Décryptage du génome d'une algue clé pour l'écosystème

Voilà l'article que j'ai lu sur Yahoo.
J'ai maladroitement présenté ça dans un fil qui, a ma demande est parti aux oubliettes.
J'avoue que je ne sais pas vraiment quoi penser de ce genre de découverte : les motivations, l'exploitation, les impacts et les déviations possibles.
Alors si il y a quelqu'un qui s'y connait un poil, ses explications seraient les bienvenues.
J'aimerais aussi connaître votre point de vue et vos réactions sur ce genre d'annonce, du style :
C'est super, les scientifiques ne lachent pas le morceau et cherchent des solutions
ou au contraire :
Qu'est ce qu'ils cherchent encore à faire ? A quand les OGMs de la mer,....
enfin vous voyez le genre.

Bon , assez clavioté v'là l'article :

"""""""""
Décryptage du génome d'une algue clé pour l'écosystème

WASHINGTON (AFP) - Une équipe de scientifiques américains a annoncé jeudi avoir décrypté le génome de la diatomée, qui appartient à une famille d'algues microscopiques des océans, dont la fonction est selon eux d'une énorme importance pour contenir l'effet de serre dû à la pollution.
"Ces organismes sont extrêmement importants dans le cycle du carbone de la planète", a expliqué Virginia Armbrust une océanographe de l'Université de l'Etat de Washington (nord ouest) et principale auteur de la communication à paraître dans la revue américaine Science datée du 1er octobre.
Ensemble ces algues, à la structure cellulaire simple, produisent chaque année jusqu'à 40% des 50 à 55 milliards de tonnes de carbone organique dans les océans. Pour ce faire elles utilisent la dioxide de carbone qui provient notamment de l'échappement des moteurs automobiles et de la combustion du charbon. Dans ce processus la diatomée produit de l'oxygène, ont souligné ces chercheurs.

En outre, ces algues microscopiques sont une importante source de nutrition pour un grand nombre d'organismes, ont-ils relevé.

Les recherches sur le séquençage du génome de la diatomée dont les espèces sont regroupées dans la famille dite "Thalassiosira pseudonana" permettent de mieux comprendre comment ces algues se développent dans le milieu marin, a expliqué le professeur Armbrust.

"Cette compréhension est importante car les Thalassiosira et autres phytoplanctons sont des composants essentiels du rôle de la biosphère pour contenir le réchauffement global de la planète", a-t-elle ajouté.

"Maintenant que nous pouvons mieux voir comment fonctionnent les diatomées --notamment comment elles utilisent le nitrogène, les matières grasses et le silicium-- nous sommes mieux armés pour comprendre l'impact des modifications de l'environnement sur l'accroissement ou la diminution de l'abondance de ces algues", a fait valoir cette océanographe.

Cette recherche a été financée par le ministère américain de l'Energie et réalisées à son "Joint Genome Institute" en Californie.
"""""""""

on peut le trouver ( et d'autres liens) à :
fr.news.yahoo.com[...]tf.html

L'équipage
01 oct. 2004

Tu bégaie Even.....

On l'a lu et on est allé voir le texte sur l'internet et tout et tout. Bon ben c'est bien et tout ça. Les scientifiques y s'bougent. Ce qui est chouette c'est que ces algues vont pouvoir donner bonne conscience aux polleurs puisque que ça remet les chose d'equerre, il vont pouvoir y aller a tour de bras.
C'est comme le type surmené: dans la main droite du café pour ce réveiller le matin, un tranquilissant à midi dans la main gauche pour tenir le coup, à 15h toujours dans la main droite un café pour se réveiller a cause du tranquilisant et un somnifère le soir pour s'endormir a cause du café.
Et ces jolies petites algues ou va les mettres a votre avis????
Nous y ira naviguer sur l'Evrest

01 oct. 2004

Téressant

Si je comprends bien:

La biosphère comprend la mer, la terre et le ciel qui forment un tout car ils échangent des corps chimiques et des températures.
Le dioxyde de carbone provoque l'effet de serre en réchauffant la planète.

