de l'influence de la pression barométrique sur le niveau d'eau d'une piscine

qui peut m'aider???

mon pseudo problème est le suivant:

je souhaiterai savoir si la règle appliquée pour la vaste mer est la même pour ma petite piscine (8m x 4m).

suite à une discussion de fin de repas hier soir, une très nette polémique est née avec 2 poivrots (heu, on dit copains) qui me soutenait que oui, mais dans ce cas ce serait valable également pour un arrosoir, un seau ou un verre!

et là plus d'accord

grosso modo, y a t'il une formule qui permette de déterminer l'influence de la pression sur un "contenant" en fonction de sa surface

bref, le spot y patauge

L'équipage
23 jan. 2009
23 jan. 2009

allez je tente ...

pour moi grosse connerie de raisonnement ...

l'eau est quasi incompressible (comme tous les liquides)

dans ton arrosoir, piscine, etc ...tu as une quantité d'eau fini et constante (pas de marée non plus).

En mer, le phénomène de marée est un déplacement d'eau.

La mer est haute ici mais basse ailleurs, on ne fabrique pas d'eau on la déplace.

La pression atmo joue sur ce déplacement, pas sur le volume d'eau.

Donc non pas de variation ni dans ta piscine, ni dans ton arrosoir.

Je préfèrerais être en fin de soirée alcoolisée pour discuter de ce genre de chose, le ridicule passe mieux si tu dis une énorme boulette.

23 jan. 2009

Pas un déplacement...

Le phénomène de marée n'est pas un déplacement d'eau, mais une variation de niveau en fonction de l'attraction due à divers objets plus ou moins identifiés dans l'espace.
Il est vrai que, en conséquence, se créent des courants qui font la joie des navigateurs en Manche.
Pourquoi davantage en Manche, demanderont les amateurs d'au tiède qui ne monte ni ne descend, ou du moins si peu!
Elémentaire, mon cher Watson, la Manche est une sorte d'entonnoir avec, en plus, le cul de sac de la baie du Mont St Michel qui entraine un marnage record et le fort rétrécissement entre les anglos et le Cotentin, d'où les 12N à mi marée de vives eaux près de la Hague!
Au fur et à mesure que l'onde de flot se propage, la Manche rétrécit et le courant généré par la différence de niveau (sans parler du courant général qui se dirige de l'entrée de la Manche vers le Pas de Calais et du courant du au vent) est plus fort. Mais cela ne dure qu'un certain temps avant le renversement de situation qui ne se produit pas nécessairement à l'heure de la PM ou de la BM, mais plus généralement entre les deux.

On ajoute encore les phénomènes locaux en baie de Seine avec la tenue du plein, avant ou après l'heure de la PM et qui peut durer, à quelques petites fluctuations de niveau près, jusqu'à 1h30 environ.

Alors, dans une piscine, à part l'effet du Ti Punch absorbé, je ne pense pas que cela bouge...

23 jan. 2009

heu ..

je veux bien ..

mais si tu n'as pas de déplacement d'eau, tu fais comment pour faire monter le niveau ?
tu décompresses le liquide quasi incompressible, ou tu fais un vide au fond ? :heu: :tesur:

23 jan. 2009

la pression atmo ne peut pas avoir d'influence...

...sur une piscine...

...sauf si elle est en vase communiquant avec une autre piscine, très loinnnnnnnnnn, qui ne subira pas la même pression.

;-)

23 jan. 2009

aucune

un seau, un verre ou ta piscine sont des espaces clos, donc même si la pression est plus forte, comment le niveau d'eau pourrait-il descendre ? l'eau n'est pas un gaz, ça n'est pas compressible...

23 jan. 2009

et pourtant

je constate quand même une variation de niveau!

23 jan. 2009

explication

haute pression beau temps ....

le spot est dans sa piscine l'eau monte.

basse pression mauvais temps ...

le spot est hors de l'eau niveau normal.

23 jan. 2009

Oui, mais c 'est le niveau

de calva qui varie, pas celui de la piscine.

23 jan. 2009

serieusement.

Elle est faite comment ta piscine ?

si c'est une Zodiac ... :reflechi:

23 jan. 2009

construite par toi spot??

certain trucs si tu la faite toi meme m'interesseraient ;-)
vais devoir m'y mettre ossi cette année, si dieu le veux :-)

23 jan. 2009

et ...

si tu dis que ça varie, tu n'es pas fou c'est que ça varie ...
je cherche une explication rationnelle.

