Coût mensuel d'un voilier de 26- 30 pieds au port

Hello,
Étant à l'étranger ou en voyage souvent depuis 3-4ans (tantôt en voyage à vélo, ou sac au dos, ou séjours prolongés au Japon entre autre), j'ai rendu mon appart en France il y a plus d'un an, revendu ma voiture etc, pour faire des économies aussi. . Cela dit, la passion de la voile est toujours présente, plus difficile à pratiquer à l'étranger parfois, au Japon d'autant plus, et garder un ''pied à terre'' pour les périodes où je suis en France, ou plutôt un petit pied à l'eau pourrait m'intéresser, soit un petit voilier habitable à quai ou sur corps mort par exemple, voire dans un port à sec quand je suis à l'étranger. Le but serait donc de ''remplacer mon ancien appart en France par un voilier d'occasion habitable entre 26 et 30 pieds (je sais ça peut être spartiate, ce serait pour y être en solo ou duo maxi), pour continuer à me perfectionner en voile quand je reviens en France, et limiter les frais quand je suis à l'étranger. Et le but ''final'' possible serait ensuite de voyager avec ce voilier en partant de France. Donc je m'interroge sur les dépenses possibles sur ce genre de choix, si ça peut revenir moins cher qu'un petit appart ''loyers premiers prix'', d'autant plus si je suis souvent à l'étranger encore plusieurs mois par an .
J'ai lu différents budgets possibles, qui dépendent bien sur aussi du bateau, son état, la place de port, l'entretien qu'on veut y mettre etc.
Si certains ont une idée du coût annuel ou mensuel que ce genre de choix peut représenter, je suis preneur, de retours d'expériences, etc.
Pour donner un exemple, pour un first 28 ou un contessa 26 , qui resterait le plus souvent sur corps mort ou port à sec, dans un port vers Sète, pres de la Rochelle ou bassin d'Arcachon, quels peuvent être les coûts estimés ? (Hors grosses réparations ni rénovation pour l'instant).
Merci s'il y a des réponses !

L'équipage
31 jan. 2017
31 jan. 2017

assez peu cher dans le sud si port à sec l'hiver et bouée l'été (bouée à trouver par contre, pas évident) ou mouillage dans de rares coins, exemple Ajaccio près de l'amirauté, mais pas pour le laisser à l'ancre et partir

31 jan. 2017

En mediteranee les corp mort sont rarisime.
Le coup mini c est.
L assurance et la location de la place plus l entretient
Ton idee est interssante mais il faut choisir un port accessible, bien achalander et relativement sur.
Exemple port camargue,cap d agd, la grand motte,marseille la pointe rouge,le frioule super simpat....
Par contre je choisirais un bateau autour de 35 pied pour etre asser confortable et habitable.
Le coup sera comparable a un appartement.

31 jan. 201731 jan. 2017

Dans certaines zones les corps morts ne sont pas en place toute l'année , rares sont les chantiers ou ports à sec qui acceptent que l'on vive à bord sur leur terre plein , de plus tous ne fournissent pas l'eau et l'électricité sans compter qu'ils n'ont pas de sanitaires .
Il me semble que le plus simple et le plus sûr soit le port et question budget il est facile d'aller sur internet et de trouver les tarifs annuel des ports désirés auquel on rajoute le prix d'une mise et sortie d'eau ainsi que la location de l'emplacement pour le carénage annuel , il ne manque plus que le prix de l'assurance mais à mon avis pour un bateau de moins de 10 m on ne devrait pas dépasser les 300 € par mois mais ça c'est sans compter les frais d'entretien , réparations etc .
Le bassin d'Arcachon est à oublier ou alors au tarif passager et là c'est plus la même chose , port Médoc à revu ses tarifs à la baisse et il restait quelques places il n'y pas si longtemps mais le problème est pour s'y rendre , c'est mal desservi et il n'y a presque rien au tour pour l'avitaillement par contre la Rochelle est bien desservie et depuis l'agrandissement il semble que les délais d'attente ne soient pas trop longs .
Attention de plus en plus de ports mesurent la longueur réelle du bateau en tenir compte si le budget est serré , on peut se retrouver dans la catégorie supérieure pour quelques cm .

