Coup de gueule - feux de mouillages trop rares

La nuit passée je suis arrivé dans un mouillage vers 4:30, avec seulement un petit peu de lune décroissante et pas de lumière aux alentours, sauf celles des bateaux ayant mis leur feu de mouillage.

J'ai trouvé incroyable que près de la moitié des bateaux n'avait pas de feu de mouillage, ni aucune autre éclairage.

Pas normal et vraiment dangereux, comme ceux qui sont venus de nuit dans un mouillage peuvent attester.

En tant que voileux, je suis déçu de constater qu'il s'agissaient que de voiliers. :non: :non: :non:

Où est le bon sens marin ?

L'équipage
02 sept. 2013
02 sept. 2013

en fait le danger est que soit tout le monde est éclairé, soit personne
ensuite feu de mouillage à plat pont ou tête de mât??
la diff peut jouer des tours
;o))

pour approcher une zone de mouillage où il y a aussi probabmlement des bouées et des casiers, il est utile d'utiliser un projecteur

02 sept. 2013

De nombreux mouillages n ont ni bouées ni casier !! Je ne vois pas en quoi cela dispense d allumer son feu de mouillage !

02 sept. 2013

Oui Hubert mais le projecteur peut egalement tomber en panne !,, :tesur:

un projecteur est un bon complément et en effet ne dispense pas les autres de leur feux de mouillage ... qui peut tomber en panne !

Et dans des coins comme le Sund de Chausey, pas facile de rentrer de nuit jusqu'au fond sans projecteur (les barques et les viviers n'ont pas de feux ... ce qui pour les viviers me choque, au propre et au figuré, vu leur masse)

02 sept. 2013

En principe l'usage est que ce sont ceux qui sont le plus a l'extérieur qui allume leur feu de mouillage.

02 sept. 201302 sept. 2013

Mais qui a instaure cet usage ? Ceux qui sont à l intérieur se voient mieux ?

02 sept. 2013

Il va falloir revoir les textes le feu de mouillage sert à montrer qu' un bateau est sur son ancre sans erre ......donc pour etre vu par ceux qui arrivent et pour eviter toute collision ....rien à voir avec le bruit.

02 sept. 2013

non mais même si tout le monde allume son feu de mouillage ce n'est pas ça qui va éclairer pour te permettre de voir.

Le feu de mouillage c'est juste pour dire attention il y a du monde dans cette zone. après a toi quand tu y rentre de ne pas faire de bruit par ce que si c'est de nuit a priori les gens dorment et il est aussi d'usage de ne pas réveiller tous le monde. tu allumes une torche et tu repères les bateaux, annexe, chaine, orin et tout le reste le tout en évitant d'éclairer dans les bateaux.

02 sept. 2013

Quand on voit la possibilité aujourd'hui d'utiliser un feu de mouillage à leds qui ne consomme pour ainsi dire rien, je déplore aussi ce manque de feux de mouillage.

Jadis, nous utilisions une lampe à pétrole, car le feux de mouillage tirait dur sur nos pov petites batteries mais maintenant, je dirai, plus aucune excuse de ne pas mettre son feu de mouillage à leds.. AMHA, bien sur !

02 sept. 2013

Évidemment nostria ! Et moi je dois passer pour un extra terrestre ici en med car de jour j envoies la boule noire......une habitude de la Bretagne, sûrement

02 sept. 2013

Ah ah ah quel humour nostria :bravo:

02 sept. 2013

bien vu, de + la boule noire consomme encore moi que le feu à leds

02 sept. 2013

Personnellement, je trouve que le feu de mouillage au niveau de la bôme est plus visible lorsqu'on rentre la nuit dans un endroit encombré, que ceux qui se trouvent en tête de mât.
Lorsqu'on cherche une place, on regarde devant au niveau de l'eau et pas en l'air.

02 sept. 2013

En effet, à l'époque des leds c'est de l'inconscience et de la bêtise pure.
Pour les radins on trouve des lampes de jardin autonomes visibles à presque un mille (c'est bien assez) pour quelques euros. Aucune excuse.

Il y aussi une nouvelle plaie : les feux de mouillage clignotant.

02 sept. 2013

Et oui c est la grande foire du n importe quoi, il y en a même qui changent de couleur ho c est du plus bel effet.....

02 sept. 2013

Décidément HetO devient un forum de ronchonchons... Bon c'est tout de même mieux que des engu...lades!!! :-D

j'ai vu un voilier qui avait des projecteurs ... sous la coque ! l'effet est saisissant, c'était dans une marina et sur le ponton on ne voit plus la surface de l'eau, mais seulement les petits poissons dans l'eau quiont l'air suspendus en l'air !
Cela pourrait faire un bon feu de mouillage , surtout qu'il y en avait tout autour du bateau. (mais quel prix et quelle conso ?)

vu l'âge moyen, c'est plutôt l'expression de joyeux drilles !

02 sept. 2013

il me semble ; mais peut etre que je ma gourre, que le feu de mouillage doit être en tête de mat et allumé du coucher au lever du soleil. En cas de crsh que penserait mon assureur si mon feu est éteint?

02 sept. 2013

je ne suis vraiment pas pour les flics et la répression mais les feux de mouillage et les feux de route devraient être contrôlés plus souvent. Mouiller sans feu de mouillage montre la stupidité et le je m'enfoutisme de trop de gens.
Ils mériteraient de se faire aborder brutalement. Tiens ! Je cherchais justement le moyen de me faire offrir un bateau neuf par l'assurance...

02 sept. 2013

C'est de "l'humour en Kaj" ??? :jelaferme:

03 sept. 2013

heu ! un peu seulement ! Plein le c.l de ceux qui ne pensent qu'à eux et qui oublient les autres ou qui s'en foutent.

02 sept. 2013

Je me rappelle avoir vu arriver un bateau à El Kantaoui à 50 m son ses feux n'étaient plus visibles ...une bougie et encore une pour gâteau d'anniversaire :lavache:

03 sept. 2013

El Kantaoui n'est pas un mouillage mais un port , ma remarque s'appliquait , cela me semblait évident, à la "qualité" des feux montés sur certaines unités

mais en 50 m vu la vitesse lente quand on prend un mouillage on a le temps de l'éviter ?

02 sept. 2013

viens sur l'étang de Thau, tu sera servi! en plus dans 1m50 d'eau tu pourras rentrer à pied!

02 sept. 2013

"Mouiller sans feu de mouillage montre la stupidité et le je m'enfoutisme de trop de gens."

+1

02 sept. 2013

Et le manque de respect pour les autres...

02 sept. 2013

Je suis d'accord sur le fond : allumer son feu de mouillage partout où c'est nécessaire.
Mais dans des mouillages très fréquentées l'été où il y a plus d'une centaine de voiliers (les Glénans, Houat est) cela ressemblerait vite à "New-york by Night" : c'est cela que l'on veut ?
Et, comme l'a dit précédemment Hubert, un bon projecteur est bien utile la nuit.

02 sept. 2013

Le projecteur, pour celui qui approche, bien sûr.
Le feu de mouillage, pour celui qui est arrêté, est obligatoire ; et évidemment aide celui qui approche à éviter les difficultés.
Je ne comprends pas que ça puisse être discuté !

une fiction :
avec mon petit cata je mouille à Serk près de la plage, à l'extérieur une quinzaine de quillards. j'allume la lampe ou pas ?

à 5 h du matin je me lève pour un petit pipi : on n'est plus que deux au mouillage ! la marée pour rentrer à Cherbourg était à 4 heures
et c'est l'heure à laquelle vont arriver les bateaux venant de Jersey ... et il fait encore nuit
heureusement l'autre bateau avait un feu de mouillage

03 sept. 2013

Euh, je crois que Hubert à démontré qu'il ne fallait pas compter sur les autres pour assurer sa sécurité. Ce n'est pas parce que à première on est nombreux à un instant t que ça le restera à T+6heures.........
D'autre part on ne parle pas du règlement intérieur du camping municipal de Bormes les Mimosas, mais du colreg 72, c'est un pavé poussiéreux qui fait foi dans les tribunaux maritimes et litiges entres assureurs et avocats.

