Cotentin : qui va payer la note (salée !) pour l'entretien de la grande rade de Cherbourg ?

13 déc. 2021
13 déc. 2021

L'idée c'est quoi ?
Entretenir à l'identique des ruines de forts ?
On fait comment ?
On retape régulièrement pour que ca reste cassé pareil ?

Mais surtout, avec des zones totalement inaccessibles pareil, donc, on protège pour rien. (ou pour les goelands)

La digue, oui, il faut évidemment la préserver, elle a une fabuleuse histoire, et elle est encore de nos jours très utile... (et d'ailleurs, pour qu'elle reste utile, il ne faut surtout pas la classer, ca n'a aucun sens, il faut simplement l'entretenir voir la renforcer si besoin était)
Mais les ruines des forts, c'est complètement crétin : ce sont déjà des ruines. A la rigueur, ils s'amusent à en reconstruire un et à le rendre visitable, ou alors, ils les vendent comme ils ont déjà commencé (tout en autorisant à les retaper, sinon, ca n'a toujours aucun sens)

Marre de ces universitaires obtus persuadés qu'il faut mettre le monde entier sous film plastique pour que surtout plus rien ne bouge.

(oui, je suis énervé, je sors de réunion de merde)

13 déc. 2021

Bonsoir,
Désolé pour toi Peuwi que ta réunion se soit mal passée. Je parie qu'il y a été question de gros sous... Car enfin, pourquoi ne toujours voir que cette obsédante question de rentabilité? Et oublier ce qui nous fait naviguer: la beauté.
Cet été, j'étais en baie de St Malo: dieu qu'elle est belle! avec ses cailloux, ses forts, ses tours... Et puis toutes ces bouées, cardinales, latérales, etc... qui nous permettent d'y naviguer en sécurité et qui doivent couter la peau du cul. Et si par bonheur on cherche un peu, l'histoire, notre histoire, se lit sur chacun des murs, plus ou moins en ruine, que pouvoirs publics et passionnés locaux s'évertuent à maintenir.
Je ne suis pas encore allé à Cherbourg mais j'y compte bien; pas seulement pour y prendre un verre avec un Héossien célèbre (;-)) mais aussi pour en découvrir l'identité. S'il n'y avait plus rien de ces traces du passé, qu'une marina anonyme, fonctionnelle et rentable, je sauterais l'étape (enfin si je peux!).
Et si tous nos élus locaux ne réfléchissent plus qu'en tant que parcmètres, j'irai ailleurs.
Je vous souhaite de belles escales, de celles qui savent faire vivre leur patrimoine sans tomber dans l'évènementiel spectaculaire.
Saadi

14 déc. 2021

Heing ?

Mais, à aucun moment, j'ai parlé de sous, moi !
L'article parle de sous, mais pas moi !

Le fait de classer au patrimoine historique, c'est pas seulement des conséquences financières (dont je me contrefous), mais surtout une conséquence sur la vie du paysage, et ca, je trouve cela triste et franchement courtermiste.

La rade, c'est une digue (magnifique, et précieuse), mais cette digue ne doit pas être préservée "en l'état", elle doit rester vivante, s'ajuster aux besoins, se découvrir de nouveaux usages modernes, servir d'espace de promenade et de visite, etc.

Mais le pire, ce sont les forts : soit on s'amuse à les retaper parce qu'ils peuvent avoir un usage (militaire, touristique, industriel, que-sais-je), soit on les laisse finir de tomber en ruine et s'achever dans les flots.
Mais vouloir garder ces pauvres forts déjà totalement démolis, et pas très beaux ... (parce que ce n'est pas du Vauban le truc, ce sont juste de gros bunkers)
Créer un monument historique, c'est empêcher l'histoire d'avancer, de créer autre chose...
Alors oui, ce serait dommage de voir disparaitre la totalité des bunkers, mais on peut aussi s'en garder un ou deux plutôt bien conservés, et laisser les autres disparaitre ou surtout, être transformés pour de nouveaux usages.

Et ce n'est pas classer ces tas de cailloux en ruine qui va rendre la visite plus attractive : La rade de Cherbourg est un superbe monument qui vaut clairement le détour, mais les tas de béton démoli et rouillé impossible à visiter, ca n'a pas grand intérêt, et mériterait au contraire de devenir autre chose pour rendre la découverte de Cherbourg plus attractive bien au contraire.

Et surtout, à aucun moment j'ai parlé de sous, moi, là.

14 déc. 2021

Tu as raison, excuse: c'est bien l'article qui m'a fait réagir, désolé de la confusion

13 déc. 2021

Comme le reste, les pauvres pékins habitants à des dizaines de kms à la ronde, qui pour certains ne voient la mer même pas une fois par an.
Pour l'instant, la municipalité concentre ses investissements, par le biais de nos impôts, sur le projet bus du grand Cotentin, comprendre du grand Cherbourg.
J'oubliais les quelques kms de voies routières converties en piste cyclable, et pourquoi pas une piscine de plus et quelques hectares de terrains de foot.

14 déc. 2021

Il y a quelques années, il y a un fort qui a été pétardé.
JJ

14 déc. 2021

La même question s'est posée (et se pose probablement encore) pour les restes du port artificiel d'Arromanches.
Certains auraient voulu maintenir en état les énormes caissons en bêton : problème ils n'ont pas du tout été conçu comme un port dans la durée (l'utilisation prévu de ce port était de quelques mois le temps de prendre et de remettre en service les ports du Havre et de Cherbourg) : il s'avère donc quasiment impossible de conserver ces vestiges du débarquement, sans reconstruire des blocs de bêton neuf, ce qui est irréaliste.
Bref, il faut simplement se faire à l'idée qu'on ne peut pas tout préserver.
Peut-être voir si on peut allonger la durée de vie d'un seul bloc et puis c'est tout.

Préserver un fort en lui trouvant une utilité c'est une bonne chose, mais je plains les propriétaires qui doivent avoir une armé d'architecte des monuments historiques qui vont leur interdir de modifier quoi que ce soit de visible : alors qu'autoriser quelques ouvertures, dans des directions non visibles de la terre et dans un style apparent aligné avec le style de l'édifice serait mieux qu'une ruine inutile qui s'effondre.

Je suis devenu réaliste depuis que jeune bénévole sur un chantier dans le massif des Maures, j'ai assité à une conversation suréaliste entre une bonne soeur qui supervisait un chantier de restauration de son monastère et un des specimens des monuments historiques, refusant l'installation d'une porte coupe-feu dans un local de chaufferie au fond d'un couloir aveugle, sous prétexte que 4 ou 500 ans plus tôt il n'y en avait pas...

14 déc. 2021

Je suis un peu étonné de cette levée de boucliers contre les MH. Outre l’intérêt culturel, artistique, scientifique, technique, architectural ou historique, le classement MH permet de faire des travaux de préservation que les propriétaires ne pourraient pas financer par eux-mêmes. Cela contribue aussi au maintien des savoir-faire particuliers qui disparaîtraient sans cela.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Coque de bateau

Souvenir d'été

  • 4.5 (112)

Coque de bateau

novembre 2021