Club des technicophobes

Candidat président!

J'ai horreur de la technique, et plus ça va, pire c'est!

Yatil une solution?

L'équipage
21 déc. 2011
21 déc. 2011

Sans technique la voile n'est rien qu'une sale manie ! Citation "un peu" détournée de tonton Georges ...

Remède : Une bonne pipe. (pipe du matin détend le marin) :heu:

21 déc. 201121 déc. 2011

Donc, je serais maniaque et sale....

Je vais vite tenter le remède. :oups:

23 déc. 201123 déc. 2011

sans technique la voile n'est plus qu'une sale marine ...

21 déc. 201121 déc. 2011

ben c'est grave car la voile c'est une technique ,douce mais technique quand meme :-)

21 déc. 201121 déc. 2011

LA technique de la voile est une passion, la technique dans la voile m'est tellement pénible

21 déc. 2011

La fin justifie les moyens

21 déc. 2011

Il y a toujours une solution...

  • navigation = carte papier + règle Cras + compas à pointes sèches + compas de route +
    compas de relèvement

  • côtière dans la brume = gonio (mais quels radiophares sont encore opérationnels ?)

  • sondeur = sonde à main (à la rigueur vieux Seafarer à éclat)

  • loch = à hélice ou petite roue à aubes

  • speedomètre = pour quoi faire ?

  • anémomètre = pour quoi faire ?

  • feux de route = à pile si éventuelle nav' de nuit

  • feu de mouillage = lampe à pétrole

21 déc. 201121 déc. 2011

Curieuse affirmation pour un Iphoniste! :reflechi:

Je ne suis pas technophobe (loin de la), mais par contre, je pense que la technique ne vaut que si elle sait se faire oublier pour laisser place à l'activité qu'elle sert. (la voile en l’occurrence pour nous).

ça n'est certes pas toujours vrai, mais c'est ce que je cherche quand j'installe un élément de technologie sur un bateau.

Je ne postule pas pour la présidence donc :-)

A+,
Now

22 déc. 2011

oui, justement l'Iphone et autre Mac ..... :-), font oublier la technologie. Ce qui n'est pas vraiment le cas sur nos bateaux

22 déc. 2011

Si pourtant, car, cette technologie est imposée par nos mode de vie actuelle. Dès lors que je pourrais choisir mon mode de vie, je m'en libèrerai.
Dans le domaine qui nous concerne ici, je peux le faire d'ores et déjà. Et j'en ai un grand besoin.

22 déc. 2011

Dans ce cas, tu n'est pas technophobe.
Tu veux simplement utiliser la technologie sans t'en soucier. rien que de très normal en somme.

21 déc. 201121 déc. 2011

Toute technique a pour caractéristique d'être collective et progressive.

Serais-tu un petit play-mobile individualiste figé sur sa stèle ? :-(

.

22 déc. 2011

Toute technique a pour caractéristique d'être collective et progressive.

25 déc. 2011

Tiens j'ai été attaqué par le bug du message tronqué!!! :non: tant pis

24 déc. 2011

Gadloo
un petit play- mobile ! :tesur: ce n est pas gentil !
pourquoi pas un petit soldat de plomb! :oups: tant que tu y est!
:heu: :-p

05 jan. 201205 jan. 2012

Gadloo, tu dis ça à cause de sa coupe de cheveux?

06 jan. 2012

.
Oui, mais c'est du passé.
J'ai lu ce matin dans le "Chasseur Français" qu'il venait de changer de coiffeur.

.

21 déc. 201121 déc. 2011

Salut, CE. D abord, j aurais dit technophobe.

Et puis, expliques nous ton coup de gueule et ton ras le bol.

Vides ton sac et racontes nous tes dernieres mesaventures...

Moi, je suis mecanophobe. CMA quand on n avait pas de moteurs sur nos bateaux, mouillages et entrees de port a la voile..

RV

22 déc. 2011

Etymologiquement, tu as raison, mais tavernement, je trouvais que cela passait mieux.

Il n'y a pas de ras le bol, juste dire ouvertement ce que je chuchote depuis bien longtemps et qui ne doit pas s'entendre tant que ça :-)

22 déc. 2011

T'aimes pas la musique techno?
C'est ton droit :heu:

28 déc. 201128 déc. 2011

en même temps, tan pis pour lui, il ne sait pas ce qu'il rate ! :-)

22 déc. 2011

Pas de compétition ni candidature pr moi mais je veux bien soutenir la tienne Clari ;-)

S'il est vrai que les réglages de voile ou une estime sont largement aussi techniques que des bidules à interfacer, la différence c'est que ces dits bidules ne sont pas l'essentiel.
Indispensables pour seulement quelques fanas de régate pour la plupart des autres, comme aurait pu dire mon auteur préféré, ils ne sont que divertissement.
Ils occupent le compte en banque, les mains, l'esprit et le temps en ersatz de confiance, de savoirs et de réflexion.
Ils ont pourtant l'avantage de faire marcher un secteur de l'économie, de satisfaire le besoin de consommation et de permettre de combler des frustrations en "étant marin" par procuration avec finalement beaucoup de temps de mise au point et dépannage afin d'avoir un bateau optimalement équipé, mais qui navigue peu.
Se déplacer seulement avec du vent et du tissu est tellement élémentaire qu'il est à mon avis paradoxal de vouloir transformer un voilier en usine à gaz.
On oublie trop souvent que la qualité est la performance avec la simplicité maximale.
Ce point de vue peu partagé agacera sûrement certains mais ne m'empêchera pas de dormir et puis je ne suis pas sectaire et trouve seulement dommage de passer à côté du plus beau.
Enfin pour anticiper des remarques éventuelles je ne dirais pas CMA mais c'est bien maintenant!