La pluie ...

:acheval:

23 jan. 2009

non, non, c'est du dur

profondeur de 1,30 m à 2,10m

23 jan. 2009

sur un verre, ça a une influence

en cas de dépression, les matelots restent au bistro, et le niveau dans les verres descend plus vite.

23 jan. 2009

mdrrrrrrrr triheol

:pouce: :mdr:

23 jan. 2009

Y a pt'être une autre raison

l'eau augmente de volume en gelant. :reflechi:

Front très froid = marée haute dans la piscine
Front très chaud = marée basse dans la piscine.

Je m'sauve :acheval:

23 jan. 2009

oui mais comme

la piscine n'augmente pas de volume quand l'eau gèle

après ça fuit ...

23 jan. 2009

Un micro climat

dans un coin de la piscine ?

Jacques

23 jan. 2009

les hautes

pressions ont une action sur les vessies qui comme chacun sait alimentent les piscines....

:jelaferme: je ferme la porte en sortant!

23 jan. 2009

comme chacun sait

l'alcool joue sur la largeur du faisceau visuel.

en période de dépression spot boit, son champs visuel est altéré ce qui fausse sa perception du niveau ...

23 jan. 2009

Spot, un disciple d'Aristote...

...qui se posait des questions toujours sans réponse aujourd'hui, parait-il, d'après wikimachin.

"Aristote, déjà, s'interrogeait sur ce curieux phénomène physique, qui ne semble pas en relation - du moins, directe - avec le mécanisme commun des marées. Une légende veut que le philosophe, de désespoir de ne trouver aucune explication au phénomène, se soit jeté dans les eaux tumultueuses de l'Euripe."

Il s'agit du détroit de Chalcis au sujet duquel il est question ici :

fr.wikipedia.org[...]/Euripe

et comme je devrai y passer en juin, je vous dirai si vraiment le courant s'inverse 7 fois par jour ?

;-)

23 jan. 2009

TRES SIMPLE le calcul....

déja eu un forum, le calcul est le suivant
la référence est 1013HP hauteur de référence
si la pression est de 940hp
la hauteur augmentera de :(1013-940)= 73 x 1cm=73 cm
si au contraire la pression est de 1035hp
l'eau baissera de 1035-1013=22cm

mais pour une piscine la surface n'est pas assez grande, par contre en méditerannée ou la marée normale fait environ 30cm, les jours de dépressions ou de Hautes pressions il faut en tenir compte

Le cours est fini....

23 jan. 2009

non surtout pas ....

le cours n'est pas fini c'est passionnant ...

et peu savoir a partir de quand la surface est assez grande pour que votre heuuu ... démonstration fonctionne , :heu:

23 jan. 2009

mdr pour la surface....

je donne ma langue au chat....
car pour la piscine entre l'évaporation, le robinet qui fuit, les fuites!!!

23 jan. 2009

merci professeur UGO

donc à l'approche d'une dépression j'en déduis qu'il faut servir l'apéro dans des vases tulipes de plus d'un mètre de hauteur pour ne pas que ça déborde!!!!
belle découverte de l'eau compressible...
prochain épisode: la mémoire de l'eau qui fait qu'elle monte et descend deux fois par jour sans jamais oublier!

23 jan. 2009

UGO au secours !!!!

Avec la depression mes WC déborde

23 jan. 2009

et les zakouskis

avec l'apéro si ils tombent c'est comme pour la tartine a la confiture?
vs faites bien :-D

23 jan. 2009

re et pourtant...

Saint Thomas (pseudo non déposé) alias ma pomme constate bien une variation de plusieurs cm (sérieux hein, pas de dérive!)

si j'ai bien compris, c'est impossible, l'imbécile ne le savait pas et il l'a fait :reflechi:

grosso modo c'est bien ça

ps: comment ça elle est trop petite ma piscine? :-)

nom de d'la, il doit bien y avoir un physicien ou hydro je sais pas quoi sur le site

23 jan. 2009

C'est p'têt la piscine qui se dilate et se contracte ?

Y fait froid, les matériaux se contractent, le volume de la piscine diminue, la surface d'eau monte.

