Comment inciter des personnes plus jeunes à acheter des bateaux de plaisance ?

Bonjour,

Me trouvant dans le monde du nautisme depuis peu, j'aimerais avoir des réponses a certaines questions, notamment sur ce sujet: Comment faire pour inciter des jeunes a acheter des bateaux de plaisance?
Car je me rend compte au fil du temps que les propriétaires et acquéreur de bateaux de plaisance ont une moyenne d'âge de 59 ans à peut près.

J'attend vos réponses avec impatience pour essayer d'éclairer mes questions sans réponses.
Merci d'avance.

L'équipage
02 fév. 2017

La méthode est la même que pour acheter des voitures de sport ou s'éclater en voyageant à longueur d'année : donner aux jeunes le pognon qu'on donne aux vieux. :litjournal:

02 fév. 2017

Le pognon ne se "donne pas", il se gagne et il se mérite! (Je ne parle pas des politiques).....
Certains "jeunes" ont de la difficulté à comprendre qu'il faut passer par la case travail et motivation! C'est vrai que la vie "virtuelle" par Internet paraissait pourtant facile!
Quant aux vieux, explique moi Nemo, tu veux supprimer la retraite? :heu:

Certes, en supprimer quelques uns ne serait pas inutile.
Mais ce n'est pas mon propos.

Le dispositif de retraite est coincé (pas assez de "cotisants" qui travaillent pour payer le nombre croissant de vieux) et je t'encourage à calculer sur le coin de ta table combien tu as coûté en cotisation vieillesse (parts patronale et salariale) et à comparer ce que que tu vas toucher (tes 1000€ mensuel c'est pour l'instant et ça risque d'être très provisoire...) avec ce que tu aurais pu faire avec ce pognon perdu à engraisser les vieux d'avant qui ont eu le culot de se faire rémunérer leur fin de vie (heureusement courte) sur le travail de leurs enfants en leur promettant que, plus tard, ils pourraient piquer pareil du pognon aux leurs.
Escrocs!

Pas de pot, maintenant, il y a moins de jeunes, plus de vieux qui vivent plus vieux et ce qui marchait hier ne marche plus depuis un bon moment.

Nota : je suis actuellement retraité.

Ne t'impatiente pas : je suis dessus.

Je m'attache à ce que, chaque jour, il me reste une journée de moins à vivre.

Désolé, je ne peux faire mieux.

Toi de ton côté, si tu pouvais faire un effort (commencer à travailler pour gagner ta retraite par exemple...), ce serait bien.

06 fév. 2017

vraiment lourde ta blague en carton et la chasse aux vieux

Tu sais bien que toi, mon retraité personnel (c'est rien que pour toi que je cotisais), je suis toujours dispo.

Plein d'idées pour le plan B :heu:

02 fév. 2017

Les vieux , faudrait les tuer à la naissance .
Quand les vieux travaillaient , c'était non seulement pour payer la retraite d'autres vieux , mais aussi pour que la sècu puisse rembourser les médicaments des gamins qui avaient la coqueluche , la rougeole et autre rubèole .
:doc:

02 fév. 201702 fév. 2017

De toute façon faut être logique, on ne peut ainsi défigurer nos côtes pour le plaisir d'une très faible proportion de la population ....Tous ces bateaux en plastique issus du pétrole ne correspondent plus au monde du 21em siècle....Nous, nous avons vécu un peu aveuglés par les trente glorieuses, mais vous, il faut vous montrer raisonnables, il n'y a pas de place pour tout le monde sur nos rivages....Apprenez à vous en passer et faites plutôt du vélo.... :heu:

02 fév. 2017

"Certains" peut-être mais les autres n'achètent pas de bateaux non plus. Salaire moyen en France: 2200 euros et sûrement beaucoup moins pour les jeunes.

03 fév. 201703 fév. 2017

Oui.
Depuis le temps que ça ne marche que sous perfusion et qu'il est arithmétiquement évident que ça ne peut qu'empirer ce ne serait que bon sens.

04 fév. 2017

non il veut supprimer les vieux !j ai bossé 40 ans et je pense que mes 1000€ de retraite ne sont pas exagérés !

05 fév. 2017

Nemo il te reste la disparition volontaire et anticipée.... Bon ok ce serait une goutte d'eau mais qui va dans le bon sens... et c'est le geste qui compte!
En plus tu mettrais en accord tes propos et tes actes!
Et plus encore, tu ne contribuerais plus à financer ma retraite (militaire), perçue jeune, très jeune..... :heu:
Tu serais donc gagnant sur toute la ligne et je te pardonnerai bien volontiers de ne plus participer à mon train de vie! :alavotre:

06 fév. 2017

...Non non pas du tout! Je ne vais pas changer une méthode qui a très bien fonctionné jusqu'à présent :mdr:
Et en plus je n'aurai plus le temps de naviguer, ce serait ballot!
:alavotre:

On cherche un plan B....Tu serais disponible ?

Vendre le port du Havre aux chinois ! :lavache: Mais t'es fou Yves ne voudra jamais.... :mdr:

02 fév. 2017

comme s'il fallait du pognon pour avoir un bateau !!!

on a un bateau parce que l'on VEUT un bateau c'est tout,l'argent n'a rien à voir .

les jeunes veulent autre choses ,c'est tout ,et pourquoi pas apres tout ...

pourquoi vouloir a tout prix qu'ils fassent comme nous ,c'est bizarre çà !!!

N'empêche que depuis que j'ai revendu le mien, j'ai moins de problèmes de je-nous avec ma femme.... :heu:

02 fév. 2017

C'est vrai José, pas besoin de caillasse pour avoir un bateau alors qu'on peut le voler... :langue2:
Pascal :alavotre:

02 fév. 2017

le prix d'un bateau ;tiens j'en ai vendu un, First 24 700€ il y avait un peu de travaux ...ça m'a pris 4h avec le nouvel acquereur ..

et vogue au vent .... Groix,les Glenans, le Golfe du Morbihan, Belle iles ...super

02 fév. 2017

je vois beaucoup de jeunes partir en voyage tdm !

02 fév. 2017

c'est quoi beaucoup ???

02 fév. 2017

c'est quoi un jeune ? :mdr:
regarde les vidéos sur youtube

04 fév. 2017

???? on en voit peu ....

02 fév. 2017

Comme Calypso2, j'ai a disposition des jeunes trentenaires ou presque, Ils ont a disposition au port de plaisance un bateau, avec les cours s'ils veulent.......et bien cela ne leur correspond pas......
Un tour de temps en temps mais pas plus.....c'est pas assez remuant, peut être ou pas , pas trop le temps de prendre le temps.
Trop d'approche technique ???
J'ai pas de réponse.

02 fév. 2017

Les "jeunes" ont compris qu'acheter un bateau c'était supporter une foule de contraintes et qu'il y a beaucoup de moyens de faire du bateau en les laissant porter par les autres. La sagesse vient beaucoup plus tôt qu'on ne le pense

02 fév. 201702 fév. 2017

Quand on voit l'incroyable masse de fils super techniques sur HEO il y a de quoi faire fuire toute personne encore en activité professionnelle avec plus de 3 neurones encore en état de fonctionnement. Je veux dire une trop grande proportion des bateaux sont devenus surchargés de systèmes beaucoup trop complexes. Alors OK si on est à la retraite et on trouve comme alibi pour être loin de madame de triffouiller au circuit d'alimentation de la pompe qui sert de régulateur au circuit d'eau chaude qui lui même est relié électroniquement à la girouette de tête de mat mais qui (malheureusement) subit les interférences de l'antenne VHF qui se trouve au même endroit mais qu'on pense remplacer parcequ'au dernier salon etc... etc...

Voila... La situation est assez grâve mes amis. Et les jeunes plaisanciers potentiels, eux ils ont juste envie avec les mêmes sous et le même temps d'aller dans un petit resto sympa en regardant sa jeune, mince & jolie copie dans les yeux et lui tenant la main...

Donc quoi faire ? Mais surtout rien !! Les listes d'attente dans les ports diminueront et les mouillages sympas seront bientôt de nouveau comme dans les années 80 (presque vide). :-)

03 fév. 2017

Il faut avoir de gros problèmes avec madame pour oser trifouiller un tel circuit.

03 fév. 2017

Où les Bedonnants Allemand viendront squatter nos ports et mouillage ?

04 fév. 201704 fév. 2017

Ca sent bon le vécu Pierre III (pour madame...) :mdr:
Pour le reste, désolé, je ne partage pas trop ton raisonnement que je qualifierais de grotesque.
J'imagine que tu dois encore avoir chez toi une machine à laver "vedette" de 30 ans, un frigo "frigidaire" et une télé noir et blanc ou peut-être même une radio à lampe genre TSF ...
S'il y a de moins en moins de jeunes, c'est peut-être qu'ils ont lu ce genres de commentaires à l'emporte pièce ou plus certainement, qu'ils n'ont pas les moyens pour ce genre de loisirs....
Mais bon, chez moi, à St Valery sur Somme, il y en a, et ils ont l'air normaux.... :heu:
pascal :alavotre:

04 fév. 2017

C'est normal, j'en suis :-p
:alavotre:

Oui mais là tu parles d'un pays où les gens sont normaux... :heu:

02 fév. 201702 fév. 2017

Je pense que les sous sont un point important de la problematique, les sous et le temps, n'en déplaise a certains, pour avoir 33 ans, etre mauvais bricoleur et etre l'heureux propriétaire d un bateau de taille raisonnablement habitable: ça me prend tout mon temps et tout mon argent, c'est que quand mes copains me voient galerer a longueur de temps, tout en naviguant assez peu (des fois faut aussi que je travaille, je veux dire mon vrai metier pas bricoler le bateau!) ils ont pas envie de m'imiter dans mes choix! :mdr: faut vraiment aimer ça, pas juste naviguer mais meme passer en coup de vent jeter un oeil au bateau, dormir a bord meme a quai, etre heureux de s'en soucier en permanence, c'est beaucoup de sacrifices et certains en font deja beaucoup juste pour s'en sortir alors ça ne fait pas tout mais la question financiere, au prix des pieces et de la main d'oeuvre je pense que ce n'est pas un parametre a mettre tout a fait de coté non plus :)

02 fév. 2017

Oui Pierre3, surtout laissez les quelques trentenaires de mon espèce profiter de leurs maigres revenus en vous rachetant vos meilleures épaves. La loi de l'offre et de la demande est si bonne pour les plaisanciers survivants...
Blague à part, dépenser son fric dans les loisirs n'est pas la priorité numéro une des jeunes travailleurs. Malgré les apparences. Covoiturage, couch surfing, Ryanair... partir en vacances loin et bien, en toute sécurité, c'est possible pour bien moins cher qu'une coque de 40ans d'âge qu'il faut déjà apprendre à manoeuvrer et cantonnée à son bassin de navigation (hypothèse d'un mouillage d'échouage quasi gratuit et pas de remorque, trop cher). Donc mis à part une petite moitié des enfants de plaisanciers que leurs vieux n'auront pas dégoûté et qui ont quelques moyens, la relève est loin d'être assurée. Tant mieux pour ceux qui restent!

02 fév. 2017

Donc la réponse à la question initiale est: en laissant le marché de l'occasion s'engorger afin d'arriver à un prix ridicule pour l'achat mais surtout developper la mise au rebut des épaves invendables pour libérer juste assez de places de port. Encore 10 ans et on ne devrait plus être très loin d'un léger regain d'intérêt... ?

02 fév. 2017

Les seuls jeunes que je vois maintenant sur l'eau, c'est en semi-rigides à 50 000 Euros avec 300 cv au cul, pour aller vider 10 bouteilles de vodka sur un ilot ou les keufs viendront pas les emmerder en passant de la "dub" à donf toute la nuit.
Alors leur proposer une croisière à la voile, c'est particulièrement ... "décalé"!

03 fév. 2017

Ben on ne connaît pas les mêmes jeunes. Ils ont 40ans chez toi les jeunee?

04 fév. 2017

parce qu'on est un vieux à 40 ans ? :lavache: :lavache: :lavache: :lavache: :lavache:

Laurent, 41 ans, éternel adolescent ;-)

03 fév. 2017

Tu ne dois pas connaître beaucoup de "jeunes" !

02 fév. 201702 fév. 2017

Seemann tu fait part d' un argument auquel je n'avait pas pensé... Aujourd'hui les jeun's se dépensent leurs argent dans les billets d' avion pour passer des week end ou années sabatique à faire la fête...C'est là où part leur argent. Mes amis me disent que la voile est une passion de riche. Quand tu paye entre 1500 et 4000€ par an pour seulement une place de port alors que tu pourrai te barrer 2-6 mois en Thailande...

03 fév. 2017

Posséder un bateau et l'entretenir c'est complètement différent comme approche que de faire du bateau sur le bateau des autres par exemple ou en location. Il faut acquerir des compétences techniques, faire des recherches sur internet, dans les livres, auprès des autres plaisanciers...bref une démarche de fond parfois laborieuse avec des hauts et des bas. La tendance des jeunes générations est au plaisir immédiat, profiter sans les contraintes. Beaucoup ont de la peine à comprendre que l'on prend aussi du plaisir dans l'entretien, la mise à niveau du bateau en plus de la navigation.
D'ou je pense une évolution vers la location pour passer quelques heures en mer.
Mon fils moniteur de voile aime les navigations courtes de quelques heures avec moi mais pas question pour lui de traverser la manche, il trouve ça trop long. Il ne comprend pas le temps que je passe à entretenir mon bateau

03 fév. 201703 fév. 2017

et bien "les jeunes" font differement de nous et alors ! nous m^me les anciens n'avons pas fait differement de nos parents ...rappellez vous nos cheveux (mdr) nous on avait fait particulièrement fort m^me tres fort ..Mai 68, les Beathes ,les chemises à fleurs ,et la navigation, la sexualité ...

et bien aussi ils sont different mais petitement,tres petitement d'ailleurs ..

et je suis desolé ,mais faire du bateau ou pas n'a rien à voir avec le portemonnaie ni avec les listes d'attente qui n'ont d'ailleurs pas beaucoup de rapport avec les places de port .

et je rajouterai que coté pognon le pouvoir d'achat des menages il y a 40 ans était bien inferieur à celui d'aujourd'hui ...

