Cherche Voilier de voyage en L.O.A de particulier à particulier.

Bonjour,

Quelques mois que je ne suis pas passé sur ce forum (en fait si, mais juste en lecteur),
et certains projets de vie se transforment pour se faire en solo plutôt qu'à deux.

Je suis chauffeur routier, j'ai 32 ans, et je suis très mobile du fait de mes qualifications. Je serais d'ailleurs en mesure de déménager avant cet été, il me faut donc chercher une nouvelle adresse et j'ai l'embarras du choix. Je n'aurais pas de problèmes particulier pour trouver un employeur dans la plupart des régions françaises.
Le revenu médian d'un chauffeur routier est de 2000 €, mais cela peut être bien au dessus en fonction du poste recherché.

Mon rêve est donc de voyager et apprécier la lenteur, comme l'adrénaline face aux éléments. Je souhaite construire ce projet entre 3 et 5 ans. Je partirais de rien en connaissances de navigation, mais quand on veut apprendre, il suffit d'aller chercher ses professeurs et les travaux pratiques avec. En vivant sur un port, on lie des connaissances, on trouve le moyen de faire des sorties, de participer à l'association de plaisanciers locale, pour apprendre à manier les cartes et le compas autant qu'organiser une future régate.

Bref, tout s'apprend dans une communauté humaine qui s'est depuis longtemps organisée dans l'art de la débrouille et du partage. Le problème, c'est que la plupart des gens de ma tranche d'âge (et même au dessus), n'ont que très peu d'épargne disponible. Non pour des raisons de train de vie "bling-bling", mais tout simplement par ce que la vie est chère.

Il faut donc emprunter et re-problème, les banques ne sont pas prêteuses pour différentes raisons plus ou moins malhonnêtes :

-Elles ne tiennent pas compte dans le calcul de l'endettement, que le lieu de résidence sera le bateau, et donc que le loyer correspondra au remboursement de l'emprunt. Votre taux d'endettement au moment du montage du dossier est donc artificiellement haut.

-Les Unités vieilles de plus de 5 ans sont en général peu admises aux crédits proposés par les spécialistes du financement de la plaisance, car ces unités sont difficiles à revendre, et donc à gager. Le Financement de la plaisance, est quasi exclusivement tourné vers le neuf et le quasi neuf.

-Je pourrais vous citer bien d'autres choses malhonnêtes sur les banques que j'ai pu lire dans les accord de bâle et les directives européennes. Il fout suffit de taper C.D.S et Grèce sur votre moteur de recherche pour comprendre en quelques heures que nous ne sommes que des esclaves à leurs yeux. 80 % de salaire en France va dans les poches d'une banque grâce à l'article 123 du T.F.U.E (Traité de Lisbonne)et l'incompétence de nos dirigeants.

Bref, on va pas refaire le Monde, si les bateaux se vendent pas si facilement, c'est que rien ne va dans le bon sens dans ce pays. Reste la communauté et ceux qui souhaitent céder un bateau, mais n'ont pas d'urgence besoin de fonds pour réaliser un autre projet.

Je pense à ces voyageurs qui retournent à des aventures plus terrestres, à ces bateaux qui dorment dans une grange, à cet héritage dont on ne sait que faire, où ce voilier à l'abandon, qui ne demande qu'un nouveau proprio un peu débrouillard pour lui donner une seconde vie.

Si vous connaissez ou que vous avez un voilier adapté à long voyage (entre 10 et 12 m au moins), et qu'il est possible soit de le récupérer contre bon soin, soit le financer via un loyer fixé par échéancier devant notaire, en fonction du prix de vente négocié.

Dès lors que je suis installé et stabilisé sur un poste dans un nouveau département (cela coute moins cher de déménager que de rapatrier un bateau), ma capacité de remboursement sera aux alentours de 1000 €uros par mois, sachant qu'un routier faisant de la longue distance touche entre 2300 et 3500 €uros en fonction des postes.

1000 euros sur 4 ans, c'est 48 000 €uros.

C'est donc le plafond que je me donne, car le voilier en lui même ne sera pas la seule chose à financer, et surtout, tant que je n'en suis pas totalement propriétaire, je ne pourrais pas prendre le large même si je devais être fin prêt. Je cherche donc au moins cher. Moins le cout de l'unité en elle même sera élevé, plus j'investirais d'argent pour l'armer et la rafistoler si besoin est. Le tout est de bien évaluer le cout total d'un projet en fonction du temps qu'on est prêt à se donner pour le réaliser correctement.

Voila, j'espère que le bouche à oreille m'offrira une chance d'aboutir à un rêve, j'étudierais de toute façon toutes les propositions que l'on pourra me faire.
Je suis quelqu'un de sérieux, travailleur et c'est très important pour l'estime que j'ai de moi même, de toujours tenir mes engagements.

Je souhaite juste voyager et me mesurer à l'océan.
La vie est courte et je suis encore jeune. Aidez moi.

Amitiés à tous les bourlingueurs !

Sylvain

L'équipage
10 fév. 2012
10 fév. 2012

En Bretagne, je connais un voilier alu de 11 m à rafraichir sérieusement pour naviguer loin à deux. Prendre contact en MP

10 fév. 2012

Je vous ai envoyé un message.
;)

10 fév. 2012

merci syldartha pour ces précisions et cet hommage! :topla:
sinon pour revenir au sujet le prèt entre particulier est reconnu en france et légal. en cherchant rapidement sur le net je suis tombé sur ça:

www.pret-entre-particuliers.com[...]/

j'ai pas trop regardé mais ça a l'air intéressant.
je vai surveiller ce fil car au début c'est comme ça que je j'envisageais les choses. regarde aussi ce fil:

www.hisse-et-oh.com[...]-bateau

c'est aussi à prendre en compte...