31 jan. 2017

Pour marseille
Au frioul c est un peu pareil pas besoin de voiture.a la pointe rouge il y a des bus aussi.
Le frioul c est simpat je trouve.

31 jan. 2017

si je peux me permettre, plusieurs remarques :

  • pour répondre à la question, le cout annuel de fonctionnement d'un voilier de 8 metres est d'environ 4000 euros/an, si l'on fait soit meme et que l'on a une place de port à prix raisonnable
    un pote avait un 9.50 et faisait tout faire, ça lui coutait 10 000 euros / an

  • un bateau se dégrade très très vite s'il n'est pas entretenu et utilisé régulièrement

  • laisser à demeure un bateau au mouillage en étant loin est une folie
    à coup sur, il finira par rompre ses amarres ou etre pillé ou les deux

  • vivre seul dans un bateau de 7 à 8 metres, c'est roots. tu vies plié, tu te cognes partout, le confort est très sommaire et à 2, ta belle meme très amoureuse ne fera pas un mois en hivers

  • 9 metres mini pour etre vivable, à 10 ça commence à etre confort et à 11 tu ne te cognes plus mais ça commence à etre gros pour naviguer seul

  • si tu envisages le sud est, retiens bien que les places de port relèvent de la science fiction sauf à accepter de payer des fortunes (genre 450 euros mois pour un 9 m). la seule solution consiste a racheter un bateau avec sa place de port

  • il te faudra prévoir également un garage ou un studio pour pouvoir stocker ce qui n'est pas absolument indispensable à bord

au final et vu de mon hublot, l'idée est bonne si tes absences ne durent pas plus de 3 mois
au delà, il me semble que c'est prendre de gros risques de perdre ta "maison" et surtout tout ce qu'il y a dedans

pour info, j'ai vécu en bretagne sur un fantasia alors que je passais ma vie dans ma valise et vie à marseille au frioul sur un dufour 34 mais là, j'ai la chance de ne plus bosser

01 fév. 2017

Purée, si ma femme lit ça, je peux dire adieu à mon voilier.

01 fév. 2017

Bonjour,
perso j'ai un 25 pieds et cela me revient entre 800 et 1000€/an (port,assurance,grutage,antifouling et diverses bricoles à faire dessus).
Payer 4000€/an pour un 8 mètres,autour de moi je ne connais personne qui dépense autant et ils n'ont pas des bateaux poubelles ! Alors dix mille € pour un 9,50m,le gus doit changer ses voiles chaque année ou alors le moteur !

31 jan. 201731 jan. 2017

Merci pour les réponses,
C'est sur que ce choix peut être intéressant si bon choix du lieu , bon port, ou ''mauvais plan'' si trop longtemps éloigné à l'étranger, sans entretien régulier, etc . Après, vu que la grande majorité des plaisanciers proprios n'utilisent leur bateau qu'un mois par an en moyenne, voire moins, cause boulot ou trop éloignés, je me dis que mon choix pourrait être un peu équivalent, même en étant beaucoup plus loin hors de France. D'autant que si c'est mon seul logis en France, je pense y être plus d'un mois par an . Pour la taille du bateau, je viserai plutôt 8m50 ou 9 m, plutôt qu'en dessous
Mon but final étant de voyager avec, le mieux serait encore de me déplacer avec le voilier, sans avion, y compris jusqu'en Asie ou ailleurs! Ça demande plus de maîtrise, mais un voilier est fait pour naviguer avant tout !

31 jan. 2017

Le bon plan c est un bateau long genre 10m mais de maximum 3m de large.
Pour pouvoir trouver des places facilement.
Il y a plein de place inocuper de 3m.
A port camargue, au cap....

A toulon pas besoin de voiture la gare et le centre commercial mayol est a cote,une place de 8m coute 2000 euros a l'annee mais la liste d'attente est longue en passager c'est au moins le double ,sinon exelent port pour vivre a bord :-)

31 jan. 2017

Sur corps-mort, tu auras aussi le problème de l'accès (annexe) au bateau... et laisser ton annexe quelques mois à terre = bof !