04 fév. 2017

J'ai appris à mon fils à se servir d'une perceuse, d'une ponceuse sur la coque d'un bateau, à mettre les pneus neige sur les voitures, à bosser quelques petits trucs dans la maison...

Lorsqu'il nous voit refaire un mur, démonter une cuisine ou retaper un meuble, parfois la question de fond arrive; "mais pourquoi vous ne le faites pas faire ?"
:mdr:

Il n'a aucunement envie de se faire ch... à entretenir un bateau ou une maison, il préfère faire la fête avec ses potes, butiner sa donzelle, bouquiner, jouer à des jeux vidéos ou pianoter sur son tel portable...

Une autre conception de la vie !
(pour l'instant)

04 fév. 2017

Salut Pascal,
une paye d' assistant suffit bien!!!
Gorlann

04 fév. 2017

Demandes donc à Pénélope!!!!
Gorlann

05 fév. 2017

Le mien de fils, j'ai essayé de lui apprendre à bricoler... Rien à faire... C'est un intello... Passionné de mathématiques, il est en deuxième année de prépa MPSI, n'a jamais autant fait trimer son cerveau... de toute sa vie.
Il est adroit avec un tounevis comme un cochon avec son tire-bouchon...
Il brigue les plus grandes écoles... Et ne veut qu'une chose: avoir une carrière brillante, grâce à laquelle il pourra continuer d'exploiter ses capacités intellectuelles, certes, et... Gagner un max !
Le bateau...pas pour lui !

05 fév. 2017

Tiens il etait aussi avec moi mais 2 ans plus tard avec son ptit frere....

06 fév. 2017

il faut le croire .... mais le plus grand n'a jamais fini ..il a préféré donner un coup de main à tabarly

04 fév. 2017

Oui, comportement normal je dirai, mais le jour où il bossera et qu'il faudra qu'il paie 60 euros pour changer des plaquettes de frein et qu'il verra qu'elles coutent 15 euros, il se dira peut-être,
" merde, une bouteille de Jack Daniel en moins cette semaine.... :reflechi: "
Moi j'ai appris à bricoler tôt, très tôt ... :-D
Mais bon, s'il a une paie de ministre n'aura-il pas forcément de se faire chier en même temps :-p
:alavotre: :alavotre:

04 fév. 2017

Oui, c'est sûr, mais pour le coup ça risque de devenir difficile je pense Gorlann... :reflechi: :heu:
:alavotre:

04 fév. 2017

Pas si sûr que ce soit à elle qu'il faille demander ça ! :-)
:alavotre:

05 fév. 2017

Ce n'est pas parce qu'on est matheux qu'on a deux mains gauches!
Dans ma classe de prépa maths techno, il y avait le futur patron de CDK (malheureusement disparu trop jeune)!

05 fév. 2017

??? on était ensemble à Joliot en 78???

03 fév. 201703 fév. 2017

On ne peut pas ''inciter'' et encore moins forcer les gens à faire une activité, ou à avoir une passion, même si elle semble évidente pour soi. Je ne suis ni très jeune, ni vieux, mais ayant moi-même longtemps hésité à acheter un bateau (pas encore non plus va l'heure actuelle, mais un de ces jours peut-être), j'ai préféré l'option moins risquée d'accumuler des expériences en équipier, navigations à la journée, ou cours particuliers, plutôt que me ''jeter à l'eau. Tout en sachant qu'il 'y a avantages et inconvénients dans les deux choix.
Ces dernières années j'ai préféré utiliser mes finances pour voyager en europe , en asie, et ailleurs, en backpack, en voyage à vélo ans co.
Si j'avais eu mon propre bateau, je ne sais pas ce que ça aurait donné, si je serais resté à quelques miles de la côte ou si j'aurais tracé beaucoup plus loin. Mais je n'aurais peut-être pas pu rouler à vélo en france, corse du nord au sud, rouler et camper en Grèce près des philosophes, traverser le Japon à vélo du nord au sud, kayaker aux îles d'Okinawa, discuté avec des moines bouddhistes en Thaïlande, déposer mon sac au Vietnam, et rencontrer mon amie au japon (vu le peu de ''coeur'' des francaises, parfois ;)), , et prévoir un cycling trip dans les rocky mountains et réserves indiennes aux USA, entre autres.
L'art des choix est toujours un con promis !

C'est le propre de Festivus-Festivus ! Privilégier les engagements qui n'engagent à rien...sinon comment peut-on analyser l'évolution des couples décomposés ?

03 fév. 2017

je connais un jeune qui vit sur son bateau et qui tient un blog très interessant:
www.aureliendavidphoto.com[...]/

03 fév. 2017

et puis il faut bien le dire ,notre histoire de bateaux nous les anciens c'est quelque part "l'esprit" soixante-huitard ,

maintenant comme dit Penlan les jeunes en general ne s'engagent sur rien ... on est dans l'éphemere nourri par l'emploi précaire ...

03 fév. 201703 fév. 2017

Oui, c'est vrai. Il faut lire le philosophe Zygmunt Bauman qui vient de nous quitter. Pour ceux qui ne veulent pas trop s'éloigner de notre élément son titre "La vie liquide" me parait bien indiqué.
sspsd.u-strasbg.fr[...]man.pdf

04 fév. 2017

A mon avis, il était plutôt éclairologue. C'est ce qui convient à l'auteur du fil qui souhaite être éclairé.

Il était plus sociologue que philosophe, mais de toute façon c'est un penseur essentiel pour comprendre notre épique époque...et toc :topla:

:topla: J'ai sur ma table "la vie en miettes" que je compte bien attaquer quand j'aurais terminé le dernier Dany Robert Dufour.....

05 fév. 2017

Oui, enfin...
L'incapacité à s'engager, c'est justement un des effets de l'esprit soixante-huitard; un effet de l'hédonisme en somme.

05 fév. 2017

je crois que t'as mis le doigt sur le problème calypso, la précarité.
Je dis pas que c'était plus facile avant mais tu pouvais te dire, ok, je mets x € par mois pour mon ti bateau, tu pouvais calculer, maintenant c'est plus compliqué de prévoir sur du long terme du coup le risque de se planter est plus important.
Signé: 1 jeune vieux mais suffisamment con pour continuer à naviguer!!!

09 fév. 2017

Erreur. En 1970, il m'aurait fallu des années d'économies pour pouvoir me payer un Muscadet (23 000 Francs) ou un Cognac en kit.
Aujourd'hui, je connais un Dufour 2800 à vendre 2000 €, j'ai connu un Brin de Folie vendu 5000 €, Un Firstclass 10 en excellent état et bien voilé vient de se ventre 15 à 17 000 €.

03 fév. 2017

Les jeunes n'ont pas l'instinct ni le besoin de propriété qu'on a nous les vieux.
D'autant que louer est simple, rapide et toutes proportions gardées peu cher vs avoir son bateau à soi pour sortir 10 jours / an ...
C'est ni mieux ni moins bien, c'est différent.

03 fév. 201703 fév. 2017

Par exemple, en leur faisant découvrir tout jeune le milieu maritime en privilégiant la richesse et la soif de l'apprendre et non de consommer. C'était le but des classes de mer qui, autrefois durait 2 à 3 semaines et aujourd'hui se réduisent à peau de chagrin.
Bref... en les faisant rêver dès le plus jeune âge.

03 fév. 2017

C'est vraiment triste de lire et surtout d'écrire des conneries pareilles. :lavache:

03 fév. 2017

J'imagine que dans les années 70 / 80, le gars qui se faisait un ferro-ciment pour faire le tour du monde devait passer pour un fou vis à vis de ces ainés.
Aujourd'hui, les jeunes, ceux que nous étions à l'époque ont d'autres envies tout simplement, et ils ont certainement raison, je ne vois pas de quel droit nous pourrions porter un jugement sur leur "rêve" quand il diffère du notre :reflechi:
Pascal :alavotre:

03 fév. 2017

pour répondre à la question, en terme de marketing,
lors de la création du marché, on apprenait à naviguer sur un dériveur puis les enfants venant, pour une plus faible partie, on passait à l'habitable et on transmettait ou pas le virus aux enfants
c'était la continuité dans le cursus voile

la génération des 80's a eu massivement la planche à voile puis celle des années 2000, le kite surf
dont la continuité de "carrière" ne débouche pas sur le bateau
c'est du fun sur l'eau avec de moins en moins de contraintes logistiques

la ffv dans les années 80 a enfourché le fun dada pour pousser le catamaran et délaissant le dériveur, là encore la continuité de carrière ne débouche pas sur le bateau

bref, des clients vieillissants, peu de renouvellement des clients, un marché promis à un sérieux plongeon une fois le papy boom sous terre.

les premiers effets sont déjà là avec un marché du 8 à 12 m qui prend un sérieux coup de frein face à une offre occasion enorme et souvent bradée sauf pour les chantiers de niche très innovants, type structures, jpk, marée haute, idb marine ......

bref, comme d'en bien d'autres secteurs, les trentes glorieuses de la plaisance en france sont derrière nous

à notre amis, je dirai, dans l'immédiat qu'il n'a pas les cartes en mains et que professionnellement, le salut est dans l'occasion, un modèle economique et participatif sur le refit des vieilles glores de l'occas et le cata à moteur de 8 à 12 m parce que le papy boom faiblit mais ne renonce pas encore

bon courage et bonnes ventes

03 fév. 2017

oups, un oublis, le développement de la co naviguation, seul moyen abordable aujourd'hui de découvrir la voile sur un "gros bateau" et certainement un moyen de ruiner un peu moins pour ceux qui partagent leurs bateaux, quels que soient leurs raisons, nombreuses et variées

Je ne m'estime pas vieux à 40 ans.
Donc voilà mon avis. Mes parents ne pratiquaient pas la voile quand j'étais jeune. La voile, je l'ai découvert en primaire par le biais des cours d'optimist !! Puis est venu l'envie de la planche à voile et le désir d'un voilier. Quand j'étais petit, les grandes courses au large véhiculaient des notions d'aventure qui me faisaient rêver.
Les études se sont allongés et le parcours de vie nous amène parfois à déménager régulièrement. Je ne me suis posé qu'à 30 ans passé après avoir bossé en Bretagne, à la Réunion, en Charentes Maritimes... Il ne me paraissait pas envisageable d'avoir un voilier avant de me poser !
Le coût est certes à prendre en compte mais en cherchant bien aujourd'hui on peut faire des "affaires" . Actuellement, je vends mon Flush Poker pour - de 5000€, peut être - de 4000€.... car j'ai craqué et acheté un dufour 31 à un prix intéressant. (madame + 3 enfants=besoin de volumes....)

Mes enfants ne font quasiment plus de voile à l'école !!... (Mais ils auront l'avantage d'avoir connu des vacances en voilier !! Plus tard ils sauront si la voile leur correspond ou non !)
Combien d'enfants ayant fait de la voile jeune vivent près de la mer lors de leur carrière professionnel ?
Combien parmi ceux qui sont restés, se passionne pour la voile ?
Il me semble évident qu'il y a moins de transmission que par le passé.
La médiatisation des courses au large s'est développé mais met l'accent sur le côté technique !!
En fait, beaucoup de jeune ignore le plaisir de naviguer, l'intérêt de passer des vacances en mer (mes enfants font un effort pour moins se taper dessus puisqu'ils doivent cohabiter !!Nous sommes coupés de la tv, du wifi..., le coût des ces vacances et bien moindre qu'un séjour à l'étranger.....),

Je pense que cela reviendra, mais il faudra de l'émulation, que quelques jeunes fassent le premier pas et partagent leur plaisir avec leur amis pour les y amener !
Il faut que la voile fasse de nouveau rêver et casse son image de "hobby de bourgeois", que les jeunes sachent que le milieu des voileux n'est pas que constitué de riches arrogants mais de personnes prêts à donner la main !
Il faut bien avouer que pour un débutant, "amicale des plaisanciers" fait moins peur que "Yacht Club" !

Si en plus les coûts des places de port était plus en corrélation avec le coût réel des équipements et du personnel ......

Voilà, le décor est posé !

Réponse à ta question:
J'imagine que tu es brocker.
1- Invite des jeunes à naviguer, pourquoi pas en relation avec un club de voile ou un diplômé indépendant qui propose des sorties à la journée ! Il y a pour cela plusieurs voies: lot pour une kermesse, un tournoi .... Concours au nom de ta société...
En plus de te faire de la pub, tu peux espérer mettre le pied à l'étrier à un novice !
2- Cible le bateau type qu'un jeune souhaite pour débuter (transportable, habitable mais dans quel mesure, coût...). Tu le sais, on recherche tous le mètre en plus !! (jusqu'à un certain point tout de même !) Donc tes clients d'aujourd'hui pour un petit voilier le seront dans quelque temps pour un plus grand !
3- Pourquoi ne pas envisager un synergie entre le port, ta communauté de commune, ton office de tourisme, ta CCI..... et toi !!, pour communiquer sur les plaisirs de la mer et l'intérêt économique et touristique de la plaisance?

Un peu long .....mais quand je commence !

03 fév. 2017

Leur donner le bateau et les sponsorer pour le posséder.
Je sais ce n'est pas facile, mais les temps ont changé, l'esprit aussi.
JJ

03 fév. 2017

ben non.....ça marche pas. Et même en payant tout.....C'est pas dans leur rythme.

