Croisement - Danger - Zone d'invisibilité

Tout le mobde devrait connaître les zones d'invisibilité des gros véhicules sur la route.
Surfant virtuellement, je suis tombé sur un article évoquant ce problème en mer/
www.bateaux.com[...]ibilite

A garder en mémoire quand on est en présence d'autres unités navigantes.

L'équipage
03 fév. 2021
03 fév. 2021

Merci pour l'article.
Il y a des rapports du MAIB (le BEA UK) qui ont indiqué justement la "zone aveugle" comme cause concurrente d'un certain nombre d'accidents; il y en a un (collision par brouillard avec un cargo en Manche, voilier coupé en deux et coulé) où le capitaine dit que à cause de la zone aveugle il ne lui a pas été possible de savoir s'il y avait eu collision ou pas.
Sur l'article, il dit "passer à l'avant d'un cargo au moins à deux longueurs de celui-ci", perso je considère au moins un ou deux milles, et si c'est vraiment indispensable.
Il s'agit bien évidamment de viser un CPA minimum bien avant le croisement, faire confiance à l'AIS d'un voilier avec sa flechette sautillante pour tabler sur 3-4-500m de CPA en passant devant l'étrave me paraît pure folie, sauf si le cargo est mouillé :D

03 fév. 2021

Le cargo n'avait donc pas de radar ? je croyais que cet instrument permettait de tout voir toujours et tous temps...
L'AIS, on sait bien qu'il ne transmet les info que lorsqu'il en a le temps.

03 fév. 2021

Sì sì, le cargo avait "vu" le voilier au radar et avait manoeuvré pour l'éviter, c'est le voilier qui avait "vu" le cargo au radar et -complice peut-être une mauvaise interprétation de l'écran radar- à la dernière minute a décidé de suivre cette conviction improbable "toujours manoeuvrer face aux plus gros", il a donc manoeuvré, il est tombé en face du cargo, fauché.
Je vais essayer de retrouver le rapport, c'était intéressant, surtout du côté utilisation du radar.

03 fév. 2021

Ah, si le voilier ne respecte pas la règle de ce vieux règlement, jugé par certains "poussiéreux", qu'est le RIPAM, le cargo n'y peut rien.
Avantage à l'AIS qui donne le nom du cargo, et permet par la VHF de lever le doute, si doute il y a...

03 fév. 2021

Le radar n'est-il pas en vision "optique"?
S'il y a un obstacle sur le trajet, cela fait une zone d'invisibilité. :-(

03 fév. 2021

Il serait intéressant de connaître cet angle mort sur l'avant des porte conteneurs. LOrsque le cas se présente (traversée de la Manche par exemple), je table sur un minimum de 1M, mais en approche de la route d'un gros, je gère la situation pour croiser sur l'arrière.

03 fév. 2021

L'autre facteur dont il ne parle pas c'est le "un train peut en cacher un autre" lorsqu'un gros qui n'avance pas vite cache un plus petit (genre vedette passagers) qui lui va vite et n'est pas perçu jusqu'a qui soit bien tard.

03 fév. 2021

Je pense que si tu ne vois pas la passerelle, tu ne peux être vu à l'oeil depuis le cargo.
Si tu ne vois pas les aériens des radars, tu ne seras pas vu sur l'écran.

03 fév. 2021

Oui mais la veille radar sur les gros se fait plutôt à 10-12M de distance, puis ils avisent si manoeuvrer et c'est souvent 5-6-7M de distance, parfois ils ont déjà accosté pour nous faire passer et de notre coté on ne les a pas encore en visuel; des trucs qu'on découvre en regardant les traces AIS :)
Je crois que si un gros truc a un souci de risque de collision à 1-2-3-4M de distance il y a toutes les alarmes (du moins humaines) qui se déclenchent; leur capacité de réaction en cap/vitesse est beaucoup plus réduite.

03 fév. 2021

Rappelons aussi que les cargos ou autres sont privilégiés sur les voiliers dans les chenaux (balisage latéral) menant à un port ou estuaire, et que ceux-ci peuvent s'étendre sur plusieurs milles en mer.

03 fév. 2021

Ils sont également privilégiés dans les dispositifs de séparation de trafic communément dénommés "rail".