Inversement, y fait chaud, les matériaux se dilatent, le volume augmente, les fuites aussi, le niveau descend...

Ca en vaut bien une autre...

23 jan. 2009

Pourquoi pas.

Par grand vent avec un effet de pression très local d'un coté à l'autre de la piscine. Mais là il faut un baro différentiel et une bonne longueur de tuyau.

Pour la mesure il va falloir éliminer l'influence des vagues.

Même si tu ne sait pas nager, il y a peu de chance que la variation de niveau porte atteinte à tes vieux jours. Au fait as tu calculé l'erreur du à la courbure de la surface?

Maintenant, en été, par temps chaud, avec une bonne pression (sans modération).... :-D

23 jan. 2009

Sainte Tomate

n'a pas forcément tort mais ce n'est pas le volume d'eau qui change avec la pression atmosphérique; en revanche il n'y a pas que la "bassine" en jeu dans une piscine, le système hydraulique est un peu plus complexe avec de la tuyauterie, des pompes, un filtre, des capacités tampon,etc. et donc des pertes de charges sur lesquelles le paramètre pression atmo peut ne pas être innocent! en résumé, la flotte peut se cacher dans les coins dans certaines conditions.

23 jan. 2009

moi

une piscine et deux litres de vitelle et je me baigne,

je sors de la piscine tu peux à peine rincer tes orteils :mdr:

23 jan. 2009

Surcote

Cette surcote est prise en compte dans les Plans de Préventions des Risques Naturels (PPRN) elle est soigneusement actée par les marégraphes Ainsi dans les perthuis ( ou pertuis)elle est retenue à environ 2 m (ile d'aix) suite à l'observation de la tempête de 99 .Cette surcote intègre l'effet de pertuis et la baisse manomètrique. Dans des zones avec moindre effet de pertuis, elle est retenue à 1,5 m pour le même evénement (la faute sur mer)
La formule donnée par Hugo est généralisable pour la partie "manomètrique" pour l'effet de côte, c'est les observations :le sens du vent etc...

24 jan. 2009

facile

les mouvements de l'eau dans ta piscine sont dus a des glissements de terrain
tu dois etre situé a l'encontre de deux plaques techtoniques;
gare au tsunami dans ton pédiluve

:-D

24 jan. 2009

je décline toute responsabilité !

Non, je n'ai pas plongé dans la piscine... :lavache:

L'explication de la dilatation de la piscine et des tuyaux avec la t° est pas mal.
anticyclone: il fait froid, la piscine se contracte, le niveau monte.
dépression: il fait moins froid, etc...

Mets-moi un peu de whisky de côté, je passe vérifier asap ! :alavotre:

24 jan. 2009

Bon, laisse béton...

On apprend sur: www.la.refer.org[...]pt.html que le béton s'allonge de 2 pour mille avec une variation de température de 20°.

Ta piscine faisant 8m x 4m x 1,5m de profondeur en moyenne, une variation de température la fait s'allonger de 1,6 cm, s'élargir de 0,8 cm, et s'approfondir de 0,3 cm.

L'augmentation subséquente du volume d'icelle est donc de 0,384 cm3, même pas de quoi ricer une dent creuse.

Si on étale ça sur la surface de 8x4m, ça fait une augmentation de niveau de 0,0000012 cm.
Autrement dit, faut un Palmer pour le mesurer...

Bref, comme disait Mulder, la Vérité est ailleurs...

In vino véritas, CQFD ! :mdr:

24 jan. 2009

l'eau

n'est pas plus compressible que le beton mais elle elle peut s'evaporer!

24 jan. 2009

2 remarques

(1) le raisonnement que le beton se tend/detend implique que le niveau baisse dans les depressions/mauvais temps et monte dans les anticyclones/beau temps. C'est l'inverse de ce qui se passe en mer (les depressions aspirent l'eau et la font monter comme dit par hugo + haut).

(2) Une autre explication possible, si l'obervation de Spot est vraie, c'est que l'eau se dilate avec la temperature...

il serait utile que spot dise si le niveau monte qd il fait beau ou pas...
et spot habite ou? bretagne?

24 jan. 2009

j'y avais pas pensé

C'est vrai, c'est comme les jours, en hiver il fait plus froid et les jours sont plus courts que quand il fait chaud!