On oublie trop souvent que la qualité est la performance avec la simplicité maximale.
c'est tellement vrai :pouce:

22 déc. 201122 déc. 2011

pour l'ensemble du commentaire : + 1

il faudrait (normalement) différencier l'indispensable de l'utile et du superflu. Mais de nos jours, beaucoup de superflu est devenu indispensable. Et pas que dans le domaine du bateau...

22 déc. 2011

Idées intéressantes sur ce sujet dans le bouquin de Willy de Roos sur le Passage : ce qui paraît utile (ex : un chauffage dans le grand Nord) peut s'avérer superflu sinon nuisible (ex : le chauffage qui rend paresseux, ce qui fait qu'on va bcp moins sur le pont qu'on ne devrait...)

22 déc. 201122 déc. 2011

Tes écrits, Eric, montrent en effet qu'on est sur cette même longueur d'onde!

Pour la présidence, ce n'était qu'un clin d'oeil, car j'ai horreur du pouvoir....

Comme les enfants "j'aime rien" :famille:

22 déc. 201122 déc. 2011

Peut-on avoir horreur de la technique et avoir un trimaran? Je pense que c'est un bateau très technique, non?

22 déc. 2011

Bateau technique mais qui n'a pas tant besoin de technologie à bord, si ce n'est en régate où ils permettent de mieux optimiser les performances de la bête.

D'ailleurs, lors de régates, mon GPS ne me sert pas à grand chose, puisque j'ai écrit les caps entre les différents points, obtenus avec la règle Cras sur la carte, sur un papier sous plastique visible dans le cockpit. Solution beaucoup plus rapide que de rentrer l'ensemble dans le GPS.

22 déc. 201122 déc. 2011

evidement ,si il n'y avait pas la technique, aujourd'hui nous aurions plus de places dans les ports .il y a 50ans ,tout les bateaux etaient en bois ,ou acier, ils coutaient trois fois plus cher ,l'entretien etait exorbitant .ils viellissaient ,coulaient.c'est vrai qu'on apprenait vite a mouiller une ancre ,car si on ne savait pas faire il fallait la remonter a la force des bras,nous n'avions pas de gps,guideau,pas de propulseur d'etrave,pas de winch, pas de lecteur de de carte ,pas ais .en bref on naviguais a la dure .la voile etait reservée a une ..elite .mais bon je pense que la moitiée des heotiens qui naviguent aujourd'hui ne le feraient pas sans toute cette technologie et ces assistances .et moi le premier .
bonne nav a tous .

22 déc. 2011

on naviguais a la dure .la voile etait reservée a une ..elite

22 déc. 2011

je suis désolé.. m'étant absenté, je m'aperçois que mon commentaire a été fortement tronqué, je ne sais comment c'est possible ? Evidemment celà nuit à sa compréhension qu'à celle de votre réponse..

26 déc. 2011

La technique ou le secret?

22 déc. 201122 déc. 2011

efiousikey.
cette manie de lire entre les lignes et tout analyser ,pour mettre les choses au point ,je navigue depuis 1960, j'ai toujours eté marin et non pas "armateur" aujourd'hui mon bateau pour ma retaite (qui me coute plus cher qu'une danseuse au regard de mes revenus..")est un modeste 7m60 ,de 1978 . ce que je voulais justement dire par la c'est que justement grace a toutes ces avançées ,notre passion n'est plus reservée a une elite :goodbye:

26 déc. 2011

La voile réservé à une élite, c'est si vrai que pour éviter les mutineries, seuls les officiers savaient faire le point : la technique donne le pouvoir!

22 déc. 2011

on peut être technophage sans être technophobe, et sans même s'en rendre compte ( tout comme monsieur Jourdain ...etc..). Parmi les millions (milliards ?)d'internautes, une enorme majorité n'ont aucune idée de la technologie qu'ils utilisent et le degré de leur ignorance de la techno mise en oeuvre est vertigineux comparé à celui des geeks férus. mais ils l'utilisent au quotidien sans aucune appréhension ni phobie. idem pour les GPS collés aux tableaux de bords des voitures, pas plus compliqué que d'ouvrir une carte Michelin désormais. Sans faire l'éloge du tout informatisé à bord, pour rester dans cete exemple de la techno numérique, bien des outils sont devenus de vraies aides tout en étant très abordables à la comprehension (et naviguer solo avec un peu de cette aide par exemple est bien pratique)

Quand la passion est là, la technique n'est qu'un moyen pour parvenir à la pratiquer, tout comme la pioche et son manche n'est qu'un prolongement fonctionnel du système neurone-biceps-triceps (et le 'tit coup de rouge pour se donner du coeur à l'ouvrage...)

La techno si on la considère comme ce manche de pioche s'apprivoise et se banalise vite pour se limiter à sa fonction essentielle = nous rendre service.

22 déc. 2011

J'aime beaucoup connaître les aspects mécaniques des choses, et j'aime bien bricoler sur ce plan-là, parce qu'il s'agit de processus simples, souvent lents, et maîtrisables sans compétence excessive mais avec une bonne dose de patience.
J'ai aussi adoré les ordis du temps des premiers PC (début des années 80), parce qu'il fallait comprendre un petit peu comment ça marchait pour leur adresser un langage auquel ils puissent obéir.
Par contre je déteste les GPS, les ordis "conviviaux" actuels, et d'une façon générale tout ce dont la maîtrise est hors de ma portée ! Ca me rend service, oui, mais si ça se plante je suis mal.
Je préfère la carte au GPS ; je me plante aussi souvent, peut-être plus, mais je n'ai pas de mal à diagnostiquer (et parfois corriger) l'erreur : elle est dans mon oeil ou dans ma cervelle (il arrive aussi, quoique rarement, que la carte soit un peu vieillotte).