Ces algues, les diatomées, bouffent le dioxyde de carbone, pour en faire du carbone, ce qui est déjà bien.
En plus, au cours de ce processus de transformation, nos héroïques diatomées produisent de l'oxygène.
Et par-dessus le marché, elles nourrissent de nombreuses espèces, et pour pas un rond!

En déchiffrant leurs gènes, on sait comment elles se nourrissent et se reproduisent.

En identifiant les substances qui limitent leur multiplication, on se donne ne chance de les protéger mieux et donc de renforcer leur rôle dans l'assainissement de la biosphère.

01 oct. 2004

pour moi ce qui vient des ricains

n'a pas toujours un réel intêret sauf peut être pour eux ça va leur donner bonne concience pour polluer à tour de bras .
Alain

01 oct. 2004

so what ? :)

j'vais essayer d'être clair :
1- depuis +/- 5 millairds d'années ce sont les algues (dont les diatomées) qui sont le poumon de la planète (la foret amazonienne consomme, elle, plus d'O2 qu'elle en produit), car elle prenne du CO2 pour en extraire le C et se faire un chouette de p'tit squelette en calcaire, le sous-produits s'appelle oxygène :).
2- on a déchiffré le genome, cela veut dire on a les plans de la p'tite machine.
3- le reste c'est du "so what".
Tout le "baratin effet de serre & co" n'a à ma connaissance jamais été prouvé; c'est une crainte, est-elle légitime ? Mystère.
On ne comtpe plus les raisonnements foireux quand on commence à vouloir dire x =&gt y =&gt z.
Exemple : je suis aller il y a 6 mois au casino, j'ai joué 1€ et j'en ait gagné 100 €, cela me permet d'écrire un théorème vérifié : à chaque fois que l'on rentre dans un casino, si on mise 1 € on en gagne 100.
wait & see

01 oct. 2004

non,bien sure,mais.....

quand les ricains se mettent à bricoler dans les cellules,je trouve ça inquietant,les OGM,à ce stade là si ces mecs se gourrent,c'est fin du spectacle.
et en plus,si il peuvent mettre des brevets sur leurs chtites bebetes,il va faloir payer pour respirer......j'ai une comfiance limité en ces lascards.....

01 oct. 2004

Pour moi,

C'est la première fois qu'on communique ce genre d'info qui bouscule c'est vrai le raisonnement des écologistes(politiques) qui parfois, mais ce n'est que mon sentiment, sont assez alarmistes.

Curieusement, en tapant ces mots le doute m'habite...

Qui doit- on croire? Mon optimisme chronique voudrait que je me réjouisse de cette trouvaille et ma méfiance maladive me sussure de me méfier de l'intox...

Je suis du signe de la balance, ça ne m'aide pas... Mais je vais suivre les débats contradictoires s'il y en a.

Alain, pas scientifique ni malin...

est ce que

les americains se justifient en disant qu'en polluant ils font du bien au plancton ??

01 oct. 2004

mais trés realiste....

et tu as raison,on nous habitue doucement à ne plus choisir la sauce avec laquelle on va nous manger...........
ma confiance en l'homme en general et au cow boy en particulier,me pousse doucement a devenir realiste,ho!! pardon,parano,c'est pareil...
et pourtant,j'aimerais tant y croire ,en l'intelligence humaine....

gg. :-(.................

02 oct. 2004

comme farfadet

so what ?
Ceci n'est que effet d'annonce des scientifiques pour beneficier de plus de credits (médiatique donc pécunier).
De l'avis meme de grands geneticiens (axel kahn par ex.) décrypter le génome ne sert pas à grand chose en soi-meme...

Donc on sait depuis longtemps que la source de base des proteines dans la chaine alimentaire est crée grace au phenomene de photosynthese.
Pour simplifier a l'extreme cette reaction produit du C + 0² a partir du CO² + H²O plus l'action des UV.
C'est la base de la vie sur terre....
Donc le fait de connaitre le genome des diatomées ne va pas nous permettre de fabriquer plein de diatomés pour absorber le CO²....