26 jan. 2009

tu sais bien

que tu bénéficies d'une invitation permanente

la bise à la maison

bon café au bureau :cheri:

24 jan. 2009

par contre

la piscine a un volume bien connu et si le robinet debit le volume de la piscine celle -ci va se remplir vu que l'eau n'est pas compressible.

par contre entre une basse pression et une haute pression atmospherique le temps de remplissage ne sera pas le m^me car la pression s'opposant à celle du robinet est plus au moins grande .

la pression atmospherique joura sur le temps pas sur la hauteur.

josé

24 jan. 2009

Que

ceusses qui viennent de se prendre la dépression du jour, s'ils n'ont pas d'occupations plus pressantes nous fassent par de leurs observations "in situ" .... ;-)

24 jan. 2009

grosso modo ce jour

le baro est passé de 980 à 1000 ce soir, on a perdu environ 2cm sur le niveau malgré la pluie...

24 jan. 2009

au delà de quelques observations visuelles...

...et de plus quelque peu alcoolisées, il conviendrait que Spot nous présente des relevés précis :

  • de la pression atmosphérique

  • à des heures précises

  • différents jours de la semaine, du mois, de l'année

  • de la hauteur d'eau dans sa piscine

  • de l'index de son compteur d'eau

  • de la T° de l'eau

  • de son taux de Ph

  • de la T° ambiante

  • du taux d'humidité ambiante

et d'une flopée d'autres paramètres que vous ne manquerez pas de trouver...

Ensuite quelqu'un se penchera sur l'exploitation de tous ces paramètres à travers un tableau excel (ou autre) qui permettra à Spot de sauter dans sa piscine sans aucun risque de noyade en cas de trop plein ou de percuter le fond par manque d'eau...

Il nous invitera ensuite pour valider cette étude !

;-)

25 jan. 2009

Quelques évidences

Évidence 1: les liquides sont incompressibles (en pratique)
Évidence 2: toute interface eau-air est soumise à la pression de la colonne d'air qui la surmonte, exprimée en Pascal ou en mbar (comme vous voulez!)
Évidence 3: du fait des deux précédentes, la variation de la pression atmosphérique n'a aucune influence sur la hauteur d'eau à condition qu'elle soit la même en tout point de la surface du liquide. Bien sûr, il faut qu'il n'y ait pas de fuites!

D'où: La variation de pression atmosphérique au dessus de la piscine n'a aucune influence en elle-même sur le niveau de l'eau. D'autres causes ont été évoquées plus haut, qui semblent pertinentes

Nota: la règle "chute de pression de 10mBar=élévation du niveau de 10cm" est tout à fait logique (1mBar correspond grossièrement à la pression développée par une colonne d'eau de 1cm; pour les puristes, c'est exactement 1,02mBar). Mais cette règle soustend que les masses d'eau soient soumises à des différences de pression, c'est à dire que les pressions ne soient pas constantes. C'est cette différence de pression entre deux points qui transfère l'eau des hautes pressions vers les basses pressions. C'est ce qui marche en mer, mais pas en piscine!.

26 jan. 2009

aurais je donc une piscine

qui se vide et se remplit toute seule? :heu:

26 jan. 2009

et si on répondait à la question ?

"de l'influence de la pression barométrique sur le niveau d'eau d'une piscine"

"je souhaiterai savoir si la règle appliquée pour la vaste mer est la même pour ma petite piscine (8m x 4m)."

Non.

Pourquoi ?

Parce que à certains endroits de la vaste mer, la pression atmosphérique est plus basse et à d'autres endroits, elle est plus haute. Si elle était haute partout (la pression), le niveau ne diminuerait pas, ou plutôt si : avec un courant terrible à Gibraltar.

Maintenant, si on veut poildecuter, la pression atmosphérique n'est pas la même d'un côté à l'autre de la piscine, à quelques nonobars près, et de toutes façons, c'est invisible question niveau de l'eau.

26 jan. 2009

quelques nonobars,

ça peut faire varier le niveau de quelques nonopoils :-)

26 jan. 2009

les zanzibars

c'est beaucoup plus piscinesque!

27 jan. 2009

Oups !

Nano pas nono.

