DAFN, carte de navigation et France Connect

Mais quelle drôle d'idée ai-je-eu ... Va savoir ... J'ai lu la lettre jointe à l'avis de paiement du DAFN pour 2021 que je viens de recevoir.

Passons sur le montant et l'abattement qui m'est consenti. Il est figé à la valeur de 2019. Je n'entre pas, dans ce fil, dans la catégorie de ceux qui râle ...

Mais, la lettre dit que, maintenant, il faut passer par le portail demarches-plaisance.gouv.fr[...] pour toutes nos démarches.
Une fois sur ce portail, on nous dit qu'il faut passer par franceconnect.gouv.fr[...]/ pour entrer

Dans franceconnect.gouv.fr, une fois que vous avez entré toutes vos caractéristiques , nom, prénom, ...etc, etc ... vous pouvez revenir, d'ailleurs automatiquement, à demarches-plaisance.gouv.fr[...] .

Mais ensuite, rien à faire, j'ai beau entrer le numéro de mon bateau (qui est francisé), rien à faire. Il n'est pas reconnu.

Ici, je dis merci à la personne des Douanes de St Malo qui à su m'expliquer qu'en réalité, à ce jour (24/02/2021), "demarches-plaisance.gouv.fr" ne fonctionne que pour les bateau de moins de 7 mètres (qui ne peuvent pas être francisés) et peut être les bateaux non encore francisés.

Donc, à suivre.

L'équipage
24 fév. 2021
24 fév. 2021

Il y a pleins de trucs sur les sites du gouvernement qui ne marchent pas.

Est ce parce que c'est complexe de gérer toutes ces demandes innombrables et très diverses?

Est ce que parce que les informaticiens qui conçoivent ces sites n'y connaissent rien dans ces domaines et ne mettent pas en concordance problématiques et réponses ou liens ?

Ou est est-ce une problématique de compatibilité avec les différents systèmes d'exploitations, de logiciels utilisés, d'âges des OS ou logiciels utilisés qui ne sont pas pris en compte lors de l'élaboration de leurs sites ?

Bref de bugs non débuggés avant la mise en service de ces sites ?!

24 fév. 2021

Ou est est-ce une problématique de compatibilité avec les différents systèmes d'exploitations, de logiciels utilisés, d'âges des OS ou logiciels utilisés qui ne sont pas pris en compte lors de l'élaboration de leurs sites ?

Pour être un peu dedans, en spectateur averti, je peux en dire quelques mots.

Tout d'abord :

  • problématique de compatibilité avec les différents systèmes d'exploitations/âges des OS.
    Non, ça fait bien longtemps qu'on sait faire causer les différents OS entre eux, heureusement.

  • problématique de compatibilité avec les différents logiciels utilisés, d'âges des logiciels utilisés
    En partie. Ca tient au fonctionnement de la fonction publique. D'une grande lourdeur si on la prend dans sa globalité, même ministère par ministère, que ce soit pour les ressources humaines ou les budgets.
    Ainsi, on ne va pas recruter une cohorte d'informaticiens (fonctionnaires) pour développer une application précise. Une fois le travail effectué, on en fait quoi, puisqu'on ne peut pas les licencier, qu'il est difficile de les réaffecter, et quasiment impossible de les reclasser.
    On a du mal à engager des fonds pour donner le développement à des sociétés privées : les procédures de marché sont longues, les budgets pharaoniques, et les résultats parfois (souvent ?) décevants.
    Alors il arrive qu'on embauche des développeurs en CDD. Le problème, c'est qu'une fois la mission terminée, ne reste que le chef de projet (qui était fonctionnaire, lui), mais personne ne sait plus faire évoluer l'application.

Mais surtout :
La numérisation des services publics passe dans un premier temps par l'harmonisation de pratiques, des procédures, des nomenclatures, à travers les différents services ou ministères, parfois à travers les instances régionales.
Et ça, c'est un travail colossal, parce que personne, en amont, n'a prévu de tout regrouper un jour, et que tout le monde, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, a développé son petit (c'est relatif) microcosme informatique dans son coin.

Pour te donner une idée, puisque c'est un exemple que je connais :

  • La gestion des examens dans l'enseignement agricole a vu son logiciel de gestion évoluer pour prendre en compte de façon uniforme et automatique à la fois les établissements publics et privés. Le projet n'a impliqué qu'un seul ministère, celui de l'agriculture, qu'un seul service, celui de l'enseignement et de la recherche. Le chantier a duré quelque chose comme 5 ans.

  • Dans le même ordre d'idée, on va vers un livret scolaire unique et une gestion uniformisée des parcours scolaires, quels que soient les ministères impliqués (EN principalement, mais aussi agriculture, justice, intérieur...), plublic et privé.
    Le point que j'ai abordé juste au dessus était une des briques de ce projet, et il a été mis en oeuvre au début des années 2000. On est en 2021 et les lycées agricoles n'ont toujours pas de livret scolaire unique informatisés, mais on s'en approche : les nomenclatures des diplômes, des classes, des matières, des enseignements sont enfin compatibles (et ce n'est que la partie émergée de l'iceberg : le LSU n'est qu'UNE brique du chantier). Et dieu merci, on n'a pas des régions ou des départements qui viennent fourer leur nez au milieu !

24 fév. 2021

Idem pour moi. L'immatriculation n'est pas reconnue ? Bug et compagnie...