Mois ça me fait kiffer que les scientifiques retournent le systeme médiatiques en faisant de grand coup d'annonces pour avoir plus de credits.

02 oct. 2004

Pourquoi ...

voudriez-vous que les scientifiques soient des "SuperMan" ?

Ils sont obligés de faire de la pub pour avoir des sous, c'est vrai, je suis (mal) payé pour le savoir. Et s'ils le font ce n'est pas de gaîté de coeur, mais parce-que le citoyen les y oblige, car le citoyen n'écoute que ce qui fait du tintamarre :-(

En réalité les scientifiques subissent les mêmes lois du marché que chaque citoyen, et aussi les mêmes lois statistiques: il y a quelques génies, quelques idiots, et une majorité de silencieux qui font leur boulot consciencieusement.

Ce décryptage du génome n'est probablement pas une merveille. Mais profiter de ce micro évènement pour faire passer un message au plus grand nombre est une bonne chose.

Si donc 10 personnes sur HEO on appris un truc nouveau concernant le fonctionnement de l'écosystème grâce à ce micro-évènement médiatique, c'est gagné et suffisant pour justifier le post :-)

02 oct. 2004

A propos ..

j'ai lu cette semaine dans une de nos revues pour spécialistes qu'on remet peut-être en selle la production d'énergie non polluante grâce à la différence de température entre la surface des mers et le fond (20° environ) dans la zône intertropicale.

Des machines expérimentales ont été faites sur des barges, jusqu'à 10 MW. Les rejets sont uniquement thermiques (on remonte l'eau froide du bas vers le haut). Le rendement est très faible, mais compte tenu des masses disponibles, la ressources est quasi infinie.

Il pourrait y avoir des effets bénéfiques sur l'écosystème, car le refroidissement de surface contrebalancerait les réchauffement par ailleurs et diminuerait les effets cycloniques.

D'autre part le brassage vertical ramènerait en surface des microorganismes qui pourrait faire revivre certaines zônes marines désertiques.

Le coût du kW produit serait suffisamment comptétitif pour intéresser des investisseurs.

02 oct. 2004

Merci Robert de ces infos

qui sont assez optimistes quand même!
En effet, on en découvre tous les jours donc faut pas désespérer du genre humain et de notre planète qui évolue mais qu'on continue à découvrir.
Bravo les scientifiques, continuez!

N.B.; carrément hors sujet mais les progrès de la science m'ont été utiles au mois de juin car au lieu de m'ouvrir le buffet, ils sont passés par le poignet pour me déboucher mes coronaires. On ne peut rester insensible à ça, si?

Cordialement, Alain

02 oct. 2004

tout ça,c'est trés bien.mais.....

si un petit malin trouve dans cette histoire le moyen de se faire de l'oseil en quantité,croyez vous vraiment qu'il va passer à coté....?

gg. :-(.............

ps : normal mon VO.qu'il ne t'ai pas ouvert le buffet,avec la couche de poils et de couenne que t'as ils auraient niqué tout leurs outils...
les bestiaux comme toi,ça a la peau dure.......

02 oct. 2004

toujours aussi provoc ....

depuis 1985, la mode c'est (cela a été) les biotechnologies, whaouh, rien qu'avec un nom pareil, le pied !!
Le problème c'est qu'ils (nous tous aussi un peu) ont mis +/- 100 milliards de $ sur la table pour pas grand chose, :-( :-(
pas vraiment rien mais rentabilité du roro investi ==&gt nul
vers le milieu/fin des années 1990, les "zinzin" (investisseurs institutionnels) ont commencé à se dire ==&gt plus un $ dans ce tonneau des danaides.
alors il fallait trouver une soluce, et bingo le décriptage du génome !!! en voila une bonne idée, because, tout le monde (evenkeel en 1er
:-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D) est prêt à penser, et dire ==&gt si connait on le genome on peut TOUT faire; comme si connaitre le plan détaillé d'une raquette de tennis me permettrait de gagner rolland garros (et pas en vétéran !)
donc il FAUT des effets d'annonces

Pour info, on connait TRES BIEN le genome de c'te saloperie d' HIV (SIDA), et on attend encore les conséquences pour les patients.

