CTRL-ALT-SUP et ça repart

Bonjour,
J'ai la chance de connaitre un mécano, artisan de la motoculture de loisir, à qui je confie l'entretien de mon moteur.
Mais dans quelle mesure ce type de mécano va pouvoir encore intervenir sur les moteurs récents pour lesquels il faut la valise de diagnostic pour pouvoir annuler des pannes parfois intempestives que l'on ne sait pas vraiment expliquer...
En outre l'électronique intégrée à un moteur a t'elle pour vocation d'optimiser le fonctionnement du moteur ou d'obliger un propriétaire à confier l'entretien de leur moteur à des pros ?
Ce qui est sûr, c'est que le fait de pouvoir assurer un minimum d'entretien de mon moteur moi même, sera un critère d'achat pour mon prochain bateau

JP

L'équipage
24 nov. 2009
24 nov. 2009

c'est aussi une question de sécurité......

il me semble particulièrement imbécile de la part des constructeurs d'installer des moteurs nécessitant un diagnostic informatique.

Une des règles élémentaires en navigation c'est de pouvoir être autonome, on l'a peut-être déjà oublié?

Le moteur doit être d'un fonctionnement simple et permettre des interventions purement mécaniques à la portée de nombreux pratiquants de la navigation.

Il est certains que l'orientation actuelle est de créer un max de dépendance pour être obligé de passer par le circuit pro, business is business!!

24 nov. 2009

ça se discute ...

Car s'il faut choisir entre

  • un moteur simplissime dans lequel je dois mettre les mains tous les 15 jours pour le bricoler,

  • et un moteur sophistiqué qui marchera 5 ans sans rien toucher ...

je choisi le second ;-)

Pour le cas No1, j'ai donné pendant pas mal d'années à l'époque où j'avais une 202, puis une 403, puis une 4CV, puis une "Deuch", puis une 4L ...

J'ai pas trop envie de remettre le couvert avec mon bateau :heu:

24 nov. 2009

;-)

[i]"T'es peut être padoué pour la mécanique... "[/i]

Tu n'est peut-être pas doué pour comprendre que les motivations peuvent être très différentes d'une personne à l'autre ... Même si on est doué pour la mécanique, la meilleure façon de consumer le temps qui passe n'est pas obligatoirement d'avoir les mains dans un moteur toute sa vie :mdr:

24 nov. 2009

oui Robert ....

mais entre les moteurs (2 cv , 4l , ... ) d'il y a 40 ans que tu cites , et les moteurs hyper complexes actuels , il y a eu dans les années 80-90 plein de moteurs tres fiables et beaucoup plus accessibles mecaniquement :-) :-) :-)Il est certain , comme le dit Aliguen , surtout lorsqu' on navigue un peu en dehors des sentiers battus , qu'il est interessant d'avoir un moulin se situant dans ce juste milieu et susceptible d'etre depanné par n'importe quel mecano ;-)

24 nov. 2009

;-)

[i]un moteur simplissime dans lequel je dois mettre les mains tous les 15 jours pour le bricoler [...] j'ai donné pendant pas mal d'années à l'époque où j'avais une 202, puis une 403, puis une 4CV, puis une "Deuch", puis une 4L ... [/i]

T'es peut être padoué pour la mécanique...
:mdr: :mdr: :mdr:

Perso, être obligé de passer par un concessionaire pour une vidange/plaquettes, etc... ( petite manut' ), ça m'em....e beaucoup...

24 nov. 2009

j'en suis un peu là...

Aprés avoir rempli ces dernières années mon jardin de carcasses de moteur HB 9,9 (avec spécialisation dans les yam 2 et 4 temps) en étant continuellement emmerdé par un moteur jamais fiable, j'en suis à chercher un nouveau moteur avec garantie et tout et tout. Je ne suis, moi non plus, padoué. Je n'y comprend même carrement rien. Tout ce que je suis capable de faire, c'est de trouver si ca vient du carbu ou de l'allumage et de tout démonter, nettoyer et remonter.

Mais comprendre ce qui se passe, trouver autrement qu'en tatonnant, enfin diagnostiquer, quoi, j'en suis bien incapable.

Avant ça, j'avais aussi connu des 204 et une cocinnelle première génération, avec les mêmes difficultés, alors j'en ai un peu soupé.

Si les moteurs bateaux ont fait les mêmes progrés que les bagnoles, tous les espoirs sont permis !

Jacques

24 nov. 2009

un peu le même vécu

mobylettes 2 temps, puis 50cc 4T, 2cv, 4L, Cox, divers Peugeot, Renault, une longue période fauché (disons plutôt radin avec les bagnoles) mais j'ai toujours roulé ce que je voulais et je roulais beaucoup.
Très rares étaient les pannes bloquantes et surtout toujours le petit mécano démerdard pour arranger le coup quand il fallait.

Aujourd'hui ? La valise qui t'annonce que les ' injecteurs sont tombés en vrac en même temps au même tour moteur :-(
Vécu. "Vous ne pourriez pas les vérifier un à un ?".
"Ah non, faut changer les 4". "Combien ?" "2400€ Monsieur".

