pour de la balade, un passager supplémentaire inconnu cad pas amis ni famille, sera bienvenu de participer à la caisse du bord.Sauf les frais de port et GO parce qu'avec ou sans lui, on aurait fait escale quand même et on aurait payé de toute façon.
Un gars que je connaissais outre mer, c'était fait allumer pour travail au noir (sans jeu de mot de mauvais goût ) parcequ'il faisait participer des gens pour des sorties pêche au gros en partageant les frais GO de sa grosse vedette qu'il n'aurait pas eu les moyens sinon d'utiliser aussi souvent...Sa prestation "bouche à oreille" comprenait GO, apéro et bouffe, dénoncé par des pros, ce retraité avait eu de gros soucis alors qu'il ne faisait pas de bénéfice.

26 déc. 2016

quoi de choquant qu'il se soit fait taxer ?!!!!

26 déc. 201626 déc. 2016

Rien au contraire, mais on est dans le cas de la participation aux frais pour une activité de croisière comme quand certains des posts précédents estiment normal de faire payer les équipiers. ..

26 déc. 201626 déc. 2016

Ps : question subsidiaire : combien ça coute environ de faire remonter par mer un 12 m de Mediterranée vers LR ? (Un pote qui n'a pas beaucoup de temps hésite sur un achat de canot non dispo en Manche Atlantique )

26 déc. 2016

rien si c'est toi qui le fait ..

26 déc. 2016

Héhé, ni le temps ni l'envie, je lui conseille le camion à 4000 € , se sera moins d'emm. que de naviguer sur un bateau d'occas inconnu et de le voir finalement bloqué à Lisbonne avec un joint de culasse HS parceque le super skipper pro aura mis à fond contre l"ali?é portugais"...

26 déc. 2016

Je trouve aussi normal que l'équipier paye sa nourriture (caisse de bord).
C'est vrai qu'il faut que les choses soient claires des les départ.
L'annonce du skipper doit etre claire et précise à ce niveau (participation à prévoir de la part de l'équipier/ère).

27 déc. 2016

chacun doit assumer...
tu as besoin d'équipage tu payes.
tu veux faire du charter tu fais payer.
Si ton bateau est trop grand changes pour un petit que tu contrôleras seul.

28 déc. 2016

Bonsoir,

Là, je croix que je viens de trouver la perle des perles:

Bonjour,
Je suis skipper capitaine 200 voile et je recherche des équipiers pour m'accompagner la saison prochaine. ( 2017 ).
Il s'agit principalement de catamarans neufs au départ de la Rochelle ou des sables d'o pour l'atlantique, et de Toulon pour la méditerranée. Destinations: la méditerranée orientale. Grèce Croatie Turquie...ou autres!
Profil recherché :
Équipier motivé, non fumeur, débutant voulant connaître le large.
Les conditions:
Partage des frais du bateau entre tous.
Repas, ports,gazole, canal de corinthe si Grèce ou Turquie.
Chacun gère son retour une fois le bateau livré.
N'hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements ! A bientôt. ..
Thierry.

Il est skipper professionnel, tout lui est payé par l'entreprise pour effectuer ces convoyages qui sont des livraisons. Et en plus il veux se faire rembourser les frais de gasoil, port et autre frais que la bouffe. Trop trop fort celui-la.

Le top du top. Le beurre, l'argent du beurre, le c.l de la crémière et les les mur pendant qu'il y est......

Bonne soirée à tous.

Philippe.

29 déc. 2016

Ce au il faut savoir, c est qu il'y a des boîtes qui te font le plein de gasoil, et si complément il y a à faire, c est de ta poche.....donc le skipper qui aura fait son chiffre d affaire journalier de 300 euros ( il n a pas encore payé ses charges la.... ) pour avoir bossé 24 heures non stop, il n a pas trop envi de de se faire raquettes de 400 litres de gasoil....
La réalité des convoyeurs n est pas rose, après quand c est le proprio qui est à bord et demande de grosses participations, c est autre chose.

