comment se payer un bateau

Une reflexion intéressante de jdef " je suis loin d être smicard et je m arrive pas a me payer un bateau "
comment vous vous avez fait ?

L'équipage
27 fév. 2013
27 fév. 2013

En ce qui me concerne une solution habituelle: Premier bateau vendu plus économie de 10 ans plus prêt bancaire plus apport de ma compagne et maintenant tout le budget tourné vers cette activité ... Mais quel bonheur !!! et de temps en temps des nuits blanches...

27 fév. 2013

1-ne pas faire usage de crédit
2-ne pas s'acheter une voiture neuve tous les 2 ans
3-ne pas s'acheter de résidence secondaire à la mer et/ou à la montagne
4-se passer du home cinéma, de multiples pc, et gadgets électroniques en tout genre
5-ne dépenser que ce que l'on gagne et apprendre a épargner
6-travailler et rêver, rêver et un jour dans la cinquantaine on peut enfin réaliser cet achat en accord avec ses ressources financières et physiques.

27 fév. 2013

C'est exactement le même problème qu'avec une maison. Sans aide de quelqu'un, un salarié ne peut plus acheter son premier logement.

Cela dit, pour les bateaux, ce n'est pas tant l'achat initial qui pose problème (on trouve des dizaines de Sangria et autres Ecumes de mer à 10.000 €) mais bien le coût du port, quelques milliers euros annuels.

Jacques

27 fév. 2013

Budget cigarettes.
En 10 ans c'est fait.

27 fév. 2013

Cetecry sans indiscrétion tu as quoi comme bateau ? :reflechi:

28 fév. 2013

Jolie Bateau je suis rassuré me posais la question il fumait combien de paquets par jour car pour un 40 ou 50 pieds :mdr:

28 fév. 2013

Je viens de voir que ma fiche n'était pas remplie.
Rectification faite.

28 fév. 2013

J'ai jamais fumé.
Mais quand j'ai vu le montant du budget cigarettes et boissons des collègues.

27 fév. 2013

Pour me payer un X-44, il faudrait que je fume... 15 paquets de cigarette / jours....

Avec mon budget cigarette 60euros / mois je pourrais en 10ans me payer :
www.leboncoin.fr[...]252.htm

27 fév. 2013

Ou pinard, en 5 ans :alavotre:

27 fév. 201327 fév. 2013

il y a des choix à faire dans la vie! Souvent c'est bateau point barre et non bateau + voiture chère + sport d'hiver + voyages + etc etc....
Pour mon compte c'est bateau, voyages en bateau, sports d'hiver à poncer le bateau, et vieille petite voiture, je ne fume pas, mes enfants sont casés etc etc :pouce:

28 fév. 2013

Alors Pascal on voit beaucoup d'étoiles ;-)

03 mar. 2013

La vérité : je roule en P...che, j'habite un château, j'ai un vieux chalet (pour le moment) là haut sur la montagne mais j'ai un ti défaut il m'arrive de ... mentir

28 fév. 2013

Pourquoi se priver de la montagne, de la belle et grosse voiture, de voyage et en plus de la belle maison, moi j'ai tout cela et je me demande comment font les autres pour vivre !
Gilles
Ah oui je sais je ne fume plus .... mais qu'est ce que je bois, surtout quand on m'invite ....

27 fév. 2013

donc , j ai commencé a 19 ans de construire mon premier voilier , un 9 m cp , je bossais ,je payer la construction , pas de sorties en boites et pas trop les filles , sniff , mais fallait choisir , revendu a tahiti . Construction du 10.20 acier ( achat d une coque nue ) , revendu aux antilles , puis un 13 m de course croiseres ( achat d une coque nue et crédit de 15 ans , ce fut dur dur de payer ), revendu en France aprés 4 transats . puis construction intégral d un 14 m ( 5 ans de boulot et beaucoup de privation pour la famille ) ma femme a suivit ainsi que les 2 garçons .A chaque bateau des voyages sympas . Si tu né pas riche , il faut beaucoup faire attention au dépense a terre , vieille voiture , petit habitat , peu de resto , pas de dépense a la con genre téléphone dernier cri ,mais la conjoncture est plus dur , le chomage donne la peur de se retrouver sans rien ,avant tu trouvrais du boulot assez facilement .
A 56 ans je continue ce mode de vie , avec des hauts et des bas comme tout le monde

27 fév. 2013

T'es un bon exemple de ce que j'explique. Aujourd'hui, sans apport initial soit d'une tierce personne (genre héritage) ou d'un bien à vendre, impossible de se lancer dans ce programme.

J'en ai bien conscience. J'ai construit Erendil avec une bande de pote il y a 25 ans. J'étais trés loin d'avoir la situation financière que j'ai aujourd'hui, et pourtant je ne pourrais plus le faire maintenant.

Jacques

au contraire vvv tu as bien raison d'exposer ton point de vue de jeune !! :pouce:

28 fév. 201328 fév. 2013

c'est pas la première fois que je lis ici que sans héritage ou l'aide de papa, pas possible d'avoir un bateau...
Même si le fait d'avoir un bateau n'est pas un but en soit, on trouve des bateaux au prix d'une télé plate (que l'on trouve dans toutes les maisons) à 2000 euros on en trouve munis d'une cabines, et au prix d'une petite voiture neuve on en a un pour vivre à bord.
ça me fatigue un peu de lire que papa m'a payé mon bateau car j'ai 30 ans et un bateau.
J'ai fait peu d'étude, (en vivant avec la bourse et des jobs de vacances), lorsque j'ai commencé à travailler j'ai acheter une ruine à rénover de 45m2, dans le but d'acheter un bateau à la revente, chose faite à 27ans. Pas d'héritage ou de parents qui payent. cela avec un seul salaire et payant les cours de ma moitié.
Comme cité au dessus, pas de cigarette, pas de télé du tout, jamais une voiture à plus de 3000€. Je sais que cela ne sert pas a grand chose de poster ce message, comme le dis raymond devos : je crois qu'on a toujours tort d'essayer d'avoir raison
devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons
de croire qu'ils n'ont pas tort !

27 fév. 2013

Et tu vas trouvé un Apo a retaper avec lequel tu partira en tour du monde ! T'as la belle vie Pascal...Mais t'as du mérite.

27 fév. 201316 juin 2020

j'ai une voiture pourrie...

27 fév. 2013

pas si pourrie que ça, la mienne a rendu l'âme (si tant est qu'elle en ait une) à 600000km! :bravo:

27 fév. 2013

Hello,
C'est une bonne question...!
Perso,j'ai essayé de passer un financement bancaire...grosse désillusion!
C'est mon frérot,il a un vrai métier,lui,qui nous a prêté les sous...
On lui remboursera quand on aura vendu la maison...
Vu notre éloignement des côtes,les revenus générés par nos activités,les difficultés à se faire remplacer sur place...envisager l'achat d'un voilier sans projet de vie à bord aurait été une folie! :doc:

28 fév. 2013

Une seule femme peut très bien faire l'affaire, c'est mon cas, comme quoi il est possible de faire encore quelques économies.

27 fév. 2013

Heu...pour la maison...20 ans de crédit,pas de week ends,peu de vacances ...et 2 femmes! :-D

28 fév. 2013

Non, il faut une femme de secours.

28 fév. 2013

Bien sûr...on peut néanmoins cumuler,si c'est l'une après l'autre!
Je crois que c'est encore autorisé par la loi... :-D

27 fév. 2013

quoi! AU SCANDALE! J'ai la même, même couleur et tout et tout. Je ne peux pas laisser dire ça. Imagine toi 20 ans en arriere, c'était le top du confort et ça roule super bien.
Non mais, c'est un coup à ce qu'elle décide de ne plus démarrer d'en parler comme ça! (j'espere qu'elle sait pas lire...)

27 fév. 2013

Je choisis un bateau moins cher, que je retape, ça étale les frais. Puis je cherche des sponsors pour un apport financier en échange de régates courus sous leurs noms. C'est du taff mais si c'est bien fait, ça peut marcher. ça a marché pour mon ancien bateau, là je cherche pour le nouveau.

27 fév. 2013

Dis moi comment tu t'y prends pour régater sous sponsor, ça m'intéresse!

28 fév. 2013

SPONSORING: Ma priorité consiste à présenter un dossier qui tient compte de l'intérêt que cela peut apporter à l'entreprise sollicitée; et faire valoir ses propres spécificités.

Je suis aussi cet hiver en pleine recherche de sponsor pour remplacer celui qui nous accompagnait depuis 9 années. Et j'y ai consacré plusieurs dizaines d'heures.

J'ai déjà concrétisé et ait d'autres espoirs sérieux.

Au contraire de Cpt Martin, je peux dire :
"Le fait que mon équipage soit vieux est un plus"

27 fév. 2013

Tu crées un dossier regroupant tes objectifs ton équipage, ce que ça va apporter à l'entreprise, quel moyen de communication, tout ça sous une forme dynamique et moderne, et va pour ton imagination.
N'oublie pas de détailler ton budget.
Deuxieme point et c'est du taff, tu recherches des noms d'entreprise, puis des prises de contact (sur viadeo, facebook linkedin, etc...) et tu te mouilles après. C'est la partie la plus dure car il faut savoir se vendre, être concret et réaliste.
Le fait que mon équipage soit jeune est un plus...

28 fév. 2013

Chacun sa manière de se valoriser :)

Comme tu le dis et je ne savais pas comment le résumer : Le but est d'aller dans le sens des intérêts de l'entreprise.

Après c'est un contrat, donc faut être rigoureux, honnête et réaliste.

Là cette année on tente une nouvelle démarche mais c'est encore à l'étape de prototype, je croise les doigts pour que ça marche.

27 fév. 201327 fév. 2013

pour ma part 4 ans d'économie en effectuent 12 à 14 heures de travail par jour, suivie de l'achat de la coque brute de démoulage, suivie pendant 8 ans de 12 à 14 heures voire plus de taf, en sus le
week-end travail sur le bateau, y compris certaine nuit jusqu’à l'aube en fonction de mes tournantes dans mon job,et enfin la bête est à l'eau, une immense joie intérieure d'être arrivé à tenir cette constance de boulot malgré une suspension des travaux dans le bateau pendant deux mois et demis , par saturation.objectif pouvoir le garder au moins 5 ans et cela fait 20 ans que nous sommes ensemble, que du bonheur, voilà pour mes zig. André
PS je rajoute j'avais un sangria achetez à crédit dans lequel nous vivions dedans, revendu pour acheter les voiles et que le bateau actuel nous permettait de vivre dedans

27 fév. 2013

@capten , il y avait un fast 38 en construction aux issambres ( var sud France )

27 fév. 2013

bonjour TDM , oui à l'époque je faisais la tournée des constructeurs amateurs pour m'inspirer, mais vite j'ai compris que cela n'était pas bon . je l'ai certainement connu, comme d'autre , j'ai vécu une aventure fabuleuse, cet idiot de dire cela mais c'est vrais, ceci dit l'option de la construction au niveau financier n'a pas était la bonne, un crédit sur quelques années, m'aurait permis d'être en mer ces 12 années de construction , mais à par cela je ne regrette rien le bateau et bon marcheur malgré ces 12 T hyper solide et pas trop laid

27 fév. 2013

a tu des photos de ton bateau durant ca construction ?

27 fév. 201316 juin 2020

Il y en a qui passe à l'acte autrement... :alavotre:

27 fév. 2013

Et il a une traversée de l'atlantique nord à son actif !

28 fév. 2013

le film vaut le coup dans le sens debrouille maximum, recup dans les rues , construction , traversée de ce drole d'engin ...ce qui est rassurant pour moi c'est qu'ils y en a de plus fou (que moi ! :doc:)

27 fév. 2013

Exact. Je l'avais croisé sur le canal latéral à la Loire en 2000.

enablerpublications.co.uk[...]nos.htm

27 fév. 2013

Dans mon club, il y a un bon nombre de jeunes propriétaires de leutr bateau; evidemment, ce ne sont pas des yachts. Et pour cause, leur choix est très orienté :
- Port d'échouage pas cher => petit bateau (chez nous, c'est moins de 10m)
- Le budget est bien sûr un facteur déterminant sauf que que la co-propriété est très pratiquée chez ces "primo-accèdants".