03 fév. 2017

Plus de 50% de la population au smic et les autres au RMI.
Chômage a plus de 10%.
J'ai l'impression d'être sur les bords du lac de Genève mais eux ils ont bien d'autres salaires et pas plus de 4%.
Le grand Jacques avait vraiment raison:
Les Bourgeois c'est comme les cochons…

03 fév. 201703 fév. 2017

Pourquoi tant de haine......on t'explique que ce n'est pas q'une histoire d'argent, mais d'envie ou d'autre chose.
C'est quoi un bourgeois, un statut social, ou une mentalité ?
Pour moi une voiture grande routière est inutile, en avoir une c'est être bourgeois.
Oui j'en ai pas besoin.
Non toi tu roules beaucoup.
Comment peux tu définir quelqu'un de bourgeois si tu n'en connait pas plus.
Tu es dans la généralisation, alors généralisons......celui qui généralise est un con.
Ai je le droit d'écrire cela .....oui puisque je suis un con qui généralise , non puisque je ne te connais pas.
Bien sur ma réponse est non

03 fév. 201703 fév. 2017

Tu cites Brel: On a pas entendu la même chanson , même si à la fin nous étions avec Maître Jacques et.....
Ce que tu appelles la cassure entre génération, tu la situes à quelle date précisément ?

03 fév. 2017

J'oubliais à mon âge on m'explique plus grandes choses et je me répète on est pas en classe.

03 fév. 2017

la cassure = euro, alors si tu n'a pas l'info, c'est que en a trop.

03 fév. 2017

Il y a maintenant un certain consensus pour considérer que les générations des 'trentes glorieuses' (dite aussi génération baby-boom) ont eu énormément de chances. Elles ont connu le plein emploi, une croissance que l'on imagine même pas, une inflation importante qui diminuait mécaniquement le poids de l'endettement, l'émergence de droits sociaux sans le souci de leurs financements, ... Ces générations ont accumulé aujourd'hui un patrimoine important (immobilier, ...) et, de nos jours le travail (raréfié) rapporte moins que le patrimoine, lequel étant relativement protégé par une inflation presque nulle. Aujourd'hui, elles bénéficient à charge des générations actuelles de retraites qui sont objectivement impayables à long terme.
Le premier choc pétrolier (1974) est considéré comme la date charnière même si l'inertie de nos sociétés ont fait qu'elles ont continué encore quelques années à faire comme si de rien était (à crédit).
On ne peut cependant leur en vouloir sauf pour avoir voulu continuer à faire perdurer le système comme si les générations suivantes allaient avoir la même chance historique.

Il n'y a pas de crise....c'est simplement la vie du capitalisme. ( demande à Vicenza il doit mieux connaitre "le capital " que moi ....

03 fév. 2017

Il n'y a pas de haine juste un constat d'une situation économique qui a comme résultat une cassure entre génération : ceux qui ont profité du système et ceux qui ce sont retrouvé exclus.
Suffit voir le marché immobilier.
Bourgeois ce n'est pas un insulte.

03 fév. 2017

Les dates dans l'analyse économiques sont juste indicative.
Je me re-repeté on est pas en classe en évaluation.

03 fév. 201703 fév. 2017

Pourquoi parler de classe....tu me parles de cassures entre génération, tu as sans doute une information que je n'ai pas , quand était ce ? est ce une généralité...

04 fév. 2017

C'est plutôt l'ignorance économique qui fait supporter à l'euro les conséquences de nos turpitudes.

03 fév. 2017

Donc à te lire et c'est à peu près l'expérience que j'en avais, donc en 80 lorsque je suis entré dans le monde du travail c'était déjà la crise....C'est un peu l'impression que j'en avais à l'époque donc 37 ans après c'est toujours pareil.
Ensuite Furia parle de 2002, a lire les magazines économiques, laréponse n'est pas évidente.
Par contre la grosse différence est la fin de l'inflation galopante et effectivement il faut rembourser ses emprunts mais là ......

03 fév. 2017

C'est pas ici qu'il faut poser ta question... y a que des vieux !
(à part moi qui n'ai jamais eu l'instinct de propriété)...
:jelaferme: :-p

03 fév. 2017

oh oui ici il y a des vieux c'est sûr mais ce ne sont pas forcement parmi les personnes les plus agées ... il suffit de voir la piste du matériels "indispensable" pour naviguer que l'on devine dans ce forum utilisé par les "d'jeun"...

03 fév. 2017

Non, Flora, il y en a quelques uns ici qui sont "moins jeunes". C'est tout de même plus confortable pour les intéressés!

03 fév. 2017

Et bien moi, je ne sais pas si 60 printemps c'est jeune ou vieux ! :reflechi:
Ce que je sais, c'est que depuis que j'ai mis des cabestans pour monter ma grande voile ou border mon génois, je suis bien plus heureux, au moins je sais que je pourrai toujours lever mon verre à l'apéro sans douleur, que regarder ma carte sur mon ordi et zoomer car je deviens miro c'est génial, de regarder mon sondeur à l'abri est mieux que de mettre une sonde à l'eau sous la flotte et regarder la télé comme un vieux est tout aussi agréable, donc je suis pour le progrès et j'en use plus souvent qu'à mon compte sans honte bien au contraire, même si je suis le seul dans ce cas... :-D :-D
Pascal :alavotre: :reflechi:

03 fév. 2017

Je suis pas surpris et pourtant c'est pas le temps libre qui a manqué.
Quand le déficit de l'état passe de conjoncturel à structurel on crée un déséquilibre qu'il faudra tôt ou tard résoudre.
Les equilibres politiques ont fait que le status quo savamment entretenu ne peut plus durer.
Il ne peut plus durer parce que la caisse de retraite des enseignants de l'Ontario ne peut pas acheter de la dette mal notée et la pression fiscale il n'est plus possible de l'augmenter.
Solution 35 heures et revenu universel.
Jamais lu Karl Marx sur ton yacht?

03 fév. 2017

Enzo, tu parles à qui ?
.
Ce serait bien de nommer son interlocuteur des fois :langue2:
.
Sinon, "Solution 35 heures et revenu universel."
T'as raison, il faut tout niveler sans distinction, prendre au riches qui se cassent de toute façon, donc court dans la durée et après tu te démerdes avec le bordel qu'il restera.... :litjournal:
Elle est bien ta solution :langue2: :acheval:
:alavotre:

je ne suis pas sûr que Vicenza soit aussi dogmatique que ça....Pas du tout sûr ! D'ailleurs Marx disait bien qu'il n'était pas marxiste et certaines de ses positions sur la fin rejoignaient celles des "populistes " russes si j'en crois mes lectures....

03 fév. 2017

tiens le fameux "revenu universel" ça me fait pensé aux farfelus qui nous disaient il y a 30 ans que l'ecologie serait notre avenir ...On avait droit au m^me sarcasme ,au m^me moquerie par des gens qui se disaient detenteur de la verité et du savoir ... on a vu le resultat

nous on en ait aux moqueries d'autres en sont déjà a l'experimentation et comme d'habitude nous aurons encore 20 ou 30 ans de retard ...

Mais nous somme un grand peuple "éclairé"

05 fév. 2017

Pascal, ce sujet devrait justement être un thème parmi les points essentiels de la campagne politique à venir, avec des avis réfléchis et argumentés, ben tu verras qu'on basculera dans des rhétoriques primaires et simplissimes comme d'hab depuis que j'ai l'age de voter..

03 fév. 2017

Mon cher Shazzan il est évident que tu n'est pas mon interlocuteur.
Solution 35 heures et revenu c'est tu sarcasme ou du 2éme degré.
Commencer le whisky breton le matin avec le kouing amman à 9 heures n'est pas terrible.
T'as fait le test de la hanche bretonne? 2éme degré encore

03 fév. 2017

Comme quoi, de nommer son interlocuteur ça a du bon Enzo... ;-)
:alavotre:

03 fév. 2017

La vérité c'est qu'entre louer un bateau et être propriétaire d'un bateau, il y a un sacré fossé !
Déjà quand on est jeune (disons 30 ans), on a pas les mêmes moyens qu'à 50/60 ans. Et on a aussi moins de temps à consacrer à l'entretien car c'est pile poil la période où on commence à avoir des jeunes enfants.

En plus comme on a pas beaucoup de moyens, on est obligé de se rabattre sur des vieux bateaux de 20/30 ans. Il y a donc d'autant plus de bricolage à faire dessus, et ça fait du temps en moins pour naviguer.

C'est mon cas personnel, mais autour de moi, mes amis préfèrent louer.

03 fév. 2017

Avant de tenter de répondre à la question:

"Comment faire pour inciter des jeunes à acheter des bateaux de plaisance?"

Il faudrait répondre à celle ci:

Pourquoi inciter des jeunes à acheter des bateaux de plaisance?

Jesuite !,,,,,, :-D

03 fév. 2017

revenir 50 ans en arrière ....
à une époque ou quand on achetait un bato on allait à la capitainerie choisir sa place ,quand on arrivait en passager c'était gratuit pendant 24h au moins ,ou la taille était raisonnable et ça ne coutait pas 3mois de salaire pour les entretenir ..ou l'on faisait des régates amicales avec brochettes le soir dans les clubs ou sardinades
et la liste n'est pas éxaustive .
alain

03 fév. 2017

Alain a raison, quand on devenait pas (ou peut etre on devenait moins) un pigeon en tant que possesseur de bateau ça faisait quand meme plus envie, ya qu'a regarder la difference de prix sur le meme matos entre un magasni de bricolage et un ship, entre un electricien en batiment et un electricien sur un chantier naval...

04 fév. 2017

Il y a 50 ans et plus, il y avait peu de bateaux car c'était un loisir coûteux.
Avec l'élévation extraordinaire du niveau de vie et le désir d'évasions (avec un "s"), l'industrie nautique s'est développée. Une nouvelle clientèle de pratiquants s'est développée, différente de la précédente.
C'est un peu comparable aux vacances. Il y a plus de 50 à 60 ans, beaucoup partaient à bicyclette avec une tente et pratiquaient un camping sauvage qui serait aujourd'hui impossible.
En ces temps lointains, les ports étaient sommairement voire pas du tout équipés (exemple St Vaast la Hougue où on échouait le long du quai entre les bateaux de pêcheurs).
Les équipements portuaires et leur entretien pour accueillir les bateaux de plus en plus nombreux sont coûteux.
Mais en parallèle (voir encore St Vaast la Hougue), la création d'une marina, contestée par certains, a apporté une activité économique, une clientèle étrangère (les anglais à St Vaast).
Alors ne pleurons pas sur un "c'était mieux avant" purement mythique tout simplement parce que nous étions jeunes.

03 fév. 2017

tiens y en a là des jeunes qui font du bateau !

03 fév. 2017

moi j'suis contre ! il y a déjà bien assez de vieux cons (dont je suis) pour faire de la voile, ça déborde dans les ports à la grande joie des gestionnaires, des accastilleurs, des chantiers et j'en passe qui font monter les prix comme ils veulent. Pas la peine de rajouter des jeunes cons aux vieux cons. D'abord c'est beaucoup plus marrant, moins cher, moins stressant, plus chaud, moins humide , moins dangereux de naviguer sur un ordinateur ou un smartphone ou tout bidule muni d'un écran et de boutons de contrôle.

03 fév. 2017

C'est bien ce que je dis. Pour prendre la relève, il faut d'abord que lez prédécesseurs laissent leur place. :heu:

04 fév. 2017

Une telle suppression est automatique

Voilà ! Pour moi c'est fait.... :langue2: on dit merci qui ,

04 fév. 2017

Donc la solution serait de supprimer les vieux!

03 fév. 2017

J'écoutais l'autre soir une émission sur les sports d'hivers et un intervenant disait qu'aujourd'hui pour attirer du monde les stations de ski devaient faire des investissements colossaux et que pour que cela soit rentable dans le temps il fallait attirer les jeunes mais que depuis qu'il n'y avait plus de classes de neige ils avaient constaté une baisse de fréquentation des jeunes adultes , la conclusion était que pour faire venir des jeunes à la montagne il fallait les initier enfant au ski alors pour répondre à ta question Indya peut-être que le jour ou il y aura beaucoup plus de classes de mer , il y aura peut-être plus de jeunes tentés par l'achat d'un bateau .
Si je me compare age pour age à mes enfants je dirai que pour moi un bateau c'était la liberté et que pour eux c'est des contraintes .

03 fév. 2017

enfin il y a plusieurs aspect a la question .

la premiere : acheté un bateau , pourquoi faire ? a l'heure actuelle sur l'ensemble des plaisanciers ,le bateau est amaré à un ponton et il ne franchi que 3 à 4 fois par an la sortie du port ...donc avoir un bateau n'est surement pas navigué en mer .

par contre les jeunes ont tendance à louer et là ce n'est pas pour rester au port mais bien pour naviguer ..

j'aurai donc tendance à pensé que les jeunes naviguent vraiment et bien plus que les propriétaires de bateaux ..

03 fév. 2017

pour continuer la liste ,
sur l'atlantique vous n'êtes pas trop concernés ,mais en med à l'est de marseille , c'est pratiquement impossible de naviguer tranquillement ,entre les jets ski,les yatch à 25nds qui passent à 10m en se foutant de vous qui roulez bord sur bord ,je ne crois pas que ça incite beaucoup de gens à investir .
dans les mouillages ,la zik à fond ,ceux qui vous rentrent dedans .
perso quand je pars en été je vais vers l'ouest ,à l'est rien de nouveau
alain

03 fév. 2017

Les Jeunes louent a plusieurs copains/copines un voilier et achètent un Skysurf...ils ne veulent pass payer 4000 € de "parking" par an 300 € de grutage/an etc...et ils se moquent bien de ce que pensent les vieux c...
Ils ont raison !!!