30 déc. 2016

Le problème ne sera pas , on fait quoi , mais : le skipper dira : c'est moi le skipper , je mets le moteur ,et vous payez le GO, c'est moi le skipper , je passe par le canal , et vous payez le passage.

La personnalité du skipper lui permet sans doute d'affronter ce genre de situation sans problème métaphysique.

30 déc. 201630 déc. 2016

Certes, le monde du convoyage n'est pas rose. En général, le convoyeur est payé au mille. Dans ce genre de conditions avec les équipiers vont arriver immanquablement des problèmes du genre: on marche à 3,5 noeuds à la voile, or le plan de route du skipper est de 5,5 noeuds. On fait quoi? On met le moteur aux frais de tous ou on reste à la voile?
Idem pour le passage du canal de Corinthe. Moins cher, si le vent est correct, on fait le tour, mais plus rapide si on prend le canal et plus intéressant pour le convoyeur si on divise la facture par le nombre d'équipiers.
Quand même un peu curieux comme logique et source de beaucoup de problème.
J'ai participé comme équipier au convoyage d'un bateau entre la Slovénie et la Turquie. Prise en charge de tous les frais par le skipper à l'exception de mon retour. Les choses étaient claires au départ.
Maintenant, huit jours de navigation non stop à deux, c'est pas forcément reposant. Mais bonne expérience et belle rencontre avec le skipper.
Marc.

29 déc. 2016

S'il ne demande pas aux équipiers de l'inviter au resto, c'est qu'il est mauvais. ;-)

29 déc. 2016

Convoyage ne signifie pas corvée pour tous, cela peut aussi être un grand plaisir, voir la navigation autrement qu'en faisant des ronds dans l'eau.

CaptainRV

29 déc. 2016

et bien il est bien preferable de faire des ronds dans l'eau que d'etre pris pour un pigeon et d'etre en plus content

29 déc. 2016

A l'époque je l'ai fait quelques fois je n'ai pas eu l'impression d'avoir été pris pour un pigeon.
J'avais besoin de faire des miles pour le permis B et je payais les frais et mon billet retour.
Cela m'a permis de naviguer sur de beaux bateaux sans que cela soit très onéreux.

29 déc. 2016

Sans cité de nom il y a un grand affreteur de vieux greement en Bretagne qui "invitait" des équipiers pour convoyer ses bateaux et faire les sorties avec passagers ...mais la ficelle a été tellement tirée et usée qu'il a bien du mal à trouver des pigeons maintenant . Et Les Aff mar ont mis leur nez dans la combine

29 déc. 2016

Si c'est de la plaisance ; frais partagés . Si c'est du convoyage , l'équipier doit être défrayé .

29 déc. 2016

Livrer des bateaux, car le convoyage c'est en réalité cela, se fait souvent en dehors de règles professionnelles. Il faudrait que ceux qui embarquent soient sous contrat salarié avec les protections sociales habituelles.
Ce type de convoyage est différent de celui décidé par un propriétaire qui souhaite changer de zone de navigation. Dans ce cas là le propriétaire est à bord et la contribution demandée aux équipiers ne devrait pas dépasser les frais de nourriture.

29 déc. 2016

enfin il ne faut pas deconner tout de m^me . Lorsque l'on demande "un coup de main" pour convoyer son bateau d'une zone à une autre on peut tout de m^me offrir l'apero , la nourriture ,et invité l'équipier au resto...
-quelle époque !!!

29 déc. 201629 déc. 2016

Du calme. J'ai fait une transat retour avec un trés bon ami qui avait fait quelques saisons aux Antilles. Je n'aurais pas accepté de me faire prendre en charge. Attention aux jugements à l'emporte-pièce. Se ménager ne peut pas nuire.

29 déc. 2016

et c'est toujours l'exception qui dicte la regle generaliste sur ce forum !!!comme d'hab :alavotre:

29 déc. 2016

Mais, José, qu'est-ce que tu nous fais là ?