02 oct. 2004

Tu démontres quoi , Farfadet ?

t'as un compte à régler avec quelqu'un ou quelque chose ? :-)

02 oct. 2004

je demontre rien..

je montre, décrit, qq chose qui ne me satisfait pas,
quoi faire d'autre ?

02 oct. 2004

Pause gastro !

Pour le moment les rares OGM qu'on trouve en Europe, c'est surtout le betail qui les bouffe, aprés les farines animales...

Mais j'ai souvenir d'un reportage de thalassa sur des saumons transgéniques, modifiés par un labo de la cote ouest américaine, pour une croissance ultra rapide en élevage.
Ma question: un de vous en a t'il bouffé? et quel goût ça à?

Bonz sur ce je vais finir mon poulet à la thaï :((

02 oct. 2004

encore plus provoc que moi !!

ben oui, le palu tue +/- 2 millions de personnes par an, recherche sur le palu ==&gt .... (soupir)

PS pour l'amazonie, il ya production d'O2 au niveau de la canopée mais en dessous, au nievau du sol, le total des matières en décomposition (sous climat tropical temperature 30° et hydrometrie ++) consomme plus O2 que les arbres en produisent
:-(

02 oct. 2004

peut-etre ?

Que farfadet veut dire par la que les sommes employés pour décrypter le genome pourrai eventuellement servir à d'autre domaine de recherche qui ont des applications concrete dans le domaine de la santé.
1ere cause de mortalité sur terre : le palu et toutes ses variantes.Credits pour eradiquer ce probleme: pas grand_chose, progres nul depuis plusieurs décennies.

Mais bon ça touche que le tiers monde alors.....C'est pas comme la myopathie qui touche qq cas seulement et qui a des credits considérable..
Idem pour le sida et toutes les maladies qui ne touchent pas les occidentaux...
En plus , les decouverte en genie genetique sont souvent le fait de labo privé qui n'hésite pas à faire pleurer le public avec des gosses en chaises roulantes pour ensuite realiser de gros profits avec les traitements developper grace en partie au denier public ou au benevolat.
Labo qui bien sur ne donnera pas le traitement aux personnes qui n'ont pas les moyens de se le payer.

ps farfadet: comment explique tu le coup de l'amazonie qui consomme plus dO² qu'elle n'en produit?

02 oct. 2004

rentabilite et recherche

chers vieux amis

comment comparer deux douleurs, deux souffrances et surtout deux connaissances : myopathe et palu.
La recherche c'est aussi une question d'hommes et certains chercheurs sont peut etre touche plus par la myopathie du cousin de leur femme que par le palu.
C'est dur d'entendre critiquer ces recherches genetiques. Bien sur que pour l'instant cela ne sert a rien de savoir le genome de la petite algue calcaire et alors ? Faut il toujours une rentabilite immediate ?
Bien sur que ce serait bien que plus personne n'ait le palu. Si la recherche sur cette maladie est au point mort c'est aussi par manque d'idees. il y a eu pas mal de choses trouvees mais rien qui ne fasse vraiment avancer le schmilimiliblick alors ... le marche est vaste et le labo qui trouvera un vaccin ou autre chose, il va se faire des winchs en or, ce n'est pas qu'une question de pognon.
Tout est important et interessant en bio comme en sciences ou litterature, les bosons, trous noirs et chevaliers de la table ronde ne font pas avancer mon bateau plus vite, n'empechent pas le crime, la pollution, le racisme et la betise. Aucunement rentables donc ?
Par contree si on trouvait une bebete capable dfe changer le bacon sous vide anglais de Trinidad en lonzo ou copaa, ca revolutionnerait mon univers quotidien.