Résultat : nous avons des étudiants qui naviguent sur des bateaux de 6-7 avec une mise de fond de 2-2.000€ et un budget de "fonctionnement" de 500€ par co-propriétaire.

Mon avis est que quand on veut, on peut.

27 fév. 2013

J'ai acheté un lovelove en bon état pour 1500 euro il y a deux ans avec l'aide de bil56.

On pourrait trouver mieux ( avec un enrouleur par exemple ) pour moins cher maintenant

Un exemple , ce sangria à 500 euro , mais, il ne va sans doute pas rester longtemps.

par contre , ensuite c'est la place au port et l'entretien qui sont assez cher . un peu moins de 800 euro par an . l'entretien , les bout , et autres "bricoles" augmentent le cout rapidement.

Il faut raisonner chaque achat , et freiner des quatre fers devant toute dépense non indispensable

27 fév. 2013

En bossant à deux et en vivant sur un seul salaire, pas de vacances, pas de sorties, pas de restos, une antique 2 cv
... le temps nécessaire pour armer très simplement (en regard des critères "indispensables" d'aujourd'hui) une coque nue ...
... 6 ans.

27 fév. 2013

Etonnant, mais même sans revenus de millionnaires, pour l'instant (je touche du teck) , on ne sait jamais, je n'aurais pas trop de difficultés à acheter un voilier (bon, et d'occas quand même), mais sans avoir la folie des grandeurs (disons entre 7 et 9 mètres);
Dans un ordre de prix entre 5000 et 30 000 euros disons;
Et en fait, je pourrais peut-être même en acheter deux...
avec une marge de réserve
Même si ma décision n'est pas pour de suite, mais peut-être dans deux ou trois ans maxi, quand j'aurais une meilleure idée de mes choix et mieux maitriser le sujet

D'abord, je pense être très peu dépensier,
et je n'ai pas de gouts de luxe, je n'ai pas d'enfants ni de femmeà charge : D,
je ne fume pas, ne bois pas, je suis quasi vegetarien (mais je ne m'interdit rien)
J'utilise de plus en plus le vélo, plutot qu'une voiture
Je ne dépense que ce qui correspond à mes valeurs (equipements de rando, de vtt etc)
J'ai "trainé" une peugeot 205 de "baroud", pendant quelques années, mais je n'ai pas la passion des voitures, et pour moi tant que ça roule, ça me va !
Et je vis plutot proche d'un village, plutot qu'à payer un loyer parisien où la moitié de mon revenu y passerait !
Après, je n'ai pas un "train de vie aisé", mais ça ne m'interesse pas du tout;
La meilleure façon à mon sens, de faire des économies,
ce n'est pas de savoir en gagner, mais de savoir comme le dépenser

27 fév. 2013

Merci pr ce sinfos, je ne desespère pas
En toute logique, première acquisition il y a 4 ans d'un hc14, c'est petit, mais ça forme et d'un newcat 12 (40€) pour jouer au bord de l'eau, puis loc d'habitable avec des copains
L'objectif suivant et de trouver un dériveur ou un cata de 20-28 pieds afin de réduire les frais de port
Bon, je peux vendre la voiture et en acheter une moins chere, c'est clair, mais suis pas tout seul
l'option des sponsors est pas mal à moins de trouver un bateau en don, même avec travaux, l'avantage c'est que l'on peut financer la restauration en fonction de se smoyens sans prêts bancaire.

27 fév. 2013

Si je comprends bien, vous avez pr beaucoup passé un certain age, j'approche la quarantaine, encore qlq années à attendre lol*
Sérieusement, une autre question : est ce que l'un d'entre vous a déjà fat la transquadra

27 fév. 2013

J'ai 22ans...

27 fév. 2013

Sursaut hivernal autour du voyage maritime et ses moyens :
Décidemment l’hiver n’engourdit pas les neurones. Au contraire on voit en ce moment fleurir en taverne des débats sur le grand départ, à la retraite ou pas, et sur les prix abusifs qui plombent notre passion. Ils suscitent de nombreuses interventions.
- partez tôt !! [avant la retraite ?...]
- coment se payer un bateau
- Pourquoi partir ?..
- démocratisation ou vulgarisation ?
- Naviguer (un peu) loin ? Ca n'a jamais été aussi bon marché !

Je trouve cela très positif car on discerne ainsi un changement dans « l’opinion publique » spécialisée que nous représentons. On ne réalise pas assez le pouvoir d’une opinion publique. Prendre conscience des contraintes qu’on subit, c’est déjà les vaincre ou comme disait La Boëtie : « Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres ».

Je me permets de redonner ici le lien vers mes modestes réflexions autour de ces thèmes ; elles ont reçu un bon accueil par plusieurs d’entre vous (que je remercie) avant que le fil ne « coule ». Elles peuvent peut-être en intéresser d’autres et susciter une suite.

clinkemaillie.free.fr[...]cle.htm

à 20 ans un Vaurien pourri dont j'ia refait le fond puis un Cap horn pourri dont j'ai refait le pont et une partie de la coque, puis un primat pas trop pourri puis un coronado 25 en bon état ...
à cette époque (1970- 1980) on perdait moins d'argent avec des bateaux qu'à laisser ses sous à la caisse d'épargne !
La petite plus value ma payait mon boulot à un demi euro de l'heure !
Peu de dépenses à côté 4 cv, 4 L, Ami 8 toutes achetées à réparer
et de fil en aiguille nous arrivons à un Hood 38 mais là j'ai peut-être vu un peu grand ... les frais de remise à niveau sont lourds.

27 fév. 2013

la base avant tout:
-les troncs d'église
-les sacs des petites vieilles

27 fév. 2013

Quelques économies,achat d'un petit bateau à retaper.
Remise en état et revente.
Apport plus tout petit crédit, achat d'un plus grand à retaper
Etc, etc X 4. . . . . .
En faisant ainsi je n'ai pas touché au budget familial.
Mais il faut être patient, patient. . .
Et il faut être assez habile de ses mains et tout faire soi même.
Il ne faut pas non plus avoir l'obsession du mètre en plus.
Pour ma place de port, c'est 70 Roros par an, mais c'est un port à échouage.
Il y a des choix à faire .
Mon Amirauté perso est bien heureuse de faire des ronds dans l'eau avec moi pendant l'année et nous préservons ainsi nos wouacances au (vrai) soleil !

Bon, maintenant avec le marasme du prix de revente des occases, je ne sais pas si mon exemple est encore applicable . . .

27 fév. 2013

Bonjour,deux personnes mariés , un électricien et une employée de bureau...et trois enfants devenus grands

a 28 ans achat maison ( 20 ans de crédit)
a 48 ans achat résidence secondaire bord de mer ( 10 ans de crédit)

a 60 ans départ en retraite , vente maison , installation dans résidence secondaire et achat bateau
60 ans a ..... navigation , etc...

27 fév. 2013

perso je n'ai pas hesité pour mon premier bateau , habitant à 10 km de mon lieu de travail j'ai vendu ma voiture et acheté un vélo car il n'était pas question d'emprunt pour acheter quelque chose soit disant "indispensable" .

ensuite j'ai économisé puis revendu et acheté plus grand et egalement une vieille 4L ...

27 fév. 2013

et petite reflexion :lorsque j'ai changer le Cognac pour un Armagnac de 8.53m on me considerait comme un roi du petrole les copains disaient que j'avais un "Grand Bateau" ( 1979) .
On partait à 4 , durant 4 semaines : deux enfants 1 et 7 ans et mon épouse ...

27 fév. 2013

et je n'ai jamais eu de ponton ,toujours sur Corps Mort conciderant que celà est bien inutile ..et j'espere que celà va durer encore 20 ou 30 ans mdr...

27 fév. 2013

L'achat c'est en effet la mise à disposition d'une somme de départ additionnée de financement et/ou privations. Moi c'était la vente de mon précédent rafiot et pas de changement de bagnole.

Tout comme Erendil c'est surtout l'entretien qui plombe le budget.
J'analyse maintenant mes dépenses annuelles les plus lourdes en "équivalence bateau" (une voile, une année de port, la révision du bib) et c'est vrai que j'ai changé mes habitudes.

Nous qui voyagions beaucoup les vacances sont maintenant à bord. Pour moi qui vis ma passion ça n'est pas un problème mais pour ma femme ça risque de le devenir un jour.

Ce jour-là, je mettrait peut-être le bateau à la location, ou en prendrai un plus petit, plus simple, moins onéreux à l'achat et entretien. L'important c'est d'être sur l'eau.

27 fév. 2013

Change de femme

27 fév. 2013

Aujourd'hui a mon avis le probleme du prix ne se pose pas (sauf exeception biensur) celui qui veut vraiment un bateau peut en avoir 1 .A coté du mien il y a un Kelt 7.2 complet pret à navigué pour 2000€ .

mais seulement maintenant on veut , le bateau au moins plus de 10m avec deux barre à roue , l'eau chaude et m^me le frigo et si possible le WC et tout et tout l'electronique plus le 4x4 et partir 15j en vacances à la neige ... sinon c'est la misére ...

j'exagere biensur mais a peine ...

27 fév. 2013

Attention ne me frappez pas :
Toujours passionné par la mer et les bateaux, je rêvais en allant voir les bateaux au bassin Vauban à Saint Malo, comme un touriste... ceci pendant 20/30 ans.
à un moment je me suis rendu compte que toutes les personnes que je connaissais (directement ou pas) qui avait un beau(gros) bateau était des patrons !... à ce moment, moi j'étais salarié avec mon petit smic +.

Je suis aujourd'hui chef d'entreprise. Je pense que mon envie de bateau a énormément joué dans ce choix de vie.

Mais je ne suis propriétaire de rien par ailleurs.

Maintenant j'ai des copains "salariés" qui ont des bateaux mais c'est plus compliqué pour eux à gérer.

Voilà la mer, ça tire et ça pousse

27 fév. 2013

Il faudrait donner le rapport revenu mensuel/valeur du bateau/cout de fonctionnement

Cette donné permettrai d'avoir une meilleur idée de la difficulté d'avoir un bateau. Et certainement que beaucoup font des sacrifices pour vivre leur passion.

27 fév. 2013

Curieux ratio...
Et c'est grave si on ne fait pas de sacrifice ? :reflechi:

27 fév. 2013

Par exemple sur ce sondage :
www.forum-auto.com[...]030.htm

25% des Francais dépense plus de 10 mois de salaire dans l'achat d'une caisse !!!!

Alors voila je lance le sondage suivant :
Combien de mois de salaire dans l'achat de votre bateau (sans l'entretien sinon on va pleurer)

:mdr:

27 fév. 2013

Salaire du couple (si en couple) ou salaire d'un seul ? :litjournal:

27 fév. 2013
27 fév. 2013

oh là là ! Si je réponds, faut d'abord que j'aille effacer toutes les infos concernant l'achat de mes bateaux! Sinon le monde entier (enfin monde nautique) en déduira mon salaire mensuel très facilement!
Et ça, par chu nous, c'est tabou !

27 fév. 2013

si tu as un complexe tribal, cède moi ton corneel, et le revenu estimable sera revu à la baisse
il n'ya pas d ehonte à gagner d el'argent

27 fév. 2013

jdef, charmante proposition; c'est pas toi qui cherche une embarcation pour un € symbolique? J'ai pas ça en magasin :-)
Il est probable que je vende le Tricat avant le Corneel, quand on en aura marre de la régate. L'avantage du Corneel, c'est qu'il y a matière à bricoler alors que le Tricat, ben il est malheureusement juste parfait...
En l'état actuel, le Corneel "vaut" deux mois de salaire mais comme j'lui fais une tite beauté, il t'en coûtera 3 mois de salaire (Sauf si mon patron m'augmente auquel tu l'auras pour 2mois 1/2; cadeau, non? )
Le Tricat m'a coûté 5 mois mais sans doute n'en vaut-il plus que 3.

