Dauphins luminescents!!!

Bonjour tout le monde,
je voulais faire partager un phénomène que j'ai pu observer lors du convoyage de mon nouveau bateau de Vannes à Diélette du 7 au 9 novembre dernier.
J'avais entendu parler et vu en laboratoire la propriété phosphorescente du plancton marin, mais lors de nos nuits de nav nous avons pu observers pendant des heures ce phénomène provoqué par les dizaines de dauphins (ou marsouins) qui nous ont suivis. Que dire du spactacle, sinon magnifique, grandiose, féérique!!! on pouvait même distinguer les mouvement de nageoire des cétacées par transparence. Avec un ciel étoilé, et malheureusement en conséquence sans vent, donc le bruit du moteur, nous naviguions dans un univers translucide et d'une puissance extraordinairement vivante. Les dauphins sont décidemments des compagnons très agréables et d'une beauté incomparable...

L'équipage
13 nov. 2012
13 nov. 2012

bonsoir,

En juin (période idéale parait-il en mediterrannée pour le développement du plancton) j'ai eu l'occasion lors de ma 1° traversée Corse - Continent d'observer le phénomène
C'était féérique : dans le sillage du bateau, une trainée vert fluo qui nous a accompagnée toute la nuit
D'un côté la beauté du ciel, non-pollué par nos lumières terrestres ; de l'autre cette trace dans l'immensité de la Mer...
Que du bonheur !
Un souvenir qui restera à jamais gravé dans mon esprit...
Frédéric

13 nov. 201213 nov. 2012

Oui c'est un superbe spectacle... la première fois que je l'ai vu c'était lors d'une transgascogne... tiré de ma somnolence (sous pilote) par le bruit d'un plongeon et vu une trainée phosphorescente qui venait sur le bateau comme une torpille. J'ai mis un moment avant de comprendre ce que c'était, ensuite on a eu un festival.
Le balai le plus spectaculaire que les dauphins m'ont offert c'était juste au départ de Brava au Cap vert... bon présage pour notre transat.

Un autre phénomène avec le plancton c'est de voir des billes phosphorescente rouler dans la cuvette des toilettes...

Difficile à prendre en photo ou de filmer... il faut le voir et graver les images dans ses neurones... mais c'est superbe.

14 nov. 201214 nov. 2012

En effet, Jehenne, difficile à saisir avec un appareil photo; mais en même temps, les photos de tes chiottes même luminescentes ça perd tout de suite beaucoup de sa poésie :-p

13 nov. 2012

j'ai eu la même expérience par une nuit de septembre entre les Glénans et Belle Ile sous voile par petit temps. Un souvenir magique on voyait chaque mouvement de nageoire et les filets d'eau qui filaient le long des corps

13 nov. 2012

Et ce convoyage, comment cela c'est passé, quelles étapes et quelle météo ?

13 nov. 2012

Convoyage super. pas mal de pétole mais un peu de vent de SO sur les 150 derniers miles, de quoi terminer plein pot au spi. Un seul arrêt à l'Aberwrac'h pour refaire du gazole et repasser le drisse du généker qui avait cassé. Je ferai un article plus long dès que j'aurai un moment. En tout cas le bateau est prometteur...

13 nov. 2012

Même chose sur le parcours Corse Continent en juillet 2010 . Pas de mots...

14 nov. 2012

C'est assez courant en Mer Rouge de faire la nuit le plongeur lumineux comme les dauphins juste éclairé par la lune au delà des 20 mètres... Ce phénomène observable surtout près de la surface descend quelquefois assez bas; quand l'eau rendu "chrystal" par une vague de froid permet de lire sans lumière artificielle les instruments, même au delà de double zéro... :heu: :-p

14 nov. 2012

Même féerie lors d'une descente Lisbonne - Faro dans les alizés portugais , imaginez le spectacle de ces dauphins jouant autours du bateau , leurs sillages fluorescents nous accompagnant pendant 2 ou 3 heures .
Tout simplement magique .

14 nov. 2012

Juin 2010 Entre Açores et Espagne. Journal
Visiteurs nocturnes :
La nuit est noire, nuages et pas de lune. La magie ce soir est dans le sillage du voilier, qui va vite et bouscule des milliards de milliards de vies minuscules. Surprise, chacune crache ses quelques photons dans l’eau et c’est une voie lactée phosphorescente que l’on contemple derrière le bateau. On songe qu’inlassablement, depuis des millions d’années, ce plancton absorbe des sels minéraux et du dioxyde de carbone pour rejeter de l'oxygène sous l'effet de la lumière. Merci plancton d’essayer d’éliminer ainsi toute la crasse que produisent les trop nombreux mammifères humains sur la planète bleue. Et soudain, la rêverie du quart solitaire est troublée par d’étranges phénomènes alentour : le bateau n’est plus le seul à déranger le plancton lumineux ! A tribord, à bâbord voici des flèches très rapides, bien plus rapides que le voilier, leurs trajectoires ondulent parfois, disparaissent et repartent, inspirant la certitude de présences vivantes. Courte angoisse…mais non, bien sur ce sont nos clowns habituels, les dauphins chiens fous d’intelligence qui se dérangent chaque fois qu’ils aperçoivent un bateau pour jouer avec sa vague d’étrave. De jour on ne se lasse pas de les admirer, nous avons tous alors dix ans et envie de battre des mains pour saluer leurs galipettes. Je n’en avais jamais vu de nuit évoluant dans cette soupe de lumière et je reste bouche bée devant la beauté du spectacle que m’offre sans le vouloir l’indifférente nature brute sur laquelle j’ose flotter.

14 nov. 2012

Nous avons vu cela aussi le long de la côte portugaise, vers Nazare, mais là, c'était un troupeau de marsouins.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

… le calme

Après la pluie...

  • 4.5 (190)

… le calme

mars 2021