Décès d'un kyte surfer aux Glenan

29 avr. 2019
29 avr. 201929 avr. 2019

Bien peu d'informations dans cet article...
C'est toujours d'une grande tristesse :-( ... Bon vent, monsieur.

29 avr. 201929 avr. 2019

Blessé par l'hélice du semi rigide qui venait le récupérer....

www.letelegramme.fr[...]568.php

29 avr. 2019

Cet article est réservé aux abonnés.

29 avr. 2019

suis pas(plus) abonné mais j'arrive à les lire ;-)

Un kitesurfeur de 18 ans, originaire de la région parisienne, n’a pu être réanimé, dimanche, après avoir été grièvement blessé par l’hélice d’un semi-rigide qui le récupérait à l’issue de son entraînement, dans l’archipel des Glénan. Une enquête de la gendarmerie est en cours.

Un kitesurfeur est décédé dimanche, en fin d’après-midi, sur l’île de Penfret, dans l’archipel des Glénan. Ce jeune homme de 18 ans, originaire de la région parisienne, faisait partie d’un groupe de l’école de voile des Glénans. C’est à l’issue de l’entraînement de ce groupe que le drame est survenu. Dans des circonstances que l’enquête de gendarmerie devra éclaircir, le jeune homme a été happé par l’hélice du semi-rigide qui devait le ramener sur l’île de Penfret.

Très grièvement blessé par les pales de l’hélice, il a été ramené par le navire sur Penfret. Un jeune de l’école de voile a donné l’alerte à 15 h 43. Le Cross Etel a aussitôt engagé l’hélicoptère Dragon 29 avec, à son bord, une équipe médicale du centre hospitalier de Cornouaille Quimper-Concarneau.

Des moyens nautiques de la SNSM ont aussi été alertés. La vedette SNSM Ar Beg, de Trévignon, a embarqué gendarmes et médecins à son bord et a fait route vers l’île de Penfret. Le kitesurfeur a été déclaré décédé à 18 h 55 par le médecin déposé sur les lieux par Dragon 29. Son corps a été ramené à terre par la vedette Ar Beg, qui a aussi pris en remorque le bateau pour les besoins de l’enquête.

Un autre canot SNSM, le Bro Foën de Beg-Meil, a été appelé à 19 h 30 par le Cross pour ramener cinq personnes de l’école de voile. Elles ont été prises en charge et transportées au Centre hospitalier de Cornouaille, à Quimper, en état de choc.

Dans un communiqué, Sylvestre Louis, président de l’école de voile des Glénans déclare : « Cet accident est tragique. Dans l’immédiat, c’est d’abord la souffrance qui nous habite et notre préoccupation première est d’être aux côtés de la famille et des proches ».

www.letelegramme.fr[...]568.php

29 avr. 201929 avr. 2019

0kyl, faut apprendre a vous démerder un peu les mecs....

tu vas sur le site 10minutemail.com[...]ex.html , tu copie l'adresse, tu la colle dans l'onglet adresse mail sur le site télégramme et tu lis l'article.

29 avr. 2019

Merci, c'est certainement très bien mais suis plus à l'aise avec un bateau. Pis ça marche quand même pas. C'est pas grave, la tortue m'a aidé.
La nouvelle est triste et j'ai de la colère.

29 avr. 2019

Horrible, 18 ans en vacance et pratiquant une activite plutot safe, condoleances a la famille

29 avr. 2019

c'est pas normal de partir à 18 ans ! :-(

.

29 avr. 2019

Condoléances à la famille.

Safe, le kitesurf ?
Sinon ramassage de personne a l'eau, c'est toujours moteur coupé. Du moins c'est le souvenir que j'ai de ma formation de moniteur. Et deux à bord c'est mieux.

29 avr. 2019

C est pas moteur coupé mais au point mort

29 avr. 2019

Je préfère couper cela évite une catastrophe si une personne tape par inadvertance le levier de vitesse. Dans une situation dangereuse ou le bateau doit être immédiatement réactif, point mort. Chaque année je vois des accidents d'hélice.

29 avr. 2019

Un événement malheureux.
N étant pas au fait des choses pas de commentaire sur les faits.
En revanche je trouve le rédactionnel detestable
Parisien et alors ?
Kite surfer et alors ?
Tant qu a donné des détails sans rapport avec l accident pourquoi pas donner sa taille morphologie couleur de cheveux et des yeux

29 avr. 2019

Le moment n'est pas a la polémique , Cezembres....

29 avr. 2019

Condoleances a la famille. Oui, 18 ans, c'est bien trop tôt !!!
Une pensee egalement a ses compagnons de stage, et a toute l'equipe d'encadrement de Penfret et dans les autres bases.
Bon courage a eux tous ...

:-(

29 avr. 2019

Dramatique pour la famille,va falloir s'équiper de jet boat...

29 avr. 2019

On n'est pas là pour polémiquer, mais tu as raison, dans notre boulot où nous pouvons etre ammenés à faire du SAR, les zods ont des tuyères complètes ou meme une aussiere ne rentre pas...
Condoléances à la famille et à ses pôtes.

29 avr. 2019

Toutes mes pensées pour ce jeune et ces gens qui se trouvent dans le malheur.
Nous avons eu le même type d'accident chez Doris, à un scaphandrier, sauvé , c'était son jour de chance.