03 sept. 2013

Voilà un bon exemple où il faut réfléchir donc anticiper et ne pas appliquer le règlement parce que c'est le règlement....

02 sept. 2013

" … J'ai trouvé incroyable que près de la moitié des bateaux n'avait pas de feu de mouillage … "
" … En effet, à l'époque des leds c'est de l'inconscience et de la bêtise pure. … '

Lorsque je considèrerai la moitié de mon entourage frappée de bêtise ou d'inconscience, merci de me le faire remarquer gentiment et tout aussi gentiment de me conseiller de descendre de Rossinante … ;-)

Constater que 50% pensent différemment de moi m'amène à m'interroger … mais pas à pousser un coup de gueule, ni à être insultant :-p :scie:

02 sept. 2013

C'est qu'il y a une réglementation. Ce n'est pas une question "je pense comme si" ou "je pense comme ça."

Quand on roule en voiture on met ses feux la nuit. Ce n'est pas une question de choix.

02 sept. 2013

Quand tu vois un feu rouge, en pleine nuit, à un carrefour désert, tu fais quoi ?
Moi, je m'arrête. Parce que c'est la règle, et qu'en m'astreignant à l'appliquer même quand elle est inutile, j'en fais un réflexe.
Parce que, globalement, elle est tellement utile qu'il vaut mieux l'appliquer sans avoir à réfléchir, même une fraction de seconde.

Même chose pour les feux de mouillage. Je ne veux pas me torturer les méninges à me dire "oui mais là, on est beaucoup... c'est peut-être pas la peine... mais je suis peut-être un peu à l'extérieur... alors vaut peut-être mieux..."
Non. Ca pourrait m'amener à l'oublier un jour où ce serait indispensable. Les règles de sécurité, on applique, point.
Enfin... AMHA... (pas si humble que ça, mais je m'applique).

03 sept. 2013

Puisqu'on parle de réglementation : les navires de moins de 7 m ne sont pas tenus d'arborer un feu de mouillage.

Comme une bonne partie des bateaux de plaisance (peut-être bien la majorité?) fait moins de 7m, ça explique ces comportements "scandaleux"...

Maintenant, cette clause est peut-être absurde, mais le règlement, c'est le règlement...
:pecheur:

05 sept. 2013

Mouais... Disons que ... Ca peut paraître contradictoire, mais ça ne l'est pas tant que ça.
Je n'ai jamais dit "ras le bol, on supprime la réglementation !". J'ai dit que trop de réglementation tue la liberté.
J'accepte un petit nombre de règles si simples qu'elles sont facilement applicables, si connues que tout le monde les applique (en théorie) : sur route, je m'arrête aux feux rouges (des fois la mandarine est un peu mûre, mais alors je me sens coupable), et aux stop (un ami tué par quelqu'un qui n'a pas respecté le stop, ça aide à obéir). En mer, les feux de route et de mouillage. Parce que, intelligentes ou non, tout le monde les connaît, ces règles, on n'a pas besoin de se fatiguer pour interpréter. Donc, elles augmentent la sécurité de façon simple.
(Et elles ne donnent pas l'impression, comme la survie hauturière, d'être une vaste arnaque.)
C'est comme l'orthographe, que tu pourrais de la même façon me reprocher de respecter : ce n'est qu'un code, son intérêt est de permettre de se comprendre les uns les autres sans trop de fatigue.
Yakavoir, si Tcri stil SMS, ya déjan koron du mal a conprandr. Sè, tu véra !

05 sept. 2013
03 sept. 2013

Ce serait comme pour le triangle (voile et moteur) ? Il y tellement de bateaux qui ne le mettent pas qu'il faudrait modifier la règlementation en supprimant cette règle?

03 sept. 2013

D'ailleurs moi je fais comme toi, lorsque je suis dans une file de voiture la nuit ...j'éteins mes feux :jelaferme: :acheval:

02 sept. 201302 sept. 2013

Cette réglementation date d'un temps où les bateaux étaient peu nombreux. Ce qui la fait évoluer ce sont aussi les comportements (bon ou mauvais).
Je pense qu'il viendra un moment où le législateur devra la faire évoluer car mettre un feu de mouillage là où l'on est plus de 50 voiliers au mouillage est absurde.
A une législation inadaptée, certains réagissent en toute logique
Cela responsabilise ceux qui jugent qu'ils représentent un danger pour les autres : par exemple, les bateaux mouillés à l'extérieur devraient effectivement se signaler.
N'est-ce pas aussi ce que l'on recherche quand on prend un voilier en main : la responsabilisation afin d'éviter des règles toute faites et inadaptées ?
Et si on applique à la lettre cette réglementation, alors arrêtons de nous plaindre d'une réglementation contraignante...

02 sept. 2013

là t'es un peu psychorigide! ... :mdr:

02 sept. 201302 sept. 2013

@ Carthage
"Les règles de sécurité, on applique, point. " : toi qui avais pourtant lancé un fil intéressant sur le thème de "trop de réglementation tue la liberté" ou quelque chose approchant... Zarbi ce décalage. :-D

Mettons-nous quiconque en danger quand, dans un mouillage de 50 voiliers, on ne met pas ses feux de mouillage ?

Quant à ceci : "Ca pourrait m'amener à l'oublier un jour où ce serait indispensable." : n'as-tu pas l'habitude de jeter un dernier coup d'oeil à l'extérieur quand tu es au mouillage pour tout vérifier avant le coucher ? Moi si...

Vois-tu ce que je pense en vous lisant, c'est que beaucoup trop de personnes ont du mal avec les nuances : le règlement c'est le règlement!!! :policier: :policier: :policier:

03 sept. 201303 sept. 2013

A mince, j'ai oublié celle-là : "Je ne veux pas me torturer les méninges ". :jelaferme:

02 sept. 2013

Je fais partie des inconscients stupides.

Je n'ai jamais compris l'intérêt de vider sa batterie parce que l'on passe sa nuit au fond d'une crique, derrière 50 autres bateaux, parce que je n'ai pas de feux à leds, ni même de feu de mouillage, mais une bête lampe à incandescence derrière un capot de trois couleurs.

Par contre, il ne me viendrait pas à l'idée, inconscient et stupide que je suis, d'entrer dans un mouillage de nuit sans un projo à la main. Il n'y a pas que des croiseurs, dans un mouillage, il y a aussi des gars qui laissent leur annexe à l'eau, il y a des rochers, des orins, parfois des corps morts. Toutes choses également inconscientes et stupides au point de ne pas avoir non plus de feux de mouillage.

Et que, généralement, je pense que c'est à celui qui arrive quelque part à faire attention à ce qu'il fait.

Par contre, cela ne m'empèche pas de passer inconsciement et stupidement quelques dizaines de nuits au mouillage chaque année.

Mais, par contre, tout inconscient et stupide que je suis, il va de soi que j'allumerais mes feux si j'avais à mouiller dans un endroit qui pourrait entrainer un risque de collision avec des bateaux en route.

Jacques

02 sept. 2013

Les feux de route ? Au mouillage?

02 sept. 2013

ais je le droit de râler contre ceux qui arrivent dans le silence de la nuit et font des tours autour des bateaux pour mouiller le mieux possible (et tant pis pour les autres) plutôt que mouiller, certes un peu plus loin, de nuit à un endroit sur pour remouiller de jour quand la place s'est dégagée à un endroit plus optimal ?

03 sept. 2013

une étoile à jaques, faut être un peu fêlé pour rentrer ans un mouillage par nuit noire, à moins d'y être contraint par une urgence quelconque et dans ce cas l'éducation inciterait à mouiller en dernier au cul du dernier et de ne gêner personne. par ailleurs de nuit on mouille n'importe ou, rocher ou posidonie, non c'est nul

02 sept. 201302 sept. 2013

D'accord avec Freychou et Erendil. Je rajouterais que le soi-disant "bon sens marin" devrait commencer par l'ouverture d'esprit : se poser la question du "pourquoi tous ces feux éteints" serait déjà un bon début.