IL faut dans tous les cas surveiller leur route continuellement, car après nous avoir détectés,en dehors des DST, il peuvent modifier leur route de quelques degrés, difficilement perceptible pour nous, pour passer derrière nous. Nous risquons de perturber cette manœuvre si nous changeons notre cap.

03 fév. 2021

Et un pêcheur pêchant est privilégié par rapport au voilier, même en course! ;-)

03 fév. 2021

Chose simple si vous voyez la passerelle il vous verra peut etre. Si vous ne voyez pas la passerelle. Ben lui non plus....

06 fév. 2021

Le radar n'y est pour rien. Même si le cargo peut "voir" ton embarcation sur son radar, il n'a aucune idée si tu vas tenir ton cap, virer, ou faire demi-tour, ni quand. Même si tu as un réflecteur radar, le radar des cargos est souvent reglé pour masquer le 'bruit' des retours des vagues: tout retour moins haut de 5m, par exemple, est éffacé par la machine et donc invisible sur l'écran du cargo. Même si votre réflecteur radar est monté plus haut que ces 5m, le radar du cargo risque de ne pas te voir: tu es trop petit. Le fibre de verre de ta coque ne reflet pas bien les signaux radar, et comme déjà indiqué, c'est trop bas pour être considéré. Ton mât bien haut en alu? Il est mince, arrondi, et ne reflet pas bien les signaux non plus. Le réflecteur? S'il est bien monté, et si l'angle des ondes arrive au bon moment pour être refleté, et s'ils sont bien reçues par le cargo, une petite tache pourrait être visible sur l'écran. Mais si l'angle n'est pas bon quand le radar fait son prochain boucle: pas de retour, pas de tache: ils te voient que peut-être à 10%: ce n'est pas fiable. Même s'ils te voient et pensent que tu es en train de faire une bêtise, ils hésiteraient peut-être à sonner les cinq coups d'alarme parce que ça puisse réveiller le quart qui dort, et leur faire des ennuis avec l'équipage pour rien. Quand nous croisons (de loin, mais en vue) des cargos, ferries, remorqueurs et autres navires, nous demandons souvent à la radio s'ils nous voient sur leurs radars. Parfois la réponse, après un délai où ils cherchent sur l'écran au bon endroit pour nous trouver, est "...oui...un peu". Parfois la réponse est "Il fait tellement beau qu'on a pas mis le radar.", ou "Il est en panne." Souvent la réponse est "Non. On ve vous voit pas sur le radar." Alors nous faisons notre mieux pour éviter les navires et leur donner le plus de place possible.

07 fév. 2021

Un navire en fibres de carbone est-il plus visible qu'en fibres de verre?

07 fév. 2021

Moins. C'est plus léger: moins de masse = moins de reflet. Ainsi les avions "stealth" sont en carbone, avec le moins de jonctions à 90º possible.

08 fév. 2021

Bonsoir Polmar,
Il y a 1an et demi, j'ai croisé l' Imoca «Maître Coq» à 1/4 de M par tout petit temps et mer calme.
L'éco sur mon radar était à peu près le même que celui d' un goéland posé sur l'eau!
Gorlann

08 fév. 2021

Et ceci est un radar sur portique arrière, près tribord amures avec génois en carbone

09 fév. 2021

Roberto:
pour augmenter mes connaissances,
Sur ton image, les zones jaunes sont elles celles correspondant au masquage de la "vue" par les voiles carbone.
Si c'est le cas, cela vient en contradiction avec le vécu de Gorlann29.

09 fév. 2021

Je pense que cela fasse écran, absorbe les ondes EM mais que ne les reflète pas, un peu comme un torchon noir: si je l'éclaire avec une torche, il n'y a pas de lumière qui passe à travers, ni de lumière qui revient vers la source, la partie "recepteur" du radar ne reçoit pas grande chose. Un corps cilyndrique comme une filament de fibre est un excellent diffuseur, si j'envoie un rayon, la surface va le refleter sur presque 180° avec une infime partie qui revient vers la source. Après, si cela change beaucoup avec la stratification, résine etc je ne sais pas.