Ah! Nous voilà bien avancés :-D

27 fév. 2013

2 mois, pas 3, mais je suis un très bon négociateur :-)

27 fév. 2013

vu le prix de marché du corneel 3 mois de salaires, tu gagnes bien lol

27 fév. 2013

Le bateau : cher ou pas cher ?
Le mien est récent mais il m'a couté moins cher que si j'avais préféré changer mon vieux Cayenne par un neuf
Question de choix, si comme dans mon cas, on peux pas faire les deux

27 fév. 2013

Pas de banque, le principe ne me plait pas, je ne fume pas, je ne bois pas, voiture aux enchères, etc.
Deux activités professionnelles ensembles pendant 2 ans, c'est le temps pendant lequel j'ai économisé. Achat très bon marché de mon épave (3000€)+les économies de 2 ans+ des petits jobs ici, pour arrondir, et j'en suis à 3ans 1/2, presque fini. Par contre je chine sur le net pour tout ce dont j'ai besoin, je fabrique le reste, inox, alu, etc.
Ok, mon bateau sera plus le bateau ses pieds nickelés que celui, acheté d'usine du marin lambda, mais ça me va. Je ne suis pas spécialement fier de le faire moi-même, je m'en passerai bien, 64 ans, ça va, j'ai donné, mais c'est la distribution de mes cartes, je prends, avec le sourire, et je dis merci de pouvoir le faire.
Après la mise à l'eau, vagabondage, petits jobs, minimum vieillesse...
Mes anciens bateaux sont oubliés depuis longtemps, et n'ont pas servi à l'achat, le dernier est mon avatar, pillé et échoué à Porlamar, fin des années 80.

27 fév. 2013

2 ans de revenus, 30 ans d'attente :alavotre:

27 fév. 2013

En me basant sur mon salaire et non pas celui de la famille ( je fais travailler mes enfants dès 6 ans, chez Ni. . . en Inde)
Achat du dernier bateau (semi épave) ,environ 1/2 mois de salaire.
Réno sur 4 ans, et c'est pas fini, pour le moment à la louche 2 mois, mais je ne mégote pas .
Mais il reste le délicat problème de la bourrique à résoudre, et là ! ! !
Il est évident que si j'achetais le même bateau dans le même état aujourd'hui, je l'aurais pour beaucoup moins cher, voir gratuit, la conjoncture est passée par la .

epouser la fille du patron
faire l ENA ou science "pot"
faire semblant de faire de la politique
parrain c'est pas mal non plus
ou alors exploiter ces condecitoyen
attendre l'heritage

je dois en oublier

Y A T IL des chomeurs derriere les bateaux abandonnés????

27 fév. 2013

Heu ALIZE 58, y'a aussi prendre des risques en créant une entreprise.

27 fév. 2013

on entend toujours dire que créer une entreprise, c'est "prendre des risques".

Alors on risque de ne jamais pouvoir se payer de bateau ? Si ça se casse la gueule et que t'es obligé de tout vendre ?

A moins qu'il y ait des techniques pour que les risques soient très limités, et qu'il y a plutot de bonnes chances de se mettre du pognon dans la poche ! :mdr:

27 fév. 2013

C'est le moment d'acheter, le marché est complètement effondré et beaucoup de mode désire se séparer de son unité.
Je pense qu'avec une bonne négociation et un peu de sous de côté, il y a moyen de se faire un petit plaisir.

Bon vent à tous.

27 fév. 2013

perso ,je ne devrais pas vous le dire ,mais j'ai commencé avec un 5.5m un noroit en ag4 et j'ai été petit à petit jusqu'a 14m ,je n'ai jamais perdu d'argent sur la vente ,par contre j'en ai gagné
ce qui m'a toujours permis d'acheter plus gros ,et dernièrement je suis descendu en taille mais curieusement pas en prix ..
mais la j'ai une rolls
alain

27 fév. 2013

0.5 mois de salaire

27 fév. 2013

Bonsoir, ce n'est pas dur d'acheter un bateau il suffit d'avoir des grands parents et des parents ..... morts de préférence .... et avec un héritage.
Allez je sors
Gilles

on est bien d'accord Mr pendruig,pas tous le meme patrimoine
a ce jour si acheter est possible faire une plus value a la vente ca tient plutot de la magie vu l'etat du marché

27 fév. 2013

Nous avons acheté notre premier bateau à 19 et 20 ans avec les economies de mes premiers embarquements et une bonne operation sur des Napoleons .
Un 8,26 m de 1933 chantier Moguerou de Carantec , puis revendu racheté un bateau necessitant de gros travaux remis en etat revendu etc
voir tout ces bateaux ici long-cours.62.over-blog.com[...]59.html )
Perdu de l'argent sur certains gagné sur d'autre et surtout mode de vie tres simple, pas de sorties , pas de cigarettes , quasiment pas d'alcool (faut pas exagéré quand même !!) vieux vetements jamais suivi la mode,vieux telephone portable (11 ans !) toujours habités sur nos differents bateaux, pas de voiture (enfin maintenant celle de mon père depuis son décès, mais la baterrie se vide entre deux utilisations !)
Finalement une "liberté" gagnée à l'aide de beaucoup (trop!?) de privations
... à moins d'etre un riche heritier ! ou alors il reste le loto , nous avons jouer ce soir je vous tiens au courant dés demain !! :alavotre: :pouce: :bravo:

27 fév. 2013

Je me permets de remettre le lien en mode "marche" :
long-cours.62.over-blog.com[...]pg.html

Ca alors !
Je suis scotché par cet inventaire nautique à la Prévert.
Le moins qu'on puisse dire c'est que tu n'es pas "fixé" sur un type de bateau.
Je n'ai pas compté avec précision mais 6 ou 7 en 35 ans, y a du turn-over ....

Et pourquoi tu changes ?
Pas lassitude du dernier ou par attrait du nouveau ?

:pouce:

28 fév. 2013

heu.... est-ce que tu as consulté? Est-ce que tu te fais suivre?

:-D
Nan, j'plaisante, bien sûr. En fait, ton job c'est négociant de bateau?

03 mar. 2013

et honnête avec ça :bravo:

28 fév. 2013

Bon.
J'ai tout lu mais je n'ai pas tout enregistré.

Je pense que je vais refaire une lecture ce soir à tête reposée avec un papier, un crayon à dessin et ... quelques verres de Cognac !

Histoire étonnante en terme de bateaux mais aussi de géographie : d'Aberdeen à l'Afrique du Sud en passant par Hong Kong, La Rochelle, le Danube ...
Et une femme qui suit !

Chapeau bas. :lavache:

.

27 fév. 2013

Sur le blog de longcours j'aime particulièrement "oaristys".

Mais 17 m :lavache: :lavache:

28 fév. 2013

Faute de pouvoir changer de femme , je change de bateau !! :heu:

Comme on decouvre les avantages et les inconvenient à l'usage
Au debut c'est pour avoir le m de plus de 8,26 à 14,10
Puis pour avoir moins de tirant d'eau de 2,20 à 1,5
Puis tu pars travailler à l'etranger alors le bateau plien de vernis tu le vends avant qu'il ne deperisse.
Puis en moins de 4 jours lors de notre retour nous achetons un Damien II abandonnésur un quai et pillé (en grande partie par celui charger de le surveiller ...)
Nous aurions sans doute garder plus longtemps ce bateau avec lequel nous travaillions, mais une agence indelicate nous a planter juste avant la saison ( proces gagné , mais agence liquidé le jour même...un grand classique)
Vendu le Damien faute de pouvoir faire face avec les billes restantes decidés de jouer le "bord suicide" (comme l'ecrivait Moitessier) partis au Vietnam construire le ketch DI de 18,26 ht, et alors que tout les waypoint sont entrés pour faire HK Japon, un copain me demande de le remorquer de Clearwater bay vers Discovery Bay et la enchainement de circonstance : nous achetons une place avec un bateau (un petit Taipan de 8,30 pas mis dans la liste car jamais habiter à bord) qu'il faut vendre, contactons un broker qui le vends en une semaine et la le sommet de ma stupidité en plaisantant à moitié je lui dis : "et bien maintenant vendait le gros ...ce qu'il fait en moins d'une semaine ! la pire erreur de ma vie !
Mais comme je ne reviens pas sur un engagement ... (sans doute eu tort)
Retour en France achat d'un Mango, decu par le comportement revendu au premier Nautiques de port Camargue....au hasard d'une lecture de revue je vois une grande coque Garcia à vendre aux enchéres.... et je me laisse emporter lors des enchéres nous nous retrouvons avec une coque de 26,86 m inachevée et à 15 km de la mer, nous la rendons navigable partons à destinations de l'asie en voulant passer par le Rhin, Main ,Danube (nous trouvions plus prudent de faire quelques centaines d'heures de navigation sur les fleuves que partir direct golfe de Gascogne en hiver, somme finalement refoulé par la police fluviale Allemande à Emerich (trop gros pour etre considéré comme bateau de plaisance donc un tas d'exigences incompatibles , malgrés des fax du consulat d'Allemagne qui nous avait assuré de l'inverse.
Retour traverse du Golfe puis en arrivant en Espagne , message d'un chantier :nous avons un client , nous achetons ton bateau (retour à La Rochelle , ou le client du chantier s'etant dedit le bateau restera au sec jusqu'il y a quelques mois soit pres de 15 ans !)
Achat du Cheo Lee 53 sans le sortir (traitement osmose juste fait) lors de la sortie pour carenage deux surprise : l'osmose est deja de retour et la quille n'est pas celle des premiers Cheoy Lee (env 1,90 m ) mais celle de la deuxieme mouture + 2,50 m) le chantier tres correct (Marijon) refait le traitement à ses frais Pendant ce temps nous essayons d'immatriculer ce bateau Canadien sous pavillons Francais, payons tva et taxe annuel et puis refus des AFF Mar de sete de l'immatriculer, alors que Marseille est d'accord et que le responsable de la fameuse nouvelles norme à Bruxelle , un gres, nous confirme que le texte dit bien que cette nouvelle norme dit bien : 'ne s'applique pas aux bateaux present sur le territoire avant etc" (et ce texte à l'appui) mais la France elle a ecrit importé ...revente du bateau à un Suisse !
Achat de la petite vedette , il faut bien loger quelque part et elle etait sympa, revente à un Irlandais car en mer ....euh non !
Pendant plus d'un an essai d'achat d'un beau bateau, belle occasion le Doggerbank, bien equipé trés mal entretenu... faute de reponse nous commandons la coque de notre bateau actuel....et le Doggerbank fini par accepté notre offre !
Mais comme une fois de plus je ne veux pas revenir sur mon engagement vis à vis du chantier, nous finissons apres trois ronds dans l'eau en Med par vendre le Doggerbank trop vite et bien en dessous de sa valeur (je ne serais jamais un bon commercant !)
Voila , ah si entre 94 et 99 nous avons assidument essayés de racheter notre ketch construit au Vietnam, mais en 99 le proprietaire nous a assurrer l'avoir vendu à des Australiens bienplus cher que ce que nous lui avions vendu et voulions lui racheter....nous l'avons cru , jusqu'en 2008 ou lors d'un passage à Hong Kong nous tombons sur notre bateau toujours à son corp mort à Hebe Haven Yacht club , toujours le même proprietaire, quasiment abandonné ca fait un choc , j'en aurais pleuré...ne pouvant le laisser la nous (enfin pour etre franc "j'ai "car ma femme etait totalement contre !) avons fait une offre tres tres basse (en pensant : "mon salaud tu nous a menti tu vas le payer") apres une contre proposition nous etions à nouveau proprietaire de notre bb ....et aussi de notre vedette en France ! Et la ca coince de 'gros' bateau ,une femme contre le rachat, 15000 mn entre les deux bateaux et un gros chient qui ne facilite pas les deplacements...en clair je m'etais une fois de plus mis dans la M...
Mise en vente de la vedette : deux appels , le "comodore du club voulant recuperer pour son usage le coffre, plus de place ou alors à la journée ...déplacé le bateau à Aberdeen ou une connaissance avait reussi à nous trouver une place
Et la mort dans l'ame remise à la vente du ketch sur H& Oh et STW ....108 contacts 4 acheteurs fermes revendu avec regrets notre bb.
Mais content quand même car apres l'avoir convoyé quasiment de but en blanc (carenage expresse et un minimum ,bip etc) via Cap Town en hiver austral,un jeune couple le bichone et l'ameliore , l'habite en attendant de faire une belle croisiére
Et moi ? Je pense toujours au prochain : un Oaristys 2 ? un trimaran à moteur ? si l'actuel s'etait vendu sans doute fait la folie d'acheter Sean Paquito .
Mais finalement nous allons sans doute essayer de prendre quelque passagers et de faire naviguer l'actuel
Bon voila je me suis bien ettallée mais bon nous sommes entre nous et ces "quelques lignes" represente quand mêm 36 ans de vie !! Puta.. on vieilli si vite !!
:oups: :lavache:

28 fév. 2013

Pour la premiere question :
la seule fois ou j'ai rencontré un psy c'etait à l'armée...et il n'a pas pu suivre :heu:

Et hélas pour etre negociant il faut etre fixé quelque part et surtout etre capable de vendre aussi des bateaux dans lequels on ne croit pas ...et ca je sais pas faire :tesur:

28 fév. 2013

Tu as raison le plus etonnant c'est la femme qui suit !!
D'ou ma remarque : "faute de pouvoir changer de femme je change de bateau " :cheri:

28 fév. 2013

J'ai vite ecrit sans relire et j'ai reussi à mettre moins de ponctuation et faire plus de fautes que d'habitude, ce que je croyais impossible !! (comme tous ceux qui connaissent mon niveau en orthographe et grammaire :lavache: :lavache:)

27 fév. 2013

Toujours le grand écart en vouloir et pouvoir...celui qui veut peut.
C'est une question de priorités.

Comme dit ci-dessus, pas de vacances (facile, j'habite au pays des vacances), pas de tabac, voiture de société, pas de crédit à la conso, pas de tendances consuméristes...et du système D.
Comme dirait ma femme : simple et fonctionnel :lavache:

27 fév. 201327 fév. 2013

Pour ce qui me concerne :
Séparation puis vente de notre (top) grosse maison à Bordeaux. Avec ma moitié d'argent j'ai racheté un 3 pièces correcte et sans prétention. Avec ce qui me restait et l'apport de mon petit bateau j'ai acheté celui que j'ai aujourd'hui. Je pensais faire un grand voyage en louant mon appart. Mais je ne suis jamais parti très loin. Entre temps j'ai réalisé que j'étais attiré par le large mais en même temps que j'en avais un peu peur aussi, surtout la nuit en solitaire. Depuis je le garde même s'il me coute un bras : une vrai danseuse!
Et puis je me suis rapproché de la mère de mes enfants qui est redevenu ma femme et nous revivons sous le même toit : le sien! Depuis un an et demi je vis donc chez ma femme et je garde mon bateau même si financièrement je devrais m'en séparer : on ne sait jamais... :-)

27 fév. 2013

ça c'est une bien jolie histoire!

27 fév. 2013

@ Briac... Depuis un an et demi je vis donc chez ma femme et je garde mon bateau même si financièrement je devrais m'en séparer : on ne sait jamais...

Tu penses te séparer de ta nouvelle ex-femme? ou de ton futur ancien bateau?

27 fév. 2013

J'ai réparé mon 1° bateau à .10 ans.. j'avais planté un bout de bois ( le mat ) dans le canoé pneumatique que mon popo m'avait offert pour les vaccances. déja l'envie de voiles.
Une rustine plus tard, j'ai trouvé ça sympa le bricollage. donné un 420, peinture et vernis, voile lavée, et vendu 1 mois plus tard.
acheté un as de carreaux 150f , retapé pour 200fs revendu x4, récupéré un aloa 23, navigué et retapé pendant 4 ans, revendu x1.5 le prix
Récupéré un élisabethan , 1 an de chantier à 12h /jours, revendu des la mise à l'eau à un fou qui en était tombé amoureux à arcachon. il l'a payé cher...
Acheté pour une saison de salaire ( ou 30 smics) un VULCAIN 1 rien à faire dessus à part l'entretien , et un bateau de 30 ans en acier, ça vous en demande du entretien ......... et ç a dure depuis 8 ans

27 fév. 2013

bon, pas de gdes solutions, moi aussi, 1 corneel pour 3 mois de sal, mais comment fait on pr payer les impots, la maison, la voit le chauffage, l'électr, etc...........
vive la classe moyenne

27 fév. 2013

bon en résumé , que des pauvres sur HEO :-D :-D

27 fév. 201327 fév. 2013

Et oui car comme l'écrivait Moitessier : " un bateau ne coute pas un, deux, cinq ou dix millions. Un bateau coute TOUT ce que l'on posséde. Tout, plus le reste ! "

un lien que j'espere plus efficace que le premier pollué par une paranthèse
long-cours.62.over-blog.com[...]59.html

Car%c3%a9nage_015
TDM
bon en résumé , que des pauvres sur HEO

ben oui ça n'empeche pas d'avoir un bateau !

27 fév. 2013

J'ai un optimist à donner. Y'a un peu de boulot mais c'est déjà un bateau. Et puis après ça pourra toujours servir d'annexe pour aller chercher le 50 pieds au mouillage.

27 fév. 2013

bonjour a tous , moi j ai acheter mon bateau il y a 2ans et demie et j avais pas un radi ça été une grosse parti de mon salaire qu il la payer (il était en état quasi épave ) je les restauré pendant 1ans et demie et j ai toujours pas plus de radi , mes ça été les copains et la démerde et pas de superflus a bord la il est de nouveaux en chantier pour réparer et modifier ce qu il allait pas , mes ces toujours de la démerde et du temps et toujours pas de superflus , la j ai mon gréement dormant a changé et ça va être une grosse dépense pour mon budget mes bon voila après tranquille pendant 15ans , je vais avoir mes voiles qui seront a remplacé , car mon bateau n avais ni voile ni moteur , j ai acheter des voile ocas et mon moteur aussi . celui qui veut un bateau peut très bien s en offrir un il suffis d être raisonnable sur la taille (le miens fait 7.80m) moi j ai pas les moyens d avoir un 9 mètres et je me contente de ce que j ai et je me fait déjà plaisir .

27 fév. 2013

Je me faisais la même réflexion par rapport à la maison.
Il y a 15 ans j'ai HT une maison que je ne pourrais plus avoir aujourd'hui. Après travaux (très gros, fait par moi même) au bout de 3 ans je l'ai revendu. Ensuite, avec une partie de la PV et l'apport du précédent (que j'avais acheté à 22 ans) j'ai HT mon nouveau bateau.

27 fév. 201327 fév. 2013

Sur un autre forum (voile abordable), quelqu'un a déjà demandé si les "voileux" étaient riches.

J'avais répondu que j'étais très très riche...

Pas beaucoup d'argent, une vieille auto, une maison ordinaire... mais un bateau (un petit 24 pieds à l'époque) assez gros pour convenir à mon programme de navigation et assez petit pour que je ne sois pas obligé de rester au boulot pour payer le bateau.

Je plains les pauvres milionnaires qui doivent rester au bureau pour compter leurs euros. (euro c'est pour la rime, chez moi il comptent leurs dollars :heu:). :alavotre:

27 fév. 2013

bonsoir à tous et toutes, simplement pour dire que j'ai acheté mon bateau, un jouët20 Sheriff pour 1000€ environ il y a une dizaine d'années, et que, étant propriétaire de mon corps-mort acheté 500€, le plaisir de naviguer me revient pas trop cher. Bon j'ai quelques frais tous les ans comme la chaîne à changer tous les 2-3 ans + la cotisation à l'association du port d'échouage + la mise au parc d'hivernage + les frais d'entretien normaux du voilier..

27 fév. 2013

prêt de 10 000 euros à 21 ans bientôt revente de mon premier voilier puis passage sur un budget de 45 000 euros pour mon deuxième bateau à 23 ans ... Merci les banques !

27 fév. 2013

Moi j ai gagné au loto, j ai épouse une femme riche j avais un beau bateau elle s est tirée avec un pauvre, l argent quand on en a c est vraiment de la,merde et quand on on a pas c est pareil. Je cherche une femme riche avec un chouette yacht et une bonne carte bleue . Si ça marche, je paye un batéau a celui qui m a mis sur le coup. C est correct comme deal ?

27 fév. 2013

Encore un fil complètement idiot

Comment trouver de l'argent. C'est incroyable comme la valeur de ce que l'on peut faire avec ce que l'on a
disparaît de notre civilisation.

27 fév. 2013

Et quelle valeur accordes-tu à ton tact, Président SA ??? Et à ta délicatesse ??? :goodbye:

28 fév. 2013

j'en connais qui ont fabriqué une association , fait miroité à une commune une action social envers les jeunes, les jeunes ont bossés à construire le bateau et la commune donné du pognon ensuite dissous l'association racheté le bateau pour le symbole et hop l'affaire est faite,

il y a même un architecte nautique qui en fait son gagne pain, il ne fait presque que du monotype et fait miroiter plein de truc, mais s'il se reconnais il va voir rouge, alors :non:

01 mar. 2013

quoi ? se serait donc pas vrai, suis naif des fois, moi, :litjournal:

bon insurgeons nous, ça change pas grand chose, mais ça fait parti des options éprouvées,

après y a peut être une façon, c'est de bosser , non ??

01 mar. 2013

bosser, quel mot noble !!!!!!!!!!!

28 fév. 2013

c'est comique ! on est toujours l'idiot de quelqu'un,

vive la démocratie et la liberté de choix, on ne s'en rend plus compte en europe, mais c'est une chance extraordinnaire

28 fév. 2013

Je maintiens mon qualificatif.

Et ce n'est pas sur la forme. J'ai aussi lu les post et finalement nous sommes beaucoup à avoir un parcours similaire.
C'est plutôt le fond qui m'interpelle. J'ai rencontré des plaisanciers désargentés et d'autres au porte feuilles garni, mais cela n'a aucun intérêt. J'ai surtout rencontré des plaisanciers passionnés et d'autres qui ne savaient plus vraiment pourquoi ils avaient un bateau. Et je n'ai jamais vu un passionné se poser la question de savoir comment on pouvait assouvir sa passion. On trouve toujours les moyens de répondre à ses besoins lorsque le manque devient plus pesant de jours en jours, d'année en année. Ceci est valable pour toutes les passions, dévorantes par définition.

28 fév. 2013

Là je m'insurge contre ces pratiques ! T'as lu trop de roman...

01 mar. 2013

bosser, bosser, je croyais que les gros-mots étaient prohibés sur héo

28 fév. 2013

moi je l'ai trouvé sous le sabot d'une vache , pardon d'un cheval, enfin je sais plus

28 fév. 201328 fév. 2013

comment on achète un bateau, comme on achète une voiture
et puis moi je n’ai jamais vu un coffre fort suivre un corbillard

:lavache:

28 fév. 2013

Comme ça si je péris en mer ça sera sur le coffre fort :oups:

28 fév. 2013

je ne pense pas que ce fil "soit idiot" j'ai lu toutes les réponses par curiosité et c'est instructif.
Après si l'on trouve un fil "idiot" il suffit de passer son chemin sans commenter. Mais ça, c'est du savoir vivre...

28 fév. 2013

Avoir un "bateau/loisir" coûte énormément cher, surtout si l'on fait le rapport coût/nombre de jours d'utilisation.

Par contre un bateau à vivre et voyager peut mieux se comprendre (une fois qu'on l'a, évidemment. Mais il n'est pas nécessaire d'avoir un 13 m pour ça).

Plus de maison, plus de voiture (qui coûte énormément annuellement !)..

Ensuite il faut que l'on se donne les moyens de vivre son voyage (à moins de n'avoir pas à compter. Ca se trouve parfois chez certains).