02 sept. 2013

Une bonne paire de jumelles 7x50, permet de voir la nuit de façon surprenante, soit en mer, soit quand on arrive dans un mouillage.

tout à fait ! de bonnes jumelles ont un rond lumineux côté oeil qui fait au moins le diamètre de la pupille grande ouverte et sont très efficaces en "ramassant" pas mal de lumière pour la concentrer sur l'oeil
MAis par nuit sans lune et couverture nuageuse, du genre où ne voit pas sa main au bout de son bras, les jumelles ne suffisent plus.

02 sept. 2013

Ce WE, plage d'argent Porquerolles ...
Largement plus de la moitié des bateaux n'avaient pas de feu de mouillage ... Dont le notre :oups: ...
Et pour cause, la veille il fonctionnait encore, et ce soir là, rien voulu savoir, bigre! .... ben non, c'est pas une blague, ça arrive, la preuve .
Et pourtant c'est un feu à LED de moins de 2 ans (le feu d'origine a conservé son ampoule classique largement plus de 10 ans sans jamais faillir) .
Vu le prix du dit feu à LED ça ma carrément mis les boules pour la soirée .
Cela fait t'il de moi une personne stupide, j'ose espérer que non, ma seule bêtise étant peut être d'avoir remplacé mon bon vieux feu par celui là .
Après, même si pas réglementaires, mes 2 lampes led de jardin sur le portique auront fait office de feu de mouillage, et le referont jusque à ce que on me remplace le dit feu en garantie (du moins j'espère, ce qui renforce peut être mon coté stupide je l'avoue) .

Bon, par contre un seul bateau portait la boule noire le jour: le notre .
Au final, c'est moi qui me suis sentis un peu stupide sur le coup :reflechi:

Comme quoi même "bon élève", une multitude de raisons plus ou moins bonnes font que à l'approche d'un mouillage de nuit un projo -qui fonctionne- est réellement indispensable à moins d'être inconscient ... ou pas .. :acheval:

j'ai une lampe tempête à pétrole d'assez bonne qualité (elle ne rouille pas) et par temps raisonnablement pas trop venteux je m'en sert comme feu de mouillage plutôt que le feux de tête de mât que je trouve trop haut perché.
(c'est comme les feux de route : en entrant au port j'allume les feux de balcon à la place des feux de tête de mât)

03 sept. 2013

l'autre moitié l'avait donc :) ; je dois dire que je faisais également partie de la première moitié. J'ai une lampe tempête à la bôme et je n'ai pas du tout le sentiment d'être inconscient.
Vu le nombre de bateaux, il y avait encore de quoi éclairer jusqu'à la badine.

05 sept. 2013

ebay pour les LEDs , vu le tarif elle peuvent claquer tous les deux ans ...

06 sept. 2013

Moi j'ai mon bateau entier équipé de led pour le prix d'une chez le ship et tout fonctionne très bien ...

06 sept. 2013

attention a certaines leds de ebay... elle sont parfois brulante au point de pouvoir foutre le feu!!!

vive le made in china..... et oui j'ai voulu en changer une qui n'avias plus de lumiere mais ou j'avais du laisser le bouton sur on et bah brulante au point de me cloquer le doit.... vive la led

02 sept. 2013

Encore un ronchon :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

@capten
qui c'est ti qu'est ronchon ?

03 sept. 2013

chutttttttttttttt il regarde làààààà

02 sept. 2013

des yeux qui fonctionnent peuvent peut-être aussi utiles........

et ne pas oublier le radar qui va voir la barque couleur goudron ou même par eau calme (ce qui devrait être le cas d'un mouillage) un casier, une mouette ... ou la tête du baigneur qui prend un bain de minuit (si c'est une baigneuse, le RIPAM impose d'allumer le projecteur)

03 sept. 2013

Un conseil, arrivée de jour.

03 sept. 2013

la question se pose t'elle lorsque le voilier est dans la zone d'estran c'est à dire qu'il peut très bien être à flot en fonction des marées (un voilier de moins de 12 m n'est pas tenu d'allumer le feux si échoué)

03 sept. 2013

Tu te lèves la nuit quand tu échoues pour éteindre tes feux

03 sept. 2013

J'ai plus de facilité a retrouver mon canot après une virée a terre si c'est le seul qui a une loupiote

03 sept. 2013

Quand je regarde le tableau électrique du bateau, je vois bien les interrupteurs pour les feux de routes, le feu de hune, le projecteur de pont, le frigo (il n'y en a pas) la pompe à eau, la pompe de cale et les instruments de navigation mais , bizarrement, il n'y en a pas pour un feu de mouillage...

Hé non Jeanneau n'a pas jugé utile d'équiper notre bateau d'un feu de mouillage !

Alors quand je suis au mouillage dans une zone où je pense qu'il y a un risque j'utilise un bâtonnet cyalume, malheureusement vert... Vous vous souvenez
www.hisse-et-oh.com[...]cyalume

Il faut bien qu'il servent avant d'être périmés (en fait j'utilise ceux qui sont périmés et qui éclairent encore pas mal toute la nuit... )

03 sept. 2013

oui c'est comme ça que j'ai failli m'emplafonner un voilier devant St Denis d'Oléron il avait un cyalume très pale qui flottait au vent et heureusement que j'ai vu la coque luire un instant avec les lumières de la côte et que j'étais au tout ralenti car je cherchais une bouée d'attente. Depuis j'ai un projecteur à main

03 sept. 2013

Y'en avait des blancs aussi, j'en ai acheté justement pour cette utilisation ! Je rappelle qu'il n'y a pas de fil électrique dans notre mât. Mais bon, les cyalumes, si la durée est bonne, la luminosité n'est pas top.
On est adepte des lanternes solaires cgi.ebay.fr[...]API.dll qui, elles, sont largement assez lumineuses mais un peu limite sur la durée

03 sept. 2013

je ne suis pas sûr que les bateaux mouillés sur bouée donc dans une zone de mouillage delimitée par des bouées jaunes doivent obligatoirement allumer leurs feux de mouillage

sur ancre surement

03 sept. 2013

Calypso2, je me pose la même question à chaque fois que je suis sur bouée, dans la Chambre, aux Glénan, par ex
En revanche si mouillage "forain" pas de doute : j'allume

03 sept. 2013

Dans ce cas, il faudrait alors, le jour, hisser la boule noire quand on est amarré à une bouée !...et puis les bateaux sur corps mort devraient en permanence, toute l'année avoir un feu de mouillage.
C'est effectivement une particularité des Glénan de voir des bateaux sur bouée allumer leur feu de mouillage...une mode estivale peut être ?

03 sept. 2013

Le feu de mouillage ne serait-il pas obligatoire seulement à partir de 10m de long ? A moins que ce soit le feu de route (je suis un voilier naviguant au moteur) ?

03 sept. 2013

À partir de 7 m, feux de route et feu de mouillage.

03 sept. 2013

On met le feu de mouillage lorsqu'on n'est pas en route.
Donc, lorsque l'ancre est mise, je ne pense pas que l'on fasse route.
Certains navires pros les mettent même à quai.

03 sept. 201303 sept. 2013

"On met le feu de mouillage lorsqu'on n'est pas en route" : au ponton aussi ??? :reflechi:

"Certains navires pros les mettent même à quai" : ça c'est du bon sens!!! :-D :-D :-D

Ha ces règlements... ;-)

03 sept. 2013

le matin je roule à gauche, pour être à l'ombre des platanes, je trouve le code de la route obsolète, alors pourquoi le respecter? :jelaferme: :acheval: :goodbye:

03 sept. 2013

Houlala on sent le point Godwin pointer son nez là... :goodbye:

03 sept. 201303 sept. 2013

Dans la même veine; Supprimons les phares et les feux d'entrées de port maintenant que nous avons le GPS :langue2:

03 sept. 2013

pfiouuuu !
là on a le droit à tout et son contraire : demander un VRAI permis et constater ensuite que celui ci, de fait, ne conditionne pas le respect des choses pourtant élémentaires.
'tention camarade, tu frises la schizophrénie :langue2: :-D

03 sept. 2013

... et le permis à points qui va avec, SVP.