22 déc. 2011

Pour moi, c'est tout l'inverse! J préfère les ordinateur modernes qui se font complètement oubliés

vive la simplicité :un palan ,un bout un guindeau manuel ne tombent jamais en panne ,tient pour mon prochain bateau j'abandonne la derive ,trop compliqué !

22 déc. 2011

le monde de la mer s'accommode mal de la sophistication, et agresse particulièrement le bidulisme électrique (air salin).

Evidemment, ça peut tenir.. un certain temps, mais tôt ou tard ça tombe en panne.

Il y a alors deux solutions : soit l'on est bricoleur et l'on tente de réparer soi-même, soit on ne l'est pas et on le fait faire.

Donc au mieux on perd son temps, au pire temps + argent..

Les solutions manuelles et simples devraient toujours être préférées à des aides qui semblent utiles, mais qui en fin de compte apportent plus de soucis qu'autre chose..

JDCJDR

26 déc. 2011

Un scoop : pierre 2 va passer au quillard!

22 déc. 2011

Je ne suis pas technophobe, mais pour la simplification. Je recherche depuis un bail maintenant un bateau simple, dépouillé de sources de pannes, mais surtout un bateau qui tend vers l'essence du voilier… eh ben c'est pas facile à trouver… mais le retour en arrière non merci… juste le dépouillement et le plaisir de la voile, même en laissant au passage du confort.

Donc à ta question Claude, y a t il une solution à ta phobie… je dirais, rechercher un voilier qui t'apporte l'essence de ce que tu recherches, dans la simplicité et n'appellant pas de technologie superflue et perturbatrice de cette essence pour naviguer… tu seras bienvenu au Syndicat Unifié des Simplificateurs d'Unités Véliques : le SUSUV !!!!
:alavotre:

22 déc. 201122 déc. 2011

Pierre, rien n'est perdu. Après les kayaks, tu peux te tourner vers l'Optimist ou la Caravelle si tu veux emmener toute la famille.

Je suis très très sérieux, la Caravelle, idéal pour pique-niques côtiers en famille.

Et si tu mets une bâche dessus, tu peux même y dormir.

Pour les ouaouas de l'Amirauté, il te reste la feuillée..

RV

22 déc. 201122 déc. 2011

Moqueur, va !
Je te laisses tes ennuis de batterie, démarreur, moteur, embase, frigo, électricité, chargeur, second moteur, guindau, capteur, console, coupe circuit, et on recommence !
:mdr:

Tu y viendras toi aussi, tu verras ! :topla:

22 déc. 2011

"la Caravelle, idéal pour pique-niques côtiers en famille." :pouce: :famille:

22 déc. 201122 déc. 2011

Merci Z pour cet accueil dans cette institution au nom prometteur et motivant.

Nous sommes complètement d'accord sur le reste.

Loin de moi l'idée d'être CMA. Comment d'ailleurs comparé quelque chose qui existe, le présent, avec quelque chose qui n'existe pas, le passé (comme le futur)! Ce serait absurde.

Non, plutôt le besoin viscéral de revenir à ce qui fait mon bien être, retour vers les sensations essentielles. Je ne me sens jamais mieux que lorsque je vais à pied au bateau comme ce matin et cet après midi, ou au pire en vélo,orque l'impatience est trop forte.
Etre en mer pour moi est l'essentiel. J'ai de bien agréables sensations si le bateau glisse bien, d'où mon attrait pour les multis et les bateaux rapides. mais l'électronique, les moteurs et autres me sont rarement si ce n'est jamais agréables seulement nécessaire parfois. En fait ils m'éloignent par leur "mode d'emploi, leurs pannes etc, de ce que j'aime profondément, les sensations basiques ( favoriser l'érection de l'animal en moi!)

22 déc. 2011

J'ai les mêmes préoccupations…
J'ai juste et encore la culpabilité familiale qui est corollaire de ce type de recherche… à laquelle j'avais cédé pour mon précédent bateau… mais mes besoins primaires prendront vite le dessus !

22 déc. 2011

"Comment d'ailleurs comparé quelque chose qui existe, le présent, avec quelque chose qui n'existe pas, le passé (comme le futur)"

la différence, c'est qu'on ne sait de quoi le futur sera fait. Alors que l'on connait parfaitement le passé.

pour tout ce qui m'entoure :travail,maison,voiture,bateau la simplicité est ma philosophie ,et c'est vrai que j'ai bcp moins a reparer et a investir que les autres ,c'est deja ça de gagné pour faire autre chose ( de la voile par exemple ) ;-)

22 déc. 2011

La technologie, c'est quand ça ne marche pas et qu'on sait pourquoi. L'application, c'est quand ça marche, et qu'on ne sait pas pourquoi. Faut juste arriver à tout coordonner.
Faut que j'arrête le jaja, moi. :acheval: :acheval: :acheval:

23 déc. 2011

hoolof, quand ça marche pas et qu'on sait pas pourquoi, c'est quoi ? :heu:

23 déc. 201123 déc. 2011

.
Ca, c'est ce qui arrive quand tu lis le mode d'emploi à la page où il est écrit
dans une langue qui ne t'es pas familière. :tesur:

.

23 déc. 2011

Ce besoin de retour à des choses simples ne peut venir qu’après un certain âge, avec l’expérience qui permet de faire le tri entre l’indispensable et le superflu.

Allez dire à des jeunes vous n’avez pas besoin de tout ça. Ils découvrent la vie, ils veulent toucher à tout, ils veulent essayer toutes les positions (je m’égare là…)

23 déc. 201123 déc. 2011

il se trouve que les "vieux" de maintenant sont aussi les "jeunes" d'autrefois, qui n'avaient alors pas tout à fait le même état d'esprit, l'organisation de la société étant différente..

23 déc. 2011

la technologie, c'est surtout une question de budget...

Ce qui est bien avec la technologie, c'est qu'elle ne remplace pas. Elle vient en addition.