Personnellement, je n'ai jamais eu à me forcer pour une vie à l'économie : je n'ai jamais été un consommateur compulsif ! (ni en voyage, ni à terre non plus)

Pas de bateau sophistiqué, éléments basiques, les mouillages toujours préférés aux ports, vie très simple, alimentation produits locaux au maximum, et comme petits revenus vente d'aquarelles + fleurs (femme fleuriste) + convoyages épisodiques + day-charter.

Un point à se méfier : les "apéros" et invitations chez les uns chez les autres peuvent finir par revenir très cher ! Un peu ça va, point trop n'en faut..

28 fév. 2013

Un bateau-loisir coûte énormément cher si on a des goûts de "luxe".
Un petit bateau de 20 ans d'âge équipé en D-boat pour aller passer la journée dans les îles et titiller le bouquet, éventuellement y passer la nuit, ça ne coûte pas cher.
Tout ça dépend où l'on trouve son plaisir. J'en connais beaucoup que ça ne dérange de naviguer avec des voiles très fatiguées, un HB hors d'âge, et un compas de route et rien d'autre.

Un point à se méfier : les "apéros" et invitations chez les uns chez les autres peuvent finir par revenir très cher ! Un peu ça va, point trop n'en faut..

il faut creer un budjet special pour ça et choisir les alcools du peuple ,genre biere a la place du champagne whiski a la place du cognac et rhum blanc des iles pour faire travailler les locaux ,ce serai dommage de louper cet element festif pour une basse raison d'economie

dans un autre ordre d'idée pour les raisons d'avoir un bateau il y en a une tres importante :si ta femme te fous dehors tu ne te retrouve pas a la rue !!! :-D

28 fév. 2013

Ça c'est bien vrai et on sent le vécu .... mon vieux Fandango m'a bien sauvé la mise et peut-être plus.
Gilles

04 mar. 2013

Mais comment finances tu ton projet si tu ne bosse pas, à moins d'etre à la retraite, au chomage ou rentier

28 fév. 2013

J'avais calculé que le bateau me revenait à 250 EUR environ par nuitée passée à bord (pour comparer avec d'autres activités de loisirs 'touristiques).

Ceci, sans tenir compte de ce qu'on consomme en y allant et en vivant.

28 fév. 2013

J'ai calculé que la nuité nous revenait à 50€, on en passe environ 120 par an. Dans le coût, je n'ai inclus que l'abonnement du port, l'assurance, le carénage, et l'entretien courant. Je n'ai pas inclus, les améliorations...

Pour calculer la nuité en incluant le prix du bateau, ce ne sera possible, que le jour où on s'en séparera.

La plus chère fut la 1ère nuité ! La seconde a déjà divisé le prix pas 2. :lavache:

28 fév. 2013

Je précise que, quant à moi, j'ai inclus le montant mensuel de la LOA (50 % du prix d'achat) que j'ai pris sur 10 ans.
Avec un peu (beaucoup) de chance, ça correspond au moins à l'amortissement financier.
Si je veux affiner, je devrai aussi calculer le coût de l'immobilisation financière sur l'apport personnel.

28 fév. 2013

Ma femme a fait la comparaison de confort entre une location de bateau à 2000€ / semaine (9-10m, haute saison, med) et un gite même tarif 2000€/sem haute saison, soleil. Pour 3 : parents + unE ado.

Y a malheureusement pas photo.

tient j'avais jamais fait ce calcul ,chez moi ca donne 18 euros la nuit !

28 fév. 2013

On compare des bateaux de 5000 euros à 500000 euros, ça veut dire que l'echelle des salaires MENSUELS va de 1200 euros à 120000 euros !!!!

Pour ma part vingt ans de sacrifices pour au final revendre la maison que j'avais construite et acheter le bateau à la place.
Impossible d'avoir les deux. Une fois les nombreux crédits remboursés et le bateau payé il ne reste plus rien sauf : la liberté de ne plus avoir de crédit et de vivre sur son bateau

28 fév. 2013

:pouce:

28 fév. 2013

J'avais promis de vous tenir au courant : ben nous n'avons pas gagné au loto :non: :-(
Mais avons bien participer aux impots indirect à hauteur de 2 euros :-p :-D

28 fév. 2013

Au nom de la communauté nationale, je te remercie de ces 2 euros. :topla

.

01 mar. 2013

Quelle idée de jouer des numéros perdants.
Fallait jouer le gagnant.

28 fév. 2013

moi je dirais ne pas avoir les yeux plus gros que son ventre!!!

28 fév. 2013

C'est bien là mon problème car vu ma corpulence ....
Gilles

28 fév. 2013

longcours, tu as toute notre gratitude!

28 fév. 2013

Louis est un québécois rencontré sur un quai de Sitia en Crète.
De passage a Paris, il en profite pour faire un tour au Nautic
Visite un Amel 54, est séduit, signe un chèque......
Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple!

28 fév. 2013

"J'ai dépensé tout mon argent pour les femmes et les bateaux.
Le reste, je l'ai gaspillé."

28 fév. 2013

Moi suis pas gourmand, juste 1 dériveur de 20-25 pieds, type brio, flirt ou tout autre de la fin des années 70-80
pas de gouts d eluxe, sortie de 2-3 jrs en familles pr découvrir la cote de larochelle à l'irlande

28 fév. 201328 fév. 2013

De moi :
"Je suis en dessous du smic et j'arrive à me payer un bateau."

28 fév. 2013

Même cas que Lorenzo

28 fév. 201328 fév. 2013

"Comment je fais"

Cela concerne un 10m acheté à petit prix, dont l'état oblige à une rénovation importante: tout est pensé via très bons plans, recyclage, matériel d'occasion.

Deux exemples :
- je peux avoir la résine, les peintures à prix bien en dessous du marché, cela se passe de la main à la main…
- J'ai récupéré du contreplaqué de coffrage.

Et bien sur, cela implique pas mal de sacrifices.
Pas de vacances, pas de restos, et j'en passe…
Je change moi même les joints des robinets et les joints de culasse ! :-)


"Comment j'ai pu acheter un 10m"
Grace à la vente du Sangria que j'avais acheté 3500 euros en 2005, via crédit, retapé comme neuf, et très bien revendu.

le cp de coffrage c'est un cp de bouleau bakelisé ? en tout cas felicitation ! :-)

28 fév. 201328 fév. 2013

Oui Pierre, j'utilise également des ex-panneaux de pub, en cp 1 face blanche, l'autre bakelisées.
Tout cela est resté en bon état et se tient prêt pour une longue et nouvelle carrière !

28 fév. 2013

En 1983, j'ai acheté un first 24, payer quand même 150 000.00 Frs, revendu en juin 2010, parti à Livourne en Italie.
J'ai racheté un first 28 de 1981 en décembre 2010 avec un moteur et inverseur 50h bon pas mal de petits travaux et quelques améliorations à faire et même si il n'est pas grand c'est mon bateau et c'est le plus beau

je crois que Pan Bagnat est du même avis que moi

;-) ;-)

dans mon ancienne vie :que des bateaux en cp vetustes =pas de benefices :non:dans ma nouvelle vie :achat d'un super arlequin retapé a neuf =vente avec benef ,achat d'un first 29 di retapé a neuf =vente avec benef et achat d'un southerly 105 et cette fois je suis sur de le revendre moitié prix vu la conjoncture du marché mais tant mieux car j'en trouverai un aussi a moitié prix en echange :-) je precise que j'ai remotorisé et revoilé de neuf tous ces bateaux ,c'est normal si on veut en profiter sans soucis !

28 fév. 2013

Pas de résidence secondaire mais première maison payée depuis assez longtemps donc pas de loyer. Ce qui a permis de la mettre en location et d'en racheter une deuxième, elle aussi maintenant payée.
Mais pas de ski, de club ou autres trucs du genre. Mes voitures ont toutes été jusqu'au bout de leurs vies et je n'ai jamais dépassé la xsara (qui a plus de 10 ans et 160 000km)...Quant à la TV, nous avons eu la première il y a 15 ans.
Pas de tabac.
Résultat, à 55 ans et nos deux salaires, une LOA sur 5 ans et un apport à 50%, nous avons notre bateau sur lequel nous passons environ 3 mois 1/2 par an pour le moment, beaucoup plus si possible d'ici 5 ans. Dans 4 ans, il est fini de payer.
Place de port? nous n'en avons pas, le bateau hiverne dans différent pays.

Et les enfants sont grands et vivent leurs vies. Il a fallu attendre longtemps mais c'est faisable d'autant plus que question salaires, pas smicards bien sûr et même confortable puisque nous pouvons rembourser nos 2500 € / mois pour la LOA et en plus, il y a l'entretien du bateau mais pas ou très peu d'à côté. Et il y a 20 ans, nos salaires étaient plutôt très près du smic.

28 fév. 2013

Merci Entre-cotes, à lire tous les messages jusque là, j'avais presque l'impression d'être un extra-terrestre ... finalement non !
J'aurais pu écrire sensiblement le même message que toi ... couple de "français moyens, la 50taine, " ni "pauvre" ni "riche", faut pas déconner non plus, et notre 3ème canote acheté bètement à crédit mais à bon prix et les 2 précédents revendus correctement "pour le mètre de plus" ... en fait, 6.50m, 9 m et 12 m ... Entre le crédit, la place de port, l'entretien et le reste, un de nos 2 salaires (le mien en l'occurence, mais mon épouse gagne beaucoup plus que moi !) y passe tous les mois . Pour le reste on continue à vivre "normalement" mais sans folie ; c'est tout ... Rien d'exceptionnel !

28 fév. 201328 fév. 2013

moi je me suis Mie aux assedic et demander une partie de mes droits et oui on a le droit de le faire soit 4000 E, avec j'ai bien écumé les sites de vente de bateaux et surtout les ports pour trouver des voiliers ventouses et je suis tombé sur une perle rare, un sangria de 7,60m bien équiper avec moteur in-bord et une proprio intelligente le tous pour 3300e et là je vais le revendre car j'ai continué à écumer les chantiers et port pour trouver un bateau plus grand en récupèrent le non du voilier plus son numéro de série et demandent aux affaires maritimes de bien vouloir me maître en contact avec les proprios de bateau ventouse et je suis retombé sur une perle rare et surtout un proprio avec qui j'ai pu discuter sur le fait que son voilier était en train de prendre racine par la quille sur le chantier un folie douce de 9,30m pour 4500e est idem bien équipée .
Pas: en tous 30 proprios de bateau ventouse contacter et pour la plupart persuader d'avoir une pépite entre les mains, mais qui se rendent pas compte que leur bateau n'a pas navigué depuis 20 ans .
Bien dommage tous les proprios de bateau et ils sont nombreux qui préfère voir leur bateau pourrir et même mourir que de le vendre à un petit prix pour qu'il puisse reprendre la mer avec des capitaines motivés.
UN GROS M**E a tous ces C* de proprio ........

bref @jdef qui cherche bien trouve bien et pour pas chère surtout

28 fév. 2013

"pour qu'il puisse reprendre la mère avec des capitaine motivés"

C'est pas l'homme qui prend la mère ... :mdr:
.

28 fév. 2013

C'est comme s'il y avait une symétrie…

28 fév. 2013

Ils font ce qu'ils veulent !! Ils ont le droit de ne pas vendre, ou de donner un prix qui n'est pas dans tes moyens.

C'est curieux d'être insultant comme ça, quand on compte sur la générosité des autres...