03 sept. 2013

Et ???

Puis quoi d'autre ?

C'est pas la faute à Jean-Michel, c'est ma faute à moi.

Bon sang, assumez vos obligations !

:non: :non: :non:
:policier: :policier: :policier:

03 sept. 2013

Ou tout simplement un VRAi permis de navigation à tous les usagers de la mer éviterait bien des interventions farfelues d’inconscients.
Quoique, quand on voit le nombre d'abrutis qui perdent tout leurs points sur des radars fixes, radars signalés quelques centaines de mètres auparavant, ce n'est pas une formation qu'il faut, mais une greffe du cerveau..........

03 sept. 2013

Et un projecteur !?

03 sept. 201303 sept. 2013

revenant de 15 nuits à différents mouillages, je trouve que la grande majorité utilise les feux au contraire, je ne m'étais pas apercu que c'était si usité par ici, et de ma maigre expérience, plus qu'en Med ou j'avais failli enfoncer un "fantôme" en zigzaguant entre d'autres fantômes la dernière fois (en avril). Aucun élément objectif de comparaison pourtant, je précise !
Pour autant, le mien, pourtant neuf avec feu de LED neuf (changé quelques jours avant de partir) m'a laché, j'ai fait avec un pauvre led de jardin pour tenter de compenser, ce n'était pas acceptable, j'ai regretté de ne pas avoir de lampe tempete, surtout que j'aime me mettre à l'écart de la foule.
Par ailleurs j'avais l'air con, seul avec ma bouboule noire la journée, tout autant que mon triangle quand je suis au moteur...

03 sept. 2013

Le problème avec les lampes "tempête" c'est quelle n'aiment pas trop le vent :heu:

04 sept. 2013

Actuelement nous avons à coté de nous un bateau "equipé" de feux de jardin , il a simplement mis une batterie de plus grande capacité et cela eclaire du tonerre !!

03 sept. 201303 sept. 2013

c'pas faux ! il doit bien y avoir l'équivalent en LED qui charge au soleil, je dois chercher cela dans les jours qui viennent.
Pour le projecteur, il existe des projecteurs LED rechargeables en 12v, puissant, étanches, pour pas très cher chez Leroy Merlin. Depuis avril, j'ai investi et je ne le regrette pas :heu:

03 sept. 2013

alors là, t'es un modèle !!!! :bravo:
ça mérite une poignée de z'étoiles ******

03 sept. 2013

un modèle serait remonté au mat résoudre son soucis de feu ...

03 sept. 201303 sept. 2013

A certains intervenants "épris de règlementation " : quand vous employez des termes comme "abrutis" "stupides" "greffe de cerveau" et autres noms d'oiseaux, avez-vous l'impression de respecter la charte de HetO ? L'avez-vous lue au moins ???

Je vous laisse méditer sur : "C'est comme ce type qui voudrait que j'me soigne, qui abandonne son cleps au mois d'août en Espagne" (Bashung)

03 sept. 2013

Je sais que je plais pas à tout le monde... Mais quand je vois à qui je plais pas, je m‘demande si ça me dérange vraiment.

;)

Dikkenek, Jean-Claude

03 sept. 2013

@alexthecoolman

je vois que nous avons de très bonnes réferences communes !!!

Stef son pote

03 sept. 2013

Pour ma part, c'est une bonne vieille lampe tempête en laiton, frappée sous ma bôme.
Pas besoin de batteries, juste faire le plein du réservoir le soir, pas de lampes LED à 1000$$$ qui grille sous garantie.
De plus, en bon Breton, quand je rentre du resto avec 3 grammes dans chaque poche, c'est le seul bateau qui a son cockpit éclairé, plus facile à repérer .
De plus, par chez nous, on peut avoir de la brume le soir, et pas seulement au fond des yeux.
Et dans ce cas, les feux de mouillages, perchés à plus de 10 Mètres ne sont pas très visible.
Ma lampe à 2 Mètres de haut, si .
Pas de problème particulier avec le vent, et en cas de houle assez prononcée, je frappe en plus un sandow entre le dessous de la lampe et un point fixe, au fond du cockpit.

03 sept. 2013

J'allais le dire, le sandow ce n'est pas fait que pour tenir la baguette de pain sur le vélo :langue2:

03 sept. 2013

Quand je sors du resto, je plipe depuis l'annexe et cela actionne mon Warning ... et je retrouve mon bateau qui clignote sur le parking ... ou alors je confonds avec ma bagnole, quand elle est mouillée sur ancre... je ne sais plus bien ... il fait si chaud en Finistère et le ciel est si désespérément bleu que ça tape sur le système ... :acheval: :acheval: :acheval:

03 sept. 201316 juin 2020

au mouillage au nord de l'Ecosse en 2012

05 sept. 2013

Ca se voit à quelle distance, une lampe tempête comme ça ?
La distance réglementaire ?
(ok, je sors...) :acheval:

06 sept. 2013

Mais, avouez que ça donne tout de suite un côté poétique au mouillage :cheri:

06 sept. 2013

Une lampe tempête je dirais maxi ....200 m :jelaferme: :acheval:
je sors te rejoindre

06 sept. 2013

La lampe tempête j'ai arretté , marre dès qu'il y a un peu de vent de me relever sans arret pour veirifier si elle n'a pas été soufflée
L'été sous les tropiques cela peut etre "poetique" mais l'hiver en scandinavie ....le "poete" il rentre dans un tel état qu'il est tous sauf "poetique" :doc: :acheval:

03 sept. 2013

Moi j'ai un Zippo dans la poche de mon pyjama, quand j'entends du bruit, je tend le bras par le panneau de pont et je l'allume. Une fois je me suis endormi comme ça. Je vous dis pas ma facture de pétrole.

:acheval:

03 sept. 2013

J'aimerais simplement faire remarquer que c'est toujour celui qui atteri qui doit faire preuve de vigilence. L'obstacle peut être un bateau tout feux éteint mais également n'importe quoi d'autre....(Rocher, ponton flotant, OFNI, etc...)
Pour ma part, je suis d'avis de ne mettre le feux de mouillage qu'en périférie sur des mouillages fréquentés afin de signaler la zone pour ceux qui sont loin.
Pour ceux qui ont déjà le nez dessus, le feux de tête de mat (le mien est à 14m)
n'apporte pas grand chose...
Si je navigue à l'aveugle, je prends les précautions qui s'imposent !!!

03 sept. 2013

Haha :pouce: :pouce: :pouce:

Alors, sur la périphérie de Paris, quand tu roules de nuit, c'est le même tarif ?

Ne se rend-on pas compte de la débilité de ce genre de réflexion ?

Si je navigue de nuit, je prend des précautions. Mais les autres usagers de la mer doivent respecter les règles d'usage. C'est la base même de la fondation de la civilisation.

04 sept. 201304 sept. 2013

Comparer les dangers d'un voilier à l'arrêt et d'une voiture qui roule... ??? :reflechi:
Traiter le raisonnement de son interlocuteur de "débile" fait partie aussi du " fondement de la civilisation" ??? :reflechi:
Ces réflexions vont contribuer grandement à éclairer nos lanternes... :-D :-D :-D

05 sept. 2013

OK, mais si ceux qui sont en périphérie s'en vont durant la nuit ou avant le lever du jour au petit matin, que devenez-vous sans feu ?

03 sept. 2013

Je suis heureux de voir qu'au moins la moitié pense qu'il faut mettre les feux.

Mais pour l'autre moitié, ça me rappelle que la France a dû instaurer le permis à points afin que les français fassent un peu attention aux lois, mais surtout à un respect basique et élémentaire de la sécurité routière. Et ça sauve des centaines de vies chaque année.

Faudra-t'il un permis à points pour la navigation aussi, pour que les "marins" aient un minimum de respect pour les réglementations, mais surtout pour les concepts élémentaires de sécurité ? J'hallucinais en lisant, sur un autre fil, que quelqu'un se demande s'il faut regarder sous le génois de temps en temps pour voir si un autre bateau s'y cache !!!!