Elle est respectueuse des gens car elle ne s'impose pas. Quand elle le fait, elle est passée de technologie à normalité...

24 déc. 2011

Je rejoins pierre 2. J'aime l'approche de la mer et de la navigation d'Emmanuel et Maximilien BERQUE qui requiert c'est sûr, une belle santé... :acheval:

25 déc. 2011

la technique c'est bien mais il y a 4 risques majeurs:

1° les piles sont mortes
2° le fusible a lâché
3° les batteries sont à plat
4° le réservoir de carburant est vide

en imaginant que plus on navigue loin, plus il y a de risques de subir ces 4 problèmes en même temps, je comprends que c'est surement à cause de la technique qu'il y a autant de bateau qui ne quittent jamais le ponton.

:mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

(j'espère que le raccourci intellectuel utilisé pour cette démonstration n'est pas trop technique)

25 déc. 2011

la solution : partir très loin sans moteur. Comme ça au moins on risque pas les problèmes énonçés...

amd.alio.free.fr[...]tin.htm

petitdelire.com[...]ges.htm

25 déc. 2011

pas envie de partir, et encore moins si c'est loin: trop bien ici!

25 déc. 201125 déc. 2011

J'ai acheté dernièrement une perceuse visseuse dévisseuse sur batterie (cher) ; puis j'ai dégoté une chignole à main avec 5 forets aux puces de Carnon (2 euro!)qui en fait, fait le même boulot.

25 déc. 2011

Presque le même boulot.
Essaie de faire des trous en haut du mât de ton bateau se balançant mollement au mouillage et tu changeras d'avis. :heu: :mdr:
MAIS, batterie pas souvent à plat :tesur:

17 mar. 201217 mar. 2012

trous en haut du mat, toujours mieux qu'en bas de la coque.... ou là, faut maîtriser les techniques.........de renflouage

la perceuse devisseuse sur batterie est un des rares outils moderne reelement utile ,remarquez que sa technologie est simple !

25 déc. 2011

Si ce forum existe c'est tout de même grace a la technique me semble t-il.
La même qui fait que les GPS nous positionnent ( si on le veut ), que nous communiquons, que nous avons plus de sécurité ect, ect
Moi aussi j'ai débute en voile avec un sondeur a éclats , un compas et une gonio pour tout équipement quant au moteur c'était un monocylindre démarrage a la manivelle en décompressant a l'aide d'un petit levier
Pour sur, les sensations étaient présentes , les tours de reins, les mains entaillées par la chaine de mouillage, les bains forces a l'avant lors des changements de voile dans la piaule ect, ect
Il ne faut pas cracher dans la soupe, la technique nous offre des bateaux performant a l'entretien réduit quoique certains en disent, j'ai le souvenir de journées de ponçage , de vernis et autre joyeuseries du même acabit!
Le temps passe en navigation est aujourd'hui bien plus long que jadis et je m'en réjouis .
Il en va de la navigation a voile , en plaisance, comme de la circulation automobile, et c' est la que les problèmes des places de port et des parking se rejoignent. Ce n'est pas pour autant que l'on va arrêter de construire des bateaux ni des voitures!
Ceci dit nul n'est oblige d'utiliser les outils modernes, les manoeuvres a la godille ne seront pas plus ridicules dans une marina qu'une charrette a bras sur un parking de supermarché.
Joyeuses fêtes a tous :reflechi:

ridicule aussi le dufour 40 flamband neuf au mouillage a giannutri et qui a grillé son guindeau electrique par des fonds de 27 m et qui n'avait rien d'autre pour remonter sa chaine alors que moi avec ma charette a bras de guindeau 309 deux vitesses j'ai tout remonté avec le sourire !ridicule vous avez dit ?

ridicule aussi le mec du super maramu qui se foutait de moi car je ramais dans mon annexe sur le mouillage des cannebiers :"alors on se muscle "!qu'il me fait d'un ton condescendant !apres je l'ai vu s'escrimer tout l'apres midi pour demarrer le hb de 9 cv de son petit semi rigide sans succes !je n'es pas pu m'empecher de lui dire :"chacun sa methode pour la musculation "! :-D

25 déc. 2011

ridicules les gus qui sortaient du port au moteur, plein vent debout, GV faseyante, et qui m'ont lançé goguenards "tu veux un bout' ?" quand ils m'ont doublé pendant que je tirais mes bords entre les jetées.

Les mêmes que j'ai vus, quelques minutes plus tard, moteur stoppé une fois le musoir débordé, mais bateau asphyxié, écoutes blindées, et que je me suis fait un plaisir de passer sous le vent non sans demander gentiment s'ils "voulaient un bout'...?" :)

25 déc. 2011

Bonsoir Pierre
Je ne voulais pas etre condescendant ni blesser quiconque et surtout pas ceux qui vivent sainement, qui manoeuvrent physiquement, j'ai pratique la godille sur super bonite a l'époque ,mais le temps passe et j'apprecie le confort et les facilites des techniques actuelles sans lesquelles nombre d'entre nous ne pourraient plus naviguer pour causes physiques.
Je respecte et admire tous ceux qui font le maximum d'efforts pour conserver les valeurs les plus pures de nos activités physiques mais je n'aime pas que l'on dénigre les avancées technologiques, scientifiques qui font que la société évolue, même si il y a beaucoup a dire sur cette évolution, mais c'est un autre sujet.
Je navigue chaque fois que l'opportunite se présente ,je n'ai pas de bateau actuellement, je cherche.
Quand j'ai employé le mot " ridicule " ce n'était pas pour qualifier un individu mais souligner l'anachronisme et la quasi impossibilte d'utilsation de la godille dans nos marinas modélisées pour le "stockage" maximum de bateaux qui ne sont de toutes façons plus conçus pour etre manoeuvres de la sorte.
La godille n'etant qu'un exemple pris au hasard bien entendu.
Bonsoir et encore toutes mes excuses si j'ai semble irrespectueux en quoique que ce soit.