03 fév. 2017

Etrange, ca me rappelle un sujet pour entrer en formation... :jelaferme:

03 fév. 2017

la question et de savoir à quel âge les babyboomers ont achetés leur premier bateau ?
Le peu de jeunes qui achètent des bateaux c est à mettre en relation avec l'âge moyen des acheteurs de voiture neuve qui est de désormais de 50 ans.

Mais combien de jeunes se serrent la ceinture pour s'acheter un iPhone dernier cri à 1000€ qu ils leur semblent indispensable de posséder.

Conclusion le marketing d Apple est plus fort que celui de Beneteau

Mais avec le revenu garanti pour tous tout va changer !

04 fév. 2017

Et surtout Pierre, le Bénéteau sera toujours 100 fois plus cher :heu:
.
Par-contre, ton marketing à toi, il a encore de la marge pour s'améliorer :-p
:alavotre:

04 fév. 2017

mon premier voilier c'était le 420 lanavère n°2 ,j'avais 23 ans ...mais je faisais déjà de la voile dans un club depuis 9 ans ..
après je n'ai fait que monter en taille jusqu'en 2000 ou j'en étais a 14m ou là j'ai réduit a 12 puis actuellement 9
le prochain il fera ma taille avec un couvercle par dessus ..
alain :heu: :goodbye:

17 fév. 2017

Avec une voile, une quille, un autopilote solaire, ... et Yellow Submarine pour la mise à l'eau.

17 fév. 2017

Comme les jumeaux qui ont traversé sur un bateau de 4m 2x2 m au sextant :mdr:
.
Ils avaient prévu l'essentiel, mais je trouve qu'ils dénigrent pas mal les Bretons et je trouve ça injuste moi :heu:
.
Pascal :alavotre:
.
www.dailymotion.com[...]reation

04 fév. 2017

@pcg
meme si on peut adhérer à ton"iphone attire davantage que Beneteau"faut pas pousser....!!
les sommes en jeu n'ont aucun rapport..
un exemple perso ,vécu
first 21.7 sur remorque à port maritima martigues,un port à sec trés certainement le moins cher de toute la cote méd...
gardiennage (bien sécurisé/sanitaires)=900e/an
la messe est dite....
question poséé dans ce fil?
les revenus disponibles (en particulier des 20/30 ans)....acheter??et entretenir et gardienner...?
les places à flot ....?
ajoutons les" modes de loisirs"qui ont évolué:plus d'écléctisme pour ne pas dire plus de zapping....
plus de locations....
moins de "passions" plus ou moins dévorantes...

04 fév. 2017

La vision des pontons de nos jours est un cauchemar total . Plus de barbecue, plus de disqueuses ,de poste a souder , de charpentiers,de fatigués, d’aventurière irlandaise, de marins hirsutes, de punk, de jongleurs, de saxo ,de mythos, de corailleurs, de chercheur d'or sorti des livre le pour te faire un convoyage retour ,et j'en passe .
Heureusement certains prennent la tangente ,quelques études ,un break . Ou alors comme le petit Manu a l'arrache mais bien dans son temps. Il ne faut rien attendre des jeunes ,on ne doit que leur donner ,car ils ne doivent rien a personne, surtout pas s'entendre conseiller d'acheter un bateau , pour se voir reprocher de n'avoir pas de tuyau ??????mdr

04 fév. 2017

indya, que penses tu de tout ça ? as tu toi même un bateau ?

04 fév. 2017

Je pense qu'il y a de multiples facteurs qui expliquent le faible intérêt des jeunes pour acheter un bateau.
Tout d'abord le facteur économique. Le cout d'achat et surtout d'entretien et de port est devenu prohibitif, le budget jeune est absorbé en majorité à l'accession à la propriété.
Ensuite le changement de mode de vie.
Autrefois la propriété était un must. Avoir son bateau c'était avoir les moyens de se faire plaisir, s'offrir le rêve, les projets de voyage, l'aventure. On sacrifiait la totalité de son budget à une seul type de loisirs.
Les jeunes ont moins le sens de la propriété, mais plus celui du service. On loue plutôt que l'on achète.
L'arrivée des compagnie Low Cost et du charter ont permis de s'offrir le voyage, l'aventure la découverte à la portée de presque tous.
On ne sacrifie plus tout son budget sur un seul type de loisirs.
On loue un bateau pour 15 jours, on part faire un trekking sur le Fujiyama, on passe une semaine au sports d'hiver et on paie son abonnement au golf. Les week end rallongés on prend Easy jet pour aller découvrir les capitales voisines. (j'ai été pilote de ligne une partie de ma vie. Autrefois, en court et moyen courrier,le week end les avions étaient vides, aujourd'hui ils sont vides en semaine et complets en week end).
Dernier détails, jamais je n'achèterais le même style de meubles que mes parents !!!!! Je les ai trop vus et cela fait ringard. Idem pour nos enfants, ils veulent du nouveau, du différent, et ils fuient les contraintes. Le vacances et les week end c'est pour profiter, pas pour graisser des winchs et gratter de l'antifouling.
Les temps changent.

04 fév. 201704 fév. 2017

Sujet N° 1 :
Les acheteurs de bateaux neufs sont de plus en plus âgés
(En moyenne 59 ans).
Il existe un réel problème de renouvellement des « primo-acquérants ».
Si vous étiez constructeur et/ou revendeurs de bateaux de plaisance, comment
feriez-vous pour inciter des personnes plus jeunes à acheter des bateaux de
plaisance ?

J insiste oui, c est vrai, je l ai retrouvé. Parce que l interessé ne répond pas...ca lui fait de la matiére.
Mais sinon c est marant de vous lire, parce qu il y a peu de concernés...

Je pourrais prendre part puisque je suis concernee, mais pas envie de debattre dans un sujet qui n interesse pas plus que ca l auteur.
Oui et puis on va me dire que je n y connais rien, j accumule deja assez de tares
:oups:
:-p

04 fév. 201704 fév. 2017

Concernant les pratiques de la voile de croisière sur le dernier demi-siècle, l'évolution est spectaculaire :
- Facilité et sécurité des sorties en mer (positionnement et cartographie, prévisions météo, alerte des secours)
- Facilité de manœuvre (progrès de l'accastillage, guindeau, propulseurs d'étrave etc) et d'entretien des bateaux (en dehors des bateaux anciens, les coques plastiques ont fait disparaître les autres matériaux)
- Partage de l'usage des bateaux (location, co-navigation) et facilité de changer de zones de navigation (voyages à bas coût)

La consommation de loisirs nautiques a également beaucoup évolué
- Recherche de sensations de plus en plus fortes (du voilier planant au voilier volant, du dériveur au kitesurf … à foil)
- croissance du moteur et régression de la voile
….

Il n'y a pas de raison que ces évolutions ne se poursuivent pas. Si les professionnels veulent continuer à vendre du loisir nautique, il doivent s'y adapter. On appelle ça le marketing.
Pour les constructeurs, les ports, les chantiers, les sociétés de service, ils doivent aller vers des usages plus faciles, plus flexibles, mieux adaptés au partage (si leur coût est élevé) mais aussi plus « fun ».

04 fév. 2017

tous ces bavardages pour rien ,un bateau ça coute cher a entretenir et il y a pas de places dans les ports !donc pas de solutions :scie:

04 fév. 2017

Déjà, si les vendeurs étaient moins curieux, plus discret quand ont veut payer en liquide, certaines ventes pourraient se faire

04 fév. 2017

quel interet de payer en liquide.

04 fév. 2017

Ah bon, qu'est qui te fait dire ça ? :reflechi:
Parce que moi je suis souvent payé en espèces alors que je n'en fais pas du black !
C'est un rien diffament ta réflexion je trouve ;-) :litjournal:
:alavotre:

04 fév. 2017

a blanchir le black par exemple :non:

04 fév. 2017

@Matsyl
heureusement la puissance publique a légiféré
de la façon suivante (sauf erreur de ma part)
**payer commercant/artisan/entrepreneur 1000é max en liquide
*
immobilier entre particuliers 10000 max
*
**transaction or argent liquide interdit
et pourquoi?
celà devrait(doit)tomber sous le sens=
pour éviter fraude fiscale et blanchimement
(triste)rappel:la fraude fiscale tourne en France autour des 70 milliards par an peut etre davantage....
ces lois et règlements ne sont pas des atteintes aux libertés..pas plus qu'elles ne brident et freinent la libérté d'entreprendre...elles évitent (ou tentent d'éviter)que des citoyens égoistes et ou a morauxévitent de "remplir leurs devoirs"de contribuables et tout simplement d'"honnetes hommes"

04 fév. 2017

@shazzan
Décidément tu comprend "ce qui t arrange"déjà dans un autre fil aussi(à propos de Zemmour)
Je ne prétend pas que la majorité des citoyens triche!pas plus que j ignore les citoyens en difficulté...sans compte bancaires
J affirmé et persiste
Ces limites à paiements en liquide sont indispensables y compris pour les élus
L intervention de penlan (rançonner le quidam ect...)est tout à fait partisane et Hors sujet

05 fév. 2017

@shazzan
encore une fois inutile de m 'attribuer des avis,des positions....que je ne prend pas!
et donc, que veux dire "généralités que tu distille sans garde fou sans dire que ce sont des exceptions"
qu'ai je dit?
*la réglementation concernant les paiements en liquide a pour but de lutter contre fraude et blanchiment...est ce que je dis que ces phénomènes sont majoritaires?
*
la fraude fiscale est de 70 milliards /an est ce que j'en conclue que c'est parceque c'est la majorité des français qui fraudent?
89,5% des actifs au travail sont des.....salariés et de ce fait (pour leur immense majorité)dans l impossibilité de frauder leurs salaires étant déclarés et controlables....
je ne voudrait pas stigmatiser d'autres professions.....mais force est de constater
**** 30% des recettes en éspèces "disparaitraient" grace à des caisses enregistreuses "équipéés" de logiciels ad hoc
***** sur 22000 commerces (dont je ne citerais pas la spécialités..mais qu'on peut retrouver si on cherche!) 4000 sont suspéctés d'utiliser ces logiciels
***** les fraudeurs du fisc qui passent en cellule de dégrisement de Bercy
(ceux qui auto déclarent leurs "tricheries)ne représentent évidemment pas la majorité des ..français!

05 fév. 2017

@shazzan
...tu re cite ma phrase...et alors?
pour la dernière fois=est ce que je dis ou suggère qu'une majorité "triche"
"des citoyens égoistes ,et,ou,amoraux....."
je ne dis pas "ce que je veux"mais(j'essaie)de dire la réalité(fraude par exemple ici)et pas ce qui m'arrange...
tu prétends "j'en ai rien à foutre"=piteuse esquive qui n'apporte aucun argument
si ton "rien à foutre"concerne les fraudes=...???je préfère laisser à d'autres le soin de caractériser cette position

06 fév. 2017

@anarkia
taverne=fil "c'est juste un bateau parceque ça flotte"=interventions datéés des alentours fin janvier

06 fév. 2017

@penlan
et oui "y en a un qui suit"
effectivement Ménard dit des choses.....??
*16 oct sur A2="on a des classes ou on a le plus grand malà intégrer des gosses parceque les seuils de tolérance sont dépassés,ou,au lieu de faire des cours de français comme il semblerait utile de le faire,on leur apprend le turc ou l arabe"
hélas pour l intelligent dont veut nous parler Penlan....c'est une contre vérité et,ou,une tentative de désinformation...ces cours de "turc ou d'arabe" peuvent etre faits aprés les horaires scolaires ils ne remplaçent pas les cours de français des programmes
*
"75% de l immigration d'aujourd'hui vient du Maghreb et de turquie"
hélas..pour.ces 4 pays(algérie/maroc/tunisie/turquie) ils représentent 19%
****"le regoupement familial c'est 40% de l immigration
hélas cette immigration de regroupement represente 6/7%
au final
si "on laisse parler Ménard"il peut lui arriver de dire des "choses intelligentes"(!!)
soit, mais alors il est d'autant plus impardonnable d'utiliser des statistiques bidon!
évidemment il "sait ce qu'il dit"...but =instiller doutes et pire....

06 fév. 2017

@penlan
un bon client?
tu vends quoi exactement?du" Ménard?" ou sa critique?

06 fév. 201706 fév. 2017

Je confirme Penlan, un très bon client :mdr: :whaou: :langue2:
Mais ça fait un peu peur :tesur:
pascal :alavotre:

06 fév. 2017

c'est qui robert menard?

18 fév. 2017

Je connaissais lolo mais j'ai bien appréçié ta belle description de ce vieux machin....

04 fév. 2017

C'est tout à fait vrai, ça existe toujours et ça va perdurer, même si c'est ça restera toujours anecdotique bien que connut par ceux qui luttent contre cela, mais la paix social vaut plus cher certainement :tesur:
:alavotre:

05 fév. 2017

Tu vois, tu as encore raison, t'es trop fort, changes rien, ce serait du gâchis :litjournal:
:alavotre:

06 fév. 2017

@ écumeur;
tu ré-invente l'eau chaude, il y a belle lurette que les cartes grises sont utilisées pour repérer les trafiquants et "faiseurs de black"

04 fév. 2017

Tu as raison 04, de préciser les sommes maxi.
Mais tu sais, en France un grand nombre de personnes paie en espèces sans pour-ça être ce que tu écris...