Bon sang, la liberté ne vous dispense de l'obligation d'ouvrir vos yeux !!!

Ce soir, à Alycastre, la moitié des bateaux n'a pas de feu de mouillage, 3 bateau sont à l'ancre avec leurs feu de navigation et deux ont des lampes qui changent de couleur, en passant du vert au rouge, bleu, jaune et violet. C'est très beau, mais pour quelqu'un qui navigue ne nuit c'est l'enfer.

C'est du gros n'importe quoi. On se croirait en Zimbabwe. La foutaise, quoi.

Je vais acheter un fusil à paint-ball et je commencerai à marquer les "contrevenants". Si vous trouvez des tâches bleues ou rouges sur votre bateau, vous saurez que Jason et ses Argonauts ont frappé.

05 sept. 2013

Alors là, plus d'accord du tout !!!
1) que le permis à points, et les réglementations déresponsabilisantes, sauvent des centaines de vie chaque année, j'ai beaucoup de mal à y croire, quand on voit comme le comportement moyen des automobilistes s'est dégradé depuis leur instauration.
2) l'idée du fusil à paint-ball m'inspire une remarque : "à gamin, gamin et demi" ; mais en fait ce n'est pas le mot "gamin" qui m'était venu à l'esprit...

03 sept. 2013

nom mais les vraiment ronchon ce feux de mouillage :mdr: :mdr: :mdr:

04 sept. 2013

tout ça....pour une(assez)grosse lampe solaire...fixéé à demeure(on l'enlève à l'hivernage)sur balcon arr....et qui "s'allume" toute seule.....
une bonne Maglite pour entrer de nuit,soit dans le mouillage,soit du bar/restau......ceux qui vont en boite rentrent au petit jour

04 sept. 2013

A la question "où est le bon sens marin ?", la réponse pourrait simplement être "et où est l'application du règlement ?"
RIPAM : Règle 30 paragraphe b) : un feu blanc visible sur tout l'horizon !
et pour la visibilité de ce feu (en réponse aux solutions lampe de jardin, cyalume, etc...) c'est 2 milles nautique (voir la règle 22 et la section 8 de l'annexe I.
Cet été en corse sur tous les mouillages que j'ai fait (plus de 15) c'était 20 % max de bateaux avec feu de mouillage et 40 % max pour les voiliers.
Pour la consommation électrique, aujourd'hui avec un feu à LED "dit réglementaire" c'est 0,15 A !! donc sur une nuit en été 1 Ah !!! Pas la mer à boire.
Donc, au mouillage un certain nombre de bateaux ne respecte pas les règles ou les interprète.

04 sept. 2013

Ou bien font moins de 7 m :
règle 30 alinéa e) Les navires de longueur inférieure à 7 mètres, lorsqu'ils sont au mouillage, ne sont pas tenus de montrer les feux ou la marque prescrits aux paragraphes a), b) ou c) de la présente règle, sauf s'ils sont au mouillage ou échoués dans un chenal étroit, une voie d'accès ou un ancrage, à proximité de ces lieux, ou sur les routes habituellement fréquentées par d'autres navires.

Ça devrait réduire l'intensité du coup de gueule, parce que ça montre que la majorité des plaisanciers respecte scrupuleusement le RIPAM, dans la mesure où (en 2008) près de 47% des voiliers font moins de 8 m, chiffre porté à 76 % pour les bateaux à moteur (source www.adt-herault.fr[...]ent.php )

04 sept. 2013

Ah oui, en med la répartition doit plutôt pencher vers les + de 7m, voire même vers les + de 3x7 m - surtout pour les moteurs !

04 sept. 2013

se prendre un bateau de 7m ça fait moins mal qu'un de 7m50 ?

05 sept. 2013

Ben c'est plus court, donc c'est plus facile de passer à côté ! :pecheur:

05 sept. 2013

C'est comme le permis VL : t'as le droit à 3,5t ... à 3501kg, t"'es en infraction ... c'est le pb inhérent à la notion de "limites", avant et juste après, devant ou juste derrière ...la frontière ...etc

04 sept. 2013

Oui, je n'avais pas envie de citer tout le RIPAM.

Sauf qu'en 1 mois de navigation en corse j'ai pas vu 1 bateau de moins de 8 mètres et a fortiori moins de 7 m au mouillage !!!
Je navigue sur un voilier de 6 mètres, je les aurais remarqué ...

04 sept. 2013

Jamais essayé. Mais le règlement, c'est le règlement !

05 sept. 2013

C'est bien connu qu'un navire de moins de 7 métres au mouillage par nuit noire est moins dangeureux qu'un autre de + de 7 mètres!!!!!!

05 sept. 2013

Oui mais si c'est un trimaran de 7 m de face c'est plus dur a eviter qu'un mono de 15 m large de 4,6 m :-D :jelaferme:

04 sept. 2013

est-il donc interdit d'être intelligent ?
A quoi sert la visibilité à 2 nautiques, lorsque le ou les bateaux sont mouillés dans une crique de 30 m de large (dont les bords NE SONT PAS soumis à l'obligation de se signaler par des feux) ? Dans toute baie ou crique abritée et avec l'intention de mouiller, je serai de toute manière à vitesse très réduite, me permettant de stopper dans la zone de visibilité en cas de détection d'un obstacle (bouée de corps mort qui n'a aucune obligation de signalisation, bateau à feu de mouillage en panne - ou trop haut pour le voir à faible distance !, etc...)
Par contre si un bateau mouille (ou navigue) sans feux dans une zone de passage (chenal, baie de grande taille, etc...) cela pose un vrai problème puisque dans cette situation je serai à vitesse plus importante et il me faut être raisonnablement certain de détecter des obstacles en temps utile.

04 sept. 2013

Toi tu le fais peut-être en arrivant dans un mouillage de prendre toutes les précautions, d'arriver à vitesse réduite, de regarder alentours... Mais les autres, es-tu vraiment sûr qu'ils le font lorsque tu es bien tranquillement en train de dormir au fond de ton bateau sans feux?

04 sept. 2013

Doit-on considérer différemment le fait de mouiller sur ancre ou sur corps-mort ? … de mouiller pour une durée d'un nuit ou d'un mois ?
Petit rappel : le RIPAM a été élaboré à une époque où nul n'avait même rêvé l'avènement des LED …

04 sept. 2013

Ca veut dire quoi "mouiller sur corps-mort" ?

05 sept. 2013

ben c'est quand tu es sur corp mort en Bretagne sous la pluie ?
Mouillé sur corp mort !? :jelaferme: :non: :acheval:

05 sept. 2013

N'importe quoi!
Il ne pleut jamais en Bretagne!!!!!

04 sept. 2013

Pour ma part c'est feu de mouillage obligatoire, il est sur le bateau, cablé, en led du coup je vois vraiment pas l'intérêt de pas le mettre. Le prétexte serait juste la flemme d'appuyer sur le bouton ou la peur de rincer la batterie et de plus pouvoir allumer l'autoradio le matin pour ecouter France Inter en prennant son café? ????
J'ai même rajouté deux feux sur le balcon arrière achetés chez Cab....o qui se rechargent au soleil comme les lampes de jardin car je me suis rendu compte qu'au mouillage les gars qui passent à fond avec leur zodiac pour partir pêcher en pleine nuit ne voient qu'au ras de l'eau et du coup le feu en haut du mat n'est pas dans leur champ de vision. Je prêfêre ça plutôt que de me faire réveiller en pleine nuit par 2 gars et leur zodiac qui ont sauté dans mon cockpit à fond les ballons.
Et le fait de se dire que les autres bateaux au mouillage avec moi l'ont ne me suffit pas pour me tranquilliser. Sur la route de nuit tout le monde met ses phares et pas seulement le premier et le dernier de la file!
Désolé pour la longueur du post mais j'estime que la sécurité "c'est l'affaire de tous"

04 sept. 201304 sept. 2013

@ CARTHAGE
Bonjour,

J'ai bien aimé votre message et vous informe que je suis aussi, sans doute, psychorigide!
Je suis abasourdi par le contenu de ce fil que je découvre et qui est bien le reflet de notre société actuelle: je fais ce que je veux et les autres, je les en...nuie.