Sinon dans la rade de toulon il y a des squats pour marin desargentés a deux endroits mais la cci leur fait la chasse :-)

01 fév. 2017

Je connais mieux Toulon depuis fin 2015, vu que j'y avais pris le ferry pour Bastia avant de faire la Corse à vélo, puis des portions et île en Grèce, puis retour au Japon ! . C'est vrai que la rade de Toulon est jolie et tranquille. Bon rassemblement de voiliers aussi ;)

01 fév. 2017

Un voilier est fait pour naviguer....
Et toi, ce mois là, tu passeras ton temps à reparer plutot que naviguer, un petit moment avant de percuter que c est tres frustrant....
Bien compris que tu ne voulais pas lacher le morceau
Et ton bateau au final va se degrader
Tu n y verras plus qu un gouffre financier
Et tu le braderas qqs annees plus tard....
Imagines que tu laisses ta voiture meme neuve 11 mois sur 12 sur un parking
C est la meme avec un bateau ds un environnement bien plus agressif
Et un 0 de plus pour la maintenance
Du reve à la realité
Les ports sont pleins d epaves, regardes, c est edifiant
Pour conclure, ta dispo etant d un mois par an,
Loues et fais des stages,, c est bien plus economique
Tu seras certain de naviguer
Tu pourras changer de bateau et de bassin de nav
mieux definir ton programme
Et le bateau qu il te faudra alors
Entre temps, tu auras economisé
Tu auras progresse en bateau,
Et le jlour venu, tu auras les sous, le temps de chercher l oiseau rare
Et là tu prendras la bonne decision au bon prix
Sorry pour la douche froide
Et tous ceux qui vivent loin de leur bateau avec un minimum de bonne foi te confirmerons.....

02 fév. 2017

sujet deja souvent traité, je recommande les fils suivants:

www.hisse-et-oh.com[...]-de-10m

www.hisse-et-oh.com[...]-bateau

dans le second fil lire en particulier les messages de 'Brufan' qui sont malheureusement bien réels

02 fév. 2017

tu loues quand tu veux, où tu veux, pas d'entretien, bateau impeccable, le tout pour pas cher, il ne faut pas acheter un bateau pour un mois ou deux de vie à bord par an.
Un bateau c'est d'abord fait pour naviguer, bon c'est pas forcément la tendance du nautisme actuellement...

02 fév. 2017

Oui, tu as raison Alain, mais pour beaucoup, ça sert de résidence secondaire et c'est bien moins cher :-)
:alavotre:

02 fév. 2017

L'objectif serait quand même de naviguer ou de vivre à bord plus d'un mois par an, plusieurs semaines ou mois selon les possibilités, mais c'est clair que le plus raisonnable resterait de n'acheter que lorsque je serai sur de pouvoir l'utiliser souvent, voire de faire de plus longues nav avec, et en attendant louer, stages, bourses aux équipiers etc, ce que j'ai déjà fait jusque là. Je verrai mais je ne lâche pas l'écoute !, Merci pour les réponses et points de vue

Comme le disais le regreté phil bolger,quand tu n'es pas riche ,il faut soi habiter sur le bateau soi le garer dans ton jardin

03 fév. 201716 juin 2020

Voir même les deux options ;)
Je suis encore loin d'être ''fauché'' (je touche du bois, ou du cp!).
Mais je n'aimerais pas qu'un voilier devienne plus un ''boulet'' ou gouffre financier qu'un ''vehicule de liberté''. C'est pourquoi jusque-là j'ai préféré naviguer en bda, louer un dériveur, prendre quelques cours particuliers ''pas trop cher'' etc. Mais quand je ralentirais mes échappées sac au dos ou voyages à velo, un petit voilier en guise de ''retraite ermitage'' voire pour aller beaucoup plus loin me tente toujours.
Mais quand je lis les expériences des proprios 'au port'' , parlant plus souvent de frais d'entretien, réparations aux shipchandlers, frais de ports, grutages ans co (parfois costauds), ca me tente guère, en tous cas ce n'est pas le trip qui me fait ''rever''.
Mes ''criteres'' principaux'' si j'achète un jour, seront donc
- petit bateau, petit budget à l'achat comme à l'entretien
-Maitriser moi même la majeure part de l'entretien et réparations (donc choix du matériau et voilier simple et abordable pour un bricoleur très amateur ! (moi). (Voire autoconstruction possible)
-Si possible transportable, ou pour l'entreposer à terre si besoin sans l'aide des grues etc (donc tractable, remorquable par moi-même ) , pour éviter le stationnement dans les ports et les frais correspondant,(donc voilier principalement au mouillage, navigation et vie à bord, ou ''dans le jardin'' ou terrain autorisé le reste du temps,)
- Donc dans cette optique, mes choix s'orientent en effet plutot vers petits voiliers ''low costs'', pas forcément en GRP (sauf quelques voiliers de series intéressants : Dana 24, first 25, 28, leisure 23, contessa 26, etc) , et plutôt en bois ou cp epoxy , avec gréement de jonques ou simplifiés (et moins cher qu'un gréement bermudeen, voiles comprises) et des bateaux proches de Phil Bolger, wharram, etc, bref choix qui peuvent se rapprocher des ''tinyhouses'' transportables ou des cabanes en construction amateur (Doris, sharpies, wharram tiki 30, tangaroa etc)
(Pas forcément le genre de bateau sur la photo, qui est plus proche des ''plates et sûrement peu stable et dangereux au large, mais c'est ''dans l'idée'' ;))