Ni nana :cheri:

26 jan. 2009

ou alors ca se déforme

Le contenant n'est pas parfaitement rigide et sous l'action de la pression atmosphérique sur l'eau , les parois se déforment augmentant le volume utile et le niveau semble baisser.

Beau temps =&gt l'eau baisse
Mauvais temps =&gt ça monte.

:reflechi:

A+

seb

26 jan. 2009

deux possibilitée

non evoquées mais tres humaines:
l'eau emmenée par les humains qui barbotent et sortent de l'eau
l'urine possiblement amenée par ces memes humains

26 jan. 2009

Ca fait pareil avec le vin !

Ce qui prouve que je sais me tenir et regarder mon verre avant de l'ingurgiter.

26 jan. 2009

de toute façon

le niveau d'eau dans la piscine n'est pas le mêm parout,

en effet à cause de l'effet de tension de surface le niveau est plus haut sur les bords de la piscine qui touchent les parois qu'au centre

prenez un evrre d'eau , je sais c'est pas votre habitude vous le constaterez ;-)

la minute scientifique de goudspide est passée pour 2009 :mdr:

26 jan. 2009

il était une fois

un ministre qui avait eu l'idée géniale de faire construire 1000 piscines à usage des établissements scolaires compte tenu du nombre ahurissant de petites têtes blondes incapables de barboter;
un polytechnicien du ministère de l'équipement (X PONT) avait alors calculé (pléonasme pour un X, que savent-ils faire d'autre?) que compte tenu du volume des enfants concernés par le programme rapporté au volume des piscines, celles-ci pourraient être remplies avec quelques litres d'eau.
l'équivalent en quelque sorte de:
petite fenêtre, grand carreau, grosse économie de mastic!

27 jan. 2009

Il me semble

que le phénomène est dû à l'attraction lunaire (même chose que pour les marées)lorsque la lune est au plus proche de la terre, l'eau de la piscine se "bombe" elle est plus haute au centre qu'au bord. La pression atmosphérique ne fera qu'amplifier (faiblement) le phénomène.
Contrairement à ce qui a été dit plus haut, la mer monte ou descend partout en même temps. Les variations ne sont dues qu'à la configuration des côtes et aux courants créer.
Bien entendu plus la surface est petite, plus petites sont les marées.
Donc pour la piscine...

27 jan. 2009

Pas du tout.

Excuses-moi, mais tu es complètement à côté de la plaque.

Attraction lunaire : oui. Mais ne pas oublier l'attraction du soleil qui est tout aussi importante.

Ce n'est pas quand la lune est plus proche que la marée monte, il n'y aurait qu'une marée par 28 jours dans ce cas. C'est l'action combinée de la lune, du soleil et en fonction de la rotation de la terre sur elle même, autour du soleil, ainsi que la rotation de la lune autour de la terre qui provoquent les marées. D'autres facteurs comme la pression atmosphérique, la force de Coriolis et autres influencent plus faiblement la marée.

La mer ne monte et ne descend pas partout en même temps ! La configuration des côtes peut influencer l'amplitude de la marée et provoquer des courants.

En gros, à l'échelle des océans, l'eau "balance" dans ceux-ci.

Un site pas mal foutu :

www.aviso.oceanobs.com[...]ex.html

27 jan. 2009

Quant à la Mare Nostrum :

www.aviso.oceanobs.com[...]_fr.pdf

Au fait, ce fil me fait penser au gens qui croient que la pleine lune a une influence sur l'humeur des gens parce que "la lune provoque des marées, donc elle attire aussi l'eau du cerveau".

Y'a vraiment beaucoup plus d'eau que de neurones dans le cerveau de ces gens-là...

27 jan. 2009

Tout à fait d'accord

avec toi Pircarre.
Cela ne contredit en rien ce que je disais (ou voulais dire). Quand je dis monte partout en même temps, il s'agissait d'un même océan ou d'une même mer.
En tout cas, c'est la seule explication que je vois pour la piscine de Spot.
Il me semble qu'il faut aussi tenir compte de l'explication de Goudspide au sujet de la tension de surface.