"elles évitent (ou tentent d'éviter)que des citoyens égoïstes et ou a moraux évitent de "remplir leurs devoirs"de contribuables et tout simplement d'"honnetes hommes" " ....
.
Tu serais surpris de connaitre le nombre de personnes qui sont malheureusement , interdit bancaire, ou même juste au RSA. Toute cette population se sert d'espèces car c'est leur seul moyen bien souvent.
Et moi-même, lorsque je vends quelque chose, je préfère avoir du liquide dont je vérifie que les billets ne soient pas faux ou au pire un payement Paypal pour m'éviter d'avoir un chèque en bois et lorsque j'achète une bagnole ou autre d'occasion je fais toujours la proposition de payer en espèces .
Ainsi, ça me permet de discuter le bout de gras sans pour ça, être le méchant citoyen qui n'honore pas ses devoirs au niveau du fisc comme tu le laisses entendre.
Mais c'est vrai aussi, que de toute façon, tu trouveras toujours une personne qui va tricher, mais dans les deux sens et je pense que c'est loin d'être une généralité.... :-p
Pascal :alavotre:

04 fév. 2017

Tu auras noté que j'ai quand même relevé que tu avais raison sur le montant maxi, mais tu as quand même généralisé, à moins que j'eusse mal lu :heu:
Ce qui m’énerve c'est les généralités sans garde fou que tu distilles sans dire que ce sont des exceptions, voilà tout. :litjournal:
Pascal :alavotre:

05 fév. 2017

Excuse moi 04, j'avais cru lire...
.
"et pourquoi?
celà devrait(doit)tomber sous le sens=
pour éviter fraude fiscale et blanchimement
(triste)rappel:la fraude fiscale tourne en France autour des 70 milliards par an peut etre davantage....
ces lois et règlements ne sont pas des atteintes aux libertés..pas plus qu'elles ne brident et freinent la libérté d'entreprendre...elles évitent (ou tentent d'éviter)que des citoyens égoistes et ou a morauxévitent de "remplir leurs devoirs"de contribuables et tout simplement d'"honnetes hommes""
.
De toute façon, j'en ai rien à foutre, libre à toi de porter un jugement, tu penses et dis ce que tu veux, t'es un grand garçon... :cheri: :star2:
.
Pascal :alavotre:

05 fév. 2017

Pfffffff.... :tesur:
T'es lourd, mais tu as raison sur toute la ligne, tu es le meilleurs le plus beau, le plus intelligent certainement....
J'en ai juste rien foutre de tes commentaires.
De temps en temps, juste relire ses écrits, ça évite d'écrire des aneries qu'on ne pense pas forcément, j'en sais quelque chose, d'ailleurs si je m'en rends compte je le dis, un peu comme toi :whaou: :aurevoirdame:
Pascal :alavotre:

05 fév. 2017

il est où le fil où ça parle de Zemmour que je rigole un peu?

Bon y en a un qui suis....La prochaine fois je vous parlerai de Robert Ménard qui dit beaucoup de choses intelligentes quand on le laisse parler.... :langue2:

T'es un bon client toi ! :mdr:

En l’occurrence des clins d'oeil..... :heu:

07 fév. 2017

@penlan et shazzan
:bravo: :alavotre: :topla: :pecheur: :doc: :non: :tesur: :mdr: ;-)

12 fév. 2017

un gros vilain pas beau qui était le président de reporters sans frontières dans les années 90 je crois, aujourd'hui maire de Béziers, très proche de la blonde fille d'un célèbre politicien borgne aux idées très ouvertes et tolérantes…

C'est vrai quoi ! Comment verser à nos représentants les indemnités qu'ils perçoivent sans avoir à les justifier....Faut bien contrôler tous les flux pour rançonner le quidam....Et puis lorsqu'on aura fait disparaitre l'argent liquide et qu'on sera condamné à tout mettre sur nos comptes, en cas de faillite bancaire on pourra directement puiser dans les comptes clients pour éponger les conneries faites par les gugusses qui jouent aux dés avec nos vies....Elle est pas belle la vie ?

04 fév. 2017

Il y a des "commerçants spécialisés" dont la totalité du business se fait en espèces et qui roulent dans de coûteux véhicules certainement payés en espèces, dont la carte grise est éventuellement au nom de la petite amie ou du grand père. Ils trouvent tout de même des concessionnaires ou vendeurs qui acceptent (frauduleusement je l'admets) leur liquide. Un contrôle systématique du fichier des cartes grises des véhicules coûteux recoupé avec d'éventuelles ou ab sentes déclarations de revenus permettraient de remonter bien des filières.

05 fév. 2017

shazzan
exact....
les trafics(en tous genre)ne sont pas toujours traqués "comme il faudrait"
et dans certaines zones ce n est pas anecdotique.....
mais la vraie paix sociale durable,démocratique,tout simplement humaine et digne passe par la forte diminution du chomage donc par du travail...
par une formation et éducation plus performantes et moins ségrégationnistes et ...ect

05 fév. 2017

En complément;
l'intérêt de payer par virement ou chèque est aussi de laisser des traces bancaires, qui peuvent bien aider en cas de litige ultérieur !

04 fév. 2017

Ca commence à l'école.
Les villes en bord de mer, de lac ou toute formes de plans d'eau navigables devraient proposer en collaboration avec la FFV la découverte de la navigation.

L'enjeu va bien plus loin que la seule pratique, les métiers liés à la mer sont si nombreux vu les côtes Françaises que pour les jeunes, les emplois à venir sont nombreux.

Bref quand la marine marchande Française doit aller chercher de la compétence à l'étranger, cela montre que nous n'exploitons pas assez ce créneau qui tend à se développer vu la croissance des besoins.

Combien de sports études voile comparés au foot ou autre sports?

Bref un vrai enjeux sociétal pour un pays qui compte un littoral incroyable avec en plus les DOM et les TOM.

Une excellente question.

PS: Le mercredi mes 2 fils sont avec la,FFV et ils,s'éclatent. Les valeurs d'autonomie, d'effort et d'apprentissage sont très bien enseignées à mon sens.

18 fév. 2017

je suis pas sur que ce soit par manque de compétences que la marine française recrute à l'étranger mais plutôt que pour un armateur ça revient souvent moins cher

04 fév. 2017

Attention quand même ! la marine marchande française recrute à l'étranger surtout parce que ça lui coûte moins cher et nos diplômés préfèrent ne pas naviguer loin de chez eux de préférence.

On voit quand même pas mal de jeunes naviguer à la voile sur le bateau des parents, des copains ou location. Certains ont compris, comme leurs parents, que c'est un bon truc pour la drague ce qui explique pourquoi le soir au port après le pinard ou l'alcool pour se mettre en forme, on n'entend plus que le bruit des élastiques de slip (quand il y en a !)

04 fév. 201704 fév. 2017

Ce n'est pas une question d'argent. Faire du bateau en 2017 est nettement moins cher qu'en 1977 en proportion des revenus. On peut acheter tout l'equiment par internet ou de l'occase sur LBC ou eBay. Il n'y a jamais eu autant de bateaux d'occasion à vendre. Les prix ne finissent pas de se casser la gueule en ce qui concerne les "petits" bateaux . Non le soucis n'est pas la, par contre il se trouve à mon avis:

1/ la concurrence d'autres modes de voyage, le low cost.
Il n'existait pas il y a 30ans.

2/ l'exigence de confort. Celle-ci est beaucoup plus élevée maintenant. Evidemment que c'est cher la plaisance si on considère le minimum comme étant un 9.5m avec eau chaude. Il y a 35ans, le 9.5m c'était le bateau du dentiste qu'on regardait avec envie de notre mousquetaire club, et il n'avait pas l'eau chaude.

3/ l'exigence de gratification immédiate.

04 fév. 2017

le papy boom à 75ans ,
sur le marché on commence à trouver pléthore de batos à la vente ,
comme la jeunesse se désintéresse de la navigation vélique et que le carburant va manquer ,les ports vont devenir des cimetières à batos
et il y aura émergence d'une nouvelle espèce qui abordera la mer d'une manière différente .soit par la loc soit par le semi rigide ce qui a déjà commencé .et surtout ne pas oublier le jet ski avant qu'il ne soit interdit
et réservé au sauvetage et aux forces de police.
j'espère que l'avenir me donnera tord ,et que la passion pour la voile et l'aventure bien écornée par l'électronique et l'insécurité grandissante
des que l'on sort de l'europe perdurera
alain

04 fév. 2017

Tu vieillis le Papy-Boom!

04 fév. 2017

Tu as raison Clarivoile, il vieillit ou alors il est peut-être en dépression :langue2:
Des jeunes, on en voit en semi-rigide, mais pas longtemps, ça pompe ces trucs là, mais pour le coup, il y en a quand même pas mal à la voile, enfin dans mon coin, mais c'est vrai que les places sont moins cher que dans le sud ! :heu:
:alavotre:

05 fév. 2017

Soyons plus optimistes.
Pour commencer, je ne pense pas qu'il y ait aujourd'hui moins de jeunes sur l'eau qu'hier. Je ne crois pas non plus que les jeunes achètent moins de bateaux que leurs aînés en leur temps. A l'escale, j'en vois souvent, et je me demande comment ils font pour avoir un 35 ou 40 pieds (et si je ne jalouse jamais les biens des autres, je suis quand même un peu vert, parfois, en me demandant ce que j'ai raté pour me déplacer courbé dans mon 22 pieds quand le voisin, de dix ans mon cadet, sirote un drink dans son cockpit aussi vaste que la totalité de mon bateau, et joliment accompagné en plus...).
Il y a 30 ans, les bateaux étaient hors de prix, et le marché de l'occasion était marginal; la plaisance était bien moins développée qu'aujourd'hui; j'en veux pour preuve la création de nombreux ports, ou leur extension.
Quant à savoir pourquoi les sexagénaires achètent plus facilement un bateau que leurs enfants, ça me parait simple: Lorsqu'on a un prêt immobilier sur les reins, qu'il est difficile de se projeter dans l'avenir professionnel au-delà de 3 ans, qu'on a des enfants jeunes qui demandent du temps (ou plus grands qui entrainent des dépenses lourdes, genre enseignement supérieur), il y a d'autres priorités que le bateau.
J'ai vu pas mal de jeunes (30 ans) profiter du bateau de leurs parents.
Par conséquent, tout va bien; lorsque ces jeunes auront 60 ans, il achèteront un bateau, et leur enfants et petits-enfants en profiteront.
C'est très bien de ne pas satisfaire tous ses désirs tout de suite; ça permet de les nourrir, de les renforcer, et de les satisfaire parfois, avec une joie qui compense en partie ce qu'on perd en vieillissant. Un lot de consolation en quelque sorte.

Tu as raison, savoir différer éloigne l'adulte des impulsions adolescentes...Être adulte c'est savoir se frustrer.

Il est sage de savoir se passer des objets que notre avidité sans fin habille de vertus illusoires....

05 fév. 2017

La frustration commence dès l'arrachement du sein maternel. Cela ne nous rajeunit pas.

05 fév. 2017

je ne parle pas de frustration, mais tout simplement de sagesse.

05 fév. 2017

"Comment inciter des personnes plus jeunes à acheter des bateaux de plaisance ?"

En communiquant plus la passion de la voile, en faisant découvrir la voile à ses amis, connaissances et au plus grand monde.

Il y a pas mal de choses à faire. Dans mon département (loin de la mer) il y a deux grands clubs, et deux tout petits.
Mais on n'entends JAMAIS parler de voile ni de voiliers, sauf les quelques rares articles que mon club arrive à faire passer dans la presse locale.

Bénévole dans mon association, je vais tracter dans les offices de tourisme, et ils sont toujours étonner de découvrir que l'on existe ;-)
:mdr:
Ca va pas ramener des milliers de passionnés, mais faire découvrir à certains la pratique de la voile, certains qui plus tard...
Les nombreux petits ruisseaux font qu'à terme il y a les grands fleuves !

:pouce:

06 fév. 201706 fév. 2017

Mon avis perso, est qu'acheter un voilier devient intéressant si on souhaite naviguer très souvent, dans l'année, que ce soit pour des ronds dans l'eau, des régates, ou d'autant plus si c'est pour vivre à bord et voyager au long cours avec, donc pour un vrai ''choix de vie''. A part ça, si c'est pour faire des balades très ponctuelles dans l'année, lors des vacances, souvent rares, ou période estivale, avoir un bateau est à mon sens plus une contrainte, pour l'entretien, les finances, et le rayon de navigation limité autour du port d'attache, et dans ce cas (majoritaire je pense), il vaut mieux louer (partout où on veut et peut !).
Pour ma part, n'etant pas fan de régates ni ''seulement'' de balades autour du port, tant que je ne suis pas sur de tenter un vrai projet de vie à bord et de voyage, je n'achète pas .
Et à mon sens les jeunes qui achètent un voilier de nos jours, sont souvent motivés par un choix de vie, parfois ''ecolo décroissant'' , de nomadisme en mer, un peu l'équivalent des routards en van combi , etc

06 fév. 2017

L'image du voileux hippy fumant la moquette a encore de beaux jours devant elle. De ce que je peux voir autour de moi, elle est archi minoritaire.

06 fév. 2017

en ai croisé 3 des jeunes l'autre jour sur parking d'une autoroute look loup -bar des banlieues ou neuilly auteil passy

descendant d'un porcshe caille haine sur la place handicapée...

je serais curieuse de voir les pédigrés par recoupement
carte grise,avis d'imposition,emploi, relevés banques,train de vie , k€ des fonds de poches

et la on sera dans l'un des deux cas :
- - fils de politique (qui a gagné au jeu (responsable mais pas coupable comme papa )
- - bons trafiquants ou autre ...

mais pas sur ces forums ou sur un voilier ...

06 fév. 2017

C'est quoi le rapport?

On trouve dans la centrale des enclumes germaniques de ce modèle à partir de 8500 € (vérifié à l'instant. Oui, c'est très au-dessus de ce que ça vaut, mais bon...).

C'est 1/3 moins cher qu'une C1 de base.