Il ,'y a pas deux situations identiques. Entre le loueur pro qui prend un bateau sorti de chantier pour lui faire traverser l'Atlantique et qui paie un skipper pro pour le faire et le particulier ou l'assoc qui veut changer de bassin de navigation, comme partir d'Antibes et avoir un bateau au départ de Grèce ou de Sicile, on ne parle pas de la même chose.
Je dis simplement qu'un convoyage privé sans contrainte de temps peut aussi être un bonheur pour un équipier qui veut découvrir un autre type de navigation.

CaptainRV

29 déc. 2016

a chacun ca façon de voir le monde ,mais pour ma part lorsque je demande ,je dis bien demande un coup de main pour quoi que ce soit je ne demande pas en plus de participer aux frais.

29 déc. 201629 déc. 2016

j'ai un copain qui a rendu service l'hiver dernier en tant qu'équipier pour convoyer un bateau en Martinique il n'a rien payé m^me pas son billet d'avion retour ...et il était tres tres content de son voyage ...

enfin pas grave

il est vrai que maintenant pour faire les vendanges dans les chateaux prestigieux l'on doit payer ,et ça se bouscule au portillon ..

30 déc. 2016

il est bien éduqué ,mais ce que j'essais de dire c'est que le demandeur d'un coup de main n'impose pas en sus une participation aux frais ...ensuite à chacun de voir biensur

30 déc. 2016

J'ai sollicité un équipier alors que j'étais aux Açores seul avec mon bateau suite à la défaillance d'un autre équipier qui lui contribuait à la caisse bord. J'ai payé son billet d'avion et fait l'avitaillement à mes frais et je considère qu'il m'a rendu un grand service.
Comme dit plus haut et quelles que soient les certitudes de certains, aucune règle n'est applicable en matière d'embarquement d'équipier non professionnel. C'est à chacun de peser les intérêts réciproques de la manière la plus transparente possible et de sceller un accord. Bien souvent on pense que si l'on est trop précis avant le départ on risque de détèriorer une relation qui doit s'établir à demi mot et dans la confiance. C'est une erreur.
Au-delà même des frais un des points cruciaux qu'il faut aborder est : l'équipier aura-t-il sur le bateau une zone d'intimité à lui. Une cabine par exemple. Pour certains c'est important pour d'autres pas. Moi je pense que c'est important lorsque la croisière est supérieure à 15 jours. La santé, les choix alimentaires etc... doivent étre abordés. Je connais des équipiers qui ont embarqué avec un ivrogne et pour lesquels ça a été un calvaire. Mais un équipage composé de "jusqu'à plus soif" peut faire un équipage heureux.
;-)

30 déc. 201630 déc. 2016

Tous les ans je monte à Beaulieu Rivers pour la grande "Jumble boat" le 4 ème week d'avril,en face de l'ile de Wight.
Je pars toujours avec 2 équipiers amis et souvent 1 ou 2 personnes supplémentaire. Je demande toujours à chacun de ramener au bateau l'équivalent de ce qu'il va boire et manger à bord. Les frais de port et éventuellement de gasoil sont à ma charge vu que je les aurais eu de toute façon. Il m'est arrivé qu'une seule fois ou un gars n'a pratiquement rien ramené, mais bon, il n'est plus revenu.
Me concernant, je préfère partager une traversée à plusieurs c'est plutôt sympa que de me retrouver seul dans ce genre de balade, ça permet de mieux profiter du voyage surtout quand il y a des quarts et ça ne me viendrait pas à l'idée dans ce cas précis de faire financer mon plaisir par les autres et d'ailleurs, j'ai déjà eu de belles surprises, dont un jour un billet de 100 euros glissé dans mon livre de bord en toute discrétions, ou des invitations après coup... :-)
Pascal :alavotre:

03 jan. 2017

Sic de shazzan '' Je demande toujours à chacun de ramener au bateau l'équivalent de ce qu'il va boire et manger à bord''