27 jan. 2009

Ahhh bon Tilane

"Quand je dis monte partout en même temps, il s'agissait d'un même océan ou d'une même mer. "

mais alors comment se fait il que quand

la mer est haute à Dunkerque,
elle est basse à Saint Malo ?

que quand elle est haute à Cherbourg, il reste environ deux heures de descente à Brest ?

etc ...etc .. :heu:

27 jan. 2009

ben là ou je suis en hollande, la marée c'est

quand les Belges lachent les eaux!! si si :mdr:

27 jan. 2009

ecumeur

donc si je te suis bien, tu ne fais pas de la voile mais du bouchon, ton canote n'est pas un voilier mais un courantier!

27 jan. 2009

Notre ami Tilane...

basé dans le sud, ne pratique guère les marées...

Même en parlant "d'une même mer", l'onde de marée se propage.
En Manche par exemple, l'onde de flot arrive de l'Atlantique et se propage vers le Pas de Calais, pour faire simple.
C'est ainsi que l'on a deux heures de différence entre Cherbourg et Le Havre.

Ce faisant, cela engendre des courants dont la renverse ne correspond pas nécessairement à l'heure de la PM ou de la BM (c'est même rare!). Par exemple, à Cherbourg, la renverse de PM a lieu plus de deux heures après l'heure de PM. C'est ainsi que l'on est confronté au paradoxe apparent de la marée descendante avec encore du courant de flot!

Comme nous aimons profiter des courants comme les pilotes d'avions de ligne utilisent les jet streams, nous organisons notre heure de départ afin de profiter au maximum de cet avantage et d'être gênés au minimum par les courant contraire.

La vitesse du bateau aidant, on arrive ainsi à bénéficier de plus d'heures de courant portant que la durée de montée de la marée.

A titre d'exemple, sur un trajet Dieppe Boulogne, avec mon modeste Ecume de Mer, j'ai généralement besoin de plus de 10 heures pour les 52,5 milles.
Exceptionnellement en 2007, avec un coeff. fde 85 et un petit 4 de SW, seulement 8 heures me furent nécessaires, avec 10% de courant portant.
Trajet dans la même zone avec un RM10,50 dont le propriétaire m'a dit disposer de plus de 12 heurss de courant portant.

Evidemment, on est loin du problème de la piecine!

27 jan. 2009

Si on n'est pas un courantier avisé...

on risque de faire du sur place, voire de reculer!
Essaie pour voir d'aller de Cherbourg à Guernesey contre courant... à moins d'avoir un bateau à moteur puissant marchant à au moins 15N, tu n'y arriveras pas.

J'ai souvenir de quelques heures passées de nuit au large de Barfleur à faire du sur place, avec les quarts bien sur, à bord de Wildrocket qui n'était pas spécialement un canot lent, ou de copains qui se sont fait refouler par le courant après la Hague en remontant des anglos et qui ont passé la nuit au large d'Aurigny alors que nous avions pris une bonne option qui nous permit de diner et dormir tranquillement à Port Chantereyne (en fait, ila avaient pris l'option de longer la côte et se sont pris d'abord dans le nez le contre courant)!

27 jan. 2009

Encore une idée :

(parce que la pression atmosphérique et la lune, je n'y crois, mais alors, pas du tout !)

Ou alors quelques microns, mais certainement pas quelque chose de visible.

Je pense à l'évaporation diurne pour la baisse de niveau qui est loin d'être négligeable.

Pour la remontée de l'eau, il y a la rosée du matin. Si, si ! Vous pouvez demander à un agriculteur, une rosée peut apporter plusieurs dizaines de litres au m², c'est à dire quelques centimètres d'eau.
Si la différence de température est importante entre le jour et la nuit, la piscine refroidit et le matin, le soleil réchauffe l'air plus vite que la piscine et provoque le phénomène de rosée.

27 jan. 2009

puisque tu parle de lune

il parait que madame la lune pour abimer les peintures ou traitement du bois, est plus forte que le soleil????
j'ai jamais bien compris pourquoi :reflechi:

27 jan. 2009

ça marche

mais ce sont des expériences de Pif-Gadget, j'avais 11 ans ! ;-)

28 jan. 2009

pour jj.d

merci pour la lune ;-)et en effet, quand t'a des volet a clin qui sont tres jolis entre autre, mais si chiant a traiter ;-)moi j'en ai plus :-D

27 jan. 2009

et pour la rosée

c'est sur.
le matin au bateau avec la rosée et mon boubou, hop tout lavé et tout propre qu'il est le bateau, pas besoin d'autre chose ;-)

27 jan. 2009

soleil de lune

ce sont certains rayons solaires qui son réfléchis par la lune (ne sais plus lesquels)
et apparemment plus néfastes que le soleil lui même en direct (merci pour la lasure de mes volets)

pour l'histoire, prenez un verre rempli d'eau à ras bord, si l'on rajoute de l'eau ont se dit que cela doit déborder
alors prenez une pièce de monnaie et faite la tomber dans le verre (doucement, hein !!!) et bien celui-ci ne va pas déborder, sauf que la surface de l'eau est bombée par rapport au niveau maxi du verre, essayer jusque cela déborde
étonnant !