25 déc. 201125 déc. 2011

non en fait je ne l'ai pas pris trop mal,je pense que la voile est un sport et un mode de vie pres de la nature et qu'on ne devrai pas se laisser emfumer comme des consommateurs lamda,c'est a dire acheter le superflu, apres je ne suis pas contre le progrés :la preuve j'adore l'ordi bien que je sois passioné de lecture,etc

25 déc. 2011

Nous sommes d'accords

26 déc. 2011

J'ai commencé la navigation de nuit à l'estime ( cap probable car on n'a pas toujours le nez dessus, vitesse probable car le lock est toujours coincé), j'avoue que le GPS m'a changé la vie car même si je regarde les phares à secteurs, à éclats, je dirais désormais que ceux sont eux qui me rassurent et non plus l'inverse.
Ne plus voir sur certaines côtes les entrées de port car il y a tellement de lumières, de néons la nuit, alors le GPS devient un allié précieux tout comme il rassure quand on ne trouve pas son entrée dans la brume épaisse
C'est pour moi après le compas, le second équipement de bord devant le sondeur, la girouette et le lock

28 déc. 2011

j'aime bien naviguer le nez au vent, mais quand même, l'idée d'avoir un gps à portée de main, au cas où.... est vachement rassurante, même si je ne l'utilise jamais (si, en fait, au debut de chaque saison pour voir s'il fonctionne encore :-D )

par contre, je voudrais pousser un coup de gueule

comment peut on encore faire un atterrissage de nuit quand on ne distingue plus les feux tellement il y a de lumières sur la cote :-(

28 déc. 201128 déc. 2011

comment fait-on ? eh bien on va tout doucement, et à partir de sa position (supposée quand même connue !) on regarde le gisement dans lequel doit se trouver l'entrée du port, et l'on doit y voir les feux d'entrée.
Il est vrai que cela peut être gênant, mais avec de la méthode et du bon sens on s'en sort très bien..

28 déc. 2011

Oui, pour retrouver les feux dans certains coins, il faut aller par déductions, relèvements variés, et patience!!!

28 déc. 201116 juin 2020

C'est comme pour la plongée, depuis qu'on a des ordinateurs au poignet qui te calculent pil poil à partir du profil réel de la plongée tes temps et profondeurs de paliers. Ou même si tu veux tu peux éviter les paliers en remontant un peu dès qu'il te l'indique, jusqu'à ce que tu n'aies plus d'air. Optimisation maxi. Et qui te gèrent aussi les consécutives. Magique. N'empêche, j'ai toujours dans la poche du stab mon vieux profondimètre analogique Beuchat, ma montre vraiment étanche Beuchat aussi ( vintage, sans piles, svp, tout au mouvement du poignet ) et mes tables de décompression Bühlmann, un peu plus serrées que les FFESSM. Et sur des plongées carrées, il m'arrive de suivre les tables et non l'ordi. Celles là, jamais de bug.

28 déc. 2011

@captain Achab
Il suffit par exemple de faire la çôte nord italienne pour s'apercevoir que l'on ne voit pour ainsi dire pas les feux d'entrée des ports tellement l'éclairage urbain et autres sont puissants et on fait comme Efiousikey vient de le dire
C'est une suite de plages non stop

28 déc. 201128 déc. 2011

Pas grave : tu vises entre un rouge et un vert, au pire tu arrives entre un tabac et une pharmacie, avec tout ce qu'il faut pour te soigner les bobos...

28 déc. 2011

Dans ce cas c'est encore mieux : tu t'invites à dîner !

28 déc. 2011

ça pourrait aussi être un bateau? :lavache:

01 jan. 2012

excellent :pouce:

28 déc. 2011

Tribal, candidiat pour l'adhésion au Club des technophobes et à celui des SUSUVV.
Depuis que j'ai abandonné mon vieux quillard pour un D-Boat transportable, fini les entretiens de moteur in-B pour des résultats pitoyables en regard des factures, les batteries à recharger périodiquement, l'électronique du bord qui ne supporte pas le milieu marin, les faux contacts des feux de route, etc, etc...
Désormais, tout est "portatif", du HB 4CV qui pèse rien, le GPS lecteur de carte chargé à la maison, la VHF portable, les feux à led qui se clipsent sur le balcon... la seule techno du bord c'est un petit bleuet hérité de mon kelt 5.50 acheté dans les années 80 et qui officie tjrs très bien à l'heure de la soupe.
Bref, je suis ringard : quand je parle avec mes congénères, on parle plus de port USB que de port tout court. J'ai pas de Aïe-pad, pas de Äïe-pod, ni de Aïe-phone à bord, juste de la Aïe-neken
J'adhère !

28 déc. 2011

"J'ai pas de Aïe-pad, pas de Äïe-pod, ni de Aïe-phone à bord, juste de la Aïe-neken "

MDR ! Excellent ! :))

28 déc. 201128 déc. 2011

C'est pas de moi (malheureusement)mais ça résume bien ce que j'aime et ce que j'aime pas

28 déc. 201128 déc. 2011

heu... un décapsuleur, ça compte comme technologie à bord ou pas ? :reflechi:

07 jan. 2012

si il est usb, oui.

29 déc. 2011
05 jan. 2012

heu....si il faut faire un essai de la gamme... je me propose !

29 déc. 201116 juin 2020

C'est celui-là qui est de la grande technologie :tesur: :oups:

29 déc. 2011

Je ne suis pas d'accord !
La Aïe-neken est le résultat de la haute technologie et de la tradition… impossible de transporter la cuve à malt et tout le reste à bord… le décapsuleur est en effet que la partie émergée du merdier !