Allez, on prefere les biotechnologies aux armes nucleaires ou aux extremistes de tous poils.

02 oct. 2004

Enfin ...

Win'z , une parole véritable :-)

03 oct. 2004

je ne suis pas particulièrement écolo, ni spécialiste de la chose

mais il on considère que la science a la capacité ed pourir la planete, il faut bien alors admettre naturellemnt qu'elle a aussi la capacité à la sauver...

juste une petite histoire courte:

c'est un produit chimique miracle des années passéesl le CFC qui fait plein de choses et qui a plein d'avantages

la fabrication de ce produit est brevetée et les brevets sont détenus par les "grands pays industriels"

pendant tout ce temps, ce produit est absolument sans aucun danger

puis un jour, les brevets tombent et un "presque grand pays industriel" (l'Inde) annonce qu'il va produire ces CFC à 30 % du prix actuel

les grands pays décident que les CFC sont dangereux pour la couche d'ozone et interdisent sa production et sa commercialisation pour pouvoir le remplacer par les HFC qui , bien sur sont miraculeux

sauf que dans quelques années, l'Inde produira des HFC pour "à pas cher" et ces produits deviendront tricards pour etre remplacés par d'autres produits nouvellement brévetés

et ainsi de suite

:-(

amicalement

03 oct. 2004

Le coup du CFC ...

est en effet assez douteux ... d'autant plus que dans les pays en voie de développement (donc 90% de la planète) il est toujours autorisé .... sur des installations plus ou moins mal entretenues et fuiteuses :-(

Et on peut jeter une pierre dans le jardin des écolos à ce sujet, parce-qu'ils ont donné dans le panneau comme des grands :-)

03 oct. 2004

Très drôle ...

lu récemment un vaccin pour améliorer la digestion des ruminants afin qu'ils dégagent moins de gaz à effet de serre en flatulances ... Non c'est pas une blague: le ruminants représentent 20% des gaz à effet de serre !

03 oct. 2004

pour rendre écologiques les rejets gazeux des ruminants

il suffit de leur mettre une éolienne au derrière et nos amis écologues seront content, eux qui prônent l'éolienne à tout va

au fait, je vois toutes les semaines les 5 superbes éoliennes qui ornent la vallée du rhône vers Donzère

Honnetement, la cenrale nucléaire de Cruas est tout aussi belle et d'un bien meilleur rendement

je sais que je suis hors sujet... mais bon

amicalement

03 oct. 2004

entendu il y a peu...

dans la campagne de Charente Mritime il viennent d'installer 6 méga éoliennes,et béh! vous savez quoi,maintenant on entend parler de polution sonore et surtout visuelle!!!!
Il y en a bien qui marchent sur la tête :-D :-D
jacquot qui a du mal à comprendre!!

04 oct. 2004

pas facile de s'y retrouver ..

entre les fausses peurs milleranistes, les enjeux financiers à coup de milliards de $€, et la dure réalité de trop d'habitants de la planète bleue ...

04 oct. 2004

faudra-t-il..

attendre que toutes les crêtes entre narbonne et les pyrenees soient couvertes d'eoliennes mises en place par la très capitaliste "compagnie du vent" pour s'apercevoir que le pollution visuelle est insupportable. De plus un tel mur d'helices representerai un vrai hachoir à zozios de toutes sortes. Quel est le nombre d'eoliennes nécessaires pour remplacer une seule petite tranche de centrale nucleaire? Le lobby ecolo a encore frappé mais ne s'attaque pas a la source du problème : réduire la consommation d'energie. Si çà continue nos belles vaches aubrac et gasconnes devront avoir un trou du c.. avec pot catalytique!

04 oct. 2004

Va falloir répondre

à toutes ces contribs :-)

Comme dit farfadet, maintenant on connait les plans de la machine

et apres...

Rien nous dit que ca permettra de fabriquer des algues revolutionnaire qui emprisonnent le CO2. Les chercheurs sont bien obligés de communiquer et ils communiquent.