03 fév. 2017

Place au port 9 m à La Rochelle 200€/mois, assurance, sortie de l'eau, antifouloing, vidange.....Je ne vois pas comment faire moins de 300€ par mois, dans ce genre de port.

Compter 400€ me paraît raisonnable pour palier au petit entretien, changement de cordage, poulie, manille ou autre. 500€ relève de la sagesse!

03 fév. 2017

et entre temps, ça n'empèche pas de rever bateau....;-)

04 fév. 2017

Au Cabanes dans l'Aude, 570€ de port par an pour un 25 pieds,320€ sortie de l'eau et AF ,assurance 42€ ce qui fait 932€/an divisé par 12 = 77,66 € par mois plus les bricoles à faire dessus....

04 fév. 2017

un petit bateau tres habitable c est le fifty 27 j en ai eu un , il y a pas mieux !

04 fév. 2017

oui mais c'est pas un voilier c'est un fifty

06 fév. 2017

A)je connais: j'en ai acheté et revendu quelques uns
B) ton expérience de la voile des Baléares à Athènes<< il n'y a pas beaucoup de purs voiliers qui l'on fait>> faut pas déconner quand même, il y en a une bonne centaine par an qui le font, c'est pas un exploit et sur des bateaux bien plus petits!!!

05 fév. 2017

tu connais pas ! c est un bon voilier a partir de F 3 , pendant 10 ans j ai trainé des baléares jusqu a athènes ,il y a pas beaucoup de pur voilier qui l on fait !

06 fév. 2017

a plus de 70 ans ? je veux des noms :litjournal:

04 fév. 2017

quelle question !!
entre 26 et 30 pieds c'est du simple au double
et suivant l'endroit c'est pareil
en plus on peut avoir une place à l'année de suite ou bien attendre 20ans et en passager c'est du grand luxe .
alain

un budget précis pour un 31 pieds à La Rochelle
place de port 2355,42 € / an
assurance tout risques 634,49 €
2 manutentions haute saison 258,70 €
- 50 % basse saison, gratuit si place libérée + d'un mois
francisation ( 55% vétusté ) 80,00 €
antifouling haut de gamme 219,00 €
sécurité ( prix moyen semi hauturier ) 200,00€
accastillage et divers 250,00 €

Total annuel 4000,00 €

Non compris provision pour changement des voiles

06 fév. 2017

ça corrobore!

06 fév. 2017

Bonsoir,
budget précis pour un 31 pieds à Pont-Aven:
place de port 422€/an
assurance RC; 91,02
Manutention: pas besoin
Francisation: bateau de 44ans, donc 0
antifouling: pas besoin car port à échouage en eau saumâtre
Sécurité: environ 200€ (semi-hauturier)
Accastillage et divers: 150€
Total annuel: 863 €
2galement non compris provision pour changement de voiles
Gorlann

08 fév. 2017

bonjour,
es-ce que tu as les galettes en plus ?????
alain :mdr:

08 fév. 2017

Après quelques réflexions,je pense (mais s'il y a des objections , je prendrai note) que si le bateau n'est pas très grand, exemple entre 25 et 28 pieds, et si on souhaite pouvoir partir plusieurs mois loin du bateau assez souvent, le mieux est sûrement de trouver un hivernage à sec sur un chantier pas trop cher, mais assez sur.Ca peut limiter pas mal les frais et risques, et donc ça peut valoir le coût de tenter un achat sans être toujours en France ou dans le pays d'hivernage. Avec l'avantage d'éviter une part de détérioration en mer à flot, le fouling, et peut-être même les vols (en tous cas pour ce qui est du voilier lui même, car plus difficile à voler s'il est sur ber , à terre!), D' après les infos bcp que j'ai lu, l'hivernage longue durée de ce genre est souvent assez largement moins cher qu'une place de port, et faisable dans pas mal d'endroits dans le monde, y compris pour un voyage ''par escales,, prolongées, avec des pauses et hivernage pour retour en avion chez soi plusieurs mois (voir par exemple les périples par étapes de Raphaël legrand sur un first 25)

08 fév. 2017

Le vol de voilier est tres marginal.
Si tu veux vrament diminuer les frais fixe il faut un voiler transportable,
Il te restera a trouver un lieux de stokage comme pour une caravanes.
L avantage du transportable c est la liberte de choisir ta zone de navigation.
I te faut aussi une voiture familiale.
C est aussi un tres bon moyen pour se faire la main....
Vue la difficulter a obtenir une place a l heur actuel c est aussi un tres gros soucie en moins.

08 fév. 2017

en plus de la grosse voiture il faut passer le permis E !!!!et le code s il y a longtemps qu ont a passé le permis voiture !j ai essayé !! ça m a gonflé ! du coup mon bateau est dans un port a sec ,moitié prix du port mouillé mais je ne peut pas m en servir toute l année alors que j habite a 50 m du port !

08 fév. 2017

Si on choisit bien son voilier et sa voiture, on peut se passer du permis E.
Il y a aussi la formation B96 pour ceux qui ont un véhicule tracteur trop lourd.

Pour un transportable, il faut veiller à bien choisir voilier, remorque, véhicule tracteur en fonction des PTRA.

Ne pas oublier aussi qu'un transportable à un inconvénient, la remorque, qui est toujours conçue et fabriquée basiquement et des éléments "légers" et demande beaucoup d'entretien pour rouler sereinement.
Lorsqu'on voit les freins, câbles, essieux, feux de ces remorque, y compris les plus récentes, on se croirait en 1950.

Un transportable est une solution économique, on trouve pas mal de granges ou parking couverts à caravanes pour hiverner, mais l'idéal est de l'avoir dans son jardin pour pouvoir faire l'entretien du bateau et de la remorque.

08 fév. 201708 fév. 2017

Le dilemme (mais je lui loin d'être le seul à l'avoir), c'est que j'aimerais un voilier suffisamment habitable et marin pour pouvoir aller loin, voire vivre à bord sur la durée, seul ou en duo maxi. Donc capable d'effectuer des traversées, croisière hauturière, voir TDM, etc. Mais je veux rester vers un bateau minimaliste, dans le ''concept'' small is beautiful, pour des raisons de simplicité et de budget. Donc à mon sens pour vivre à bord, longue durée si possible, un voilier de 25 ou 26 pied me semble être le minimum, et peut être même vers les 28 pieds au moins. Et je ne pense pas qu'un 26 , 27 ou 28 pieds transportable soit facile à trouver, mais pas impossible. L'autre solution si je veux rester dans ces tailles et sans vouloir posséder de voiture , remorque personnelle ou véhicule tracteur d'ailleurs, c'est que ce voilier soit au moins remorquable ou tractable (avec un véhicule et remorque louée pour l'occasion par exemple, ou effectué par un pro ) au moins sur courte distance, pour le sortir de l'eau et le mettre dans un port à sec proche de la côte, un chantier ou un terrain , hangar dans les parages, et non pas pour lui faire traverser des centaines de kms ou plus sur les routes !
(Ni dans mon jardin d'ailleurs, étant donné que je n'ai plus de maison en France de toute façon ;))
Je pense que cette option doit être faisable

