Combien de centimètre de tuyau dans mon tuba ?

Suite à un remplacement du tiers de mon éhangeur eau/eau , je vais me passer , comme l'année dernière , du carenage ...grutage , calage , ponçage ....

D 'ou ma question d 'un tuyau type jardinage dans mon tuba ?

Est ce possible ?

ndld: le nettoyage de l échangeur c'est comme la neige ! C'est tous les ans !

L'équipage
21 mar. 2013
21 mar. 2013

absolument pas !!!

en allongeant le tuba tu vas ventiler en réaspirant à chaque fois le C02 expiré (dans le jargon des anesthésistes ils appellent cela l'espace mort)

si tu utilise une soupape pour expirer dans l'eau tu vas rapidement t'apercevoir que même à un mêtre de profondeur l'énergie pour aspirer l'air (et donc le comprimer) est énorme

il y a déjà eu plein de fils sur ce sujet (utilisation de compresseurs de plongée)

21 mar. 2013

Surtout pas faire ça : tu vas te tuer !!! :oups:
Ou bien tu le fais en apnée si c'est pas trop sale ( je le faisais sur mon 30') . Par contre depuis que j'ai le 39, j'ai une bouteille, ce qu'on appelle un "biberon" de 6 litres avec gilet stab, détendeur, plombs, masque, tuba, palmes et j'ai fait un stage pour passer le 1er niveau . Avec ça, je carène ou interviens sur mon hélice ou autre en toute tranquillité et sécurité .
Patrick

21 mar. 2013

Je pensai que peut être 30 40 centimentres été faisable , tanpis !

Je pense passer mon niveau puis "biberon" comme Jadran.

21 mar. 2013

@Albatar : tu peux essayer avec 20 cm de plus (ce ne sera pas risqué). Tu verras que tu ne pourras pas prendre ton inspiration. En fonction de la taille du bateau et de ta condition physique, tu peux le faire en apnée en respectant quelques règles.

21 mar. 2013

Bien des éléments de réponse sur cette ancienne discussion :

www.hisse-et-oh.com[...]e-coque

22 mar. 2013

le tuba doit être le plus court possible pour avoir le moins d'air résiduel dedans .
si tu veux te bricoler un narguilé avec un détendeur 2 étages il suffit de rallonger le tuyau et de laisser la bouteille sur le pont .
mais avec ce genre d'exercice il faut être un très bon plongeur autonome ,attention il y a 7 bars de pression .
fais un essai avec 50cm tu n'arriveras même pas à respirer
ou alors tu as les poumons de samanta fox
alain

22 mar. 201322 mar. 2013

Hello,

Le carénage "sauvage" est interdit en France il me semble.

Cela dit, ça dépend de ton bateau (la taille) et de ta forme physique, mais ça peux aussi se faire en apnée. En plusieurs fois si besoin. En plus, l'apnée est un très bon exercice.

Ou alors trouver un copain/voisin, plongeur ...

22 mar. 2013

J'avais essayé en piscine de rabouter 2 tubas... soit une vingtaine de cm...
Je n'étais pas un grand sportif à l'époque mais pas un gringalet non plus... mais impossible d'aspirer dès qu la pression de l'eau sur la cage thoracique dépassait la simple immersion de surface.

Cela dit j'ai aussi joué au Dupond-Dupond avec la pompe à main pour gonfler l'annexe, le tuyau d'arrosage, un tuba avec valve... pendant que le copain grattait sous le bateau, je pompais... ça devient vite dur... mais ça lui évitait de remonter donc le rendement était efficace. Les plongeurs crient au fou !

Ouf.
:-p
J'avais craint en lisant le titre du fil de m'être trompé de forum.

J'me disais bien, aussi que tuba, c'était un drôle de nom... :jelaferme:

22 mar. 2013

faire comme Moitessier.... immerger un fut plein d'air à la même profondeur que le plongeur

il avait même imaginé une pompe pour remplir le fut :reflechi: :pouce:

22 mar. 2013

Expliqures sur le danger d'un long tuba :
www.guichetdusavoir.org[...]pic.php

22 mar. 2013

j'suis pas d'accord avec ce que vous dites. J'ai essayé et ça marche !... Il faut pas que le tuba soit trop long ( pas plus d'1m) et il faut un tuba avec un clapet. On souffle très fort dans le tuba pour ouvrir le clapet et que le minimum d'air remonte dans le tube. On aspire assez fort et une grande bouffée. J'attache le bout du tube d'arrosage avec un bout à la filière pour que le haut du tube soit 10 cm au dessus de l'eau. Il faut reconnaitre que c'est pas le top mais cela marche. Je me réoxygène bien lorsque je remonte. Je peux rester sous l'eau 3 à 4 minutes. Pour un bon apnéiste, c'est inutile. Pour moi qui suis nul en apnée, c'est super. C'est le seul moyen que j'ai pour défaire un bout dans l'hélice. En apnée, j'en suis incapable. A part avec des bouteilles de plongée, mais c'est plus de l'apnée. Je l'ai pas inventé : je l'ai lu quelque part (Moitessier ?)
:litjournal:

captain Kradok
captainkradok.blogs.stw.fr[...]/

22 mar. 201322 mar. 2013

Tant mieux pour toi, mais attention quand même.

Le tuyau du tuba trop long...même en surface, c'est un bon truc pour se noyer.
En effet, il reste toujours de l'air vicié (chargé en CO²) dans le tube et à chaque inspiration on en absorbe un peu plus.

A partir d'un certain niveau de CO² dans les poumons, la respiration s'emballe irrésistiblement (essoufflement des plongeurs) et le reflex instinctif est de cracher l'embout pour respirer.
Pas besoin d'un dessin !!!

23 mar. 201323 mar. 2013

Pour vous éviter de retourner aux anciennes discussions, je reproduis ici mon intervention du 11 septembre 2011. Je crois que ma solution peut rendre service :

" Je cherchais une solution depuis longtemps ; en fait depuis que des règlementations imbéciles imposées par la surpopulation nous interdisent de caréner grâce à la marée comme cela se pratiquait depuis des siècles (« Plus on est nombreux, moins chacun est libre »…). Il existe des solutions commerciales…qui justement sont commerciales, c'est-à-dire qu’elles coûtent un bras : narguilé et équipement de plongée avec bouteille miniature. Exclus, j’en ai assez de me faire tondre.
Après bien des essais à la « Dubout », je suis parvenu cet été à LA solution qui me convient. Elle ne conviendra pas à tous et peut-être les spécialistes viendront mettre en garde contre des risques d’accident. Plusieurs discussions sur ce forum et d’autres ont déjà évoquées tout cela. En ce qui me concerne, la solution suivante ME convient et il s’agit juste ici de témoigner.
L’air propre et respirable m’est fourni sous pression par un gonfleur électrique d’annexe de marque « Bravo » vendu chez vos accastilleurs préférés. On le branche sur la batterie et il balance 180 litres d’air/minute. Régler la pression au maximum.

Au bout du tuyau de sortie, je connecte quelques mètres de gaine électrique annelée (« cintro ») vendue chez brico-casto-merlin pour pas cher. Son avantage est de moins former de « coques » ou d’embrouillaminis que du tuyau non-annelé.
A l’extrémité, je connecte (colliers, étanchéité…) un embout de tuba QUI COMPORTE UNE VALVE D’EXPULSION. C’est l’élément essentiel. On peut cannibaliser provisoirement (ou définitivement) un tel tuba en lui retirant la partie supérieure (bleue dans l’image jointe).
Comment çà marche ? : L’air propre sous pression envoyé par le gonfleur sort par la valve inférieure du tuba en faisant des bulles sous l’eau à gros bouillon. Il reste au plongeur à prélever par l’embout buccal habituel dans ce flux continu l’air qui lui est nécessaire. Attention, il en arrive plutôt plus que pas assez. Par conséquent, respirer à petites goulées, en se tenant davantage prêt à bloquer l’inspiration qu’à la favoriser. En fait, à l’usage et passé la première crainte, on respire comme d’habitude, au repos. Aux moments de l’expiration, par la bouche, l’air vicié sortant des poumons est embarqué par le flux d’air sous pression qui vient toujours du gonfleur et part avec lui se diluer dans la grande bleue, aussitôt remplacé par une inspiration d’air propre, et ainsi de suite.
Observations :
Je n’ai pas testé au-delà de la profondeur qui m’est utile pour mon voilier (1 mètre). Il doit arriver une profondeur où l’air n’arrive plus du gonfleur.
La vue est parfois gênée par les bulles pour travailler. Il faut s’orienter pour éviter ce petit inconvénient.
Je n’utilise par de plombs. Il faut donc un système pour se maintenir dessous et en place. Je me sers de la classique ventouse de vitrier.
L’eau n’est pas toujours aussi chaude que l’été, je prospecte pour m’équiper de néoprène.
Voilà, si ça intéresse…"

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bien fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (48)

Bien fini ?

mars 2021