24 fév. 2021

Plus grave hier j'ai voulu enregistrer ma balise epirb sur le site de l anfr. Tout se déroule bien jusqu'à la dernière étape : inscrire le code à 15 chiffres unique à mon epirb, et la ça me dit que le numéro n'ai pas reconnue... Pas terrible ça

28 fév. 2021

La balise ne s'enregistre pas normalement sur le site du CNES ? 🤔

24 fév. 2021

En fait, l'application ne fonctionne pas encore dans tous les départements, c'est en phase de test dans certains quartiers seulement...mais ce n'est pas dit dans le courrier.

24 fév. 2021

Si j'écrivais cela plus haut, c'est que je ne sais pourquoi ça bug, mais "ça" coince.

On a eu le cas dans deux sites internet (administrations) ces derniers jours et deux sites privés(une assurance et une banque distincts) et ce même en essayant de deux ordinateurs différents ayant des âges et des logiciels différents !

Bon, tout a fonctionné au final ;-) ...en allant aux guichets de ces différents services, mais il faut faire des km et (parfois) de longues attentes.

24 fév. 2021

tu t'es trompé de fil
Il fallait poster ici ;-)

www.hisse-et-oh.com[...]ratives

J'y ai relaté mes déboires récents de francisation/immatriculation , déjà assez longs, en omettant la partie web de l'histoire.
J'ai voulu faire en ligne en me faisant balader de site en site pour finalement comme toi constater, après avoir rempli des formulaires inutilement, que ca ne fonctionnait pas (bug et/ou toujours en essai, pas étendu aux plus de 7m... ou que sais-je..)

ce qui m'a frappé dans le domaine, et pour rejoindre les propos de Roc, c'est l’hétérogénéité totale des sites/pages web selon la source. Un bric à brac pas possible alors qu'il pourrait n'il y avoir qu'une seule source déclinée sur plusieurs sites.
Au lieu de ça chaque service a sa page web plus ou moins à jour, donc avec des infos variables voire contradictoires.
Ce qui me gène le plus c'est que :
- techniquement ce n'est pas infaisable du tout de centraliser la source d'info (avec des briques de contenu disponibles en XML par exemple)
- que ce sont nos impôts qui sont "dilapidés" dans ces recopies inutiles et contre productives...
Dommage...

25 fév. 2021

Pour compléter et préciser ce que j'ai dit plus haut :

Nos impôts sont apparemment dilapidés aujourd'hui parcce qu'avant (que tout ne se numérise), tout était séparé à travers différents services, et qui fonctionnaient finalement pas si mal, chacun ayant les informations qu'il jugeait pertinentes pour lui, avec les traitements qui lui convenaient.

Et ce n'est pas possible de entraliser tout d'un coup, fut-ce avec du XML ou que sais-je parce qu'on ne peut pas attaquer les bases de données des différents services (surtout en écriture) avant d'en avoir standardisé et uniformisé les tables et les champs.

Et ça, ça prend énormément de temps et d'énergie, parce que tout le monde pense que ce qu'il a est le meilleur pour tout de monde et que c'est aux autres de s'adapter (en bref : personne ne veut changer ses habitudes).

25 fév. 2021

Ben, comparons avec ce qui se passait il y a 20 ou 30 ans.
un dossier de retraite ? Je viens de faire celui d'un ami qui a quitté la France depuis 30 ans. Cela m'a pris moins d'une demi-heure, le plus long étant de lui créer une existence virtuelle qu'il n'avait pas.

La fiche de paie de la nourrice, la déclaration des revenus, une demande de carte grise, un paiement de PV, un remboursement de sécu et mutuelle, un extrait de casier judiciaire, un extrait de naissance, un dépôt de plainte, etc etc etc.

25 fév. 2021

Oui ! Il y a des services dans lesquels la numérisation s'est effectuée avec bonheur (pour l'usager).

Et il faut l'avouer, c'est de mieux en mieux à tous les niveaux, même lorsque les démarches se font à travers différentes administrations (obtenir un quitus fiscal de TVA européenne le mardi, déclarer le bateau aux douanes le jeudi à 10h et les franciser à la DDTM à 11h, je pense que ça n'aurait pas été possible il y a quelques années, alors que je l'ai fait l'an dernier).

28 fév. 2021

Ouaip ... Quitte à être négatif ... Qu'en sera t il, le jour où tout sera centralisé, qu'il suffira de passer par FranceConnect pour aller partout et que quelques malins démons y entrerons par la porte dérobée, pour y commettre tous les méfaits qui leur trotterons pas la tête ?

28 fév. 2021

Les problèmes de l'informatisation sont pour moi:
- Les décideurs (les chefs quoi) sont les derniers à avoir fait carrière sans l'informatique.
Pour eux c'est du chinois.
- Les chefs de projets informatiques ont-ils toujours la connaissance du métier à informatiser et des possibilités de l'informatique. Je crains que les personnes ayant ces doubles casquettes sont extrêmement rares.

Alors le site informatisé peut difficilement être bien et corresponde à ce qu'on a rêvé; même si les miracles peuvent survenir.

02 mar. 202102 mar. 2021

le probleme n'est pas informatique... mais juste de lire sur la page d'entete "je suis plaisancier" que ce site ne gere actuellement que les moins de 7 m avec carte de circulation (et non les bateaux francisés) ce qui sera le cas pour 2022 si on en croit...le courier.

c'est tout de meme archaique de devoirt passer par le chéque en 2021 pour payer ce DAFN.

03 mar. 2021

"c'est tout de meme archaique de devoirt passer par le chéque en 2021 pour payer ce DAFN."

Ce n'est pas une obligation : suffit de faire un virement !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (171)

mars 2021