28 fév. 2013

Si c'est la mére qui prend l'homme (et que la mére est jeune) voici mon n° de tel : 06 XXXXXX :cheri: :star2: :jelaferme:

04 mar. 2013

merci pr l'info, c'est en cours, mais c plus difficile de trouver un DL, je ne desespère pas, si la conjoncture éco s'améliore, peut être en fin d'année (25 pieds dl entre 500 et 3000 €)

28 fév. 2013

@ Gadloo merci et corrigé

28 fév. 2013

ne remercies pas Gadloo, il n'a pas été au bout du corrigé; y en a encore un paquet, et des belles :-D

28 fév. 2013

Je suis un modeste employé (fonctionnaire de catégorie C)
j'ai acheté ma 1° maison à crédit, il y a 17 ans... à l'époque j'avais une barque, récupérée sur un banc de sable, avec un gros trou au milieu...
J'ai embellis ma maison, et réparé ma barque trouée...
Qd j'en pouvais plus des bétonnières, j'allais faire un tour sur les canaux (pas en mer, trop peur de couler direct !)
Au bout de 3 ans, j'ai revendu ma 1° villa, en réalisant une plus value de 350 000 frs à l'époque...
J'ai ré-investit dans une vieille batisse du 16°, entièrement pourrie... et un zodiac de 4M20 motorisé 25 CV 2 temps...
J'ai retapé 4 ans cette vieille bicoque, seul
En la revendant, j'ai fais une plus-value de 150 000 €, plus les années de crédit remboursées....
J'ai racheté une très grosse villa, des années 70 dans son jus...
Que j'ai revendu le double, l'an passé... après avoir réalisé des prouesses dedans (suis devenu le roi des bricolos !!)
Aujourd'hui à 44 ans j'ai le dos en vrac, mais un appart neuf qui me suffit (100 m²), et un beau bateau de 40 pieds, et de 4 ans d'âge
Le tout est payé comptant ; j'ai plus un radis, mais je m'en fous, je suis heureux...
Pour moi, l'ascenseur social était en panne, j'ai donc pris les escaliers de service... :lavache:
J'ai l'impression d'être nait une 2° fois l'an dernier, et ma nouvelle vie me convient à merveille
Pourvu que ça dure encore une centaine d'années comme ça...

28 fév. 2013

bravo pour ton courrage , faisaible il y a encore peu , cette période se termine pour des plus valut sur l immobilier ou gagner un peu sur un bateau a la revente

28 fév. 2013

Attention, je mets mon grain de sel de gestionnaire, vous ne parlez pas de plus value, mais de la valorisation de la valeur ajoutée à vos rénovations. un bateau, ce n'est pas un bien immobilier qui prend de la valeur au fil des ans, c'est un bien de consommation au même titre qu'une voiture. Certain pensent faire de splus values mais regardez bien le coût de remplassement et de l'usure, remettre une voile neuve coute, mais c'est de l'entretien et je ne suis pas sur qu'on puisse récupérer plus que le coût d'achat, mais plutot moins.

Un navire à l'état d'épave peut revenir plus cher qu'un navire neuf
Il serait intéressant de ramener le coût d'achat et d'entretien au nombre de jour d'utilisation et comparer à la loc d'un bateau de 30 pieds (entre 1500 et 2500 € la semaine)

28 fév. 2013

comment se payer un bateau ?

en empruntant une somme raisonnable à un taux raisonnable dans une banque (jamais raisonable), ce que j'ai fait,

ou en économisant ...

en achetant la taille qui correspond à son budget, dans un état qui correspond au budget entretien possible ...

en naviguant simplement avec l'équipement qui correspond à ses besoins et rien de plus, donc souvent, pour les bateaux anciens en naviguant ... à l'ancienne,

top plaisir, frais minimum (mais inévitables par définition),
j'applique !

28 fév. 2013

Le fil me fait penser à un adage d'école de commerce (ça date un peu maintenant) : les perdants trouvent des excuses, les battants trouvent des moyens...

28 fév. 2013

J'avoue que je ne vois pas trop l'intérêt de la question posée mais bon, j'ai quand même lu le fil donc, je dois aussi être un peu voyeur...

Je pense qu'acheter un bateau était plus facile pour la génération des papy-boomers que pour les X ou les Y (encore que ces derniers préfèrent sûrement le jet-ski ou le semi-rigide avec 3 V12 derrière...en location à la demi-journée...).

Mais ce n'est pas valable que pour les bateaux...et oui je suis enfonceur de portes ouvertes amateur.

Sans rentrer dans les détails, je dirais qu'il n'est pas non plus impossible aujourd'hui pour un couple génération X, avec une situation correcte sans non plus être exceptionnelle , de craquer pour un voilier sans pour autant ni rouler dans un véhicule de collection de prestige mal aimé des collectionneurs, ni habiter à 90 km du centre-ville ni bouffer du pâté Hénaff à chaque repas (sans discrimination aucune haha...)

Enfin la majorité des réponses du fil parlent de belles histoires de patience, d'abnégation et de sacrifices qui selon moi ne correspondent pas à la majorité de mes coreligionnaires de ponton qui n'ont pas vraiment l'air ni smicards, ni rmistes, et tant mieux pour eux !

Cela dit dans un forum sur internet, les avis sont plutôt extrémistes, et la majorité plutôt silencieuse, c'est donc bien normal.

Il y a moult voiliers des années 60/70/80 à petits prix nécessitant des refit plus ou moins poussés mais pouvant offrir beaucoup de plaisir à leurs capitaines pour bien moins cher qu'un Scenic ou un Touran flambant neuf.

Et d'autres neufs qui peuvent être achetés en gestion locative ce qui règle pas mal de problèmes (et qui en crée d'autres ce n'est pas faux) et qui n'est pas plus idiot à faire qu'un robien ou un scellier à Schiltigheim ou à Mâcon (sans discrimination aucune).

Au delà de l'achat, je soulignerai le budget rénovation, armement, fonctionnement, navigation qui pour mon cas personnel représente 3 fois le prix d'achat d'un petit voilier en CP (mais je suis exigeant).

Je suis d'ailleurs sûr et certain de le vendre à perte mais c'est pas grave, j'en aurai bien profité et je l'aurais refait à mon goût.

C'est un petit peu comme le gars qui se dit qu'une testarossa ou une belle 911 à 25.000 euros c'est pas cher pour ce que c'est, certes mais question entretien c'est pas le même voyage...enfin surtout la ferrari...

De toutes façons le pognon, ça va ça vient, c'est la vie. Ce qui compte c'est l'amour !

28 fév. 2013

Bien sur.

C'est ce que disait Erendil aussi au début du fil.

Ce n'est pas acheter un bateau le problème : www.leboncoin.fr[...]187.htm

C'est l'entretien et les charges, qui vaudront pour ce bateau, plusieurs fois le prix d'achat. Et qui seront à payer tous les ans...

28 fév. 2013

j'ai possédé pendant plus de 15 ans un transportable avec cabine que je sortais de l'eau après chaque usage.
Pas de frais de port
Pas d'antifouling
Pas d'electronique
Pas de frigo
Pas de.........
et des vacances fantastiques(baléares, corse,croatie,morbihan)
avec un budget de fonctionnement ridiculement bas
Comme quoi, il est bien possible
après l'investissement de départ(bas)de naviguer

28 fév. 2013

Bien sur le transportable est une solution mais dans mon appartement j'ai du mal à le caser
Gilles

28 fév. 2013

je suis d'accord avec paseo, c'est 'ailleur l'option que j'ai retenu
pas de frais de port, si tuas la grosse voiture pour le tirer et le garage prlemettre à l'abris

le transportable est peut etre une fausse bonne idée ,quid du prix de la grosse voiture qui vat bien ,de la bonne remorque et du gardiennage si tu es en apart ? faites les comptes par rapport a une place de port raisonnable !

28 fév. 2013

une solution qui ne convient pas a tout le monde, mon cher pierre2, mais une solution quand même.
Ma voiture de mes débuts: citroën BX diesel, même pô turbo.
et pis,il y a toujours moyen de se demerder pour laisser son bateau+remorque chez le paysan du coin pour une poignée de figues. Aprés, on trouve toujours des "oui mais...."

28 fév. 2013

Il n'est pas de projet qui se tienne, sans, au départ, un sérieux handicap financier.
Peut-on rêver d'un bateau "en dessous" de ses moyens, que l'on irait s'acheter comme une baguette de pain.
Il est de l'ordre du désir de paraître inaccessible, mais "là où est une volonté, il existe un chemin".

Pour ma part, ce sera à nouveau un 6-7m!

28 fév. 2013

pfft, aujourd'hui il y en a qui donne un bateau , alors il te coute rien tu retapes, tu revends t'achètes plus grand , juste un peu plus grand, ainsi de suite et tu finiras avec un 50 pieds en snobant le pouilleux sur son boat people car t'auras oublié d'où tu viens,

pas une règle mais une généralité

28 fév. 2013

j'oubliai

comme smicard on peut se payer plein de bateau, juste mettre en adéquation ses moyens et son rêve ou son rêve selon ses moyens

ou se sortir les doigts du culs pour sortir de sa situation de smicard pour se payer le rêve,

mais bon le rêve seul quand on a ton sacrifié, femme, enfants, famille, amis pour se payer SON rêve, il y en a plein les ports et surtout les forums, :litjournal:

01 mar. 2013

se sortir les doigts du culs pour sortir de sa situation de smicard pour se payer le rêve , et ben mon pauvre tu est a coter de la plaque , car aujourd’hui même avec 30 expérience il n on pas de scrupule a mètres les gens au smic

01 mar. 2013

bin faut valoriser son expérience, on ne peut avoir 30 ans d'expérience derrière soit sans présenter un bilan professionnel valorisable autrement que par le smic, ou alors faut faire du bateau sur le bassin au bois de boulogne plustot que rêver à l’inaccessible, c'est se faire du mal pour rien,

01 mar. 2013

Les situations de smicards comme tu dis, de manière assez condescendantes il me semble mais je me trompe peut-être, n'existeraient pas si les revenus étaient équitablement réparti, et de manière juste et égale, et que certains (politicards, showbizz, pdg, patrons et autres profiteurs du système etc) ne gagnent pas des millions à faire de la "figuration" quand d'autres se tuent au boulot pour gagner à peine de quoi vivre pour le mois;
Donc pas la peine d'essayer de culpabiliser les gens là dessus, il faudrait plutot revoir le système lui meme, ou faire sans lui ;-)

02 mar. 201302 mar. 2013

Relativisons
Pour le raisonnable: si j'étais smicard, mon bateau serait fini depuis 2 ans.
Mais non, car être smicard veut dire travailler à temps plein, payer un loyer, etc... Alors le débat ne tourne peut être pas autour des revenus, mais autour du temps disponible. Par exemple, si j'ai du temps, mais 400 euros/mois, puis-je avoir un bateau? Moi, je dis oui, en connaissance de cause. Et là, je te rejoint:"mettons nos rêves en adéquation avec nos moyens financiers/intellectuel/technique/social et nous serons heureux"
Chacun décide de sa vie? peut-être pas exactement, on va dire entre les limites crées par le système dans lequel tu es né, ta condition sociale d'origine, etc. Le type qui est né en Corée du nord n'a pas vraiment les mêmes choix que nous, et c'est le défi qu'il doit relever. Je ne crois pas qu'un bateau soit dans ses priorités.
Et je suis certain que dans les limites de son système il doit être possible d'être heureux. Si ce que j'ai me suffit, que ce qu'à le voisin m'importe peu, que je réalise que je suis en train de vivre MA vie, quelle qu'elle soit, et qu'elle ne va pas durer, alors j'ai une chance d'y trouver du plaisir. Encore une fois, nous ne parlons pas de pays en guerre où des pauvres gens se font massacrer pour diverses"raisons" et où la vie est une galère, et là le rêve du bateau doit être loin...
Nous vivons des temps difficiles et, comme dit Woody Allen:"L'humanité est à un croisement : un chemin mène au désespoir, l'autre à l'extinction totale. Espérons que nous aurons la sagesse de savoir choisir."

03 mar. 201303 mar. 2013

(à president sa) Je te rejoins sur le "chacun doit adapter ses competences-situations à ses rêves" et évoluer s'il le faut;
Par contre je ne vois pas en quoi être patron serait plus "méritant financièrement" que salarié;pas même au niveau des risques;
Si un salarié bosse mal ou ne peut pas assurer, il peut être viré très vite ! donc c'est tout aussi alléatoire pour lui;
Et la tache des "décideurs" est souvent plus confortable que celle des faiseurs il me semble !

