Comment un grand débutant peut-il devenir skipper?

Bonjour à tous,

je suis tout nouveau sur le forum et presque aussi néophyte dans l'univers de la voile.

Je me présente succinctement. Je suis un jeune Réunionais qui après 6 ans d'étude à Paris et quelques années de travail en banlieue à décider de tout lâcher pour partir en tour du monde. En chemin je suis devenu instructeur de plongée et j'ai rencontré ma compagne qui nourrit comme moi l'amour pour la mer et les fonds sous marin. Nous sommes actuellement en Australie où nous travaillons sur des bateaux croisières/plongées.

De plus en plus souvent nous vient l'idée d'acheter notre propre voilier et de proposer des croisière/plongées quelque part dans le Pacifique (pour l'instant nous n'avons pas encore défini où nous voulons amerrir). Nous avons déjà fait un petit stage de voile et nous commençons à nous renseigner auprès du Yacht Club de Cairns pour faire d'autres cours de voile et expéditions en mer.

Nous voulons prendre notre temps pour construire ce projet et nous sommes bien conscient que l'on ne devient pas marin du jour au lendemain. Ma première question est donc : 1) comment acquérir cette expérience à un coût moindre? 2) Combien de temps en mer pensez-vous suffisant pour contrôler un voilier?

J'ai aussi commencé à rechercher quelques informations sur internet particulièrement sur le transport de passagers. Et je tombe sur de nombreux articles de loi (ou pas) contradictoire. Sur certains sites je trouve par exemple qu'il n'y a pas besoin d'un permis particulier pour transporter des passagers sur un voilier dont la motorisation est faible (je ne me souviens plus de la puissance exacte), cela nécessite cependant une attestation spécial passager (www.sudouest.vnf.fr[...]ff8.pdf )
Sur d'autres sites, je trouve au contraire que pour pouvoir transporter des passagers, il faut être détenteur du Capitaine 200 + option voile. Cette formation semble être particulièrement longue (4 à 6 mois) et coûteuse (10 000€ selon certain site). Cela me semble bizarre, les clubs de plongée n'ont par exemple besoin de ce diplôme pour vous transporter aux sites de plongée...

3) Qu'en est-il vraiment pour le cas de croisière de plusieurs jours qui resterait toujours proche d'un refuge?

Dans le cas où le Capitaine 200 est obligatoire, j'ai pu comprendre qu'il s'agit plus de cours théorique, légal et administratif que de cours pratique de voile. 4) Quelle est donc l'expérience à avoir pour démarrer cette formation de la marine marchande?

Voici donc beaucoup de questions et je remercie d'avance tout ceux qui auront le courage de lire mon post jusqu'au bout.

Bons vents à tout le monde!

L'équipage
17 juin 2013
17 juin 2013

Bonjour
déjà un point me saute aux yeux... le site que tu mentionne concerne les eaux intérieurs (rivières, canaux... vnf = voies navigables de France) et non la mer
www.sudouest.vnf.fr[...]ff8.pdf
bon courage dans tes projets.

17 juin 2013

Les exigences sont différentes selon le pavillon national du bateau sur lequel tu transportes des personnes. Le pavillon suisse, par exemple (oui ça existe) ne permet pas de faire du charter, et je suppose que l'obligation d'avoir un titre de capitaine 200 dans certains cas ne s'applique qu'au pavillon français.

Il vaut donc probablement la peine de s'informer sur les contraintes liées aux différents pavillons nationaux, pour définir lequel correspond le mieux à votre projet.

Pour l'expérience maritime j'ai beaucoup apprécié les Glénans, mais je ne crois pas qu'ils ont une base à Cairns ;-)

17 juin 2013

Si vous êtes en Australie, il vaudrait beaucoup mieux vous renseigner sur les cursus anglo-saxons, avec de meilleures chances pour le futur.

18 juin 2013

à Bertand : c'est en effet une question que je me posais. Mais avec les réglementation STCW95 est-ce que tout cela n'est pas harmonisé? Autrement une des destinations qui nous attire le plus est Tahiti, nous serions donc sous pavillon français.

à Emma : on a commencé à ce renseigner et je recherche les différents équivalent. A priori la formation est moins longue dans le système anlo saxon. Mais je me demande si avec ça je pourrais être skipper autre part (je ne souhaite pas m'installer en australie pour l'instant)

18 juin 2013

l'anglais étant maintenant la langue internationale, les diplômes sont reconnus partout. Qui peut le plus peut le moins.. ;-)

18 juin 2013

Le pavillon du bateau n'a rien à voir avec la nationalité des propriétaires. C'est un choix quant à la réglementation à respecter vis-à-vis des systèmes de sécurité par exemple.

En clair, tu peux être Français, vivre en Australie et avoir un bateau battant pavillon Belge. Si ta compagne est russe ou mexicaine, ça marche aussi :reflechi: :-D

18 juin 2013

Selon votre nationalité vous aurez la possibilité d'obtenir certains pavillons et pas d'autres. Tu devrais trouver plus d'informations en cherchant "pavillon" sur h&o. On entend souvent parler des pavillons belges et Gibraltar comme étant assez permissifs, et sur l'eau on voit pas mal de bateaux ayant les anglo-normandes ou Malte comme port d'attache...peut-être aussi pour des raisons fiscales.

18 juin 2013

Ah je ne savais pas tout ça! C'est plutôt intéressant, je vais jeter un coup d'oeil sur les forums.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

Souvenir d'été

  • 4.5 (61)

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

novembre 2021