Par contre il est a peu pres certain que ce genre d'effort portera ses fruits a un moment ou l'autre et généralement en cherchant quelque chose, on trouve tout autre chose largement aussi interressant (pourquoi pas dans le domaine du palu...)

pour ce qui est du fric a faire la dedans, c'est agassant d'entendre que c'est un probleme. Non de dieu, faire du fric, tant que c'est honnete, c'est pas immoral! Quand monsieur Kirie se dit:"Il y a un trou dans le marché du Fifty de 7m, je vais me faire du pognon a en fabriquer un!" ;-) c'est pas un mal!
Alors tant mieux si quelqu'un fait du pognon en inventant un machine a diatomée captureur de CO2. Il ura répondu a une demande...

Enfin, si une éolienne est moche on peut la retirer. Un litre de petrole (ou d'uranium) brulé, l'est ad aeternam car il a fallu des millions d'années pour le créer

04 oct. 2004

le pognon...

Je ne pense pas que la decouverte du genome des diatomés soit un jour utiliser dans quoi que ce soit qui ne génerera pas de pognon.
Donc pas pour le palu car il ne touche que les pays où il y pas de pognon.
Et si un organisme bienfaisant a besoin du genome du diatomé pour résoudre qq catastrophe sanitaire ; il faudra payer et cher !!!
C'est donc ce que je deplore : privatisation de la recherche et "brevetetisation" des decouvertes.
Meme en france les credits pour la recherche diminue.
donc pour l'avenir seul les maladies de "riches" seront soignés.
Et je vous parle pas de la sécu qui va pas pouvoir rembourser longtemps des molecules dont le prix risque forts d'augmenter.
Imaginez que Pasteur ai breveté la peniciline!

04 oct. 2004

Indicativement parlant

Il semble qu'il y ait un projet de parc eolien a la pointe des Chats (ile de Groix) Ca va etre d'un croquignolet......
Pour ceux qui ont l'occasione de traverser l'Allemagne ou, encore plus joli, le Danemark, je conseille les paysages.......d'eoliene, c'est d'un typique....

07 oct. 200416 juin 2020

Good

Désolé de ne pas avoir animer un peu plus le fil mais je profitais de la science ET de ses effets pervers à l'hosto (une embolie pneumo suite à prise de médocs pour calmer une opération de l'épaule, fun isn't ? on est plein dedans, question timing j'aurais pas pu faire mieux :-D :-D ).

Bref, découvrir un génome ne préjuge pas de l'usage qu'on veut en faire. J'ai l'impression que tout le monde est d'accord là-dessus. Et les scientifiques sont des zoms comme les autres (on l'avait heureusement remarqué) et ont besoin de carburant pour effectuer leur recherches, tous OK aussi.
Ce qui me parait interressant dans ces annonces multiples pour recherche de fond, c'est qu'elles doivent être aujourd'hui démocratisées et accéssible à tous. C'est pour ça qu'on nous abreuve de toutes ces "découvertes" (en matière d'armement on est pas vraiment beaucoup informés vous avez remarqué ;-) ). Pourquoi ? Parce que ce sont des décisions que NOUS devons prendre nous même.
Les scientifiques ne décideront pas comme au 16 et 17èm de l'avenir de la planète : ils sont trop conscients que chaque médaille à son revers et qu'ils n'ont pas les moyens d'assumer leur choix.
Les finances (compagnies, industries) ne décideront pas comme au 18 et 19èm car ils sont trop conscient de leur manque de réactivité devant la rapidité des changements et nécessite un minimum de stabilité pour avoir un retour sur investissement raisonnable (en fait ce sont eux qui sont inadaptés aujourd'hui)
les politiques ne décideront pas comme au 20èm siècle. Trop de monde en lisse dans la bataille de la mondialisation pour risquer de se voir évincer rapidement à cause d'une décision malencontreuse.

