Comment évaluer la valeur d'une survie de 9 ans ?

Bonsoir,
ma survie Seasafe arrive à son neuvième anniversaire, et mon ship préféré me dit de prévoir en gros 650€ pour la révision.
J'ai d'autre part racheté un open pour aller à la pêche l'hiver et qui possède sa propre survie, trois ans et révisée.
Comme les zones de pêche chez nous sont rarement au delà des 6 nautiques et que dès que tu commences à pêcher sur un poste, tu as de tout de suite trois ou quatre bateaux qui pensent que tu as certainement le meilleur coup du secteur et qui viennent se coller à toi, la sécurité embarquée devient secondaire.
Je pense donc transférer cette survie sur le voilier.
Et du coup, me défaire de la Seasafe. Et de zapper la révision, ça fera des économies.
La question, c'est à quel prix je pourrais la proposer.
Alors je pensais calculer le coût total de l'utilisation de la survie:
prix d'achat: 1050€, les deux révisions à trois et six ans que j'ai déjà payées: 2 x 450€, la révision à neuf ans: 650€ et la dernière à douze ans: 450€.
Ce qui nous donne un coût total d'utilisation sur quinze ans de: 3 050€, soit à la louche 203€ par an.
Il reste six ans de validité, valeur au prorata: 203€ x 6 = 1 218€. Déduction faite des deux dernières révisions 650€ et 450€ qui restent à faire, la valeur résiduelle serait de: 118€
A votre avis ???

L'équipage
16 jan. 2020
16 jan. 202016 jan. 2020

Tu as tout bon pour l'acheteur.
Ou alors 1050/15 = 70 X6 = 420, plus les revisions à la charge de l'acheteur.

16 jan. 202016 jan. 2020

En fait, et en toute amitié, les calculs ne servent pas à grand chose. Elle vaudra le prix que quelqu'un sera prêt à donner, je pense même que c'est invendable, car 120€+650€ de révision, c'est presque le prix (a 100€ près) d'une côtière 4places pouvant aller à 60 milles.
En conclusion, je pense que tu as tout intérêt à la vendre comme tente flottante, où piscine de jardin, car je doute que quelqu'un achète une survie de 10 ans. Après on sait jamais, le grand père de ma femme, disait qu'on est jamais à l'abri de tomber sur un pigeon.

16 jan. 2020

quel que soit l'achat d'occas ou neuf, une survie coûte 200 euros /an.

16 jan. 202016 jan. 2020

C'est ce que je pense aussi...
C'est vraiment une rente, ces trucs obligatoires dont on ne se sert jamais.
En quarante cinq ans de nav, je n'ai jamais dû me servir d'une survie, pas plus des fusées, fumigènes ou autres feux à main hormis pendant la fête du village et mes gilets n'ont jamais touché l'eau.
Et j'espère que ce sera pareil pour les quarante cinq prochaines années...
Mais bon, c'est comme l'existence d'un dieu, on est pas sûr, et comme la boule de cristal ne fait pas partie du matériel à embarquer, on va continuer à faire essorer.

16 jan. 2020

Et les assurances.....mais, mais si un jour tu en as besoin......

17 jan. 2020

Dernièrement on c'est aperçu que des fusées pouvaient être fort utile, moi même je m'en suis servi et pas le 14 juillet!!

17 jan. 2020

Il ne faut pas râler mais au contraire se réjouir de ne pas en avoir eu besoin. Un autre usage, la percuter pour nourrir les statistiques, surtout si elle est périmée. Il doit y avoir quelque part (mais où?) des stats de déclenchements de survies en fonction de leur âge. Si ces chiffres sont bons, ils pourraient servir à étendre leur durée de vie et/ou l'espacement des révisions. Mais une telle base de données existe-t-elle en vrai?

17 jan. 2020

Ces survies sont des m... en hauturier j'ai toujours une bonne annexe prête à la mise à l'eau, cela peut rendre de nombreux services...
Mon avis après avoir lu des récits, écouté des histoires et vu des survies déclenchées...

17 jan. 2020

Bonsoir,

IL VAUT MIEUX NAVIGUER AVEC UNE SURVIE PERIMEE QUE SANS SURVIE!!!