29 déc. 2011

Je ne suis pas technophobe, heureusement d'ailleurs parce-que mon métier c'est Consultant Informatique. C'est sans doute pour cela que mon ordinateur portable ne me sert quasiment pas en bateau. C'est souvent plus rapide de tracer une route avec carte papier et règle Cras et de suivre ladite route avec mon vieux GPS dont la longévité est une entrave au bon développement de la société Garmin.
J'ai un vieux radar à mon bord qui parce-qu'il est mal placé et qu'il consomme énormément n'est installé qu'en cas de brume épaisse et durable (pour éviter les malentendus : cela si je suis pris dedans, je ne pars pas avec la brume cf. Fil brume).
J'ai un frigo et un congélateur mais le groupe froid nécessaire, qui a l'âge du bateau soit 43 ans en 2012 ne fonctionne plus, et ma foi, navigant en Manche et Atlantique je ne sens pas l'utilité de le remplacer. On verra quand j’emmènerai le bateau aux Antilles.
Sinon j'ai aussi loch, sondeur et anémomètre tout neufs et un pilote automatique AH 6000 de 1985 qu'un technicien de "Électronique du Golfe" au Crouesty a durablement et valablement réparé(je fais de la pub, parce que c'est vraiment une bonne société qui cherche à réparer avant d’essayer de vendre du neuf).
En gros j'évite de devoir fabriquer du courant, ça fait du bruit et ça coute cher ; j'adore arriver quelque part grâce à ma navigation et non pas celle du PC portable ; j'aime bien conserver ma pratique du sextant.
Et puis, c'est vrai j'ai 15 de plus que mon navire à voile. J'ai commencé à parcourir la Manche avec un Mousquetaire sans électricité juste des piles plates pour éclairer le compas et nous sommes allés moult fois en Angleterre et aux Scilly (Sorlingues en Français) juste avec la dérive comme sondeur, le pif comme anémomètre et loch, le compas de relévement + règle Cras + cartes + un peu de chance comme système de navigation. Bien sur il nous est arrivé des aventures comme la fois où voulant aller de St-Malo à Jersey, pris dans la brume nous arrivâmes à Guernesey et donc parer les Minquiers sans rien voir ! ça fait drôle de trouver le feu de Saint-Martin là où on pensait voir celui de la Corbière.
Bref pout tout cela, j'adhère quand même au club !
Bonne année 2012

29 déc. 201129 déc. 2011

Ca fait plaisir de voir qu'on est qq uns à pouvoir se passer de techno à bord, par choix plutôt que par incompétence (On peut en effet supposer que Flipper n'est pas un ignare de l'informatique et pour autant il ne navigue pas avec sa "tablette" dans le cockpit; quoique... c'est un consultant ;-) oups, sorry, ça m'a échappé...)

Merci Clarivoile, pour ce fil, qui me rappelle une anecdote récente :
Régate en multis; un équipage venu en voisin (Je tairais les noms) embarque le matin à l'arrache; ben oui, quand t'es le local, tu fais la grasse mat'...

Vu que le tri est un avion de combat, tout carbone et mylar, il leur faut rapidement situer sur le plan d'eau la bouée au vent; c'est l'inconvénient d'être en tête de la flotte.
- Heu, il serait temps de sortir le GPS.
- Ouais; je dois en avoir un qq part. Tiens, le voilà.
- Mais y a pas de piles?
- Ahh... Attends, je vais te trouver une carte; heu, ben elles sont à la maison.
- Aarghhh... t'as un smartphone qu'on essaie google earth.
- ben non. j'ai un nokia de 10 ans d'âge.
- Alors appelle ta femme; y a bien une carte Michelin dans sa voiture...

Bon, finalement Madame avait autre chose à faire que le radio-guidage de son mari qui jouait sur l'eau. Nos deux bougres s'en sont tout de même sortis en faisant podium.
D'un autre côté, la zone de navigation était super-facile : On régatait au beau milieu des cailloux de Bréhat !!!!

(Histoire vraie, juste à peine romancée)

29 déc. 2011

Seacart? :heu:

29 déc. 2011

J'ai dit que je ne donnerai pas de noms ! (Un bateau jaune peut être, avec rien de dedans parce que la régate c'est la régate, même pas un GPS :+)

05 jan. 2012

C'est vrai qu'être dépendant de la technologie…. Alors pour les bonnes résolutions de l'année...

Hier soir, ma femme et moi étions au salon à discuter de choses et d'autres puis nous en sommes venus à parler de l'euthanasie... 
Sur ce sujet délicat du choix entre la vie et la mort, je lui ai dit : 

" - Surtout ne me laisse jamais vivre dans un état végétatif, dépendant d'une machine et alimenté par le liquide d'une bouteille ! Si tu me vois dans cet état, débranche les appareils qui me retiennent à la vie ! " 

Sûr ce, elle s'est levée, a éteint la télé, débranché l'ordinateur et vidé ma bière dans l'évier !

:acheval: :acheval: :acheval:

29 déc. 2011
29 déc. 2011

Là on était en plein CMA, pas pour moi en tous cas :non:

29 déc. 2011

Pour Tribal :
Tu ne sais rien sur rien,
Tu as des idées sur tout,
Sois consultant : une alternative au travail !

29 déc. 2011

Oui, c'est la (mauvaise) blague qui court à propos de cette profession. C'était trop facile; j'espère que tu m'en excuseras.

29 déc. 2011

Pas de problème, tu es tout excusé, c'était plutôt drôle !

05 jan. 201216 juin 2020

Moi la techno, j’adore. J’en mets partout sur mon bateau. Dedans, dehors, dessous. Même quand je dors à bord, je rêve techno. Aaah, le bel AIS-bi canal ! Aaahh, p'tain, la vhf-nmea2012 à rapport automatique bifusé !!
C’est simple, maintenant je navigue depuis le carré, avec un darkdog-redbull en regardant mon bateau pris de spasms sur l’écran de ma tablette durcie au magnesium-carbone !
Et sans sortir une seule fois dans le cockpit ! Clarivoile, tu devrait essayer la techno ! Sois rock’n’roll !