08 fév. 2017

C'est pas courant mais l'on peut trouver des ports/chantiers à sec qui sont proches d'une cale de mise à l'eau ou qui possèdent leur propre cale mais surtout ou l'on ne doit pas être obligé de démâter ( fils électriques sur le trajet ) .
Si l'on n'utilise qu'une fois , plusieurs jours ou semaines d'affilée le bateau dans l'année , le cout de la mise et sortie d'eau rajouté à la location de la place reviendront largement moins cher que de laisser le bateau au port , pour exemple pour mon 24 pieds le chantier me prenait un peu moins de 10 € par mètres linéaires par mois , location bers comprise et 100 € pour une mise ou sortie d'eau .
Par contre si vous désirez sortir plusieurs fois tout le long de l'année il peut être intéressant d'avoir sa propre remorque ou ber roulant pour faire vous même les manutentions mais à condition que le chantier vous en laisse le droit .

08 fév. 2017

Les plus gros transportable sont autour de 24 pied.
Quand sa devient vraimment habitable c est plutot vers 30 pied...donc plus transportable derriere une voiture.

09 fév. 2017

Effectivement plus transportable mais déplaçable du chantier à la cale avec un 4X4 ou un utilitaire , bien entendu toujours si le chantier est à proximité de la cale .

09 fév. 2017

Un 30 pied on est facilement dans les 4T plus la remorque...donc meme avec un land rover tu es en depassement du PTRA

09 fév. 2017

Tout à fait mais il est possible de faire les quelques mètres qui séparent le chantier de la cale .

11 fév. 2017

voilà, transporter un voilier de plus de 1 t devient compliqué,
il faut une grosse remorque, une grosse voiture
la largeur est limitée à 2.55 m et pour la longueur, il faut rester sous 6.20 m, ce qui pour vivre à l'année, s'appelle du camping
la place à l'interieur de ce genre de bateau est celui d'une tente canadienne 4 places, 1.5 m de hauteur sous barreau
les commodités se résument à un sceau
pour se passer de la grue, il faut un dériveur intégral ou au pire, une quille basculante
bref, pour faire un tour de monde, c'est root's
les premiers critères pour vivre à bord convenablement sont
la hauteur sous barrot
un chiotte isolé
un circuit d'eau douce
il faut minimum 7.5 m de long soit 25 pieds pour celà
ça pese 2.5 à 3 tonnes et ça ne se transporte plus

11 fév. 2017

vous connessez pas le first 235 a quille relevable il a tout le confort et pour 3000€ il y a l edel 4 DL que j ai tiré avec ma CX diesel ; capot ouvert on tiens bien debout mais je suis passé a la quille relevable apres m etre fait une frayeur dans le golfe de génes par F 7 ou c était un peu limite !

11 fév. 2017

alors pourquoi pas un camping car ..ça semble le meiux adapté à tes déplacements non ?

et pour naviguer de temps à autre ,les bateaux des autres sont tres bien ...

Le vrai nomade ecolo ne fait pas de camping car ,il ammenage un vw transporter pour la route ;-)

Le plus sage c'est de vivre dans son écosystème et de ne pas aller faire chier les autres chez eux.... :-p
Le sapiens post-moderne vitupère le béton et l'acier, mais rêve de construire en plastoc recyclable un monde dans lequel il agirait comme un électron sans cesse en mouvement.....Va donc construire du durable avec des oiseaux pareils, toujours plus en demande de flux et d'énergies...

Construire du durable ! Justement il ne faut plus construire du durable ;-) il faut construire du recyclable

Moi je ne suis pas mécontent de profiter des châteaux de la Loire....ni du port qui a été construit par nos prédécesseurs.
Je ne doute pas qu'avec une philosophie de l'éphémère on en rajoutera encore une couche dans les engagements qui n'engagent à rien, et le toujours plus d'énergies pour nos objets recyclables (jetables) ....

11 fév. 201716 juin 2020

Tiens une image pour illustrer l'inconvénient des migrations:

Le creek est en bas à droite....