07 fév. 2021

Le manque de "visibilité radar" est aussi une des causes d'accident, encore le MAIB avec un rapport très intéressant, bateau "Ouzo":
www.gov.uk[...]3-lives
L'accident les a poussés à faire faire un test comparatif des différents reflecteurs radar (voir page ci dessus), test qui a déjà été indiqué ici pas mal de fois.
Quoi faire ou comment se comporter avec une visibilité électronique nulle/insuffisante de son propre bateau est un choix personnel :)

07 fév. 2021

Pour la visibilité radar d'une petite unité, c'est pas mal d'avoir un réflecteur radar actif (très utilisé dans le domaine offshore), type echomax, alimenté. Bon... c'est un billet de près de 500 euros de plus à sortir

07 fév. 2021

Pour le double fréquence X-S c'est plus du double...

07 fév. 2021

oui, çà chiffre vite

09 fév. 2021

Bon sujet, auquel j'ajoute deux remarques:
- Croiser de près un gros, expose en voilier à une forte perturbation du vent tant en force qu'en direction. Cela peut créer une très mauvaise surprise et exposer à un fort risque d'accident, le plan de croisement de route imaginé pouvant se révéler impossible à tenir. Les habitués de voiliers naviguant sur des plans d'eau servant de zone de d'attente et de mouillage pourront confirmer ce qui se passe quand on navigue près d'un gros au mouillage.
- Ces grosses bêtes donnent l'impression d'aller tout doucement, et la tentation est grande de se convaincre que cela passe "largement" devant. C'est encore pire avec ceux qui démarrent et quittent leur poste de stationnement ou passent entre les digues. J'ai de nombreux exemples où j'ai mis en passe ou viré de bord, et bien m'en a pris, en apercevant un cargo venant de démarrer de son poste à La Palice.... Ca commence tout doucement, mais l'accélération est réelle et à fort risque vu la vitesse de nos voiliers.

09 fév. 2021

J'ai souvenir de Florence Arthaud qui lors d'une transat, toutes voiles dehors, s'est trouvée très brutalement dans un fort vent nécessitant une réduction de voilure.
Cela fait, elle dut renvoyer toute la voilure le vent étant reparti aussi vite qu'il était venu.
Il s'avère que c'était l'air déplacé par un gros paquebot passant à proximité.
Par contre aucune vague du sillage ressentie.

09 fév. 2021

Le paquebot c'était le France, j'ai relu son livre l'été dernier…

09 fév. 2021

C'était dans mes souvenirs, mais je n'ai pas osé l'écrire car la France a été désarmée en 1974 et la seule trace de course de FA à cette époque que j'ai trouvée est sa première transat en Frioul 38 mais en 1975.
Donc je trouve qu'il y a un problème de date et n'ai pas le livre pour rafraichir ma mémoire. :-(

09 fév. 2021

Je passe toujours derrière les gros, même si ça passerai assez bien devant d'après l'AIS et le radar. Je me déroute de 30° longtemps à l'avance, jamais au dernier moment, bien avant le croisement pour bien signifier mon souhait de passer derrière si je m'aperçois que je risque de passer devant, s'il y a doute contact VHF pour signifier mes intentions. Le danger c'est d'avoir une avarie moteur ou voile lors d'un croisement par devant (vent qui tombe, un hauban qui casse) et très rapidement on se retrouve en danger extrême.

15 fév. 202115 fév. 2021

Il semble que même les sous-marins ont aussi un zone d'invisibilité: forums.sailinganarchy.com[...]dex.php
Ils ne peuvent pas voir derrière, alors avant de monter à la surface ils doivent manœuvrer pour jeter un coup d'oreille (??) pour vérifier qu'il n'y a rien là. D'après l'analyse dans le fil cité ci-haut, ils ont peut-être laissé trop de temps entre leur "coup d'oreille" et leur remontée, et un navire est arrivé sur eux en même temps qu'ils approchait à la surface. Sur le cargo ils n'ont rien ressenti, et il n'y a pas eu de dommages.

16 fév. 2021

Je crois que les sous-marins n'entendent rien juste au dessus d'eux!
N'y en a-t-il pas eu au moins un qui aurait tenté un retour en surface juste sous un cargo?

16 fév. 2021

Parfois ils font ce qu'ils peuvent pour se masquer en dessous des autres navires et de mimiquer leurs mouvements . Comme ça ils pourraient entrer dans un port ou une flotte inaperçu. Cependant, s'ils se mettent trop près, les courants et l'effet Bernoulli risquent de les faire heurter leur "pions".

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (167)

mars 2021