C'est vrai, il y a une différence : on te dit plus facilement "Monsieur" aujourd'hui.
Avant c'était "Qu'est-ce que je peux faire pour lui ?" en tendant le poignet nonchalamment la gauloise maïs au bec.
T'es vite coincé.
Je crains plus les pannes aujourd'hui qu'avant.

25 nov. 2009

Et toutes les

autos que je vois partir chaque hiver (j'habite en station de ski) sur camion plateau pour une simple batterie déchargée.... ben non mon pauvre Monsieur on ne peut rien faire sur place, (même pas ouvrir la portière ou le capot !) tout est verrouillé :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-(

25 nov. 2009

Sait pas

elles sont beaucoup plus grosses et plus neuve que la mienne (AX)

25 nov. 2009

Pour la mienne pas de problème

c'est pour celles des touristes

25 nov. 2009

eh bah non, tu l'ouvres pas....

J'ai eu le cas avec une 730 allemande de 89 pourtant.
Le seul moyen astucieux que j'avais trouvé pour ouvrir (plutôt fier pour un amateur en mécanique):
seul le coffre pouvait s'ouvrir avec la clé. T'es bien avancé.
Sauf que quand tu ouvres le coffre tu allumes l'éclairage du coffre et à partir d'une autre batterie tu fais passer le courant par cet éclairage et tu peux enfin ouvrir tes portes.

Pratique non ? pour une panne de batterie à deux balles. :-(

25 nov. 2009

Mais non Geo

les clefs , as pu ... c'est des cartes maintenant sur les voitures modernes :-( :-( T'es pu dans le coup , tu doit avoir encore un vieux clou comme moi :-) :-) :-)

25 nov. 2009

A priori tout les moteurs sont concernés

J'ai lancé ce fil car je tiens l'info de mon petit mécano qui m'a dit avoir de plus en plus de mal à intervenir sur les moteurs récents (qu'ils soient IB, HB ou motoculture) pour cause d'électronique "intrusive"

En outre j'ai un tracteur tondeuse sous garantie, et cet été j'ai sollicité un mécano de la marque pour une intervention sur site. A peine arrivé, il a sorti....la valise de test pour effectuer le réglage du tracteur !!!!
Si des proprios de bateaux récents lisent ce sujet, peut être pourront ils nous donner leurs avis ???

JP

25 nov. 2009

Diesel

Je ne vois pas ce qu'un moteur "informatisé" apporte à un bateau. Un bon moteur (le Perkins 4236 en est un à mon avis) marche des heures et des heures. Ce qui déconne, c'est la marinisation et l'electricité (souvent mal conçue, mais que l'on peut refaire, ce qui n'est pas le cas des moteurs "modernes").
Je vois les problèmes sur Mayotte des récents moteurs HB puissants pour lesquels aucun mécano n'a la valise informatique. Et les zones où on n'a pas ce qui faut dans le coin sont nombreuses.
Par contre, il semble que les alliages aient fait de rééls progrès et ça, il faut en profiter.

25 nov. 2009

mais on en sait pas assez sur les tondeuses

Alain, on a bien compris qu'il ne s'agissait ni d'un fil sur les tracto-pelles, ni d'un fil sur les bagnoles.
Mais les problématiques sur les moteurs de bateaux et les autres sont strictement les mêmes (à l'exception du système de refroidissement secondaire).
La question de Sosojp est de savoir quel est le rôle de l'électronique sur l'ensemble.
Oui, c'est pour optimiser l'ensemble et le rendre toujours plus fiable.
Mais il semblerait que les constructeurs se soient lancés dans l'aventure un peu vite et au détriment de l'effet recherché au départ. Course à l'innovation pour faire face à la concurrence.
Et tout en s'apercevant que cadenasser la "valise" aux contrats de garantie pouvaient représenter une manne bien confortable et consolider l'effet marchand.
Effet co-latéral opportuniste et bienvenu à la caisse enregistreuse et soupe à la grimace du consommateur.
Une chance cependant pour les moteurs marins, les conceptions électroniques ne sont pas encombrés de toute une palanquée d'options ridicules qu'on peut trouver sur une bagnole : détecteur de pluie, éclairage intérieur tempéré et digne d'une boîte de nuit, radars de recul, etc..... qui n'allège pas les transferts d'information dans le multiplexage.
Il semblerait que cette électronique ne soient uniquement dédiée à l'optimisation et à la bonne marche du moteur (injection, contrôle des températures et des organes, ...)

Les pannes électroniques en mer sont donc vraisemblablement moins fréquentes que sur le bitume.

Mais il n'empêche que dans tous les cas il est quasi-impossible de s'en sortir seul.