28 jan. 2009

Bref

il y a ici plein d'idées, des super loufoques, d'autres bien plus logiques mais que nous ne pouvons vérifier.

Dès lors, spot nous doit de prendre des mesures toutes les heures, (même la nuit) et de noter :

  • niveau de l'eau
  • température eau
  • température air
  • taux d'hygrométrie
  • absence ou présence de précipitation pendant l'heure précédente (et de préférence la quantifier au m²
  • pression athmosphérique
  • date
  • heure
  • phase de la lune

et enfin il doit s'assurer que nous parlons seulement d'une piscine et non pas d'une piscine raccordée à un tuyau souple puis à une pompe, avec retour ... et trop plein.

Bon courage et au cas ou, appelle rachid, si par fatigue tu t'écroules dans ta piscine il te lanceras son canot de sauvetage.

Héo, source d'expériences scientifiques

28 jan. 2009

Concerne niveau d'eau et pression de l'air

Quand la pression barometrique augmente le niveau des mers baisse dans une proportion de : je crois 1 hPa de plus c'est un Cm d'eau en moins . L'eau est incompressible ce qui revient a dire que si l'eau baisse en un point elle monte en un autre point sur de trés grandes surfaces bien entendu Voir les photos en 3d de l'atlantique nord la surface est loin d'être plate . Pour votre piscine hormis fuites et eau de pluie ,le bac étant rigide et l'eau incompressible son niveau reste inchangé .
Par contre la courbure de la terre y existe comme dans nos verres et nos casserolles ...
Salutations du guepard
Merci accuser reception ou faire la démo si je me trompe

28 jan. 2009

La courbure de la terre.

Ah oui ! On n'en avait pas encore parlé de celle-là !

Plus il fait chaud, plus le niveau du verre de pastis diminue.

Plus le niveau du verre de pastis diminue, plus la courbure de la terre augmente. En effet, on a de plus en plus de mal à se tenir debout dessus.

28 jan. 2009

Et si tout simplement...

... c'était un problème de lunettes (oubliées, ou mal chaussées voire d'opticien ébéniste...)
.
.
:jelaferme: Je me retire sur la pointe des pieds...

28 jan. 2009

l'eau

moi je sais ,c'est de l'eau gazeuse qu'il a dans sa piscine et comme le gaz est compressible le niveau varie avec la pression atmospherique .ou peut étre que c'est du champagne tout n'est qu'une question de moyens .
si le beton se dilate avec la chaleur l'eau assi
donc le niveau ne doit pas changer beaucoup
c'est comme la peau du ventre c'est elastique
une piscine
alain :mdr:

30 jan. 2009

par élimination

eau = incompressible
piscine béton = çà bouge pas

Donc il ya soit
- de l'eau qui s'en va et revient = évaporation + régulateur de niveau automatique qu'on aura oublié
- une piscine autoportante en caoutchouc, étant à peu près aussi stable qu'un bol de gelée british =&gt dilatation, contraction.
- pompe + filtre + tuyaux placés au-dessus de la ligne d'eau. A l'arrêt, l'eau redescend dans le bassin. En marche, l'eau remplit les canalisations et la filtration. Vu les volumes en jeu, je dubite.
- piscine pas de niveau, mesure pas effectuée au même endroit.
- filtration en marche, le niveau d'eau n'est pas le même au niveau des skimmers qu'u niveau des refoulements
- des lutins magiques font passer une partie de l'eau dans la quatrième dimension. consulter un psy. ;-)

30 jan. 2009

j'oubliais

Si c'est une piscine à débordement (ou miroir) avec bac tampon de plusieurs m3, le niveau est peut-être différent filtration en marche ou à l'arrêt.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (158)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021