Et comment savoir qui "mérite" d'être payé plus que d'autres ?
S'il n'y a pas égalité des salaires, je serais d'avis que les salaires les plus hauts soient donnés à ceux qui sont "vraiment utiles et indispensables" aux autres ! à savoir les petits producteurs de légumes, fruits, cereales par exemple (pour vivre il faut manger d'abord !), le milieu de la santé, les responsables de la qualité de l'eau, air, environnement; Tout le reste ou presque n'est pas du domaine "indispensable" à commencer par les industries polluantes, au contraire, et en finissant par les footballeurs, le show bizz, etc ! et je ne crois pas me tromper en disant qu'actuellement l'échelle des salaires est plutot inverse à mon échelonnage ;-)
Tout est relatif
Mais sans vouloir refaire le monde, je pense qu'on peut aussi sortir de ce mode binaire de fonctionnement "patron-ouvrier", et pourquoi pas être les deux à la fois, y compris dans les "grandes entreprises"; Sans tomber dans la "dictature communiste", c'est je crois une idée "à la poutou", à savoir que les ouvriers prennent en main leur entreprise, et n'aient plus de patron, ou qu'ils le soient chacun;

04 mar. 2013

et bien tu voie pierre 2 il y a encore plus fort .

Je connais une grande imprimerie à Nantes tres renommé crée apres 1968 par un syndicaliste .L'entreprise fonctionne en Scop ,tout le monde est donc actionnaire ,decideur ,.....et bien du directeur responsable jusqu'au gars qui est simplement à la masicot tout le monde a exactement le m^me salaire.
En disant que lui finalement en tant que directeur son travail n'était guere plus important pour la marche de l'entreprise que celui qui faisait la mise en page ou conduisait une machine énorme et complexe .
Lors des evenements du Chili ils ont donné du travail à un refugié ;il avait lui aussi le m^me salaire que tout le monde .

etonnant Non

et les salaires sont ma fois bien confortable.Question de philosophie , la grosse boite qui produit les Cheque dejeuner et autre fonctionne sur le m^me principe et ça fait de grosses vagues dans la profession

02 mar. 2013

D'accord en partie avec toi "wildlife", mais fait gaffe parce que je me suis fait descendre pour moins que ça dans un autre fil. On dit pas politicards, mais hommes politiques et on les vénère !

02 mar. 2013

oui c'est vrai aujourd'hui, plus une tête qui dépasse, plus un qui gagne plus que l'autre, mais qui va prendre les risques pour le même salaire que celui qui n'en prends pas,

éternel débat, mais l'équitable serait qu'on ne parle de bateau que pour travailler et nourir une partie de la population, parlé de revenu de prix d'un bateau quand ce n'est que pour son propre plaisir, je me demande où est la condescendance
j'en connais travaillant dans des chantiers nautique faisant des bateaux à l'unité , pas le prix, le nombre de bateau, le prix il est à a 6 ou plus souvent 7 unités, mais ils sont les premiers à revendiquer le haro sur les riches,

les mêmes qui leur font gagner leur croute depuis 30 ans

un peu de raisonnable, il y a des smicard qui n'ont pas les possibilités personnel d'évoluer dans le social, mais eux ne rêvent pas d'un bateau, ils vont à la pêche à la ligne à la mie de pain,

pour les autres bin faut aller de l'avant avant d'attendre et espérer que sous prétexte que tout le monde doit avoir un super salaire il devra avoir autre chose que son smic,

mettons nos rêves en adéquation avec nos moyens financiers/intellectuel/technique/social et nous serons heureux

sinon il y a une corde à noeud qui ne coute pas cher et règle tout,

chacun décide de sa vie, et les autres se rendent malheureux, même avec 10k€ par j'en connais des malheureux, ce n'est pas assez...........

03 mar. 2013

c'est vrai ce que tu dis : petite histoire

j'avais un collegue qui revait fort d'avoir un bateau ,il était en menage ...donc deux salaires mais pas assez elevé pour ce payer le bateau de ses reves...bien ..
voici que la progeniture est annoncé ....
Decision il achete les plans du bateau en acier de ses reves ,fait ses calcules et va voir la direction du chantier "pouvez vous me licencié" ? il est effectivement licencié , il demenage à la compagne pour avoir un hangar ....et en 1 année /18 mois construit son bateau

c'est à dire qu'avec son allocation chomage et les économie de nounou pour sa fille il s'en ait tiré .

et il a fait un super bateau unChatam je croie me souvenir ...

biensur nous fumes sollicité mais ce fut un grand plaisir .

03 mar. 2013

il est sur que l'echelonnage des salaires n'a plus aucun sens c'est bien là qu'est le probleme et surtout la morale...d'ou les tensions de toutes sortent avec leurs concequences

l'ideal c'est un patron qui partage avec ses ouvriers en fonction de leur travail

c'est bien calypso mais ça reste exeptionnel !

arrete wildlife ils vont te traiter de populiste :l'insulte supreme

28 fév. 2013

Purée il va y avoir quelques millions de personnes qui vont avoir les doigts qui puent demain matin .....
Gilles

gilles ,voyons ! releve le debat !!!! :-D

01 mar. 2013

je connaissais l'adage de coluche, qui disait : "qui se couche avec le cul qui gratte, se lève avec le doigt qui pue"...
Désormais il y aura l'adage de Pendruig : "qui lit HeO le soir, se lève avec le doigts qui pue"...
Surtout si c'est un smicard !
Ok, je sors :acheval:

28 fév. 201328 fév. 2013

La plupart des "marins de légende" qui en ont fait rêver plus d'un, et plus que rêver, n'ont pas acheté de bateau "clé en main", autre époque moins commerciale , (souvent construit, retapé et adapté à leur projet), et à ma connaissance la majorité étaient loin d'être très riches, au contraire parfois !
Riches en rêves souvent
La preuve en image-musicale

28 fév. 2013

Elle est sympa cette vidéo :topla:
Dommage que le texte soit un peu flou.

01 mar. 2013

À défaut d'être riche il faut du temps
CQFD

01 mar. 2013

Une solution, une vieille pleine de frics qui aime bien le bateau mais qui à le mal de mer
:jelaferme:

En étant plus sérieux, avec la passion de la mer et ou du bateau tu trouves toujours une solution et puis pas besoin d'un 40 pieds si l'on à pas de moyens. Quand je vois l'annonce du sangria à Marseille 500€ et apparemment propre

01 mar. 2013

Ce n'est pas l'achat qui coute.

C'est le reste : entretien et charges. Et c'est tous les ans.

Car à mon avis (je peux me tromper), il est à vendre à ce prix parce que son propriétaire actuel n'a simplement pas (plus ?) les moyens (ou l'envie) d'assumer le reste.

01 mar. 2013

tu l'as vu où cette annonce
le pb du sangria, c'est un quillard
est ce que qlq sait comment lancer une mega souscription sur facebook

01 mar. 2013

Et bin moi je me suis payé un bateau de 41 pieds juste en ouvrant un robinet ! C'est tout con mais ça marche. En fait ce sont tes clients qui te paient le bateau, toi tu fouts rien, t'ouvres juste un robinet.

Et y'a qu'en France que tu peux faire ça. Ailleurs, t'ouvres le robinet et y'a rien qui coule, non non, ailleurs faut bosser.

Bon, faut pas le dire, sinon tout le monde va venir chez nous ouvrir des robinets et on va se noyer !

Mais c'est pas bien vu apparement, lu ça sur un autre fil...
:mdr:

01 mar. 2013

Kako, tu ne confondrais pas robinet et boîte de Pandore ? :oups:

01 mar. 201301 mar. 2013

Kako chez moi il sort de l'eau du robinet pas vu de roro sortir :tesur: :tesur: :tesur:

01 mar. 2013

Guy, pourtant l'histoire du robinet...c'est un bon tuyau ! :mdr:

01 mar. 2013

Appelle le plombier Guy, c'est pas normal, moi y'a bien des roros.

Soit ton tuyau est trop petit, soit ton robinet n'est pas branché sur la bonne arrivée !
:heu:

si quand on est plombier on fait sortir les roros du robinet ,mais c'est un metier ! :-D

01 mar. 2013

Oui Pierre, mais là, c'est le plombier qui les prend les roros. :non: :mdr:

01 mar. 2013

Notre premier bateau: un deriveur x4 qu'on nous a gentiment donné et qui nous a bien occupé les week ends et été en attendant le grand. Depuis nos 15 ans on économise tout ce qu'on peut pour le grand rêve!
Travail en même temps que les études (qui peut se vanter d'avoir fait quelques économies durant ses études? :-)) et sorties gratuites sur les bateaux des autres.
Vacances à vélo ou à pied qui ne coûtent rien. Colocations, pas de voiture ni d'achats inutiles.
Et puis on a commencé à bosser... et à ce rythme là, même avec des salaires pas trop gros en gardant le même niveau de vie et à deux...eh beh...on met pas mal de côté...et assez vite...
Donc en un an, 10 ans après les premiers sousous rangés dans la tirelire, on a pu engranger ce qui manquait...
On avait fait en avance des demandes de place de ports, on avait prévu plus large pour payer le port, les premiers travaux etc.
Aujourd'hui on continu pareil (11 mois que le bateau est à nous), et la caisse de bord se remplie à nouveau progressivement, le temps de finir les travaux, et d'embarquer l'an prochain.
On est en couple, dans une colocation de 7 personnes, et on a pas le temps de s'ennuyer!
Bien sûr tout ça est sans doute plus dur avec enfants, maison et tout le toutim!
Arf, c'est beau d'être jeune non?

01 mar. 2013

Pour mon second bateau (alors que 20 ans d'économies avaient été nécessaires pour m'offrir le premier, un Feeling 416) il m'était indispensable de trouver un plan B pour financer les 120'000 euros demandés pour ce Dufour 43. Et surtout pour m'assurer un revenu sous forme de rente, afin que la caisse de bord continue à s'alimenter lorsque ma co-équipière et moi sommes en mer ! Je me suis engagé à fond comme partenaire d'une entreprise de marketting de réseau ( aïe, j'entends déjà les sirènes hurler à l'arnaque !) et, je peux en témoigner, ça marche. Juste avoir une ténacité de pitbull et faire passer à toutes les compagnies de MLM un rigoureux test comparatif pour trouver celle qui offre tous les gages de confiance. Malgré tout, le moteur de toute l'opération reste le volonté inébranlable de vouloir atteindre son objectif.

02 mar. 2013

un excellent moyen : on vous le répête sur tous les tons :

"CREEZ VOTRE ENTREPRISE" !

Non seulement vous aurez votre propre salaire de patron, mais en plus vos employés bosseront pour vous (au smic bien sur) tandis que votre capital grossira !

Et c'est eux qui, finalement, vous paieront votre bateau !

Elle est pas belle, la vie ?

03 mar. 2013

"au smic"!! t'es fou tu prends des ouvriers sans papiers comme font la moitié des entreprises du batiment et là tu leur donne le smic divisé par deux et ils sont tres content ...

ensuite tu achetes de vieux logement tu mets les gars sans papier dedans pour le retaper , tu recuperes la TVA sur les materiaux et tu revends ou tu loues.... et tu as durement bosser en apportant le café aux gars qui ont travaillé 10h dans la journée

04 mar. 2013

Ca m'étonnerai beaucoup; Y a pu de place !

03 mar. 2013

et un beau matin tu te retrouves a fresne .....