Ayant moi-même navigué loin et dans des zones "dites dangereuses" sans survie, parce que si j' en achetais une je ne pouvais pas partir, je suis toujours aussi choqué de voire que de très nombreuses personnes font "mumuse" à percuter des survie périmées alors que dans vos ports, je suis sûr qu' il y a de nombreux bateaux de "sans-le-sous" qui en sont dépourvus.

Lorsque la mienne arrivera à terme, si j' en rachète une, je donnerais l' actuelle à quelqu' un à qui elle pourra éventuellement sauver la vie.

Mais tant qu' à faire que d' en percuter, autant que çà serve comme le propose Chti-Luma.

Gorlann

20 jan. 2020

Bonjour,
Bien d'accord avec toi, mais, avant de partir, il faut la tester.
Voici quelques années, j'ai fait tester, ici, en Grèce, ma vieille Plastimo hors d'âge. Avec la station de révision, nous avions convenu de la gonfler avant de décider de la prolonger un an ou non.
Ben, les deux valves de surpression ont fait plop et plop ! Elles sont toutes les deux parties avec leur collage ... Gros trous en perspective. Un petit frisson m'a parcouru l'échine quand j'ai vu la survie se réduire instantanément à un tas de caoutchouc tout mou.
Je ne peux dire quel était son âge, probablement une douzaine d'années, et lors de la révision précédente, 3 ans avant, elle s'était très bien comportée, restée gonflée 48 h, etc ...
Les colles ne sont pas éternelles.
Tant qu'à être hors des clous, il faudrait peut-être faire un gonflage d'essai avant de l'emmener ...

Bonjour
J'ai essayé de donner une survie périmée sans succès y compris auprès de la snsm pour d'eventuelles démonstrations...

17 jan. 2020

Le bar du port recherche des survies pour des tests il suffit de l'Eure offrir pour un diagnostic sur la fiabilité

18 jan. 2020

Je connais le test du Bar du Port, mais c'est fait avec des survies périmées, or, la mienne est encore valable six ans.
Je suis tout-à-fait disposé à la donner comme le préconise Gorlann29, simplement, dans ce cas, je veux que la personne à qui je la donne me décharge de toute responsabilité en cas de problème si elle n'a pas fait faire la révision.
Ce n'est pas de la parano, mais mon meilleur copain est avocat, alors...

18 jan. 2020

Tangalo, OK, publiquement je te décharge de tout ce que tu veux, du moment que tu me la file.

20 jan. 2020

En discutant sur le ponton ce week-end, on m'a suggéré une autre possibilité:
faire réviser la survie et la proposer en location.

20 jan. 2020

Les survies SeaSafe sont en caoutchouc naturel, assemblées par collage manuel.
Les collages vieillissent moins bien que les thermocollages, surtout à température élevée, zones tropicales.
Donc une SeaSafe de 9 ans est plus suspecte qu' une Zodiac ou Bombard thermocollée.

22 jan. 2020

Je vois des annonces de vente de Survie pas révisées depuis longtemps.
Pour une Survie de 2010 par exemple, jamais révisée, si on l'achète et qu'on la fait révisé, on repart sur un cycle de 12 ans avec révision tous les 3 ans ou c'est la date d'achat qui fait foi pour les 15 ans de validité ?

22 jan. 2020

C'est la date de fabrication et tu as un carnet fourni avec.

22 jan. 2020

Va voir un centre SNSM, ou lycée aquacole ou marins pompiers, en gros des organismes qui organisent des sessions de formation dans ton coin, ils sont toujours preneurs de survies et de fusées pour leur stages.

Ce serait dommage de la jeter, autant que ça serve à la collectivité.

Ici, ce qu’on appelle l’école de pêche à Trinité est fort contente de récupérer tout matériel périmé qui vient de La Survy au Marin.

Hervé

28 jan. 2020

j'ai déjà expliqué sur ce forum
j'achète des containers que je leste pour avoir le poids d'une survie et je les loue
si les locataires n'en ont pas besoin ils ne le sauront pas
et dans le cas contraire ils ne viendront pas se plaindre .
tout benef
alain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (131)

Les caprices du ciel

mars 2021