On peut être jeune et être con et acheter une Porsche cayenne est loin d'être incompatible avec cette caractéristique comportementale.

On peut être jeune et se conduire comme un con, même sans avoir un rond et le gugusse qui éprouve le besoin de se la jouer en Porsche cayenne a tout à fait le profil pour stationner sur une place handicapé.

Par recoupement, on peut juste déduire que ce sont des jeunes cons.

Pour être complet, on trouve aussi parmi les gens qui en ont officiellement les moyens, quelque soit leur âge, des personnes habillées comme elles le souhaitent, au volant de voitures ridicules et garés comme des sagouins. :litjournal:

07 fév. 2017

On peut montrer cette vidéo, je pense que ça donnera envie de vivre un temps sur un voilier aux garçons comme aux filles, malgré le titre:


:mdr: :mdr: :mdr:

Ca change un peu des fils sur les problèmes de moteur, de boulons de quille et des problèmes électriques !

07 fév. 2017

en permettant aux jeunes d'accéder à l'emploi, peut-être pourront-ils économiser pour vivre leurs passions ?
Pas de travail, loyers exorbitants, comment voulez-vous mettre des sous de côté pour acheter un bateau même d'occasion ?
Solution : foutre les vieux à la retraite et laisser bosser les jeunes ! On fait exactement l'inverse.
Vous allez me répondre : ça va permettre aux vieux de naviguer pendant que les jeunes travaillent. Eh bien, ils feront comme nous : travailler quelques années avant de larguer les amarres.
Ce n'est même pas possible aujourd'hui : les vieux bossent et les jeunes rament en galère.

07 fév. 2017

Franchement je ne comprend pas ici on est entre gens de bonne éducation, luxe calme et volupté.
Ici on compatit en faisant du vélo aux West Indies my dear.
Et toi tu nous parles d'emploi, économiser, travail, loyers?
Les gens comme disait Marie Antoinette n'aiment pas la brioche,
ils font une fixation avec le pain va savoir pourquoi...

07 fév. 2017

Fundit humo facilem victum justissima tellus ! :heu: :-D

07 fév. 2017

Ah le mec qui aide l'autre à prendre le ferry,c'est fluvial non?

08 fév. 2017

Bonjour,
Problème essentiellement économique pour ma part (30 ans). J'ai l'impression qu'il est beaucoup plus difficile d'économiser pour soi-même maintenant que par le passé.

Voir par exemple le jour de libération fiscale qui recule d'année en année, la rage taxatoire qui n'épargne personne ou encore une étude datant de la semaine dernière qui montre que maintenant plus que jamais les jeunes ont besoin de l'aide des parents pour acheter un bien immobilier. Et quand on est jeune, il faut d'abord s'assurer d'avoir un toit avant de penser à ses loisirs. On se dit que plus tard, quand l'emprunt sera remboursé, il sera peut être possible de rêver.

De plus, avoir son voilier apporte son lot de complications et de risques qu'il n'y a pas en passant par la location, et la dépréciation des bateaux en faisant un gouffre financier et non un investissement, cela freine les envies d'achats. On est dans une époque où il vaut mieux mettre 100k dans un appartement que dans un voilier... Malheureusement :-(

08 fév. 2017

et aussi l'on veut un bateau à 100k alors que pour 1000€ on navigue aussi bien ...

09 fév. 2017

une epave!!! tu as une belle Carvelle, par exemple ,un excellent bateau qui tiens la mer et qui a fait ces preuve durant des generations sur les bancs de terre neuve ,je veux parlé d'un doris , qui peut etre avec un hb et une voile ...

la mer et faire du bateau c'est n'est forcement traverser les oceans ..on peut aussi et bien plus aisément prendre un immense plaisir avec une tout petit bateau ...

je connais des couples qui ont des petits bateau en bois vernis genre "Loctudy" ou autre qui ont navigué partout en Europe , car leurs bateaux sont transportable sur remorque ...

on n'est pas obligé d'avoir des water,de l'eau chaude, une douche, et un frigo ,voir un micro onde,un etele et un tableau de bord comme un airbus ...

09 fév. 2017

...d'autre envies surement et c'est bien naturel , mais sont elles sans contrainte?, pas aussi sûr que cela ... car ils ont me semble-t-il un sacré talon d'Achille :le tout emprunt (tele,voiture,apprt..etc ...) car il faut tout et tout de suite ...

et ça c'est une veritable contrainte ,et une vraie ;etre endetté jusqu'au cou ...alors que dans ma generation ;on économisait avant d'acheter tout ce qui était de l'ordre de la consommation ...et au bout de 10/20 ans ça fait des sacrés sommes qui ne sont pas partie dans les intérêts ..et avec on a achété nos Yacht avec un grand Y mdr

09 fév. 2017

15 ans pour acheter une Caravelle ou un doris ???

et quelle regle supplementaire pour une Caravelle, je trouve d'ailleurs qu'il y a moins de regle maintenant qu'il y 20 ou 30 ans ..

09 fév. 2017

oui et bien a une époque lorsque tu voulais immatriculer le moindre bateau ,un inspecteur maritime venait voir le bateau et il passait tout en revu ,le bateau et l'armement ...et tant qu'il n'était pas dans les regles tu n'avais pas le papier ...

imagine que cela soit le cas aujourd'hui ,il y aurait plus d'un bateau à resté au quai

09 fév. 2017

oh 80 c'était hier...en 70 oui ...et si tu n'avait pas un aviron a la longueur reglementaire et bien pas de papier ..

aujourd'hui tu peux immatriculer une épave ... aucun contrôle

10 fév. 2017

Mr André :mes "tisanes" n'ont pas besoin de refroidir ,d'ailleurs ,c'est sans glace ..a part le "jaune" biensur l'été

09 fév. 2017

Pascal si j avait attendu 15 ans avant d'acheter un canot je sera encore en train d'économiser... Alors que j'ai acheté mon deuxieme à 26 ans.
1 ami s'est vu proposé un folie douce à 1000€ alors qu'il naviguait sur un Kelt de 6m40 (me rappel plus du modele) il à vite refourgué le Kelt. Un autre à acheté un Karaté 1500€ avec moteur neuf!!!à un couple de jeunes qui ne pouvait plus payer la place de port.Il à même négocié le paiement en plusieurs fois
:lavache:
Le mien j'ai fait une super affaire car il y avait l'inverseur de mort, j'ai tout démonté moi même alors que je ne suis pas un pro de ma mécanique et j'en ai eu pour 600€ de pièces.
Si on veut s'n sortir il faut se sortir les doigts du .u. et ne pas succomber au tentations de l'ecran plat, dernier iphone, dernier modele de voiture parce que tout ça une fois que tu aura fini de payer ton cred' ça ne vaudra plus rien. C'est le systeme qui veut ça. :policier:

08 fév. 201708 fév. 2017

...un autre exemple concret du fait que les prix diminuent. Mon bateau est aux Pays-Bas. Dans ce pays qui compte une masse de voiliers une grande quantité des bateaux de la génération 70 et 80 est remotorisée avec du Craftsman en remplacement des Volvo ou Yanmar. Un Craftsman de 16 CV coute +/- EUR 4800. Il n'y avait pas de prix pareils il y a 20 ans. En proportion aux salaires les prix étaient beaucoup plus élévés.

08 fév. 2017

Franchement José, pour 1000 roros, t'as une épave qu'il faudra mettre quelque part, y aller pour naviguer, donc dépenser de l'argent, l'assurance etc...
Aujourd'hui, un bateau ça coute une blinde, et à moins de se priver de tout, peu de jeune auront les moyens, et on aussi d'autres priorités, c'est pas plus compliqué que ça à mon avis :-)
Pascal :alavotre:

09 fév. 2017

Oui José, mais même dans ces cas là, il faut de la caillasse, l'essence pour le transport et le reste...
Regardes autour de toi, les jeunes ont d'autres envies bien souvent moins contraignantes et pas un radis en poche et quand tu regardes leur avenir je comprends qu'ils aient d'autres préoccupations...
Mais bon, ce n'est que mon opinion, même si j'aimerais me tromper on est tout de même bien obligé de le reconnaitre où alors je vie pas au bon endroit si ça se trouve !
Pascal :alavotre:

09 fév. 2017

José, tu as raison, je serais assez d'accord avec toi, mais si tu dois attendre 15ans pour assouvir ta passion, je crois que peu de monde aura toujours la flamme, surtout qu'en plus chaque année t'amène une règle supplémentaire pour te dégouter de ça malheureusement ... :tesur:
Pascal :alavotre:

09 fév. 2017

Ah bon, moins de règles, on doit pas parler du même pays ?
Il y a vingt ans on t'emmerdait moins, on ne t'arrêtait pas comme aujourd'hui, la taxe de francisation était moins élevée, l'assurance bien moins cher, tu pouvais stationner le long des quais, moins de sécurité, ...ect....
Et moi je ne parle pas d'une caravelles, car le cul dans l'eau, plus ça va moins ça attire, je parle d'un habitable en ce qui me concerne
Pascal :alavotre:

09 fév. 2017

Moi José, je n'ai eu aucune visite lors de 1 er achat en 80 et heureusement, j'avais même pas une corne de brume et 10 ans après même punition et il y a 17 ans, pareil, mais là, ils pouvaient passer, d'ailleurs, en Manche, je me fais régulièrement arraisonner par la Douane et là, elle vérifie de temps en temps la sécurité !
Heureusement il ne contrôlent pas l'alcoolémie, mais ça ne saurait durer :tesur:
Pascal :alavotre:

09 fév. 2017

Ah bin merde, je ne te voyais pas si jeune :-(
Donc finalement ils n'ont pas été chiant longtemps, quoi que !
Moi en 70, on allait braconner le lièvre avec mon père, c'était notre seule viande, j'avais à peine 11ans !.... Mais de beaux souvenir, c'est sûr qu'à l'époque l'argent avait moins de valeur .... :heu:
Pascal :alavotre:

09 fév. 201709 fév. 2017

Doublon.... :-)

10 fév. 2017

:doc: Monsieur José !!! cessez d'importuner les autres pensionnaires, ou on va vous confisquer votre portable.

et je vous rappelle que la tisane que vous avez demandé à l'aide soignante est un train de refroidir.

si vous continuez à poser trop de problèmes, on va vous renvoyer à votre famille.

09 fév. 2017

Moi Karl, le 1er, j'avais 21 ans, un coup de coeur après avoir lu Antoine, je l'avais payé 20000 fr, ça date, le proprio m'avait fait un crédit 0% pendant pratiquement 2 ans, il faisait 6m. C'était un plastique, sans chiote, juste un sceau, un gaz de camping et 3 couchettes sans aucune sécurité motorisé d'un Yamaha 9cv. J'ai commencé par faire du côtier, Treport, Dieppe, Fécamp, Le Havre, Boulogne , puis j'ai traversé la manche, écumé toute la cote sud et à l'époque tu pouvais rentrer et t’amarrer au port de pêche gratos. Maintenant, c'est plus possible souvent, tu dois aller à une place visiteur et raquer pour une nuit. C'est un autre temps, une autre époque. Aujourd'hui tout a changé, si t'as pas les moyens, tu ne peux pas tout simplement le faire.
Aujourd'hui, je ne le ferai plus, il me faut du confort, lumière, radar, AIS, toilette eau chaude courante et les jeunes sont pareils même si tu as des exceptions, mais c'est rare.
Je répondais à José en disant que pour moi non plus, il n'était pas facile d'attendre "15 ANS" bien entendu, tu as lu trop vite je pense
:heu:
Pascal :alavotre:

09 fév. 201709 fév. 2017

@Calypso2. Tout à fait d'accord, les histoires les plus sympathiques de voile proviennent souvent de la filière "camping nautique". Je pense que le mal qui ronge une partie de la filière plaisance commence dans les marinas ou on y est serré comme des oeufs et ou les petits jeux de la comparaison commence (pas par le chef de bord mais par son entourage souvent). Tu vois le bateau la il a une barre à roue. Tu vois le bateau la il a ceci...Pas de risque de ce type quand on est dans le fond d'une petite crique inaccessible en camping nautique. Et c'est non plus pas le même profil de personnes souvent. En toutes choses dans la vie quand on commence à se comparer on est foutu car il y a toujours plus riche que soi. Malheureusement l'homme moderne comble le grand vide interne laissé par l'absence de spiritualité et de bonheurs simples avec des machins. Et alors commence un fil sur le bazar qu'il est naturellement indispensable d'avoir mais dont curieusement nos prédécesseurs s'en passait largement, et puis un autre fil et un autre. Si je n'avais pas d'expérience préalable de longue navigations avec RIEN comme équipement à part un compas de relèvement une carte, une règle cras, un crayon et une gomme mais je ficherais le camp de toute idée de faire du bateau à toutes jambes en lisant tout ces fils. La je peux comprendre une certaine désaffection de la plaisance, victime de sa propre dérive.

08 fév. 201708 fév. 2017

"et aussi l'on veut un bateau à 100k alors que pour 1000€ on navigue aussi bien ..."
Eh oui, c'est l'augmentation constante de nos exigeances de confort qui naturellement donne la perception que les prix augmentent alors que dans la réalité les prix diminuent. Je veux dire pour qui se contente de naviguer dans une bateau jugé comme confortable dans les années 70 il y a plétore de choix et l'équipement de base disponible sur SVB par exemple est comparablement moins cher que dans les années 70. Un bateau des années 70 début 80 en état correct se trouve aux alentours de EUR 10K, une VHF portable à EUR 200 sur SVB + une tablette à EUR 100 avec navionics dessus, une ou deux voiles neuves polonaise à EUR 700 par voile et on est parti. L'assurance resp. civile pour ce type de bateau est EUR 150 par an. Je suis totalement convaincu qu'à confort égal il est moins cher de naviguer en 2017 qu'en 1977. En 1977 la VHF n'était pas fabriquée en Chine ni la voile en Pologne et le marché de l'occasion était beaucoup plus cher et moins achalandé que maintenant.