30 avr. 2019
30 avr. 2019

J’espère que Les Glénans tireront toutes les conséquences de cet accident. J’ai connu le meilleur et le pire parmi leurs moniteurs.

01 mai 2019

Horrible
.

01 mai 2019

mes condoléances à la famille et amis...

08 juin 2019

@Pipsekidion
c'est pas une histoire de moniteurs plus ou moins performants
Quand on ne connait pas les circonstances !!!!
De plus, un changement dans le système de sécu ( encore les
Normes) semble aussi être un des paramètres responsable de cet affreux accident

03 oct. 201903 oct. 2019

quelques mois plus tard, voici les conclusions du BEA.

Kitesurfeur tué aux Glénan. Le BEA pointe des dysfonctionnements

Le 28 avril 2019, dans l’archipel des Glénan, un kitesurfeur de 18 ans, originaire de la région parisienne, décédait après avoir été happé par l’hélice d’un semi-rigide. Le Bureau d’enquête sur les événements de mer (BEA) a publié sur son site son rapport sur ce dramatique accident.

« L’analyse de cet événement n’a pas été conduite de façon à établir ou attribuer des fautes à caractère pénal ou encore à évaluer des responsabilités individuelles ou collectives à caractère civil. Son seul objectif est d’améliorer la sécurité maritime et la prévention de la pollution par les navires et d’en tirer des enseignements susceptibles de prévenir de futurs sinistres du même type », prévient, en préambule, le rapport du Bureau d’enquête sur les événements de mer (BEA) sur l’accident du 28 avril 2019 qui a coûté la vie à un kitesurfeur âgé de 18 ans.

Que s’est-il passé ce jour-là, alors qu’un groupe de neuf stagiaires, encadré par trois moniteurs (un moniteur référent et deux moniteurs stagiaires), terminait la première journée d’une session de kitesurf d’une semaine, à l’école de voile Les Glénans ? La majorité du groupe avait déjà regagné la plage de l’île de Guiriden quand « l’un des moniteurs stagiaires » a proposé « de récupérer les deux stagiaires » qui se trouvaient encore sur l’eau et qui s’éloignaient de « la zone d’évolution prévue ». Il a alors appareillé avec « la plus puissante des embarcations utilisées pour cette session ». Pour « l’assister dans la manœuvre de récupération », une stagiaire bénévole de l’école était à bord.

Un dramatique enchaînement

Arrivé à proximité du premier stagiaire, le moniteur a stoppé son embarcation en plaçant la manette des gaz au point mort « pour effectuer la manœuvre de récupération » et s’est déplacé vers l’avant « pour être entendu » du kitesurfeur », la passagère restant assise près du poste de barre. « C’est alors que, voulant également se rapprocher de l’avant, elle est déséquilibrée par un coup de roulis et heurte involontairement la manette des gaz.

L’accident a lieu en quelques secondes. « La forte puissance du moteur est instantanément libérée et l’embarcation se met en route à grande vitesse, en direction du kitesurfeur. Les deux occupants de l’embarcation sont projetés vers l’arrière par l’accélération, tandis que le kitesurfeur est happé vers le tableau arrière par sa ligne de sécurité connectée au leash d’aile qui se prend dans l’hélice. Il est très grièvement blessé par l’hélice avant que le moteur stoppe », explique le BEA. Malgré l’intervention immédiate du « moniteur référent », qui suivait le premier bateau « à distance », le décès du kitesurfeur sera constaté, à 18 h 45, par l’équipe médicale arrivée sur l’île de Penfret à bord de l’hélicoptère Dragon 29 de la Sécurité civile.

Une sécurité non activée

Selon le rapport du BEA, plusieurs facteurs ont contribué au dramatique accident. L’embarcation avait été équipée d’un nouveau moteur et, compte tenu de la sensibilité des manettes de gaz électriques, « le risque de rotation de l’hélice » pouvait « être facilement éliminé par l’activation de la fonction « Throttle only » ». « Cette possibilité n’était pas connue des moniteurs qui ont piloté » le bateau, souligne le BEA. La « non-utilisation » de cette sécurité pour l’usage courant de l’embarcation, « notamment les manœuvres à proximité d’un kitesurfeur à l’arrêt dans l’eau, est un facteur contributif de l’accident ». De plus, le bateau utilisé le 28 avril, du fait de « l’indisponibilité d’une des embarcations dédiées au kitesurf », servait à la liaison entre le centre de voile et le continent. Il était « peu adapté à l’activité kitesurf » du fait de sa « forte puissance », de sa « manette de gaz électrique » et de son « franc-bord important ».

Par ailleurs, si la fonction « Throttle only » avait été activée, la manette de gaz étant au point mort, « le fait que le moniteur s’éloigne du poste de commande ne constitue pas un risque. À l’inverse, le risque est avéré lorsque cette fonction n’est pas activée et qu’il y a plusieurs personnes à bord, l’une d’entre elles pouvant être déséquilibrée par un mouvement de roulis ou de clapot et venir heurter la manette de gaz ». Reste que « dans le déroulement des événements, aucun des dispositifs techniques qui auraient permis de prévenir ou limiter l’accident, n’est obligatoire ou encadré par voie réglementaire, que ce soit le raccordement au coupe-circuit, le verrouillage au point mort de la manette des gaz ou la protection par une cage d’hélice », constate le BEA.

source: www.letelegramme.fr[...]734.php

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

Souvenir d'été

  • 4.5 (45)

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

novembre 2021