05 jan. 2012

C'est vrai que tu sais faire partager ta passion....faut que j'essaie

05 jan. 201205 jan. 2012

ah quel dommage de ne pas avoir eu la possibilité de chater ensemble via la borne wifi du ponton 34 !

ps: pourquoi y-a-t'il des fautes d'orthographe dans mon précédent post ??!! J'y suis : c'est le correcteur automatique à compréhension unilatérale qu'a foiré.

05 jan. 2012

C'est vrai que ça donne envie! C'est comme un film islandais en VO; on y comprends rien mais ça donne envie d'apprendre :heu:
Ce fil me rappelle les 1ères navigations avec le GPS qui donnait l'ETA; les gosses se renfrognaient quand ils voyaient l'heure de mettre pied à terre reculer quand le vent refusait.
D'un autre côté, si j'utilisais correctement mon GPS actuel et le calcul de la VMG au moment de tirer des bords au portant, j'aurai peut être des meilleurs résultats en régate...

05 jan. 2012

Pour la navigation sur les canaux du midi et latéral, le gps n’est pas seulement utile, il est in-dis-pen-sable. Ainsi, tu peux en appuyant sur un seul bouton et sans bouger les oreilles, marquer les 47 points d’impacts dans les biefs, sous les ponts ou avant les écluses du latéral. Et envoyer le fichier ainsi créé à l’institution compétente pour information et réparation.
A la réflexion, je me demande si cela est utile de l’envoyer. Mais au moins, tu sais où tu as touché (et parfois tu sais quoi)

05 jan. 201205 jan. 2012

tu sais qui tu as touché si tu as l'AIS, si j'ai bien compris.

Faut que j'en mette un dans ma chambre...

06 jan. 2012

.
Faire attention quand même à la sonnerie d'alarme de l'I-Phone.
S'il interprète "Sambre et Meuse" en cas de route collision
alors qu'elle était souhaitable de part et d'autre, ça peut être
très mal interprété.

Tu sais comment elles sont !!!

.

06 jan. 2012

si tu veux équiper ton épouse d'un AIS, il te faudra choisir un modèle émetteur et bien régler le bizu fondamental, au risque de te faire réveiller à chaque changement de position de la personne.
Sans m'immiscer dans la sphère privée que constitue ta chambre à coucher, en cas de rapprochement (dangereux ou souhaité) tu le verras direct sur ton i-phone! C’est génial.

07 jan. 201216 juin 2020

un des papes de la simplicité :dick newick

07 jan. 201216 juin 2020

un autre pape de la simplicité, James Wharram, le bigame de la plaisance :)

07 jan. 2012

jak warrham etait un fana du papier carbone deja pour dessiner ses batos et aussi pour le reste ,tout en meme temps
alain

sauf que la simplicité de newick est plus rapide :langue2:

09 jan. 2012

mais que les Wharram qui sillonnent le monde sont certainement plus nombreux que les Newick ! ;)

09 jan. 2012

alors
à quand la péniche de transport en bambou avec pont en jonc de mer dessinée sur parchemin naturel à l'encre de chine avec une sergent major.

10 jan. 201210 jan. 2012

histoire de faire le lien avec l'autre sujet a succes du moment: doit on dire technicophobe ou technophobe?

10 jan. 201210 jan. 2012

sujet de la remarque de CaptainHervé le 21/12

10 jan. 2012

Selon St Exupéry la perfection est atteinte non pas quand il n'y a plus rien a ajouter,
mais quand il n'y a plus rien a retirer.
Pas vous ?

10 jan. 2012

Très bonne manière de voir. Même dans nos écrits......

18 jan. 2012

s'il était en acier, tu aurais plus l'appeler "minium", et ainsi citer St Exupéry.
ps: qu'est-ce que j'avais dis pour les bambous...

10 jan. 201210 jan. 2012

"Même dans nos écrits......"; c'est pas faux; j'en prends acte!

Mon précédent bateau, je l'ai appellé "Minimum"; c'est dire son niveau d'équipement! Et il n'y avait rien à retirer!
Un exemple, les couverts du bord étaient en bambou (récupérés sur les plateaux repas au boulot...).
Plus lège, tu peux pas, sauf à manger le paté Hé...af avec les doigts.

16 jan. 2012

j'ai tordu un décapsuleur cet après midi...la technologie, on dira ce qu'on voudra mais c'est plus ce que c'était :alavotre: :alavotre: :alavotre: :alavotre:

16 jan. 201216 jan. 2012

Le problème ne vient pas du décapsuleur, mais de la capsule!

Même erreur qu'avec les poules, et les oeufs

16 jan. 2012

Si le jardinier avait le doigt dedans, il est évidemment coupable de l' "Aïe"!

16 jan. 2012

.
Arrête tes bobards, Clarivoile.

Moi, j'ai pété un presse-ail !
Viens pas me raconter que ç'est à cause du jardinier ! :cheri:

.

17 jan. 2012

bien lu tout .
Finalement , qu'est ce qui est nécessaire à part la bouteille de rhum et le tire bouchon et qu'est ce qui ne l'est pas ??? pour un tdm .....

17 jan. 2012

Nécessaire: le bateau maté, ses voiles et les manœuvres, puis le marin, l'alimentation et la boisson.

Pas nécessaire: le maquillage, la casquette, les verres, les couverts.

18 jan. 2012

Je ne suis pas d’accord concernant le maquillage. De nouveaux patches stimulent l'information de fabrication du glutathion et de Carnosine (Antioxydants maîtres) et permettre au corps de réhausser et rééquilibrer les fonctions des cellules et organes majeures. Va faire ça sans technologie !
Et ça, à bord, c’est essentiel (sans sexisme aucun).