Je m'arrête systématiquement à tous les stops, même ceux qui ne sont pas très justifiés, car en méprisant l'un, je vais en prendre l'habitude, jusqu'au jour où...

J'ai déjà souvent communiqué sur cette question des feux de mouillage, ici et ailleurs, car les négligences en ce domaine sont inadmissibles et les raisons avancées pour en justifier les manquements à la sécurité, ne sont que des carabistouilles insensées.

On a à notre disposition des ampoules qui consomment moins de 0.1 amp et j'ai une lampe DAVIS munie d'une ampoule halogène qui use seulement 0.11 amp et qui se voit à 2 milles
grâce à une optique Fresnel.

Les lampes de jardin sont une catastrophe car disparaissant en milieu de nuit, parfois bien avant suivant la météo diurne. Voir ce qu'écrit l'initiateur du fil pour son arrivée à 04:30.

L'éclairage sur le pataras ou le portique est bien plus protecteur qu'en tête de mât, surtout dans une baie au rivage illuminé.

J'ai un bateau de 10 m. et j'ai le droit de rentrer nuitamment dans un mouillage "chargé" pour en jauger les possibilités d'y poser mon ancre, sans avoir à en rester à la lisière moins bien protégée et derrière des bateaux importants sur des profondeurs déraisonnables.
Chaque année, je pratique plusieurs arrivées nocturnes en solitaire, et je voudrais bien voir les laxistes qui rendent simplissime la procédure d'approche avec un projecteur (j'ai)!
Je bénéficie pourtant d'une télécommande pilote mais inopérante pour la transmission...

Les explications évoquées et les prétextes invoqués à fin de s'exonérer de l'obligation de se "baliser" sont indubitablement IRRECEVABLES!

04 sept. 2013

Je ne peux qu'admirer les contorsions et arguties de ceux qui veulent échapper aux règles.

La technologie d'aujourd'hui avec ampoule LED et intégré dans l'ampoule un détecteur jour/nuit, c'est quand même pas la mer à boire.

Que diront ces zélateurs du laisser-faire et du c'est bon pour moi, pas pour les autres à leurs enfants ? Bonjour l'exemple, les règles, c'est fait pour être interprétées.

C'était mon coup de gueule du jour.

Bien à vous et bonnes nav.

CaptainRV

04 sept. 201304 sept. 2013

RV, une fois que tu as dis ça, tu n'as rien dit.

Le réglement impose une boule au mouillage. Je parie que tu ne l'as met pas. Pourquoi ? Parce que c'est idiot.

Le réglement impose un cone au moteur. Je parie que tu ne le met pas. Pourquoi ? Parce que c'est idiot.

Le réglement impose aux pécheurs en action de pèche de mettre un casier dans la mature. Ceux qui le font l'ont fait une fois pour toute, le jour de la mise à l'eau de leur bateau. Pourquoi ne le font-il pas seulement en action de pèche ? Parce que c'est idiot.

Un autre fil mentionne l'interdiction , sans une dérogation spéciale accordée par les AF ou le consul de ton coin, de toute inscription sur ta coque ou sur tes voiles autre que le nom de ton bateau ou son immatriculation. Je parie que tu as déja collé un autocollant d'un sponsor ou d'Heo sur ta coque. Pourquoi ? Parce que l'interdiction est idiote.

Certains mentionnent une lampe tempête sous la bome. Cette solution, qui me semble bonne, n'est pas conforme, puisqu'elle n'est pas visible sur 360° (forcément cachée par, au minimum, le mat). C'est d'ailleurs valable pour tous les machins (lampe jardin et autres) qui ne seraient pas strictement en tête de mat, seul endroit visible effectivement à 360°. Pourquoi ils s'arrangent ainsi ? Parce que c'est plus pratique, et qu'au final on les voit trés bien comme ça.

Enfin, qui peut m'expliquer l'intérêt d'être vu à 2 milles quand on est au fond d'une crique au mouillage ?

J'ai un bateau de 25 ans. A cette époque, les feux de mouillages n'étaient apparament pas obligatoire pour ma taille, puisque il a bien été homologué alors qu'il n'en a pas.

Je n'ai pas de cablage pour mettre un feu de mouillage. Je n'ai pas envie d'en passer un, parce que l'on est tous d'accord pour dire qu'un feu de mat en tête de mat n'est pas une bonne solution quand on est proche.

J'ai un feu tricolore qui me bouffe 25 A en une nuit. Je n'ai pas de moteur pour charger mes batteries. Mes panneaux solaires le font trés bien, mais il faut du soleil, ce que je ne suis pas certain d'avoir le lendemain.

Je n'ai pas envie de le changer pour un à Led, parce qu'il faut grimper dans le mat et que, quand j'ai quelqu'un avec moi pour m'aider, ce n'est pas ce que j'ai envie de faire (il faut monter deux fois, une fois pour récupérer l'ampoule actuelle pour voir quelle douille elle a, puisqu'il en existe 50 sortes, et une autre fois pour mettre la nouvelle à Led).

Et que de toute façon, cela fera un feu tricolore, pas un feu de mouillage.

La division 240 mentionne le feu de mouillage, mais elle est postérieure à la construction de mon bateau, et je ne suis pas certain qu'elle impose de modifier son bateau s'il n'a pas été concu pour avoir un feu de mouillage.

Et je maintiens, aprés avoir lu tout les arguments développés, que le problème en arrivant dans un mouillage n'est certainement pas les bateaux non éclairés, mais bien tout le reste, c'est à dire les aussières en travers, les corps morts, les bouées, les orins, les annexes, les pontons enfin toutes les petites choses à ras de l'eau, bien plus difficile à voir qu'une coque.

Franchement, je crois qu'il y a des coups de gueule un peu plus essentiels que celui là.

Plutot que de justifier un règlement dont on est bien d'accord qu'il n'est pas adapté sur plusieurs points (portée à 2 milles, alors que quelques centaines de mètres suffisent, installé en tête de mat alorq que plus il est bas, plus il est visible de près), il me semble plus simple d'envisager une action pour le modifier en l'adaptant à la réalité de son usage et alors de l'imposer effectivement.

C'est ce qui s'est passé avec la division 240 qui a mis fin à la litanie de conneries de sécurité inutiles en se basant simplement sur la responsabilisation des skippers : montre moi que la solution que tu as face à tel problème fonctionne.

Jacques

04 sept. 2013

Je pense qu'il existe une différence entre le RIPAM, qui comme son nom l'indique est internationale et par conséquent en vigueur sur toutes les mers du monde et quelque soit le pavillon du navire et une sombre réglementation franco-française sur les inscriptions portées sur le franc-bord tombée aux oubliettes.
Et oui, moi je hisse la boule noire dès le mouillage pris et j'allume le feu de mouillage le soir venu, ne serais-ce que vis à vis de l'assurance. L'abordeur tribord de mauvaise foi pourra tout à fait arguer qu'il pensait que l'abordé était avec erre, ce que le placerait en position de privilégié...
Pour ce qui est du cône inversé, je suis un peu plus laxiste, mais lorsque je ne le mets pas, je sais très bien que je suis en tort et je redouble donc d'attention. N'empêche, je ne pourrai m'en prendre qu'à moi-même le jour où je me fait prendre.
Finalement, tant qu'on est prêt à assumer les conséquences de ses manquements, il n'y a pas de problème !

04 sept. 2013

D'accord avex erendil!!!,

04 sept. 2013

Alors une petite contorsion de plus …

Mon navire hiverne au sec . Mise à l'eau de manière invariable, chaque année à Pâques où il rejoint son corps-mort en règle (AOT en bonne et due forme) au sein d'une zone de mouillage organisée et trente-deux (cette année) autres navires voués au même traitement . Selon météo et ponts de Mai nous sortons quelques jours … à priori jamais en Juin … croisière durant Juillet … puis quelques jours fin Août … remise au sec à la Toussaints .
Bien sur, comme sur les 32 autres, en dehors de notre présence pas de feux de mouillage !
Les "psychorigides" vont-ils me lancer des pierres ? ;-)

PS : pas d'inquiétude à avoir pour l'éducation de mes enfants :-D

04 sept. 201304 sept. 2013

Sauf qu'on parle ici de bateau au mouillage, donc sur ancre, pas de bateaux sur bouée.