Le choix nous incombe donc.
Merci aux scientifiques de rendre tout ça compréhensible et de diffuser pleinement les avantages et inconvénients, car j'aimerais qu'ils soient persuadés que nous allons jouer notre rôle de façon au moins aussi tyranique qu'ont pu le faire les financiers et les politiques ces dernières années.

Tout ça paraît certainement très naïf à la majorité d'entre vous (j'ai des excuses je viens de regarder un film pro-démocrate ;-) ) mais je pense qu'il faut aussi que le feedback existe et que les chercheurs, politiciens et investisseurs de tous poils sachent que nous avons compris le message. Nous n'aurons que le pouvoir de choisir et ça ne nous rapportera que la nécessité d'assumer ultérieurement ces choix (et surtout pas un Kopeck ;-) ), mais depuis le temps qu'on le reclame ... il est certainement temps de montrer que nous pouvons prendre une partie de notre avenir en main.

Je deviens de plus en plus long, moi, quelle merde, 3 ans en France et ....

PS pour Fafadet : j'ai pas d'idée préconçue sur ce qu'on peut faire ou pas (surtout avec les génomes dont j'ai appris à peu près ce que c'est y a pas plus de 6 ou 7 ans). A mon avis c'est une histoire de volonté plus qu'autre chose. Et tant qu'à faire, je préférerais que ça soit ma volonté plutôt que celle des autres : pas revivre l'histoire du pétrole et attendre encore 30 ans qu'il n'y en ait plus une goutte pour voir surgir comme par miracle, enfin, la pile à globermule hystérobionnique qui permet de tout faire pour moins de pollution, d'argent.....

08 oct. 2004

Pour ramener ça à notre centre d'intérêt commun,

la mer et les diatomées, il me semble interressant de voir que c'est vers la mer que les scientifiques trouvent leurs modèles et leurs jeux de test (car c'est à peu près la seule information que j'ai cru discerner dans l'article).
Sans faire de militantisme quelconque (je deteste tout ce qui commence par milit ;-) ), en tant que vulgus taxpayer, nous sommes particulièrement bien placés pour participer, suivre les recherches, demander des explications, apporter notre expérience et notre sens critique. Evidemment en tant que vulgus taxpayer.
Nous sommes riches (très riches même, et c'est pour ça qu'on nous laisse le "pouvoir" de choisir), nous avons la chance d'être éduqués et capables d'une vision planétaire.

Sans se prendre la tête à toute nouvelle annonce, nous pouvons réflechir et partager nos points de vue, juste histoire faire avancer le schmil.
Evidemment pas question d'asso, mais seulement d'une réelle prise de conscience et de ne pas rester seul dans son coin avec plein d'idées préconcues.
Comme tout le monde, pour les besoins de ma passion, j'ai lu plein de truc sur la meteo et la climatologie. Aujourd'hui, c'est devenu une mode (la peur du changement)et je trouve que l'approche catastrophe donnée par les journaleux est dépassée. Les scientifiques ont levé le lièvre (réchauffement et pétrole) il y a plus de 30 ans, ils n'ont trouvé le moyen de se faire entendre seulement depuis une dizaine d'année, avec les CFC entre autre, même si, c'est vrai, l'argument était totalement falacieu et uniquement économique. Mais le "trou d'ozone" existait bien et c'est ça qu'il fallait faire passer.
Et comme à plusieurs, il est bien plus facile de séparer le bon grain de l'ivraie... je pense que le forum est un espace tout à fait adapté pour ça
:-) .
Rien de bien neuf c'est sur, mais, sans aller jusqu'à créer une catégorie spéciale, ces infos font aujourd'hui, partie de nos préoccupations de marin d'eau douce ;-)

08 oct. 2004

Reponse a Tuco

Hello

Le génome de la diatomée est disponible gratuitement pour tout le monde sous
genome.jgi-psf.org[...]/ ;-)

Comme toute donnée générée avec les sous du contribuable américain, elle sont disponible gratuitement (ce qui n'est pas le cas en france!)