11 fév. 2017

Je connais bien les cultures nomades, amerindiennes entre autre ;)
D'ailleurs quand je m'organise des périples à vélo-tente-bivouacs depuis quelques années, en europe et asie pour l'instant, c'est un peu avec la meme "philosophie" que les peuples de nomades des plaines d'amerique du nord; Un cheval de metal, un tipi en toile legère and so on;
Je vois la voile "nomade"un peu avec la même vision, version polynesienne et jonques ou autres; En tous cas, avec l'idée petit bateau, petits problèmes, et plus de liberté; L'option de transporter un voilier avec vehicule n'est pas trop mon truc à la base, je pense qu'un voilier est fait pour se mouvoir dans l'eau et les vélos pour la terre ;) Et je n'ai pas l'intention de me racheter de bagnole, pour le moment en tous cas;
Donc si le bateau est assez habitable et simplement échouable et "remorquable" au bord de la cote jusqu'au chantier ou port a sec proche, c'est deja suffisant; En attendant de faire un choix, naviguer sur le bda ou ajouter des experiences sur divers voiliers est le choix le plus economique et moins risqué, quand on a pas encore tranché !

13 fév. 2017

Tu as des voilier (non habitable) démontables ou gonflables.
Tu le mets dans ta remorque pour rouler sur la route avec ta petite tente, tracté par ton vélo...
Tente+vêtements dans un sac étanche sanglé au mât pour la navigation, et hop, c'est parti pour l'aventure !
:pouce:
Par contre le vélo restera à terre (prévoir moults cadenas)

L'avantage du velo dans un petit bateau qui n'attire pas la convoitise 'c'est que tu peux aller explorer le pays a ta guise ,je connais des gens qui ont des bateaux tres chers et qui ne s'eloigne jamais a part pour aller au restaurant sur le quai d'en face :-)

Merçi mouche du coche :-)

14 fév. 2017

Je connais certaines personnes qui font à peu pres ça;
Dans mon cas je prefère le velo dans le bateau, plutot que l'inverse ;)
D'ailleurs j'ai aussi un vtt pliant (roues 26 pouces), qui est encore plus facile à stocker,ou embarquer dans divers transports; tout en gardant le roulage d'un velo normal;

15 fév. 2017

Tu les as vu quand t'étais dans ton bateau :heu:
:alavotre:

12 fév. 2017

Bien vu !

14 fév. 2017

reversoproject.com[...]bateau/
Il faut une grande remorque et un bon porte-monnaie mais le concept est vraiment bien, et c'est un voilier performant.

Un vrai petit voilier gonflable:
www.tiwal.com[...]view-2/

En moins ambitieux et plus économique:
www.woodenwidget.com[...]ail.htm

14 fév. 2017

pour moi , je paye 575e/an avec eau et électricité comprises ainsi que grutage (autant que je veux! )
j'explique: mon bateau est un Biloup 77 (1m 85 hauteur sous barrot )avec remorque ; il est à l'eau sur la Seine en saison dans un club de voile aux portes de Paris , en hiver il est sur sa remorque toujours dans ce club ; Bien entendu on est loin de la grande bleue , quoique le Havre est à 4 jours par la Seine et puis si je veux aller plus loin pour 1 mois ou 2 il suffit de le tracter ; Ce qui fait un studio à 47euros par mois à 20' de Paris . .... D'ailleurs certains membres du club vivent à l'année de cette façon.
Peut être existe t il des clubs de voiles sur les cotes qui ont la même façon de fonctionner .???
ps : tu peux voir le bateau et le club sur l'annonce que j'ai mis "Biloup 77"ça te donnera une idée
re ps: j'aime bien ta façon de voyager en vélo en étant autonome :), je fais la même chose avec une très vieille moto dans des endroits loin de toute civilisation .

15 fév. 2017

et tu la met où ta moto sur ton bateau qui va sur l'eau un ou deux mois par an à Paris?

15 fév. 2017

il est sur l'eau de mai à novembre . par contre je n'ai jamais dit que je vivais sur le bateau , j'ai seulement dit que certains dans le club le faisaient . Quant à ma moto elle me permet de faire quelques escapades , car je te l'accorde ce n'est pas le pied de naviguer à la voile sur la Seine ;

15 fév. 2017

on a eu un 445 au club ESPAR de Corbeil Essonne de nombreuses années et on en profitait quasiment tous les week-ends sauf gel!
mais je ne savais pas qu'il y avait des clubs où l'on pouvait vivre sur son bateau à Paris!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Un joli moouillage cul à quai sur l'île de Kvar en Croatie.

Souvenir d'été

  • 4.5 (148)

Un joli moouillage cul à quai sur l'île de Kvar en Croatie.

novembre 2021