10 fév. 2012

Je consulte tout ça, merci !

10 fév. 201210 fév. 2012

En fait ce que tu recherches c'est une "vente à terme", mais je ne sais pas si ca existe en dehors de l'immobilier ? :reflechi:

10 fév. 2012

ce qui serait pas mal pour la question de la place de port.
c'est une question en fait... est ce que dans Ce genre de vente le vendeur reste propriétaire jusqu'au paiement du solde? auquel cas il garde le droit de place, ça laisserait du temps à l'acheteur de trouver la sienne? non?

10 fév. 2012

Bonne nouvelle, des propriétaires d'un cannot près de chez moi semblent accepter ce système de mis en vente de leur unité. Et le bateau vaut le coup en plus.

Et oui, légalement, rien ne s'oppose à ce que des particuliers passent un accord de vente prévoyant un échéancier à respecter pour que le bien devienne la propriété à terme de l'acheteur. C'est même comme cela que les gens devraient s'organiser.
Les banques ne jouent pas le jeu, alors autant se débrouiller autrement entre particuliers.

10 fév. 2012

Pourquoi pas si on a pas peur que la personne se barre a l'autre bout du monde avec le bateau :goodbye:

11 fév. 2012

Un voyage autour du monde se prépare de toute façon sur quelques années.
Maintenant, il est vrai que c'est une question de confiance aussi.
Mais il me semble que la majorité des gens ne sont pas des voleurs ou des escrocs.
J'ai foi en l'être humain même s'il y-en a toujours pour vous b... la gueule !

11 fév. 201211 fév. 2012

Sylvain,

Sympa ton projet.

Je doute que tu trouves un propriétaire qui te vende son bateau avec paiement échelonné. J'espère me tromper.

Je dirais que malheureusement, tu n'auras d'autre choix qu'un crédit sur un bateau d'occas, ou une formule LOA avec un neuf. Mais tu es un peu juste en budget pour un 10, 12m. (Dépêche toi c'est une niche fiscale...)

A+ Sergio
sergeetdomi.blog4ever.com[...]e_.html

12 fév. 2012

Le problème de la vente a terme c'est qu'il faut que le vendeur n'ai pas besoin du capital, et soit ok pour attendre plusieurs années avant de l' avoir.
Il n'y a pas de solution miracle...

12 fév. 2012

J'ai un ami qui a vendu son bateau comme çà(1000 euros par mois pendant 48 mois)après être resté 2ans à vendre.Le changement de propriétaire s'est effectué à la fin ce qui a permis de garder la place de port.L'entretien et les frais(assurance,port...) étaient à la charge de l'acheteur.Il n'a certes pas touché de capital,mais il l'a mieux vendu en terme de prix que s'il l'avait vendu comptant.Pour une durée raisonnable ce n'est pas un mauvais arrangement.

12 fév. 201212 fév. 2012

Eh bien je vous confirme que j'ai eu 3 propositions différentes entre hier et aujourd'hui. Donc oui, il y-a bien des gens qui comprennent la logique de ce système (qui est à taux zéro et sans l'obligation de passer par les banques, rien de moins). Ces gens préfèrent encaisser de l'argent chaque mois avec leur bateau plutôt que le laisser dormir dans un port, alors qu'ils achètent plus gros ou changent de vie.

Notez bien que ce système peut être cadré juridiquement sous notaire à minima.
Et il semble bien qu'il y-aie des niches fiscales en plus. Mais l'important n'est pas là.
L'important est de vous dire que si vous comprenez parfaitement comment fonctionne le système bancaire, et son caractère nuisible à l'économie réelle, trouver des solutions pour en sortir.

Je remercie d'ailleurs les personnes qui m'ont envoyé un message, car au delà de l'aspect utilitaire de cette façon de céder un bateau, c'est un état d'esprit.
Je vous tiendrais au courant progressivement, car c'est le début d'un changement de vie, cela prendra du temps.

13 fév. 2012

Numawan, pas d'accord : Là on parle d'un acheteur qui accepte de payer pendant 48 mois et de ne devenir propriétaire qu'à la fin. J'imagine qu'il y a une clause qui prévoit qu'en cas de défaillance, la propriété reste au vendeur.... donc pas besoin de banque, juste besoin d'un acheteur qui sait s'engager , pour lui-même, sur ce risque, pour la durée du contrat.
Moi je trouve ça vraiment chouette, de court-circuiter les banques.

13 fév. 2012

Le transfert de propriété se fait à la dernière traite,il n'y a donc aucun risque pour le vendeur,d'autant plus s'il est prévu(et c'est normal)que les frais du bateau(place de port,francisation,assurance)
sont à la charge de l'acheteur.

13 fév. 2012

Vous croyez vraiment au crédit sans risque? Moi pas.

13 fév. 2012

personne ne peut croire au crédit sans risque, à part les banquiers bien sur... et quand ces derniers abusent de leur position ou refusent tout simplement de remplir leur rôle on est bien obligé de faire autrement.

13 fév. 2012

Il faut bien des rêveurs pour que certains en profitent!
Que se passera-t-il si l'acheteur décide ou ne peut plus payer, quel moyen de récupérer son bien ?
Entre le délai pour une éventuelle condamnation au tribunal + le délai pour obtenir une restitution, surtout si le bateau sert de résidence !
Le non transfert de propriété ne garantira en rien la restitution sans une longue procédure.
C'est déjà mission impossible pour faire expulser un locataire qui ne paye plus son loyer!
La part de risque est vraiment trop importante, il faut vraiment tomber sur un vendeur qui n'a plus vraiment d'espoir de trouver un acquereur au prix demandé, peut être l'occasion de faire une offre fortement sous évaluée mais en "cash".

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (125)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021