Avant de s'emballer, Mr Freychou, il faut lire la question et ne pas interpréter en fonction de ce qui vous arrange.

CaptainRV

04 sept. 2013

Salut Jacques,

Un bateau sur corps mort peut par exemple être désarmé, aucune réglementation particulière dans ce cas.

CaptainRV

04 sept. 2013

Je ne suis pas du tout certain qu'un bateau sur corps mort ne soit pas un bateau au mouillage.

En tout cas, pour mon corps mort, j'ai bien une AOT pour un mouillage : www.var.gouv.fr[...]03.html

Et de toute façon, pour en rajouter sur le non sens du réglement cité, en quoi un bateau sur corps mort serait moins dangereux la nuit qu'un bateau sur ancre ?

Jacques

04 sept. 2013

Et bien donc je repose la question, en quoi un bateau, desarmé ou non, sur corps mort est à ce point moins dangereux la nuit qu'il serait dispensé de ce feux de mouillage, qui s'impose aux bateaux sur ancre ?

Jacques

04 sept. 201304 sept. 2013

Le RIPAM fait-il le distinguo entre les deux ?

Néanmoins, une flotte de navires sur ancre au fond d'une crique de nuit ressemble étrangement une flotte de navires sur bouée au fond d'une crique de nuit .

Par ailleurs, ni je ne m'emballe ni n'écris que je n'allume jamais mes feux … je le fais de plus en plus facilement, les moyens de contrôle du parc batteries aidant . J'utilise aussi une lampe tempête … pas de lampe de jardin … voyons ! … tout de même ! Je ne fais courir de risques à personne, rassure-toi !
Mais constater que la moitié des voiliers (20% selon un intervenant précédent) seulement utilise, dans certaines circonstances, leurs feux de mouillage, m'amène à réfléchir .

04 sept. 2013

Bon ben je crois que l on a fait le tour de la question, non? :goodbye:

04 sept. 2013

sauf erreur de ma part on est pas obligé de mettre un feu de mouillage dans un mouillage organisé officiel

04 sept. 2013

Et ben moi je suis sans doute très con, je mets la boule de mouillage même sur bouée ainsi que le feu de tête de mât. pas trop car c'est le règlement mais surtout pour prévenir que le bateau est là, je ne laisse pas l'annexe au cul pour désencombrer.
A en lire certains je me demande s'ils ont jamais navigué et posé leur ancre pour une nuit.
c'est assez consternant. Heureusement que les autres font attention pour eux !
Bon je vous laisse, je vais retirer le cône noir car j'ai fait route voile et moteur, je vais vérifier que ma boule de mouillage ne fait pas trop de bruit et je vais ce soir allumer mon feu de mouillage, c'est que je tiens encore à la vie malgré mon âge avancé.
Pétrel III sur bouée position 46°13.554 N 001°28.975 W

04 sept. 201304 sept. 2013

:reflechi: Non finalement rien... :jelaferme:

05 sept. 2013

Ouf !

04 sept. 2013

Je fais comme Mido par habitude par contre j'ajoute souvent une petite lampe sur la bôme, mais il est vrais que les feu à Led arrive et ne vide plus la batterie dans la nuit.

04 sept. 2013

Mon chtit canote à voile et à trois coques a des feux de nav' à led sur le rouf et en poupe... Mais n'a pas (pas encore...?) de feux de mouillage...

Pourquoi ? Par paresse ?

Non...

Je reste indécis sur l'endroit où le mettre...

  • 1) En tête de mât ? Certainement pas !
    Mon tri transportable est dépliable, gréable, et mis à l'eau en solo en moins de 30 mn... À condition de ne pas s'emm....avec une connection électrique entre le mât et le bateau !

  • 2) un feu de mouillage pourquoi faire ? ( sauf dans des eaux à marée à fort marnage ?)

Dérive relevée, Winnie cale 30 cm de tirant d'eau... Et est beachable en bord de plage ( quand des réglementations imbéciles ne l'interdisent pas !)

Convenez qu' avant qu'un "batolent traineur de plomb" ne me percute, il aura vraissemblablement fait un strike avec bon nombre de canots avant le mien !( mode "provoc..." je m'en excuse par avance , avant que les censeurs habituels et zélés ne me tombent dessus...)

Etant néanmoins un matelot "responsable" (?), j'envisage d'installer le soir sur mon balcon avant, comme mes potes randonneurs côtiers, un éclairage de jardin à leds ,à recharge diurne gràce à un petit panneau solaire.
:mdr:

PHIL

04 sept. 2013

ben si, le règlement c'est le règlement :policier: :mdr:

04 sept. 2013

Tu es sûr ? les 3 boules et les 2 feux, c'est pour un échouement ou un échouage ? Pas sûr que le Saint Ripam connaisse cette subtilité sémantique, il ne parle que de navires "échoués"...

04 sept. 2013

ah non monsieur un echouage est volontaire mais s'echouer ne l'ai pas d'ou la subtilité des feux (et des mots)...

04 sept. 2013

Ah beaché, c'est échoué, donc le RIPAM demande:
- 3 boules superposées de jour
- de nuit, 2 feux rouges tout horizon superposées et un feu blanc tout horizon à l'avant.

Mais bon là, je pense que personne t'en voudra si tu les mets pas !

04 sept. 2013

Comme la boule de mouillage et le cône au moteur sont des idioties, le feu de mouillage aussi!
Un feu vu à 2 milles (règle imposant ainsi la puissance) : aucun intérêt, idiot, out.
Le problème, ce n'est pas l'absence de feu, c'est tout le reste: taper une bouée de corps-mort, c'est aussi dangereux que de monter sur un bateau.

C'est merveilleux la dialectique et certains devraient se lancer en politique si ce n'est pas déjà fait: grandes chances de succès!

Je vais m'arrêter ici, car les mots pourraient dépasser ma pensée. Je ne cliquerai plus sur ce fil qui me déprime.

04 sept. 2013

le feu de mouillage fait partie des régles de navigation. peut être que...par soucis d'économies, par méconnaissance pour certains, par m'en foutisme certainement pour d'autres.

04 sept. 2013

Cerigo, je n'ai pas ta colère, je m'amuse bien en lisant les réactions et commentaires des uns et des autres.

Pour rester dans le domaine de la signalisation, je vais investir dans une petite bouèe gonflable rouge et blanche avec un petit drapeau, à utliser surtout dans les zones de mouillage et en PMT sans bouteilles.

Entre les annexes et les jetskis, ça me parait une mesure de précaution, et même si ce n'est pas prévu par ce fameux Ripam.

CaptainRV

04 sept. 2013

apres avoir lu ce fil en entier
je ne peut etre qu'atterrer du sens marin de certains...
surement une meconnaissance du monde maritime... (enfin j'ose l'esperer)
bonne nav a tous quand même :doc:

05 sept. 2013

ça me fait marrer ces interventions vides de sens sur la portée d'un feu de mouillage.....
Faudra me dire où vous passez vos vacances, car malheureusement dans ma zone, une année normale, il pleut un jour sur 2, et le reste du temps il y a de la brume. Et dans ces cas, un feu qui est prévu pour 2 milles, c'est pas de trop..........
je ne parle pas des verrines jaunies par le soleil, des batteries pas au mieux de leur forme, et les quelques cm de guano délicatement posés par les goélands.....

05 sept. 201305 sept. 2013

"Mise en danger", "inconscience" : n'ayons surtout pas peur d'en rajouter...
Quand de nuit, j'arrive dans un mouillage comme l'auteur de ce fil, je suis à 1 noeud de vitesse voire moins (ou alors je suis inconscient!!!). Il fait bien noir mais je peux voir quand même des voiliers sans feu au mouillage. Donc, si je les ai vus, c'est que je peux les éviter... Où est la mise en danger ? :reflechi:
Que ce soit obligatoire : on est d'accord sur ce point. Mais de là à être à être "écoeuré", "déprimé", "atterré" par ce comportement à l'encontre "du bon sens marin"... Sauf à répondre comme un seul homme "le règlement c'est le règlement!!!", ça ne friserait pas un peu le ridicule ?