03 mar. 2013

elle est pas belle la vie ?
tu oublies dans ton descriptif :
l angoisse du devis trop cher qui ne passeras pas

les gars qui ne viennent pas bosser, car ils ont toucher la paye ,la veille !
:tesur:

l ursaf et la tva qui compte tes gains , mais pas tes pertes! :-(

le boulot du samedi et du dimanche pour tenter de faire rentrer les impayés ! :jelaferme:
le connard qui se dit insolvable pour payer le matos et les heures déjà effectués, et là tu risques vraiment de finir en prison!!!

les joies du libre entrepreneur, qui empruntes sur ses biens propres, méme en SARL

j ai arrêté ce genre de conneries a 35 ans !! :heu:

03 mar. 201303 mar. 2013

Une solution pour les matelots : risquer eu aussi leur capital ... :heu:
Car lorsque tout iras mal pour X raisons le "skipper" aura perdu son bateau , sa maison si il en avait une en garanti , sa voiture ....et n'aura même pas la moindre allocation :lavache:
Alors que le "matelot" comme le "kipper" n'aura plus de travail mais toujours son logement et des allocations (pour un certains temps )

Un recent sondage aupres de nos jeunes se resume ainsi env 60/65 % ont pour objectif de devenir fonctionaires ....il y aura donc de plus en plus de "matelots" et de moins en moins de "skipper" et donc moins de bateaux , et moins de matelots :reflechi: :oups:

03 mar. 2013

il est évident que sur le bateau "entreprise", les soucis divers, les horaires à rallonge et la responsabilité de mener la barque font que le salaire du skipper est tout naturellement nettement supérieur à celui du matelot. Ce n'est que justice.

Où ça se corse, c'est que quand la boîte grandit, le matelot aura toujours sa paye de base, alors que non seulement le skipper aura augmenté la sienne (plus divers avantages en nature), mais qu'en plus sa mise de base se sera accrue dans de très notables proportions !

Grâce à son travail, bien sur, mais aussi celui des matelots qui auront pris leurs quarts.

Et de ça, eux, ils n'en verront pas la couleur !! :tesur:

04 mar. 2013

bon, j'approche des 40 et je fais le meme constat

02 mar. 201302 mar. 2013

Et puis d'abord, moi je m'en fou de savoir comment vous acheter votre bateau, moi j'ai le miens :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

03 mar. 2013

Sur ce fil sont souvent cités les notions de sacrifice patience, combines...
Pour ma part je réagit autrement. Depuis que j'ai un bateau, le temps que je prends à naviguer, bricoler, nettoyer, rénover, lire, bidouiller des systèmes "intelligents" pour mieux régler les voiles, échanger avec les uns... m'évite de faire un tas choses qui me paraîtraient inutiles: dépenser 2000€ la semaine pour s'entasser dans des files d'attentes de téléskis, dépenser des somme faramineuses pour aller au restau, prendre l'apéro au bistro toutes les jours avec les potes, louer un mobilehome pour 15 jours en espagne, faire les magasins au moment des soldes, acheter le dernier home cinéma... Bref, choses que j'aime pas bien.
En fait, tant que je m'occupe de mon bateau, je fais des économies, et elles me permettent de faire ce que j'aime et de remplir largement ma vie, à côté du boulot (et je suis content d'en avoir un, ce qui n'est malheureusement pas le cas de tous).
Donc pas de sacrifice dans tout cela.

04 mar. 2013

Il y a énormément de gens qui sont à des années lumières de pouvoir d'offrir ce dont vous parlez.
Il s'agirait d'atterrir un peu…

03 mar. 2013

J'abonde dans la"philosophie" décrite par Balkan à un détail près. Je n'ai nul besoin d'être propriétaire d'un voilier pour assouvir ma passion depuis plus de 40 ans.

Dans notre équipage, aucun d'entre nous n'est fortuné et tous avons des retraites ordinaires. Il est vrai que sans sponsor, nous ne pourrions entretenir correctement notre 40 pieds. C'est le cas de la grande majorité des voiliers qui régatent dans mon club.

Toutefois, je me souviens encore de l'année 1973 où j'alignais des chiffres en espérant me construire un Cognac en kit en économisant sur mon salaire de jeune salarié. Il me fallait plusieurs années d'économies, je n'ai jamais trouvé la solution.

03 mar. 2013

ah et bien Viking35 j'ai acheté mon Cognac en 1978 en vendant ma voiture et en achetant un vélo... que j'ai encore

et hop direction les anglo avec femme et enfant...4 semaines tres peu dans les ports ,mouillage forain ... le bonheur

03 mar. 2013

Calypso, nous nous sommes croisés à St Malo puisqu'en 1979, j'ai acheté le seul voilier que j'ai jamais possédé, un FIRST 30 S accidenté dont les mensualités étaient payées par la location...

En réalité, comme il était souvent loué et que je régatais assidument sur le BDA, je l'ai peu utilisé. Et toujours sous la pluie car 1979 était une année pourrie...

03 mar. 2013

et 3 ans apres j'ai revendu le Cognoc au m^me prix qu'acheté et avec quelques économie j'ai acheté un ENORME bateau , il y avait m^me un WC , un Armagnac il faut dire aussi que la famille s'était agrandi ...
et hop Chez les Rosbif et m^me St Malo /La Rochelle je ne me souviens plus de 79 mais 83 et 85 oui ....3 jours enfermé dans le bateau à Morlaix....

03 mar. 2013

Salut Viking 35,
devenir propriétaire n'était pas non plus une nécessité, cela a plutôt été une oportunité sur laquelle je n'ai bien sûr pas craché. Depuis, tu connais un peu mon histoire, du coup en 4 ans je suis devenu propriétaire de 2 bateaux successivement, sans rien investir de plus...
Pour la météo en 79 ça ne devait pas être pire que cette année!!! :-(

03 mar. 2013

Bon, c'est la Pub...
Voilà j'ai trente ans, toutes mes dents, blanches, un corps d'athlète toujours bronzé et une santé de fer. J'ai une profession qui me rapporte énomément d'argent et ma laisse beaucoup de temps libre.
Mon épouse, belle (blonde, brune ou rousse... cochez la bonne réponse), intelligente est amoureuse (en dehors de moi exclusivement) de la mer depuis sa plus tendre enfance, du bricolage et de l'éducation du chien et des enfants. Elle m'accompagne dans toutes mes sorties mais me laisse aussi à ma guise, partir pour des aventures lontaines quand je le souhaite.
Nos deux enfants, un garçon et une fille, sont à la manoeuvre depuis leur plus jeune âge. A 13 et 14 ans ils se débrouillent déjà très bien et ont toujours le sourir...
Nous habitons dans une région où il ne fait jamais moins de 25°C mais pas plus de 30C°, un vent régulier entre 15 et 20 noeuds sans jamais de déferlante ni de pluie.
Le ponton où j'amarre mon bateau est un peu loin: il faut que je traverse le jardin pour y accéder. J'ai donc acheté une voiturette de terrain de golf pour parcourir les 600m du parc qui entoure notre maison. En contrepartie, pas de marée, donc je peux sortir à toute heure du jour et de la nuit...
Mon bateau? Une bête de course très ergonomique que j'ai fait construire sur mesure par le chantier dont je suis l'actionnaire principal. Cela permet de maintenir 3 emplois à plein temps pour l'entretien. Il est confortable, équipé de l'électronique dernier cri et des aménagements les plus fiables. Pour le fun on y fête parfois le réveillon de la nouvelle année. On est un peu à l'étroit lorsqu'on dépasse 20 personnes mais ce sont les petits inconforts de la navigation. Je suis sûr que tout le monde connait...
Enfin voilà comment posséder un bateau...&é"&''((è_&&.....
Le film va reprendre!!!!! Vite réveillons nous, la réalité de la vie revient...
Nos rêves se situent sans doute quelque part dans cette petite tranche d'illusion. le tout c'est peut-être de savoir faire la part entre le rêve et l'illusion.
Bon je sors :acheval:

04 mar. 2013

"Blonde , Brune ou Rousse...cochez la bonne réponse" euh t'es obligé de faire deux malheureuses ? Compte tenu de la taille ...de ta maison , de ton jardin et de ton bateau , je trouve profondement injuste de laisser dans le besoin deux de ces innocentes personnes :mdr: :jelaferme: :acheval:

05 mar. 2013

j ai vu ma G mere mamie B celle qui vend des shampoings et teinture pour cheveux, car quand on est riche on se fait des cheveux, elle m a demande de transporter une grosse valise en Suisse contenant du papier m a t elle dit . Au retour je me suis arrete dans un grand hotel Fresnes village ou je suis reste un mois, pas tres cher mais la chambre etaitl mal exposee bref mamie m avait promis un bateau, je l ai mis a st trop, me suis achete une belle casquette de capitaine ,un beau blazer bleu avec un bel insigne et un pantalon de flanelle blanche firmin a mis la table champagne devant tout les badauds qui passaient sur le ponton et qui disaient qu est ce qu ils en ont de la chance

04 mar. 2013

Bill GATES sors de ce corps !!!

Vous trouverez un moyen de limiter les coûts dans mon post précédent "Porte de descente Kelt".
Fait maison, efficace et pas cher...

04 mar. 2013

Si c'est pas cher, c'est pas interessant... Il faut bien organiser la sortie de crise? :reflechi:

04 mar. 201304 mar. 2013

Misogynie à part (je vais encore avoir des amis !) je pense qu'un des plus rapides moyens d'économiser et de se "payer le bateau adéquat à ses choix réels", c'est de rester célibataire (ni mariage, ni enfants), mais tout le monde n'est pas capable d'être vagabond solitaire... !
ou alors de trouver une fille des mers idéale, qui partage la même passion de la voile, qui n'a pas de gout de confort excessif non plus (dans le cas contraire compter au moins 2 à 3 mètres de plus pour la taille du bateau, donc beaucoup d'euros de plus), et qui n'a pas forcément l'envie d'avoir une progéniture (car avec enfants, c'est quasi la corde au cou, ou alors il faut un bateau deux fois plus grand,donc plus cher) : autant dire qu'arrivé là, le nombre de femmes de ce genre, commence sérieusement à se faire rare d'apres mon experience...! mais il y en a surement
Les rêves nomades de pas mal d'hommes ont tot fait d'être arreté par la passion des femmes, dont les rêves à elles sont souvent plus proches du foyer avec deux enfants minimum, et la belle-mère à avaler, c'est pas la mer à boire mais presque

Comme disait, je ne sais quel philosophe : une jolie femme est le paradis des yeux, l'enfer de l'âme et le purgatoire du porte monnaie; ou dit de manière moins virulente, les femmes inspirent souvent les plus grands idéaux aux hommes, et ce sont aussi elles qui les empêchent souvent de les réaliser
Pour ma part, je cherche encore parfois ma "compagne des mers", mais en fait de moins en moins, si je pars un de ses jours, ce sera certainement sur un bateau qui m'est déjà accessible, et avec l'appel des sirènes ;-)

04 mar. 2013

Le trafic du Lonzu !

A Calvi chez Annie 19 € le kg
A Saint raphael juste en face 30 € le kg

Le first 25.7 permet d'embarquer 500 kg de Lonzu

Quatre aller retour par mois : 20000 euros (un euro par kg pour l'entretien du bateau et le gasoil)

en deux mois on paye pratiquement le bateau

en plus cette solution reste 'in charte' non ?

04 mar. 2013

Même au bout de trois fois... je ne sais pas ce qu'est du Lonzu. Du moins j'espère ne pas avoir compris. :-(

04 mar. 2013

vu à la télé :le Lonzu est du congelé Breton ou Polonais de porc elevé sur claiette à la farine animale et étiquetté Corse ,ça fait vendre

04 mar. 2013

Lonzu est une charcuterie corse, du filet de porc salé et fumé, un vrai délice

Un produit parfaitement licite aux yeux de la loi ...

04 mar. 2013

En corse je ne connaissait que le saucisson d'äne ou le Bruccio...
Mais est-on sûr que ce soit du porc et non de l'äne cousin du cheval? :acheval:

04 mar. 2013
04 mar. 2013

C'est partout pareil...
touriste=pigeon

perso je ne mange pas de lonzo ,mais je sais qu'en corse on peut en trouver du vrai a des prix raisonnables ,il suffit de connaitre des locaux ,arretez de discriminer l'economie corse ,c'est contre productif !

04 mar. 2013

La prochaine fois que je rentre au "porc" à la voile, promis je dégusterai en même temps du Lonzo...
C'était juste pour revenir au sujet initial du fil... Si des fois ça intéressait quelqu'un. :goodbye:

04 mar. 2013

Oups, en fait c'est le sujet d'un autre fil... :jelaferme:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de la madeleine - été 2013

Souvenir d'été

  • 4.5 (184)

Baie de la madeleine - été 2013

novembre 2021