08 fév. 2017

Comment inciter des personnes plus jeunes à acquérir un bateau ?

Tout simplement en attendant qu'ils deviennent vieux.
Les jeunes ont des charges que l'on n'a plus quand on arrive à l'age de la retraite (crédits logement, études des enfants)
Quand j'etais jeune je louais des bateaux, maintenant je suis propriétaire parce je n'ai plus les mêmes charges, c'est tout simple.
Un bateau ça coûte cher bien sûr, mais une voiture de luxe, ou un espace ce n'est bon marché, et puis essayer de passer vos vacances dans une voiture.
Je crois que l'essentiel c'est de ne rien regretter. Si avoir un bateau commence à vous coûter alors il vaut mieux s'en séparer.

08 fév. 201716 juin 2020

Arrêtez de penser à la place des p'tits jeunes.
Ils ne se posent pas autant de questions.

Ils vivent d'abord leurs rêves de mômes comme autant de joyeux délires : des dessins de bateaux, des jouets, surtout à l'heure du bain, puis un peu de fluvial, un peu de maritime, un peu de moteur, un peu de voile, un peu de cargo, un peu de plongée, pas mal de conneries, ça se met en place doucement mais le leitmotiv se confirme jour après jour pour certains :
.... l'eau, les bateaux, l'eau, les bateaux, l'eau, les bateaux !

J'en connais un qui n'a jamais lâché l'affaire.
Et il y en a plein d'autres autour de lui. ;)

Debriefing chronologique :

08 fév. 2017

bravo, belle série !

J'en connais un qui en est fier de celui là. .. :pouce:

08 fév. 2017

Partir en mer ou en fluvial, ils sont toujours partant du moment qu'il y a un bateau mais aucune envie d'avoir le leur bien à eux.
Ce n'est pas une question de coûts, c'est une question de pas envie.

Les temps changent : il y a tellement d'autres possibilités que de se mettre un bulbe de plomb sur le dos !

08 fév. 2017

Pour ma part je me suis serré la ceinture pendant quelques temps, fait certain choix qui m'ont permis d'économisé plus vite pour acheté le voilier de mes rêves...

Par exemple mon travail était seulement à 5 km de là où je vivais, alors au lieu de prendre une belle bagnole à créd' j'ai récupéré une vieille 4L. 40€ d'assurance par an, très économique en essence et en pièces détachées. J'ai appris à faire les révisions moi même. Cerise sur le gateau elle de décotent pas...Bon c'est pas une deuche mais bon, je perd pas d'argent.

Deuxième exemple j'ai changé de bassin de navigation et au lieu d'avoir mon bateau sur la cocôte d'usure et bien j'ai acheté mon beau voilier en Bretagne. Pas de problème de place de port et économie de plusieurs milliers d'euros par ans pour le même bateau. Je sais que cette solution ne conviendrait pas à tout le monde mais je travail à l'étranger pour le moment donc qu'il soit à un endroit ou un autre ne change rien pour moi.

Il y à plein d'autre détails qui font que par an il est possible d' économiser plusieurs milliers de roros durement gagnés.

09 fév. 201709 fév. 2017

c'était aussi ce que j'avais fait .

je voilais un bateau ...et bien j'ai remplacé ma voiture par un vélo et voilà l'affaire faite ....que de bon souvenirs ,rentré à la maison apres le boulot a 10km trempé comme une soupe ,c'était un grand plaisir reel ...

maintenant il faut la bagnole avec un tas de gadget, le smarphone qui fait m^me le café ,le bateau avec des chiottes et l'eau chaude , etc etc ... pauvre monde

Tiens je vais allé preparer ma terre pour planter mes patates dimanche prochain aussi j'aurai de quoi manger un produit bio durant toute l'année et faire quelque économie pour m'acheté "l'indispensable" sur mon bateau ...mdr

08 fév. 201708 fév. 2017

"Inciter", c'est les faire tomber dedans tout jeune et ne pas les en dégoûter. Plus tard, c'est trop tard. Inutile de vouloir imposer son loisir aux autres.

@Calypso2: Mauvaise interprétation du texte de Julian86...
100.000€ = achat d'un bien immobilier sur 15ans
équivaut à (est même inférieur à) achat + rénovation + entretien + stationnement d'un bateau de croisière sur 15ans.
Et pendant 15 ans, mon Sun Rise (par exemple) de 1986 continue d'être vieux alors que mon appartement vaudra peu ou prou la même chose, voire prendra de la valeur.
Ai-je pour autant besoin d'un "luxueux" Oceanis 45? non. Juste une réalité en face. Nous n'aurons pas de retraite à 60ans alors mieux vaut investir dans la pierre que dans la passion.
@Indya83: Alea jacta est. :famille:

08 fév. 2017

"Nous n'aurons pas de retraite à 60ans alors mieux vaut investir dans la pierre que dans la passion "

La vie n'est pas un investissement. Elle est vouée d'entrée à sa ruine.

Lorsque on a la chance d'être dévoré par une passion, il faut savoir s'en saisir et s'y abandonner raisonnablement.

Il sera toujours temps de s'occuper de la pierre. Celle si n'a jamais fait vivre, la passion, si!

09 fév. 2017

C'est beau le rêve... mais ça ne te fait pas bouffer.
Tout est dans la raison, tu le dis toi-même.

09 fév. 2017

Oui, mais combien avec la passion réussisse à la vivre sans une tune ?
:alavotre:

09 fév. 2017

Moi ma passion est le bateau, mais si j'avais pas eu les moyens de mon envie je serais passé à autre chose de moins couteux ...
:alavotre:

09 fév. 2017

Bien entendu, le rêve n'a jamais nourri.

D'ailleurs, puisque tu as lu avec attention ce que j'avais écrit, tu as pu remarquer que je ne parlais pas de rêve mais de passion.

Parfois c'est pas leur fric mais celui de sponsors

09 fév. 2017

Tous ceux qui ont une vraie passion, la vive.

Rares sont ceux qui, vivant leur passion, en vivent

Mais vivre une passion, c'est faire exister la Vie

17 fév. 2017

Tu as tout dit...

08 fév. 2017

Bof ''la pierre'' à la fin j'aurais un t1 en marbre dans le pire des cas !
dans le meilleur je nourrirais une famille de poisson une dernière fois pour une semaine entière.

Donc pour s'approcher du bonheur la voile est un bon moyen !

:-D

08 fév. 2017

Oui mais quand ta passion devient un gouffre on peut se demander si on ne s'est pas gouré ! :tesur:
:alavotre:

08 fév. 2017

sur, que vous n aurez pas lourd de retraite meme aujourdhui je suis passé de l evasion 37 quand je travaillais au fifty 27 vu que le port pour mon fifty 27 vaut la meme chose que pour mon evasion 37 il y a 15 ans

08 fév. 2017

Seeman, exactement. Merci pour ce développement clair de mon propos.

C'est assez mensonger que de dire qu'il est possible de naviguer pour une bouchée de pain (j'ai lu 1000 eur plus haut).
Alors oui il est peut être possible de réduire les coûts en se payant un bateau de 50 ans, mais le confort n'est pas équivalent à ce qu'il était en 1970 pour la simple raison qu'en cette année le bateau était neuf, alors que maintenant il a presque 50 ans. Beaucoup de choses ont évolué depuis, et pour moi et ma compagne, nous ressentons presque la même chose en entrant dans un tel vieux bateau qu' en rentrant dans un appartement de grands parents : c'est vieillot, sombre, exigu, ça ne donne pas envie de s'évader deux semaines à bord...

Alors voilà, comme le bateau de mes rêves coûte 180k, on va se contenter de louer pour le moment et peut être dans quelques années si les finances suivent craquer pour une occasion à 60k pour pouvoir partir loin confortablement.

09 fév. 201709 fév. 2017

Les laisser regarder autant qu'ils veulent, les faire monter aux grandes occasions, les faire naviguer presque jamais ou alors juste sur quelques milles par mer plate et 6-8 noeuds de vent maximum. Ils en redemanderont ;-)

09 fév. 201709 fév. 2017

On tourne toujours autour de la même idée : la solution c'est de fabriquer des bateaux d'occasion neufs, donc 3 à 4 fois moins chers que les neufs neufs (rien à voir avec les moteurs).
Et là il y aura un grand marché de l'occasion neuve dans les réseaux pro qui tuera le marché de l'occasion d'occasion entre particuliers et relancera la filière.

09 fév. 2017

Passer par la case 55 ou 60 ans pour faire de la plaisance et avoir un peu de pognon est de toute façon incontournable pour la majorité des gens autrement que dans un rafiot de 35 ans que l'on bricole avec peu de moyens un wk sur deux, prêt à couler à la première grosse vague...sauf cas à part la plaisance reste une passion de vieux à la retraite par la force et la logique...

09 fév. 2017

Peut-être rappeler aux fabricants sur les salons, qui demandent de montrer patte blanche pour visiter leurs plus grands bateaux, que le rêve fait partie de leur fond de commerce à long terme.
Je me souviens, gamin, avoir pu visiter plein de bateaux. Aujourd'hui, souvent, on est collé par un commercial en visitant et la part de rêve disparaît puisqu'on sait qu'on ne pourra jamais se payer un voilier à ce prix, pour la majorité d'entre-nous.
Si on commence par rêver dans les salons, on s'achète ensuite une petite unité pour démarrer, puis de fil en aiguille, on pourrait devenir acheteur plus tard d'une unité neuve ou récente.

09 fév. 2017

Comment inciter les jeunes à acheter des bateaux de plaisance ?
- déjà leur donner le goût d'aller sur l'eau, de faire de la voile ...

Dimanche dernier (5 février) vent de nord 8 B avec de la pluie dense le matin, mollissant 6 B en début d'après-midi (et la pluie cesse) : 4 optimistes qui tirent des bords en arrivant à semer la sécu qui les accompagne...
Où ça ? A Loguivy-de-la-mer !

09 fév. 2017

Les mecs de la secu a Loguivy c'est pas des genies.
Si c'est mon neveux sur l'Optimist il faudra qu'il m'explique

09 fév. 2017

Comment inciter les jeunes à acheter des bateaux de plaisance ?
En transmettant sa passion à ses enfants ?
Pour avoir navigué dès le plus jeune âge, j'aurais attendu 31 ans pour acheter un bateau plus vieux que moi !!!
Les bateaux récents sont hors de prix pour les jeunes. Et même en bricolant tout soit même, les pièces détachées et matériaux restent très cher. Cela dit j'ai un pote qui a acheté un vieux love love, et qui en est très content.

09 fév. 201709 fév. 2017

@Windvins, c'est un peu mon cas que tu décris sauf que mon bateau est un peu plus jeune que moi quand même.... Pour moi il était important de transmettre cette expérience à mes enfants au plus tard dès l'âge de 12 ans. J'habite loin de la mer donc avant c'était pratiquement difficile. J'ai acheté mon vieil Etap de 1979 pour vraiment pas très cher et comme il est relativement petit et simple, la mise à niveau du bateau n'est ni très cher ni très compliquée. Je sors d'une bonne vieille grosse famille bourgeoise ou le standart est plutôt le Halberg Rassy récent qu'un vieux AWB (average white boat) comme le mien. Le minimum dans la vie à acquérir quand on aime être sur l'eau est de ne pas se comparer, simplement être sur l'eau est un si grand plaisir qu'il n'est pas nécessaire d'y avoir tout le confort de la maison (sauf si on y passe vraiment beaucoup de temps ce qui n'est pas mon cas).

j'ai un copain qui a fait un mariage d'amour
il aimait les bateaux
il a épousé une femme riche

la voile c'est pour les jeunes.... qui en ont les moyen!

Au smic avec bac+2 ou 1700€ avec +5 ... bah au mieux, tu fais du dériveur.

