Dalal Diam, un nouveau chantier Naval à Dakar

Bonjour,
Voila l'histoire de ce nouveau chantier auquel j'ai modestement contribué... il fallait y croire!

En 2015, un nouveau chantier naval a vu le jour dans la baie de Hann, qui jouxte le CVD (Club de voile de Dakar). Ce chantier dispose de deux chariots tirés par un treuil électrique qui peuvent sortir des bateaux respectivement jusqu’à 12 et 20 tonnes, avec un tirant d’eau pouvant dépasser 2,50m.

Le chantier Dala Diam est l’accomplissement d’un projet de longue date, celui de Mar, ouvrier spécialiste naval. Après avoir suivit une formation de soudure à l’école professionnelle de Bel-Air (Dakar) en 1983, il commence à travailler sur les voilier à l'Amicale de Plaisance de Dakar (ADP), où il travaillera à la réparation des voiliers de tout genre (acier, inox, plastique) et pratiquera la technique de sortie des bateau sur la plage à l’aide de chariots. En particulier, il développe des compétences sur la fabrication, réparation et réglage des régulateurs d’allure pour les voilier et toutes les opérations de maintenance spécifique aux voiliers ainsi que l’alignement moteur. Durant cette période il effectue également une transatlantique comme équipier sur un voilier et diversifie son expérience en travaillant sur des chantiers aux Antilles pendant 1 ans. Fin 2011 c’est la fermeture de l’ADP et Mar commence un travail de fourmis, mais seul, pour construire son propre chantier naval, un rêve de longue date. Soutenu par ses amis et son frère Bado qui l’héberge tant bien que mal dans son réduit situé devant le CVD, Mar procède méthodiquement, sans ce laisser impressionner par le travail titanesque qu’il a devant lui. D’abord monter un treuil à partir de pièces récupérée à gauche à droite au port. En parallèle, effectuer les lourdes démarches administratives nécessaires. Couler un lest, pour installer le treuil, planter un poteau de renvois sous l’eau par 4 m de fond, installer les câbles, puis enfin construire les chariots. Le premier voiliers sortira finalement de l’eau en novembre 2014 sur le gros chariot, qui sortira ensuite des bateau de plus de 20 tonnes. En avril 2015 la construction d’un deuxième chariot plus petit est terminée, avec une capacité de charge de 12 tonnes.
Avec une clientèle mixte composée non seulement de voiliers mais aussi de vedettes et bateaux de pêche de petit tonnage, le chantier Dalal Diam offre aux propriétaires de ces embarcations une alternative efficace et beaucoup moins coûteuse aux possibilité de sorties au port de Dakar. Combinée avec l’offre du CVD, le chantier Dalal Diam contribue également à rendre Dakar une destination attractive pour les voiliers tour-du-mondistes (et autres) qui ont besoin d’effectuer des réparations rapides sur leur route. En effet, les temps d’attentes seront désormais considérablement réduit par cette augmentation de l’offre de possibilités pour sortir son bateau.

Contact de Mar :
00 221 77 536 5456
00 221 70 109 5990

L'équipage
12 juin 2015
12 juin 2015

:pouce:

12 juin 2015

:pouce:
alain

12 juin 2015

Sympa , j ai bien aimé le CVD , beaucoup moins la baie de hann

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (59)

mars 2021