05 sept. 201316 juin 2020

@freychou
C'est facile de se positionner pour le feu de mouillage en toutes circonstances quand on a un pacte avec la lune !

05 sept. 2013

Un peu de poésie dans ce monde de brutes !
:pouce:

05 sept. 2013

Portée supérieure à 2 mn … on frise l'excès de zèle ;-)

05 sept. 2013

Mido, si on les voit c'est qu'il y a un minimum de lune.
Exemple du week-end dernier, pas de lune en arrivant à Chausey. Ben là, je te confirme qu'il et impossible de distinguer un bateau à moins de 3 m. J'étais à moins d'un nd, mais ce n'est pas facile quand même. Et pour le coup, je ne parle pas de bateaux sur ancre mais au mouillage ou des viviers ou autres joyeuseries!

05 sept. 201305 sept. 2013

On est bien d'accord Amzerzo mais l'auteur du fil évoque "un petit peu de lune décroissante" : je m'appuie donc sur sa situation.
Ceci dit, personnellement, je n'oserai pas une entrée de nuit à Chausey que je ne connais pas, même pas aux Glénans que je connais pourtant assez bien. Plusieurs entrées de nuit pour ma part dans d'autres endroits mais le danger n'est pas dans les bateaux non éclairés mais surtout dans tout ce qui trainent sur l'eau notamment les bouées de casier en milieu de chenal : là il y aurait bien plus à dire car là, pour le coup, on ne les voit pas.

05 sept. 2013

On devrait ouvrir une rubrique spéciale pour les ""sujets impossibles ""à conclure ...

05 sept. 2013

A-t-on déjà vu une conversation de comptoir se conclure ??? :jelaferme: :acheval: :acheval: :acheval:

05 sept. 2013

Oui, cet été!
Il y en a eu quelques unes qui se sont conclues à coup de surin ou de kalach!

05 sept. 2013

Oui à la fermeture.

05 sept. 2013

Je persiste a dire qu'un feu a led ne bouffe rien et qu'on peut donc le laisser toute la nuit. Mes 2 feux type lumière de jardin sur le balcon arrière tournent toute la nuit et rajoutent donc de la visibilité pour les bateaux proches. En plus lors de nav de nuit ça nous permet d'avoir un peu d'éclairage dans le cockpit. Je les ai acheté chez Cab...o elles sont faites exprès avec fixation pour balcon, mises il y a 2 ans, jamais enlevées elles tiennent encore!

05 sept. 2013

Je vais reprendre un article paru sur STW, rubrique sécurité :

Fautes lourdes de conséquence dans l'éclairage du nuit

De plus en plus sont utilisés des "feux de jardin", c'est à dire des feux à led, avec batterie et petit panneau solaire de recharge, comme feux de tête de mat (emplacement du feux de mouillage) . Ces "loupiotes", très peu chères, sont souvent utilisées au lieu et place des feux réglementaires de navigation, car elles ont pour avantage de ne rien consommer en énergie du bord.

Ces feux sont omnidirectionnels (360°) et très peu puissants, ce qui est tentant et suffisant pour un feu de mouillage.

Par contre, en route, ils présentent l'inconvénient majeur de n'être pas réglementaires, et pire même, de faire prendre un voilier pour un bateau à moteur (changement des règles théorique de priorité).

Il faut lancer un avertissement aux plaisanciers : en cas d'abordage, leur responsablité sera totale puisqu'ils n'avaient pas arboré des feux réglementaires alors qu'ils les avaient à disposition, sans avarie leur interdisant de fonctionner. En cas d'abordage (et d'accident en général) , l'objectif de toute assurance est de faire porter les responsablités sur l'adversaire, pour n'avoir rien à payer : voyez donc l'incidence du non-respect de l'éclairage réglementaire !

La solution alternative simple est de s'équiper avec des feux à LEDs , pour avoir un effet positif sur la consommation d'énergie, sans sacrifier sa sécurité. Cette technologie a fait beaucoup de progrès et il est désormais possible de remplacer les ampoules à incandescence par leur correspondantes LEDs , suffisamment puissantes et homologuées.

Une autre infraction constatée, en augmentation, réside dans l'usage d'un feu flash ou clignotant blanc en tête de mât ; bien sûr, il vous fera repérer par n'importe quel autre navire ; mais ce genre de feux, selon la réglementation internationale, est réservé aux engins flottants de détresse ou de protection individuelle ; aussi un gros navire apercevant de genre de feu aura tendance à s'en approcher, comme la réglementation lui en fait l'obligation, pour voir à quel genre de détresse il est confronté ; ce qui n'est en aucune façon le but recherché !

D'aucuns pensent qu'en adoptant des feux fantaisistes ou selon eux "évolués", il feront avancer la réglementation ; un tel espoir est vain : la réglementation maritime actuelle a été entérinée par plus de 170 pays membres de l'ONU, et, bien qu'imparfaite, son changement n'est pas à l'ordre du jour.

05 sept. 2013

D'accord avec toi, les miens ne me dispensent pas de mettre systématiquement le feu de mouillage au mouillage. Vu qu'ils sont sur le balcon et peu puissants ils servent au mouillage pour se faire repérer (visibles au ras de l'eau) et en nav de nuit je les laisse pour avoir un peu d'éclairage (au ras de l'eau je ne pense pas qu'ils prêtent a confusion avec d'autres feux), dans tous les cas les feux réglementaires en tête de mat sont toujours allumés la nuit durant les navs. Mais je retiens ce que tu écris quant à la confusion qu'ils peuvent faire même si je ne pense pas que les miens sur le balcon (a 1m de l'eau donc) portent plus a confusion que la ribambelle de loupiotes de cockpit qu'on peut voir sur les voiliers modernes...

05 sept. 2013

Juste une suggestion de ma part.

Il vaudrait peut-être mieux arrêter de poster sur ce fil sur le "Coup de gueule", qui devient trop long et utiliser celui concernant le feu de mouillage, proprement dit.
www.hisse-et-oh.com[...]-de-mat

05 sept. 2013

Ben, dis donc.

Je ne pensais pas attirer autant de commentaires.

:aurevoirdame:

05 sept. 201305 sept. 2013

Amusant non ? On se croirait en vacances tous autour du feu (de mouillage ?)avec une bière (ou autre)

05 sept. 2013

Je suis ce fil depuis le debut et ca me demange de mettre le commentaire suivant, et la je craque...
Ben moi, euh, j ai jamais utilisé mes feux de mouillage....parce qu j ai jamais mouillé.
Mais au cas ou, je sais ou se trouve l ancre, la boule noire et l interrupteur. Voila, c'était ma contibution... je sors.
a plus. ;-)

05 sept. 2013

Le courage de dire la vérité !

Dans la vie, et faut savoir (se) mouiller.
:topla:

05 sept. 2013

J'ai mauvaise conscience de mettre le feu, mais je le mets quand même puisque la réglementation y oblige, idem pour la bouboule.

Mais je me sens un peu naufrageur, vu que le plus clair du temps je suis mouillé dans moins d'un mètre cinquante d'eau, ou posé sur l'estran, souvent derrière un banc de sable ou de roche, qui recouvre à mi-marée, pour couper la houle et le ressac.

Que faire, vu que la réglementation me dispense des marques du navire échoué ?

:-( :-p :reflechi: :-D

06 sept. 2013

espèce de naufrageur ! :mdr:

06 sept. 2013

Je mouille aussi dans moins d"1,50 et parfois je vois au reveil, le matin un quillard juste derrière moi :alavotre: :alavotre: :alavotre: :alavotre: :pouce:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

"Le temps d'une pause" sur le Canal du Midi avec un SIR 530

Souvenir d'été

  • 4.5 (37)

"Le temps d'une pause" sur le Canal du Midi avec un SIR 530

novembre 2021