09 fév. 2017

Pour répondre il faudrait savoir à partir de quel âge sommes nous vieux ? :-D

Dans tout les cas, outre le côté financier, qui, si on est pas passionné (ou pas loin) à de quoi freiner n'importe quelle personne censé, le problème quand on est jeune et pas du milieu c'est l'accompagnement, la connaissance...
Je parle en connaissance de cause, personne dans ma famille ou mon entourage n'a jamais pratiqué ou approché ne serait ce que de loin le monde de la voile, alors les forums sont là, vous aiguilles, répondent à vos interrogations, mais au final derrière l'écran et face au bateau vous êtes seul.
Carénage, contacts, matériel, savoir faire... et j'en passe ! ça en fait des choses qui font réfléchir et qui peuvent faire peur...
Et puis les gens pour qui tout se passe bien ne viennent pas (ou rarement) le raconter sur les forums, du coup quand on ouvre google qu'est ce qu'on voit ? une suite sans fin de questionnements, de problèmes, de montants exorbitants, de complications d'un autre monde... c'est sûr que ça ferait réfléchir le plus téméraire des jeunes "marins"

Alors comment les accompagner ? les inciter ? de mon avis : en dédiabolisant la voile, en expliquant qu'a force d'effort de débrouille et de rencontres on peut, même sur la côte d'azur, et qu'importe son âge; avoir un bateau et ne pas se pourrir la vie à cause de lui ;-) enfin bon tout ça n'est que mon avis et ne s'applique qu'a une petite portion des nouveaux navigateurs potentiels

10 fév. 2017

Je n'ai pas lu les réponses de chacun...
Mais je vais répondre simplement.
Déjà que le monde du nautisme soit plus sérieux et respecte leur client.
Que les ports arrêtent de nous prendre pour des usagers... mais plus pour des clients...
Que le coût global diminue franchement...
Très bon sujet...
Bonne lecture

12 fév. 2017

Un moteur? La passion, l'envie irrepressible d'etre en mer et de jouir de ces instants de liberte a jouer avec le vent et les courants, le plaisir de mouiller dans des endroits recules et de lever le camp a toute heure de la nuit et partager cela entre amis ou en famille.
J'ai achete mon 1er voilier, jeune marie, avant ma maison ou meme un lave vaisselle. Je l'ai garde 25ans. Loin de la course au metre de plus ou a celle de l'armement, les couts restaient raisonnables, c'est a dire moins d'un mois de salaire par an. Tous mes enfants ont grandi dessus.
L'age et des revenus plus confortables sont venus et l'impossibilite de trouver sur le marche la machine a vent qui va vite et loin simplement et qui accepte aussi mon 1.90m sans courber la tete. Le projet Altair est venu, 40', simple, leger, certains diront depouille mais avec tout ce qu'il faut pour de longues traversees rapides et en securite. Son cout de construction ne fut acceptable que pour un passionne. Son cout d'entretien est toujours a moins d'un mois de salaire par an qui reste pour moi l'etalon "raisonnable".
Les jeunes aujourd'hui? Les vrais passionnes naviguent sur des voiliers a la hauteur de leur moyens parfois aux quatre coins du monde. et leurs voiliers sont bien plus grands aujourd'hui qu'il y a 35ans grace a l'occasion. Les autres louent une caravane flottante et ils ont tres heureux comme cela. Je les croise en baie de Quiberon ou aux Glenan, passe Penmarch il n'en reste plus et en Irlande ou aux Acores encore moins.
Avec le monde qui devient de plus en plus complique, y compris pour les touristes, les plaisirs simples de la voile dans les eaux europeennes vont retrouver leur saveur si j'en crois les jeunes que j'embarque. Ils n'en croient pas leurs yeux de decouvrir autant de belles choses dans leur jardin sans etre oblige de voler 15h00 en jumbo et a la fin ils demandent a revenir. L'un d'entre eux a rachete un 30' cet ete, il a 27 ans.
A mon avis la voile a de beaux jours devant elle et vive la jeunesse.

13 fév. 2017

Pour revenir au titre
Comment inciter des personnes plus jeunes à acheter des bateaux de plaisance ?

Je crois que c'est un combat perdu. Au salon de paris, enfin le dernier ou je suis allé il y avait surtout des cheveux blancs.

Notre génération, j'ai 63 ans, a vécu l'extraordinaire élan résultant de la victoire de Tabarly en 64 puis Moitessier est arrivé. Tout le spectre était couvert, la régate et sa cousine la course croisière d'un coté le rêve baba cool et rêves de cocotiers
club de Rome 1972
fr.wikipedia.org[...]de_Rome

Aujourd'hui le monde fréquentable a beaucoup diminué, la géopolitique inquiète sérieusement, la situation économique est médiocre, le chômage est élevé et touche les jeunes.

De plus les modes de loisirs se sont démultipliés et les jeunes qui ont les moyens butinent de l'un à l'autre, donc location oui, partage via les réseaux sociaux pourquoi pas.

Mais peu sont motivés par la perspective de caréner leur bateau et purger le diesel après le changement de filtre ...

Voila, lucide plus que pessimiste, par ailleurs Bénéteau fait 90 % de son chiffre dans les bateaux à moteur, sauf erreur de ma part

je vois assez des ports avec des places disponibles sous 5 ans, départ des vieux et pas de remplacement par les jeunes
:oups:

14 fév. 201714 fév. 2017

Je fait probalement partie des "jeunes vieux" auxquels Calypso fait référence, j'ai 52 ans et ai acheté mon bateau il y a 1 ans...Par contre je ne vois pas foule autour de moi dans ma génération. Il me semble vraiment que l'exigence de confort a fort augmenté en 30 ans et que l'augmentation de coût de la plaisance dont certains parlent ici est souvent l'augmentation du passage d'un 8m à un 10-11m, qui est maintenant souvent la condition pour ne pas naviguer en célibataire. Ma compagne me parle souvent de la fameuse "douche" qui lui semble le petit minimum nécessaire. Celle-ci devant être à eau chaude bien naturellement. Pour le moment le problème ne se pose pas car je navigue avec mes deux garçons, mais dans quelques années ils auront probablement d'autres activités qu'ils préfèreront. Donc à ce moment la peut-être que je déciderai de ne plus avoir de bateau plutôt que de me retrouver obligé pour ne pas me retrouver seul d'avoir un 11m et sa douche au chaude qui me couterait un bras chaque année (le bateau, pas la douche). J'aime les mouillages scabreux et je remarque que plus les bateaux sont grands et chers plus ils se retrouvent en marina car les proprio se méfient, une forme de camping/caravaning flottant en plus chic à mon goût... payer un bras pour ça ?

14 fév. 2017

Et bien ça dépend où José, parce que par chez moi c'est loin d'être le cas ! :heu:
:alavotre:

14 fév. 2017

ou alors ils sortent quand t'es pas la ....car ils ont du temps ..

13 fév. 201713 fév. 2017

rdv dans 5 ans donc !!!

les vieux qui partent sont remplacé par des jeunes vieux ,il suffit de lire simplement ici le nombre de personnes approchant la retraite qui se mettent aux bateaux .

et pas mal de marinas pensent et augmentent leur nombre de places pour satisfaire la demande

14 fév. 2017

oh un constat simple : le nombre de sorties en mer des bateaux au cours de l'année est inversement proportionnel à la longueur ..plus le bateau est grand moins il sort et plus il est une sorte de residence secondaire amarré au ponton .

13 fév. 2017

En fait il faudrait connaitre l'évolution de la médiane des ages des plaisanciers depuis 20 ans.. Si cette médiane est en translation régulière vers les séniors, on passera par la situation décrite par Jean avec de plus une grosse interrogation : qu'est ce que vont devenir les voiliers des plaisanciers trop âgés pour naviguer ?

Perso je constate qu'il y a quand même beaucoup de quadras et quinquas dans les stages de formations croisières, peu de 25- 35 ans sauf les très jeunes qui ne bossent pas encore et ne sont pas réellement "fixés" dans la vie active .. (j'aime pas cette terminologie qui fait rentrer les gens dans un moule, mais je ne trouve pas d'autres termes)..
On verra bien, espérons que ceux qui naviguerons à la voile seront alors les plus passionnés et cela nous permettra de belle rencontres..

14 fév. 2017

Je ne sais pas si je suis jeune mais voilà ma contribution :

www.hisse-et-oh.com[...]re-6-50

14 fév. 2017

Les 20-40 ans sont tres sollicites, contruisent leur famille, paye leur maison et aiment les loisirs fun et accessibles sans formation technique longue.
En voile cela donne tous les sports de glisse ou ils sont les rois du vent de travers et pas bons du tout pour passer une bouee en tirant des bords.
En croisiere, il y a deux cas:
les loueurs d'un camping car flottant mais ce n'est plus de la voile meme si c'est un marche a part entiere.
Ceux issuent de la glisse avec un bagage technique limite mais pour qui la generation des roulottes flottantes, imitant les mini gros avec barre a roue des 32', un ammenagement pseudo-cossu, pas fun du tout sur l'eau et incapable de faire un pres serieux dans plus de 20nds ne leur convient pas du tout.
Ils veulent des coques legeres et fun qui vont leur offrir des sensations au reaching et qui feront ce qu'elles peuvent aux autres allures. Ils sont beaucoup moins sensibles aux marques exterieures de richesse. Ils veulent du simple et pas cher d'entretien mais qui marche en se moquant de la jauge.
Ce nouveau marche, demarre il y a 12-15 ans etait une petite niche dont les voiliers grandissent en taille chaque annee pour suivre les moyens et besoins de cette generation. Je pense que c'est l'avenir.

J'ai construit Altair dans cet esprit et rien ne me fait plus plaisir de voir des 20-35ans me demander et redemander de les emmener bouffer du mille en Irlande ou en Espagne.

Le marche de la location est mature et continuera de generer ses voiliers adaptes. L'escroquerie est de faire croire que ce sont des voiliers de proprietaire amoureux de la voile et la mer.

Les voiliers cossus de proprietaire continuera d'alimenter les besoins des nombreux quinqua et plus qui restent actifs et nombreux grace au baby boom. Ils ont fait la gloire de la plaisance mais cette generation va s'etioler d'elle-meme par les lois demographiques.

Le marche de l'occasion ne peut que souffrir d'une telle evolution on y trouve en concurrence: le recyclage de la location qui sature et les bateaux des vieux qui n'interressent personne. Les autres, c'est a dire les voiliers fun garderont un cote car ils alimenteront la jeune generation.

Il faut d'urgence organiser la deconstruction de nos croiseurs et roulottes des annees 1980-2000. Ceux d'avant feront bientot partie du patrimoine historique. C'etaient de vrais voiliers.

14 fév. 2017

C'est vrai qu'il faudrait penser à la déconstruction seulement les bateaux des années 1980-2000 sont les seuls dont le prix de vente est abordable pour des jeunes .

15 fév. 2017

Vu la quantite de coques a deconstruire, il y en a pour tout le monde...

14 fév. 2017

Une etoile pour Altair 2 parce j'aime bien tes 2 dernieres phrases :topla:

14 fév. 2017

"C'est vrai qu'il faudrait penser à la déconstruction seulement les bateaux des années 1980-2000 sont les seuls dont le prix de vente est abordable pour des jeunes ."

Penses aussi aux vieux désargentés !
:reflechi:

15 fév. 2017

A mon avis les vraies coques par cheres et encore robustes sont celles des annees 70 et tout debut 80. C'est a dire celles produites juste avant l'explosion de la location.

14 fév. 201714 fév. 2017

Apprendre aux plus jeunes que moi (34 ans) à vivre moins raisonnablement! Je viens d'un milieu modeste et sans prétention... mes parents m'ont foutu les pieds dans cette passion qu'ils ont appris à découvrir ensemble! A 30 ans au lieu d'avoir ma maison à crédit et le monospace dans le garage en LOA j'ai préféré acheter mon vieux coucou!! Un 36 pieds peu répandu et qui me comble! J'y ai vécu dedans à bord en économisant un loyer, c'est tout sauf être marginal quand on a une vie sociale équilibrée et remplie...après tout c'est pour tout le monde métro boulot dodo. Que ce soit entre 4 murs ou sur l’eau c'est pareil!

La vie c'est aussi prendre des risques pour vivre ses plaisirs. Ca se gagne en quittant les conventions et les carcans de notre société qui ne tourne plus rond! Il n'y a ni jugement de ma part ni volonté de pousser à la révolution :mdr:

Si être propriétaire terrien est un gage de sécurité pour certains...soit, perso tous les jours avec mes petites aventures de marin j'essaye d’agayer le quotidien des gens qui n'ont pas eu la chance de vivre leurs choix (patients) et d'inciter les jeunes professionnels que je forme à vivre pleinement et la voile pour ça est un excellent moyen de gagner en richesse, en équilibre et surtout en liberté. Il n'y a qu'à voir les yeux qui pétillent, péripéties, anecdotes, rencontres... pour peu qu'il y ai de la curiosité en face croyez moi on fait mouche!

Voilà...en octobre j'aurais 35 ans et je serai en route pour les Caraïbes avec mon rafiot! On ne m'arrête plus, c'est génial :mdr: :mdr:

L'enthousiasme ébranle les conventions...on dit qu'il est communicatif. J'en fais mon devoir :whaou:

15 fév. 2017

oh desolé mais faire du bateau et enseigné est très TRES conventionnel

15 fév. 2017

Chacun trouve sa voie, elles sont toutes respectables. Bravo pour celle que tu as choisie. Je n'ai pas su la prendre il y a quelques decennies en arriere...

15 fév. 2017

réquisitionner les places de ports des vieux et les donner aux jeunes .. :)

15 fév. 201715 fév. 2017

Avec les bateaux bien sur... Enfin ceux sur lesquels les jeunes ont envie de naviguer, les autres iront a la casse ... avec les vieux!
J'ai toujours dit qu'on devrait heriter a 25 ans et non pas a 65 ans. La societe est mal organisee...
Je precise que je suis un vieux.

15 fév. 2017

Un élément de réponse à la question posée :
www.lepoint.fr[...]_28.php

15 fév. 201715 fév. 2017

Oui, mais en même temps, il y a des jeunes qui se démerdent quand même pas mal je trouve ! ! ! :-p
Pascal :alavotre:
.
live.nomadedesmers.org[...]/

15 fév. 2017

Guerre des générations, guerre des classes, guerre des partis, tout est bon pour nous diviser quel que soit le prétexte. Et pendant ce temps on se fait bouffer..........

15 fév. 2017

Mais non, je trouve qu'aujourd'hui, à part quelques grincheux, en minorités, on est plus proche de nos enfants, donc des jeunes que l'étaient nos parents et que la guerre des générations est plutôt de l'histoire ancienne :heu:
Et la guerre des classes et des partis ça a toujours existé, mais c'est toujours une minorité qui l’exerce et je ne suis pas si sûr que ça divisent tant que ça à part ceux qui l'entretiennent bien entendu :langue2:
Mais sinon bouffé par qui et par quoi, Manillon :reflechi:
pascal :alavotre:

16 fév. 2017

Pascal, je confirme pour le conflit de generation et par la meme occasion je pointe le post #100, bravo a tous.
Pour le reste l'actualite est assez eclairante, helas.

17 fév. 201716 juin 2020

Il faut positiver !

17 fév. 2017

:pouce:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Groix pointé des chats juillet 2020

Souvenir d'été

  • 4.5 (130)

Groix pointé des chats juillet 2020

novembre 2021