La brevetabilité des inventions est le SEUL moteur de la recherche privée qui génère 90% des inventions concretements utilisables. Toute avancée technologique a un jour été brevetée (les trithérapies, l'aspirine, la plupart des antibiotiques, le paracetamol, le 3dl, le dacron). Sans brevets, ils n'auraient jamais été inventés.

Cela dit, tu as tout a fait raison de dire que seul les riches seront soignés. De même, seuls les riches rouleront en Maserati. C'est l'économie de marché qui veut ca. On peut le regretter, essaier de limiter ses effets pervers, mais on a pas d'alternatives qui marchent ;-) mais c'est plus de la voile, c'est de la politique...

08 oct. 2004

j'oubliais...

Pasteur n'a pas développé de brevet sur la penniciline puisque c'est Flemming qui l'a trouvé bien après :-D

C'est par contre Moyer qui a breveté non pas la penicilline mais la manière de la produire industriellement (ce qui revient au même)

26 oct. 2004

Le nombre de gènes de l'homme, imprudement évalué hier à 100 000, est aujourd'hui estimé entre 20

Force est aujourd'hui de reconnaître que les mises en scène médiatiques successives - sans doute indispensables au financement de ce type de recherches - font que, depuis près de cinq ans, tous les responsables de ce consortium devraient présenter leurs excuses pour avoir été trop pressés de dire qu'ils avaient atteint leur objectif.

Ainsi, contrairement à ce tout ce qui avait été solennellement annoncé (d'abord en 2000, puis en 2001), le projet international de séquençage du génome humain est bien loin d'être achevé. Les responsables expliquent désormais que ce séquençage ne sera pas exhaustif avant plusieurs années. Pourtant, le travail accompli offre une somme considérable de résultats et d'informations.
LE MONDE | 22.10.04 | 13h52

26 oct. 2004

Le génome humain rétrécit

Le nombre de gènes de l'homme, imprudement évalué hier à 100 000, est aujourd'hui estimé entre 20 000 et 25 000.

26 oct. 2004

n.. d. d...!

voila que j'ai perdu les trois quarts de mes genes!

comme l'écart entre le génome de l'huitre et le mien n'est que de 5%, je suis trés inquiet..surtout pour les fètes..

26 oct. 2004

t'as raison michel

où y'a plus de gène y'a pas de plaisir ;-)

26 oct. 2004

Témoignage de l'effte de serre

Une plante vieille d'un demi-millénaire symbole du réchauffement
climatique

En 2002, des climatologues de l'Université d'Etat de l'Ohio qui
travaillaient sur la calotte glaciaire de Quelccaya, dans les Andes
péruviennes, se sont retrouvés nez à nez avec un spécimen d'une sorte
de mousse (Distichia muscoides), longtemps pris dans la glace. Daté
au carbone, l'échantillon s'est révélé vieux de 5177 ans (plus ou
moins 50 ans). Selon les chercheurs, cette découverte serait la
conséquence du réchauffement climatique globale qui rogne chaque
année un peu plus le plus grand glacier tropical du monde et a ainsi
rendu la plante accessible. Aujourd'hui, Quelccaya - qui culmine à
quelques 5600 mètres au dessus du niveau de la mer - perd trente
mètres par an, un chiffre 40 fois plus élevé que dans les années 1970.
S'il est vrai que la masse des glaciers a tendance à varier, Lonnie
Thompson et ses collègues estiment que l'âge de la plante qu'ils ont
mis au jour illustre le caractère exceptionnel de la fonte à laquelle
nous assistons. Les données du National Climatic Data Center vont
dans le même sens ; elles indiquent que les dix plus chaudes années
enregistrées depuis que les mesures globales de températures ont
démarré à la fin du 19ème siècle sont toutes survenues depuis 1990.
WSJ 22/10/04 (When a plant emerges from melting glacier, is it
global warming ?)
online.wsj.com[...]00.html

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

Après la pluie...

  • 4.5 (80)

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

mars 2021