ça fait pas trop d' Alcool a bord ? :reflechi: :mdr:

En tous cas je sait avec qui je naviguerais volontiers ! :heu: :alavotre: ;-)

03 jan. 2017

Il vaut mieux faire un prévisionnel de ce qu'on demande d'apporter . Quand je faisais de la régate , nous mangions à bord tous ensemble . Spontanément les équipiers amenaient quelque chose à bouffer . Nous étions 4 et sans se concerter , chaque équipier amenait 8 tranches de jambons !!!!!!
une autrefois , parti pour 2 jours lors d'une SNIM ventée , nous étions sur un samouraï et un équipier tout joyeux nous a sorti un munster comme étant la huitième merveille du monde . On s'est tous précipité en même temps pour alpaguer le munster et le foutre à la baille . L ' idée de cohabiter 2 jours dans un samouraï à 4 avec un munster était intolérable .

03 jan. 2017

Entièrement d'accord, en plus le munster ça sent bon et aurait pu faire paravent aux senteurs corporelles de l'équipe Océanix !
:mdr:
Et le munster en plus est très utile en cas de contrôles;
les diverses maréchaussées terrestres et maritimes ont le nez sensible, j'ai déja essayé, cela marche très bien !
:mdr:

03 jan. 2017

En fait Guy, pour être franc tu as raison, ça fait bien souvent "trop" surtout pour ceux qui ne naviguent jamais, ils ne savent pas que le mal de mer existe aussi en cata, alors il me reste tout de même des restes que je ne jette pas à la mer ! ;-)
:alavotre:

03 jan. 2017

Je ne veux pas sous-estimer le Munster mais je suis convaincu que, même bien fait, au bout de 2 jours, il sentira toujours moins fort que 4 régatiers en train de faisander dans un Samouraï !

04 jan. 2017

Le Munster même à bord d’un Samouraï n’est que n’est que léger effluve a côtés du roi des fromages qui put le très colérique ‘’vieux Lille’’ ou ‘’gris de Lille’’..... un des rares fromages à lait pasteurise interdit aux femmes enceintes et aux gens malades !!! :coucou: :-D :-p

30 déc. 2016

Une fois j'étais appelé en catastrophe pour le convoyage (gratos) d'un cata avec le proprio pour environ 3 semaines. Quand je suis arrivé à bord on m'a annoncé l'avitaillement est fait pour 8 jours. Tout est OK donc départ immédiat. En fait d'avitaillement il avait fait surtout le plein de grosses boites de raviolis et de bouteilles de coca. :-( Heureusement que j'avais amené qque nourriture sympa et qques boissons plus agréables (à mon goût) ça nous a permis de tenir jusqu'à la première escale.
Les fois suivantes je me suis toujours inquiété avant le départ des conditions. :heu:

30 déc. 2016

et bien pour ma part c'est plus simple ,mes équipiers m'envoie la liste de ce que je dois prévoir comme ravitaillement ainsi no probleme !! :alavotre:

31 déc. 2016

pareil même!

31 déc. 2016

Pour moi , ravioli et coca pendant huit jours , pas de problème.

03 jan. 2017

J'avais l'impression de pouvoir bouffer n'importe quoi , la bouffe n'étant pas à priori un problème .
A la réflexion, des tripes à la mode de caen même arrosées de bordeaux millésimé , pas possible.

03 jan. 2017

Boites de raviolis et coca !!!???
:oups:
Pour moi c'est homme à la mer de suite !
:mdr:

03 jan. 2017

En dehors du convoyage, prendre un(e) équipier(e), est un peu litigieux, un titulaire du cap...machin, il travaille, je suis entièrement d'accord.
Après je ne vois pas ou il est illégal, de faire découvrir le plaisir de la voile, notre amour pour la mer à des couples en vacances, avec une participation minimale, pour les frais divers, le g o, les boissons, et un léger supplément pour le bbq sur la plage et le champagne....

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

Souvenir d'été

  • 4.5 (162)

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

novembre 2021