18 jan. 2012

Comment ne pas être médusé devant tant de savoir!

19 jan. 2012

Clarivoile? Pas de trousse de maquillage? A notre dernière rencontre il arborait un teint rouge vif Gamay ! Si c'est pas du maquillage ça...

21 jan. 2012

Je laisse à mon esthéticienne le soin de s'occuper de la face cachée qu'aucun miroir ne peut me révéler. Je m'inquiète donc de vos observations
:lavache: :oups:

18 jan. 201218 jan. 2012

.
Alors là, tu dis vraiment une connerie Eliot !
Et Clarivoile a raison.
D'ailleurs, je peux en témoigner, il n'emmène jamais sa trousse de maquillage à bord.

Pour revenir au sujet, tu trouves tout ça sans technologie en pleine mer.
La méduse produit un collagène qui vaut largement le glutathion.

Ce collagène est utilisé pour produire des antirides.

Il te suffit de l'extraire de l'ombrelle du cnidaire et de t'en mettre partout (pour être sûr de ne rien oublier et que tout sera réhaussé et rééquilibré !).

Mieux : plutôt que de faire comme tous les marins tourdumondistes qui mettent un bonnet de nuit pour dormir, tu te poses une méduse sur la tronche dès que tu arrives dans la banette et tu attends que la nature fasse son travail.

Si, une fois réhaussé, tu te dis que ta voisine aurait bien besoin d'un p'tit coup de jeune (?), libre à toi de lui balancer ta méduse sur la tronche en lui expliquant que c'est pour son bien.

On déplore assez peu de dégats colatéraux.

.

18 jan. 2012

ça illustre bien la technologie tentaculaire qui file à certains d'entre nous des boutons!

20 jan. 2012

.
Teint très rouge, en effet.
Mais ce n'était pas du maquillage.

Son esthéticienne venait de recevoir une nouvelle cabine de bronzage.
Mais Clarivoile, homme toujours pressé, ne lui avait pas laissé le temps de l'étalonner.

Résultat : teint pivoine et regard de victime.
Ca m'avait fait mal au coeur ! :cheri:

Il m'avait demandé de ne pas parler de cette affaire ridicule sur H&O.
Mais c'est plus fort que moi.

C'est d'ailleurs cet épisode à la technique mal maîtrisée qui l'a induit à ouvrir ce fil.
N'en cherchez pas d'autre origine.

.

17 jan. 2012

la technique peut avoir du bon, pour redonner goût à la vie :
wr1.hisse-et-oh.com[...]-seguin

17 jan. 201217 jan. 2012

Oui. Mais peut être que ces gens ont goût à la vie d'abord, puis utilise la technique ensuite.

18 jan. 201218 jan. 2012

bsr ,
je crois que je vais faire partie du club .
mon joli moteur de smart diesel tout neuf vient de tomber ne panne ,en ma qualite de dieseliste j'ai trouve tout de suite d'ou ça vient ,de la "jonction box"j'ai donc été chez merdepaisse, non mercedes avec la jolie boite en question ,ils n'ont jamais vu ça
je l'ai donc expédiée en allemagne chez DMV c'est la branche marine ,qui l'a reçue lundi en express j'ai eu la réponse aujourd'hui ,peut étre dans 15 jours ils s'occuperont de moi ,je crois qu'il va y avoir sous peu un joli diesel avec 200h de marche à vendre en occase et que je vais monter un baudouin chinois à demarrage au pétard .
alain furieux :non: :non: :non: :non:

18 jan. 2012

Ceci illustre parfaitement le propos de départ

alain ,achetes un moteur sur base kubota =simplissime et fiable !

19 jan. 2012

bonjour,
je vais le remplacer par un SABB monocylindre avec lancement à la manivelle le probleme c'est la hauteur je pourrais faire chauffer le café sur la tete de cylindre dans le coquepite .
suivant la réactivité de merdepaisse je vais voir,il coute quand meme 9700€ sans inverseur c'est de la très belle mécanique ce moteur de smart mais ils ne pensent pas que le SAV n'éxiste pas en mer.
malheureusement je pense que tous les motoristes vont y venir ,ça existe déja chez mercruiser sur leur 300cv l'injection electronique .
deja sur les lacs les moteurs à refroidissement direct sont interdits à cause de la pollution on en est à - de 30gr de CO à part quelques moteurs la plupart de ceux sur le marché sont au dessus .sans parler des 2T
ALAIN

20 jan. 2012

Ben moi, j’essaierais bien volontiers ce modèle ci :

:acheval:

19 jan. 2012

je te conseille plutôt un bon vieux Hundested .... :heu:

(mettre le son bien fort ...)

19 jan. 201216 juin 2020

Dernière technologie en terme de méduse :

20 jan. 2012

Alain, voilà un moteur qui pourrait te convenir, mais je ne suis pas sûr que tu trouves le démarreur trop technique :heu: :oups:

21 jan. 2012

bon, ben j'ai essayé de redresser le décapsuleur...je me suis tapé sur le doigt avec le marteau:
conclusion, décapsuleur et marteau sont des avancées technologiques trop pointues. Je vais donc acheter un cubi de vin. ça me parait moins dangereux. :alavotre:

21 jan. 201221 jan. 2012

Si tu manges les raisins directement sur pied, tu gagne du temps, de l'argent, tu évite les mélanges, tu diminues le risque de mal de tête, ça te fait marcher un peu, tu améliores globalement ta santé......

22 jan. 2012

ben oui! ......mais non. J'ai quand même envie de tester le cubi. Mais si ça marche pas, je met un pot de terre au pied du mat avec un plant de vigne dedans. En plus ça va courir dans le gréement, ça sera du plus bel effet. :alavotre:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (155)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021