Et la détresse de ne pas pouvoir démarrer un moulin avec des cailloux à l'horizon dans une houle musclée n'est pas la même qu'avec une tondeuse au moment crucial du WE où il faut, enfin, attaquer la bordure du massif de géraniums. ;-p

25 nov. 2009

Bon pour rester

dans le domaine du bateau, j'ai remotorisé l'été dernier avec un Béta 25 de base Kubota, pas un gramme d'électronique.... excepté 2 diodes pour le buzzer ! :-)

25 nov. 2009

c'est quoi pour des voitures ?? mdrrrrrrrrrrr

et la clef, elle est gelée ossi ?? parce que meme sans batteries, tu l'ouvre hein ;-)

25 nov. 2009

c'est fou ça

et ton ax sans batterie tu sait pas l'ouvrir????
eh ben ...

25 nov. 2009

là tu ma bien fait rire!!!

:pouce: ;-)

25 nov. 2009

bravo les mécanos, on en sait assez sur les bagnoles....

mais ce n'est pas le sujet du fil, qu'en est-il vraiment des pannes sur les moteurs marins?
Y a-t-il intrusion importante de l'électronique dans les moteurs actuellement proposés?
J'ai comme un doute.
Je suis loin d'être un mécano mais quand même capable de réaliser un certain nombre d'opérations élémentaires d'entretien.
Les bateaux sur lesquels je suis intervenus en temps que propriétaire étaient équipés de motorisation de 1979 et actuellement 1983 ceci relativise grandement. Pas d'électronique sur cette génération et jamais de panne sérieuse, que du remplacement d'organes usés :
pompe à eau, alternateur, entretien courant par ex.
mais si plus important :
coude d'échappement
silent-blocks
fait par pro

Il faut connaître ses limites..

:-D :-D :acheval::acheval:

25 nov. 2009

Sauf erreur ou omission, on en est pas là pour nos bateaux de plaisance,

Sur les progrès liés à l'électronique et au risque de déplaire en quittant le secteur maritime, les énormes tracto-pelles qui s'agitent sur les chantiers de génie civil en France et ailleurs envoient constamment pendant les heures de marche des données relatives au fonctionnement de l'engin et à son mode d'utilisation vers les services de maintenance japonais (je parle ici de la marque Hitachi).
De cette manière, ces services implantés à l'autre bout du monde, savent avant le conducteur-mécanicien assis sur le siège quelles sont les pièces qui devront prochainement être changées ou les interventions qui devront être effectuées et éventuellement préparer les caisses de pièces détachées à envoyer pour éviter une immobilisation intempestive de la game-boy.
A quelques millions d'euros le morceau, le coût d'une panne est très sensible pour la conduite du chantier.

25 nov. 2009

oui Gad

la seule vraie question et problématique du navigateur, tu l'a très bien résumée :

Mais il n'empêche que dans tous les cas il est quasi-impossible de s'en sortir seul.
Et la détresse de ne pas pouvoir démarrer un moulin avec des cailloux à l'horizon dans une houle musclée n'est pas la même qu'avec une tondeuse au moment crucial du WE où il faut, enfin, attaquer la bordure du massif de géraniums.

Tout le reste n'est que blabla un peu stérile au vu des préoccupations des humains qui vont sur l'eau au lieu de tondre leur pelouse dopée aux fertilisants et purifiée par toutes les cochonneries désherbantes vendues dans le jardineries citadines.

25 nov. 2009

c'est certainement

un choix plein de bon sens!

:bravo:

25 nov. 2009

ce que j'espère

c'est que l'arrivée de l'électronique dans les moteurs marins de plaisance ne nous feront pas accepter des défaillances possibles et récurrentes comme on les a acceptées mollement dans le monde de la bagnole.

De telles défaillances seraient effectivement totalement inenvisageable dans le monde de l'aéronautique ou celui de l'industrie maritime par exemple.

Aujourd'hui l'injection, l'échappement et la lubrification des moteurs deux temps des très gros carriers ne dépend plus du tour moteur mais de l'électronique du bazar dans son ensemble, ce qui permet par exemple de gérer parfaitement le moment (en trois temps d'ailleurs) et la quantité précise de fuel lourd à envoyer dans le cylindre.

Les salles machine sont truffées d'ordis et on imagine mal l'armateur faire appel à la valise au milieu de l'Océan Indien. :-)

25 nov. 2009

Oui

mais ils ont moins souvent que nous des projections d'eau de mer par exemple lorqu'on change le rouet de pompe, ou même tout simplement le paquet de mer qui rentre par le descente entre-ouverte qu'a très bien visé la vague tapie, en embuscade......... ;-) ;-) ;-)

26 nov. 2009

Que des vieux bateaux ???

Je remarque qu'il n'y a pas une seule contrib d'un proprio de bateau neuf qui aurait pu confirmer ou infirmer mon sentiment...
Soit ils n'ont pas envie d'en parler, soit il n'ont rien à dire (eh oui, pour le moment tout fonctionne...), soit le Forum est en majorité fréquenté par des proprio de bateaux de 20 ans...
Je penche pour la 3ième option !!!
JP

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (45)

Les caprices du ciel

mars 2021